SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
Télécharger pour lire hors ligne
identité
LOGO TIERS-LIEUX ARRÊT MINUTE
l’autre façon
de bien vivre

roll up vectorisé.indd 2

roll up vectorisé.indd 1

18/04/13 11:07

roll up vectorisé.indd 4

18/04/13 11:07

ADAPTATION DE LA CHARTE GRAPHIQUE VGA & CRÉATION DE L’IDENTITÉ
VISUELLE DE L’ÉCOQUARTIER VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION

18/04/13 11:08
LOGOTYPE L’ARBRE À JOUETS
n°3 octobre | novembre

Les
RETROUVEZ MOI SUR

www.facebook.com/OuveoMenuiseries

échos
d'

&

| Edito
Je suis ravi de vous
présenter la version
actualisée des « Echos
d’Ouvêo », l’un des
volets de notre nouvelle communication
qui offrent la part belle
aux media sociaux (Facebook, Viadeo,
Youtube, forum sur notre site web).
Devenus incontournables auprès du
grand public, ils offrent un espace
d’échanges privilégiés pour tisser des
liens avec vos clients, tout en augmentant
notre notoriété.
Venez nous y rejoindre si ce n’est déjà fait
et passez le mot à tous vos contacts. Vous
y rencontrerez Ouma la tortue, un animal
plein de surprises !

Jean-Luc Nouveau,
Président du groupe Ouvêo

| 1 quEstion dE...
Hubert Desmoulins,
CoutanCes (50)

Quel descriptif produit présenter à ma
clientèle ?
Les fiches des principaux produits de nos
gammes aluminium, bois, PVC et portes d’entrée
sont désormais téléchargeables, au format
Pdf, et imprimable en A4, à l’adresse suivante :
www.ouveo-menuiseries.fr - rubrique Espace
professionnel (demandez vos codes d’accès
personnels à votre commercial Ouvêo).
En un clic, chaque revendeur va pouvoir disposer
d’un document synthétisant les informations
commerciales clés de chacun des produits
Ouvêo. Pour joindre l’utile à l’agréable, ces fiches
ont fait l’objet d’une mise en page soignée.
Vous pouvez donc les laisser à vos clients, à la
place du catalogue général, ou les afficher sur
tablette numérique.
Vos retours d’utilisateurs sont attendus !

| L’actu

tesse

les portes « reine »
La gamme de portes d’entrée
Aluminium Altesse d’Ouvêo est
caractérisée par l’association de
2 systèmes de haute performance :
l’un, composé de panneaux
décoratifs isolants (fournis par
Volma), l’autre d’une structure
ADS 60 DL au design innovant
rendant invisibles les profilés de
l’ouvrant (fournie par Schüco)
Les portes Altesse : un système
d’isolation optimal intégré dans
une structure au design élégant.
Les panneaux Volma, d’une
épaisseur de 73 mm, constitués de
2 parements aluminium de 2 mm
et d’une structure mousse haute
densité de 69 mm offre une isolation
thermique
pouvant
atteindre

| L’avis de l’expert

Altesse en 180
modèles différents
un cœfficient Up = 0,3 W/m2.K.
Couplée à la structure ADS 60 DL,
la gamme propose des dormants et
ouvrantsàrupturedepontthermique.
Ces
portes
monobloc
sont
déclinables en 180 modèles
différents, et dans tous les coloris
RAL.

Effet cocon
à l’intérieur !
La gamme de portes d’entrée
Altesse répond aux exigences de
la Réglementation thermique 2012.
Elle garantit une meilleure maîtrise de l’isolation thermique et une
gestion optimisée des apports
solaires pour la réalisation de
construction
Bâtiments
Basse
Consommation (BBC).

ChristELLE LE Goff, responsable

marketing chez Volma

Son rôle dans la préservation de
l’énergie, l’amélioration du confort
intérieur est majeur. Les risques
de condensation sont supprimés.

| Agenda
• salon Aquibat 2014 - Parc des expositions
33000 bordeaux
les 19, 20 et 21 mars 2014

MASCOTTE ET IDENTITÉ MAGAZINE
OUVÊO
ITé

à LA DENS

de
le Grenelle
soulevé par
sur
lème majeur
une réflexion
e à un prob
t. Il engage
par le logemen
ion foncière
bitat.
les formes d’ha

bre
quantité (nom la
rt entre la 2
truits) et
est le rappo
de m cons
La densité
ou nombre
de logements
rtant sur
terrain.
ents est impo .
surface d’un
re de logem
forte
Plus le nomb é, plus la densité est
donn
un terrain

oT
tions du SC ctécara
Les préconisaadaptées auxdifférents
ités seront

puis aux
Les dens
ces
communes,
composent
ristiques des
aces qui
hérie).
types d’esp tres, faubourgs, périp
(cen
logements
communes
nouveaux
espaces
truction de
Et la cons
dans les
en priorité
sera faite
de loants.
urbains exist
construction
oit ainsi la
s, dotés
Le SCoT prév des centres-bourg bles,
près
des cycla
tissements
douces (ban et d’espaces
de liaisons
nniers...)
gés...).
ents piéto
cheminem
jardins parta
(aires de jeux, la densité prend
collectifs
de
arn novatrice
t d’éco-qu
Cette visio
dans le proje azeille (129
te-B
tout son sens
isir» de Sain ux en 2013).
tier «montpla
trava
– début des
logements

te-Bazeille

sifier ?
Comment den iduelle
on indiv

- 27 %

fixe un
de la

nne
val de Garo
Le SCoT

ion
au milieu
if de réduct le logement
par
il object
mais
ation foncière
l’immeuble,
: 27% par
Entre la
parcelle et créer de la consomm prochaines années
sa grande
consommés
u. Pour
: pour les 10
ement de
un juste miliesolutions existent
550 hectares
s d’aménag
ole, existe
onsommation
, rapport aux
eurs
elles à bâtir
territoire agric gs, densité, plusi
2007. La surc
nal. Les
ce des parc
ort entre 1995 et
bour
lème natio
uer la surfa ce bâtie par rapp
baine des
nt
est un prob
(voirie, dimin
Environneme
la surfa
enter la foncière
rbanisation
elle, augm
augmenter
du Grenelle
ha par an
cte des
de la parc
conclusions
ectifs, colle
la surface
re de 60 000 France,
co-ac- à
construction. vie et répondre ont acté le chiff
en
roblèmes de icul- hauteur de la
urbanisés
d’un
la qualité de
du succès nouvellement
itat et l’agr
la surface
préserver
’hab
la clé
Pour
nd à
le.
de chacun,
d’habitat ce qui correspo
dix ans…
vivialité socia
aux attentes variété des formes
en tous les
moy
presse.
la
pas bonne
département
repose dans
commente
e.
densité»,
aniste dens
architecte-urb Cité,
&
d’études Sol
de mes
tion négative tours,
SCoT d’un
suite les
on dans le
ient de
une volonté
II : l’intégrati
eubles... Ils
n
dite Grenelle pour le val de Garonne
bles d’imm
plutôt qu’u
e faire du
e par la loi
et de qualité
sition voulu commercial (DAC). Avec
e l’on puiss
un habitat
nt
Autre dispo
iale structurée
objectifs :
e à vivre dans
d’aménageme à une offre commerc
he 4 grands
document
priorité
Garonne affic
er la
»
val de
forte : donn
titatif. Le DAC
: pôles
ement quan
aCTuelle
CIale
développ
ines
e COMMeR
ndaires
mes urba
pôles seco
R l’aRMaTuR
s de
et Tonneins,
1- CONFORTe
at dense
et commerce
marmande
unes relais
majeurs de
sur les comm
et d’appui
e
T de l’offr
lOPPeMeN
proximité,
eT le DéVe
ins,
le MaINTIeN
res urba
2- SOuTeNIR
cœur des cent
pour tout
erciale au
D’eSPaCe
comm
s),
OMIe
ents mutualisé
uNe éCON
FaVORISeR
(ex : stationnem
:
l
3Ial DuRable»
ent commercia
tivités
T COMMeRC
aménagem
lité par  Zone d’Ac e
NaGeMeN
e, accessibi
eR uN «aMé
de La Plain
et paysagèr à pied, à vélo, etc.),
4- PRIVIléGI
itecturale
bus,
qualité arch ns de transport (en
et énergie...
moye
urces en eau
différents
des resso
déchets et
gestion des

r

LA LETTRE du

Définition

S:
ITé
COmmERCE NISmE DE QUAL
URBA
POUR UN

SCoT n° 3
OCTOBRE

2012

ER
à PARTAGqui fixe
anisme
UNE vISION
LE SCOT... Cohérence Territoriale est un document d’urbd’aménagement
en matière
arales
de

Édito
Et si on se
donnait

rendez-vous
?
dans 20 ans

ns géné
Schéma
l’habitat, l’urb
Le SCoT ou
r des orientatio
: l’économie,
sport,
à 20 ans à veni
sont étudiées
tures, le tran
pour les 10
composantes
les infrastruc
. Plusieurs
ents publics,
du territoire
les équipem
ironnement,
nisme, l’env
ages, etc.
les pays
l’agriculture,

