SlideShare une entreprise Scribd logo
Page
1
of
4




                                                              Fiche de réflexion
I. Rapport
___________________________________________________________________________

a. Le contexte1

23/11/2012, 19h. On était dans un restaurant français (Le Bistrot Pierre à Leamington Spa)
pour fêter l’anniversaire d’Anthony.

b. Les intervenants2

       1) Moi-même, Anglais, 22 ans.
       2) Anthony, moitié Français moitié Américain, 22 ans. Il est étudiant en échange ici à
          Warwick et il est mon professeur de français avec la société World@Warwick.
       3) Sophie, moitié Anglaise moitié Camerounaise, 21 ans. Elle étudie le français et
          l’année dernière elle était une étudiante en échange en Martinique.
       4) Holly, Irlandaise, 22 ans. Elle a habité en France pendant 2 ans quand elle avait 10
          ans, donc elle parle couramment le français. Holly et Sophie sont mes colocataires.

c. Que s’est-il passé ?

Le sujet de cette expérience interculturelle est la cuisine et la gastronomie. J’ai commandé
(naïvement) un steak avec un vin blanc, et en faisant cela j’ai déclenché une conversation sur
les habitudes alimentaires des Anglais, et les différences en France.

Puisqu’il vient de Bordeaux Anthony pense qu’il est connaisseur en vin et il m’a réprimandé
en disant qu’il faut boire du vin rouge avec un steak. De plus, j’ai choisi un vin anglais (un
sacrilège dans un restaurant français apparemment) et il a dit, presque offensé, que ce n’est
pas du bon vin – c’est un « jus de chaussette ». On a discuté un peu l’importance de la
qualité du vin en France et puis on a débattu les différences respectives entre les cultures
gastronomiques dans les deux pays.

Il n’y avait presque rien à manger pour Holly qui est végétarienne et Anthony a expliqué
qu’en France c’est toujours plus difficile qu’en Angleterre de trouver une grande variété de
plats végétariens.

d. Réaction3

Moi j’étais surpris, Sophie aussi, pour la plupart parce qu’en Angleterre personne n’a jamais
fait des commentaires sur mon choix du vin. Je ne savais pas que la combinaison de la viande
rouge avec un vin blanc pourrait provoquer une réaction d’une telle force. J’étais content
aussi parce que c’est génial pour moi de rencontrer un jeune homme du même âge qui est
passionné par la gastronomie. C’est très rare en Angleterre, à mon avis. La réaction
d’Anthony vers le vin était donc assez rafraichissante pour moi. Holly a compris la réaction




























































                             
                            

1
 

Par
exemple
:
date,
heure,
lieu

2
 
Pour
chaque
intervenant,
notez
autant
de
détails
que
possible
comme
le
sexe,
l’âge
(
plus
âgé
que
vous,
du
même
âge,

   plus
jeune),
la
nationalité,
les
liens
avec
cette
personne.

3
 
Décrivez
vos
émotions
et
leur
intensité
(par
exemple
:
extrêmement
vexé,
très
heureux,
légèrement
agacé)








Page
2
of
4



d’Anthony parce qu’elle connaît bien l’importance de la qualité du vin et de la nourriture en
France.

La conversation sur le végétarisme m’a surpris aussi parce qu’en Angleterre et en Allemagne
un régime végétarien est très facile. Chaque restaurant propose des plats végétariens
aujourd’hui.

