SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
Le compolrtage... un geste fet tite
DossreR DE PREssE
Programme Régional de Promotion du
Compostage lndividue[ en PACA
Ansela CRISTINA
04 42 04 97 25
geres.crisfl na@free.fr
GERES - 2 cours Foch - 13400 Aubagne
l"
:
Mai 2006
Le compostage,.. rrn gesre ferlile
DOSSIER DE PRESSE
Som nr aire
Les beôux jours reviennent ! Rendez-vous au Jard in,.. ---- ---- --- -- ------ ..
--"--- 3
Programme Régional de Promotion du Compostage Indlvlduel-------------------------------4
Le compostage : quels avantages ?- -------- 5
Le compostage : règles d'or et techniques ---------------- --------6
Les Jôrdins Solidôires Médite..ônéens ----- ----------------7
Groupe Energies Renouvelables Envlronnement et Solidarltés ------------------ I
Les partenaires du Programme---------- ----------:---------------- 9
l
l
l
l
'--'t' -
-p
Y
I
Quatre jardins associatifs du réseau Jardins solidaires N'léditerranéens ouvrent leurs
portes au grand public pour des ateliers gratuits d'initiation au compostage, Dans le
cadre du Programme Régional de Promotion du Compostage Individuel, mis en place
en Provence Alpes Côte d'Azur, ils accueillent les amateurs de jardin dans une
ambiance conviviale et chaleureuse. Petits et grands peuvent ainsi venir s'initier au
compostage, une pratique de jardinage traditionnelle, simple à mettre en æuvre
mais qui nécesslte un certain savoir-faire.
Le compostage, qui consiste à mettre en tas les déchets de la cuisin€ et du jardin
afin qu'ils se décomposent, présente de grands avantages pour le jardinier. 1l lui
permet notamment d'obtenir un fertilisant de grande qualité, 100 o/o naturel. Le
compost enrichit le sol, allège la terre et permet de moins arroser, Les plantes
obtenues sont plus belles et plus résistantes.
N'oublions pas que le compostage constitue également un geste écologique :
réduction du volume des déchets ménagers, diminution de lâ pollution et des coûts
engendrés par les opérations de collecte, de transport et de traitement, impact sur
la consommation d'eau, de terreau et d'engrais.
Le Programme Régional de Promotion du Compostage Individuel, d'une durée de
trois ans (2004-2007), a pour objectif d'amener les particuliers à renouer avec le
compostage et à participer ainsi à une meilleure gestion des déchets ménagers. Il
est financé par lâ Région PACA et I'ADEME (Agence gouvernementale De
l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), et coordonné par le GERES (Groupe
Ênergies Renouvelables Environnement et Solidarités) et Accueil et Rencontre.
Les jardins partenaires
Pour participer à ces ateliers, contacter :
) Les Jardlns de l'Espérance (Bouches-dri-Rhône)
04 42 08 01 12
Jôrdin des Aures (Bouches-du-Rhône)
04 91 51 73 86
Le Regain (Var)
04 94 98 19 46 (à partlr de mi-mai)
Association Coup dc.eur (Alpes Mêritimes)
04 93 04 20 88
lardlns Espaces de ressources en Vaucluse (Vaucluse)
04 90 88 65 05
)
)
,
t
Contact presse
AnsEIa CRISNNA
04 42 04 97 25
geres.cristina@f ree.f r
GERES - 2 cours Foch - 13400 Aubaqne
l
l'
I 'l
j
l
l
l
l
.l
Ce programme, mis en place en mai 2004, s'achèvera courant 2007, I! a pour objectif de
développer la pratique du compostage individuel en PACA et repose sur des démonstrations
grandeur nature de différentes techniques de compostage et d'utilisation du compost,
Le compostage individuel représente une filière de valorisation des déchets non négligeable
puisque 30 o/o des déchets de la cuisine et du jardin sont compostables. Pourtant, le
compostage reste relativement méconnu et les collectivités qui lancent des opérations de
promotion maintaennent trop Ërement leurs efforts de communication sur le long terme.
La promotion de cette pratique nécessite une communication grand public mais aussi la
mise en place d'un soutien technique aux personnes désireuses de se lancer dans le
compostage, D'où les démonstrations grandeur nature, organisées par 4 jardins associatifs
du réseau Jardins solidaires méditerranéens répartis sur la région. Ces ateliers d.initiation
s'adressent essentiellement aux particuliers, enfants et adultes. par ailleurs, des mini-
formations sont destinées aux élus et aux techniciens des côllectivités-
100 visiteurs, au minimum, par an et par jardin qui adoptent la pratique du compostage
(500 au total), soit, avec 70 kg/habitant/an, 21 tonnes par an de déchets compostés
3 collectivités de la région qui soutiennent une opération de promotion du compostage
individuel
2 collectivités engôgées sur dans une opération de promotion du compostage individuel
(le SITTOMAT dans le Var, l€ SIDOMRA dans le Vaüctuse)
226 adultes et 736 enfants sensibilisés depuis le début du programme
Panneaux explicatifs (installés dans les jardins partenaires)
Carte de visite du programme et mini-guide sur Ie compostage
Exposition itinérante
Bt r' t rIr;t.{.,r ::ii
I
l
l
l
'l
En pratiquant le compostage, le jardinier obtient un fertilisant d'excellente
qualité et 1OO o/o naturel. Le compost allège la terre et permet des économies
d'eau, d'engrais et de terreau. Mais aussi de traitements contre les maladies,
car l'utilisation du compost augmente la résistance des plantes aux maladies !
Le compostage est une vieille pratique de jardinage. Ce n'est pas sans
raison,..
La pratique du compostage contribue à une meilleure gestion des déchets. Elle détourne de
la cotlecte et du traitement les déchets organiques. Pour les communes, cela signifie une
réduction des coûts, Cela implique aussi une diminution des quantités à transporter et à
traite., donc moins de pollution. Le compostage est l'un des modes de valorisation des
déchets organlques les plus intéressants d'un point de vue réglementaire, technique et
écologique.
De manlère plus large, l'utilisation de compost limite la pression sur la ressource en eau,
