SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  38
ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE
Contact clermont.centre@doume.org pour le groupe local Clermont centre et Chamalières
Quelle est la valeur d'une doume ? Elle est égale à un euro pour faciliter la comptabilité.
Qui gère la banque doume ? C'est l'association ADML 63, fondée en mai 2013.
Comment se procurer des doumes ? On peut acheter des doumes sous la forme de billets dans les comptoirs de change
fixes (chez un commerçant) ou mobiles (sur un marché). Depuis septembre 2018 les possesseurs de smartphone
peuvent également acheter des e-doumes en ligne et payer directement en numérique à travers le site doume.org.
Il faut être adhérent, ce qui implique qu'on se reconnait dans les valeurs de la charte.
Où dépenser ses doumes ? On ne peut dépenser ses doumes que chez un professionnel qui affiche son appartenance
au réseau, ce qui est une assurance qu'il s'engage dans le sens des valeurs de la charte.
Graphisme des billets : Autour de la devise «Donnons du sens à nos échanges », les billets auront plusieurs
sécurisations: bande métallique et 3 points avec bande fluo qui ne peuvent être photocopiée, des petites lettres
cachées, un vernis, un gaufrage, la signature de la trésorière. Chaque billet nécessite 8 passages en imprimerie.
L’idée de lancer un projet de monnaie locale complémentaire dans le Puy-de-Dôme a émergé d’un atelier d’un Forum
des Alternatives Locales organisé par le Collectif « Urgence Climatique Justice Sociale ». Ce collectif a été créé au
moment du sommet mondial contre le réchauffement climatique de Copenhague, en 2009. Après l’échec du sommet
de Copenhague, il a voulu faire connaître par des Forums les initiatives citoyennes qui pourraient, sans attendre de
décisions venues d’en haut, apporter leur pierre à la transition. Le succès du Forum des alternatives locales « spécial
monnaies locales complémentaires », les 22 et 23 mars 2013 à Beaumont a entraîné la constitution de l’ADML63.
NOTRE PROJET
Favoriser des échanges de biens, de services, de savoirs, dans un esprit de complémentarité, de coopération, de
solidarité et donc de confiance entre individus, associations, professionnels, adhérant aux valeurs et à l’éthique de la
Charte
Charte des valeurs
Engagement en tant que consommateur ou prestataire à utiliser la monnaie locale comme :
 Porteuse de valeurs éthiques, écologiques, et sociales dans une recherche de mieux être collectif.
 Outil pour inciter chacun à mieux comprendre sa façon de produire et de consommer.
 Moyen de contribuer à une alternative non-spéculative au modèle économique actuel
Engagement en tant que consommateur ou prestataire à favoriser :
 L’activité et les emplois locaux en privilégiant productions, services et commerces de proximité.
 Les pratiques respectueuses de la nature et de notre environnement.
 Les échanges entre acteurs locaux dans un esprit de complémentarité, de coopération et de solidarité.
 L’accès à la qualité des biens et des services au plus grand nombre.
Comment la doume peut-elle mettre la qualité des biens et des services à la portée du plus grand nombre, tel que
prévu par nos statuts et la charte des valeurs de la doume, avec le « bonus social » ? La personne, lorsqu’elle changera
ses euros en doumes, recevra 50% de doumes en plus.
Comment créer une monnaie locale complémentaire?
« Comme nous le savions d’avance grâce au retour d’expérience des autres porteurs de monnaies locales
complémentaires, il nous a fallu presque 2 ans pour parvenir à mettre les billets en circulation, le 17 janvier 2015. Il y a
énormément de choses à décider, de gens à aller voir, d’adhérents à gagner, de professionnels à convaincre… Il a fallu
du temps nous organiser et prendre de l’ampleur. Nous étions conscients que plus nous serions méthodiques, constants
et participatifs, et plus notre projet aurait de chances de se concrétiser. »
Les CIGALES ont pour finalité de contribuer au développement d’une société plus solidaire et d’un développement
durable. Au cœur de l’activité économique et financière, elles développent des pratiques alternatives et solidaires de
proximité.
L’Association Régionale des CIGALES Auvergne-Rhône-Alpes a pour mission d’animer et développer le réseau des clubs
CIGALES. Elle œuvre à leur promotion et répond à toutes demandes d’informations sur le territoire régional.
L’Association Régionale accueille et oriente les porteurs de projets qui sollicitent un financement, représente les clubs
dans le réseau des acteurs de la création d’entreprises et tient un rôle d’information, d’études, d’animation et de
communication sur la finance solidaire.
Issu de l’Économie Sociale et Solidaire, dans les années 80, le mouvement des CIGALES s’est construit sur le constat qu’il
est possible à de simples citoyens d’accompagner celles et ceux qui se lancent dans la grande aventure de la création ou
du développement d’une entreprise.
Aujourd’hui, les clubs CIGALES ont toute leur raison d’être dans des territoires bien souvent marqués par la crise : le lien
entre l’entrepreneur et les membres d’un club accroît la viabilité de chaque projet accompagné.
Au début était l’’ALDEA
L’Agence de Liaison pour le Développement de l’Economie Alternative (ALDAE) est née début des années 1980, elle
visait à faire émerger des pratiques modifiant l’économie. Elle imaginait « un monde où chacun retrouve la liberté de
conduire son destin et participe à l’économie de son environnement » (Patrice Sauvage, fondateur de l’ALDEA).
C’est le 14 juillet 1983, date qui a son importance pour un mouvement citoyen comme l’ALDEA, que naîtra la première
CIGALES. Ainsi le petit financier qu’allait devenir le club CIGALES prend-il une tournure humoristique par rapport à la
fable.
La première centaine de CIGALES
Le développement des CIGALES est assez lent les deux premières années avec la création seulement d’une dizaine de
clubs avec les ressources financières et les forces de l’ALDEA qui ne fera qu’un, à cette époque avec les CIGALES.
Le mouvement prendra réellement son essor en 1985 avec la mise en place d’une action de développement. L’objectif
de cette action : atteindre le seuil des 1000 CIGALES afin d’organiser le forum des 1000 et ainsi médiatiser les actions
d’économie solidaire. Ce forum (février 1988) est un gouffre financier. Cependant, cet accident de parcours a permis
aux CIGALES de créer une assise territoriale et nationale et de passer d’une initiative à un mouvement.
Vers la stabilisation du réseau …
En même temps naissent les associations territoriales qui vont accompagner les clubs au niveau régional et être relais
de la fédération. Ce pilotage à plusieurs permet l’assainissement de la situation de crise et la stabilisation du
mouvement CIGALES.
Mais de la logique de mini-révolution alternative, beaucoup de cigaliers sont passés à la logique solidaire d’insertion en
période de chômage. À une recherche de l’alternative s’est ajouté le pragmatisme d’une nouvelle génération de cigaliers
qui veulent suppléer l’immobilisme des banquiers trop occupés par les marchés monétaires et immobiliers pour
s’intéresser au secteur productif.
En plus de ces différents courants d’idées, la fédération entame une ouverture sur d’autres réseaux comme l’APCE
(Agence Nationale Pour la Création d’Entreprise), la NEF (Nouvelle Economie Fraternelle), France Active, les SCOP.
Structure relais sur le territoire, animatrice de réseaux, l’association régionale assure la coordination et la visibilité des
CIGALES. L’association des CIGALES s’engage dans le soutien à la création de club CIGALES dans l’ensemble de la région
Auvergne-Rhône-Alpes. L’association répond à toute demande d’information des membres des clubs CIGALES
correspondant à la vie interne du club et aux entreprises qu’elles suivent.
L’association des CIGALES représente les clubs dans le réseau des acteurs de la création d’entreprises (rencontres,
salons, réunions). Elle assure la communication générale pour l’information des porteurs de projet, des partenaires du
soutien à la création d’entreprises et de l’économie solidaire.
Acteur de la finance solidaire au niveau local, l’association régionale tient aussi un rôle d’information, d’études,
d’animation et de communication sur la finance solidaire.
Clubs et projets
CICADA
Date de création : 4 juillet 2017
CICADA est un collectif de 17 citoyens gravitant autour de Clermont-Ferrand (63) qui soutient des projets locaux dans
un club CIGALES.
L’activité de ce club comme de toutes les CIGALES s’inscrit dans la perspective d’une économie de proximité en
favorisant la création d’emplois, la lutte contre l’exclusion, la protection de l’environnement et le développement
culturel, sans attente d’intérêts financiers.
GRIN – Cigalé par CICADA
2019 - Association - Librairie/café/média
Clermont-Ferrand (63)
