SlideShare une entreprise Scribd logo
L’AMPACT DES TECHNOLODIES DES ENERGIES RENOUVLABLES SUR
EFFICACITE ENERGITIQUE MONDIAL
S/C BENSAMAD
SOUFIAN
Malgré la consommation énergétique en hausse, les
émissions de carbone dans le monde liées à la
consommation d’énergie ont été stables en 2020,
pour la première fois depuis 40 ans, dans un
contexte de croissance économique soutenue.
Cette stabilisation est en partie due à une meilleure
pénétration de ces technologies et à une meilleure
efficacité énergétique, deux domaines qui ont
enregistré des progrès considérables ces dernières
années.
PLAN
1.ETAT DU SECTEUR ENERGETIQUE MONDIAL
1.1.L’énergie pour le monde de demain;
1.2.L’émission de CO2;
2.AUGMENTATION DE LA CONSOMATION GLOBALE D’ENERGIE
2.1.Progression des énergies renouvelables/ réduction des besoins en énergie;
2.2.Evolution possible de l’exploitation Primaire d’énergie;
2.3.Les besoins en énergie électrique;
2.4.Les besoins EE/ER dans l'industrie, les transports et le bâtiment ;
3.LES STRATIGERS ENERGITIQUES
3.1.Forme d’investissements et financement;
3.2.Les ER /EE et les opportunités d’emploi;
1. ETAT DU SECTEUR ENERGETIQUE MONDIAL
1.1.L’énergie pour le monde de demain
1.2 L’émission du CO2
2. AUGMENTATION DE LA CONSOMATION GLOBALE D’ENERGIE
2.1 Progression des énergies renouvelables/
réduction des besoins en énergie
2.2 Evolution possible de l’exploitation Primaire d’énergie
2.3 Les besoins en énergie électrique :
Le secteur de l'électricité a réalisé des progrès importants ces dernières années
mais le rythme de ces évolutions doit être accéléré. En 2017, le secteur de
l'électricité a vu la capacité d'énergie renouvelable augmenter de 167 gigawatts (GW)
dans le monde : une forte croissance de 8,3 % par rapport à l'année précédente, qui
poursuit le rythme entamé depuis 2010 d'environ 8 % par an. La production
d'électricité renouvelable a représenté près d'un quart de la production totale
d'électricité dans le monde, ce qui constitue un nouveau record.
l'électricité renouvelable fournirait quasiment 60 % de la consommation totale d'énergie renouvelable.
Installations solaires et éoliennes
94 GW (PV)
L'énergie éolienne
+47 GW
L'éolien offshore
4GW
2.4 Les Besoins EE/ER dans l'industrie, les transports et le bâtiment :
Les véhicules électriques (VE) et les pompes à chaleur sont appelés à
devenir plus courants dans la plupart des régions du monde.
3 .LES STRATIGERS ENERGITIQUES :
Les frais supplémentaires résultant de la transition énergétique globale à long
terme s'élèveraient à 1,7 billions de dollars (des États-Unis) par an en 2050.
Néanmoins, les économies réalisées grâce à la réduction de la pollution de l'air, à
l'amélioration de la santé et à la baisse des dommages causés à l'environnement
compenseraient plus que largement ces coûts. Le scénario REmap estime que le
montant des économies dans ces trois domaines seulement pourrait déjà s'élever à
6 billions de dollars en moyenne par an jusqu'à 2050.
Les gains cumulés résultant de la hausse du PIB entre 2018 et 2050 s'élèveraient à
52 billions de dollars.
3.1 Forme d’investissements et financement :
3.2 Les ER /EE et les opportunités d’emploi
La transition permettrait la création de plus de 11 millions d'emplois supplémentaires dans le secteur de l'énergie
d'ici à 2050.
* : Les estimations du nombre d'emplois dans les domaines de l'efficacité énergétique et de l'amélioration du réseau ne sont pas disponibles
pour 2016.
** : Les emplois dans l'amélioration du réseau désignent les emplois liés aux réseaux et à la flexibilité énergétique qui sont créés pour le
développement, l'exploitation et la maintenance des infrastructures dans le but de permettre l'intégration des systèmes d'énergies
renouvelables dans le réseau.
*** : Comprend tous les emplois du secteur des combustibles fossiles, y compris ceux liés à l'extraction, au traitement et à la consommation.
CONCLUSION
Les plans gouvernementaux sont encore bien loin des besoins nécessaires
pour réduire les émissions. Au vu des politiques actuelles et prévues, le monde
épuiserait son « budget carbone » (CO2) lié à l'énergie d'ici à 20 ans pour
contenir la hausse de la température mondiale bien en-dessous de 2 °C (avec
66 % de probabilité), et les combustibles fossiles comme le pétrole, le gaz
naturel et le charbon continueraient d’occuper une place dominante dans le
mix énergétique mondial pour les décennies à venir.
Bien que la transition énergétique soit techniquement faisable et avantageuse
économiquement, elle ne se fera pas toute seule. Il est urgent de mettre en
place une action politique pour rediriger le système énergétique mondial sur
une voie plus pérenne.