ainsi que l'exploitation, pour la production de terreau, des tourbières qui sont des sites
rares et non renouvelables. Elle réduit en outre la production et l'utilisation de produits
chimiques souvent toxiques.
Enfin, les campagnes de promotion du compostage individuel permettent également de
sensibiliser les particuliers au tri des déchets. Par la pratique du compostage, ils gèrent
d'un bout à l'autre une partie de leurs déchets. L'impact pédagogique est loin d'être
négligeable.
l
,]
:i
:l
-l
l
B
Le compostage, ce n'est pâs compliqué mals il faut tout de même quelques connaissances
de base pour commencer,
D'abord, quelle technique choisir ? Chacune présente ses avantages et ses inconvénients...
l
Comme son nom l'indique, cette méthode de compostage consiste à
mettre en tas les déchets au fond du jardin, Elle permet de composter
de grandes quantités et facilite les manipulations. En revanche, les
déchets à l'air libre peuvent attirer les animaux et ce n,est pas très
esthétique. Le compostage en tas convient, en somme, aux grands
jardins oit Ie voisinage est éloi9né...
Les déchets sont jci stockés dans un bac en bois ou en plastique, de
taille et de forme variabl€s. Cette technique convient aux petits jardins
et aux déchets essentiellement alimentaires, Elle évite les nuisaàces et
permet un compostage plus rapide, mais les manipulations sont plus
malaisées, Elle requiert aussi davantage de temps,
Les silos peuvent être en bois ou en parpaings. lls permettent de
composter des quantités êssez importantes et les manipulations s,y
effectuent aisément. Cette technique convient à tous les types de
jardins. Seul bémol : elle demande d,être un peu bricoleur.
Cette technique consiste à répandre sur le sol les tontes et certains
déchets de jardin broyés. Elle est réservée aux déchets verts et doit
être appliquée avec précaution car certaines plantes, trop fragiles,
risquent d'en souffrir.
Après avoir choisi sa technique de compostage, il ne reste plus qu,à trier les déchets à
composter. Là encore, il faut savoir que certains déchets sont à èviter et que d,autres, au
contraire, sont fort utiles pour obtenjr un bon compost. Les déchets intéreisants :
r' Déchets de la maison : épluchures, restes de repas (sauf viande, poisson, produits
gras), papiers alimentaires souillés, marc de café, sachets de thé, ongles, èheveux...
r' Déchets du jardin : feuilles, herbê coupée, fleurs coupées, résidus du potager,
brindilles, branches broyées...
Au bout de quelques mois d'attente (9 à 12 mois), le compost est mûr. Il a une belle
couleur sombre, brun-noir, On ne reconnaît presque plus àe déchets entiers. Il est prôt à
l'emploi, Attention, pour certaines cultures, le compost doit être légèrement enfoui (pour le
potager, par exemple), tandis que pour d?utres, il suffit de le répandre autour de là plante
(arbres, plantes pérennes). Mieux vaut donc se renseigne. au préalable...:l
:l
')
I l} cottrF{}çi.'i§.1
Le réseau Jardins Solidaires Méditeranéehs
s'est constitué en 1999. Il compte actuellement
une onquantaine de jardins solidaires et une
cinquantaine d,autres jardins et lieux de
ressources.
Chaque jardin est unique, adapté ôu contexte
local. Mais tous partagent les valeurs de respect
oe ta personne et de l,environnement et de
solidarite. Alnsi certains jardins privilé9ient_ils
l?ducation à l'environnement, d;autres, lhide à
la pelsonne, D,autres encore offrent un espace
collectif à leurs ôdhérents ou bien des parcelles
individuelles.
Cln_q de ces jardins participent au programme
Rêgional de Promotion du ComDo§tâ.t;
Indivrduet. Les lardins de l,eJpér"i-niJi ra
Ciotat, le Jardin des Aures à Marseille, le Jardin
::.cpu...a Sospel, te Jardin de Favet à Avignon
et te jardin du Regain au Revest_Les_Eaux.-Tous
ont une vocation d,éducation à ltnvironnement
er proposent une grande variété d,activttés,
autourdu jardinage, pour peflts et grands. Ces
anrmations se déroulent dans un esprlt convivial
et chaleureux.
89-tes
B
Le GERES a été créé en 1976, dans le contexte du premier choc pétrolier, avec pour
objectif de promouvoir un développement rationnel de l'énergie solaire dans le sud de la
France. Depuis, cette association a étendu ses champs d'intervention aux domaines de la
maîtrise de l'énergie, des énergies renouvelables, de l'elvironnement et de la solidarité.
Actuellement, le GERES intervient en région PACA sur plusieurs points :
. Sensibilisation du grand public via les Espaces Info Énergie qui reçoivent les
particuliers pour les informer sur les possibilités d'économie d'énergie et
d'utilisation des énergies renouvelables au niveau de l'habitat.
. Développement des énergies renouvelables, notamment par le biais d'actions
ou d'études ayant pour objectif d?ccompagner les pouvoirs publics et les
autres acteurs économiques dans Ia prise de décision.
. Promotion de la maîtrise de l€nergie dans les collectivités et les
établissements publics et privés.
. Protection de l'environnement, en favorisant une meilleure gestion des déchets
au niveau des professionnels et des collectivités.
Par ailleurs, le GERES est présent dans différents pays en développement i Bénin, Burkina
Faso, Mali, Niger, Maroc, Afghanistan, Pakistan, Inde, Cambodge, Ses actions varient selon
les spécificités et les besoins de chacun de ces pays. Qu'il s'agisse de développement des
activités économiques ou artisanales en Inde, d'accompagnement à la reconstruction en
intégrant les concepts d'efficacité énergétique en Afghanistan ou encore d'un appui
technique aux agriculteurs au Bénin ou au Niger, le GERES agit dans une optique de
transfert de savoir-faire et de développement local durable.
Enfin, l'opération COrSolidaire met lhccent sur la solidarité Nord-Sud et agit pour Ia
préservation du climat, en soutenant des projets qui limitent les émissions de gaz à effet de
serre.