« Grin » est porté par l’association clermontoise franco-malienne Kodon – qui signifie en langue bambara “Connais-toi
toi-même”. Une de ses missions principales était de récupérer des livres d’occasion pour les vendre ou les mettre à
disposition.
Rue Saint-Hérem et un couple ouvre une librairie/café/média. Librairie car on y retrouve des livres d’occasion et une
collection d’ouvrage sur l’Afrique ; café car on peut y boire toute sortes de boissons (et notamment des jus maliens!) et
média car il est possible d’explorer la production audio, l’image et l’écrit au travers de différents outils.
La Serre
Date de création : 11 juin 2013
Ce club est désormais en gestion, c’est à dire dans une phase de désinvestissement. Il cesse de soutenir de nouveaux
projets mais continue à se réunir pour accompagner les structures dans lesquelles il est encore associé.
CLAC ! – Cigalé par La Serre
SARL - Cournon d'Auvergne (63) - CLAC! Les conserves bio qui vont faire du bruit à l’apéro !
« Tombé dans les conserves depuis ma petite enfance avec ma grand-mère et mon papa, je me suis formé à l’art officiel
de la conserve en Bretagne et dans le Perche. Pendant 10 ans, j’ai créé des dizaines de recettes pour le monde industriel
et les producteurs locaux. Aujourd’hui, j’ai décidé de développer mes propres recettes de manière artisanale à partir
d’ingrédients bio & locaux, ici en Auvergne.»
L’Artière
Date de création : 9 mai 2012
Ce club est désormais en gestion, c’est à dire dans une phase de désinvestissement. Il cesse de soutenir de nouveaux
projets mais continue à se réunir pour accompagner les structures dans lesquelles il est encore associé.
Des membres du club recréent une CIGALES à Clermont-Ferrand, affaire à suivre ..!
MÉDIACOOP – Cigalé par L’Artière et Cent-Façons
2016 – SCOP Clermont-Ferrand (63)
Nous voulons entendre la voix des déboulonneurs, des politiques autrement, des militants de tous poils, des lanceurs
d’alerte, des prisonniers, des casseurs de pubs, des indignés, des medias libres, des zadistes, des squatteurs, des
paysans qui luttent pour le respect de l’animal et de l’environnement, des écolos.
Nous sommes sous la forme de la CPML (Coordination Permanente des Medias Libres) 74 titres qui existent et qui
résistent, qui offre une autre vision du monde !
Il est important qu’un journaliste soit reconnu pour son travail, nous avons donc décidé d’en faire notre métier.
Autres acteurs de l’économie alternative
Finansol Promouvoir des produits qui permettent de faire fructifier son épargne tout en favorisant
l’accès à l‘emploi et au logement pour des personnes en difficulté, tout en encourageant les activités
écologiques et l’entrepreneuriat dans les pays en développement, tel est le rôle de Finansol, collectif
des acteurs de la finance solidaire depuis 1995. Finansol réunit aujourd’hui plus de 70 membres –
acteurs majeurs de la finance solidaire – qui, ensemble, travaillent au développement du secteur.
GARRIGUE, société coopérative de financement solidaire, accompagne des entreprises en création ou
en développement qui placent l’humain et son environnement au cœur de leurs préoccupations.
Depuis ses débuts, la vocation et l’innovation de Garrigue est de faire émerger des initiatives
collectives, renforcer leurs fonds propres, en mettant en relations deux catégories de personnes : des
entrepreneurs proposant de développer un projet économique solidaire et coopératif, et des
épargnants désireux de les accompagner, en investissant dans ces entreprises alternatives et
solidaires.
La CRESS AuRA (Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire en Auvergne-Rhône-Alpes) est
l’organisation régionale représentative des mouvements et des syndicats d’employeurs de l’économie
sociale et solidaire en Rhône-Alpes (coopératives, mutuelles et associations). La CRESS AuRA se
positionne en tant qu’opérateur de relance, favorise les mises en dynamique et encourage les logiques
de coopération ; ceci dans le but de créer une compétence collective au service du développement de
l’ESS. Les CIGALES adhérent à ce réseau.
France Active est le réseau associatif dédié aux entrepreneur.e.s engagé.es. C’est un réseau sans but
lucratif créé en 1988 qui rassemble des milliers d’expert.e.s salarié.e.s et bénévoles. France Active
Auvergne-Rhône-Alpe, association loi 1901, est la coordination régionale des 7 associations France
Active en Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont pour rôle de conseiller, de financer et de mettre en réseau les
entrepreneur.e.s engagé.e.s à chaque étape de la vie de leur entreprise : émergence, création/reprise,
développement, rebond, changement d’échelle. Les CIGALES ont des liens avec les fonds territoriaux
de France Active ainsi qu'avec la coordination régionale. Les CIGALES et France Active échangent sur
les besoins des porteurs de projets, les deux structures intervenant sur des phases différentes de la
création ou la reprise.
www.reneta.fr/Ilots-paysans
Contact : Thomas Fremont
ilotspaysans@gmail.com
Téléphone : 06 20 88 66 25
Le dispositif Îlots paysans est un projet collectif, réunissant un ensemble d’acteurs (agriculteurs, associations,
coopératives et collectivités locales), pour vous permettre de tester votre projet d’installation en grandeur nature.
Comment ? Par la mise à disposition pour une durée déterminée de moyens de production (foncier, matériel) d’un
cadre légal d’exercice (statut adéquat), et d’un accompagnement personnalisé.
Îlots paysans propose aux porteurs de projet :
 un accompagnement personnalisé, intégrant des temps individuels et collectifs sur les aspects techniques,
humains, et de gestion de projet,
 une pépinière : mise à disposition de foncier et de matériel en s’appuyant sur un ensemble d’agriculteurs et de
collectivités prêtes à les accueillir sur des terrains équipés pour le test,
 une couveuse : qui permet la mise à disposition d’un statut adéquat allant du stage à l’hébergement juridique de
l’activité par une coopérative d’activité et d’emploi.
La particularité d’Îlots paysans est un espace-test en archipel. Ce qui veut dire qu’il est composé de plusieurs lieux-test,
répartis sur l’ensemble de l’Auvergne.
Concrètement, l'association Ilots Paysans accompagne les porteurs de projets principalement agricoles qui souhaitent
se tester à échelle le plus réel possible. Ilots Paysans agit dans les 4 départements d’Auvergne pour accompagner les
candidats à la création d'activité agricole et rurale, ainsi que des paysans qui cherchent à céder leur ferme ou accueillir
du test sur leur exploitation.
- Nombre de personnes actuellement en test : 16
- Cumul du nombre de personnes s'étant testées depuis la création : 41
- Nombre de pérennisations d'activités à la sortie de test : 14
- Durée moyenne du test : 2 ans
- Durée maximale du test : 3 ans
Lorsqu'un porteur de projet souhaite entrer en test, il rencontre un accompagnateur. Si le test est bien le moyen
approprié d'avancer sur son projet, on étudie avec lui le lieu qui correspondra le mieux à l'activité qu'il souhaite tester.
Puis une convention est signée entre le porteur de projet, l'accueillant et la structure d'accompagnement.
Verger test Les Cheires
4 ha de verger plantés de pommiers accueillant 2 testeurs depuis 2017. Ce verger est le premier lieu test permanent
d’Ilots Paysans. Il est le fruit d’un travail de partenariat entre Mond’Arverne Communauté, Terre de Lien, FRAB ....
Lieu test maraichage de l'Ecopole du Val d'Allier
Le site de l’Ecopole du Val d’Allier est géré par le SEAT. C’est un lieu test en construction qui peut accueillir différents
types de production : maraichage peu mécanisé, productions de plantes médicinales, labellisées en agriculture
biologique ou nature et progrès, s’’inscrivant dans des systèmes de production proche de la permaculture,
agroforesterie ou favorisant une optimisation des sols. Actuellement le lieu accueille 2 testeurs : Manon et Guillaume
leurs activités de maraichage inspirée de l’approche en permaculture.
Offre de test - Vigneron - Puy de Dôme
Domaine Persilier à La Roche Blanche (63) au plein cœur de l’AOC Coté d’Auvergne.
Les membres du RENETA représentent une grande diversité d’acteurs : associations de développement agricole et rural,
associations d’éducation populaire, couveuses et coopératives d’activités, chambres d’agricultures, collectivités
territoriales, établissements d’enseignement agricole... qui se retrouvent autour d’un projet commun.
La notion de « test d’activité » est apparue dans les années 2000. D’abord utilisée par des structures d’accompagnement à
la création d’activités rurales, elle a progressivement gagné le champ agricole pour donner naissance, en 2007, aux
premiers espaces-test agricoles.
L’agriculture présente des spécificités par rapport aux autres secteurs, spécificités dont il faut tenir compte pour le test
d’activité. Ces caractéristiques nécessitent des moyens adaptés, souvent plus coûteux et plus longs à mettre en œuvre.
