SlideShare une entreprise Scribd logo
1
Table des matières
Table des matières......................................................................................................................................................1
PREMIERE PARTIE : LE CENTRE SOCIAL, SES MOYENS, SES RESSOURCES HUMAINES ET SON PARTENARIAT ...............2
A) PRESENTATION DU CENTRE SOCIAL ...........................................................................................................................2
1) Identification du centre social.............................................................................................................................2
2) Territoire d’intervention .....................................................................................................................................2
3) Descriptif des locaux ...........................................................................................................................................4
B) FONCTIONNEMENT DE L’ASSOCIATION...................................................................................................................................... 5
1) Les instances de décisions...................................................................................................................................5
2) Impact territorial.................................................................................................................................................6
3) Ressources internes ............................................................................................................................................8
4) Le partenariat, réseau et instance de concertation..........................................................................................10
DEUXIEME PARTIE : LA DEMARCHE D’ELABORATION DU PROJET SOCIAL ...................................................................14
La démarche d’élaboration.......................................................................................................................................14
TROISIEME PARTIE : EVALUATION DU PROJET SOCIAL 2011-2014...............................................................................16
1) Le devenir de l’association................................................................................................................................17
2) Evaluation du projet social 2011-2014 .............................................................................................................18
3) Synthèse du projet social 2011-2014................................................................................................................22
QUATRIEME PARTIE : PROJET SOCIAL 2014-2018.........................................................................................................50
1- L’environnement...................................................................................................................................................50
2– Les outils du diagnostic........................................................................................................................................51
3- Les résultats ..........................................................................................................................................................52
4- Les orientations 2014-2018 ..................................................................................................................................59
Conclusion...............................................................................................................................................................102
2
PREMIERE PARTIE : LE CENTRE SOCIAL, SES MOYENS, SES RESSOURCES HUMAINES ET
SON PARTENARIAT
A) PRESENTATION DU CENTRE SOCIAL
1) Identification du centre social
 Nom du centre : Centre Social Nangis Lude
 Statut : Association loi 1901
 Gestion : Association Nangis Lude
COORDONNEES
Siège social 18 Promenade Ernest chauvet – 77 370 Nangis
Accueil 18 Promenade Ernest Chauvet- 77 370 Nangis
09.54.05.49.88
Ludothèque 50 Avenue Louis Braille – 77 370 Nangis
09.52.61.80.61
Terre d’Echanges 18 Promenade Ernest Chauvet – 77 370 Nangis
09.53.87.99.05
 Association créée le 15 Mars 2003
 1er
agrément centre social : 2009
 Période de validité de l’agrément antérieur : 01 Avril 2011 au 30 Mars 2014
 Renouvellement d’agrément : 01 Avril 2014 au 30 Mars 2018
 Territoire d’intervention : communauté de communes de la Brie Nangissienne
2) Territoire d’intervention
L’association Nangis Lude a toujours accordé une attention particulière à la communauté de communes de la Brie
Nangissienne. En effet, lors des précédents agréments, il y avait une forte fréquentation des habitants issus de la
communauté de communes. Nangis Lude prenait en compte l’ensemble du territoire. Cependant le domaine
d’intervention du centre social a été formalisé à compter du 1er
janvier 2013 lors de la signature d’une convention
d’objectifs entre la communauté de communes et Nangis Lude.
Le territoire d’intervention de Nangis Lude est la communauté de communes de la Brie Nangissienne. Avec l’arrivée
d’une commune supplémentaire le 31 décembre 2013, il est actuellement composé de 15 communes autour du
bassin de Nangis. Au 1er
janvier 2013 il rassemble 16 302 habitants dont 8 083 à Nangis.
3
Nombre d’habitants au 1er
Janvier 20131
:
Communes nombre
habitants
Chateaubleau 333
Clos Fontaine 266
Fontains 266
Fontenailles 1069
Gastins 676
Grandpuits-Bailly-Carrois 1003
La Chapelle Rablais 967
La Croix en Brie 680
Nangis 8083
Quiers 685
Rampillon 803
Saint Just en Brie 252
Saint Ouen en Brie 862
Vanvillé 174
Vieux Champagne 185
La communauté de communes de la Brie Nangissienne est située entre Melun et Provins à environ 60 km de Paris.
Malgré une densité de population importante à Nangis, le territoire est majoritairement rural. Une commune est
classée Zone de Revitalisation Rurale.
La communauté de communes est desservie par le train SNCF sur la
commune de Nangis et par le Bus Seine et Marne Express n°47 sur 3 des
15 communes (Fontenailles, Saint-Ouen en Brie et Nangis). Les services
de la communauté de communes ont également mis en place un service
de transport à la demande 3 jours par semaine avec 50 arrêts sur le
territoire. Le nombre de passage à la gare de Nangis est passé de 700
passages par jour en 2012 à 1400 en 2013.
Malgré son éloignement de la capitale mais fort de son cadre de vie, on
note l’arrivée de nouveaux habitants sur le territoire, passant de 13 265
habitants en 1990 à 16 302 en 2012, soit 77.70 habitants au m². La Brie
Nangissienne reste néanmoins un territoire jeune avec 43 % de la
population de moins de 60 ans.
Nous reviendrons plus précisément sur le territoire dans la partie
diagnostic.
1
Source Insee 1er
Janvier 2013
4
3) Descriptif des locaux
Depuis 2010, les locaux de l’association sont situés dans le quartier appelé « la mare aux curés », parc d’habitat
social recensant près de 700 logements, soit un tiers de la population de la commune. Ces locaux sont mis à
disposition par la ville et le bailleur « logement francilien » afin de créer de l’animation dans le quartier et être au
plus proche des habitants les plus en difficultés.
Nangis Lude dispose actuellement d’une structure éclatée de 180 m² répartie sur 3 lieux différents dans un même
quartier. La situation géographique des locaux de l’association a l’inconvénient de ne pouvoir représenter
l’intercommunalité en raison de la stigmatisation du quartier par de nombreux habitants. Nous travaillerons sur
cette problématique dans le prochain projet social.
Afin de mettre en œuvre le projet social, nous avons choisi l’aménagement suivant :
L’accueil
Espace en deux parties proposant un lieu convivial d’accueil pour les habitants et les partenaires ainsi qu’une salle
polyvalente accueillant des activités, réunions, groupes de paroles…
La ludothèque :
Espace en deux parties comportant une ludothèque, espace structuré autour du jeu disposant d’une collection de
800 jeux et jouets, d’une réserve pour les bureaux des ludothécaires et pour la gestion de stock de jeux. Cet espace
accueille à la fois la ludothèque et le Lieu d’Accueil Enfants—Parents.
Un appartement de 3 pièces accueille le service Terre d’échanges qui propose les activités socio-culturelles, la
pépinière de projets, et un espace administratif composé du bureau d’équipe et du bureau de la directrice.
L’association bénéficie également de mises à disposition de salles municipales pour les évènements ou activités
accueillant plus de public comme par exemple : les salles des fêtes des communes de la Brie Nangissienne de
manière ponctuelle et la salle de danse du SMJ une fois par semaine pour les animations percussions.
18 Promenade Ernest Chauvet – Nangis :
- Siège social
- Accueil public
- Service Terre d’échanges
- 2 bureaux administratifs
50 Avenue louis Braille – Nangis :
- Accueil Ludothèque
- Accueil LAEP Ludibulle
5
ASSEMBLEE GENERALE
CONSEIL D’ADMINISTRATION
BUREAU
Directrice
Directrice Adjointe Financière et Administrative
Référente familles
Référent accueil
2 Ludothécaires
Service civique
Animateur Socioculturel
Service civique
Service civique
Agent Polyvalente
B) FONCTIONNEMENT DE L’ASSOCIATION
1) Les instances de décisions
a) Organisation des ressources humaines
Organigramme :
b) Fonctionnement des instances de gestion/décision du centre social :
L’Assemblée générale est l’organe suprême de l’association. Elle se réunit une fois par an sur convocation de la
Présidente du Conseil d’Administration.
Le Conseil d’Administration :
Le Conseil d’Administration se réunit actuellement une fois par bimestre, soit entre 5 et 6 fois dans l’année, plus si
nécessaire.
Le Bureau :
Dans le cadre des pouvoirs qui lui sont conférés par le Conseil d’Administration, le Bureau assure la gestion
courante en conformité avec les orientations prises en Assemblée Générale et Conseil d’Administration.
Les membres du bureau sont élus pour une durée allant d’une Assemblée Générale à la suivante et sont rééligibles
(article 14 des statuts)
Les membres du bureau sont élus lors de chaque renouvellement du conseil d’administration.
6
Depuis octobre 2012, les membres du Bureau se réunissent tous les 15 jours.
c) Membres des instances de décisions
L’association est administrée par un Conseil d’administration composé actuellement de :
- 7 Membres Adhérents : « Sont membres adhérents les personnes ou familles qui versent à l’association le droit
d’entrée et/ou la cotisation annuelle dont les montants sont déterminés par le conseil d’administration » et ont voix
délibératives ».
- 3 Membres Institutionnels : « Sont membres institutionnels les représentants de la communauté de communes de
la Brie Nangissienne désignés par elle pour siéger au Conseil d’Administration ». Ils ont voix délibératives et sont
dispensés de cotisation ».
- 0 Membres Associés : « Sont membres associés les représentants d’associations et institutions locales».
Habitants
Elus
2) Impact territorial
a) Participation des habitants
Outre le Conseil d’Administration composé essentiellement d’habitants, plusieurs outils ont été mis en place et
développés afin que le centre social soit un réel équipement au service des habitants, en travaillant sur l’écoute et
l’accompagnement :
NOM Prénom Ville Profession Titre
GRONNIER Sophie PROVINS Coach Présidente
MORIN Philippe NANGIS Professeur de sports Vice-Président
VANTYGHEM Sandie RAMPILLON Professeur des écoles Secrétaire
MORIN Delphine NANGIS Assistante maternelle Vice-Secrétaire
THIEBLOT Yves NANGIS Jardinier Président
d’honneur
MOGENIER Jérôme QUIERS Directeur de centre social Trésorier
FLEURY Catherine NANGIS Aide Médicaux
Psychologique
Administratrice
LECOMTE Gilbert CLOS FONTAINE Chargé d’Affaires Administrateur
DESPLATS Jean-Marc CHATEAUBLEAU Agriculteur Administrateur
MOREAU Didier NANGIS Instructeur technique
d’aviation civile
Administrateur
DEJEU Martine FONTENAILLES Comptable Administratrice
7
 Service aux associations : Ce service propose un accompagnement global pour la mise en place d’actions
et/ou projets portés par les habitants. Il apporte des conseils pour la création et la gestion d’associations,
et met à disposition du matériel, des locaux et du personnel selon les projets.
 Paroles des habitants : Il est mis en place des outils d’expression laissés à disposition à l’accueil, il peut
s’agir de murs d’expression, de camera pour enregistrement, … qui permettent à toute personne de
passage à l’accueil de laisser ses impressions, propositions, avis, sur le centre social ou sur le territoire. Un
montage des « paroles des habitants » a été fait puis mis en ligne sur le site internet de Nangislude.
 Les groupes de travail : Nous constituons au besoin des groupes de travail spécifiques. Il existe par exemple
aujourd’hui un groupe de travail pour l’accompagnement aux vacances familles, pour l’atelier « main à la
pâte »… De plus, le prochain projet social a été élaboré avec les fruits de différents groupes de travail. Ces
groupes de travail, à l’image des adhérents du centre social, reflète la mixité sociale présente sur le
territoire.
 Réunion bénévoles : Afin de valoriser et remercier l’implication bénévole au sein de notre structure, des
rencontres conviviales sont mises en place. C’est également l’occasion d’entendre les attentes, besoins et
envies des habitants que ce soit pour des formations ou pour l’amélioration des conditions de vie sociale
sur leur territoire.
b) Modalité d’adhésion
La participation aux actions du centre social nécessite l’adhésion à l’association, le montant de l’adhésion
est fixé comme suit :
Habitants de la Brie
Nangissienne
Extérieurs
Individuels 5 € 10 €
Familles 10 € 15 €
Structure 60 € 100 €
A cela s’ajoute une participation forfaitaire variant en fonction des activités, elle est calculée en fonction du
public visé et du coût réel de l’action. A titre d’exemple, la ludothèque nécessite une participation
supplémentaire de 7 € / an / famille et les cours de percussions africaines une participation de 150 € / an,
seules activités payantes du centre social.
Afin que l’aspect financier ne soit pas un frein, certains ateliers sont gratuits et ne nécessitent pas
l’adhésion comme le Lieu d’Accueil Enfants Parents et les soirées jeux.
L’association accepte également le paiement par chèques services distribués par le CCAS.
8
3) Ressources internes
a) Turn over
De nombreux changements de personnel ont eu lieu sur la dernière période du projet social. En effet, une
partie de l’équipe permanente a changé et une restructuration interne a du s’effectuer.
Ainsi M. Dimitri PUISSANT, l’animateur et l’un des fondateurs du service terre d’échanges a quitté l’association
le 31 Juillet 2012 pour se rapprocher de sa famille.
M. Jérôme MOGENIER, fondateur de l’association et 1er
directeur a quitté son poste le 31 Aout 2012 pour une
nouvelle expérience à Brie Comte Robert. Cependant il est toujours présent dans l’association, car il est
actuellement trésorier de l’Assocation.
La référente accueil et coordinatrice de l’animation globale, Mlle Sylvie LOU GASSY, qui après avoir développé
et laissé son empreinte à l’accueil du centre social a quitté l’association le 14 Décembre 2012 pour découvrir
un nouveau territoire et élargir ses compétences.
Le départ de différents postes à contrat d’insertion ont également laissé les traces de leur passage.
Nangis Lude a accueilli de nouveaux membres au sein de son équipe durant l’année 2012. La situation
financière de l’association devenant de plus en plus complexe et nécessitant un suivi très régulier, il était
indispensable de recruter une personne à temps plein pour se charger de ces missions. Mme Najla ELBOUHATI
a été embauchée comme secrétaire comptable en février 2012 puis promu au poste de directrice adjointe
administrative et financière.
Mme Anne-Marie LEPROVOST a également rejoint l’équipe en février 2012 afin de faciliter le fonctionnement
interne en assurant l’intendance.
Après deux mois de vacance du poste de directeur, Mme FLEURY-RAEMY Anne a pris ses fonctions de
directrice en octobre 2012.
L’année 2012 a été riche en changement pour l’équipe du centre social. Suite au départ de trois salariés dont
deux salariés avec d’importantes responsabilités, un remaniement interne s’est effectué. Cela a engendré
certaines modifications et réactualisations des fiches de poste.
L’objectif est désormais de stabiliser la nouvelle équipe du centre social et de retrouver un équilibre nécessaire
au dynamisme de Nangis Lude.
b) L’équipe actuelle du centre social
9
Prénom Nom Fonction Type contrat Date
d’embauche
Qualification
Anne
FLEURY-RAEMY
NDIAYE
Directrice CDI
Temps complet
Poste FONJEP
-23/10/2012 -Maitrise Sciences de l’éducation option
éducation tout au long de la vie
-DEJEPS option développement de
projet territoire et réseaux
-Licence Gestion et administration de la
musique
-Formation d’Adaptation aux Nouveaux
Responsables (FCSF)
-Premiers secours
Najla
ELBOUHATI
Directrice
adjointe
administraive et
financière
CDI
Temps complet
-29/02/2012 - Bachelor administration et gestion des
entreprises
- BTS AG PME – PMI
-Formation : les fondamentaux des
centres sociaux(FCSF)
Kathleen
BOURLHONNE
Référente
Familles
CDI
¾ temps
Poste FONJEP
-01/06/2009
avec 1 an
d’ancienneté
comme
ludothécaire,
animatrice
-Master Socio démographie
-Formation LAEP (EPE)
-BAFA
-Premiers secours
-Formations : les fondamentaux des
centres sociaux( FCSF)
Lambert
MENAGER
Référent Accueil CDI
Temps complet
Emploi tremplin
- 15/12/2012
avec 1 an
d’ancienneté
comme
assistant
accueil
- Référent Accueil
- Bac Pro communication graphique
- CAP Dessin d’exécution en
communication graphique
- SST
- Formation RECO (FCSF)
Rémy
THIEBLOT
Ludothécaire CDI
Temps complet
Emploi Tremplin
-08/01/2008 -BPJEPS Animateur Culturel Jeux et
Jouets
-Méthodologie de projets (CRIPS)
-Jeu et handicap
-BAFA
-Premiers secours
Elodie
MAILLARD
Ludothécaire CDD
Temps complet
Emploi d’avenir
-03/09/2013 - BAPAAT option Loisirs du Jeune et de
l’Enfant
- BAFD
- BAFA
- Premiers secours
- Formation : mise en jeu (ALIF)
Geoffrey
BERTAZZOLO
Animateur
socioculturel
CDI
Temps complet
Emploi Tremplin
-09/10/2013 - Dut carrière sociales option animation
socioculturelle
- Licence professionnelle Médiation et
développement social par le sport
-Premier Secours
-BAFA
Anne-Marie
LEPROVOST
Agent
polyvalent
CDD
CUI Insertion
¾ de temps
-21/02/2012 -Formation lutte contre les
discriminations
-Formation au tri sélectif
Chantal
HAREUX
Psychologue
Superviseur
CDI
-
2h/trimestre
-15/10/2008 - Psychologue clinicienne
10
4) Le partenariat, réseau et instance de concertation
Dans cette partie, nous distinguons partenariat, réseau et instance de concertation. Il est entendu dans la