II. Réflexion
__________________________________________________________________________________

       a.      Votre explication4

Tout simplement je crois qu’on a réagi ainsi parce qu’on a différentes priorités en matière de
la cuisine. Je veux dire par là que la qualité de la nourriture et du vin est beaucoup plus
importante en France. Anthony a réagi ainsi parce que c’est normal et acceptable dans sa
culture de prendre au sérieux la cuisine. La longue histoire de la viticulture en France
explique nos attitudes différentes. Le rôle que la nourriture joue dans la vie d’un Anglais est
beaucoup plus petit je pense. Nous n’avons jamais eu cette culture de gastronomie ou de la
haute cuisine, et c’est pour ça que nous avons découvert une différence culturelle ce jour-là.

       b. Votre réflexion5

Les Français accordent de l’importance et une certaine valeur à la cuisine, ce qu’on ne fait
pas en Angleterre. La gastronomie française fait partie de la culture nationale et l’identité
française, mais ça ce n’est pas le cas dans mon pays. La bonne nourriture est donc plus
importante pour un Français et je crois que le manque de gastronomie anglaise pourrait
influencer mes réactions. En France un repas est plutôt un rituel, ce qui est un comportement
étrange pour nous : ils apprécient les goûts, tandis qu’en Angleterre un repas est une
opportunité de satisfaire la faim. Chez moi on ne mange jamais ensemble ; on mange quand
on a faim bien qu’il faille manger seul. C’est étonnant pour Anthony qui mange chaque repas
avec sa famille.

De plus moi j’ai grandi en Angleterre où on boit de l’alcool pour l’effet. En France on boit
du vin, et en Allemagne on boit de la bière, pour le goût. Le « binge drinking » est une idée
étrange pour la plupart des Européens, mais chez nous c’est acceptable, au moins pour ma
génération. C’est normal pour nous d’aller au supermarché pour acheter le vin le moins
cher, quoi que ce soit. Typiquement c’est un vin en boîte (blasphématoire, selon Anthony) ce
qu’on descend aussi vite que possible pour se bourrer rapidement. Anthony était étonné
quand il a vu pour la première fois les habitudes de consommation d’alcool de la jeunesse en
Angleterre, parce qu’en France on apprécie la boisson.

Dans ce contexte, mon choix du vin blanc est insignifiant pour moi, mais c’est plus important
pour le Français. En Angleterre je n’étais jamais exposé à une culture d’appréciation
alimentaire, tandis que Anthony en a été exposé dès le plus jeune âge.

       c.      Autre réflexion6





























































                             
                            

4
    
Expliquez
pourquoi
vous
avez
réagi
ainsi.

5
    
Quelles
sortes
de
comportements
(comportements
acceptés
dans
votre
culture)
et/ou

hypothèses,
valeurs
ou
croyances

     ont
pu
influencer
vos
réactions?






Page
3
of
4





La longue histoire de l’appréciation de la nourriture en France a pu influencer les
commentaires d’Anthony. Il a expliqué qu’en France ils ont deux heures pour la pause
déjeuner aux écoles et donc depuis leur plus jeune âge les Français sont entraînés à
apprécier le rituel d’un repas.

Holly a dit (et Anthony a confirmé) que les plats végétariens aux écoles en France sont
rarissimes. J’ai dit qu’il me semble que la France est en retard sur son temps. Mais on dirait
bien que les temps sont en train de changer. En fait, Anthony croit que la France a déjà
changé. De plus en plus en France on mange chez les fast-foods. L’influence américaine est
très présente : McDo (et autres chaines de restauration rapide) est partout. Ils sont de plus
en plus nombreux les cafés américains qui servent les bagels, le yaourt glacé, le
cheesecake…

De plus, si on va au supermarché on voit que les plats surgelés sont de plus en plus
populaires parmi les Français. Je croyais que la qualité de la nourriture était suprême pour
eux, mais ce n’est pas tout à fait correct. Une nation des palais cultivés ? Pas toujours. C’est
un stéréotype, et il faut que les gens évitent de s’en tenir aux stéréotypes.

Anthony a ajouté qu’il trouve bizarre que les Anglais mangent en marchant : normalement en
France on s’assoit pour un repas, il a dit. Il croit que nous mangeons souvent en route. La
culture traditionnelle du bistrot à la française est sans pareil. Les Français prennent le temps
de manger, c’est un événement ; oui on fait ça en Angleterre, mais ça ne fait pas partie de la
culture anglaise. Mais au cours des dernières années, selon Anthony, les tendances
alimentaires des Français ont changé. Les jeunes grignotent plus qu’avant, par exemple. Et
même en France les plats prêts à manger sont devenus de plus en plus populaires. Au
supermarché on voit des rayons avec les plats préparés et sandwiches emballés.

