SlideShare une entreprise Scribd logo
MAISONS POLYNÉSIENNES
MES FARE À TAHITI DE 1963 À 2011
•
1963 – MAHINA, POINTE VÉNUS
Fare couvert
en pandanus
(rauoro)
construit pour
le film « Les
révoltés du
Bounty en
1962
DÉCEMBRE 1963 - MORUROA
Après notre installation et quelques menus travaux
d’entretien, notre premier chantier sera la construction de
fare ni’au (maison couverte en feuille de cocotier tressée)
1963/64 - MORUROA
Ce travail épuisant entrecoupé de baignade dans le lagon...
1963/64 - MORUROA
Durant mon séjour à Moruroa de décembre 1963 à mars
1964, j’aurais au moins appris à construire des fare ni’au
1963/64 - MORUROA
Un tresseur de ni’au venu d’une île proche (merci à
Christian pour la photo).
1963/64 - MORUROA
la construction du foyer, grand bâtiment en Y, couvert de
ni’au, avec un ponton sur le lagon
1965 – PIRAE, TAHITI
Mon premier fare, début 1965, situé chemin de l'hippodrome.
En fait, c'est une ancienne "demi-lune" construite par l'armée
américaine pendant le 2ème guerre mondiale.
1965 – PIRAE, TAHITI
Vue côté chemin
1965 – PIRAE, TAHITI
Terrasse côté jardin
1965 – PIRAE, TAHITI
L'entrée côté jardin, vous constaterez l'absence de
fenêtre, juste des moustiquaires (il n'y avait pas de voleurs)
1965 – PIRAE, TAHITI
Ma chambre avec mes instruments d'étude
(disques, livres, fusil harpon et ...? sur le lit)
1967 – RAIATEA, MOTU MIRI MIRI
Une semaine de congé sur un motu (îlot de corail) avec
ma chère compagne (toujours la même depuis mai 1965).
Poissons frais à tous les repas….
1967 – PIRAE, TAHITI
rue Yves Martin à 50 mètres du bord de lagon. Je le
partageais avec une collègue de travail de ma compagne.
1968 – PIRAE, TAHITI
Après le départ du couple
colocataire, je passe côté
mer, toujours au même
endroit et même
propriétaire. Devant la
porte, le véhicule de
madame, un solex.
1968 – PIRAE, TAHITI
Dans le garage, la camionnette de mon
voisin menuisier et pêcheur du dimanche.
1968 – PIRAE, TAHITI
Et bien sur, le bateau ancré devant la maison…
1971 – PIRAE, TAHITI
Après un séjour de 16
mois en Nouvelle-
Calédonie, nous voilà
de retour à
PIRAE, rue Yves
Martin.
Nous ! Car nous
sommes trois
maintenant. Cherchez
bien sur la photo…
Et un mois plus tard
quatre…
1971 – PIRAE, TAHITI
C’est le même fare que j’ai occupé en 1967 et je retrouve
mon ami menuisier-pêcheur.
1972 – PIRAE, TAHITI
Mon ami pêcheur rentrant en France, j’occupe sa
maison en bord du lagon. Seul défaut, un toit en tôle.
1972 – PIRAE, TAHITI
Nous logerons là jusqu’en juin
1975. Il y aura toujours
bateau et pirogue devant la
maison. Tous les
soirs, pêche au filet maillant
et deux ou trois coups de
filet ouma* avant le repas.
Ma mère nous rejoindra pour
trois mois début 1973…
* Jeune surmulet, excellent en friture
1975 – MAHAENA, TAHITI
Mais l’urbanisation nous
rattrape. Déjà nous ne
pêchons plus devant la
maison. Le lagon est
dragué, l’eau devient
laiteuse, des nappes d’huile
surnagent. Nous allons tous
les week-end à
Mahaena, 34 km, côte
est, où j’ai loué un terrain.
Fin juin 1975, au dernier
jour de l’école, ma chère
vahine a décidé…
déménagement à Mahaena.
Construction de mon 1er
fare depuis Moruroa.
1975 – MAHAENA, TAHITI
Construction du
fare umu
(cuisine), charpente
en bambou, sol en
sable de corail.
1975 – MAHAENA, TAHITI
1977 – MAHINA, TAHITI
En août 1977, j’aménage à Mahina, PK 12, pour diverses
raisons et en particulier la scolarité de mes enfants.
Ma nouvelle
maison n’est pas
tout à fait de mon
goût quoiqu’il y
ait l’électricité et
le téléphone, mais
le terrain fait
3.000 m² avec 70
mètres de plage
de sable noir.
Mon fiston va
pouvoir étudier …
le surf !
1978 – MAHINA, TAHITI
Mais, j’ai de suite un
projet en tête. Je
propose au
propriétaire un bail de
9 ans avec
l’autorisation pour
moi de construire un
fare et l’obligation de
m’occuper de la sous-
location de sa maison.
Il accepte… et c’est
parti pour un nouveau
fare ni’au
1978 – MAHINA, TAHITI
Mes études en
construction de fare
ni’au à Moruroa
n’ont pas été
inutiles. Je crois que
ce fare a été l’un des
derniers dans ce
style sur toute la
côte est de Tahiti, le
jour des sa
destruction en 1987.
1978 – MAHINA, TAHITI
1978 – MAHINA, TAHITI
Vue de mon bureau sur l’océan
Pacifique et le motu Au
Le salon vu de la
mezzanine
1982 – ARUE, TAHITI
En 1982, je proposerai et superviserai la construction d’un fare
putuputura’a (repas, détente, réunions, …) sur le site de mon
travail à l’IRD (ex-ORSTOM). Couvert de pandanus (rauoro)
1987 – PAPENOO, TAHITI
En février 1987, j’achète un terrain de 2.000 m² à
Papenoo, plateau Atohei. Mais on ne trouve plus de ni’au et il
devient difficile de trouver des bambous tressés. Le toit sera
donc en bardeaux chiliens et les murs en contreplaqué marine.
1987 – PAPENOO, TAHITI
Photo prise par un ami à partir de son ULM. Le terrain est très
dégagé, juste quelques arbres que je conserve.
1987 – PAPENOO, TAHITI
Toujours le même plan avec quelques modifications
d’orientation et quelques améliorations comme un mini
ahima’a (four tahitien)
1987 – PAPENOO, TAHITI
J’entreprends la construction d’une piscine avec, bien sur, un
petit fare ni’au (mes cocotiers suffisent à fournir les feuilles).
2012 – PAPENOO, TAHITI
2012 – PAPENOO, TAHITI
Je vous conseille la visite du jardin par mon amie Sylvie-Anne
http://www.tehoanotenunaa.com/article-le-jardin-de-sylvie-anne-107011388.html
Musique : Ua pe’e te reva i Mahina nei (enreg.Henri Lavondes, ORSTOM 1963/66)