notion de partenariat, un travail en direction des habitants avec des objectifs communs pour chaque structure.
Le réseau permet aux professionnels et administrateurs de réfléchir ensemble sur des problématiques de
territoire encore sans réponse. Il met en lien des acteurs du territoire, afin de bénéficier d’outils créés au
service des habitants, mais également d’ouvrir les résultats et constats de chacun à l’ensemble des
professionnels du territoire. Au fil des années, Nangis Lude est de plus en plus identifié comme association
ressource et participe activement à différentes instances de concertation sur le territoire. La concertation et la
mutualisation nous paraissent être les clefs de la réussite pour œuvrer au mieux.
a) Le partenariat
Durant ces 3 ans, l’équipe de Nangislude a travaillé à la mise en place d’outils facilitant et favorisant le
partenariat. Ainsi, nous parvenons à mobiliser un grand nombre de structures dans le cadre du projet social.
Pour faciliter la lecture sur l’état du partenariat au sein du centre social, nous distinguons 5 catégories :
- Institutionnel et financier
- Logistique et communication
- Rencontres partenariales
- Ressource et Formation
- Projet et action
Un tableau recensant les partenaires du centre social est reporté en annexe 1 p. 2. Nous retrouvons certains
partenaires dans différentes catégories selon les objectifs et projets des structures mais aussi selon les
thématiques des bimestres qui structurait le fonctionnement de l’accueil :
- Emploi et solidarité
- Santé et prévention
- Protection environnement
- Sorties, sports et loisirs
- Arts et cultures
- Tolérance et discrimination
- Mobilité et logement
Le centre social a travaillé activement ces 3 dernières années sur la mise en place de différents outils à
destination des partenaires afin de répondre au mieux aux besoin des habitants et du territoire :
 Thématiques des bimestres : Afin d’améliorer la lisibilité de l’ensemble de nos outils et services, nous
travaillons systématiquement autour des sept thématiques (présentées ci-dessus). Elles définissent le
classement au sein du centre de ressources et de documentation. Ces thématiques sont aussi les axes
11
de fonctionnement pour les mercredis p’tits dej et les actions du centre social. Elles ont été choisies
par la référente accueil en concertation avec le "Réseau Sud 77" décrit ci-dessous.
 Les mercredis p’tits dej : Organisés selon les thématiques du bimestre, ces rencontres permettent à la
fois de promouvoir les actions du centre social et de laisser place aux partenaires pour présenter leurs
structures et leurs projets en cours et à venir. Ils favorisent la connaissance des acteurs sur le territoire
et mettent en lien des partenaires pour éventuellement faire naitre de nouveaux projets. C’est
également l’occasion de faire une veille sur les problématiques que certains peuvent rencontrer et qui
n’ont pas encore trouvées de réponse.
 L’annuaire sociétal : Mis en place en partenariat avec la Fédération des centres sociaux de Seine-et-
Marne, le centre social Les Arts en Boule, les PAL Trait d’Union de Montois et Clair & Net, il s’agit d’un
répertoire à destination des partenaires du Sud du département recensant les différents équipements
et acteurs selon leurs catégories d’équipements. Chaque fiche comporte les missions, les publics et les
coordonnées des acteurs. L’annuaire sociétal s’enrichit à la suite de chaque mercredi p’tit dej et a été
distribué lors d’une plénière en 2012 sur l’état du partenariat au Sud du territoire. L’objectif est ainsi
de mieux orienter notre public et de faciliter la connaissance du territoire. Après avoir créé une
rubrique partenaire sécurisée sur le site internet de Nangis Lude, l’annuaire sociétal peut être consulté
et enrichi par les acteurs qui le souhaitent. (Le modèle de la fiche de renseignements est reporté en
annexe 2 p.4)
 Services aux associations : Depuis sa création, Nangislude apporte aux habitants et associations
locales un soutien méthodologique et logistique dans la mise en œuvre et/ou dans le fonctionnement
de leurs projets. Le centre social met à disposition ses compétences, locaux et matériels en fonction
des demandes. Certaines associations sont également hébergées par Nangislude et peuvent être
présentes lors d’animations pour promouvoir leurs structures.
 Les Ludofolies : Festival intercommunal de la Brie Nangissienne, cette manisfestation accueille de plus
en plus de visiteurs et recense près de 100 bénévoles. Organisé depuis la création de l’association
Nangislude, il a lieu depuis 2011 tous les deux ans. Ce festival permet à chaque partenaire d’être
présent pour faire la promotion de ses actions. Cette manifestation valorise les savoir-faire du
territoire autant pour les partenaires que pour les habitants. C’est une vitrine du territoire.
b) Réseaux et Affiliations
 Fédération des Centres sociaux et socioculturels de Seine-et-Marne
Nous recevons un réel soutien de la Fédération des Centres Sociaux de Seine-et-Marne.
Véritable accompagnateur technique et méthodologique, elle met en lien les professionnels de
territoire. Elle a un rôle de formation et de centre de ressources. Nangis Lude s’implique le plus
possible dans les chantiers de la fédération comme sur les chantiers concernant le
vieillissement, la ruralité…
Notre participation se traduit par une présente aux différents temps de rencontre organisés
(réunions de directeurs, référents familles, groupe vacances familles, jeudis qui échangent…), mais aussi par la
volonté de faire de notre centre social un lieu d’expérimentation au service d’autres acteurs professionnels.
Notre association est également présente au sein du conseil d’administration de la fédération départementale.
12
 Association des Ludothèques en Ile de France
Le centre social est issu d’un projet de promotion de la culture et du patrimoine
ludique, dans un premier temps, animations en pied d’immeuble, puis ludothèque,
avant de devenir structure d’animation locale puis centre social en 2009. Il est donc
naturel au sein de nos équipes de continuer de promouvoir le jeu et les ludothèques.
Nous restons très attentifs à la vie de ce réseau et sommes à disposition de toute
instance politique, ou équipement souhaitant créer une ludothèque en Seine-et-
Marne. Nous profitons également des rencontres et formations mises en place par
l’association.
 Fédération Départementale des Foyers Ruraux
La Fédération Départementale des Foyers Ruraux était auparavant basée à Nangis.
Ceci a permis à notre association de tisser des liens et notamment de mettre en
action divers évènements comme les ludofolies ou encore « le jour le plus court ».
Nous profitons également de certaines formations organisées par les foyers ruraux.
Depuis 2012 la fédération est notre prestataire social.
 Culture du Cœur
L’association Culture du cœur se positionne exclusivement sur des programmes
d’actions afin de permettre aux plus démunis des quartiers prioritaires l’accès aux
pratiques artistiques et culturelles. Nous participons activement à ce réseau sous deux
formes : par la promotion des offres de l’association auprès de nos habitants et en
organisant des sorties familles grâce aux programmes d’actions proposés par
l’association. Nous souhaitons ainsi susciter l’envie de nos adhérents à profiter de ces
services.
 RESO 77
RESO 77 est une association départementale dont le but est la promotion de la communication, de
l'information, de l'observation et de l'échange dans les divers champs sur le territoire de Seine-et-Marne. Elle
développe une dynamique de réseaux entre les organismes, les professionnels et les bénévoles. Nous
participons à ce réseau dans l’objectif d’être au courant des actualités du territoire concernant le partage des
connaissances, la mutualisation des compétences et des pratiques entre les adhérents.
 Réseau Sud 77
A l’initiative de deux centres sociaux, Les Arts en Boule et Nangis Lude, de nombreuses réunions ont eu lieu
dans le but d’amener les centres sociaux, PAL, et autres associations du sud Seine-et-Marne à se regrouper
afin de :
 Créer des échanges de pratiques entre structures du même territoire
 Mutualiser compétences, réseaux, moyens, outils
 Créer une plénière sur l’état du partenariat au Sud de la Seine et Marne
c) Instance de concertation :
13
 REAAP : Réseau d’Echanges d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité
Depuis sa création, Nangislude participe au Réseau d’Echanges d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité.
Ce réseau est un regroupement de professionnels seine-et-marnais travaillant autour de la parentalité. Suite
au changement de coordination et de co-animation de ce réseau, les présents objectifs du groupe sont les
suivants :
- Confronter des pratiques professionnelles
- Capitaliser, mutualiser des savoirs, des expériences et des pratiques
- Etre un lieu ressources pour les participants et notamment être un espace de présentation et
d’analyse d’une démarche, d’une opération qui a fonctionné, être un endroit d’analyse de documents
- Devenir un observatoire départemental permettant de cibler l’implication des familles
- Animer un réseau départemental de partenaires impliqués dans les REAAP et le soutien à la parentalité
Dans ce cadre, dès 2011, des journées départementales de la parentalité destinées aux acteurs, bénévoles,
professionnels, élus du territoire sont mises en place afin de travailler cette question à un niveau
départemental en prenant appui sur le groupe d’animation existant dont nous faisons partie.
 CLSPD : Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (Nangis)
Depuis le changement de municipalité à Nangis, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la
Délinquance a été réactivé et rassemble de nombreux acteurs mobilisés autour de cette problématique.
Nangis Lude est présent sur deux des quatre thématiques : « le lien social » et « les actions socio-éducatives ».
De par sa participation, promotion de ses actions et présentation de ses constats, le centre social est de plus
en plus identifié et considéré comme acteur ressource du territoire.
 Conseil éducatif local (Nangis)
Dans le cadre de la mise en place d’un Projet Educatif Local sur la commune de Nangis, le centre social a été
sollicité pour participer au conseil éducatif local. Cette instance, présidée par l’élue à l’enfance et à la jeunesse,
rassemble une majorité des acteurs locaux afin de travailler sur les problématiques majeures que peuvent
rencontrer les parents et les acteurs sur la commune. Ces rencontres permettent également de se concerter
sur la mise en place des nouvelles réformes de l’Etat.
14
DEUXIEME PARTIE : LA DEMARCHE D’ELABORATION DU PROJET SOCIAL
La démarche d’élaboration
Le contexte du centre social ces deux dernières années (cf ci-dessous partie « le devenir de l’association ») a
engendré de multiples rencontres entre partenaires institutionnels, élus, professionnels et fédération des
centres sociaux. Dès lors en 2012 un diagnostic de territoire a été réalisé puis partagé avec ces derniers et un
comité de pilotage s’est constitué.
Parallèlement, dans le cadre de la recherche d’un nouveau partenaire financier, un comité de vie sociale a vu
le jour. Celui-ci regroupe élus de la communauté de communes et représentants de Nangislude. De plus, suite
à une convention d’objectifs entre la communauté de communes et le centre social, un comité de suivi se
réunit trimestriellement afin de faire le point sur les actions et résultats pour chaque objectif.
D’autre part, lors de notre assemblée générale extraordinaire en 2013, les propositions pour la refonte des
statuts avec la présence de nouveaux membres dans les instances de décision ont été votées. Des membres
institutionnels : élus représentant la communauté de communes et membres associés nous ont rejoint. Ainsi 4
élus représentants de la communauté de communes sont présents au Conseil d’Administration avec voix
délibérative.
Nous avons souhaité pour l’élaboration du projet social 2014-2018 travailler davantage avec les habitants et
partenaires sur l’élaboration du projet. Nous avons donné la priorité à la parole des habitants plutôt qu’à la
mise en place d’un comité de pilotage avec partenaires institutionnels et élus car nombreux comités existent
déja. Notre devise a été « Conscientiser, organiser, pour ainsi mobiliser ».
Conscientiser :
L’équipe a d’abord élaboré l’enquête pour le diagnostic, puis des habitants volontaires ont été formés pour
présenter le questionnaire auprès des habitants, des professionnels, des élus et des représentants associatif.
Le questionnaire a permis à certains habitants sondés de prendre conscience et/ou de formaliser les
problématiques qui les touchent sur leur bassin de vie. L’enquête a également permis de recenser les envies
des habitants à se mobiliser et à s’investir sur le territoire.
Un Conseil d’Administration Extraordinaire composé d’habitants, élus et salariés a été mis en place pour
définir les nouvelles orientations à partir du bilan des trois années et du diagnostic de territoire. Ainsi les
membres présents ont pu prendre conscience et/ou se conforter dans leurs observations quant aux
problématiques et leviers du territoire.
Organiser :
Suite à la formalisation des orientations pour les 4 prochaines années, nous avons souhaité poursuivre notre
démarche en mettant en place une commission par orientation ouverte à tous ceux qui le souhaitaient :
habitants, élus, partenaires… (affiche en annexe 3 p.6). Animées par la directrice, chaque commission s’est
réunie 2 fois. La première commission avait pour objectifs de définir les améliorations et perspectives pour les
actions existantes en fonction des nouvelles orientations et de proposer des nouvelles actions. La seconde
commission devait définir les attentes et objectifs des actions.
15
Chaque commission a réuni au minimum 8 personnes avec un bon équilibre entre les professionnels, habitants
et partenaires. Les partenaires qui ont répondu présents sont : la CAF, la MSA, le collège de Nangis, le Pôle
Emploi, la Maison Des Solidarités, l’association les Fêtards, la Mairie de Nangis avec : le Service Municipal
Jeunesse, les médiateurs de rue, la responsable du Projet Educatif Local.
Mobiliser :
Nous souhaitons pour le prochain projet impliquer et mobiliser les habitants dans l’élaboration, la mise en
œuvre et l’évaluation du projet social 2014-2018. Ainsi nous favorisons dès à présent l’accompagnement des
initiatives et volontés des habitants par les professionnels compétents. Des binômes salariés/bénévoles sont
mis en place pour la majorité des actions du centre social.
a) Les objectifs de cette démarche
Avec l’équipe de salariés, les partenaires, les habitants et les élus nous avons travaillé avec des démarches
participatives. Toutes les rencontres ont été animées sous forme d’animation participative que ce soit pour la
définition des orientations ou encore pour la formulation des objectifs de chaque action.
L’objectif de cette démarche est de permettre à tous les membres du groupe de s’exprimer et de trouver sa
place. De plus, par cette méthode, il est très rare qu’une distinction entre les professionnels et habitants se
fasse. Malgré le nombre important de participant, en travaillant par petit groupe, nous avons obtenu des
résultats très productifs. Il est cependant important de noter que la directrice en tant qu’animatrice de ces
réunions doit faire preuve d’adaptation face aux propositions du groupe et peut difficilement anticiper les
fruits de ces rencontres. Avec cette démarche, la parole est donnée aux habitants et nous devons la prendre
en compte dans l’élaboration du projet et des actions.
a) La mise en œuvre
Ci-dessous le planning de la démarche et de validation intermédiaires par les instances de décision.
Nous avons décidé de rapprocher les différentes rencontres participatives afin de favoriser et de faciliter
l’implication des habitants.
16
b) Schéma directeur de la démarche d’élaboration du projet social
2012
Décembre
2013
17
TROISIEME PARTIE : EVALUATION DU PROJET SOCIAL 2011-2014
1) Le devenir de l’association
a) Dispositif Local d’Accompagnement
Durant l’année 2012, dans le cadre d’un Dispositif Local d’Accompagnement, le centre social a fait appel au
cabinet de consultants Ramboatiana et Lombardi afin d’avoir un appui méthodologique et cibler les axes
stratégiques du développement avec différents scénarii : l’évolution des activités à envisager, les projets qui
pourraient être développés, le développement de l’autofinancement, la recherche de partenaires privés…
Le financement de la CAF est important pour la structure mais non suffisant, la participation de la CAF est en
effet plafonnée à 40% maximum des coûts réels. Le reste des ressources provient des aides à l’emploi (emploi
tremplin, CUI-CAE et Fonjep) et des subventions. L’enjeu pour l’association était donc de réussir à obtenir un
soutien suffisant des collectivités locales afin de compenser la fin programmée des emplois tremplin. Par le
Dispositif Local d’Accompagnement, l’idée était d’amener la prise de conscience et solliciter des co-financeurs
pour pérenniser les actions du centre social.
Pour être dans la capacité de faire des projections financières, nous avons établi un budget prévisionnel où
nous avons retenu les subventions que nous considérions comme pérennes, et reporté les financements
dégressifs ou ponctuel afin d’obtenir une progression jusqu’en 2017. Nous avons également indiqué les leviers
potentiels en termes de nouveaux financements.
En s’appuyant sur cette analyse, l’étude du cabinet a été présentée lors d’un conseil communautaire en
pointant plusieurs scenarii :
– La fermeture de Nangis Lude fin 2012
– Nangis Lude reste porté par la seule Ville de Nangis => réduction de la « voilure » à hauteur du
financement possible
– D’autres communes rejoignent Nangis => réduction de la « voilure » à hauteur du financement
possible
– Nangis Lude devient porté par la communauté de communes la Brie Nangissienne =>
« voilure » adaptée au financement
La constitution d’un partenariat financier avec la communauté de communes (qui inclut la municipalité de
Nangis) étant au cœur de la stratégie de pérennisation de l’association, un comité de pilotage a été organisé
avec les partenaires financiers et locaux de l’association. Les membres du comité présents (Fédération des
Centres Sociaux de Seine et Marne, CAF, mairie de Nangis, Communauté de Communes) se sont entendus sur
l’échéance pour qu’une décision soit rendue quant au soutien financier que l’association peut attendre des
collectivités territoriales sur les prochains années.
b) Sensibilisation au concept centre social
Dans le cadre de la recherche d’un partenaire financier pour Nangis Lude, Le délégué de la Fédération