T

tre du SCO
onne

 Périmè

Val de Gar

la fois
doivent à
publiques
une vision
Les politiques nir et proposer
Cohérence
l’ave
ma de
anticiper
e. Le Sché à cette exigence.
d’ensembl
d
(SCoT) répon qui donne les règles
Territoriale
un document
à l’échelle
Le SCoT est sur tout un territoire
45
qui en fait
tion
d’urbanisa
un impératif équilibre
territoire de
ans. Avec
porte sur un 000 habitants
ir le juste
de 10 à 20
60
Notre SCoT
sophie : défin
ronnemensoit près de
toute sa philo de protection (envi
communes,
développe
entre les choix et les options de
.
dont :
de Garonne
le...)
ces deux voies
unes de Val
tale, socia
ique entre
• les 42 comm
d’antinom
d’anticipation.
ment. Rien
priorité et
pouillan
question de
du territoire,
Agglomération,
rche de
evignes, Mont
Juste une
Diagnostic
de la déma
uvrir
unes de Haut
réalisé le
: Lancement
rd’hui à déco
• les comm
Après avoir
Début 2009
SCoT :
Garonne
invitons aujou
he.
boration du
SCoT Val de
nous vous
et Sainte Mart
e.
giques,
étape d’éla
création du
ostic
ique obligatoir
la deuxième des orientations straté et de
ration du diagn
ment jurid
t
e
(PADD ou
Fin 2009 : Élabo
C’est un docu
la définition Projet d’Aménagemen
s d’urbanism
orientations
le
s document
ration des
e,
loppement
c’est-à-dire
Tous les autre
ble.
2010 : Élabo
d’Urbanism
et de Déve
lution
ment Dura
amme Local
énagement
lisé avec l’évo graDéveloppe
(PLU ou Progr
Projet d’Am
ment actua
itat,
l’inté
Local de l’Hab
Un PADD récem notre territoire et
Durable)
de
PLH ou Plan
juillet 2010
nt Urbain, etc.)
du périmètre
la loi du 12
de Déplaceme
ques
2010 :
.
ironnesitions de
PDU ou Plan
Septembre
réunions publi
avec le SCoT
nal pour l’env ntons
tion des dispo
compatibles
n du PADD en
gement natio
prése
suite à
doivent être
Présentatio
portant enga elle II. Nous vous en
on du PADD
sur
zoom
: Actualisati
(Clairac,
ment dite Gren lignes ainsi qu’un
communes
2011 - 2012
e verte
es
et
11 nouvelles
ici les grand es spécifiques : la Tram et les
de l’ex-Trec
l’arrivée de
atiqu
Densité
les 9 communes à la nécessité
deux thém
ion sur la
e sur Lot et
et
Lafitt
SCoT
la réflex
n
vous
territoire du
et bleue et
experts en actio
ce
de la
s urbaines.
êtes
Gupie) sur le
le travail des
s,
organisées
mandations
elles forme
recom
Nouv
ques
mentaliste
ces
ICI
Venez découvrir
ons publi
d’intégrer les
s, environne
ger ensemble
Deux réuni
II.
nt de parta
nous
SCoT (urbaniste tes...) en assistant
ettro
que
sur le
loi Grenelle
2012 :
mois-ci perm Une concertation
économis
:
à Décembre
réunions
s.
e» possible.
démographes,
publiques
orientation
Octobre 2012 nouveau PADD en
et la plus «rich es en fin
deux réunions
plus large
(DOO ou
n du
t prévu
à l’une des
voulons la
Présentatio
des outils
ntres seron
sé.
) et
0 à ??
Élaboration
D’autres renco
le SCoT finali
2012 à 20h3
et d’Objectifs
publiques /
présenter
concertaple Virazeil)
- ? ? octobre
d’Orientation
sens, de la
d’année pour
t
Document
et Gupie : exem
de Garonne
ion, du bon
maintenan
(proche Trec
du SCoT Val
De l’anticipat : c’est ensemble et
ac
on du SCoT
Finalisation
oire.
0 à Clair
/ Approbati
nir du territ
tion, des choix
2012 à 20h3
ête publique
truisons l’ave
- ? ? octobre
2013 : Enqu
que nous cons

mes-nous

Où en som

MODERNISATION DE LA CHARTE EXISTANTE
POUR LA PUBLICATION SCOT
VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION

?

bliques

Réunions pu

Une vision stratégique
à 10-20 ans

Avec son PADD (Projets BILIRIT Mixte
Jacque d’Aménagement et de
du Syndicat
Président
Développement Durable), Val de Garosur Garonneaffiche une
notre nne
SCoT
du SCoT
ques
lo.com
Maire de Four
double ambition :
el : scot@vg-agg
64 96 01. Courri
one : 05 53
ic Presse.
2012
Cedex - Téléph
erie Graph
- OCTOBRE
marmande
sion : Imprim
- 47 213
GARONNE
• accroître l’attractivité du Val de Garonne pour consolider
é - BP 305
DU vAL DE
Aigron. Impres
que : Lucile
Place du march
mIxTE SCOT
ppement ption graphi
LE SyNDICAT
PAR
. Conce
n du dévelo
re, Sol&Cité.
mENT éDITé
tion : LD.com
ne - maiso
son rôle de pôle d’équilibre entre l’agglomération bordelle La maziè
Bilirit. Rédac
du val de Garon
: Jacques
Réserve nature
at mixte SCoT
metaphore,
la publication
r, LD.com,
Direction de
t Follea Gautie
exemplaires.
laise et Agen,
atoire, Cabine
AID Observ
s Photos :
• renforcer la qualité de vie des habitants.

Cette ambition se décline en trois volets.
Le voLet environnementaL
• définir la Trame verte et bleue,
• préserver les ressources naturelles.

Le voLet économique et sociaL
• poursuivre la dynamique démographique actuelle, malgré le
vieillissement de la population,

nne

Val de Garo

 Réserve naturelle de la Maziere
(235 espèces d’oiseaux, 44 espèces de mammifères, une trentaine d’espèces de reptiles et amphibiens)

 Forêt du Mas d’Agenais

Le vert et le bleu

CE SONT dEUx COmPOSANTES dE LA TrAmE,
iNdiSSOCiABLES L’UNE dE L’AUTrE.
LE VErT rEPréSENTE LES miLiEUx NATUrELS ET
SEmi-NATUrELS TErrESTrES : fOrêTS, PrAiriES…
LE BLEU COrrESPONd AUx COUrS d’EAU ET zONES
hUmidES : fLEUVES, riVièrES, éTANGS…

valoriser les gisements d’emploi de l’économie locale (dynamique artisanale, offre commerciale, services aux familles, activités
touristiques...).
•

Le voLet urbain
• faciliter l’accès aux équipements et services

 Loutre - Bassin de l’Avance

Dans 10 ans, le territoire devra :
(+ 300 personnes),
• avoir permis la création de 2 440 emplois,
• avoir réduit sa consommation foncière de 27%

par rapport aux 10 années précédentes,
• disposer d’un total de 180 hectares pour ses zones d’activité,
• avoir créé 3 800 résidences principales supplémentaires.

Le PADD... 2ème !
Achevé en septembre 2010, le PADD a du être
actualisé pour intégrer :
• l’évolution du périmètre du SCoT, avec l’arrivée en Val de Garonne

Agglomération de 11 nouvelles communes (Clairac et Lafitte sur Lot en
janvier 2011 ; Agmé, Castelnau sur Gupie, Caubon Saint Sauveur, Escassefort, Lagupie, Puymiclan, Saint Avit, Saint Barthélémy d’Agenais
et Seyches en janvier 2012),
• les dispositions de la loi dite Grenelle II
(analyse de la consommation foncière sur les 10 dernières années ; définition d’une trame verte et bleue et réalisation d’un document d’aménagement commercial).

Les corridors écologiques

Ce sont des voies de déplacement empruntées par la faune et la flore qui
relient les réservoirs de biodiversité entre eux. Ces «couloirs» géographiques
naturels sont repérés sur le terrain : berges de cours d’eau, haies, espaces
agricoles... L’étude met aussi en lumière tout ce qui peut gêner le bon fonctionnement d’un corridor : routes, pollutions lumineuses, agriculture intensive....
Au final, la Trame verte et bleue pourra proposer des aménagements variés : haies
et bosquets dans un champ, pont végétalisé sur une autoroute, ouverture dans un
jardin clôturé…

100 à 1000.

par le développement des modes de déplacement,
• maîtriser la consommation du foncier pour le logement.

• avoir augmenté sa population de jeunes de moins de 20 ans

 Fritillaire pintade - Castelnau sur Gupie
(notre territoire ne compte plus que 2 prairies humides dotées de cette variété de plantes)

Les réservoirs de biodiversité

Ce sont des zones riches en biodiversité, dans lesquelles les espèces peuvent
réaliser l’ensemble de leur cycle de vie : reproduction, alimentation, abri…
On y trouve les sites déjà répertoriés comme les zones Natura 2000 mais aussi
les boisements de plus de 30 hectares (hors cultures de peupliers et de résineux),
les prairies de plus de 20 hectares, les habitats écologiques importants (prairies
humides, friches de coteaux secs, cours d’eau, lacs...).

• conforter les points forts du système productif du territoire (agriculture, industrie, services...),

Le PADD en chiffres

 Lamproie marine - Gaujac

La Trame

verTe eT bLeue
Un réseau de richesses écologiques

La Trame verte et bleue est un outil d’aménagement du
territoire qui vise à lutter contre la perte de biodiversité*.
Son objectif : conforter un réseau d’échanges afin que les
espèces animales et végétales puissent, comme l’Homme,
circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer... et assurer
ainsi leur survie.