Contenu connexe

Tendances

L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017
L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017
L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017Chloé Amilhac
 
Centrale ZÉRO DÉCHETS avec technologie de gazéification
Centrale ZÉRO DÉCHETS  avec technologie de gazéificationCentrale ZÉRO DÉCHETS  avec technologie de gazéification
Centrale ZÉRO DÉCHETS avec technologie de gazéificationAeca group
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocMona Developpement
 
Rappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du triRappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du triLe-Sourn Le Sourn
 
Guide - pour une gestion durable des espaces publics en Picardie
Guide - pour une gestion durable des espaces publics en PicardieGuide - pour une gestion durable des espaces publics en Picardie
Guide - pour une gestion durable des espaces publics en PicardieCommunication Clermont
 
Emilie Crittin, Univ. Lausanne
Emilie Crittin, Univ. LausanneEmilie Crittin, Univ. Lausanne
Emilie Crittin, Univ. LausanneCatherine Pfeifer
 
Projet de gobelets réutilisables à l’ESAT de Trélissac
Projet de gobelets réutilisables à l’ESAT de TrélissacProjet de gobelets réutilisables à l’ESAT de Trélissac
Projet de gobelets réutilisables à l’ESAT de TrélissacEko-think
 
Gva région de vannes
Gva région de vannesGva région de vannes
Gva région de vannesudgva56
 
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Tanguy Pay
 
Trop de déchets
Trop de déchetsTrop de déchets
Trop de déchetscol-bourbon
 
RACINES, action bas carbone en Aquitaine
RACINES, action bas carbone en AquitaineRACINES, action bas carbone en Aquitaine
RACINES, action bas carbone en AquitaineACTES-ELISE
 
Projet de couches lavables à la maternité de Périgueux
Projet de couches lavables à la maternité de PérigueuxProjet de couches lavables à la maternité de Périgueux
Projet de couches lavables à la maternité de PérigueuxEko-think
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Youssef Assou
 