Départementale des Centres Sociaux de Seine-et-Marne a rencontré l’ensemble des conseils municipaux de la
18
Brie Nangissienne afin d’expliquer les concepts de "centre social" et d’"animation globale". Ainsi il a apporté
une base théorique solide à l’ensemble des élus locaux.
A la suite de ces visites, de nouvelles questions sont posées par les élus : « Comment le centre social peut-il se
déployer sur le territoire intercommunal ? », « Quelles actions précises proposera-t-il ? ». Afin de répondre à
ces questions, toute l’équipe du centre social a élaboré un questionnaire à destination des habitants, élus,
représentants associatifs et professionnels exerçant sur l’ensemble des communes de la Brie Nangissienne. Les
résultats de cette enquête nous ont permis de construire le diagnostic de territoire.
2) Evaluation du projet social 2011-2014
a) Evolution des adhérents
Les adhésions
Les adhésions à Nangis Lude sont prises à compter du 1e
Septembre jusqu’au 31 Aout. Pour l’année 2013-2014,
seuls sont comptabilisés les adhésions du 1er
Septembre au 31 décembre 2013. Cependant nous recensons
plus d’adhésions que l’année passée à cette même période.
0
50
100
150
200
250
2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014
Evolution des adhésions
Il est important de noter que suite à différents évènements en 2010, certaines données sont manquantes. En
effet, au début de cette même année, le centre social a dû faire face à un cambriolage avec le vol des outils
informatiques, et donc des données. Quelques mois plus tard, Nangis Lude a déménagé assez brusquement et
l’équipe a du s’adapter à une nouvelle implantation et à un nouveau public. Les adhésions ont été reprises dès
Septembre 2011 avec un outil permettant la centralisation des renseignements et l’analyse de notre public.
Comme évoqué précédemment, certaines actions comme le Lieu d’Accueil Enfants-Parents ne nécessitent pas
de prise d’adhésion au centre social. Nous ne pouvons donc pas les inclure dans le graphique précédent. Il
semble cependant intéressant d’illustrer la fréquentation des parents à cette action spécifique à Nangislude.
19
A travers ce graphique nous pouvons constater une
importante augmentation entre les années 2010-2011 et
2011-2012. Celle-ci s’explique principalement par
l’identification du nouveau lieu d’accueil de la part des
habitants. De plus, des problèmes de fuite d’eau sur 2010-
2011 ont perturbé la régularité de l’accueil enfants-
parents.
L’accueil a été victime de son succès et souvent saturé en
2011-2012 et 2012-2013. Les deux années sont similaires
en nombre de passage. En 2013 nous avons ouvert deux nouveaux lieux d’accueil hors Nangis afin de laisser la
place à de nouveaux parents. Après 4 mois d’exercice nous constatons que le nombre de passage est déjà égal
à celui de 2012-2013.
Provenance de nos adhérents :
Nous constatons une importante augmentation de la fréquentation des habitants de la Brie Nangissienne à
nos actions. Il a été constaté au cours de cette période que certaines familles participent à plusieurs activités
de Nangislude. Certaines d’entre elles sont actuellement des leviers pour promouvoir les actions plus fragiles
et nouvelles.
20
Le centre social est encore récent et a dû s’adapter à une nouvelle implantation dès l’agrément du projet
social 2011-2014. Malgré une attention particulière depuis 2009 pour le territoire intercommunal, celui-ci n’a
été formalisé qu’en 2013 à la signature de la convention d’objectifs avec la Communauté de Communes.
L’année 2011-2012 a été importante pour l’avenir de l’association avec une grande période de diagnostic. De
plus, la stigmatisation du quartier d’implantation du centre social n’a pas aidé la venue des habitants hors
Nangis.
On note cependant une pérennisation d’un public hors communauté de communes. Celui-ci reflète le manque
d’équipement au centre de la Seine et Marne. Nous constatons que ce public fréquente principalement les
actions autour de la parentalité.
Le centre social est encore mal identifié par les communes périphériques de Nangis, nous avons souhaité aller
vers un nouveau public. Dès lors sur l’année 2012-2013, l’itinérance des services de Nangislude s’est amorcée
et se pérennise sur 2013-2014.
Nous avons souhaité illustrer la provenance de nos adhérents pour l’année 2013-2014 car celles-ci soulignent
bien le maillage des différentes communes qui commence déjà à se former après un trimestre d’exercice.
Analyse qualitative :
L’analyse de nos adhérents met en évidence
une moyenne d’âge très jeune, soit une
moyenne de 25 ans pour 2011-2014. Celle-ci
s’explique principalement par :
- nos adhésions familles où tous les membres
sont inscrits.
- les adhésions pour la ludothèque
Il nous semble important de s’intéresser aux
tranches d’âges supérieures dans le prochain
projet.
Nous notons une majorité d’adhérent de sexe
féminin comme dans la majorité des centres
sociaux. Cependant les hommes et jeunes garçons
sont également présents d’une part à la ludothèque,
mais de plus en plus sur les autres actions de
Nangislude comme à ludibulle, aux sorties familles,
aux soirées jeux…
Ci-dessous deux graphiques en comparaison pour
représenter l’évolution de la fréquentation de nos
services.
0
5
10
15
20
25
30
2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014
Moyenne d'Age
21
Il est intéressant de noter le maintien de la fréquentation de la ludothèque, action centrale et historique de
notre structure. L’animation locale tient toujours une place importante au sein de l’association même si elle a
été moins présente ces dernières années. Cependant l’affluence des participants est toujours aussi
encourageante. L’objectif du projet social 2011-2014 était de diminuer progressivement les animations locales
pour laisser place aux nouvelles actions. Nous pouvons donc en conclure que cet objectif est atteint. Nous
constatons une fréquentation moins forte sur certaines actions ponctuelles comme la pépinière de projet, les
mercredis p’tits dej, les groupes vacances… Cela se justifie par l’augmentation de la fréquentation globale sur
la structure et sur la ponctualité de certaines actions par rapport à la régularité hebdomadaire d’autres.
Afin de valoriser la fréquentation des différents services et actions, un tableau de bord de statistiques a été
mis en place en 2013. (cf annexe 4 p. 7)
22
3) Synthèse du projet social 2011-2014
1) Rappel des orientations
Le projet social 2011-2014 était centré autour des orientations suivantes :
2) Evaluation des orientations et actions
Les 4 orientations du projet 2011-2014 ont été évaluées quantitativement à partir des fiches évaluation.
Nous avons tout d’abord évalué chaque action en reprenant les objectifs spécifiques et en les notant entre 1 et
5 par année (1 le plus bas et 5 le plus élevé). Nous avons ensuite rassemblé chaque action selon son objectif
général pour établir une moyenne. Enfin, les objectifs généraux de l’orientation ont été rapprochés et une
moyenne a été calculée pour chacune des années.
Pour compléter ce travail, nous avons ensuite travaillé en équipe pour analyser chaque évolution. De par les
questionnements et compléments qui ont émergé, l’analyse qualitative de ces trois années a pu se faire.
Ci-dessous l’illustration de ce bilan avec 4 parties correspondantes aux orientations :
Animation globale :
 Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion
sur le territoire
 Redonner un sens au mot citoyenneté
 Lutter contre l’exclusion
Animation Collectif Familles :
 Accompagner la parentalité
23
Nous nous intéresserons premièrement à l’orientation : développer la transversalité, la concertation, la
mutualisation et la cohésion sur le territoire. Le premier objectif de cette orientation est de développer des
outils d’information au service des habitants et des partenaires. Les actions mises en place pour y répondre
étant le centre de ressource documentaire et les rencontres mercredis p’tits dej habitants et partenaires.
Le centre de ressource documentaire a été mis en place et des outils ont été créés et aménagés pour
promouvoir cet espace et inciter les habitants et les partenaires à emprunter les ouvrages. Nous avons investi
dans un logiciel pour la classification et l’enregistrement des prêts. A la demande des habitants, partenaires et
professionnels, le centre documentaire s’enrichit chaque année. On recense en 2013, 577 ouvrages (livres,
DVD…) mais les emprunts sont encore peu fréquents. Il semble donc important de poursuivre le
développement de ce service afin de faire reconnaitre son utilité.
Les rencontres mercredis p’tit dej habitants et partenaires initiés en 2010 ont pour objectifs de promouvoir les
initiatives des habitants, de devenir lieu de rencontre et de concertation entre les partenaires du territoire, de
valoriser les actions existantes et de susciter les rencontres. La préparation et la mise en œuvre des mercredis
p’tits dej habitants a demandé beaucoup de temps et d’énergie à l’équipe, mais la fréquentation des
participants a diminué avec le temps et ce service a fini par s’est essouffler. Malgré la richesse de ces
rencontres, Nangislude a arrêté l’action fin 2011 afin de se concentrer sur d’autres projets.
En revanche les mercredis p’tits dej partenaires ont continué à se dérouler 1 fois par bimestre. Une régularité
de la participation a été constatée et une envie d’aller plus loin s’est fait ressentir. Dès lors, nous avons
effectué un diagnostic sur l’état du partenariat au sud de la Seine et Marne. Nous l’avons partagé avec tous les
partenaires qui le souhaitaient lors d’une plénière en décembre 2012. L’un des objectifs de cette rencontre
était de trouver ensemble une continuité aux mercredis p’tits dej partenaires. Le déroulement actuel de ces
rencontres met en évidence le besoin des partenaires d’exposer et de présenter les projets en cours et à venir
sur le territoire. De nouveaux partenariats entre certaines structures sont d’ailleurs nés de ce réseau. Malgré
une légère baisse de fréquentation sur les deux dernières années, la richesse des échanges durant ces
rencontres favorise la mise en réseau des acteurs locaux pour une meilleure cohésion sur le territoire.
Le second objectif, promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle se construit autour de la structuration
de l’accueil et des outils de communication. Cette première action est organisée par bimestre thématique avec
la mise en place d’expositions et la mobilisation de ressources autour de sujets d’actualité. Nous avons pu
mettre en place des actions spécifiques en réponse aux besoins des habitants. A la lecture du graphique, on
observe une légère baisse au niveau des résultats pour l’année 2013. Celle-ci s’explique en partie par le turn
over important de l’équipe d’accueil et un manque de temps en 2013 en raison de la préparation du diagnostic
sur l’état du partenariat.
Nous avons toujours accordé une attention particulière à la communication sur le
territoire. Malgré nos efforts pour la lisibilité avec la mise en place d’une charte
graphique et différents supports de communication, certains habitants disent ne
pas être suffisamment informés. Depuis 2013, nous nous concentrons sur la mise
en place d’un protocole de diffusion avec des échéances précises et des moyens
de diffusion spécifiques aux actions. L’ensemble de l’équipe se mobilise et se
concentre sur la diffusion de nos supports pour faciliter la promotion de nos
actions.
24
La seconde orientation : redonner un sens au mot citoyenneté regroupe 2 objectifs : Promouvoir les savoir-
être et les savoir-faire et Permettre à chacun de s’impliquer dans la citoyenneté. Cette orientation a connu
une importante évolution ces dernières années. Après une mise en place et la création d’outils pour aider la
formalisation, la pépinière de projets et les animations locales ont facilité la réussite de ces objectifs.
On peut expliquer en partie la stagnation des résultats en 2013 par la baisse de fréquentation au service terre
d’échanges. Ce service a subi deux départs consécutifs et a perdu ses repères dans l’association que ce soit
pour les salariés ou pour les habitants. Le renouvellement du projet social permet de lui donner une nouvelle
dynamique.
Certaines actions ont eu plus de difficultés à se pérenniser. C’est le cas par exemple du Réseau d’Echanges
Réciproque de Savoirs. Malgré une forte implication de la référente familles et les offres de savoirs
disponibles, le réseau s’est assez rapidement essoufflé. Nous faisons l’hypothèse que les offres ne
correspondaient pas aux demandes.
L’année 2013 a été riche en rencontres habitants autour de
repas citoyen et d’animations d’été. Ces actions ont favorisé
les échanges et liens intergénérationnels entre les habitants.
Très vite, nous avons constaté la fidélisation des participants
même si les animations se déroulaient sur différentes
communes. Par ces actions, nous avons favorisé l'information
et promu les actions du centre social. Malgré la faible
mobilisation des habitants sur les communes périphériques de
Nangis, on observe l’adhésion de nouveaux habitants
rencontrés pendant ces animations.
25
Cette orientation se compose de 4 objectifs avec une action comme moyen de mise en œuvre.
L’objectif favoriser l’intégration des individus marginalisés a comme moyen de mise en œuvre
l’Accompagnement à la scolarité et l’accompagnement vers l’emploi. L’accompagnement à la scolarité faisait
et fait toujours partie des fortes demandes des parents sur le territoire. En 2011, La ville de Nangis a souhaité
créer un CLAS au sein de la commune. Nous ne pouvons pas nous substituer à une action prise en charge par
un partenaire dans le cadre de l’animation globale. Afin de contribuer à sa mise en place, nous avons indiqué
notre volonté de participer et de co-construire l’action avec eux. Dès lors, nous avons effectué une étude
auprès des habitants pour préciser leurs besoins dans le cadre de ce service. Cette étude a été remise à
l’équipe municipale mais l’action est restée sans suite.
L’atelier d’accompagnement vers l’emploi a remporté un vif succès en 2010-2011. Cependant, nous avons
constaté sur le long terme que l’accompagnement en groupe n’était pas le plus adéquat. Nous avons
retravaillé les objectifs de cette action en mettant en place un accompagnement social individuel ou collectif
et des entretiens d’écoute sur rendez-vous. Parallèlement, nous poursuivons notre travail de cohésion sociale
avec la mise en réseau des différents partenaires.
Nous avons travaillé de manière transversale sur certaines de nos actions pour favoriser l’intégration des
individus marginalisés, ceci est même devenu une des finalités du centre social.
L’accueil du Foyer d’Aide Médicalisé dans nos activités a été pour nous le moyen de répondre à deux objectifs :
favoriser l’intégration des individus marginalisés et Lutter contre les discriminations. L’accueil du FAM a
débuté sur les temps d’ouverture de la ludothèque. Le succès amorcé a été tellement enrichissant que nous
avons souhaité aller plus loin dans le partenariat. De nombreux projets ont été mis en place entre les deux
structures autour du livre. Des pré-réservations pour les résidents du FAM sur l’atelier de la bricole sont faites
mensuellement et la mixité avec les habitants est un réel succès. Nous souhaiterions valoriser ce travail et
inciter un responsable du FAM à entrer au conseil d’administration de Nangis Lude.
Le troisième objectif, travailler sur la mobilité avec la mise en place de l’itinérance a rencontré quelques
difficultés à se mettre en place, puis a connu un grand essor en 2013 avec la signature de la convention
d’objectifs avec la communauté de communes. En 2013, nous avons mis en place au minimum 1 de nos
actions sur toute les communes de la Brie Nangissienne et trois lieux d’accueil LAEP.
26
L’objectif, susciter les rencontres, les échanges, a connu une légère augmentation ces trois dernières années.
En effet, le moyen de mise en œuvre est l’action main à la pâte et celle-ci a connu plusieurs aménagements en
fonction des habitants présents. Cette action prendra une nouvelle dynamique sur le projet social 2014-2018.
L’orientation accompagner la parentalité fait partie de l’Animation Collective Familles et est composée de
deux objectifs.
L’objectif Proposer des outils d’accompagnement à la parentalité transversaux regroupe plusieurs moyens
d’actions. On note une légère baisse pour cet objectif en 2012. Celle-ci se justifie par l’aménagement de
certaines actions comme « l’atelier de bricole en familles » et « l’accompagnement aux vacances familles ».
Leur fonctionnement ne correspondait plus aux besoins des habitants et nous avons donc retravaillé les
objectifs :
- L’atelier bricole en familles a été décalé au mercredi à la
place du jeudi pour favoriser les liens enfants-parents. Cette
action est actuellement un levier vers les autres services du
centre social.
- Nous ne mettons plus en place des séjours familiaux en
collectifs mais travaillons sur l’accompagnement aux vacances
individuelles. Ainsi nous favorisons l’implication des habitants
et le salarié reste en soutien pour la prise d’autonomie de
certaines familles.
Des permanences pour les sorties familles étaient mises en place pour réaliser ensemble la sortie. Malgré le
succès de ces sorties, la fréquentation aux permanences a chuté. Nous avons donc décidé en 2013 de les
arrêter pour trouver un autre moyen de concertation dans le projet 2014-2018.
Pour 2013, on observe une forte augmentation de la fréquentation des habitants sur les différents services
autour de la parentalité. Nangislude est devenu un lieu reconnu comme espace de lien intergénérationnel et
d'échanges de savoirs et de savoir-faire parents-enfants.
L’objectif Proposer des outils d’accompagnement à la parentalité adaptés à chaque tranche d’âge de l’enfant
repose sur les activités de l’association implantées et reconnues par les habitants et partenaires sur le
territoire.
27
Ces dernières années la ludothèque, action centrale du centre social, a connu une belle évolution. Après le
déménagement, nous avons dû aménager ce nouveau lieu et le promouvoir auprès d’un nouveau public.
Depuis, la ludothèque est identifiée et a sa place au sein du quartier. Les habitants se sont maintenant
impliqués dans le lieu et des projets de décorations (fresques) ont été réalisés. L’accueil des centres de loisirs
occupe également une place importante dans notre fonctionnement.
Les services de la ludothèque sont de plus en plus reconnus par les partenaires. Nous avons été sollicités pour
assurer un temps autour du jeu dans les établissements scolaires. Depuis 2012, le ludobreak est présent au
collège et au lycée. De plus, suite à la signature de la convention avec la communauté de communes nous