Dans le monde,
le rythme actuel

d’extinction

des espèces est
de 100 à 1000 fois
supérieur à leur

taux naturel
de disparition.

La Trame verte et bleue est une mesure phare du Grenelle Environnement. Elle
constitue un chapitre obligatoire à faire figurer dans les documents d’urbanisme
et notamment dans les SCoT.
En 2012, l’association SEPANLOG a réalisé pour le SCoT Val de Garonne un
inventaire des espaces naturels contribuant à la diversité écologique du
territoire : bois, haies, prairies humides, eaux stagnantes...
Ce premier travail identifie de manière précise deux domaines : les réservoirs de
biodiversité et les corridors écologiques.

* La biodiversité désigne l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie existantes

sur terre (plantes, animaux, champignons, bactéries…). Mais aussi toutes les interactions qui existent d’une part entre ces organismes vivants, et d’autre part entre eux et leurs milieux de vie.
CRÉATION DE VISUELS IDENTITAIRES TRI DES DÉCHETS
VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION
édition
plug’in
uN aN DE REChERChE

magazine

au CENtRE INRIa bORDEaux _ SuD-OuESt

12
20
13
Appli > sAnté
>
LES ESPOIRS NÉS
DE L’IN SILICO :

vaincre les maux du siècle

pAsserelles

Partenariats :

NOuvEaux mODES
DE COLLabORatION

tiMeline
RENDEZ-vOuS
SCIENtIFIQuES :
les incontournables

MAGAZINE PLUG’IN INRIA BORDEAUX
L’ACTUALITÉ DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS FOYEN

Pays Foyen

magazine

de Margueron

POUR MENER LA VIE
DONT VOUS AVEZ ENVIE.
www.paysfoyen.fr

N°3 - JANVIER 2013

MAGAZINE INSTITUTIONNEL CDC PAYS FOYEN
enfance jeunesse
en Pays Foyen

A l’exception du RAM, tous les services
présentés sont payants. Les tarifs sont
modulés selon le revenus des familles.
Merci de vous adresser directement aux
structures afin de connaître votre tarif.

Aillas
Auros MAISON DE LA PETITE ENFANCE (0-4 ans)
Barie 4, route de Castets - 33124 Auros
Bassanne Multi Accueil - multiaccueil@cc-auros.fr
05 56 65 25 93
Berthez Relais Assistantes Maternelles
Brannens 09 64 34 21 46 - ram@cc-auros.fr
Brouqueyran ACCuEIL DE LOISIRS (3-11 ans)
SANS HébERgEMENT
33124
Castillon de Castets 14 le bourg -77 - 06 Savignac 65
05 56 65 46
72 96 81
Lados alsh@cc-auros.fr
Pondaurat ACCuEIL ADO (12-17 ans)
itinérant
Puybarban Service05 56 71 36 44
Rens :
Savignac ou sur le site internet de la CdC.
Sigalens www.cc-auros.fr

service enfance jeunesse
une qualité d’accueil pour tous les âges

LIVRET D’ACCUEIL

ENFANCE JEUNESSE CC CAPTIEUX GRIGNOLS - AUROS - PAYS FOYEN
ctivités
la boîte à a
en fa nc e

je un es se

fa mi lle



CRÉATION GRAPHIQUE
GUIDE ENFANCE JEUNESSE
COUVERTURE + EX DE PAGE INTÉRIEURE
VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION

votre boîte

?

Petite Enfance

iquer
Comment fabr e paire De ciseaux,
l’aiDe D’un
t De colle
carton. avec
tez un poin
e!
r un papier
tillés et ajou
boîte est prêt
pliez aux poins intérieures. votre
sur les face

R.A.M

RelAis AssistAntes
MAteRnelles
il a pour vocation, d’être un lieu ressources,
d’information pour les assistantes maternels, les
parents, les candidats à l’agrément.
il permet de valoriser la profession de l’asistant
maternel pour l’accueil de 1 à 4 enfants à leur
domicile ou au domicile des parents employeurs.
il propose des ateliers d’éveil pour les enfants
accompagnés
d’adultes
(contes,
activités
artistiques, psychomotricité…)
en Val de Garonne, le Relais Assistantes
Maternelles intercommunal propose un service de
proximité avec des Relais itinérants situés dans
plusieurs communes du territoire.

MARMANDE

TONNEINS & CLAIRAC

• ATELIERS ET JEUX
Des animations et des permanences administratives sont proposées dans trois lieux
différents dans la ville. Animatrice des :
- au Centre de Loisirs
Tél. 05 53 64 24 65
Horaires : le lundi de 14h à 17h (hors vacances scolaires)

• Nombre d’enfants acceuillis

- à la Maison Petite Enfance de la Gravette

ToNNEINS
• Permanence d’accueil

Tél. 05 53 64 17 49
Horaires : le mercredi et le vendredi de 9h à 12h et
pendant les vacances scolaires + journée à thème sur
inscription une fois par mois

- à la Maison Petite Enfance Françoise Dolto
Tél. 05 53 64 64 14
Horaires : le vendredi de 14h à 17h.

s tard !
Notes pour plu

Tél. CCAS de Tonneins : 05 53 84 51 43
Personne à contacter : Marion AUBLÉ
Tél. 06 45 29 31 34
Mail. ramtonneins@voila.fr
De 10 à 20 enfants en fonction des lieux d’accueil.

CCAS de Tonneins
( 9 bis rue Armand Chabrier)
Lundi 9h à 12h00 et de 13h30 à 17h sur RDV
Mardi et jeudi de 13h30 à 17h

• Ateliers d’éveil :
Mardi de 9h30 à 12h00
au Centre Médico-Social de Tonneins (rue du Dr Vautrain)
Jeudi de 9h30 à 12h00
au Centre de Loisirs de Bugassat à Tonneins

• ACCUEIL
& PERMANENCES ADMINISTRATIVES
Maison Petite Enfance Françoise Dolto
Tél. 05 53 64 64 14
Horaires : le mardi de 9h à 13h30

CLAIRAC
• Permanence d’accueil

Maison Petite Enfance de la Gravette
Tél. 05 53 64 17 49
Horaires : le mercredi de 9h à 12h (sur rendez-vous)

Mairie de Clairac (Place Hôtel de Ville)
Vendredi 14h à 17h à la Mairie de Clairac

Centre de Loisirs

• Ateliers d’éveil :

Tél. 05 53 64 24 65
Horaires : le jeudi de 14h à 17h (hors vacances scolaires)

à l’école maternelle de Clairac (salle motricité)
Mercredi de 9h30 à 11h30

Sur rendez-vous en fonction des demandes des usagers (sur les 3 sites).
Par nécessité de service, les heures et lieux d’accueil peuvent être modifiés (fête
de fin d’année, journée continue à la MPE F. Dolto de la Gravette, pique-nique,
sorties, etc…).
4

5
arrêt minute
coworking & formation à Pomerol

catalogue 2013

formation
oenotourisme
communication
management
outils

CATALOGUE DE FORMATION DE L’ORGANISME DE FORMATION
ARRÊT MINUTE
CRÉATION DE PICTOGRAMMES,
ÉDITION & PHOTOGRAPHIES
OFFICE DE TOURISME
DU LIBOURNAIS

Libournais
Guide touristique

2011

www.libourne-tourisme.com
photographie
PRISE DE VUE RÉALISÉE POUR DEPONS CUISINE AU CHÂTEAU CHEVAL BLANC
PORTRAITS D’ENFANTS VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION
NOIR ET BLANC HISTOIRES DE VIGNOBLE
REPORTAGES VIGNOBLES PUEYO / CHÂTEAU DES MOINES
PACK SHOOT CHÂTEAU DES MOINES
cartographie
SITE LABORATOIRE JOUAN CREBASSA
CARTE TOURISTIQUE
OFFICE DE TOURISME DE TARGON
PLAN DE VILLE
SAINT-SEURIN SUR L’ISLE
CARTE DE POSITION DE PRODUCTEURS
POUR VALORISER LES CIRCUITS-COURTS
PAYS RIVES DE GARONNE
prezi
// webdesign
le 3ème lieu, l’autre lieu
celui qui se situe entre le
domicile & l’entreprise
celui qui réinvente notre
façon de travailler
un espace de travail à proximité
un lieu commun
un vivier de collaborations
un espace de confluence sociale
où la bienveillance et la confiance
sont les socles.

ÉcoLoGie

Qualité
de vie

Productivité

Tiers-Lieux, travailler autrement en
Aquitaine, un tiers de confiance pour :

> accompagner des porteurs de projets publics & privés
dans la création de tiers-lieux en Aquitaine
> valoriser les projets régionaux
> structurer & commercialiser une offre locale
> animer et fédérer des communautés
autour des projets de lieux
> favoriser le partage d'expériences
à tous les stades entre porteurs de projets
> développer le travail à distance
au sein d’entreprises et de
collectivités

travailler
autrement
sociAL

Économie

Hausse du
carburant

L’enTreprise

avec tous les moyens
de productions à disposition
pour effectuer son travail
dans de bonnes conditions
au calme.

le coworking
en chiffres

2072

Un tiers-lieu,
c’est le prolongement
de son chez soi
& de l’entreprise.