Conférence IGER de Mr Lamiot
Conférence IGER de Mr LamiotConférence IGER de Mr Lamiot
Conférence IGER de Mr LamiotIEPEI
 
Guide eco manifestations
Guide eco manifestationsGuide eco manifestations
Guide eco manifestationscomenvoulezvous
 
Cci formation environnement tourisme
Cci formation environnement tourismeCci formation environnement tourisme
Cci formation environnement tourismehotel le regent & spa
 
Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2Brand Wagenaar
 

Tendances (20)

L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017
L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017
L'éco-pâturage – Cesson-Sévigné – 16 mai 2017
 
Centrale ZÉRO DÉCHETS avec technologie de gazéification
Centrale ZÉRO DÉCHETS  avec technologie de gazéificationCentrale ZÉRO DÉCHETS  avec technologie de gazéification
Centrale ZÉRO DÉCHETS avec technologie de gazéification
 
Formation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets marocFormation gestion des déchets maroc
Formation gestion des déchets maroc
 
Rappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du triRappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du tri
 
Guide - pour une gestion durable des espaces publics en Picardie
Guide - pour une gestion durable des espaces publics en PicardieGuide - pour une gestion durable des espaces publics en Picardie
Guide - pour une gestion durable des espaces publics en Picardie
 
Emilie Crittin, Univ. Lausanne
Emilie Crittin, Univ. LausanneEmilie Crittin, Univ. Lausanne
Emilie Crittin, Univ. Lausanne
 
Olivier CATALOGNE
Olivier CATALOGNEOlivier CATALOGNE
Olivier CATALOGNE
 
Projet de gobelets réutilisables à l’ESAT de Trélissac
Projet de gobelets réutilisables à l’ESAT de TrélissacProjet de gobelets réutilisables à l’ESAT de Trélissac
Projet de gobelets réutilisables à l’ESAT de Trélissac
 
Gva région de vannes
Gva région de vannesGva région de vannes
Gva région de vannes
 
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
Projet de 4e Plan de Prévention et Gestion des Déchets en Région de Bruxelles...
 
Trop de déchets
Trop de déchetsTrop de déchets
Trop de déchets
 
Julie DELCROIX
Julie DELCROIXJulie DELCROIX
Julie DELCROIX
 
RACINES, action bas carbone en Aquitaine
RACINES, action bas carbone en AquitaineRACINES, action bas carbone en Aquitaine
RACINES, action bas carbone en Aquitaine
 
Projet de couches lavables à la maternité de Périgueux
Projet de couches lavables à la maternité de PérigueuxProjet de couches lavables à la maternité de Périgueux
Projet de couches lavables à la maternité de Périgueux
 
Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets Exposé gestion et valorisation des déchets
Exposé gestion et valorisation des déchets
 
Conférence IGER de Mr Lamiot
Conférence IGER de Mr LamiotConférence IGER de Mr Lamiot
Conférence IGER de Mr Lamiot
 
Guide eco manifestations
Guide eco manifestationsGuide eco manifestations
Guide eco manifestations
 
Gestion differenciée des espaces verts publics urbains
Gestion differenciée des espaces verts publics urbainsGestion differenciée des espaces verts publics urbains
Gestion differenciée des espaces verts publics urbains
 
Cci formation environnement tourisme
Cci formation environnement tourismeCci formation environnement tourisme
Cci formation environnement tourisme
 
Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2Medioflor veget-hall-2
Medioflor veget-hall-2
 

En vedette

EndNote 201 Spring 2015
EndNote 201 Spring 2015EndNote 201 Spring 2015
EndNote 201 Spring 2015emdowney
 
Dossier de presse compagnie rebonds
Dossier de presse compagnie rebondsDossier de presse compagnie rebonds
Dossier de presse compagnie rebondsAngela Cristina
 
Ethics and Avoiding Plagiarism in History Research
Ethics and Avoiding Plagiarism in History ResearchEthics and Avoiding Plagiarism in History Research
Ethics and Avoiding Plagiarism in History Researchemdowney
 
Citation 101: Teaching Students to Avoid Plagiarism
Citation 101: Teaching Students to Avoid PlagiarismCitation 101: Teaching Students to Avoid Plagiarism
Citation 101: Teaching Students to Avoid Plagiarismemdowney
 
Keuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versie
Keuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versieKeuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versie
Keuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versieGuido Montulet
 
Incisions and wound healing 02
Incisions and wound healing 02Incisions and wound healing 02
Incisions and wound healing 02Hossam Elkafrawi
 
EndNote 101 Spring 2015
EndNote 101 Spring 2015EndNote 101 Spring 2015
EndNote 101 Spring 2015emdowney
 
Using APA Style 2015
Using APA Style 2015Using APA Style 2015
Using APA Style 2015emdowney
 