Aussi, les acteurs des espaces-test agricoles doivent, et savent, être inventifs autant que coopératifs dans les réponses
qu’ils tentent d’apporter, en s’appuyant sur un réseau dense d’acteurs (agriculteurs, associations, collectivités
territoriales, enseignement agricole, etc.).
Les membres du RENETA se reconnaissent dans les valeurs de l’économie sociale et solidaire et de l’éducation
populaire. Ils s’engagent dans une démarche de réciprocité, de coopération et de mutualisation.
Les espaces-test agricoles sont des outils au service
 d’agricultures respectueuses de l’Homme et de l’environnement ;
 du renforcement de la coopération entre les projets agricoles ;
 de l’animation des dynamiques territoriales ;
 d’un renouvellement des formes d’exercice du métier d’agriculteur.
Il s’agit de mener des actions de plaidoyer afin de lever les freins au développement et au fonctionnement.
Il s’agit ensuite de valoriser les espaces-test agricoles et le réseau auprès de structures non membres et de partenaires
institutionnels, dans les domaines de l’agriculture, du développement économique et de l’emploi.
Cet accompagnement comprend la réalisation de formations, d’études de faisabilité, un compagnonnage qui s’inscrit
dans la durée. Il a également pour objectif de rechercher la complémentarité entre les différents espaces-test au niveau
des territoires.
Le RENETA met en place des dynamiques de recherche-action, qui s’appuient à la fois sur les connaissances construites
au sein du réseau, et sur des expertises externes.
Fondation Terre Solidaire
Née de la volonté du CCFD-Terre Solidaire, la Fondation Terre Solidaire "identifie, soutient et favorise l’essaimage de
projets audacieux, menés par des hommes et des femmes qui inventent des façons de produire, de consommer, de
travailler et de vivre ensemble autrement."
La Fondation Terre Solidaire soutient le RENETA depuis 2017, et en particulier, les actions menées par le réseau et ses
membres autour du lien aux collectivités territoriales, avec le renforcement du rôle que peuvent jouer les espaces-test
agricoles dans la mise en œuvre des projets alimentaires territoriaux (PAT).
En 2018, le soutien de la fondation portera plus particulièrement sur le renforcement des espaces-test agricoles dans la
gestion de la dimension collective de l’agriculture, dans toute sa diversité, et en particulier dans l’installation de
collectifs d’agriculteurs.
Budget écologique citoyen
Contacts
bec63@puy-de-dome.fr
Sarah COMMUNAL
Chef de projet stratégique budget écologique citoyen
Tél : 04 73 42 12 16
Mobilisons-nous pour la planète !
Face aux défis environnementaux du XXIe siècle, le Conseil départemental ambitionne, en 2020, de faire de la transition
écologique le moteur de son action, et engage l'ensemble des citoyens à se mobiliser.
Budget écologique citoyen
Que feriez-vous pour la planète avec 2 millions d’euros ?
C’est la question que pose le Conseil départemental aux habitants du Puy-de-Dôme en mettant en place le budget
écologique citoyen (BEC63). Particuliers, associations, jeunes… chacun pourra proposer les initiatives qui lui tiennent à
cœur pour Notre Puy-de-Dôme écologique.
L'un des projets phare de 2020 pour le Puy-de-Dôme sera le budget écologique citoyen (BEC63).
Le principe est simple : offrir à tous les Puydômois l'opportunité de mettre en place des actions locales répondant à l'un
des six objectifs développement durable de la politique transition écologique du Puy-de-Dôme.
Vous avez une idée, une proposition pour la planète et vous souhaitez la voir se concrétiser ?
Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme met 2 millions d'euros à votre disposition.
C'est l'heure de la transition écologique : C’est l'heure d'agir
Dans les pas des préconisations de l'ONU en matière de développement durable, cette nouvelle dynamique se décline
en six objectifs :
 Solidarité, réduction des inégalités
 Promotion de la transition énergétique
 Gestion durable des ressources en eau
 Environnement naturel exceptionnel et patrimoine
 Mobilité durable et qualité de l’air
 Agriculture et alimentation durables
Étapes du projet
8 rencontres citoyennes réalisées du 27 janvier au 6 février 2020 sur tout le territoire pour présenter la démarche et
travailler avec les citoyen-nes sur le règlement.
13 février 2020 : 1ère réunion de la commission citoyenne composée de 31 citoyen-nes tirés au sort à parité
femmes/hommes et de 8 élu-es désignés du Département.
16 mars 2020 : ouverture de la plateforme pour déposer son projet.
15 Juillet 2020 : dernier jour pour saisir son projet sur la plateforme.
Du 16 Juillet au 15 Septembre 2020 : analyse du projet par les services du Département. Le porteur de projet peut être
contacté pour améliorer son projet.
Fin Septembre 2020 : réunion de la commission citoyenne et sélection des projets soumis au vote citoyen.
1er Octobre 2020 : ouverture de la campagne de vote.
31 Octobre 2020 : dernier jour pour voter.
Courant Novembre 2020 : annonce des lauréat-es par la commission citoyenne.
Courant Décembre 2020 : convention entre le porteur de projet et le Département du Puy-de-Dôme pour mise en
œuvre.
Juin 2021 : réunion d’étape avec les porteurs de projet pour faire le point sur les réalisations et partager les expériences
Commission citoyenne
Dès le vendredi 7 février, les 31 citoyens (un par canton) composant la commission
citoyenne ont été tirés au sort parmi 132 candidatures déposées pour être membre.
Huit conseillers départementaux désignés par les différents groupes politiques
viennent compléter cette commission. Au total, 21 femmes et 18 hommes forment
cette commission citoyenne, garante du processus et de la recevabilité des projets.
Son rôle est de voter le règlement du budget écologique citoyen (étape 1),
d’examiner les projets présentés et de les valider (étape 2) afin qu’ils puissent être
soumis au vote des Puydômois (étape 3).
Les membres de la commission citoyenne se sont réunis pour analyser les 142 projets déposés par les citoyens. Ils ont
souligné la richesse, la diversité et le nombre des projets. Voici un extrait des verbatim lors du tour de table
 « la lecture des projets m’a permis de connaître des structures sur le territoire »
 « heureusement surprise de la richesse et de la diversité des projets »
 « beaucoup plus de projets d’associations que de citoyens »
 « étonné du nombre important de projet »
 « beaucoup de choses se font et son mal connues »
 « il m’a manqué l’idée géniale, le projet inventif »
 « ces projets et ces actions nous aident à sortir du pessimisme »
Les membres de la commission remercient toutes celles et ceux qui ont déposé un projet. Le travail d’analyse des
projets, au regard des critères du règlement à conduit au résultat suivant :
107 projets remplissent les critères d’éligibilité du règlement et seront soumis au vote du 1er au 31 octobre.
Le livret des projets
Le livret des projets présente par canton, une synthèse des projets et permet une
première approche des projets et de se faire une idée de ce qui est proposé.
Si vous voulez en savoir plus et avoir toutes les informations saisies par le porteur de
projet, nous vous conseillons vivement d’aller sur la fiche projet de la plateforme
Vous pouvez noter le numéro de vos projets préférés (2 minimum et 6 maximum) et
aller sur le lien suivant pour consulter les fiches projet et voter :
https://budgetecocitoyen.puy-de-dome.fr/project/le-budget-eco-
citoyen/selection/votez-pour-vos-projets-preferes
Dans la case « Mots clés ou référence » vous pouvez saisir le numéro du projet et cliquer sur la loupe (petite icône). La
fiche projet apparaît. Vous pouvez la consulter dans le détail ou bien voter directement si votre choix est fait en cliquant
sur le bouton « Voter pour »
Les projets qui ne remplissent pas les critères du règlement restent à l’étape d’analyse : les explications sont mises en
ligne sur la fiche projet.
Les projets lauréats
Le total est voix est établi par addition des vois numériques et des voix papier
Les projets qui obtiendront le plus de voix (addition des voix numériques et des voix papier) sont désignés lauréats,
selon les modalités suivantes.
1. Le projet qui arrive en tête dans chaque canton est sélectionné : 30 projets seront donc retenus (puisque les projets
ont été déposés sur 30 cantons).
2. Le montant correspondant à ces projets est déduit de l’enveloppe globale de 2 millions.
3. Le montant résiduel de l’enveloppe globale est partagé entre les autres projets en tenant compte du nombre de vote
reçus (le ou les projet/s venant immédiatement après en nombre de votes est/sont pris en compte) et de l’enveloppe
financière restante (un projet dépassant l’enveloppe restante ne pourra être retenu et c’est le projet suivant en nombre
de votes qui sera retenu).
Economie sociale et solidaire e3 d
Economie sociale et solidaire e3 d
Economie sociale et solidaire e3 d