III. Ré-évaluation après discussion avec votre partenaire
__________________________________________________________________________________

       a. Réflexion de mon partenaire sur mon expérience7

J’en ai parlé avec Yousef. Puisqu’il était étudiant au lycée français à Madrid il peut
comparer les cultures françaises et espagnoles avec celle d’Angleterre. Il a confirmé qu’il y a
une grande différence entre les pays. Il pense qu’on pourrait expliquer ce phénomène par
l’histoire de la nourriture dans les pays. En France il y a bon nombre de choses (le pain, le
fromage, le vin, les pâtisseries) qui sont très connus à travers le monde. Ils sont typiquement
français. Quand j’ai vécu en Allemagne j’ai rencontré beaucoup de gens qui se connaissent
en la bière parce que c’est une partie de leur culture. Chaque ville a sa propre brasserie et
sa propre bière. Mais en Angleterre on n’a pas cette histoire alimentaire, donc on n’accorde
pas de l’importance à la nourriture.

       b. Ré-interpretation et ré-évaluation personnelles8

























































































































































































                             
                            
                            
                            
                            
                            
       

6
 
Quelles
conventions
du
comportement
et/ou

hypothèses,
valeurs
ou
croyances
ont
pu
influencer
le
comportement
de

  l’autre
personne
?

7
 
Discutez
votre
expérience
avec
votre
partenaire,
Demandez‐lui
de
donner
son
opinion
et
d’avancer
des
explications

possibles
sur
les
différences
culturelles

de
comportement,
de
valeurs
et

de
croyances
du/des
intervenant(s).

Notez


ensuite
les
réflexions
de
votre
partenaire
sur
votre
expérience.







Page
4
of
4





Je crois que cette expérience m’a ouvert les yeux à la culture française et elle m’a aidé à
mieux comprendre les Français. C’est aussi une bonne expérience pour moi du point de vue
d’une amélioration de mon régime et mon appréciation de la nourriture. En même temps je
pense que cette longue histoire de la gastronomie en France a développé une certaine
supériorité en ce qui concerne les habitudes alimentaires d’autres pays. Mais on dirait que la
France a changé du point de vue des habitudes alimentaires traditionnelles. Ça c’était la
conclusion de notre discussion.




























































































































































































                             
                            
                            
                            
                            
                            
       

8
 
Expliquez
à
présent,
comment
vous
interprétez
et
évaluez
cette
expérience.
Il
est
possible
que
votre

interprétation

évolue
et
change
au
fil
du
temps.
Une
fois
que
vos
connaissances
interculturelles
se
seront
approfondies,
vous
éprouverez

peut‐être
le
besoin
de
revisiter
vos
expériences
vécues
en
début
d’année
et
d’affiner
vos
réflexions.








Contenu connexe

En vedette

Gate2015 civil question paper (forenoon)
Gate2015 civil question paper (forenoon)Gate2015 civil question paper (forenoon)
Gate2015 civil question paper (forenoon)
SAURABH GUPTA
 
CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.
CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.
CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.
Crossing Skills
 
Mémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-final
Mémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-finalMémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-final
Mémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-final
Laure Piquemal
 
Guide floortime
Guide floortimeGuide floortime
Guide floortime
elanoita
 
REDES SOCIALES
REDES SOCIALESREDES SOCIALES
REDES SOCIALES
BRIANN ROMERO
 
owner approval edited
owner approval editedowner approval edited
owner approval edited
Bhavani Testone
 
Fundamentos teoricos de la prevencion integral
Fundamentos teoricos de la prevencion integralFundamentos teoricos de la prevencion integral
Fundamentos teoricos de la prevencion integral
katriana2016
 