Ede3343 gn 15
Ede3343 gn 15Ede3343 gn 15
Ede3343 gn 15emdowney
 

En vedette (13)

ppt0320defenseday
ppt0320defensedayppt0320defenseday
ppt0320defenseday
 
EndNote 201 Spring 2015
EndNote 201 Spring 2015EndNote 201 Spring 2015
EndNote 201 Spring 2015
 
Dossier de presse compagnie rebonds
Dossier de presse compagnie rebondsDossier de presse compagnie rebonds
Dossier de presse compagnie rebonds
 
Ethics and Avoiding Plagiarism in History Research
Ethics and Avoiding Plagiarism in History ResearchEthics and Avoiding Plagiarism in History Research
Ethics and Avoiding Plagiarism in History Research
 
Citation 101: Teaching Students to Avoid Plagiarism
Citation 101: Teaching Students to Avoid PlagiarismCitation 101: Teaching Students to Avoid Plagiarism
Citation 101: Teaching Students to Avoid Plagiarism
 
Hand injury
Hand injuryHand injury
Hand injury
 
Keuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versie
Keuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versieKeuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versie
Keuzearchitectuur van het pensioenstelsel - definitieve versie
 
Incisions and wound healing 02
Incisions and wound healing 02Incisions and wound healing 02
Incisions and wound healing 02
 
EndNote 101 Spring 2015
EndNote 101 Spring 2015EndNote 101 Spring 2015
EndNote 101 Spring 2015
 
Using APA Style 2015
Using APA Style 2015Using APA Style 2015
Using APA Style 2015
 
Aesthetic surgery
Aesthetic surgeryAesthetic surgery
Aesthetic surgery
 
Hand and facial injuries
Hand and facial injuriesHand and facial injuries
Hand and facial injuries
 
Ede3343 gn 15
Ede3343 gn 15Ede3343 gn 15
Ede3343 gn 15
 

Similaire à Dossier programme régional compostage

Journal SMECTOM n°7 gestion des dechets
Journal SMECTOM n°7 gestion des dechetsJournal SMECTOM n°7 gestion des dechets
Journal SMECTOM n°7 gestion des dechetsPhilippe Villette
 
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010 présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010 Recyclerie du Golfe
 
Le compostage domestique.
Le compostage domestique.Le compostage domestique.
Le compostage domestique.Veronica Marino
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsAdelFilali
 
Forum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdf
Forum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdfForum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdf
Forum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdfAnglique5
 
L'actu des éco responsables n° 19
L'actu des éco responsables n° 19 L'actu des éco responsables n° 19
L'actu des éco responsables n° 19 Mathieu Monsel
 
Dossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétal
Dossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétalDossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétal
Dossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétalLes Artisans du végétal
 
Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...
Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...
Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...Département Loire-Atlantique
 
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...LISEA
 
Rappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du triRappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du triLe-Sourn Le Sourn
 
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de ParisDossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de ParisGabriele Folli
 
Recyclage em France Ana y Luz 1ºbach A
Recyclage em France Ana y Luz 1ºbach ARecyclage em France Ana y Luz 1ºbach A
Recyclage em France Ana y Luz 1ºbach Alucecita95
 
Flyer - Compost In Situ
Flyer - Compost In SituFlyer - Compost In Situ
Flyer - Compost In SituOpenOdyssey
 
jardins-partages-rhone-loire
jardins-partages-rhone-loirejardins-partages-rhone-loire
jardins-partages-rhone-loireEmilie BONJEAN
 
L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?
L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?
L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?Citeo
 
Le point sur l'extension des consignes de tri
Le point sur l'extension des consignes de triLe point sur l'extension des consignes de tri
Le point sur l'extension des consignes de triFrançois Charlet
 
gestion des déchets et chanegement climatique
gestion des déchets et chanegement climatiquegestion des déchets et chanegement climatique
gestion des déchets et chanegement climatiqueKawther MEKNI
 
Eco emballages rapport annuel
Eco emballages rapport annuelEco emballages rapport annuel
Eco emballages rapport annuelCarole Galland
 
Eco emballages - rapport annuel 2002
Eco emballages - rapport annuel 2002Eco emballages - rapport annuel 2002
Eco emballages - rapport annuel 2002Baptiste Rabourdin
 
Ogr plaquette version web
Ogr   plaquette version webOgr   plaquette version web
Ogr plaquette version webLauraAmoileole
 

Similaire à Dossier programme régional compostage (20)

Journal SMECTOM n°7 gestion des dechets
Journal SMECTOM n°7 gestion des dechetsJournal SMECTOM n°7 gestion des dechets
Journal SMECTOM n°7 gestion des dechets
 
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010 présentation Projet Recyclerie du Golfe  26 octobre 2010
présentation Projet Recyclerie du Golfe 26 octobre 2010
 
Le compostage domestique.
Le compostage domestique.Le compostage domestique.
Le compostage domestique.
 
Traitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des DéchetsTraitement et Recyclage des Déchets
Traitement et Recyclage des Déchets
 
Forum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdf
Forum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdfForum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdf
Forum-2022ppt-atelier-biodezchetsvf-min.pdf
 
L'actu des éco responsables n° 19
L'actu des éco responsables n° 19 L'actu des éco responsables n° 19
L'actu des éco responsables n° 19
 
Dossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétal
Dossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétalDossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétal
Dossier de candidature 2015 - Les vergers des Artisans du végétal
 
Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...
Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...
Moi aussi j’agis pour l’environnement, la réduction des déchets et la biodive...
 
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
La Fondation LISEA Carbone lance un appel à manifestation d'intérêt pour la r...
 
Rappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du triRappel sur les gestes du tri
Rappel sur les gestes du tri
 
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de ParisDossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
 
Recyclage em France Ana y Luz 1ºbach A
Recyclage em France Ana y Luz 1ºbach ARecyclage em France Ana y Luz 1ºbach A
Recyclage em France Ana y Luz 1ºbach A
 
Flyer - Compost In Situ
Flyer - Compost In SituFlyer - Compost In Situ
Flyer - Compost In Situ
 
jardins-partages-rhone-loire
jardins-partages-rhone-loirejardins-partages-rhone-loire
jardins-partages-rhone-loire
 
L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?
L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?
L'extension des consignes de tri : comment ça marche ?
 
Le point sur l'extension des consignes de tri
Le point sur l'extension des consignes de triLe point sur l'extension des consignes de tri
Le point sur l'extension des consignes de tri
 
gestion des déchets et chanegement climatique
gestion des déchets et chanegement climatiquegestion des déchets et chanegement climatique
gestion des déchets et chanegement climatique
 
Eco emballages rapport annuel
Eco emballages rapport annuelEco emballages rapport annuel
Eco emballages rapport annuel
 
Eco emballages - rapport annuel 2002
Eco emballages - rapport annuel 2002Eco emballages - rapport annuel 2002
Eco emballages - rapport annuel 2002
 
Ogr plaquette version web
Ogr   plaquette version webOgr   plaquette version web
Ogr plaquette version web
 