Contenu connexe

Similaire à BS EXPO.pptx

Transition energetique: le scénario Terra 2050
Transition energetique: le scénario Terra 2050Transition energetique: le scénario Terra 2050
Transition energetique: le scénario Terra 2050
Nicolas Gauthy
 
COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...
COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...
COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...
Faga1939
 
Mooc s3 decarbonnerle_pib
Mooc s3 decarbonnerle_pibMooc s3 decarbonnerle_pib
Mooc s3 decarbonnerle_pib
Alain Ducass
 
La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...
La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...
La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...
equilibre_des_energies
 
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
GreenFacts
 
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétiqueLes réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Pôle Réseaux de Chaleur - Cerema
 
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergieSemaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Guillaume GIRAUDET
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
La Fabrique de l'industrie
 
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Mohammed TAMALI
 
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Société Française d'Energie Nucléaire
 
Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
MairieClohars
 
Énergies renouvelables et quartiers durables
Énergies renouvelableset quartiers durablesÉnergies renouvelableset quartiers durables
Énergies renouvelables et quartiers durables
Adrian Koss
 
119 Inf'OSE Janvier 2017
119 Inf'OSE Janvier 2017119 Inf'OSE Janvier 2017
119 Inf'OSE Janvier 2017
Baptiste CALMETTE
 
Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)
Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)
Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)
PatrickTanz
 
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du QuébecLe gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Félix Lebrun-Paré
 
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivitésMener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Gimélec
 
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance ! Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Fondation iFRAP
 
Livret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelablesLivret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelables
david zentao
 
Ademe vision energétique 2030 2050 synthèse
Ademe vision energétique 2030 2050 synthèseAdeme vision energétique 2030 2050 synthèse
Ademe vision energétique 2030 2050 synthèse
Interconsulaire 909
 

Similaire à BS EXPO.pptx (20)

Transition energetique: le scénario Terra 2050
Transition energetique: le scénario Terra 2050Transition energetique: le scénario Terra 2050
Transition energetique: le scénario Terra 2050
 
COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...
COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...
COMMENT LE GOUVERNEMENT DU BRÉSIL PEUT RENDRE LE SECTEUR DE L'ÉNERGIE DURABLE...
 
Mooc s3 decarbonnerle_pib
Mooc s3 decarbonnerle_pibMooc s3 decarbonnerle_pib
Mooc s3 decarbonnerle_pib
 
La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...
La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...
La contribution de l'Association Equilibre des Energies au Plan rénovation én...
 
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
Technologies de l’énergie - Scénarios à l’horizon 2050
 
Ademe 181108
Ademe 181108Ademe 181108
Ademe 181108
 
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétiqueLes réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
Les réseaux de chaleur au coeur de la transition énergétique
 
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergieSemaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
Semaine des énergie renouvelables, du bâtiment et de la maîtrise de l'énergie
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
 
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
Chap V : Modélisation & Optimisation Des réseaux electriques (Concepts de bas...
 
Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation Transition Energétique, Recherche et Innovation
Transition Energétique, Recherche et Innovation
 
Plan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie TerritorialPlan Climat Air Energie Territorial
Plan Climat Air Energie Territorial
 
Énergies renouvelables et quartiers durables
Énergies renouvelableset quartiers durablesÉnergies renouvelableset quartiers durables
Énergies renouvelables et quartiers durables
 
119 Inf'OSE Janvier 2017
119 Inf'OSE Janvier 2017119 Inf'OSE Janvier 2017
119 Inf'OSE Janvier 2017
 
Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)
Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)
Classement regions sobriete energetique (Greenpeace 2021)
 
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du QuébecLe gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
Le gaz naturel, un non-sens pour la transition énergétique du Québec
 
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivitésMener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
Mener à bien un projet d'efficacité énegétique - Bâtiments et collectivités
 
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance ! Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
Refonder la croissance énergétique sans oublier la croissance !
 
Livret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelablesLivret 100% énergies renouvelables
Livret 100% énergies renouvelables
 
Ademe vision energétique 2030 2050 synthèse
Ademe vision energétique 2030 2050 synthèseAdeme vision energétique 2030 2050 synthèse
Ademe vision energétique 2030 2050 synthèse
 

Dernier

Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
iheberry
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
idelewebmestre
 
Theorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication networkTheorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication network
MahamaneAliSalatou
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
analyse des risques professionnelles .pptx
analyse des risques professionnelles .pptxanalyse des risques professionnelles .pptx
analyse des risques professionnelles .pptx
MhmM47
 
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
cours tres important d'hydraulique urbain.pdf
cours tres important d'hydraulique urbain.pdfcours tres important d'hydraulique urbain.pdf
cours tres important d'hydraulique urbain.pdf
cheikhmoussandiaye1
 
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdfcours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
afigloria194
 

Dernier (9)

Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
Etude de la faisabilité de la climatisation solaire pour l’habitat individuel...
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
 
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
Note agro-climatique et prairies n°5 - Juillet 2024
 
Theorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication networkTheorie du trafic on telecommunication network
Theorie du trafic on telecommunication network
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
 
analyse des risques professionnelles .pptx
analyse des risques professionnelles .pptxanalyse des risques professionnelles .pptx
analyse des risques professionnelles .pptx
 
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
 
cours tres important d'hydraulique urbain.pdf
cours tres important d'hydraulique urbain.pdfcours tres important d'hydraulique urbain.pdf
cours tres important d'hydraulique urbain.pdf
 
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdfcours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
cours-sur-les-stations-de-pompageen génie civil.pdf
 