Control de Dios
Control de DiosControl de Dios
Control de Dios
Jaime Nariño V, PMP
 
Plaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoria
Plaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoriaPlaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoria
Plaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoria
La FabrIque à Jeux et à Buzz (Key Performance Group)
 
Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347
Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347
Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347
Maryem Canal
 
Bricolage-enfant-1-5ans
Bricolage-enfant-1-5ansBricolage-enfant-1-5ans
Bricolage-enfant-1-5ans
Maman Dessine
 
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014   ces villes qui pourraient basculerMunicipales 2014   ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
NicolasIsnard
 
eHealth for Sub Saharan Africa - Governance
eHealth for Sub Saharan Africa - Governance eHealth for Sub Saharan Africa - Governance
eHealth for Sub Saharan Africa - Governance
Miiap
 
Presentacion ofimatica
Presentacion ofimaticaPresentacion ofimatica
Presentacion ofimatica
Rielo
 
Carte pop-up
Carte pop-upCarte pop-up
Carte pop-up
Maman Dessine
 
Fabriquer une pinata poisson
Fabriquer une pinata poissonFabriquer une pinata poisson
Fabriquer une pinata poisson
Maman Dessine
 
Inventive technologies " Les jeunes et la musique "
Inventive technologies   "  Les jeunes et la musique "Inventive technologies   "  Les jeunes et la musique "
Inventive technologies " Les jeunes et la musique "
InventiveTech
 

En vedette (19)

Gate2015 civil question paper (forenoon)
Gate2015 civil question paper (forenoon)Gate2015 civil question paper (forenoon)
Gate2015 civil question paper (forenoon)
 
CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.
CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.
CP - L'Agora Cybersécurité prête à accueillir prestataires et acheteurs.
 
Mémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-final
Mémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-finalMémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-final
Mémento_des_clusters_inno_usage_septembre2013-final
 
Guide floortime
Guide floortimeGuide floortime
Guide floortime
 
REDES SOCIALES
REDES SOCIALESREDES SOCIALES
REDES SOCIALES
 
Presentacion_CONCURSOS_HOUSING
Presentacion_CONCURSOS_HOUSINGPresentacion_CONCURSOS_HOUSING
Presentacion_CONCURSOS_HOUSING
 
owner approval edited
owner approval editedowner approval edited
owner approval edited
 
Fundamentos teoricos de la prevencion integral
Fundamentos teoricos de la prevencion integralFundamentos teoricos de la prevencion integral
Fundamentos teoricos de la prevencion integral
 
Control de Dios
Control de DiosControl de Dios
Control de Dios
 
Foursquare
FoursquareFoursquare
Foursquare
 
Plaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoria
Plaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoriaPlaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoria
Plaquettes La Fabrique à Jeux et à Buzz - Mail Metrics - AdScoria
 
Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347
Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347
Dialnet-EstimadoDeLaReduccionDeLaEmisionDeCo2PorAccioneDeA-3646347
 
Bricolage-enfant-1-5ans
Bricolage-enfant-1-5ansBricolage-enfant-1-5ans
Bricolage-enfant-1-5ans
 
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014   ces villes qui pourraient basculerMunicipales 2014   ces villes qui pourraient basculer
Municipales 2014 ces villes qui pourraient basculer
 
eHealth for Sub Saharan Africa - Governance
eHealth for Sub Saharan Africa - Governance eHealth for Sub Saharan Africa - Governance
eHealth for Sub Saharan Africa - Governance
 
Presentacion ofimatica
Presentacion ofimaticaPresentacion ofimatica
Presentacion ofimatica
 
Carte pop-up
Carte pop-upCarte pop-up
Carte pop-up
 
Fabriquer une pinata poisson
Fabriquer une pinata poissonFabriquer une pinata poisson
Fabriquer une pinata poisson
 