Dossier programme régional compostage

  • 1. Le compolrtage... un geste fet tite DossreR DE PREssE Programme Régional de Promotion du Compostage lndividue[ en PACA Ansela CRISTINA 04 42 04 97 25 geres.crisfl na@free.fr GERES - 2 cours Foch - 13400 Aubagne l" : Mai 2006
  • 2. Le compostage,.. rrn gesre ferlile DOSSIER DE PRESSE Som nr aire Les beôux jours reviennent ! Rendez-vous au Jard in,.. ---- ---- --- -- ------ .. --"--- 3 Programme Régional de Promotion du Compostage Indlvlduel-------------------------------4 Le compostage : quels avantages ?- -------- 5 Le compostage : règles d'or et techniques ---------------- --------6 Les Jôrdins Solidôires Médite..ônéens ----- ----------------7 Groupe Energies Renouvelables Envlronnement et Solidarltés ------------------ I Les partenaires du Programme---------- ----------:---------------- 9 l l l l '--'t' -
  • 3. -p Y I Quatre jardins associatifs du réseau Jardins solidaires N'léditerranéens ouvrent leurs portes au grand public pour des ateliers gratuits d'initiation au compostage, Dans le cadre du Programme Régional de Promotion du Compostage Individuel, mis en place en Provence Alpes Côte d'Azur, ils accueillent les amateurs de jardin dans une ambiance conviviale et chaleureuse. Petits et grands peuvent ainsi venir s'initier au compostage, une pratique de jardinage traditionnelle, simple à mettre en æuvre mais qui nécesslte un certain savoir-faire. Le compostage, qui consiste à mettre en tas les déchets de la cuisin€ et du jardin afin qu'ils se décomposent, présente de grands avantages pour le jardinier. 1l lui permet notamment d'obtenir un fertilisant de grande qualité, 100 o/o naturel. Le compost enrichit le sol, allège la terre et permet de moins arroser, Les plantes obtenues sont plus belles et plus résistantes. N'oublions pas que le compostage constitue également un geste écologique : réduction du volume des déchets ménagers, diminution de lâ pollution et des coûts engendrés par les opérations de collecte, de transport et de traitement, impact sur la consommation d'eau, de terreau et d'engrais. Le Programme Régional de Promotion du Compostage Individuel, d'une durée de trois ans (2004-2007), a pour objectif d'amener les particuliers à renouer avec le compostage et à participer ainsi à une meilleure gestion des déchets ménagers. Il est financé par lâ Région PACA et I'ADEME (Agence gouvernementale De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), et coordonné par le GERES (Groupe Ênergies Renouvelables Environnement et Solidarités) et Accueil et Rencontre. Les jardins partenaires Pour participer à ces ateliers, contacter : ) Les Jardlns de l'Espérance (Bouches-dri-Rhône) 04 42 08 01 12 Jôrdin des Aures (Bouches-du-Rhône) 04 91 51 73 86 Le Regain (Var) 04 94 98 19 46 (à partlr de mi-mai) Association Coup dc.eur (Alpes Mêritimes) 04 93 04 20 88 lardlns Espaces de ressources en Vaucluse (Vaucluse) 04 90 88 65 05 ) ) , t Contact presse AnsEIa CRISNNA 04 42 04 97 25 geres.cristina@f ree.f r GERES - 2 cours Foch - 13400 Aubaqne l l' I 'l
  • 4. j l l l l .l Ce programme, mis en place en mai 2004, s'achèvera courant 2007, I! a pour objectif de développer la pratique du compostage individuel en PACA et repose sur des démonstrations grandeur nature de différentes techniques de compostage et d'utilisation du compost, Le compostage individuel représente une filière de valorisation des déchets non négligeable puisque 30 o/o des déchets de la cuisine et du jardin sont compostables. Pourtant, le compostage reste relativement méconnu et les collectivités qui lancent des opérations de promotion maintaennent trop Ërement leurs efforts de communication sur le long terme. La promotion de cette pratique nécessite une communication grand public mais aussi la mise en place d'un soutien technique aux personnes désireuses de se lancer dans le compostage, D'où les démonstrations grandeur nature, organisées par 4 jardins associatifs du réseau Jardins solidaires méditerranéens répartis sur la région. Ces ateliers d.initiation s'adressent essentiellement aux particuliers, enfants et adultes. par ailleurs, des mini- formations sont destinées aux élus et aux techniciens des côllectivités- 100 visiteurs, au minimum, par an et par jardin qui adoptent la pratique du compostage (500 au total), soit, avec 70 kg/habitant/an, 21 tonnes par an de déchets compostés 3 collectivités de la région qui soutiennent une opération de promotion du compostage individuel 2 collectivités engôgées sur dans une opération de promotion du compostage individuel (le SITTOMAT dans le Var, l€ SIDOMRA dans le Vaüctuse) 226 adultes et 736 enfants sensibilisés depuis le début du programme Panneaux explicatifs (installés dans les jardins partenaires) Carte de visite du programme et mini-guide sur Ie compostage Exposition itinérante
  • 5. Bt r' t rIr;t.{.,r ::ii I l l l 'l En pratiquant le compostage, le jardinier obtient un fertilisant d'excellente qualité et 1OO o/o naturel. Le compost allège la terre et permet des économies d'eau, d'engrais et de terreau. Mais aussi de traitements contre les maladies, car l'utilisation du compost augmente la résistance des plantes aux maladies ! Le compostage est une vieille pratique de jardinage. Ce n'est pas sans raison,.. La pratique du compostage contribue à une meilleure gestion des déchets. Elle détourne de la cotlecte et du traitement les déchets organiques. Pour les communes, cela signifie une réduction des coûts, Cela implique aussi une diminution des quantités à transporter et à traite., donc moins de pollution. Le compostage est l'un des modes de valorisation des déchets organlques les plus intéressants d'un point de vue réglementaire, technique et écologique. De manlère plus large, l'utilisation de compost limite la pression sur la ressource en eau, ainsi que l'exploitation, pour la production de terreau, des tourbières qui sont des sites rares et non renouvelables. Elle réduit en outre la production et l'utilisation de produits chimiques souvent toxiques. Enfin, les campagnes de promotion du compostage individuel permettent également de sensibiliser les particuliers au tri des déchets. Par la pratique du compostage, ils gèrent d'un bout à l'autre une partie de leurs déchets. L'impact pédagogique est loin d'être négligeable. l ,] :i :l -l l