Contenu connexe

Tendances

Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Dr Sebastien Poulain
 
Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020
Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020
Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020Fabien Picquenot
 
Diapo candidats v8_05032014
Diapo candidats v8_05032014Diapo candidats v8_05032014
Diapo candidats v8_05032014Lydia Beatrix
 
Présentation de l'habitat partagé
Présentation de l'habitat partagéPrésentation de l'habitat partagé
Présentation de l'habitat partagéWebullition
 
Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...
Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...
Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...ONG AMEDD MALI
 
Présentation Aapei fr
Présentation Aapei frPrésentation Aapei fr
Présentation Aapei frScAMSED
 
Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?Guyon Jacky
 
Cp micro crédit fri38 lbp
Cp micro crédit fri38 lbpCp micro crédit fri38 lbp
Cp micro crédit fri38 lbpLGLPpressRA
 
Dossier mission humanitaire inde
Dossier mission humanitaire indeDossier mission humanitaire inde
Dossier mission humanitaire indeJustine Bruaux
 
Liste Union Pour Châtillon, mars 2014
Liste Union Pour Châtillon, mars 2014Liste Union Pour Châtillon, mars 2014
Liste Union Pour Châtillon, mars 2014UPC Châtillon
 
GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...
GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...
GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...IT-Gatineau2011
 
Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2
Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2
Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2Institut-idec
 
Présentation innov'acts
Présentation innov'actsPrésentation innov'acts
Présentation innov'actsbellemlih
 
Trait union-16 opt
Trait union-16 optTrait union-16 opt
Trait union-16 optjpflahaut
 
LettreCandidature
LettreCandidatureLettreCandidature
LettreCandidatureGéraud Klb
 
Lanormalisationetlesvillesintelligentesdurables
LanormalisationetlesvillesintelligentesdurablesLanormalisationetlesvillesintelligentesdurables
LanormalisationetlesvillesintelligentesdurablesMarc D. SAINT-ANGE
 
La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)Documents
 

Tendances (20)

Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
 
Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020
Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020
Projet associatif Apajh du Calvados 2016-2020
 
Diapo candidats v8_05032014
Diapo candidats v8_05032014Diapo candidats v8_05032014
Diapo candidats v8_05032014
 
Présentation de l'habitat partagé
Présentation de l'habitat partagéPrésentation de l'habitat partagé
Présentation de l'habitat partagé
 
Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...
Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...
Alpha: Appui à LEducation à la Reinsertion Socio-Economique Des Femmes Rurale...
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Présentation Aapei fr
Présentation Aapei frPrésentation Aapei fr
Présentation Aapei fr
 
Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?Service civique : comment ça marche?
Service civique : comment ça marche?
 
Cp micro crédit fri38 lbp
Cp micro crédit fri38 lbpCp micro crédit fri38 lbp
Cp micro crédit fri38 lbp
 
Dossier mission humanitaire inde
Dossier mission humanitaire indeDossier mission humanitaire inde
Dossier mission humanitaire inde
 
Liste Union Pour Châtillon, mars 2014
Liste Union Pour Châtillon, mars 2014Liste Union Pour Châtillon, mars 2014
Liste Union Pour Châtillon, mars 2014
 
GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...
GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...
GADOURY, G. Construire la connaissance du territoire local pour favoriser un ...
 
Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2
Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2
Appel a candidature_ide_c_2013_kairouan_2
 
Présentation innov'acts
Présentation innov'actsPrésentation innov'acts
Présentation innov'acts
 
Trait union-16 opt
Trait union-16 optTrait union-16 opt
Trait union-16 opt
 
LettreCandidature
LettreCandidatureLettreCandidature
LettreCandidature
 
Lanormalisationetlesvillesintelligentesdurables
LanormalisationetlesvillesintelligentesdurablesLanormalisationetlesvillesintelligentesdurables
Lanormalisationetlesvillesintelligentesdurables
 
VéLo Sida 2009 2010
VéLo Sida 2009 2010VéLo Sida 2009 2010
VéLo Sida 2009 2010
 
La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)La mise en place du projet (1)
La mise en place du projet (1)
 

Similaire à Economie sociale et solidaire e3 d

Présentation de la monnaie locale complémentaire
Présentation de la monnaie locale complémentaire Présentation de la monnaie locale complémentaire
Présentation de la monnaie locale complémentaire Ezéchiel Recorbet
 
Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...
Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...
Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...pyrenees.gascogne
 
Plaquette symba avec Bulletin de Souscription
Plaquette symba avec Bulletin de SouscriptionPlaquette symba avec Bulletin de Souscription
Plaquette symba avec Bulletin de SouscriptionEtienne
 
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"LISEA
 
Auchan Velizy opération microDON 78
Auchan Velizy opération microDON 78Auchan Velizy opération microDON 78
Auchan Velizy opération microDON 78microDON
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...nous sommes vivants
 
Monnaies locales infographie_taoa
Monnaies locales infographie_taoaMonnaies locales infographie_taoa
Monnaies locales infographie_taoaAnne-Cécile Ragot
 
Invitation pr reservoir funds
Invitation pr   reservoir funds Invitation pr   reservoir funds
Invitation pr reservoir funds Reservoirfunds
 
Invitation reservoir funds
Invitation reservoir funds Invitation reservoir funds
Invitation reservoir funds Reservoirfunds
 
courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )
courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )
courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )nous sommes vivants
 

Similaire à Economie sociale et solidaire e3 d (20)

Présentation de la monnaie locale complémentaire
Présentation de la monnaie locale complémentaire Présentation de la monnaie locale complémentaire
Présentation de la monnaie locale complémentaire
 
Association
AssociationAssociation
Association
 
Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...
Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...
Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne : une banque coopérative concrète...
 
Le Grand Prix des Idees Durables - Suite
Le Grand Prix des Idees Durables - SuiteLe Grand Prix des Idees Durables - Suite
Le Grand Prix des Idees Durables - Suite
 
Présentation des Cigales
Présentation des CigalesPrésentation des Cigales
Présentation des Cigales
 
Plaquette symba avec Bulletin de Souscription
Plaquette symba avec Bulletin de SouscriptionPlaquette symba avec Bulletin de Souscription
Plaquette symba avec Bulletin de Souscription
 
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
Sillon Solidaire - Rapport d'activité "Essentiel 2015"
 
Association (1)
Association (1)Association (1)
Association (1)
 
Auchan Velizy opération microDON 78
Auchan Velizy opération microDON 78Auchan Velizy opération microDON 78
Auchan Velizy opération microDON 78
 
AIDE_CREATION.pdf
AIDE_CREATION.pdfAIDE_CREATION.pdf
AIDE_CREATION.pdf
 
Cr rencontres 2 3-4 12
Cr rencontres 2 3-4 12Cr rencontres 2 3-4 12
Cr rencontres 2 3-4 12
 
Le Mag N°116
Le Mag N°116Le Mag N°116
Le Mag N°116
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
 
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
 
Monnaies locales infographie_taoa
Monnaies locales infographie_taoaMonnaies locales infographie_taoa
Monnaies locales infographie_taoa
 
Invitation pr reservoir funds
Invitation pr   reservoir funds Invitation pr   reservoir funds
Invitation pr reservoir funds
 
Invitation reservoir funds
Invitation reservoir funds Invitation reservoir funds
Invitation reservoir funds
 
courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )
courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )
courts circuits : Le Grand Prix des Idées Durables ( Partie 2 )
 