Inventive technologies " Les jeunes et la musique "
Inventive technologies   "  Les jeunes et la musique "Inventive technologies   "  Les jeunes et la musique "
Inventive technologies " Les jeunes et la musique "
 

Similaire à La gastronomie

Book collaboratif Geek & Food
Book collaboratif Geek & Food Book collaboratif Geek & Food
Book collaboratif Geek & Food
Kevin Legrand
 
La veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentaires
La veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentairesLa veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentaires
La veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentaires
Né Kid
 
Les tendances culinaires 2015/2016
Les tendances culinaires 2015/2016Les tendances culinaires 2015/2016
Les tendances culinaires 2015/2016
tequilarapido
 
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeurGrey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris
 
Internet au service du manger mieux des francais
Internet au service du manger mieux des francaisInternet au service du manger mieux des francais
Internet au service du manger mieux des francais
Sophie MERLE
 
Nourrissez-vous des autres
Nourrissez-vous des autres Nourrissez-vous des autres
Nourrissez-vous des autres
BlogGES
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Fondation Louis Bonduelle
 
La veille de red guy du 11.09.13 foodmania
La veille de red guy du 11.09.13   foodmaniaLa veille de red guy du 11.09.13   foodmania
La veille de red guy du 11.09.13 foodmania
Red Guy
 
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. BonduelleLaurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Fondation Louis Bonduelle
 
S17 revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017
S17   revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017S17   revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017
S17 revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017
KYLIA France
 
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaireLa veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
Né Kid
 
FOOD TRENDS BY LePublicSystème
FOOD TRENDS BY LePublicSystèmeFOOD TRENDS BY LePublicSystème
FOOD TRENDS BY LePublicSystème
lepublicsysteme
 
Cles entretien n°40 Thierry Marx
Cles entretien n°40   Thierry MarxCles entretien n°40   Thierry Marx
Cles entretien n°40 Thierry Marx
Jean-François Fiorina
 
Dossierde presse - À vos restes !
Dossierde presse - À vos restes !Dossierde presse - À vos restes !
Dossierde presse - À vos restes !
OpenOdyssey
 
Recettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction média
Recettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction médiaRecettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction média
Recettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction média
Reload
 
Foodtrends 2014
Foodtrends 2014Foodtrends 2014
Foodtrends 2014
Sophie Graillot
 

Similaire à La gastronomie (20)

L'euroscepticisme
L'euroscepticismeL'euroscepticisme
L'euroscepticisme
 
201205036 Gastronomie
201205036 Gastronomie201205036 Gastronomie
201205036 Gastronomie
 
La langue
La langueLa langue
La langue
 
Book collaboratif Geek & Food
Book collaboratif Geek & Food Book collaboratif Geek & Food
Book collaboratif Geek & Food
 
La veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentaires
La veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentairesLa veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentaires
La veille de né kid du 28.10.2010 : les nouvelles pratiques alimentaires
 
Les tendances culinaires 2015/2016
Les tendances culinaires 2015/2016Les tendances culinaires 2015/2016
Les tendances culinaires 2015/2016
 
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeurGrey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
Grey Paris, Les paradoxes du nouveau mangeur
 
L' Alimentation Responsable( Partie 3)
L' Alimentation Responsable( Partie 3)L' Alimentation Responsable( Partie 3)
L' Alimentation Responsable( Partie 3)
 
Internet au service du manger mieux des francais
Internet au service du manger mieux des francaisInternet au service du manger mieux des francais
Internet au service du manger mieux des francais
 
Nourrissez-vous des autres
Nourrissez-vous des autres Nourrissez-vous des autres
Nourrissez-vous des autres
 
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presseLhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
Lhomme face-a-son-alimentation-communique-presse
 
La veille de red guy du 11.09.13 foodmania
La veille de red guy du 11.09.13   foodmaniaLa veille de red guy du 11.09.13   foodmania
La veille de red guy du 11.09.13 foodmania
 