BS EXPO.pptx

  • 1. L’AMPACT DES TECHNOLODIES DES ENERGIES RENOUVLABLES SUR EFFICACITE ENERGITIQUE MONDIAL S/C BENSAMAD SOUFIAN
  • 2. Malgré la consommation énergétique en hausse, les émissions de carbone dans le monde liées à la consommation d’énergie ont été stables en 2020, pour la première fois depuis 40 ans, dans un contexte de croissance économique soutenue. Cette stabilisation est en partie due à une meilleure pénétration de ces technologies et à une meilleure efficacité énergétique, deux domaines qui ont enregistré des progrès considérables ces dernières années.
  • 3. PLAN 1.ETAT DU SECTEUR ENERGETIQUE MONDIAL 1.1.L’énergie pour le monde de demain; 1.2.L’émission de CO2; 2.AUGMENTATION DE LA CONSOMATION GLOBALE D’ENERGIE 2.1.Progression des énergies renouvelables/ réduction des besoins en énergie; 2.2.Evolution possible de l’exploitation Primaire d’énergie; 2.3.Les besoins en énergie électrique; 2.4.Les besoins EE/ER dans l'industrie, les transports et le bâtiment ; 3.LES STRATIGERS ENERGITIQUES 3.1.Forme d’investissements et financement; 3.2.Les ER /EE et les opportunités d’emploi;
  • 4. 1. ETAT DU SECTEUR ENERGETIQUE MONDIAL 1.1.L’énergie pour le monde de demain
  • 6. 2. AUGMENTATION DE LA CONSOMATION GLOBALE D’ENERGIE 2.1 Progression des énergies renouvelables/ réduction des besoins en énergie
  • 7. 2.2 Evolution possible de l’exploitation Primaire d’énergie
  • 8. 2.3 Les besoins en énergie électrique : Le secteur de l'électricité a réalisé des progrès importants ces dernières années mais le rythme de ces évolutions doit être accéléré. En 2017, le secteur de l'électricité a vu la capacité d'énergie renouvelable augmenter de 167 gigawatts (GW) dans le monde : une forte croissance de 8,3 % par rapport à l'année précédente, qui poursuit le rythme entamé depuis 2010 d'environ 8 % par an. La production d'électricité renouvelable a représenté près d'un quart de la production totale d'électricité dans le monde, ce qui constitue un nouveau record. l'électricité renouvelable fournirait quasiment 60 % de la consommation totale d'énergie renouvelable. Installations solaires et éoliennes 94 GW (PV) L'énergie éolienne +47 GW L'éolien offshore 4GW
  • 9. 2.4 Les Besoins EE/ER dans l'industrie, les transports et le bâtiment : Les véhicules électriques (VE) et les pompes à chaleur sont appelés à devenir plus courants dans la plupart des régions du monde.
  • 10. 3 .LES STRATIGERS ENERGITIQUES : Les frais supplémentaires résultant de la transition énergétique globale à long terme s'élèveraient à 1,7 billions de dollars (des États-Unis) par an en 2050. Néanmoins, les économies réalisées grâce à la réduction de la pollution de l'air, à l'amélioration de la santé et à la baisse des dommages causés à l'environnement compenseraient plus que largement ces coûts. Le scénario REmap estime que le montant des économies dans ces trois domaines seulement pourrait déjà s'élever à 6 billions de dollars en moyenne par an jusqu'à 2050. Les gains cumulés résultant de la hausse du PIB entre 2018 et 2050 s'élèveraient à 52 billions de dollars. 3.1 Forme d’investissements et financement :
  • 11. 3.2 Les ER /EE et les opportunités d’emploi La transition permettrait la création de plus de 11 millions d'emplois supplémentaires dans le secteur de l'énergie d'ici à 2050. * : Les estimations du nombre d'emplois dans les domaines de l'efficacité énergétique et de l'amélioration du réseau ne sont pas disponibles pour 2016. ** : Les emplois dans l'amélioration du réseau désignent les emplois liés aux réseaux et à la flexibilité énergétique qui sont créés pour le développement, l'exploitation et la maintenance des infrastructures dans le but de permettre l'intégration des systèmes d'énergies renouvelables dans le réseau. *** : Comprend tous les emplois du secteur des combustibles fossiles, y compris ceux liés à l'extraction, au traitement et à la consommation.
  • 12. CONCLUSION Les plans gouvernementaux sont encore bien loin des besoins nécessaires pour réduire les émissions. Au vu des politiques actuelles et prévues, le monde épuiserait son « budget carbone » (CO2) lié à l'énergie d'ici à 20 ans pour contenir la hausse de la température mondiale bien en-dessous de 2 °C (avec 66 % de probabilité), et les combustibles fossiles comme le pétrole, le gaz naturel et le charbon continueraient d’occuper une place dominante dans le mix énergétique mondial pour les décennies à venir. Bien que la transition énergétique soit techniquement faisable et avantageuse économiquement, elle ne se fera pas toute seule. Il est urgent de mettre en place une action politique pour rediriger le système énergétique mondial sur une voie plus pérenne.