MAGCOM n°5
MAGCOM n°5MAGCOM n°5
MAGCOM n°5
 

Economie sociale et solidaire e3 d

  • 2.
  • 3.
  • 4. Contact clermont.centre@doume.org pour le groupe local Clermont centre et Chamalières Quelle est la valeur d'une doume ? Elle est égale à un euro pour faciliter la comptabilité. Qui gère la banque doume ? C'est l'association ADML 63, fondée en mai 2013. Comment se procurer des doumes ? On peut acheter des doumes sous la forme de billets dans les comptoirs de change fixes (chez un commerçant) ou mobiles (sur un marché). Depuis septembre 2018 les possesseurs de smartphone peuvent également acheter des e-doumes en ligne et payer directement en numérique à travers le site doume.org. Il faut être adhérent, ce qui implique qu'on se reconnait dans les valeurs de la charte. Où dépenser ses doumes ? On ne peut dépenser ses doumes que chez un professionnel qui affiche son appartenance au réseau, ce qui est une assurance qu'il s'engage dans le sens des valeurs de la charte.
  • 5. Graphisme des billets : Autour de la devise «Donnons du sens à nos échanges », les billets auront plusieurs sécurisations: bande métallique et 3 points avec bande fluo qui ne peuvent être photocopiée, des petites lettres cachées, un vernis, un gaufrage, la signature de la trésorière. Chaque billet nécessite 8 passages en imprimerie. L’idée de lancer un projet de monnaie locale complémentaire dans le Puy-de-Dôme a émergé d’un atelier d’un Forum des Alternatives Locales organisé par le Collectif « Urgence Climatique Justice Sociale ». Ce collectif a été créé au moment du sommet mondial contre le réchauffement climatique de Copenhague, en 2009. Après l’échec du sommet de Copenhague, il a voulu faire connaître par des Forums les initiatives citoyennes qui pourraient, sans attendre de décisions venues d’en haut, apporter leur pierre à la transition. Le succès du Forum des alternatives locales « spécial monnaies locales complémentaires », les 22 et 23 mars 2013 à Beaumont a entraîné la constitution de l’ADML63.
  • 6. NOTRE PROJET Favoriser des échanges de biens, de services, de savoirs, dans un esprit de complémentarité, de coopération, de solidarité et donc de confiance entre individus, associations, professionnels, adhérant aux valeurs et à l’éthique de la Charte Charte des valeurs Engagement en tant que consommateur ou prestataire à utiliser la monnaie locale comme :  Porteuse de valeurs éthiques, écologiques, et sociales dans une recherche de mieux être collectif.  Outil pour inciter chacun à mieux comprendre sa façon de produire et de consommer.  Moyen de contribuer à une alternative non-spéculative au modèle économique actuel Engagement en tant que consommateur ou prestataire à favoriser :  L’activité et les emplois locaux en privilégiant productions, services et commerces de proximité.  Les pratiques respectueuses de la nature et de notre environnement.  Les échanges entre acteurs locaux dans un esprit de complémentarité, de coopération et de solidarité.  L’accès à la qualité des biens et des services au plus grand nombre.
  • 7. Comment la doume peut-elle mettre la qualité des biens et des services à la portée du plus grand nombre, tel que prévu par nos statuts et la charte des valeurs de la doume, avec le « bonus social » ? La personne, lorsqu’elle changera ses euros en doumes, recevra 50% de doumes en plus. Comment créer une monnaie locale complémentaire? « Comme nous le savions d’avance grâce au retour d’expérience des autres porteurs de monnaies locales complémentaires, il nous a fallu presque 2 ans pour parvenir à mettre les billets en circulation, le 17 janvier 2015. Il y a énormément de choses à décider, de gens à aller voir, d’adhérents à gagner, de professionnels à convaincre… Il a fallu du temps nous organiser et prendre de l’ampleur. Nous étions conscients que plus nous serions méthodiques, constants et participatifs, et plus notre projet aurait de chances de se concrétiser. »
  • 8.
  • 9.
  • 10. Les CIGALES ont pour finalité de contribuer au développement d’une société plus solidaire et d’un développement durable. Au cœur de l’activité économique et financière, elles développent des pratiques alternatives et solidaires de proximité. L’Association Régionale des CIGALES Auvergne-Rhône-Alpes a pour mission d’animer et développer le réseau des clubs CIGALES. Elle œuvre à leur promotion et répond à toutes demandes d’informations sur le territoire régional. L’Association Régionale accueille et oriente les porteurs de projets qui sollicitent un financement, représente les clubs dans le réseau des acteurs de la création d’entreprises et tient un rôle d’information, d’études, d’animation et de communication sur la finance solidaire. Issu de l’Économie Sociale et Solidaire, dans les années 80, le mouvement des CIGALES s’est construit sur le constat qu’il est possible à de simples citoyens d’accompagner celles et ceux qui se lancent dans la grande aventure de la création ou du développement d’une entreprise. Aujourd’hui, les clubs CIGALES ont toute leur raison d’être dans des territoires bien souvent marqués par la crise : le lien entre l’entrepreneur et les membres d’un club accroît la viabilité de chaque projet accompagné.
  • 11. Au début était l’’ALDEA L’Agence de Liaison pour le Développement de l’Economie Alternative (ALDAE) est née début des années 1980, elle visait à faire émerger des pratiques modifiant l’économie. Elle imaginait « un monde où chacun retrouve la liberté de conduire son destin et participe à l’économie de son environnement » (Patrice Sauvage, fondateur de l’ALDEA). C’est le 14 juillet 1983, date qui a son importance pour un mouvement citoyen comme l’ALDEA, que naîtra la première CIGALES. Ainsi le petit financier qu’allait devenir le club CIGALES prend-il une tournure humoristique par rapport à la fable. La première centaine de CIGALES Le développement des CIGALES est assez lent les deux premières années avec la création seulement d’une dizaine de clubs avec les ressources financières et les forces de l’ALDEA qui ne fera qu’un, à cette époque avec les CIGALES. Le mouvement prendra réellement son essor en 1985 avec la mise en place d’une action de développement. L’objectif de cette action : atteindre le seuil des 1000 CIGALES afin d’organiser le forum des 1000 et ainsi médiatiser les actions d’économie solidaire. Ce forum (février 1988) est un gouffre financier. Cependant, cet accident de parcours a permis aux CIGALES de créer une assise territoriale et nationale et de passer d’une initiative à un mouvement.
  • 12. Vers la stabilisation du réseau … En même temps naissent les associations territoriales qui vont accompagner les clubs au niveau régional et être relais de la fédération. Ce pilotage à plusieurs permet l’assainissement de la situation de crise et la stabilisation du mouvement CIGALES. Mais de la logique de mini-révolution alternative, beaucoup de cigaliers sont passés à la logique solidaire d’insertion en période de chômage. À une recherche de l’alternative s’est ajouté le pragmatisme d’une nouvelle génération de cigaliers qui veulent suppléer l’immobilisme des banquiers trop occupés par les marchés monétaires et immobiliers pour s’intéresser au secteur productif. En plus de ces différents courants d’idées, la fédération entame une ouverture sur d’autres réseaux comme l’APCE (Agence Nationale Pour la Création d’Entreprise), la NEF (Nouvelle Economie Fraternelle), France Active, les SCOP.
  • 13.
  • 14. Structure relais sur le territoire, animatrice de réseaux, l’association régionale assure la coordination et la visibilité des CIGALES. L’association des CIGALES s’engage dans le soutien à la création de club CIGALES dans l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L’association répond à toute demande d’information des membres des clubs CIGALES correspondant à la vie interne du club et aux entreprises qu’elles suivent. L’association des CIGALES représente les clubs dans le réseau des acteurs de la création d’entreprises (rencontres, salons, réunions). Elle assure la communication générale pour l’information des porteurs de projet, des partenaires du soutien à la création d’entreprises et de l’économie solidaire. Acteur de la finance solidaire au niveau local, l’association régionale tient aussi un rôle d’information, d’études, d’animation et de communication sur la finance solidaire.