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. BonduelleLaurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
Laurence Depezay, Nutrionniste de la fondation L. Bonduelle
 
S17 revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017
S17   revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017S17   revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017
S17 revue de presse kylia - semaine du 17 au 23 avril 2017
 
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaireLa veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
La veille de Né Kid du 07.09.11 : Les représentations du plaisir alimentaire
 
FOOD TRENDS BY LePublicSystème
FOOD TRENDS BY LePublicSystèmeFOOD TRENDS BY LePublicSystème
FOOD TRENDS BY LePublicSystème
 
Cles entretien n°40 Thierry Marx
Cles entretien n°40   Thierry MarxCles entretien n°40   Thierry Marx
Cles entretien n°40 Thierry Marx
 
Dossierde presse - À vos restes !
Dossierde presse - À vos restes !Dossierde presse - À vos restes !
Dossierde presse - À vos restes !
 
Recettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction média
Recettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction médiaRecettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction média
Recettes stratégiques - Tendances alimentaires et traduction média
 
Foodtrends 2014
Foodtrends 2014Foodtrends 2014
Foodtrends 2014
 

La gastronomie

  • 1. Page
1
of
4
 
 Fiche de réflexion I. Rapport ___________________________________________________________________________ a. Le contexte1 23/11/2012, 19h. On était dans un restaurant français (Le Bistrot Pierre à Leamington Spa) pour fêter l’anniversaire d’Anthony. b. Les intervenants2 1) Moi-même, Anglais, 22 ans. 2) Anthony, moitié Français moitié Américain, 22 ans. Il est étudiant en échange ici à Warwick et il est mon professeur de français avec la société World@Warwick. 3) Sophie, moitié Anglaise moitié Camerounaise, 21 ans. Elle étudie le français et l’année dernière elle était une étudiante en échange en Martinique. 4) Holly, Irlandaise, 22 ans. Elle a habité en France pendant 2 ans quand elle avait 10 ans, donc elle parle couramment le français. Holly et Sophie sont mes colocataires. c. Que s’est-il passé ? Le sujet de cette expérience interculturelle est la cuisine et la gastronomie. J’ai commandé (naïvement) un steak avec un vin blanc, et en faisant cela j’ai déclenché une conversation sur les habitudes alimentaires des Anglais, et les différences en France. Puisqu’il vient de Bordeaux Anthony pense qu’il est connaisseur en vin et il m’a réprimandé en disant qu’il faut boire du vin rouge avec un steak. De plus, j’ai choisi un vin anglais (un sacrilège dans un restaurant français apparemment) et il a dit, presque offensé, que ce n’est pas du bon vin – c’est un « jus de chaussette ». On a discuté un peu l’importance de la qualité du vin en France et puis on a débattu les différences respectives entre les cultures gastronomiques dans les deux pays. Il n’y avait presque rien à manger pour Holly qui est végétarienne et Anthony a expliqué qu’en France c’est toujours plus difficile qu’en Angleterre de trouver une grande variété de plats végétariens. d. Réaction3 Moi j’étais surpris, Sophie aussi, pour la plupart parce qu’en Angleterre personne n’a jamais fait des commentaires sur mon choix du vin. Je ne savais pas que la combinaison de la viande rouge avec un vin blanc pourrait provoquer une réaction d’une telle force. J’étais content aussi parce que c’est génial pour moi de rencontrer un jeune homme du même âge qui est passionné par la gastronomie. C’est très rare en Angleterre, à mon avis. La réaction d’Anthony vers le vin était donc assez rafraichissante pour moi. Holly a compris la réaction 


























































 
 
 1 

Par
exemple
:
date,
heure,
lieu
 2 
Pour
chaque
intervenant,
notez
autant
de
détails
que
possible
comme
le
sexe,
l’âge
(
plus
âgé
que
vous,
du
même
âge,
 plus
jeune),
la
nationalité,
les
liens
avec
cette
personne.
 3 
Décrivez
vos
émotions
et
leur
intensité
(par
exemple
:
extrêmement
vexé,
très
heureux,
légèrement
agacé)