avons repris la compétence du « ludobus » et sommes responsables des ludoscolaires ; présence de la
ludothèque sur les écoles élémentaires.
Au vu de cette forte évolution, l’équipe de la ludothèque s’est agrandie et travaille sur un projet pédagogique
avec les différents types d’accueil.
Ludibulle occupe une place importante au sein du centre social. L’année 2013 est centrale pour ce Lieu
d’Accueil Enfants-Parents. Après quelques difficultés, l’accueil Ludibulle à Nangis a été labélisé par le Conseil
Général en 2013. Fort de son succès ludibulle était souvent saturé. En réponse aux demandes des habitants,
des élus de la communauté de communes et pour désengorger l’accueil de Nangis, nous avons ouvert 3
nouveaux lieux d’accueil sur le territoire. Depuis 2013, 2 demi-journées sont consacrées à l’accueil enfants-
parents. Nous avons constaté que les parents qui fréquentaient essentiellement ludibulle sont maintenant
présents sur de nombreuses actions proposées par le centre social.
Les groupes de paroles sont toujours des instances difficiles à mettre en place. Malgré les demandes des
habitants lors des rencontres la fréquentation est très faible. On note cependant la richesse des échanges sur
les temps informels. Les Objectifs de ces rencontres seront retravaillés dans le projet 2014-2018.
Evaluations des actions 2011-2014 :
Lors de l’agrément 2011-2014, Nangis Lude a travaillé sur un mode d’évaluation cohérent pour l’ensemble de
l’équipe, chaque action est donc évaluée avec le même outil :
28
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : BIMESTRE
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire
Promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle
Public ayant participé à l’action :
Equipe de salariés, bénévoles et partenaires
Partenariat établi :
Partenaires présents lors des mercredis p’tits dej
Modalités de mise en œuvre :
Nous fonctionnons à l’accueil en corrélation avec les différents bimestres établis dans l’année : Prévention Santé/ Arts et cultures/ Tolérance
et discriminations/ Protection de l’environnement/ Sports, loisirs, sorties/ Emploi et solidarités. Nous proposons différentes expositions sur
des faits d’actualités et mettons à disposition de la documentation en rapport avec la thématique. Chaque bimestre est préparé et évalué par
l’ensemble de l’équipe. En fonction des thématiques, des actions sont co-construites avec les partenaires. Le lud’info et la sélection des
articles se font également en fonction du bimestre. Ce fonctionnement permet d’enrichir notre réseau partenarial, d’avoir une connaissance
globale des services présents sur le territoire et d’enrichir le centre de ressource (documentations, fiches d’établissement…). Dès lors, le
centre social pérennise sa fonction ressource pour les partenaires en recensant les besoins, freins, leviers, réseaux… sur le territoire
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 objectif atteint – 5 Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
3.83 Structurer l’action du centre social
3.83 Améliorer la communication en établissant une programmation
bimensuelle
3 Promouvoir l’action des partenaires et des habitants
3 Mutualiser les ressources du territoire
3.6 Mobiliser les ressources autour des sujets d’actualité
Analyse qualitative et autres remarques
La structuration par bimestre permet au centre social de rendre visible ses actions et d’élargir le réseau partenarial. On note un bon retour
des partenaires. Les habitants quant à eux ont du mal à s’y retrouver. Les derniers bimestres ont été moins riches et l’équipe de Nangislude
commence à s’essouffler.
Implication des habitants :
Dans le cadre des bimestres, la structuration a permis aux habitants de s’impliquer dans certaines actions. Ainsi des journées thématiques ont
pu être mises en place avec et pour les habitants. Sans liste exhaustive, nous retiendrons l’exposition durant le bimestre « Arts et Cultures »,
le repas citoyen et le rallye pédestre dans le cadre du bimestre « protection de l’environnement » et l’itinérance de nos actions pour le
bimestre « mobilité et logement ». Ces actions amène une forte participation des habitants
Difficultés rencontrées :
La place laissée aux habitants reste minime et les thématiques ne les inspirent pas forcément. De plus, la structuration bimestrielle est
parfois compliquée à combiner avec le fonctionnement et avec les actualités du centre social.
Perspectives :
Le bimestre demande à être retravaillé afin que les habitants puissent s’y retrouver et que les partenaires s’approprient le fonctionnement
du centre social. La reprise des bimestres thématiques ne semble pas nécessaire pour le prochain agrément. Nous garderons une attention
particulière à notre fonction généraliste en maintenant et élargissant la diversité de notre réseau partenarial lors de nouvelles actions. Avec
l’arrêt du fonctionnement par bimestre de nombreuses actions vont devoir être réaménagées comme toute notre communication.
Afin d’optimiser le temps de l’accueil, la gestion de la communication en sera modifier, la parution du lud’info, moins fréquente, sera
accompagner tous les mois par une newsletter mensuelle.
La même idée sera proposée pour les rencontres partenaires ainsi que pour le mercredi p’tit dèj habitant.
29
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : ACCUEIL DES STRUCTURES
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire
Promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle
Public ayant participé à l’action :
Structures partenaires
Partenariat établi :
ALSH, L’ABRI, AZIN, ESPOIR, APS Contact, ADMR, RAM, INITIATIVE 77,
MEDIATHEQUE, LYCEE,
Modalités de mise en œuvre :
Nangis Lude travaille depuis plusieurs années avec des partenaires du territoire en accueillant leurs publics ou leurs équipes sur des
projets structurés autour de l’activité ludique (ALSH, FAM, écoles..). Nous souhaitons diversifier les services proposés aux
partenaires ainsi qu’à leurs publics afin de promouvoir le centre social
Des permanences et/ou animation ont été mises en place lors de ces trois dernières années avec la participation de plusieurs professionnels.
Lors du bimestre «emploi et solidarité» avec la participation d’Initiative 77, de Domicile Service, de l’Association de la Zone Industriel de
Nangis ainsi que le RAM.
Lors du bimestre «santé et prévention» avec l’intervention de APS Contact sur les addictions autour de la télévision, des jeux vidéo, ou des
drogues ou la participation d’Espoir lors de nos animations d’été.
Lors du bimestre arts et cultures avec la participation des ALSH sur un projet de décoration à la ludothèque ou encore avec l’Abri sur l’atelier
de la bricole pour le salon page à page.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 objectif atteint – 5 objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
4 Diversifier les possibilités d’accueil des structures
3.3 Faire connaitre les nouveaux champs d’action du centre social
Analyse qualitative et autres remarques
La mise en place de ces permanences/animations ont permis au centre social de diversifier les actions autour des thématiques des
différents bimestres mais aussi de créer une passerelle entre les habitants et les professionnels.
Implication des habitants :
Quelques rencontres habitants avec les publics des structures, mais reste fortement à développer
Difficultés rencontrées :
Besoin de mieux connaitre les temps de préparation de chaque structure afin de mieux anticiper chaque projet. Les phases de
préparations étant très différentes elles sont parfois le frein de projets pertinents.
Perspectives :
L’accueil des structures est essentiel pour le bon fonctionnement du centre social car il permet de favoriser les liens et les rencontres
entre les habitants et les partenaires. Cependant, nous ne souhaitons pas le reconduire comme une action à part entière. Nous
considèrerons l’accueil des structures comme partenariat sur chaque action.
30
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : COMMUNICATION
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire
Promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle
Public ayant participé à l’action :
Habitants, partenaires, institutionnels
Partenariat établi :
Diffusion de la communication : Associations, Commerces, service de la
ville ainsi que la Communauté de commune.
Modalités de mise en œuvre :
Le lud’info est édité tous les deux mois pour informer les habitants et les partenaires de nos actions et de nos actualités. A la demande des
habitants, un travail en 2013 a été fait pour valoriser le planning des actions. Ainsi les articles sont dorénavant mis sur le site internet. Le
site internet a été mis en place et est actualisé une fois par mois. Pour ce faire, le référent accueil a fait une formation word-press sur deux
jours. Nous avons également créé un profil sur les réseaux sociaux.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
3.5 Poursuivre le travail d’optimisation de la communication
4 Edition bimestriel du lud’info
2.3 Mise à jour régulière du site internet
2.6 Création de mailing listes
2.5 Rechercher des moyens de diffusion.
Analyse qualitative et autres remarques
Le site internet a connu différentes modifications pour le rendre plus accessible. Cependant des progrès sont encore à faire car les visites
sont de plus en plus nombreuses et régulières.
Nous avons travaillé sur des nouveaux moyens de diffusion et faisons régulièrement appel aux commerces selon le type d’action mis en
place. La diffusion bimestrielle du lud’Info ne suffit plus car après un mois, l’outil n’est plus présent chez les commerçants et chez les
partenaires.
Implication des habitants :
Les habitants sont régulièrement consultés sur notre communication que ce soit pour le contenu ou pour la diffusion.
Difficultés rencontrées :
Diffusion de notre communication quelques fois trop tardive. Nous avons rencontré quelques difficultés pour anticiper le nombre de
documents à imprimer et à distribuer.
Problème d’actualisation du site internet. Une fois par mois ne suffit pas à rendre le site vivant.
Temps pour la diffusion
Les affiches sont diffusées alors que la connaissance des actions et du centre social sont encore médiocres sur certaines communes du
territoire. Un accompagnement est nécessaire.
Perspectives :
Le lud’info est étroitement lié avec la structuration bimestrielle. Nous devrons donc retravailler l’outil.
Il semble important de faire les mises à jour du site hebdomadairement pour favoriser l’accès aux informations du centre social.
Un protocole de communication va être mis en place pour faciliter la diffusion de notre communication.
Il est indispensable d’accompagner la documentation en itinérance et au sein des mairies de la communauté de communes afin que les
employés de mairie puissent mieux orienter les habitants.
Une mailing liste partenaires/Habitants sera utilisée afin de transmettre les newsletters.
31
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : MERCREDI P’TIT DEJ
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire
Développer des outils d’information et d’orientation au service des habitants et des partenaires
Public ayant participé à l’action :
Partenaires habitants, équipe salariés, bénévoles.
Plus de 100 partenaires présents lors de ces actions.
Partenariat établi :
Présence aux rencontres et co-construction : partenaires financier, institutionnels, …
Tous les acteurs locaux sont conviés à ces rencontres.
Modalités de mise en œuvre :
Mercredi p’tit dej sont mis en en place tous les 1ers mercredis de chaque mois impair de 9h à 12h à la Salle Dulcie September, puis à l’accueil du
centre social. Ces rencontres se déroulent en deux temps. Première partie : promotion du centre social et présentation des bimestres. Seconde
partie : promotion des initiatives des partenaires avec animation de la réunion par Nangis Lude. La structuration des p’tits dej habitants était
plus flexible. Ces derniers se sont arrêtés en 2012.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 à approfondir – 4 objectif atteint – 5 Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
3.2 Devenir le lieu de rencontre et de concertation des partenaires du territoire
3.2 Promouvoir et valoriser les actions existantes
4.2 Susciter les rencontres et les échanges
3.2 Sensibiliser sur l’action du Centre Social
Un essoufflement des partenaires sur les dernières années (sentiment de redite) s’est fait ressentir. La connaissance entre les acteurs du
territoire s’est améliorée et un besoin d’aller plus loin a été souligné. La convivialité et la richesse des échanges contentent toujours les
partenaires et de nouveaux partenariats se sont mis en place suite à ses rencontres. Les mercredis p’tits dej habitants quant à eux mobilisaient
beaucoup de temps pour la préparation alors que la fréquentation était minime. Nous avons donc décidé d’arrêter l’action pour nous
concentrer sur de nouvelles actions.
Implication des habitants :
Les habitants étaient impliqués dans la réalisation du petit déjeuner pour les rencontres. Ils étaient également consultés pour le choix des
rencontres habitants.
Difficultés rencontrées :
Suite à la baisse de fréquentation et des observations des partenaires, une plénière (réunissant 67 personnes) a été organisée en 2012 avec
pour objectif de réfléchir ensemble sur l’évolution de nos rencontres et sur l’état du partenariat en Seine et Marne.
Le Centre social Nangis Lude a rencontré quelques difficultés pour répondre à son objectif « promouvoir ses propres actions » afin de laisser
davantage de temps aux partenaires. Le manque de temps de présentation structure, s’est fait ressentir sur certaines thématiques.
Pour les rencontres habitants, la promotion de cette action a parfois été difficile à mettre en place. Cela a certainement participé à leur
essoufflement sur ces rencontres.
Perspectives :
Ces rencontres permettent au centre social d’être identifié comme lieu de cohésion sociale et de ressource pour les partenaires et les
habitants. Nous souhaitons garder cet objectif. Cependant, suite aux constats, des modifications sont à mettre en place. Nous travaillerons sur
l’évolution de cette action lors des commissions pour le renouvellement du projet social afin de les construire avec les partenaires et les
habitants.
32
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : CENTRE DE RESSOURCE ET D’INFORMATION
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Développer des outils d’information et d’orientation au service des habitants et des partenaires
Public ayant participé à l’action :
Partenaires et habitants
Partenariat établi :
Ensemble des partenaires
Modalités de mise en œuvre :
La fiche annuaire sociétal est envoyée aux partenaires à chaque invitation pour les Mercredis p’tit dej. L’annuaire sociétal est
distribué à chaque partenaire qui le souhaite lors de ces rencontres.
Chaque année, le centre social investi dans une centaine d’ouvrages pour enrichir le centre de ressource. La numérisation de tous les
documents a été faite et les emprunts sont informatisés via un logiciel spécifique. Seule l’adhésion est demandée pour le prêt. Une
formation avec la médiathèque de Nangis a été mise en place pour améliorer la gestion du centre de ressource.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 à approfondir – 4 objectif atteint – 5 Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
4 Poursuivre le travail de constitution d’un centre de ressources
3.5 Créer un annuaire sociétal au service des partenaires
2.3 Travailler sur l’accessibilité des informations par tous les publics
Analyse qualitative et autres remarques
L’espace de l’accueil est de plus en plus identifié comme lieu ressource. Les partenaires et les habitants sollicitent régulièrement
l’espace de l’accueil pour mettre à disposition leurs brochures et plaquettes de présentation. Les emprunts du centre de
ressource sont encore peu nombreux mais les retours des habitants et des partenaires sont positifs quant à la qualité et la
diversité des ouvrages. L’annuaire sociétal est mis en place mais le retour des partenaires pour sa réactualisation est assez
difficile et demande beaucoup de temps à l’équipe de Nangislude.
Implication des habitants :
La classification de la documentation et l’enregistrement sur fichier informatique a été pris en charge par une bénévole.
Difficultés rencontrées :
La principale difficulté rencontrée dans cette action est d’obtenir le retour des partenaires de la fiche annuaire sociétal.
La promotion du centre documentaire est encore difficile.
Perspectives :
Optimisation de l’outil annuaire sociétal en établissant un partenariat avec RESO 77 afin de créer un document riche et accessible
à un réseau plus large.
Poursuite de l’enrichissement du centre de ressource.
Impliquer au fur et à mesure les habitants sur le centre de ressource pour le suivi des emprunts et pour la classification. Nous
consulterons également les partenaires et les habitants pour l’achat des prochains ouvrages.
33
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : PEPINIERE
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Redonner un sens au mot citoyenneté
Permettre à chacun de s’impliquer dans la société
Public ayant participé à l’action :
Public adultes, jeunes adultes, partenaires
302 entretiens d’accompagnement de projets au total
Partenariat établi :
Partenaires selon le type de projets d’habitants
Modalités de mise en œuvre :
La pépinière de projets est un service pour accompagner les habitants dans leur projet et démarche citoyenne. De 2011 à 2012, des
permanences étaient mises en place en matinée et en soirée pour la création et la gestion d’association. Les mercredis après-midi étaient
consacrés aux apports techniques de projets. A compter de septembre 2012, les permanences ont été arrêtées pour la mise en place de rendez-
vous selon les demandes.
Dans cet accompagnement est également inclus le prêt de matériel pour les projets collectifs sur la Brie Nangissienne et la mutualisation de
notre réseau pour une meilleure pertinence d’action sur le territoire.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 à approfondir – 4 objectif atteint – 5 objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
X Optimisation des services aux porteurs de projets en incluant dans la pépinière
l’ensemble des actions dédiées à ce public
X Investissements de l’association pour améliorer les services
X Clarification des outils
X Promotion du service projet auprès des partenaires
Analyse qualitative et autres remarques
Nous percevons tout l’intérêt que ce service suscite auprès des porteurs de projets et pour le territoire. La pépinière de projets est de plus en
plus identifiée par les habitants et les professionnels. Certaines collectivités ont également sollicitées Nangislude pour les accompagner et les