Re
ch
vie erch
pr e
ofe d’é
vie ssi qu
pr on ilib
ivé ne re
e lle

s
ire
ula
nd os
pe s pr ins
x
Flu trajet beso ens
& otidi
qu

Le domiciLe

Évolution
des infras &
appropriation
des usages
numériques

contexte
& enjeux

avec la possibilité d’avoir
ses objets personnels
& d’intégrer un cadre
convivial.

mie
no
co e
l’é tiv
ra
r de bo
so lla
Es co

H
&
l’im au
au diffi m sse
ba culté ob de
il co
ilie
s
m d’ac r
m
er cès
cia
l

collaboration

Engouement pour
l’entreprenariat

nombres d’espaces de coworking en 2012 dans le monde*
(soit 4,3 millions de personnes)
*Etude Desmag

Réduction
de l’empreinte écologique

60

espaces français ouverts
en 2012 la plupart en zone urbaine

Évolution du cadre
juridique du
télétravail

45

Plus de
projets en Aquitaine
principalement en zone péri-urbaine
& rurale recensés en 2013

Évolution
du rapport bottom-up

Salariés

Des principes deviennent forces de loi :

loi warsmann
du 22 mars 2012

volontariat
contractualisation
réversibilité

Rappel des obligations de l’employeur :

prendre en charge des coûts liés l’exercice du télétravail
informer le salarié de toute restriction à l’usage d’équipements
fixer, en concertation avec lui, les plages horaires pour le contacter
organiser un entretien annuel sur ses conditions d’activité en télétravail

Limiter les déplacements
domicile / travail
Alternative du travail à domicile
Favorise la passage au télétravail
Accroître ses compétences

Le texte prévoit la possibilité d’une mise en oeuvre du télétravail
en cas de circonstances exceptionnelles (épidémie, intempéries…).

des variaBles
en fonction
des PuBlics

Mutualiser des ressources
Possibilité d’accueillir un salarié
possibilité de se réunir
Trouver d’autres compétences
Trouver des opportunités de marché

Indépendants

/ Entrepreneurs salariés
Mutualiser des ressources
Collaborer sur des projets
Sortir du domicile - recherche de lien
Recevoir des clients dans un espace
professionnel
Trouver des opportunités de marché

Créateurs
d’entreprises
Incubation de projet le temps nécessaire
Tester son activité sans prendre de risques
Trouver de l’information
& partages d’expériences

micro-structures
/ Assos Tpe

Artisan

nomades
Travailler en tout lieu et tout instant
Vivre des expériences humaines

étudiants

Mutualiser des outils de production

Travailler / faire des recherches
sur leur environnement professionnel
Être formé par un professionnel in situ

Partager des espaces de stockage

Créer son réseau professionnel

Trouver d’autres compétences pour créer
son projet - Mutualiser R&D

que nous aPPorte
l’esPace de travail
Partagé & collaBoratif ?
* besoins définis
par William Van den Broek de Mutinerie

3. Espace polymorphe
- adossé à un service public
- intégré dans une zone d’habitat coopératif
/ éco-quartier ou d’activités économiques
- aménagé au sein d’universités...

o

Besoin
d’aPPartenance

Travailler dans de bonnes conditions :
• Un wifi performant
• Un poste de travail confortable
• Des équipements adaptés
• Des espaces de rangement
• La possibilité de manger et de boire
• Une salle de réunion
• Un maximum de proximité
avec le domicile du coworker
• Un maximum de calme dans les espaces
dédiés au travail individuel

• Des évènements professionnels
et conviviaux qui rassemblent
la communauté
• Le développement de relations
amicales entre les membres
• Un Coworking Visa qui fait
de vous un membre de la
communauté internationale
des coworkers
• La naissance d’initiatives
collectives entre les
membres

Besoin de
sécurité
• Pas d’engagement financier
• Climat de confiance
• Ambiance détendue
• Possibilité de bénéficier de
conseils

Besoin de
réalisation
• D’être dans un état

d’émulation créative
• De continuer à progresser

Besoin
d’estime
• Etre reconnu pour
ses compétences
• Devenir acteur de la
communauté
• Avoir une audience
pour ses projets

via des formations &
des échanges quotidiens
• De vivre et travailler
en accord avec ses valeurs
• De transmettre
ses connaissances

Développement du télétravail et des tiers-lieux
(espaces de travail partagés/collaboratifs)
Programme stratégique régional :
numérique
développement durable

50 initiatives péri-urbaines et rurales instruites par la Délégation TIC
dans le cadre de l’AMI pour un numérique de proximité.

u

4. Biens
- favori
- parta sercomm
uns
dévelo ger les donné
ppemla déma es
ent
rche publiq
(open de
ues
créati ouver
source
on
)
& detes

une réelle dynamique
en aquitaine

Étude d’envergure AUDAP & A’URBA : enquete-mobilite.aquitaine.fr

erture du
uv
li e

Faciliter et accompagner les projets, la Région travaille
en collaboration avec le collectif Tiers-Lieux, travailler autrement
en Aquitaine : www.tierslieux.net

> proposer de tester l’espace
> offrir un accueil individualisé
et gérer des permanences
> organiser des portes ouvertes
de façon régulière
> nourrir la communauté en interne
> animer l’espace associé à de la
médiation sur le teritoire

offre

m

agement d
u
én

> coopérative :
fabriquer par et/ou
avec les utilisateurs
> flexible
> au coût modéré
> avec facilité d’accès
> intégrée dans
un réseau de lieux

u
lie

A

-etude de besoins auprès des publics sur une zone d’environ 20 minutes
aux alentours et auprès des acteurs institutionnels de son territoire
- mettre en relation les personnes interessées
- rédiger un projet de lieu

2. Approche

1. Phase de réflexion & recueil des besoins

- Foyer
d’intelligen
(auto-gestion,
ce collective
- Recherche force de
proposition,
/ recherche
de centralité d’un
emplaceme formation
d’un modèle
- S’approprie (axes,
de pair
commerces, nt à proximité à pair...)
apporter
r
des objetsle lieu (investir services du
d’une
zone
personnels,
du temps quotidien...)
dans
nommer
le lieu, son ouverture,
rédiger
le réglement
du lieu...)

Besoins de Base

créer
un tiers-lieux
Près de cheZ soi

- zone de confidentialité
- espace collectif
- espace privatif
- espace d’animation
- espace de restauration
- espace pour enfants
- vide, sas...

télétravail & tiers-lieux :
travailler autrement en aquitaine
Présentation de Marie-Laure Cuvelier & Lucile Aigron

PREZI TIERS-LIEUX
SITE STÉPHANIE PUEYO - INGENIERIE TOURISTIQUE ET CULTURELLE
SITE GMQUALITÉ+
SITE CHÂTEAU MEYLET
lucileaigron.fr

Contenu connexe

En vedette

Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-
Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-
Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-
Adalberto
 
Despedid ade gabo
Despedid ade gaboDespedid ade gabo
Despedid ade gabo
Adalberto
 
comunión en el evangelio
comunión en el evangeliocomunión en el evangelio
comunión en el evangelio
Carlos Chacón
 
Presentación logros julio, ricardo
Presentación logros julio, ricardoPresentación logros julio, ricardo
Presentación logros julio, ricardo
Adalberto
 
Prez madwatch digital
Prez madwatch digitalPrez madwatch digital
Prez madwatch digital
Selim Halioui
 
Directores lideres media carlos
Directores lideres  media carlosDirectores lideres  media carlos
Directores lideres media carlos
Adalberto
 
Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013
Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013 Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013
Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013
Memphré en Mouvement
 
Docneicia Unidad 3 Vi Encuentro Internacional De Educadores
Docneicia Unidad 3  Vi Encuentro Internacional De EducadoresDocneicia Unidad 3  Vi Encuentro Internacional De Educadores
Docneicia Unidad 3 Vi Encuentro Internacional De Educadores
Adalberto
 
4 Internet Ha Llegado El MesíAs
4 Internet Ha Llegado El MesíAs4 Internet Ha Llegado El MesíAs
4 Internet Ha Llegado El MesíAs
soldorado50
 

En vedette (20)

Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-
Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-
Tcnicas e-instrumentos-de-evaluacin-
 
100 Dades El Canvi Real
100 Dades El Canvi Real100 Dades El Canvi Real
100 Dades El Canvi Real
 
Despedid ade gabo
Despedid ade gaboDespedid ade gabo
Despedid ade gabo
 
Cerdo
CerdoCerdo
Cerdo
 
comunión en el evangelio
comunión en el evangeliocomunión en el evangelio
comunión en el evangelio
 
Renvil
RenvilRenvil
Renvil
 
Presentación logros julio, ricardo
Presentación logros julio, ricardoPresentación logros julio, ricardo
Presentación logros julio, ricardo
 
Lecorce terrestre le sol final
Lecorce terrestre le sol finalLecorce terrestre le sol final
Lecorce terrestre le sol final
 
Prez madwatch digital
Prez madwatch digitalPrez madwatch digital
Prez madwatch digital
 
Cnel
CnelCnel
Cnel
 
Directores lideres media carlos
Directores lideres  media carlosDirectores lideres  media carlos
Directores lideres media carlos
 
Baustellen in der Stadt Luxemburg
Baustellen in der Stadt LuxemburgBaustellen in der Stadt Luxemburg
Baustellen in der Stadt Luxemburg
 
Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013
Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013 Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013
Bulletin Memphré en Mouvement mars 2013
 
La secretaria de Hitler
La secretaria de HitlerLa secretaria de Hitler
La secretaria de Hitler
 