 
 

  • 2. Page
2
of
4
 
 d’Anthony parce qu’elle connaît bien l’importance de la qualité du vin et de la nourriture en France. La conversation sur le végétarisme m’a surpris aussi parce qu’en Angleterre et en Allemagne un régime végétarien est très facile. Chaque restaurant propose des plats végétariens aujourd’hui. II. Réflexion __________________________________________________________________________________ a. Votre explication4 Tout simplement je crois qu’on a réagi ainsi parce qu’on a différentes priorités en matière de la cuisine. Je veux dire par là que la qualité de la nourriture et du vin est beaucoup plus importante en France. Anthony a réagi ainsi parce que c’est normal et acceptable dans sa culture de prendre au sérieux la cuisine. La longue histoire de la viticulture en France explique nos attitudes différentes. Le rôle que la nourriture joue dans la vie d’un Anglais est beaucoup plus petit je pense. Nous n’avons jamais eu cette culture de gastronomie ou de la haute cuisine, et c’est pour ça que nous avons découvert une différence culturelle ce jour-là. b. Votre réflexion5 Les Français accordent de l’importance et une certaine valeur à la cuisine, ce qu’on ne fait pas en Angleterre. La gastronomie française fait partie de la culture nationale et l’identité française, mais ça ce n’est pas le cas dans mon pays. La bonne nourriture est donc plus importante pour un Français et je crois que le manque de gastronomie anglaise pourrait influencer mes réactions. En France un repas est plutôt un rituel, ce qui est un comportement étrange pour nous : ils apprécient les goûts, tandis qu’en Angleterre un repas est une opportunité de satisfaire la faim. Chez moi on ne mange jamais ensemble ; on mange quand on a faim bien qu’il faille manger seul. C’est étonnant pour Anthony qui mange chaque repas avec sa famille. De plus moi j’ai grandi en Angleterre où on boit de l’alcool pour l’effet. En France on boit du vin, et en Allemagne on boit de la bière, pour le goût. Le « binge drinking » est une idée étrange pour la plupart des Européens, mais chez nous c’est acceptable, au moins pour ma génération. C’est normal pour nous d’aller au supermarché pour acheter le vin le moins cher, quoi que ce soit. Typiquement c’est un vin en boîte (blasphématoire, selon Anthony) ce qu’on descend aussi vite que possible pour se bourrer rapidement. Anthony était étonné quand il a vu pour la première fois les habitudes de consommation d’alcool de la jeunesse en Angleterre, parce qu’en France on apprécie la boisson. Dans ce contexte, mon choix du vin blanc est insignifiant pour moi, mais c’est plus important pour le Français. En Angleterre je n’étais jamais exposé à une culture d’appréciation alimentaire, tandis que Anthony en a été exposé dès le plus jeune âge. c. Autre réflexion6 


























































 
 
 4 
Expliquez
pourquoi
vous
avez
réagi
ainsi.
 5 
Quelles
sortes
de
comportements
(comportements
acceptés
dans
votre
culture)
et/ou

hypothèses,
valeurs
ou
croyances
 ont
pu
influencer
vos
réactions?
 