soutenir dans leurs projets. La mutualisation de notre matériel est un réel succès pour l’association et devient une action à part entière.
Implication des habitants :
Toute action réalisée dans le cadre de la pépinière de projets est issue d’une initiative d’habitant.
Difficultés rencontrées :
Quelques difficultés pour promouvoir le service auprès des habitants et des partenaires.
Avec l’augmentation des demandes de prêts, nous avons rencontré quelques problèmes de logistique pour la gestion du matériel. Plusieurs
outils ont été mis en place en 2013.
Perspectives :
L’action doit continuer. Nous devons néanmoins poursuivre nos efforts pour promouvoir ce service. La mise en place d’outils méthodologiques
internes et externes est nécessaire pour atteindre nos objectifs. Un enrichissement du centre de ressource est envisagé pour apporter de
nouveaux éléments de réponses suite aux sollicitations des porteurs de projets.
34
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : TERRE D’ECHANGES
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs :
Promouvoir les savoir-faire et savoir-être
Public ayant participé à l’action :
Public 11 à 17 ans : 400
Autres publics : 250
Public ados en hausse de fréquentation.
Peu de fréquentation du public senior.
Partenariat établi :
Ludafrik (acc. projet internationale - percussions africaine), Unis’Sons (enregistrement
musique), M.A.C. Nangis (Asso. Locale), Métyss’ (danse africaine), Templ’o’style (rencontre
hip hop), Espoir (prévention Jeunes) , La croix rouge de Nangis (logistique), Foyer d’Accueil
Médicalisé « l’Abri » , SMETOM (action pour l’environnement), Accueil de loisirs de « la
Jouerie et les pitchounes » (participation aux activités), Tout Faire Matériaux – Nangis
(matériel), Groupes musicaux locaux, Brie Nangissienne (Communauté de communes),
Ville de Nangis (SMJ-Service technique- logistique), DDCS, Fédération des Centres sociaux
(service civique), Conseil Général (financement), CAF (financement)
Modalités de mise en œuvre :
Lundi Soir : Danse Africaine Mardi AM : Cuisine ou couture. Ces deux actions se sont arrêtées en 2012
Mercredi Matin : pépinière de projet Mercredi AM : accueil du public Jeudi AM : Jeudi de la bricole, puis à compter de
2012 Mercredi de la bricole Jeudi AM et Soir : Percussions africaines
1er Vendredi du mois : Soirée Jeux vidéo Animations ponctuelles liées aux thématiques des bimestres
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
X Promouvoir les savoir être et savoir faire
X Susciter les rencontres et les échanges
X Proposer des outils d’accompagnement à la parentalité
X Créer un service transversal au service des adolescents et adultes
X Mise en place des salles, matériels, compétences au service de la
pépinière
X Adapter les ateliers avec les habitants en fonction des besoins
identifiés
Analyse qualitative et autres remarques
De nombreuses activités ont été proposées pour mettre en évidence les savoir-être et faire, des habitants et des bénévoles de
l’association. Arrêt et modifications d’activités ne correspondant plus aux attentes des habitants.
En 2012, pour optimiser le fonctionnement et l’évaluation de ce service, nous avons mis en place des fiches actions et évaluations
pour chacune d’entre elles. De plus, la référente familles anexe
renoncé à ses responsabilités de coordinatrice et ce service n’est plus sous sa responsabilité. Le service a repris des objectifs
d’animation globale.
Implication des habitants :
Les habitants ont été très impliqués sur le fonctionnement du service. Notamment sur la mise en place d’activités pendant les
animations d’été, journée environnement… Les habitants s’engagent volontiers dans du bénévolat, dans la recherche d’échanges
d’expériences et de partages. Plusieurs associations ont émergées de cette dynamique.
Difficultés rencontrées :
Difficultés dans la mise en place des différents espaces, due à une grande polyvalence.
Soucis d’identification, auprès du public jeune, confusion des services.
Les deux départs consécutifs sur le poste d’animateur socio-culturel ont amené une perte de repères du service terre d’échanges au
sein de l’association. La promotion de celui-ci est encore compliquée.
Perspectives :
Nouvelle dynamique avec le recrutement d’un nouvel animateur et de nouveaux objectifs pour le projet de social 2014-2018. La majorité
des actions sont renouvelées mais elles ont toutes une fiche action à part entière. Un travail sur la promotion de ces actions est
nécessaire.
35
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : ANMATION LOCALES
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Redonner un sens au mot citoyenneté
Promouvoir les « savoir être » et « savoir faire »
Public ayant participé à l’action :
Ludofolies :
1600 personnes en 2009
1000 personnes en 2010
1000 personnes en 2012
3600 passages environ sur l’action LUDOFOLIES
Plus de 50 associations
Plus de 250 bénévoles
Œufs de paques : 600 passages pour 2011-2011-2012
Carnaval : 400 pour 2010-2011-
Fête de la musique : 200 pour 2011-2012
Partenariat établi :
CCBN / Mairie et service municipaux de Nangis / Associations du
territoire / prestataires extérieurs / artistes (théâtre, musique, danse,
majorette, speaker…)
Modalités de mise en œuvre :
6 apès-midi en 2009 sur 6 communes différentes de la CCBN
5 après midi en 2010 sur 5 communes de la CCBN
1 après-midi en 2012 au parc de la mairie de Nangis
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
4 Promouvoir la richesse du territoire
4,5 Favoriser les initiatives individuelles et collectives
4 Promouvoir la Communauté de communes
3,5 Identifier un réseau d’habitants et structures actrices
3,75 Les faire connaitre
4 Mettre à disposition une logistique
3,75 Créer un évènement vitrine de la communauté de communes
Implication des habitants :
Proposer aux habitants des moyens pour leurs permettre de promouvoir leurs associations, leurs projets, leurs idées lors d’un événement
rassemblant plus de 1000 personnes.
Les stands ont été tenus par les habitants afin de mieux promouvoir leurs savoir-faire.
Les habitants sont acteurs lors des ludofolies via leur participation aux activités proposées par d’autres habitants.
Difficultés rencontrées :
Pour les ludofolies, lors des éditions 2009 et 2010, l’organisation pour les équipes de la CCBN et de Nangis Lude était complexe et a pris
énormément de temps, ce qui fatiguait les équipes et laissait moins de temps pour les projets permanents de chaque service.
Des difficultés en ce qui concerne la communication de manière générale
Fédérer un groupe de pilotage pour la mise en place de manifestations pas évident car celui-ci est moins festif que les animations locales.
Perspectives :
C’est une action qui est à reconduire car elle réunit plusieurs acteurs associatifs du territoire, de les faire connaitre. Elle permet de créer des
rencontres entre les publics via des animations, concerts, démonstrations etc…
Nous poursuivrons la mise en place d’animations locales car cela nous permet de promouvoir le centre social sur la communauté de communes
et de nous faire connaitre auprès du plus grand nombre
Le festival des ludofolies est l’un des événements de Nangis et de sa communauté de commune qui compte 1000 passages et propose une large
sélection de découvertes d’associations du territoire et leurs savoir-faire.
36
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : RERS
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs :
Promouvoir les savoir être et savoir faire
Public ayant participé à l’action :
36 passages adultes
2 échanges réalisés
Partenariat établi :
Modalités de mise en œuvre :
De janvier à juin : les 1er jeudi du mois de 18 à 20h bourse aux échanges
De septembre à décembre : les 1er mardis du mois de 19h à 21h bourse aux échanges
stagiaire qui a passé du temps sur des outils pour présenter le rers aux mairies de la ccbn pour trouver un relais sur l’information.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
x Promotion de l’action
X Accompagnement de 10 échanges la première année
X Mise en place de repas témoignages et rencontre
X Gestion d’une partie du RERS par les habitants
X Susciter des rencontres intergénérationnelles
x Valoriser les potentiels dans d’autres actions du centre social
Deux échanges ont abouti en 2011, bien loin des 10 attendus. Mais cet écart nous a permis de réaliser que gérer ce type d’action
nécessite de maintenir un lien permanent avec les membres du réseau car malgré le plaisir de participer aux bourses aux échanges et
l’adhésion au concept, ce type d’investissement n’est pas du tout prioritaire. De plus en une année beaucoup de choses évoluent
(naissance, déménagement, formation, surplus de travail…) et il est difficile de maintenir ce type d’engagement. Les échanges proposés
étaient néanmoins de qualité ce qui laisse à penser que le territoire recèle encore des talents et des potentiels intéressants. La
convivialité a toujours était au rendez-vous lors de bourses aux échanges et les membres du réseau présents ont pu longuement
échanger sur l’intérêt d’un tel dispositif au sein d’une communauté même si beaucoup reconnaissaient ne pas pouvoir y consacrer plus
de temps.
Un phénomène a aussi attiré mon attention c’est que certaines personnes ne proposait qu’une offre mais sans poser de demande. Ce qui
paressait au départ généreux s’est révélé être finalement une manière de se désengager plus facilement. En effet toutes les personnes
qui n’ont pas pris le temps de réfléchir à la réciprocité de leurs offres se sont très peu investies sur les temps de rencontres.
Implication des habitants :
Choix de ce qu’ils veulent proposer au réseau et de ce qu’ils recherchent en échange
Difficultés rencontrées :
Manque de temps
Réseau de qualité mais offres trop peu nombreuses pour permettre une réciprocité rapide et donc maintenir une dynamique
auprès des membres du réseau.
Crainte d’accueillir dans son domicile un inconnu
Perspectives :
Conservation des données et outils dédiés à l’action RERS en vue d’une éventuelle reconduction à la demande d’un groupe d’habitants.
37
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : ATELIER MAIN A LA PATE
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Lutter contre l’exclusion
Susciter les rencontres, les échanges.
Public ayant participé à l’action :
Habitants de la communauté de communes,
principalement issus du quartier de la Mare aux Curées.
Majoritairement des femmes avec leurs enfants
originaires de Nangis
Foyer d’accueil Médicalisé
Partenariat établi :
FAM
Modalités de mise en œuvre :
Un atelier par semaine jusqu’en 2012. Puis, tous les premiers mardis du mois. L’atelier est encadré par l’animateur socio-culturel.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
X Susciter les rencontres, les échanges.
X Créer deux ateliers par semaine.
X Valoriser les habitants auprès de leurs voisins et des partenaires.
X Apporter les bases de la cuisine en termes de professionnalisation.
Analyse qualitative et autres remarques
De nombreuses modifications ont été apportées à cette action sur les trois années. Nous avons réadapté les objectifs en fonction
du public et des demandes des habitants. Celle-ci est devenue prétexte au lien social et aux échanges de savoirs parents-enfants.
Implication des habitants :
Implication des habitants par la confection des repas : proposition de recettes par les habitants et échanges de techniques.
Valorisation de la production des ateliers dans le cadre des mercredis p’tit dèj partenaires.
Difficultés rencontrées :
L’atelier cuisine a été pensé lorsque l’association était située au centre-ville de Nangis. Ses objectifs ne correspondaient plus aux
attentes des habitants du quartier d’implantation du centre social. Le sens recherché par ces derniers tenait beaucoup plus à une
activité prétexte au lien social qu’à une initiation à la cuisine.
L’atelier était trop technique et il était lié aux compétences du premier animateur. Le turn over nous a amené à réaménager cette
action.
Perspectives :
L’action est reconduite mais ce seront dorénavant les habitants qui proposeront les recettes à préparer lors de l’atelier, cela
permettra de favoriser l’échange de savoirs. De plus main à la pâte se déroulera plus qu’une fois par mois tous les premiers
mardi du mois et sera suivi de la dégustation du repas avec les adhérents présent à la préparation afin de passer un moment
convivial.
38
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : BRICOLE EN FAMILLE
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Lutter contre l’exclusion
Susciter les rencontres, les échanges
Public ayant participé à l’action :
Avant septembre 2012
Ecart avec le public visé
FAM : groupe de 5 accueillis sur pratiquement toutes les séances depuis avril 2012. (environ 50 passages)
En plus de cette participation régulière on note la participation d’environ 15 personnes différentes sur cette
période âgées de 18 à 50 ans (environ 60 passages)
Depuis septembre 2012 à mars 2013 (mercredi bricole en famille) :
92 passages comptabilisés :
38 passages d’enfants de 21 mois à 11 ans
54 passages d’adultes
41 hommes et 51 femmes
77% des participants habitent sur la communauté de communes (dont 69% de Nangis)
En 2013 400 passages
Partenariat établi :
FAM
médiathèque
Modalités de mise en œuvre :
Référente familles à l’accueil du centre social. Depuis septembre 2012, de 14h à 16h30 avec échelonné. Gratuit, réservé aux adhérents
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
* Rassembler autour de la pratique du bricolage des parents et tisser avec eux un
lien de confiance pour aborder progressivement leurs problématiques parentales
* Susciter les échanges
* Promouvoir savoir être et savoir faire
* Implication de l’animateur terre échange sur le technique pour permettre à la
référente famille d’être plus dans le dialogue.
Le public qui était visé par l’action a évolué dans le temps pour glisser progressivement vers un tout autre public. Cet atelier a petit à petit été
délaissé par les parents. Les raisons invoquées à ce retrait a été que les enfants n’étaient pas acceptés.
Ce départ des parents a laissé la place au public du foyer d’accueils médicalisé très en demande mais ce qui a complétement modifié la façon de
gérer cet atelier, l’éloignant peu à peu de ses objectifs de départ. En mai et juin une alternative a été mise en place sur deux samedis à un mois
d’intervalle : les samedis de la bricole en famille.
La formule semblait plaire aux parents mais le créneau pas du tout.
En septembre nous avons donc décidé de fusionner les jeudis de la bricole et les samedis de la bricole en famille pour créer les mercredis de la
bricole en famille. Cet atelier rencontre un vif succès depuis sa mise en place. Le FAM est invité à y participer environ 1 fois tous les deux mois.
Les familles restent prioritaires mais il nous semblait indispensable de maintenir une mixité entre les publics et de préserver le lien avec le FAM
qui s’est beaucoup investi sur un projet : la création d’un livre pour enfants : OKO.
Ce livre a été d’ailleurs présenté aux familles fréquentant l’atelier ainsi que lors du salon page à page de 2013 et a permis de valoriser le public
du FAM.
Implication des habitants :
Implication du FAM et de quelques habitants sur un projet de livre
Implication de bénévoles sur un projet collectif pour le salon page à page
Depuis septembre l’implication est totale puisque ce sont les participants qui décident eux même de ce qu’ils ont envie d’entreprendre. La
référente familles les aide à trouver des solutions de réalisation.
Difficultés rencontrées :
Changement de public
Réadaptation du planning et des objectifs
Echec de l’implication de l’animateur de terre d’échanges
Augmentation de la fréquence des ateliers
Perspectives :
Continuer de susciter l’envie des participants d’être les créateurs de leur atelier
Maintenir des échanges intergénérationnels intra et inter familiaux.
Maintenir la mixité des publics
Augmenter la proportion de familles issues de la brie nangissienne.
39
FICHE EVALUATION
NOM DE L’ACTION : ITINERANCE
Animation Globale et Service Accueil
Animation Collective Famille
Rappel des objectifs : Lutter contre l’exclusion
Travailler sur la mobilité
Public ayant participé à l’action :
Tous les publics de la Brie Nangissienne
Partenariat établi :
Comité de pilotage sur le centre social Nangis Lude :
CAF, Nangis, La Brie Nangissienne, Fédération des centres sociaux de Seine-et-Marne et
le Cabinet de consultants Lombardi
Mairie et communauté de communes de la Brie Nangissienne : mise à disposition de
salle, du ludobus et communication
Modalités de mise en œuvre :
Avant de décliner les offres d’itinérance sur le territoire, nous avons souhaité sensibiliser à l’existence du centre social sur le territoire
intercommunal (cf. partie le devenir de l’association). Suite à la signature de la convention d’objectifs avec la ccbn, nous avons mis en place le
Ludibulle(LAEP) sur 4 communes dont Nangis. La mise en place d’actions ponctuelles (soirées jeux, soirées jeux vidéo, bricole en familles et
animation été) ont pu se faire. De plus, depuis, 2013 l’animateur socioculturel se déplace 1 fois par semaine sur plusieurs communes pour
aller au contact des jeunes du territoire.
Résultats obtenus :
1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé
1 2 3 4 5 Objectif
X Proposer les services du centre social sur les communes périphériques à Nangis
X Répondre aux besoins des jeunes
X Informer les habitants sur les actions du centre social
X Orienter les habitants en fonction de leurs besoins
Analyse qualitative et autres remarques
Les services se sont préparés en créant des outils adaptés à l’itinérance, notamment une mallette permettant de présenter le centre social et
son rôle, une exposition représentation de nos actions.
Le choix des actions de Nangislude itinérantes a été facilité par : la convention d’objectifs avec la ccbn et le positionnement des élus sur les
actions prioritaires pour leur commune. L’objectif «Répondre aux besoins des jeunes» a été plus difficile à mettre en place car il demande un
travail sur le long terme. Cependant la sensibilisation auprès de ce public a pu se mettre en place par l’itinérance de l’animateur et par sa
présence au collège et lycée sur le temps méridien.
Implication des habitants :
Les habitants sont indirectement impliqués. Ils sont cependant consultés en permanence sur leurs envies et besoins au sein de leurs
communes.
Difficultés rencontrées :
Peu de rencontre du public jeune sur les communes. Difficulté à communiquer sur nos actions.
Perspectives :
Suite à la signature de la convention d’objectifs, cette action devient une des finalités du prochain projet
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017
Projet social 2014 2017