Tdh - Politique protection enfance
Tdh - Politique protection enfanceTdh - Politique protection enfance
Tdh - Politique protection enfance
 
Expertise & Offshoring
Expertise & OffshoringExpertise & Offshoring
Expertise & Offshoring
 
Psicópatas y asesinos múltiples
Psicópatas y asesinos múltiplesPsicópatas y asesinos múltiples
Psicópatas y asesinos múltiples
 
Docneicia Unidad 3 Vi Encuentro Internacional De Educadores
Docneicia Unidad 3  Vi Encuentro Internacional De EducadoresDocneicia Unidad 3  Vi Encuentro Internacional De Educadores
Docneicia Unidad 3 Vi Encuentro Internacional De Educadores
 
EDUCACION
EDUCACIONEDUCACION
EDUCACION
 
4 Internet Ha Llegado El MesíAs
4 Internet Ha Llegado El MesíAs4 Internet Ha Llegado El MesíAs
4 Internet Ha Llegado El MesíAs
 

Similaire à Book Lucile Aigron

Place des tapis dossier presse
Place des tapis   dossier pressePlace des tapis   dossier presse
Place des tapis dossier presse
parlantichris
 
Carre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorialCarre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorial
bdury
 
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidatsLurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Marc Arazi
 
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-122014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
Reseau Cle
 

Similaire à Book Lucile Aigron (20)

Compte-rendu Monmousseau
Compte-rendu MonmousseauCompte-rendu Monmousseau
Compte-rendu Monmousseau
 
Compte-rendu Monmousseau
Compte-rendu MonmousseauCompte-rendu Monmousseau
Compte-rendu Monmousseau
 
Plaquette Axone Environnement
Plaquette Axone EnvironnementPlaquette Axone Environnement
Plaquette Axone Environnement
 
S'inspirer/Villages du futur
S'inspirer/Villages du futurS'inspirer/Villages du futur
S'inspirer/Villages du futur
 
Contribution à la FeuilleDeRoute de l'état sur la(les) Fracture(s) Numérique(s)
Contribution à la FeuilleDeRoute de l'état sur la(les) Fracture(s) Numérique(s)Contribution à la FeuilleDeRoute de l'état sur la(les) Fracture(s) Numérique(s)
Contribution à la FeuilleDeRoute de l'état sur la(les) Fracture(s) Numérique(s)
 
Place des tapis dossier presse
Place des tapis   dossier pressePlace des tapis   dossier presse
Place des tapis dossier presse
 
Carre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorialCarre de Soie - Diagnostic territorial
Carre de Soie - Diagnostic territorial
 
Idées descartes
Idées descartesIdées descartes
Idées descartes
 
Les outils nomades comme support de la cartographie
Les outils nomades comme support de la cartographieLes outils nomades comme support de la cartographie
Les outils nomades comme support de la cartographie
 
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidatsLurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
Lurbanisme a-nogent-vu-par-les-7-candidats
 
L’attractivité des territoires par La construction et l’aménagement L’exemp...
L’attractivité des territoires par  La construction et l’aménagement  L’exemp...L’attractivité des territoires par  La construction et l’aménagement  L’exemp...
L’attractivité des territoires par La construction et l’aménagement L’exemp...
 
Forumssensibles a0
Forumssensibles a0Forumssensibles a0
Forumssensibles a0
 
Discours Carole Delga - Forum FIER
Discours Carole Delga - Forum FIER Discours Carole Delga - Forum FIER
Discours Carole Delga - Forum FIER
 
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-122014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
2014 domolandes-reseau-cle-annuaire-maquette-12
 
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
Les cahiers de la profession : Le renforcement des mesures de protection des ...
 
urbanisme_cours.pdf
urbanisme_cours.pdfurbanisme_cours.pdf
urbanisme_cours.pdf
 
Lisea Express - n°7 - Juil. 2013
Lisea Express - n°7 - Juil. 2013Lisea Express - n°7 - Juil. 2013
Lisea Express - n°7 - Juil. 2013
 
Portfolio Timothée Foyer 2015
Portfolio Timothée Foyer 2015Portfolio Timothée Foyer 2015
Portfolio Timothée Foyer 2015
 
Chaire A&NMT - ANRU - MMAP / 10 Juin 2016
Chaire A&NMT - ANRU - MMAP / 10 Juin 2016Chaire A&NMT - ANRU - MMAP / 10 Juin 2016
Chaire A&NMT - ANRU - MMAP / 10 Juin 2016
 
Synthèse prop m_ubv2
Synthèse prop m_ubv2Synthèse prop m_ubv2
Synthèse prop m_ubv2
 

Plus de Arret Minute Coworking Pomerol (6)

Coworking en Aquitaine, photographie au printemps 2015
Coworking en Aquitaine, photographie au printemps 2015Coworking en Aquitaine, photographie au printemps 2015
Coworking en Aquitaine, photographie au printemps 2015
 
Espaces de coworking ouverts et en projet en Aquitaine / Liste de contacts
Espaces de coworking ouverts et en projet en Aquitaine / Liste de contactsEspaces de coworking ouverts et en projet en Aquitaine / Liste de contacts
Espaces de coworking ouverts et en projet en Aquitaine / Liste de contacts
 
Tierslieux aquitaine-mai
Tierslieux aquitaine-maiTierslieux aquitaine-mai
Tierslieux aquitaine-mai
 
Poster enquete tiers-lieux et télétravail 2013 réalisée par l'AUDAP
Poster enquete tiers-lieux et télétravail 2013 réalisée par l'AUDAPPoster enquete tiers-lieux et télétravail 2013 réalisée par l'AUDAP
Poster enquete tiers-lieux et télétravail 2013 réalisée par l'AUDAP
 
Restitution de l'enquête régionale "Tiers-Lieu et télétravail" menée par l'AU...
Restitution de l'enquête régionale "Tiers-Lieu et télétravail" menée par l'AU...Restitution de l'enquête régionale "Tiers-Lieu et télétravail" menée par l'AU...
Restitution de l'enquête régionale "Tiers-Lieu et télétravail" menée par l'AU...
 
Présentation de la Coopérative des Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquit...
Présentation de la Coopérative des Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquit...Présentation de la Coopérative des Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquit...
Présentation de la Coopérative des Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquit...
 