Contenu connexe

Plus de Carabasse98707

Ballade du soldat
Ballade du soldatBallade du soldat
Ballade du soldat
Carabasse98707
 
Modélisme a Tahiti
Modélisme a TahitiModélisme a Tahiti
Modélisme a Tahiti
Carabasse98707
 
Patchwork polynésien
Patchwork polynésienPatchwork polynésien
Patchwork polynésien
Carabasse98707
 
Moerava pays des merveilles hérault
Moerava pays des merveilles héraultMoerava pays des merveilles hérault
Moerava pays des merveilles hérault
Carabasse98707
 
Moerava pays des merveilles lot
Moerava pays des merveilles lotMoerava pays des merveilles lot
Moerava pays des merveilles lot
Carabasse98707
 
Le Jardin de Tahiti (2)
Le Jardin de Tahiti (2)Le Jardin de Tahiti (2)
Le Jardin de Tahiti (2)
Carabasse98707
 
Nos compagnons
Nos compagnonsNos compagnons
Nos compagnons
Carabasse98707
 
Panier polynésien
Panier polynésienPanier polynésien
Panier polynésien
Carabasse98707
 
Mangareva - Archipel des Gambier - Polynésie française
Mangareva - Archipel des Gambier - Polynésie françaiseMangareva - Archipel des Gambier - Polynésie française
Mangareva - Archipel des Gambier - Polynésie française
Carabasse98707
 
Tahaa – îles sous-le-vent
Tahaa – îles sous-le-ventTahaa – îles sous-le-vent
Tahaa – îles sous-le-vent
Carabasse98707
 
Le jardin de tahiti
Le jardin de tahitiLe jardin de tahiti
Le jardin de tahiti
Carabasse98707
 
Eugénie Maiarii
Eugénie MaiariiEugénie Maiarii
Eugénie Maiarii
Carabasse98707
 
Voyage Lot
Voyage LotVoyage Lot
Voyage Lot
Carabasse98707
 
Ancêtres Carabasse
Ancêtres CarabasseAncêtres Carabasse
Ancêtres Carabasse
Carabasse98707
 