Contenu connexe

Tendances

Bro Lokireg décembre 2016
Bro Lokireg décembre 2016Bro Lokireg décembre 2016
Bro Lokireg décembre 2016
mairielocquirec
 
Bro+n°38 1+hd
Bro+n°38 1+hdBro+n°38 1+hd
Bro+n°38 1+hd
mairielocquirec
 
Bulletin 2020
Bulletin 2020Bulletin 2020
Bulletin 2020
mairiesadl
 
Bulletin municipal sadl 2021 vd
Bulletin municipal sadl 2021 vdBulletin municipal sadl 2021 vd
Bulletin municipal sadl 2021 vd
mairiesadl
 
Bulletin Municipal St Aubin dec 2019
Bulletin Municipal St Aubin dec 2019Bulletin Municipal St Aubin dec 2019
Bulletin Municipal St Aubin dec 2019
mairiesadl
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Sandrine Bochet
 
Bro lokireg n°36
Bro lokireg n°36Bro lokireg n°36
Bro lokireg n°36
mairielocquirec
 
Bro lokireg n37
Bro lokireg n37Bro lokireg n37
Bro lokireg n37
mairielocquirec
 
Bim sep octnov 2020 - nr 345
Bim   sep octnov 2020 - nr 345Bim   sep octnov 2020 - nr 345
Bim sep octnov 2020 - nr 345
DRAMAIS
 
Bulletin juin 2015
Bulletin juin 2015Bulletin juin 2015
Bulletin juin 2015
mairiedeDomagne
 
Bim juin 2020 - nr 344
Bim   juin 2020 - nr 344Bim   juin 2020 - nr 344
Bim juin 2020 - nr 344
DRAMAIS
 
PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016
Orgerus Mairie
 
Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018
mediathequelesourn
 
Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011
Le-Sourn Le Sourn
 
Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016
mediathequelesourn
 
Bulletin domagné déc_2012
Bulletin domagné déc_2012Bulletin domagné déc_2012
Bulletin domagné déc_2012mairiedeDomagne
 
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
mediathequelesourn
 
Journal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de RebreuveJournal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de Rebreuve
TomCiesielski
 

Tendances (20)

Bro Lokireg décembre 2016
Bro Lokireg décembre 2016Bro Lokireg décembre 2016
Bro Lokireg décembre 2016
 
Bro+n°38 1+hd
Bro+n°38 1+hdBro+n°38 1+hd
Bro+n°38 1+hd
 
Bulletin 2020
Bulletin 2020Bulletin 2020
Bulletin 2020
 
Bulletin municipal sadl 2021 vd
Bulletin municipal sadl 2021 vdBulletin municipal sadl 2021 vd
Bulletin municipal sadl 2021 vd
 
Bulletin Municipal St Aubin dec 2019
Bulletin Municipal St Aubin dec 2019Bulletin Municipal St Aubin dec 2019
Bulletin Municipal St Aubin dec 2019
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
 
Bro n°34 (2)
Bro n°34 (2)Bro n°34 (2)
Bro n°34 (2)
 
Bro lokireg n°36
Bro lokireg n°36Bro lokireg n°36
Bro lokireg n°36
 
Bro lokireg n37
Bro lokireg n37Bro lokireg n37
Bro lokireg n37
 
Bim sep octnov 2020 - nr 345
Bim   sep octnov 2020 - nr 345Bim   sep octnov 2020 - nr 345
Bim sep octnov 2020 - nr 345
 
Bulletin juin 2015
Bulletin juin 2015Bulletin juin 2015
Bulletin juin 2015
 
Bim juin 2020 - nr 344
Bim   juin 2020 - nr 344Bim   juin 2020 - nr 344
Bim juin 2020 - nr 344
 
PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016PEO Supplément Juin 2016
PEO Supplément Juin 2016
 
Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018
 
Argentré Infos Mai 2014
Argentré Infos Mai 2014Argentré Infos Mai 2014
Argentré Infos Mai 2014
 
Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011Bulletin de fin d'année 2011
Bulletin de fin d'année 2011
 
Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016Bulletin le sourn juillet 2016
Bulletin le sourn juillet 2016
 
Bulletin domagné déc_2012
Bulletin domagné déc_2012Bulletin domagné déc_2012
Bulletin domagné déc_2012
 
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
Bulletin municipal estival Le Sourn 2019
 
Journal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de RebreuveJournal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de Rebreuve
 

En vedette

Erika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199C
Erika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199CErika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199C
Erika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199C
Erika Valdivia
 
Medicina
MedicinaMedicina
Medicina
Carlos Castillo
 
Que es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PC
Que es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PCQue es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PC
Que es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PC
nena-maydeline
 
CV Marco Varanese (ITA)
CV Marco Varanese (ITA)CV Marco Varanese (ITA)
CV Marco Varanese (ITA)Marco Varanese
 
Taller tic universidad nacional de río negro
Taller tic  universidad nacional de río negroTaller tic  universidad nacional de río negro
Taller tic universidad nacional de río negro
Ornella Carusso
 
Sourav misra1
Sourav misra1Sourav misra1
Sourav misra1
Sourav Misra
 
Henna
HennaHenna
Esperanto
EsperantoEsperanto
Esperanto
Artodox Artem
 
MEDICINA LEGAL
MEDICINA LEGAL MEDICINA LEGAL
MEDICINA LEGAL
Carlos Castillo
 
м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.
м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.
м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.
Светлана Луценко
 
Adolescent
Adolescent Adolescent
Adolescent
Saurav_612
 
Concepto basicos en macroeconomía
Concepto basicos en macroeconomíaConcepto basicos en macroeconomía
Concepto basicos en macroeconomía
fany preciado romayna
 

En vedette (12)

Erika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199C
Erika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199CErika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199C
Erika Valdivia Rhetorical Critisism Paper - Comm 199C
 
Medicina
MedicinaMedicina
Medicina
 
Que es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PC
Que es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PCQue es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PC
Que es mantenimiento a PC y tipos de mantenimiento a PC
 
CV Marco Varanese (ITA)
CV Marco Varanese (ITA)CV Marco Varanese (ITA)
CV Marco Varanese (ITA)
 
Taller tic universidad nacional de río negro
Taller tic  universidad nacional de río negroTaller tic  universidad nacional de río negro
Taller tic universidad nacional de río negro
 
Sourav misra1
Sourav misra1Sourav misra1
Sourav misra1
 
Henna
HennaHenna
Henna
 
Esperanto
EsperantoEsperanto
Esperanto
 
MEDICINA LEGAL
MEDICINA LEGAL MEDICINA LEGAL
MEDICINA LEGAL
 
м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.
м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.
м'яка іграшка у сучасному декоративно - ужитковому мистецтві.
 