Book Lucile Aigron

  • 1.
  • 4. l’autre façon de bien vivre roll up vectorisé.indd 2 roll up vectorisé.indd 1 18/04/13 11:07 roll up vectorisé.indd 4 18/04/13 11:07 ADAPTATION DE LA CHARTE GRAPHIQUE VGA & CRÉATION DE L’IDENTITÉ VISUELLE DE L’ÉCOQUARTIER VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION 18/04/13 11:08
  • 6. n°3 octobre | novembre Les RETROUVEZ MOI SUR www.facebook.com/OuveoMenuiseries échos d' & | Edito Je suis ravi de vous présenter la version actualisée des « Echos d’Ouvêo », l’un des volets de notre nouvelle communication qui offrent la part belle aux media sociaux (Facebook, Viadeo, Youtube, forum sur notre site web). Devenus incontournables auprès du grand public, ils offrent un espace d’échanges privilégiés pour tisser des liens avec vos clients, tout en augmentant notre notoriété. Venez nous y rejoindre si ce n’est déjà fait et passez le mot à tous vos contacts. Vous y rencontrerez Ouma la tortue, un animal plein de surprises ! Jean-Luc Nouveau, Président du groupe Ouvêo | 1 quEstion dE... Hubert Desmoulins, CoutanCes (50) Quel descriptif produit présenter à ma clientèle ? Les fiches des principaux produits de nos gammes aluminium, bois, PVC et portes d’entrée sont désormais téléchargeables, au format Pdf, et imprimable en A4, à l’adresse suivante : www.ouveo-menuiseries.fr - rubrique Espace professionnel (demandez vos codes d’accès personnels à votre commercial Ouvêo). En un clic, chaque revendeur va pouvoir disposer d’un document synthétisant les informations commerciales clés de chacun des produits Ouvêo. Pour joindre l’utile à l’agréable, ces fiches ont fait l’objet d’une mise en page soignée. Vous pouvez donc les laisser à vos clients, à la place du catalogue général, ou les afficher sur tablette numérique. Vos retours d’utilisateurs sont attendus ! | L’actu tesse les portes « reine » La gamme de portes d’entrée Aluminium Altesse d’Ouvêo est caractérisée par l’association de 2 systèmes de haute performance : l’un, composé de panneaux décoratifs isolants (fournis par Volma), l’autre d’une structure ADS 60 DL au design innovant rendant invisibles les profilés de l’ouvrant (fournie par Schüco) Les portes Altesse : un système d’isolation optimal intégré dans une structure au design élégant. Les panneaux Volma, d’une épaisseur de 73 mm, constitués de 2 parements aluminium de 2 mm et d’une structure mousse haute densité de 69 mm offre une isolation thermique pouvant atteindre | L’avis de l’expert Altesse en 180 modèles différents un cœfficient Up = 0,3 W/m2.K. Couplée à la structure ADS 60 DL, la gamme propose des dormants et ouvrantsàrupturedepontthermique. Ces portes monobloc sont déclinables en 180 modèles différents, et dans tous les coloris RAL. Effet cocon à l’intérieur ! La gamme de portes d’entrée Altesse répond aux exigences de la Réglementation thermique 2012. Elle garantit une meilleure maîtrise de l’isolation thermique et une gestion optimisée des apports solaires pour la réalisation de construction Bâtiments Basse Consommation (BBC). ChristELLE LE Goff, responsable marketing chez Volma Son rôle dans la préservation de l’énergie, l’amélioration du confort intérieur est majeur. Les risques de condensation sont supprimés. | Agenda • salon Aquibat 2014 - Parc des expositions 33000 bordeaux les 19, 20 et 21 mars 2014 MASCOTTE ET IDENTITÉ MAGAZINE OUVÊO
  • 7. ITé à LA DENS de le Grenelle soulevé par sur lème majeur une réflexion e à un prob t. Il engage par le logemen ion foncière bitat. les formes d’ha bre quantité (nom la rt entre la 2 truits) et est le rappo de m cons La densité ou nombre de logements rtant sur terrain. ents est impo . surface d’un re de logem forte Plus le nomb é, plus la densité est donn un terrain oT tions du SC ctécara Les préconisaadaptées auxdifférents ités seront puis aux Les dens ces communes, composent ristiques des aces qui hérie). types d’esp tres, faubourgs, périp (cen logements communes nouveaux espaces truction de Et la cons dans les en priorité sera faite de loants. urbains exist construction oit ainsi la s, dotés Le SCoT prév des centres-bourg bles, près des cycla tissements douces (ban et d’espaces de liaisons nniers...) gés...). ents piéto cheminem jardins parta (aires de jeux, la densité prend collectifs de arn novatrice t d’éco-qu Cette visio dans le proje azeille (129 te-B tout son sens isir» de Sain ux en 2013). tier «montpla trava – début des logements te-Bazeille sifier ? Comment den iduelle on indiv - 27 % fixe un de la nne val de Garo Le SCoT ion au milieu if de réduct le logement par il object mais ation foncière l’immeuble, : 27% par Entre la parcelle et créer de la consomm prochaines années sa grande consommés u. Pour : pour les 10 ement de un juste miliesolutions existent 550 hectares s d’aménag ole, existe onsommation , rapport aux eurs elles à bâtir territoire agric gs, densité, plusi 2007. La surc nal. Les ce des parc ort entre 1995 et bour lème natio uer la surfa ce bâtie par rapp baine des nt est un prob (voirie, dimin Environneme la surfa enter la foncière rbanisation elle, augm augmenter du Grenelle ha par an cte des de la parc conclusions ectifs, colle la surface re de 60 000 France, co-ac- à construction. vie et répondre ont acté le chiff en roblèmes de icul- hauteur de la urbanisés d’un la qualité de du succès nouvellement itat et l’agr la surface préserver ’hab la clé Pour nd à le. de chacun, d’habitat ce qui correspo dix ans… vivialité socia aux attentes variété des formes en tous les moy presse. la pas bonne département repose dans commente e. densité», aniste dens architecte-urb Cité, & d’études Sol de mes tion négative tours, SCoT d’un suite les on dans le ient de une volonté II : l’intégrati eubles... Ils n dite Grenelle pour le val de Garonne bles d’imm plutôt qu’u e faire du e par la loi et de qualité sition voulu commercial (DAC). Avec e l’on puiss un habitat nt Autre dispo iale structurée objectifs : e à vivre dans d’aménageme à une offre commerc he 4 grands document priorité Garonne affic er la » val de forte : donn titatif. Le DAC : pôles ement quan aCTuelle CIale développ ines e COMMeR ndaires mes urba pôles seco R l’aRMaTuR s de et Tonneins, 1- CONFORTe at dense et commerce marmande unes relais majeurs de sur les comm et d’appui e T de l’offr lOPPeMeN proximité, eT le DéVe ins, le MaINTIeN res urba 2- SOuTeNIR cœur des cent pour tout erciale au D’eSPaCe comm s), OMIe ents mutualisé uNe éCON FaVORISeR (ex : stationnem : l 3Ial DuRable» ent commercia tivités T COMMeRC aménagem lité par  Zone d’Ac e NaGeMeN e, accessibi eR uN «aMé de La Plain et paysagèr à pied, à vélo, etc.), 4- PRIVIléGI itecturale bus, qualité arch ns de transport (en et énergie... moye urces en eau différents des resso déchets et gestion des r LA LETTRE du Définition S: ITé COmmERCE NISmE DE QUAL URBA POUR UN SCoT n° 3 OCTOBRE 2012 ER à PARTAGqui fixe anisme UNE vISION LE SCOT... Cohérence Territoriale est un document d’urbd’aménagement en matière arales de Édito Et si on se donnait rendez-vous ? dans 20 ans ns géné Schéma l’habitat, l’urb Le SCoT ou r des orientatio : l’économie, sport, à 20 ans à veni sont étudiées tures, le tran pour les 10 composantes les infrastruc . Plusieurs ents publics, du territoire les équipem ironnement, nisme, l’env ages, etc. les pays l’agriculture, T tre du SCO onne  Périmè Val de Gar la fois doivent à publiques une vision Les politiques nir et proposer Cohérence l’ave ma de anticiper e. Le Sché à cette exigence. d’ensembl d (SCoT) répon qui donne les règles Territoriale un document à l’échelle Le SCoT est sur tout un territoire 45 qui en fait tion d’urbanisa un impératif équilibre territoire de ans. Avec porte sur un 000 habitants ir le juste de 10 à 20 60 Notre SCoT sophie : défin ronnemensoit près de toute sa philo de protection (envi communes, développe entre les choix et les options de . dont : de Garonne le...) ces deux voies unes de Val tale, socia ique entre • les 42 comm d’antinom d’anticipation. ment. Rien priorité et pouillan question de du territoire, Agglomération, rche de evignes, Mont Juste une Diagnostic de la déma uvrir unes de Haut réalisé le : Lancement rd’hui à déco • les comm Après avoir Début 2009 SCoT : Garonne invitons aujou he. boration du SCoT Val de nous vous et Sainte Mart e. giques, étape d’éla création du ostic ique obligatoir la deuxième des orientations straté et de ration du diagn ment jurid t e (PADD ou Fin 2009 : Élabo C’est un docu la définition Projet d’Aménagemen s d’urbanism orientations le s document ration des e, loppement c’est-à-dire Tous les autre ble. 2010 : Élabo d’Urbanism et de Déve lution ment Dura amme Local énagement lisé avec l’évo graDéveloppe (PLU ou Progr Projet d’Am ment actua itat, l’inté Local de l’Hab Un PADD récem notre territoire et Durable) de PLH ou Plan juillet 2010 nt Urbain, etc.) du périmètre la loi du 12 de Déplaceme ques 2010 : . ironnesitions de PDU ou Plan Septembre réunions publi avec le SCoT nal pour l’env ntons tion des dispo compatibles n du PADD en gement natio prése suite à doivent être Présentatio portant enga elle II. Nous vous en on du PADD sur zoom : Actualisati (Clairac, ment dite Gren lignes ainsi qu’un communes 2011 - 2012 e verte es et 11 nouvelles ici les grand es spécifiques : la Tram et les de l’ex-Trec l’arrivée de atiqu Densité les 9 communes à la nécessité deux thém ion sur la e sur Lot et et Lafitt SCoT la réflex n vous territoire du et bleue et experts en actio ce de la s urbaines. êtes Gupie) sur le le travail des s, organisées mandations elles forme recom Nouv ques mentaliste ces ICI Venez découvrir ons publi d’intégrer les s, environne ger ensemble Deux réuni II. nt de parta nous SCoT (urbaniste tes...) en assistant ettro que sur le loi Grenelle 2012 : mois-ci perm Une concertation économis : à Décembre réunions s. e» possible. démographes, publiques orientation Octobre 2012 nouveau PADD en et la plus «rich es en fin deux réunions plus large (DOO ou n du t prévu à l’une des voulons la Présentatio des outils ntres seron sé. ) et 0 à ?? Élaboration D’autres renco le SCoT finali 2012 à 20h3 et d’Objectifs publiques / présenter concertaple Virazeil) - ? ? octobre d’Orientation sens, de la d’année pour t Document et Gupie : exem de Garonne ion, du bon maintenan (proche Trec du SCoT Val De l’anticipat : c’est ensemble et ac on du SCoT Finalisation oire. 0 à Clair / Approbati nir du territ tion, des choix 2012 à 20h3 ête publique truisons l’ave - ? ? octobre 2013 : Enqu que nous cons mes-nous Où en som MODERNISATION DE LA CHARTE EXISTANTE POUR LA PUBLICATION SCOT VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION ? bliques Réunions pu Une vision stratégique à 10-20 ans Avec son PADD (Projets BILIRIT Mixte Jacque d’Aménagement et de du Syndicat Président Développement Durable), Val de Garosur Garonneaffiche une notre nne SCoT du SCoT ques lo.com Maire de Four double ambition : el : scot@vg-agg 64 96 01. Courri one : 05 53 ic Presse. 