  • 15. Clubs et projets CICADA Date de création : 4 juillet 2017 CICADA est un collectif de 17 citoyens gravitant autour de Clermont-Ferrand (63) qui soutient des projets locaux dans un club CIGALES. L’activité de ce club comme de toutes les CIGALES s’inscrit dans la perspective d’une économie de proximité en favorisant la création d’emplois, la lutte contre l’exclusion, la protection de l’environnement et le développement culturel, sans attente d’intérêts financiers. GRIN – Cigalé par CICADA 2019 - Association - Librairie/café/média Clermont-Ferrand (63) « Grin » est porté par l’association clermontoise franco-malienne Kodon – qui signifie en langue bambara “Connais-toi toi-même”. Une de ses missions principales était de récupérer des livres d’occasion pour les vendre ou les mettre à disposition. Rue Saint-Hérem et un couple ouvre une librairie/café/média. Librairie car on y retrouve des livres d’occasion et une collection d’ouvrage sur l’Afrique ; café car on peut y boire toute sortes de boissons (et notamment des jus maliens!) et média car il est possible d’explorer la production audio, l’image et l’écrit au travers de différents outils. La Serre Date de création : 11 juin 2013 Ce club est désormais en gestion, c’est à dire dans une phase de désinvestissement. Il cesse de soutenir de nouveaux projets mais continue à se réunir pour accompagner les structures dans lesquelles il est encore associé.
  • 16. CLAC ! – Cigalé par La Serre SARL - Cournon d'Auvergne (63) - CLAC! Les conserves bio qui vont faire du bruit à l’apéro ! « Tombé dans les conserves depuis ma petite enfance avec ma grand-mère et mon papa, je me suis formé à l’art officiel de la conserve en Bretagne et dans le Perche. Pendant 10 ans, j’ai créé des dizaines de recettes pour le monde industriel et les producteurs locaux. Aujourd’hui, j’ai décidé de développer mes propres recettes de manière artisanale à partir d’ingrédients bio & locaux, ici en Auvergne.» L’Artière Date de création : 9 mai 2012 Ce club est désormais en gestion, c’est à dire dans une phase de désinvestissement. Il cesse de soutenir de nouveaux projets mais continue à se réunir pour accompagner les structures dans lesquelles il est encore associé. Des membres du club recréent une CIGALES à Clermont-Ferrand, affaire à suivre ..! MÉDIACOOP – Cigalé par L’Artière et Cent-Façons 2016 – SCOP Clermont-Ferrand (63) Nous voulons entendre la voix des déboulonneurs, des politiques autrement, des militants de tous poils, des lanceurs d’alerte, des prisonniers, des casseurs de pubs, des indignés, des medias libres, des zadistes, des squatteurs, des paysans qui luttent pour le respect de l’animal et de l’environnement, des écolos. Nous sommes sous la forme de la CPML (Coordination Permanente des Medias Libres) 74 titres qui existent et qui résistent, qui offre une autre vision du monde ! Il est important qu’un journaliste soit reconnu pour son travail, nous avons donc décidé d’en faire notre métier.
  • 17.
  • 18. Autres acteurs de l’économie alternative Finansol Promouvoir des produits qui permettent de faire fructifier son épargne tout en favorisant l’accès à l‘emploi et au logement pour des personnes en difficulté, tout en encourageant les activités écologiques et l’entrepreneuriat dans les pays en développement, tel est le rôle de Finansol, collectif des acteurs de la finance solidaire depuis 1995. Finansol réunit aujourd’hui plus de 70 membres – acteurs majeurs de la finance solidaire – qui, ensemble, travaillent au développement du secteur. GARRIGUE, société coopérative de financement solidaire, accompagne des entreprises en création ou en développement qui placent l’humain et son environnement au cœur de leurs préoccupations. Depuis ses débuts, la vocation et l’innovation de Garrigue est de faire émerger des initiatives collectives, renforcer leurs fonds propres, en mettant en relations deux catégories de personnes : des entrepreneurs proposant de développer un projet économique solidaire et coopératif, et des épargnants désireux de les accompagner, en investissant dans ces entreprises alternatives et solidaires.
  • 19. La CRESS AuRA (Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire en Auvergne-Rhône-Alpes) est l’organisation régionale représentative des mouvements et des syndicats d’employeurs de l’économie sociale et solidaire en Rhône-Alpes (coopératives, mutuelles et associations). La CRESS AuRA se positionne en tant qu’opérateur de relance, favorise les mises en dynamique et encourage les logiques de coopération ; ceci dans le but de créer une compétence collective au service du développement de l’ESS. Les CIGALES adhérent à ce réseau. France Active est le réseau associatif dédié aux entrepreneur.e.s engagé.es. C’est un réseau sans but lucratif créé en 1988 qui rassemble des milliers d’expert.e.s salarié.e.s et bénévoles. France Active Auvergne-Rhône-Alpe, association loi 1901, est la coordination régionale des 7 associations France Active en Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont pour rôle de conseiller, de financer et de mettre en réseau les entrepreneur.e.s engagé.e.s à chaque étape de la vie de leur entreprise : émergence, création/reprise, développement, rebond, changement d’échelle. Les CIGALES ont des liens avec les fonds territoriaux de France Active ainsi qu'avec la coordination régionale. Les CIGALES et France Active échangent sur les besoins des porteurs de projets, les deux structures intervenant sur des phases différentes de la création ou la reprise.
  • 20.
  • 21.
  • 22. www.reneta.fr/Ilots-paysans Contact : Thomas Fremont ilotspaysans@gmail.com Téléphone : 06 20 88 66 25 Le dispositif Îlots paysans est un projet collectif, réunissant un ensemble d’acteurs (agriculteurs, associations, coopératives et collectivités locales), pour vous permettre de tester votre projet d’installation en grandeur nature. Comment ? Par la mise à disposition pour une durée déterminée de moyens de production (foncier, matériel) d’un cadre légal d’exercice (statut adéquat), et d’un accompagnement personnalisé. Îlots paysans propose aux porteurs de projet :  un accompagnement personnalisé, intégrant des temps individuels et collectifs sur les aspects techniques, humains, et de gestion de projet,  une pépinière : mise à disposition de foncier et de matériel en s’appuyant sur un ensemble d’agriculteurs et de collectivités prêtes à les accueillir sur des terrains équipés pour le test,  une couveuse : qui permet la mise à disposition d’un statut adéquat allant du stage à l’hébergement juridique de l’activité par une coopérative d’activité et d’emploi. La particularité d’Îlots paysans est un espace-test en archipel. Ce qui veut dire qu’il est composé de plusieurs lieux-test, répartis sur l’ensemble de l’Auvergne.
  • 23. Concrètement, l'association Ilots Paysans accompagne les porteurs de projets principalement agricoles qui souhaitent se tester à échelle le plus réel possible. Ilots Paysans agit dans les 4 départements d’Auvergne pour accompagner les candidats à la création d'activité agricole et rurale, ainsi que des paysans qui cherchent à céder leur ferme ou accueillir du test sur leur exploitation. - Nombre de personnes actuellement en test : 16 - Cumul du nombre de personnes s'étant testées depuis la création : 41 - Nombre de pérennisations d'activités à la sortie de test : 14 - Durée moyenne du test : 2 ans - Durée maximale du test : 3 ans Lorsqu'un porteur de projet souhaite entrer en test, il rencontre un accompagnateur. Si le test est bien le moyen approprié d'avancer sur son projet, on étudie avec lui le lieu qui correspondra le mieux à l'activité qu'il souhaite tester. Puis une convention est signée entre le porteur de projet, l'accueillant et la structure d'accompagnement.
  • 24. Verger test Les Cheires 4 ha de verger plantés de pommiers accueillant 2 testeurs depuis 2017. Ce verger est le premier lieu test permanent d’Ilots Paysans. Il est le fruit d’un travail de partenariat entre Mond’Arverne Communauté, Terre de Lien, FRAB .... Lieu test maraichage de l'Ecopole du Val d'Allier Le site de l’Ecopole du Val d’Allier est géré par le SEAT. C’est un lieu test en construction qui peut accueillir différents types de production : maraichage peu mécanisé, productions de plantes médicinales, labellisées en agriculture biologique ou nature et progrès, s’’inscrivant dans des systèmes de production proche de la permaculture, agroforesterie ou favorisant une optimisation des sols. Actuellement le lieu accueille 2 testeurs : Manon et Guillaume leurs activités de maraichage inspirée de l’approche en permaculture. Offre de test - Vigneron - Puy de Dôme Domaine Persilier à La Roche Blanche (63) au plein cœur de l’AOC Coté d’Auvergne.
  • 25. Les membres du RENETA représentent une grande diversité d’acteurs : associations de développement agricole et rural, associations d’éducation populaire, couveuses et coopératives d’activités, chambres d’agricultures, collectivités territoriales, établissements d’enseignement agricole... qui se retrouvent autour d’un projet commun. La notion de « test d’activité » est apparue dans les années 2000. D’abord utilisée par des structures d’accompagnement à la création d’activités rurales, elle a progressivement gagné le champ agricole pour donner naissance, en 2007, aux premiers espaces-test agricoles.