Adolescent
Adolescent Adolescent
Adolescent
 
Concepto basicos en macroeconomía
Concepto basicos en macroeconomíaConcepto basicos en macroeconomía
Concepto basicos en macroeconomía
 

Similaire à Projet social 2014 2017

Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Bulletin municipal hiver 2019 2020
Bulletin municipal hiver 2019 2020Bulletin municipal hiver 2019 2020
Bulletin municipal hiver 2019 2020
mediathequelesourn
 
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013comlasne
 
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
Mairie Argentré du Plessis
 
Bat validé
Bat validéBat validé
Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014cyber35
 
Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015
Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015
Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015
Orgerus Mairie
 
Bat7 bulletin adp_octobre
Bat7 bulletin adp_octobreBat7 bulletin adp_octobre
Bat7 bulletin adp_octobre
Mairie Argentré du Plessis
 
Orgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 webOrgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 web
Orgerus Mairie
 
Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus Mairie
 
Echo 90 novembre 2016 bat
Echo 90 novembre 2016 batEcho 90 novembre 2016 bat
Echo 90 novembre 2016 bat
Orgerus Mairie
 
Echo novembre 2016
Echo novembre 2016Echo novembre 2016
Echo novembre 2016
Orgerus Mairie
 
Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1
comlasne
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Mairie Argentré du Plessis
 
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Mairie
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
lesaintmarcquoi
 
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Synergences hebdo 419
Synergences hebdo 419Synergences hebdo 419
Synergences hebdo 419
Isabelle Delahaye
 
Echo 102 janvier 2018
Echo 102 janvier 2018Echo 102 janvier 2018
Echo 102 janvier 2018
Orgerus Mairie
 

Similaire à Projet social 2014 2017 (20)

Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
 
Bulletin municipal hiver 2019 2020
Bulletin municipal hiver 2019 2020Bulletin municipal hiver 2019 2020
Bulletin municipal hiver 2019 2020
 
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
 
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
 
Bat valide
Bat valideBat valide
Bat valide
 
Bat validé
Bat validéBat validé
Bat validé
 
Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014
 
Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015
Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015
Peo 078 octobre_2015_v7__041859500_1007_12102015
 
Bat7 bulletin adp_octobre
Bat7 bulletin adp_octobreBat7 bulletin adp_octobre
Bat7 bulletin adp_octobre
 
Orgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 webOrgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 web
 
Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)
 
Echo 90 novembre 2016 bat
Echo 90 novembre 2016 batEcho 90 novembre 2016 bat
Echo 90 novembre 2016 bat
 
Echo novembre 2016
Echo novembre 2016Echo novembre 2016
Echo novembre 2016
 
Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
 
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
 
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014
 
Synergences hebdo 419
Synergences hebdo 419Synergences hebdo 419
Synergences hebdo 419
 
Echo 102 janvier 2018
Echo 102 janvier 2018Echo 102 janvier 2018
Echo 102 janvier 2018
 

Dernier

RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Guy Boulianne
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Philippe Villette
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juinAnimations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Philippe Villette
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
MAIRIEORGERUS
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
lecourrierdesstrateg
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
AssociationAF
 

Dernier (15)

RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juinAnimations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
Animations du Pays d'Art et d'Histoire Aure Louron du 16 au 23 juin
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
 
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdfLe-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
Le-programme-du-Nouveau-Front-Populaire-date-du-14-juin-2024.pdf
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - SupportsRASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
RASAD du 9 et 10 mars 2023 Nancy - Supports
 