Plus de Carabasse98707 (15)

Ballade du soldat
Ballade du soldatBallade du soldat
Ballade du soldat
 
Modélisme a Tahiti
Modélisme a TahitiModélisme a Tahiti
Modélisme a Tahiti
 
Patchwork polynésien
Patchwork polynésienPatchwork polynésien
Patchwork polynésien
 
Moerava pays des merveilles hérault
Moerava pays des merveilles héraultMoerava pays des merveilles hérault
Moerava pays des merveilles hérault
 
Moerava pays des merveilles lot
Moerava pays des merveilles lotMoerava pays des merveilles lot
Moerava pays des merveilles lot
 
Le Jardin de Tahiti (2)
Le Jardin de Tahiti (2)Le Jardin de Tahiti (2)
Le Jardin de Tahiti (2)
 
Nos compagnons
Nos compagnonsNos compagnons
Nos compagnons
 
Panier polynésien
Panier polynésienPanier polynésien
Panier polynésien
 
Mangareva - Archipel des Gambier - Polynésie française
Mangareva - Archipel des Gambier - Polynésie françaiseMangareva - Archipel des Gambier - Polynésie française
Mangareva - Archipel des Gambier - Polynésie française
 
Tahaa – îles sous-le-vent
Tahaa – îles sous-le-ventTahaa – îles sous-le-vent
Tahaa – îles sous-le-vent
 