  • 6. B Le compostage, ce n'est pâs compliqué mals il faut tout de même quelques connaissances de base pour commencer, D'abord, quelle technique choisir ? Chacune présente ses avantages et ses inconvénients... l Comme son nom l'indique, cette méthode de compostage consiste à mettre en tas les déchets au fond du jardin, Elle permet de composter de grandes quantités et facilite les manipulations. En revanche, les déchets à l'air libre peuvent attirer les animaux et ce n,est pas très esthétique. Le compostage en tas convient, en somme, aux grands jardins oit Ie voisinage est éloi9né... Les déchets sont jci stockés dans un bac en bois ou en plastique, de taille et de forme variabl€s. Cette technique convient aux petits jardins et aux déchets essentiellement alimentaires, Elle évite les nuisaàces et permet un compostage plus rapide, mais les manipulations sont plus malaisées, Elle requiert aussi davantage de temps, Les silos peuvent être en bois ou en parpaings. lls permettent de composter des quantités êssez importantes et les manipulations s,y effectuent aisément. Cette technique convient à tous les types de jardins. Seul bémol : elle demande d,être un peu bricoleur. Cette technique consiste à répandre sur le sol les tontes et certains déchets de jardin broyés. Elle est réservée aux déchets verts et doit être appliquée avec précaution car certaines plantes, trop fragiles, risquent d'en souffrir. Après avoir choisi sa technique de compostage, il ne reste plus qu,à trier les déchets à composter. Là encore, il faut savoir que certains déchets sont à èviter et que d,autres, au contraire, sont fort utiles pour obtenjr un bon compost. Les déchets intéreisants : r' Déchets de la maison : épluchures, restes de repas (sauf viande, poisson, produits gras), papiers alimentaires souillés, marc de café, sachets de thé, ongles, èheveux... r' Déchets du jardin : feuilles, herbê coupée, fleurs coupées, résidus du potager, brindilles, branches broyées... Au bout de quelques mois d'attente (9 à 12 mois), le compost est mûr. Il a une belle couleur sombre, brun-noir, On ne reconnaît presque plus àe déchets entiers. Il est prôt à l'emploi, Attention, pour certaines cultures, le compost doit être légèrement enfoui (pour le potager, par exemple), tandis que pour d?utres, il suffit de le répandre autour de là plante (arbres, plantes pérennes). Mieux vaut donc se renseigne. au préalable...:l :l ')
  • 7. I l} cottrF{}çi.'i§.1 Le réseau Jardins Solidaires Méditeranéehs s'est constitué en 1999. Il compte actuellement une onquantaine de jardins solidaires et une cinquantaine d,autres jardins et lieux de ressources. Chaque jardin est unique, adapté ôu contexte local. Mais tous partagent les valeurs de respect oe ta personne et de l,environnement et de solidarite. Alnsi certains jardins privilé9ient_ils l?ducation à l'environnement, d;autres, lhide à la pelsonne, D,autres encore offrent un espace collectif à leurs ôdhérents ou bien des parcelles individuelles. Cln_q de ces jardins participent au programme Rêgional de Promotion du ComDo§tâ.t; Indivrduet. Les lardins de l,eJpér"i-niJi ra Ciotat, le Jardin des Aures à Marseille, le Jardin ::.cpu...a Sospel, te Jardin de Favet à Avignon et te jardin du Regain au Revest_Les_Eaux.-Tous ont une vocation d,éducation à ltnvironnement er proposent une grande variété d,activttés, autourdu jardinage, pour peflts et grands. Ces anrmations se déroulent dans un esprlt convivial et chaleureux.
  • 8. 89-tes B Le GERES a été créé en 1976, dans le contexte du premier choc pétrolier, avec pour objectif de promouvoir un développement rationnel de l'énergie solaire dans le sud de la France. Depuis, cette association a étendu ses champs d'intervention aux domaines de la maîtrise de l'énergie, des énergies renouvelables, de l'elvironnement et de la solidarité. Actuellement, le GERES intervient en région PACA sur plusieurs points : . Sensibilisation du grand public via les Espaces Info Énergie qui reçoivent les particuliers pour les informer sur les possibilités d'économie d'énergie et d'utilisation des énergies renouvelables au niveau de l'habitat. . Développement des énergies renouvelables, notamment par le biais d'actions ou d'études ayant pour objectif d?ccompagner les pouvoirs publics et les autres acteurs économiques dans Ia prise de décision. . Promotion de la maîtrise de l€nergie dans les collectivités et les établissements publics et privés. . Protection de l'environnement, en favorisant une meilleure gestion des déchets au niveau des professionnels et des collectivités. Par ailleurs, le GERES est présent dans différents pays en développement i Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger, Maroc, Afghanistan, Pakistan, Inde, Cambodge, Ses actions varient selon les spécificités et les besoins de chacun de ces pays. Qu'il s'agisse de développement des activités économiques ou artisanales en Inde, d'accompagnement à la reconstruction en intégrant les concepts d'efficacité énergétique en Afghanistan ou encore d'un appui technique aux agriculteurs au Bénin ou au Niger, le GERES agit dans une optique de transfert de savoir-faire et de développement local durable. Enfin, l'opération COrSolidaire met lhccent sur la solidarité Nord-Sud et agit pour Ia préservation du climat, en soutenant des projets qui limitent les émissions de gaz à effet de serre.