2012 Cedex - Téléph erie Graph - OCTOBRE marmande sion : Imprim - 47 213 GARONNE • accroître l’attractivité du Val de Garonne pour consolider é - BP 305 DU vAL DE Aigron. Impres que : Lucile Place du march mIxTE SCOT ppement ption graphi LE SyNDICAT PAR . Conce n du dévelo re, Sol&Cité. mENT éDITé tion : LD.com ne - maiso son rôle de pôle d’équilibre entre l’agglomération bordelle La maziè Bilirit. Rédac du val de Garon : Jacques Réserve nature at mixte SCoT metaphore, la publication r, LD.com, Direction de t Follea Gautie exemplaires. laise et Agen, atoire, Cabine AID Observ s Photos : • renforcer la qualité de vie des habitants. Cette ambition se décline en trois volets. Le voLet environnementaL • définir la Trame verte et bleue, • préserver les ressources naturelles. Le voLet économique et sociaL • poursuivre la dynamique démographique actuelle, malgré le vieillissement de la population, nne Val de Garo  Réserve naturelle de la Maziere (235 espèces d’oiseaux, 44 espèces de mammifères, une trentaine d’espèces de reptiles et amphibiens)  Forêt du Mas d’Agenais Le vert et le bleu CE SONT dEUx COmPOSANTES dE LA TrAmE, iNdiSSOCiABLES L’UNE dE L’AUTrE. LE VErT rEPréSENTE LES miLiEUx NATUrELS ET SEmi-NATUrELS TErrESTrES : fOrêTS, PrAiriES… LE BLEU COrrESPONd AUx COUrS d’EAU ET zONES hUmidES : fLEUVES, riVièrES, éTANGS… valoriser les gisements d’emploi de l’économie locale (dynamique artisanale, offre commerciale, services aux familles, activités touristiques...). • Le voLet urbain • faciliter l’accès aux équipements et services  Loutre - Bassin de l’Avance Dans 10 ans, le territoire devra : (+ 300 personnes), • avoir permis la création de 2 440 emplois, • avoir réduit sa consommation foncière de 27% par rapport aux 10 années précédentes, • disposer d’un total de 180 hectares pour ses zones d’activité, • avoir créé 3 800 résidences principales supplémentaires. Le PADD... 2ème ! Achevé en septembre 2010, le PADD a du être actualisé pour intégrer : • l’évolution du périmètre du SCoT, avec l’arrivée en Val de Garonne Agglomération de 11 nouvelles communes (Clairac et Lafitte sur Lot en janvier 2011 ; Agmé, Castelnau sur Gupie, Caubon Saint Sauveur, Escassefort, Lagupie, Puymiclan, Saint Avit, Saint Barthélémy d’Agenais et Seyches en janvier 2012), • les dispositions de la loi dite Grenelle II (analyse de la consommation foncière sur les 10 dernières années ; définition d’une trame verte et bleue et réalisation d’un document d’aménagement commercial). Les corridors écologiques Ce sont des voies de déplacement empruntées par la faune et la flore qui relient les réservoirs de biodiversité entre eux. Ces «couloirs» géographiques naturels sont repérés sur le terrain : berges de cours d’eau, haies, espaces agricoles... L’étude met aussi en lumière tout ce qui peut gêner le bon fonctionnement d’un corridor : routes, pollutions lumineuses, agriculture intensive.... Au final, la Trame verte et bleue pourra proposer des aménagements variés : haies et bosquets dans un champ, pont végétalisé sur une autoroute, ouverture dans un jardin clôturé… 100 à 1000. par le développement des modes de déplacement, • maîtriser la consommation du foncier pour le logement. • avoir augmenté sa population de jeunes de moins de 20 ans  Fritillaire pintade - Castelnau sur Gupie (notre territoire ne compte plus que 2 prairies humides dotées de cette variété de plantes) Les réservoirs de biodiversité Ce sont des zones riches en biodiversité, dans lesquelles les espèces peuvent réaliser l’ensemble de leur cycle de vie : reproduction, alimentation, abri… On y trouve les sites déjà répertoriés comme les zones Natura 2000 mais aussi les boisements de plus de 30 hectares (hors cultures de peupliers et de résineux), les prairies de plus de 20 hectares, les habitats écologiques importants (prairies humides, friches de coteaux secs, cours d’eau, lacs...). • conforter les points forts du système productif du territoire (agriculture, industrie, services...), Le PADD en chiffres  Lamproie marine - Gaujac La Trame verTe eT bLeue Un réseau de richesses écologiques La Trame verte et bleue est un outil d’aménagement du territoire qui vise à lutter contre la perte de biodiversité*. Son objectif : conforter un réseau d’échanges afin que les espèces animales et végétales puissent, comme l’Homme, circuler, s’alimenter, se reproduire, se reposer... et assurer ainsi leur survie. Dans le monde, le rythme actuel d’extinction des espèces est de 100 à 1000 fois supérieur à leur taux naturel de disparition. La Trame verte et bleue est une mesure phare du Grenelle Environnement. Elle constitue un chapitre obligatoire à faire figurer dans les documents d’urbanisme et notamment dans les SCoT. En 2012, l’association SEPANLOG a réalisé pour le SCoT Val de Garonne un inventaire des espaces naturels contribuant à la diversité écologique du territoire : bois, haies, prairies humides, eaux stagnantes... Ce premier travail identifie de manière précise deux domaines : les réservoirs de biodiversité et les corridors écologiques. * La biodiversité désigne l’ensemble des milieux naturels et des formes de vie existantes sur terre (plantes, animaux, champignons, bactéries…). Mais aussi toutes les interactions qui existent d’une part entre ces organismes vivants, et d’autre part entre eux et leurs milieux de vie.
  • 8. CRÉATION DE VISUELS IDENTITAIRES TRI DES DÉCHETS VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION
  • 10. plug’in uN aN DE REChERChE magazine au CENtRE INRIa bORDEaux _ SuD-OuESt 12 20 13 Appli > sAnté > LES ESPOIRS NÉS DE L’IN SILICO : vaincre les maux du siècle pAsserelles Partenariats : NOuvEaux mODES DE COLLabORatION tiMeline RENDEZ-vOuS SCIENtIFIQuES : les incontournables MAGAZINE PLUG’IN INRIA BORDEAUX
  • 11. L’ACTUALITÉ DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS FOYEN Pays Foyen magazine de Margueron POUR MENER LA VIE DONT VOUS AVEZ ENVIE. www.paysfoyen.fr N°3 - JANVIER 2013 MAGAZINE INSTITUTIONNEL CDC PAYS FOYEN
  • 12. enfance jeunesse en Pays Foyen A l’exception du RAM, tous les services présentés sont payants. Les tarifs sont modulés selon le revenus des familles. Merci de vous adresser directement aux structures afin de connaître votre tarif. Aillas Auros MAISON DE LA PETITE ENFANCE (0-4 ans) Barie 4, route de Castets - 33124 Auros Bassanne Multi Accueil - multiaccueil@cc-auros.fr 05 56 65 25 93 Berthez Relais Assistantes Maternelles Brannens 09 64 34 21 46 - ram@cc-auros.fr Brouqueyran ACCuEIL DE LOISIRS (3-11 ans) SANS HébERgEMENT 33124 Castillon de Castets 14 le bourg -77 - 06 Savignac 65 05 56 65 46 72 96 81 Lados alsh@cc-auros.fr Pondaurat ACCuEIL ADO (12-17 ans) itinérant Puybarban Service05 56 71 36 44 Rens : Savignac ou sur le site internet de la CdC. Sigalens www.cc-auros.fr service enfance jeunesse une qualité d’accueil pour tous les âges LIVRET D’ACCUEIL ENFANCE JEUNESSE CC CAPTIEUX GRIGNOLS - AUROS - PAYS FOYEN