  • 3. Page
3
of
4
 
 La longue histoire de l’appréciation de la nourriture en France a pu influencer les commentaires d’Anthony. Il a expliqué qu’en France ils ont deux heures pour la pause déjeuner aux écoles et donc depuis leur plus jeune âge les Français sont entraînés à apprécier le rituel d’un repas. Holly a dit (et Anthony a confirmé) que les plats végétariens aux écoles en France sont rarissimes. J’ai dit qu’il me semble que la France est en retard sur son temps. Mais on dirait bien que les temps sont en train de changer. En fait, Anthony croit que la France a déjà changé. De plus en plus en France on mange chez les fast-foods. L’influence américaine est très présente : McDo (et autres chaines de restauration rapide) est partout. Ils sont de plus en plus nombreux les cafés américains qui servent les bagels, le yaourt glacé, le cheesecake… De plus, si on va au supermarché on voit que les plats surgelés sont de plus en plus populaires parmi les Français. Je croyais que la qualité de la nourriture était suprême pour eux, mais ce n’est pas tout à fait correct. Une nation des palais cultivés ? Pas toujours. C’est un stéréotype, et il faut que les gens évitent de s’en tenir aux stéréotypes. Anthony a ajouté qu’il trouve bizarre que les Anglais mangent en marchant : normalement en France on s’assoit pour un repas, il a dit. Il croit que nous mangeons souvent en route. La culture traditionnelle du bistrot à la française est sans pareil. Les Français prennent le temps de manger, c’est un événement ; oui on fait ça en Angleterre, mais ça ne fait pas partie de la culture anglaise. Mais au cours des dernières années, selon Anthony, les tendances alimentaires des Français ont changé. Les jeunes grignotent plus qu’avant, par exemple. Et même en France les plats prêts à manger sont devenus de plus en plus populaires. Au supermarché on voit des rayons avec les plats préparés et sandwiches emballés. III. Ré-évaluation après discussion avec votre partenaire __________________________________________________________________________________ a. Réflexion de mon partenaire sur mon expérience7 J’en ai parlé avec Yousef. Puisqu’il était étudiant au lycée français à Madrid il peut comparer les cultures françaises et espagnoles avec celle d’Angleterre. Il a confirmé qu’il y a une grande différence entre les pays. Il pense qu’on pourrait expliquer ce phénomène par l’histoire de la nourriture dans les pays. En France il y a bon nombre de choses (le pain, le fromage, le vin, les pâtisseries) qui sont très connus à travers le monde. Ils sont typiquement français. Quand j’ai vécu en Allemagne j’ai rencontré beaucoup de gens qui se connaissent en la bière parce que c’est une partie de leur culture. Chaque ville a sa propre brasserie et sa propre bière. Mais en Angleterre on n’a pas cette histoire alimentaire, donc on n’accorde pas de l’importance à la nourriture. b. Ré-interpretation et ré-évaluation personnelles8 






















































































































































































 
 
 
 
 
 
 
 6 
Quelles
conventions
du
comportement
et/ou

hypothèses,
valeurs
ou
croyances
ont
pu
influencer
le
comportement
de
 l’autre
personne
?
 7 
Discutez
votre
expérience
avec
votre
partenaire,
Demandez‐lui
de
donner
son
opinion
et
d’avancer
des
explications
 possibles
sur
les
différences
culturelles

de
comportement,
de
valeurs
et

de
croyances
du/des
intervenant(s).

Notez

 ensuite
les
réflexions
de
votre
partenaire
sur
votre
expérience.

 

  • 4. Page
4
of
4
 
 Je crois que cette expérience m’a ouvert les yeux à la culture française et elle m’a aidé à mieux comprendre les Français. C’est aussi une bonne expérience pour moi du point de vue d’une amélioration de mon régime et mon appréciation de la nourriture. En même temps je pense que cette longue histoire de la gastronomie en France a développé une certaine supériorité en ce qui concerne les habitudes alimentaires d’autres pays. Mais on dirait que la France a changé du point de vue des habitudes alimentaires traditionnelles. Ça c’était la conclusion de notre discussion. 






















































































































































































 
 
 
 
 
 
 
 8 
Expliquez
à
présent,
comment
vous
interprétez
et
évaluez
cette
expérience.
Il
est
possible
que
votre

interprétation
 évolue
et
change
au
fil
du
temps.
Une
fois
que
vos
connaissances
interculturelles
se
seront
approfondies,
vous
éprouverez
 peut‐être
le
besoin
de
revisiter
vos
expériences
vécues
en
début
d’année
et
d’affiner
vos
réflexions.