Le jardin de tahiti
Le jardin de tahitiLe jardin de tahiti
Le jardin de tahiti
 
Chapeau polynesien
Chapeau polynesienChapeau polynesien
Chapeau polynesien
 
Eugénie Maiarii
Eugénie MaiariiEugénie Maiarii
Eugénie Maiarii
 
Voyage Lot
Voyage LotVoyage Lot
Voyage Lot
 
Ancêtres Carabasse
Ancêtres CarabasseAncêtres Carabasse
Ancêtres Carabasse
 

Maisons polynésiennes

  • 1. MAISONS POLYNÉSIENNES MES FARE À TAHITI DE 1963 À 2011 •
  • 2. 1963 – MAHINA, POINTE VÉNUS Fare couvert en pandanus (rauoro) construit pour le film « Les révoltés du Bounty en 1962
  • 3. DÉCEMBRE 1963 - MORUROA Après notre installation et quelques menus travaux d’entretien, notre premier chantier sera la construction de fare ni’au (maison couverte en feuille de cocotier tressée)
  • 4. 1963/64 - MORUROA Ce travail épuisant entrecoupé de baignade dans le lagon...
  • 5. 1963/64 - MORUROA Durant mon séjour à Moruroa de décembre 1963 à mars 1964, j’aurais au moins appris à construire des fare ni’au
  • 6. 1963/64 - MORUROA Un tresseur de ni’au venu d’une île proche (merci à Christian pour la photo).
  • 7. 1963/64 - MORUROA la construction du foyer, grand bâtiment en Y, couvert de ni’au, avec un ponton sur le lagon
  • 8. 1965 – PIRAE, TAHITI Mon premier fare, début 1965, situé chemin de l'hippodrome. En fait, c'est une ancienne "demi-lune" construite par l'armée américaine pendant le 2ème guerre mondiale.
  • 9. 1965 – PIRAE, TAHITI Vue côté chemin
  • 10. 1965 – PIRAE, TAHITI Terrasse côté jardin
  • 11. 1965 – PIRAE, TAHITI L'entrée côté jardin, vous constaterez l'absence de fenêtre, juste des moustiquaires (il n'y avait pas de voleurs)
  • 12. 1965 – PIRAE, TAHITI Ma chambre avec mes instruments d'étude (disques, livres, fusil harpon et ...? sur le lit)
  • 13. 1967 – RAIATEA, MOTU MIRI MIRI Une semaine de congé sur un motu (îlot de corail) avec ma chère compagne (toujours la même depuis mai 1965). Poissons frais à tous les repas….
  • 14. 1967 – PIRAE, TAHITI rue Yves Martin à 50 mètres du bord de lagon. Je le partageais avec une collègue de travail de ma compagne.
  • 15. 1968 – PIRAE, TAHITI Après le départ du couple colocataire, je passe côté mer, toujours au même endroit et même propriétaire. Devant la porte, le véhicule de madame, un solex.
  • 16. 1968 – PIRAE, TAHITI Dans le garage, la camionnette de mon voisin menuisier et pêcheur du dimanche.
  • 17. 1968 – PIRAE, TAHITI Et bien sur, le bateau ancré devant la maison…
  • 18. 1971 – PIRAE, TAHITI Après un séjour de 16 mois en Nouvelle- Calédonie, nous voilà de retour à PIRAE, rue Yves Martin. Nous ! Car nous sommes trois maintenant. Cherchez bien sur la photo… Et un mois plus tard quatre…
  • 19. 1971 – PIRAE, TAHITI C’est le même fare que j’ai occupé en 1967 et je retrouve mon ami menuisier-pêcheur.
  • 20. 1972 – PIRAE, TAHITI Mon ami pêcheur rentrant en France, j’occupe sa maison en bord du lagon. Seul défaut, un toit en tôle.
  • 21. 1972 – PIRAE, TAHITI Nous logerons là jusqu’en juin 1975. Il y aura toujours bateau et pirogue devant la maison. Tous les soirs, pêche au filet maillant et deux ou trois coups de filet ouma* avant le repas. Ma mère nous rejoindra pour trois mois début 1973… * Jeune surmulet, excellent en friture
  • 22. 1975 – MAHAENA, TAHITI Mais l’urbanisation nous rattrape. Déjà nous ne pêchons plus devant la maison. Le lagon est dragué, l’eau devient laiteuse, des nappes d’huile surnagent. Nous allons tous les week-end à Mahaena, 34 km, côte est, où j’ai loué un terrain. Fin juin 1975, au dernier jour de l’école, ma chère vahine a décidé… déménagement à Mahaena. Construction de mon 1er fare depuis Moruroa.
  • 23. 1975 – MAHAENA, TAHITI Construction du fare umu (cuisine), charpente en bambou, sol en sable de corail.
  • 25. 1977 – MAHINA, TAHITI En août 1977, j’aménage à Mahina, PK 12, pour diverses raisons et en particulier la scolarité de mes enfants. Ma nouvelle maison n’est pas tout à fait de mon goût quoiqu’il y ait l’électricité et le téléphone, mais le terrain fait 3.000 m² avec 70 mètres de plage de sable noir. Mon fiston va pouvoir étudier … le surf !
  • 26. 1978 – MAHINA, TAHITI Mais, j’ai de suite un projet en tête. Je propose au propriétaire un bail de 9 ans avec l’autorisation pour moi de construire un fare et l’obligation de m’occuper de la sous- location de sa maison. Il accepte… et c’est parti pour un nouveau fare ni’au
  • 27. 1978 – MAHINA, TAHITI Mes études en construction de fare ni’au à Moruroa n’ont pas été inutiles. Je crois que ce fare a été l’un des derniers dans ce style sur toute la côte est de Tahiti, le jour des sa destruction en 1987.
  • 29. 1978 – MAHINA, TAHITI Vue de mon bureau sur l’océan Pacifique et le motu Au Le salon vu de la mezzanine
  • 30. 1982 – ARUE, TAHITI En 1982, je proposerai et superviserai la construction d’un fare putuputura’a (repas, détente, réunions, …) sur le site de mon travail à l’IRD (ex-ORSTOM). Couvert de pandanus (rauoro)
  • 31. 1987 – PAPENOO, TAHITI En février 1987, j’achète un terrain de 2.000 m² à Papenoo, plateau Atohei. Mais on ne trouve plus de ni’au et il devient difficile de trouver des bambous tressés. Le toit sera donc en bardeaux chiliens et les murs en contreplaqué marine.
  • 32. 1987 – PAPENOO, TAHITI Photo prise par un ami à partir de son ULM. Le terrain est très dégagé, juste quelques arbres que je conserve.
  • 33. 1987 – PAPENOO, TAHITI Toujours le même plan avec quelques modifications d’orientation et quelques améliorations comme un mini ahima’a (four tahitien)
  • 34. 1987 – PAPENOO, TAHITI J’entreprends la construction d’une piscine avec, bien sur, un petit fare ni’au (mes cocotiers suffisent à fournir les feuilles).
  • 36. 2012 – PAPENOO, TAHITI Je vous conseille la visite du jardin par mon amie Sylvie-Anne http://www.tehoanotenunaa.com/article-le-jardin-de-sylvie-anne-107011388.html Musique : Ua pe’e te reva i Mahina nei (enreg.Henri Lavondes, ORSTOM 1963/66)