  • 26. L’agriculture présente des spécificités par rapport aux autres secteurs, spécificités dont il faut tenir compte pour le test d’activité. Ces caractéristiques nécessitent des moyens adaptés, souvent plus coûteux et plus longs à mettre en œuvre. Aussi, les acteurs des espaces-test agricoles doivent, et savent, être inventifs autant que coopératifs dans les réponses qu’ils tentent d’apporter, en s’appuyant sur un réseau dense d’acteurs (agriculteurs, associations, collectivités territoriales, enseignement agricole, etc.). Les membres du RENETA se reconnaissent dans les valeurs de l’économie sociale et solidaire et de l’éducation populaire. Ils s’engagent dans une démarche de réciprocité, de coopération et de mutualisation. Les espaces-test agricoles sont des outils au service  d’agricultures respectueuses de l’Homme et de l’environnement ;  du renforcement de la coopération entre les projets agricoles ;  de l’animation des dynamiques territoriales ;  d’un renouvellement des formes d’exercice du métier d’agriculteur.
  • 27. Il s’agit de mener des actions de plaidoyer afin de lever les freins au développement et au fonctionnement. Il s’agit ensuite de valoriser les espaces-test agricoles et le réseau auprès de structures non membres et de partenaires institutionnels, dans les domaines de l’agriculture, du développement économique et de l’emploi. Cet accompagnement comprend la réalisation de formations, d’études de faisabilité, un compagnonnage qui s’inscrit dans la durée. Il a également pour objectif de rechercher la complémentarité entre les différents espaces-test au niveau des territoires. Le RENETA met en place des dynamiques de recherche-action, qui s’appuient à la fois sur les connaissances construites au sein du réseau, et sur des expertises externes.
  • 28. Fondation Terre Solidaire Née de la volonté du CCFD-Terre Solidaire, la Fondation Terre Solidaire "identifie, soutient et favorise l’essaimage de projets audacieux, menés par des hommes et des femmes qui inventent des façons de produire, de consommer, de travailler et de vivre ensemble autrement." La Fondation Terre Solidaire soutient le RENETA depuis 2017, et en particulier, les actions menées par le réseau et ses membres autour du lien aux collectivités territoriales, avec le renforcement du rôle que peuvent jouer les espaces-test agricoles dans la mise en œuvre des projets alimentaires territoriaux (PAT). En 2018, le soutien de la fondation portera plus particulièrement sur le renforcement des espaces-test agricoles dans la gestion de la dimension collective de l’agriculture, dans toute sa diversité, et en particulier dans l’installation de collectifs d’agriculteurs.
  • 29.
  • 30. Budget écologique citoyen Contacts bec63@puy-de-dome.fr Sarah COMMUNAL Chef de projet stratégique budget écologique citoyen Tél : 04 73 42 12 16 Mobilisons-nous pour la planète ! Face aux défis environnementaux du XXIe siècle, le Conseil départemental ambitionne, en 2020, de faire de la transition écologique le moteur de son action, et engage l'ensemble des citoyens à se mobiliser. Budget écologique citoyen Que feriez-vous pour la planète avec 2 millions d’euros ? C’est la question que pose le Conseil départemental aux habitants du Puy-de-Dôme en mettant en place le budget écologique citoyen (BEC63). Particuliers, associations, jeunes… chacun pourra proposer les initiatives qui lui tiennent à cœur pour Notre Puy-de-Dôme écologique. L'un des projets phare de 2020 pour le Puy-de-Dôme sera le budget écologique citoyen (BEC63). Le principe est simple : offrir à tous les Puydômois l'opportunité de mettre en place des actions locales répondant à l'un des six objectifs développement durable de la politique transition écologique du Puy-de-Dôme. Vous avez une idée, une proposition pour la planète et vous souhaitez la voir se concrétiser ? Le Conseil départemental du Puy-de-Dôme met 2 millions d'euros à votre disposition.
  • 31. C'est l'heure de la transition écologique : C’est l'heure d'agir Dans les pas des préconisations de l'ONU en matière de développement durable, cette nouvelle dynamique se décline en six objectifs :  Solidarité, réduction des inégalités  Promotion de la transition énergétique  Gestion durable des ressources en eau  Environnement naturel exceptionnel et patrimoine  Mobilité durable et qualité de l’air  Agriculture et alimentation durables
  • 32. Étapes du projet 8 rencontres citoyennes réalisées du 27 janvier au 6 février 2020 sur tout le territoire pour présenter la démarche et travailler avec les citoyen-nes sur le règlement. 13 février 2020 : 1ère réunion de la commission citoyenne composée de 31 citoyen-nes tirés au sort à parité femmes/hommes et de 8 élu-es désignés du Département. 16 mars 2020 : ouverture de la plateforme pour déposer son projet. 15 Juillet 2020 : dernier jour pour saisir son projet sur la plateforme. Du 16 Juillet au 15 Septembre 2020 : analyse du projet par les services du Département. Le porteur de projet peut être contacté pour améliorer son projet. Fin Septembre 2020 : réunion de la commission citoyenne et sélection des projets soumis au vote citoyen. 1er Octobre 2020 : ouverture de la campagne de vote. 31 Octobre 2020 : dernier jour pour voter. Courant Novembre 2020 : annonce des lauréat-es par la commission citoyenne. Courant Décembre 2020 : convention entre le porteur de projet et le Département du Puy-de-Dôme pour mise en œuvre. Juin 2021 : réunion d’étape avec les porteurs de projet pour faire le point sur les réalisations et partager les expériences
  • 33. Commission citoyenne Dès le vendredi 7 février, les 31 citoyens (un par canton) composant la commission citoyenne ont été tirés au sort parmi 132 candidatures déposées pour être membre. Huit conseillers départementaux désignés par les différents groupes politiques viennent compléter cette commission. Au total, 21 femmes et 18 hommes forment cette commission citoyenne, garante du processus et de la recevabilité des projets. Son rôle est de voter le règlement du budget écologique citoyen (étape 1), d’examiner les projets présentés et de les valider (étape 2) afin qu’ils puissent être soumis au vote des Puydômois (étape 3). Les membres de la commission citoyenne se sont réunis pour analyser les 142 projets déposés par les citoyens. Ils ont souligné la richesse, la diversité et le nombre des projets. Voici un extrait des verbatim lors du tour de table  « la lecture des projets m’a permis de connaître des structures sur le territoire »  « heureusement surprise de la richesse et de la diversité des projets »  « beaucoup plus de projets d’associations que de citoyens »  « étonné du nombre important de projet »  « beaucoup de choses se font et son mal connues »  « il m’a manqué l’idée géniale, le projet inventif »  « ces projets et ces actions nous aident à sortir du pessimisme » Les membres de la commission remercient toutes celles et ceux qui ont déposé un projet. Le travail d’analyse des projets, au regard des critères du règlement à conduit au résultat suivant : 107 projets remplissent les critères d’éligibilité du règlement et seront soumis au vote du 1er au 31 octobre.
  • 34. Le livret des projets Le livret des projets présente par canton, une synthèse des projets et permet une première approche des projets et de se faire une idée de ce qui est proposé. Si vous voulez en savoir plus et avoir toutes les informations saisies par le porteur de projet, nous vous conseillons vivement d’aller sur la fiche projet de la plateforme Vous pouvez noter le numéro de vos projets préférés (2 minimum et 6 maximum) et aller sur le lien suivant pour consulter les fiches projet et voter : https://budgetecocitoyen.puy-de-dome.fr/project/le-budget-eco- citoyen/selection/votez-pour-vos-projets-preferes Dans la case « Mots clés ou référence » vous pouvez saisir le numéro du projet et cliquer sur la loupe (petite icône). La fiche projet apparaît. Vous pouvez la consulter dans le détail ou bien voter directement si votre choix est fait en cliquant sur le bouton « Voter pour » Les projets qui ne remplissent pas les critères du règlement restent à l’étape d’analyse : les explications sont mises en ligne sur la fiche projet.
  • 35. Les projets lauréats Le total est voix est établi par addition des vois numériques et des voix papier Les projets qui obtiendront le plus de voix (addition des voix numériques et des voix papier) sont désignés lauréats, selon les modalités suivantes. 1. Le projet qui arrive en tête dans chaque canton est sélectionné : 30 projets seront donc retenus (puisque les projets ont été déposés sur 30 cantons). 2. Le montant correspondant à ces projets est déduit de l’enveloppe globale de 2 millions. 3. Le montant résiduel de l’enveloppe globale est partagé entre les autres projets en tenant compte du nombre de vote reçus (le ou les projet/s venant immédiatement après en nombre de votes est/sont pris en compte) et de l’enveloppe financière restante (un projet dépassant l’enveloppe restante ne pourra être retenu et c’est le projet suivant en nombre de votes qui sera retenu).