  • 13. ctivités la boîte à a en fa nc e je un es se fa mi lle  CRÉATION GRAPHIQUE GUIDE ENFANCE JEUNESSE COUVERTURE + EX DE PAGE INTÉRIEURE VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION votre boîte ? Petite Enfance iquer Comment fabr e paire De ciseaux, l’aiDe D’un t De colle carton. avec tez un poin e! r un papier tillés et ajou boîte est prêt pliez aux poins intérieures. votre sur les face R.A.M RelAis AssistAntes MAteRnelles il a pour vocation, d’être un lieu ressources, d’information pour les assistantes maternels, les parents, les candidats à l’agrément. il permet de valoriser la profession de l’asistant maternel pour l’accueil de 1 à 4 enfants à leur domicile ou au domicile des parents employeurs. il propose des ateliers d’éveil pour les enfants accompagnés d’adultes (contes, activités artistiques, psychomotricité…) en Val de Garonne, le Relais Assistantes Maternelles intercommunal propose un service de proximité avec des Relais itinérants situés dans plusieurs communes du territoire. MARMANDE TONNEINS & CLAIRAC • ATELIERS ET JEUX Des animations et des permanences administratives sont proposées dans trois lieux différents dans la ville. Animatrice des : - au Centre de Loisirs Tél. 05 53 64 24 65 Horaires : le lundi de 14h à 17h (hors vacances scolaires) • Nombre d’enfants acceuillis - à la Maison Petite Enfance de la Gravette ToNNEINS • Permanence d’accueil Tél. 05 53 64 17 49 Horaires : le mercredi et le vendredi de 9h à 12h et pendant les vacances scolaires + journée à thème sur inscription une fois par mois - à la Maison Petite Enfance Françoise Dolto Tél. 05 53 64 64 14 Horaires : le vendredi de 14h à 17h. s tard ! Notes pour plu Tél. CCAS de Tonneins : 05 53 84 51 43 Personne à contacter : Marion AUBLÉ Tél. 06 45 29 31 34 Mail. ramtonneins@voila.fr De 10 à 20 enfants en fonction des lieux d’accueil. CCAS de Tonneins ( 9 bis rue Armand Chabrier) Lundi 9h à 12h00 et de 13h30 à 17h sur RDV Mardi et jeudi de 13h30 à 17h • Ateliers d’éveil : Mardi de 9h30 à 12h00 au Centre Médico-Social de Tonneins (rue du Dr Vautrain) Jeudi de 9h30 à 12h00 au Centre de Loisirs de Bugassat à Tonneins • ACCUEIL & PERMANENCES ADMINISTRATIVES Maison Petite Enfance Françoise Dolto Tél. 05 53 64 64 14 Horaires : le mardi de 9h à 13h30 CLAIRAC • Permanence d’accueil Maison Petite Enfance de la Gravette Tél. 05 53 64 17 49 Horaires : le mercredi de 9h à 12h (sur rendez-vous) Mairie de Clairac (Place Hôtel de Ville) Vendredi 14h à 17h à la Mairie de Clairac Centre de Loisirs • Ateliers d’éveil : Tél. 05 53 64 24 65 Horaires : le jeudi de 14h à 17h (hors vacances scolaires) à l’école maternelle de Clairac (salle motricité) Mercredi de 9h30 à 11h30 Sur rendez-vous en fonction des demandes des usagers (sur les 3 sites). Par nécessité de service, les heures et lieux d’accueil peuvent être modifiés (fête de fin d’année, journée continue à la MPE F. Dolto de la Gravette, pique-nique, sorties, etc…). 4 5
  • 14. arrêt minute coworking & formation à Pomerol catalogue 2013 formation oenotourisme communication management outils CATALOGUE DE FORMATION DE L’ORGANISME DE FORMATION ARRÊT MINUTE
  • 15. CRÉATION DE PICTOGRAMMES, ÉDITION & PHOTOGRAPHIES OFFICE DE TOURISME DU LIBOURNAIS Libournais Guide touristique 2011 www.libourne-tourisme.com
  • 17. PRISE DE VUE RÉALISÉE POUR DEPONS CUISINE AU CHÂTEAU CHEVAL BLANC
  • 18. PORTRAITS D’ENFANTS VAL DE GARONNE AGGLOMÉRATION
  • 19. NOIR ET BLANC HISTOIRES DE VIGNOBLE
  • 20. REPORTAGES VIGNOBLES PUEYO / CHÂTEAU DES MOINES
  • 21. PACK SHOOT CHÂTEAU DES MOINES
  • 24. CARTE TOURISTIQUE OFFICE DE TOURISME DE TARGON
  • 26. CARTE DE POSITION DE PRODUCTEURS POUR VALORISER LES CIRCUITS-COURTS PAYS RIVES DE GARONNE
  • 28. le 3ème lieu, l’autre lieu celui qui se situe entre le domicile & l’entreprise celui qui réinvente notre façon de travailler un espace de travail à proximité un lieu commun un vivier de collaborations un espace de confluence sociale où la bienveillance et la confiance sont les socles. ÉcoLoGie Qualité de vie Productivité Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquitaine, un tiers de confiance pour : > accompagner des porteurs de projets publics & privés dans la création de tiers-lieux en Aquitaine > valoriser les projets régionaux > structurer & commercialiser une offre locale > animer et fédérer des communautés autour des projets de lieux > favoriser le partage d'expériences à tous les stades entre porteurs de projets > développer le travail à distance au sein d’entreprises et de collectivités travailler autrement sociAL Économie Hausse du carburant L’enTreprise avec tous les moyens de productions à disposition pour effectuer son travail dans de bonnes conditions au calme. le coworking en chiffres 2072 Un tiers-lieu, c’est le prolongement de son chez soi & de l’entreprise. Re ch vie erch pr e ofe d’é vie ssi qu pr on ilib ivé ne re e lle s ire ula nd os pe s pr ins x Flu trajet beso ens & otidi qu Le domiciLe Évolution des infras & appropriation des usages numériques contexte & enjeux avec la possibilité d’avoir ses objets personnels & d’intégrer un cadre convivial. mie no co e l’é tiv ra r de bo so lla Es co H & l’im au au diffi m sse ba culté ob de il co ilie s m d’ac r m er cès cia l collaboration Engouement pour l’entreprenariat nombres d’espaces de coworking en 2012 dans le monde* (soit 4,3 millions de personnes) *Etude Desmag Réduction de l’empreinte écologique 60 espaces français ouverts en 2012 la plupart en zone urbaine Évolution du cadre juridique du télétravail 45 Plus de projets en Aquitaine principalement en zone péri-urbaine & rurale recensés en 2013 Évolution du rapport bottom-up Salariés Des principes deviennent forces de loi : loi warsmann du 22 mars 2012 volontariat contractualisation réversibilité Rappel des obligations de l’employeur : prendre en charge des coûts liés l’exercice du télétravail informer le salarié de toute restriction à l’usage d’équipements fixer, en concertation avec lui, les plages horaires pour le contacter organiser un entretien annuel sur ses conditions d’activité en télétravail Limiter les déplacements domicile / travail Alternative du travail à domicile Favorise la passage au télétravail Accroître ses compétences Le texte prévoit la possibilité d’une mise en oeuvre du télétravail en cas de circonstances exceptionnelles (épidémie, intempéries…). des variaBles en fonction des PuBlics Mutualiser des ressources Possibilité d’accueillir un salarié possibilité de se réunir Trouver d’autres compétences Trouver des opportunités de marché Indépendants / Entrepreneurs salariés Mutualiser des ressources Collaborer sur des projets Sortir du domicile - recherche de lien Recevoir des clients dans un espace professionnel Trouver des opportunités de marché Créateurs d’entreprises Incubation de projet le temps nécessaire Tester son activité sans prendre de risques Trouver de l’information & partages d’expériences micro-structures / Assos Tpe Artisan nomades Travailler en tout lieu et tout instant Vivre des expériences humaines étudiants Mutualiser des outils de production Travailler / faire des recherches sur leur environnement professionnel Être formé par un professionnel in situ Partager des espaces de stockage Créer son réseau professionnel Trouver d’autres compétences pour créer son projet - Mutualiser R&D que nous aPPorte l’esPace de travail Partagé & collaBoratif ? * besoins définis par William Van den Broek de Mutinerie 3. Espace polymorphe - adossé à un service public - intégré dans une zone d’habitat coopératif / éco-quartier ou d’activités économiques - aménagé au sein d’universités... o Besoin d’aPPartenance Travailler dans de bonnes conditions : • Un wifi performant • Un poste de travail confortable • Des équipements adaptés • Des espaces de rangement • La possibilité de manger et de boire • Une salle de réunion • Un maximum de proximité avec le domicile du coworker • Un maximum de calme dans les espaces dédiés au travail individuel • Des évènements professionnels et conviviaux qui rassemblent la communauté • Le développement de relations amicales entre les membres • Un Coworking Visa qui fait de vous un membre de la communauté internationale des coworkers • La naissance d’initiatives collectives entre les membres Besoin de sécurité • Pas d’engagement financier • Climat de confiance • Ambiance détendue • Possibilité de bénéficier de conseils Besoin de réalisation • D’être dans un état d’émulation créative • De continuer à progresser Besoin d’estime • Etre reconnu pour ses compétences • Devenir acteur de la communauté • Avoir une audience pour ses projets via des formations & des échanges quotidiens • De vivre et travailler en accord avec ses valeurs • De transmettre ses connaissances Développement du télétravail et des tiers-lieux (espaces de travail partagés/collaboratifs) Programme stratégique régional : numérique développement durable 50 initiatives péri-urbaines et rurales instruites par la Délégation TIC dans le cadre de l’AMI pour un numérique de proximité. u 4. Biens - favori - parta sercomm uns dévelo ger les donné ppemla déma es ent rche publiq (open de ues créati ouver source on ) & detes une réelle dynamique en aquitaine Étude d’envergure AUDAP & A’URBA : enquete-mobilite.aquitaine.fr erture du uv li e Faciliter et accompagner les projets, la Région travaille en collaboration avec le collectif Tiers-Lieux, travailler autrement en Aquitaine : www.tierslieux.net > proposer de tester l’espace > offrir un accueil individualisé et gérer des permanences > organiser des portes ouvertes de façon régulière > nourrir la communauté en interne > animer l’espace associé à de la médiation sur le teritoire offre m agement d u én > coopérative : fabriquer par et/ou avec les utilisateurs > flexible > au coût modéré > avec facilité d’accès > intégrée dans un réseau de lieux u lie A -etude de besoins auprès des publics sur une zone d’environ 20 minutes aux alentours et auprès des acteurs institutionnels de son territoire - mettre en relation les personnes interessées - rédiger un projet de lieu 2. Approche 1. Phase de réflexion & recueil des besoins - Foyer d’intelligen (auto-gestion, ce collective - Recherche force de proposition, / recherche de centralité d’un emplaceme formation d’un modèle - S’approprie (axes, de pair commerces, nt à proximité à pair...) apporter r des objetsle lieu (investir services du d’une zone personnels, du temps quotidien...) dans nommer le lieu, son ouverture, rédiger le réglement du lieu...) Besoins de Base créer un tiers-lieux Près de cheZ soi - zone de confidentialité - espace collectif - espace privatif - espace d’animation - espace de restauration - espace pour enfants - vide, sas... télétravail & tiers-lieux : travailler autrement en aquitaine Présentation de Marie-Laure Cuvelier & Lucile Aigron PREZI TIERS-LIEUX
  • 29. SITE STÉPHANIE PUEYO - INGENIERIE TOURISTIQUE ET CULTURELLE