Projet social 2014 2017

  • 1. 1 Table des matières Table des matières......................................................................................................................................................1 PREMIERE PARTIE : LE CENTRE SOCIAL, SES MOYENS, SES RESSOURCES HUMAINES ET SON PARTENARIAT ...............2 A) PRESENTATION DU CENTRE SOCIAL ...........................................................................................................................2 1) Identification du centre social.............................................................................................................................2 2) Territoire d’intervention .....................................................................................................................................2 3) Descriptif des locaux ...........................................................................................................................................4 B) FONCTIONNEMENT DE L’ASSOCIATION...................................................................................................................................... 5 1) Les instances de décisions...................................................................................................................................5 2) Impact territorial.................................................................................................................................................6 3) Ressources internes ............................................................................................................................................8 4) Le partenariat, réseau et instance de concertation..........................................................................................10 DEUXIEME PARTIE : LA DEMARCHE D’ELABORATION DU PROJET SOCIAL ...................................................................14 La démarche d’élaboration.......................................................................................................................................14 TROISIEME PARTIE : EVALUATION DU PROJET SOCIAL 2011-2014...............................................................................16 1) Le devenir de l’association................................................................................................................................17 2) Evaluation du projet social 2011-2014 .............................................................................................................18 3) Synthèse du projet social 2011-2014................................................................................................................22 QUATRIEME PARTIE : PROJET SOCIAL 2014-2018.........................................................................................................50 1- L’environnement...................................................................................................................................................50 2– Les outils du diagnostic........................................................................................................................................51 3- Les résultats ..........................................................................................................................................................52 4- Les orientations 2014-2018 ..................................................................................................................................59 Conclusion...............................................................................................................................................................102
  • 2. 2 PREMIERE PARTIE : LE CENTRE SOCIAL, SES MOYENS, SES RESSOURCES HUMAINES ET SON PARTENARIAT A) PRESENTATION DU CENTRE SOCIAL 1) Identification du centre social  Nom du centre : Centre Social Nangis Lude  Statut : Association loi 1901  Gestion : Association Nangis Lude COORDONNEES Siège social 18 Promenade Ernest chauvet – 77 370 Nangis Accueil 18 Promenade Ernest Chauvet- 77 370 Nangis 09.54.05.49.88 Ludothèque 50 Avenue Louis Braille – 77 370 Nangis 09.52.61.80.61 Terre d’Echanges 18 Promenade Ernest Chauvet – 77 370 Nangis 09.53.87.99.05  Association créée le 15 Mars 2003  1er agrément centre social : 2009  Période de validité de l’agrément antérieur : 01 Avril 2011 au 30 Mars 2014  Renouvellement d’agrément : 01 Avril 2014 au 30 Mars 2018  Territoire d’intervention : communauté de communes de la Brie Nangissienne 2) Territoire d’intervention L’association Nangis Lude a toujours accordé une attention particulière à la communauté de communes de la Brie Nangissienne. En effet, lors des précédents agréments, il y avait une forte fréquentation des habitants issus de la communauté de communes. Nangis Lude prenait en compte l’ensemble du territoire. Cependant le domaine d’intervention du centre social a été formalisé à compter du 1er janvier 2013 lors de la signature d’une convention d’objectifs entre la communauté de communes et Nangis Lude. Le territoire d’intervention de Nangis Lude est la communauté de communes de la Brie Nangissienne. Avec l’arrivée d’une commune supplémentaire le 31 décembre 2013, il est actuellement composé de 15 communes autour du bassin de Nangis. Au 1er janvier 2013 il rassemble 16 302 habitants dont 8 083 à Nangis.
  • 3. 3 Nombre d’habitants au 1er Janvier 20131 : Communes nombre habitants Chateaubleau 333 Clos Fontaine 266 Fontains 266 Fontenailles 1069 Gastins 676 Grandpuits-Bailly-Carrois 1003 La Chapelle Rablais 967 La Croix en Brie 680 Nangis 8083 Quiers 685 Rampillon 803 Saint Just en Brie 252 Saint Ouen en Brie 862 Vanvillé 174 Vieux Champagne 185 La communauté de communes de la Brie Nangissienne est située entre Melun et Provins à environ 60 km de Paris. Malgré une densité de population importante à Nangis, le territoire est majoritairement rural. Une commune est classée Zone de Revitalisation Rurale. La communauté de communes est desservie par le train SNCF sur la commune de Nangis et par le Bus Seine et Marne Express n°47 sur 3 des 15 communes (Fontenailles, Saint-Ouen en Brie et Nangis). Les services de la communauté de communes ont également mis en place un service de transport à la demande 3 jours par semaine avec 50 arrêts sur le territoire. Le nombre de passage à la gare de Nangis est passé de 700 passages par jour en 2012 à 1400 en 2013. Malgré son éloignement de la capitale mais fort de son cadre de vie, on note l’arrivée de nouveaux habitants sur le territoire, passant de 13 265 habitants en 1990 à 16 302 en 2012, soit 77.70 habitants au m². La Brie Nangissienne reste néanmoins un territoire jeune avec 43 % de la population de moins de 60 ans. Nous reviendrons plus précisément sur le territoire dans la partie diagnostic. 1 Source Insee 1er Janvier 2013
  • 4. 4 3) Descriptif des locaux Depuis 2010, les locaux de l’association sont situés dans le quartier appelé « la mare aux curés », parc d’habitat social recensant près de 700 logements, soit un tiers de la population de la commune. Ces locaux sont mis à disposition par la ville et le bailleur « logement francilien » afin de créer de l’animation dans le quartier et être au plus proche des habitants les plus en difficultés. Nangis Lude dispose actuellement d’une structure éclatée de 180 m² répartie sur 3 lieux différents dans un même quartier. La situation géographique des locaux de l’association a l’inconvénient de ne pouvoir représenter l’intercommunalité en raison de la stigmatisation du quartier par de nombreux habitants. Nous travaillerons sur cette problématique dans le prochain projet social. Afin de mettre en œuvre le projet social, nous avons choisi l’aménagement suivant : L’accueil Espace en deux parties proposant un lieu convivial d’accueil pour les habitants et les partenaires ainsi qu’une salle polyvalente accueillant des activités, réunions, groupes de paroles… La ludothèque : Espace en deux parties comportant une ludothèque, espace structuré autour du jeu disposant d’une collection de 800 jeux et jouets, d’une réserve pour les bureaux des ludothécaires et pour la gestion de stock de jeux. Cet espace accueille à la fois la ludothèque et le Lieu d’Accueil Enfants—Parents. Un appartement de 3 pièces accueille le service Terre d’échanges qui propose les activités socio-culturelles, la pépinière de projets, et un espace administratif composé du bureau d’équipe et du bureau de la directrice. L’association bénéficie également de mises à disposition de salles municipales pour les évènements ou activités accueillant plus de public comme par exemple : les salles des fêtes des communes de la Brie Nangissienne de manière ponctuelle et la salle de danse du SMJ une fois par semaine pour les animations percussions. 18 Promenade Ernest Chauvet – Nangis : - Siège social - Accueil public - Service Terre d’échanges - 2 bureaux administratifs 50 Avenue louis Braille – Nangis : - Accueil Ludothèque - Accueil LAEP Ludibulle
  • 5. 5 ASSEMBLEE GENERALE CONSEIL D’ADMINISTRATION BUREAU Directrice Directrice Adjointe Financière et Administrative Référente familles Référent accueil 2 Ludothécaires Service civique Animateur Socioculturel Service civique Service civique Agent Polyvalente B) FONCTIONNEMENT DE L’ASSOCIATION 1) Les instances de décisions a) Organisation des ressources humaines Organigramme : b) Fonctionnement des instances de gestion/décision du centre social : L’Assemblée générale est l’organe suprême de l’association. Elle se réunit une fois par an sur convocation de la Présidente du Conseil d’Administration. Le Conseil d’Administration : Le Conseil d’Administration se réunit actuellement une fois par bimestre, soit entre 5 et 6 fois dans l’année, plus si nécessaire. Le Bureau : Dans le cadre des pouvoirs qui lui sont conférés par le Conseil d’Administration, le Bureau assure la gestion courante en conformité avec les orientations prises en Assemblée Générale et Conseil d’Administration. Les membres du bureau sont élus pour une durée allant d’une Assemblée Générale à la suivante et sont rééligibles (article 14 des statuts) Les membres du bureau sont élus lors de chaque renouvellement du conseil d’administration.
  • 6. 6 Depuis octobre 2012, les membres du Bureau se réunissent tous les 15 jours. c) Membres des instances de décisions L’association est administrée par un Conseil d’administration composé actuellement de : - 7 Membres Adhérents : « Sont membres adhérents les personnes ou familles qui versent à l’association le droit d’entrée et/ou la cotisation annuelle dont les montants sont déterminés par le conseil d’administration » et ont voix délibératives ». - 3 Membres Institutionnels : « Sont membres institutionnels les représentants de la communauté de communes de la Brie Nangissienne désignés par elle pour siéger au Conseil d’Administration ». Ils ont voix délibératives et sont dispensés de cotisation ». - 0 Membres Associés : « Sont membres associés les représentants d’associations et institutions locales». Habitants Elus 2) Impact territorial a) Participation des habitants Outre le Conseil d’Administration composé essentiellement d’habitants, plusieurs outils ont été mis en place et développés afin que le centre social soit un réel équipement au service des habitants, en travaillant sur l’écoute et l’accompagnement : NOM Prénom Ville Profession Titre GRONNIER Sophie PROVINS Coach Présidente MORIN Philippe NANGIS Professeur de sports Vice-Président VANTYGHEM Sandie RAMPILLON Professeur des écoles Secrétaire MORIN Delphine NANGIS Assistante maternelle Vice-Secrétaire THIEBLOT Yves NANGIS Jardinier Président d’honneur MOGENIER Jérôme QUIERS Directeur de centre social Trésorier FLEURY Catherine NANGIS Aide Médicaux Psychologique Administratrice LECOMTE Gilbert CLOS FONTAINE Chargé d’Affaires Administrateur DESPLATS Jean-Marc CHATEAUBLEAU Agriculteur Administrateur MOREAU Didier NANGIS Instructeur technique d’aviation civile Administrateur DEJEU Martine FONTENAILLES Comptable Administratrice
  • 7. 7  Service aux associations : Ce service propose un accompagnement global pour la mise en place d’actions et/ou projets portés par les habitants. Il apporte des conseils pour la création et la gestion d’associations, et met à disposition du matériel, des locaux et du personnel selon les projets.  Paroles des habitants : Il est mis en place des outils d’expression laissés à disposition à l’accueil, il peut s’agir de murs d’expression, de camera pour enregistrement, … qui permettent à toute personne de passage à l’accueil de laisser ses impressions, propositions, avis, sur le centre social ou sur le territoire. Un montage des « paroles des habitants » a été fait puis mis en ligne sur le site internet de Nangislude.  Les groupes de travail : Nous constituons au besoin des groupes de travail spécifiques. Il existe par exemple aujourd’hui un groupe de travail pour l’accompagnement aux vacances familles, pour l’atelier « main à la pâte »… De plus, le prochain projet social a été élaboré avec les fruits de différents groupes de travail. Ces groupes de travail, à l’image des adhérents du centre social, reflète la mixité sociale présente sur le territoire.  Réunion bénévoles : Afin de valoriser et remercier l’implication bénévole au sein de notre structure, des rencontres conviviales sont mises en place. C’est également l’occasion d’entendre les attentes, besoins et envies des habitants que ce soit pour des formations ou pour l’amélioration des conditions de vie sociale sur leur territoire. b) Modalité d’adhésion La participation aux actions du centre social nécessite l’adhésion à l’association, le montant de l’adhésion est fixé comme suit : Habitants de la Brie Nangissienne Extérieurs Individuels 5 € 10 € Familles 10 € 15 € Structure 60 € 100 € A cela s’ajoute une participation forfaitaire variant en fonction des activités, elle est calculée en fonction du public visé et du coût réel de l’action. A titre d’exemple, la ludothèque nécessite une participation supplémentaire de 7 € / an / famille et les cours de percussions africaines une participation de 150 € / an, seules activités payantes du centre social. Afin que l’aspect financier ne soit pas un frein, certains ateliers sont gratuits et ne nécessitent pas l’adhésion comme le Lieu d’Accueil Enfants Parents et les soirées jeux. L’association accepte également le paiement par chèques services distribués par le CCAS.
  • 8. 8 3) Ressources internes a) Turn over De nombreux changements de personnel ont eu lieu sur la dernière période du projet social. En effet, une partie de l’équipe permanente a changé et une restructuration interne a du s’effectuer. Ainsi M. Dimitri PUISSANT, l’animateur et l’un des fondateurs du service terre d’échanges a quitté l’association le 31 Juillet 2012 pour se rapprocher de sa famille. M. Jérôme MOGENIER, fondateur de l’association et 1er directeur a quitté son poste le 31 Aout 2012 pour une nouvelle expérience à Brie Comte Robert. Cependant il est toujours présent dans l’association, car il est actuellement trésorier de l’Assocation. La référente accueil et coordinatrice de l’animation globale, Mlle Sylvie LOU GASSY, qui après avoir développé et laissé son empreinte à l’accueil du centre social a quitté l’association le 14 Décembre 2012 pour découvrir un nouveau territoire et élargir ses compétences. Le départ de différents postes à contrat d’insertion ont également laissé les traces de leur passage. Nangis Lude a accueilli de nouveaux membres au sein de son équipe durant l’année 2012. La situation financière de l’association devenant de plus en plus complexe et nécessitant un suivi très régulier, il était indispensable de recruter une personne à temps plein pour se charger de ces missions. Mme Najla ELBOUHATI a été embauchée comme secrétaire comptable en février 2012 puis promu au poste de directrice adjointe administrative et financière. Mme Anne-Marie LEPROVOST a également rejoint l’équipe en février 2012 afin de faciliter le fonctionnement interne en assurant l’intendance. Après deux mois de vacance du poste de directeur, Mme FLEURY-RAEMY Anne a pris ses fonctions de directrice en octobre 2012. L’année 2012 a été riche en changement pour l’équipe du centre social. Suite au départ de trois salariés dont deux salariés avec d’importantes responsabilités, un remaniement interne s’est effectué. Cela a engendré certaines modifications et réactualisations des fiches de poste. L’objectif est désormais de stabiliser la nouvelle équipe du centre social et de retrouver un équilibre nécessaire au dynamisme de Nangis Lude. b) L’équipe actuelle du centre social
  • 9. 9 Prénom Nom Fonction Type contrat Date d’embauche Qualification Anne FLEURY-RAEMY NDIAYE Directrice CDI Temps complet Poste FONJEP -23/10/2012 -Maitrise Sciences de l’éducation option éducation tout au long de la vie -DEJEPS option développement de projet territoire et réseaux -Licence Gestion et administration de la musique -Formation d’Adaptation aux Nouveaux Responsables (FCSF) -Premiers secours Najla ELBOUHATI Directrice adjointe administraive et financière CDI Temps complet -29/02/2012 - Bachelor administration et gestion des entreprises - BTS AG PME – PMI -Formation : les fondamentaux des centres sociaux(FCSF) Kathleen BOURLHONNE Référente Familles CDI ¾ temps Poste FONJEP -01/06/2009 avec 1 an d’ancienneté comme ludothécaire, animatrice -Master Socio démographie -Formation LAEP (EPE) -BAFA -Premiers secours -Formations : les fondamentaux des centres sociaux( FCSF) Lambert MENAGER Référent Accueil CDI Temps complet Emploi tremplin - 15/12/2012 avec 1 an d’ancienneté comme assistant accueil - Référent Accueil - Bac Pro communication graphique - CAP Dessin d’exécution en communication graphique - SST - Formation RECO (FCSF) Rémy THIEBLOT Ludothécaire CDI Temps complet Emploi Tremplin -08/01/2008 -BPJEPS Animateur Culturel Jeux et Jouets -Méthodologie de projets (CRIPS) -Jeu et handicap -BAFA -Premiers secours Elodie MAILLARD Ludothécaire CDD Temps complet Emploi d’avenir -03/09/2013 - BAPAAT option Loisirs du Jeune et de l’Enfant - BAFD - BAFA - Premiers secours - Formation : mise en jeu (ALIF) Geoffrey BERTAZZOLO Animateur socioculturel CDI Temps complet Emploi Tremplin -09/10/2013 - Dut carrière sociales option animation socioculturelle - Licence professionnelle Médiation et développement social par le sport -Premier Secours -BAFA Anne-Marie LEPROVOST Agent polyvalent CDD CUI Insertion ¾ de temps -21/02/2012 -Formation lutte contre les discriminations -Formation au tri sélectif Chantal HAREUX Psychologue Superviseur CDI - 2h/trimestre -15/10/2008 - Psychologue clinicienne
  • 10. 10 4) Le partenariat, réseau et instance de concertation Dans cette partie, nous distinguons partenariat, réseau et instance de concertation. Il est entendu dans la notion de partenariat, un travail en direction des habitants avec des objectifs communs pour chaque structure. Le réseau permet aux professionnels et administrateurs de réfléchir ensemble sur des problématiques de territoire encore sans réponse. Il met en lien des acteurs du territoire, afin de bénéficier d’outils créés au service des habitants, mais également d’ouvrir les résultats et constats de chacun à l’ensemble des professionnels du territoire. Au fil des années, Nangis Lude est de plus en plus identifié comme association ressource et participe activement à différentes instances de concertation sur le territoire. La concertation et la mutualisation nous paraissent être les clefs de la réussite pour œuvrer au mieux. a) Le partenariat Durant ces 3 ans, l’équipe de Nangislude a travaillé à la mise en place d’outils facilitant et favorisant le partenariat. Ainsi, nous parvenons à mobiliser un grand nombre de structures dans le cadre du projet social. Pour faciliter la lecture sur l’état du partenariat au sein du centre social, nous distinguons 5 catégories : - Institutionnel et financier - Logistique et communication - Rencontres partenariales - Ressource et Formation - Projet et action Un tableau recensant les partenaires du centre social est reporté en annexe 1 p. 2. Nous retrouvons certains partenaires dans différentes catégories selon les objectifs et projets des structures mais aussi selon les thématiques des bimestres qui structurait le fonctionnement de l’accueil : - Emploi et solidarité - Santé et prévention - Protection environnement - Sorties, sports et loisirs - Arts et cultures - Tolérance et discrimination - Mobilité et logement Le centre social a travaillé activement ces 3 dernières années sur la mise en place de différents outils à destination des partenaires afin de répondre au mieux aux besoin des habitants et du territoire :  Thématiques des bimestres : Afin d’améliorer la lisibilité de l’ensemble de nos outils et services, nous travaillons systématiquement autour des sept thématiques (présentées ci-dessus). Elles définissent le classement au sein du centre de ressources et de documentation. Ces thématiques sont aussi les axes
  • 11. 11 de fonctionnement pour les mercredis p’tits dej et les actions du centre social. Elles ont été choisies par la référente accueil en concertation avec le "Réseau Sud 77" décrit ci-dessous.  Les mercredis p’tits dej : Organisés selon les thématiques du bimestre, ces rencontres permettent à la fois de promouvoir les actions du centre social et de laisser place aux partenaires pour présenter leurs structures et leurs projets en cours et à venir. Ils favorisent la connaissance des acteurs sur le territoire et mettent en lien des partenaires pour éventuellement faire naitre de nouveaux projets. C’est également l’occasion de faire une veille sur les problématiques que certains peuvent rencontrer et qui n’ont pas encore trouvées de réponse.  L’annuaire sociétal : Mis en place en partenariat avec la Fédération des centres sociaux de Seine-et- Marne, le centre social Les Arts en Boule, les PAL Trait d’Union de Montois et Clair & Net, il s’agit d’un répertoire à destination des partenaires du Sud du département recensant les différents équipements et acteurs selon leurs catégories d’équipements. Chaque fiche comporte les missions, les publics et les coordonnées des acteurs. L’annuaire sociétal s’enrichit à la suite de chaque mercredi p’tit dej et a été distribué lors d’une plénière en 2012 sur l’état du partenariat au Sud du territoire. L’objectif est ainsi de mieux orienter notre public et de faciliter la connaissance du territoire. Après avoir créé une rubrique partenaire sécurisée sur le site internet de Nangis Lude, l’annuaire sociétal peut être consulté et enrichi par les acteurs qui le souhaitent. (Le modèle de la fiche de renseignements est reporté en annexe 2 p.4)  Services aux associations : Depuis sa création, Nangislude apporte aux habitants et associations locales un soutien méthodologique et logistique dans la mise en œuvre et/ou dans le fonctionnement de leurs projets. Le centre social met à disposition ses compétences, locaux et matériels en fonction des demandes. Certaines associations sont également hébergées par Nangislude et peuvent être présentes lors d’animations pour promouvoir leurs structures.  Les Ludofolies : Festival intercommunal de la Brie Nangissienne, cette manisfestation accueille de plus en plus de visiteurs et recense près de 100 bénévoles. Organisé depuis la création de l’association Nangislude, il a lieu depuis 2011 tous les deux ans. Ce festival permet à chaque partenaire d’être présent pour faire la promotion de ses actions. Cette manifestation valorise les savoir-faire du territoire autant pour les partenaires que pour les habitants. C’est une vitrine du territoire. b) Réseaux et Affiliations  Fédération des Centres sociaux et socioculturels de Seine-et-Marne Nous recevons un réel soutien de la Fédération des Centres Sociaux de Seine-et-Marne. Véritable accompagnateur technique et méthodologique, elle met en lien les professionnels de territoire. Elle a un rôle de formation et de centre de ressources. Nangis Lude s’implique le plus possible dans les chantiers de la fédération comme sur les chantiers concernant le vieillissement, la ruralité… Notre participation se traduit par une présente aux différents temps de rencontre organisés (réunions de directeurs, référents familles, groupe vacances familles, jeudis qui échangent…), mais aussi par la volonté de faire de notre centre social un lieu d’expérimentation au service d’autres acteurs professionnels. Notre association est également présente au sein du conseil d’administration de la fédération départementale.
  • 12. 12  Association des Ludothèques en Ile de France Le centre social est issu d’un projet de promotion de la culture et du patrimoine ludique, dans un premier temps, animations en pied d’immeuble, puis ludothèque, avant de devenir structure d’animation locale puis centre social en 2009. Il est donc naturel au sein de nos équipes de continuer de promouvoir le jeu et les ludothèques. Nous restons très attentifs à la vie de ce réseau et sommes à disposition de toute instance politique, ou équipement souhaitant créer une ludothèque en Seine-et- Marne. Nous profitons également des rencontres et formations mises en place par l’association.  Fédération Départementale des Foyers Ruraux La Fédération Départementale des Foyers Ruraux était auparavant basée à Nangis. Ceci a permis à notre association de tisser des liens et notamment de mettre en action divers évènements comme les ludofolies ou encore « le jour le plus court ». Nous profitons également de certaines formations organisées par les foyers ruraux. Depuis 2012 la fédération est notre prestataire social.  Culture du Cœur L’association Culture du cœur se positionne exclusivement sur des programmes d’actions afin de permettre aux plus démunis des quartiers prioritaires l’accès aux pratiques artistiques et culturelles. Nous participons activement à ce réseau sous deux formes : par la promotion des offres de l’association auprès de nos habitants et en organisant des sorties familles grâce aux programmes d’actions proposés par l’association. Nous souhaitons ainsi susciter l’envie de nos adhérents à profiter de ces services.  RESO 77 RESO 77 est une association départementale dont le but est la promotion de la communication, de l'information, de l'observation et de l'échange dans les divers champs sur le territoire de Seine-et-Marne. Elle développe une dynamique de réseaux entre les organismes, les professionnels et les bénévoles. Nous participons à ce réseau dans l’objectif d’être au courant des actualités du territoire concernant le partage des connaissances, la mutualisation des compétences et des pratiques entre les adhérents.  Réseau Sud 77 A l’initiative de deux centres sociaux, Les Arts en Boule et Nangis Lude, de nombreuses réunions ont eu lieu dans le but d’amener les centres sociaux, PAL, et autres associations du sud Seine-et-Marne à se regrouper afin de :  Créer des échanges de pratiques entre structures du même territoire  Mutualiser compétences, réseaux, moyens, outils  Créer une plénière sur l’état du partenariat au Sud de la Seine et Marne c) Instance de concertation :
  • 13. 13  REAAP : Réseau d’Echanges d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité Depuis sa création, Nangislude participe au Réseau d’Echanges d’Appui et d’Accompagnement à la Parentalité. Ce réseau est un regroupement de professionnels seine-et-marnais travaillant autour de la parentalité. Suite au changement de coordination et de co-animation de ce réseau, les présents objectifs du groupe sont les suivants : - Confronter des pratiques professionnelles - Capitaliser, mutualiser des savoirs, des expériences et des pratiques - Etre un lieu ressources pour les participants et notamment être un espace de présentation et d’analyse d’une démarche, d’une opération qui a fonctionné, être un endroit d’analyse de documents - Devenir un observatoire départemental permettant de cibler l’implication des familles - Animer un réseau départemental de partenaires impliqués dans les REAAP et le soutien à la parentalité Dans ce cadre, dès 2011, des journées départementales de la parentalité destinées aux acteurs, bénévoles, professionnels, élus du territoire sont mises en place afin de travailler cette question à un niveau départemental en prenant appui sur le groupe d’animation existant dont nous faisons partie.  CLSPD : Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (Nangis) Depuis le changement de municipalité à Nangis, le Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance a été réactivé et rassemble de nombreux acteurs mobilisés autour de cette problématique. Nangis Lude est présent sur deux des quatre thématiques : « le lien social » et « les actions socio-éducatives ». De par sa participation, promotion de ses actions et présentation de ses constats, le centre social est de plus en plus identifié et considéré comme acteur ressource du territoire.  Conseil éducatif local (Nangis) Dans le cadre de la mise en place d’un Projet Educatif Local sur la commune de Nangis, le centre social a été sollicité pour participer au conseil éducatif local. Cette instance, présidée par l’élue à l’enfance et à la jeunesse, rassemble une majorité des acteurs locaux afin de travailler sur les problématiques majeures que peuvent rencontrer les parents et les acteurs sur la commune. Ces rencontres permettent également de se concerter sur la mise en place des nouvelles réformes de l’Etat.
  • 14. 14 DEUXIEME PARTIE : LA DEMARCHE D’ELABORATION DU PROJET SOCIAL La démarche d’élaboration Le contexte du centre social ces deux dernières années (cf ci-dessous partie « le devenir de l’association ») a engendré de multiples rencontres entre partenaires institutionnels, élus, professionnels et fédération des centres sociaux. Dès lors en 2012 un diagnostic de territoire a été réalisé puis partagé avec ces derniers et un comité de pilotage s’est constitué. Parallèlement, dans le cadre de la recherche d’un nouveau partenaire financier, un comité de vie sociale a vu le jour. Celui-ci regroupe élus de la communauté de communes et représentants de Nangislude. De plus, suite à une convention d’objectifs entre la communauté de communes et le centre social, un comité de suivi se réunit trimestriellement afin de faire le point sur les actions et résultats pour chaque objectif. D’autre part, lors de notre assemblée générale extraordinaire en 2013, les propositions pour la refonte des statuts avec la présence de nouveaux membres dans les instances de décision ont été votées. Des membres institutionnels : élus représentant la communauté de communes et membres associés nous ont rejoint. Ainsi 4 élus représentants de la communauté de communes sont présents au Conseil d’Administration avec voix délibérative. Nous avons souhaité pour l’élaboration du projet social 2014-2018 travailler davantage avec les habitants et partenaires sur l’élaboration du projet. Nous avons donné la priorité à la parole des habitants plutôt qu’à la mise en place d’un comité de pilotage avec partenaires institutionnels et élus car nombreux comités existent déja. Notre devise a été « Conscientiser, organiser, pour ainsi mobiliser ». Conscientiser : L’équipe a d’abord élaboré l’enquête pour le diagnostic, puis des habitants volontaires ont été formés pour présenter le questionnaire auprès des habitants, des professionnels, des élus et des représentants associatif. Le questionnaire a permis à certains habitants sondés de prendre conscience et/ou de formaliser les problématiques qui les touchent sur leur bassin de vie. L’enquête a également permis de recenser les envies des habitants à se mobiliser et à s’investir sur le territoire. Un Conseil d’Administration Extraordinaire composé d’habitants, élus et salariés a été mis en place pour définir les nouvelles orientations à partir du bilan des trois années et du diagnostic de territoire. Ainsi les membres présents ont pu prendre conscience et/ou se conforter dans leurs observations quant aux problématiques et leviers du territoire. Organiser : Suite à la formalisation des orientations pour les 4 prochaines années, nous avons souhaité poursuivre notre démarche en mettant en place une commission par orientation ouverte à tous ceux qui le souhaitaient : habitants, élus, partenaires… (affiche en annexe 3 p.6). Animées par la directrice, chaque commission s’est réunie 2 fois. La première commission avait pour objectifs de définir les améliorations et perspectives pour les actions existantes en fonction des nouvelles orientations et de proposer des nouvelles actions. La seconde commission devait définir les attentes et objectifs des actions.
  • 15. 15 Chaque commission a réuni au minimum 8 personnes avec un bon équilibre entre les professionnels, habitants et partenaires. Les partenaires qui ont répondu présents sont : la CAF, la MSA, le collège de Nangis, le Pôle Emploi, la Maison Des Solidarités, l’association les Fêtards, la Mairie de Nangis avec : le Service Municipal Jeunesse, les médiateurs de rue, la responsable du Projet Educatif Local. Mobiliser : Nous souhaitons pour le prochain projet impliquer et mobiliser les habitants dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation du projet social 2014-2018. Ainsi nous favorisons dès à présent l’accompagnement des initiatives et volontés des habitants par les professionnels compétents. Des binômes salariés/bénévoles sont mis en place pour la majorité des actions du centre social. a) Les objectifs de cette démarche Avec l’équipe de salariés, les partenaires, les habitants et les élus nous avons travaillé avec des démarches participatives. Toutes les rencontres ont été animées sous forme d’animation participative que ce soit pour la définition des orientations ou encore pour la formulation des objectifs de chaque action. L’objectif de cette démarche est de permettre à tous les membres du groupe de s’exprimer et de trouver sa place. De plus, par cette méthode, il est très rare qu’une distinction entre les professionnels et habitants se fasse. Malgré le nombre important de participant, en travaillant par petit groupe, nous avons obtenu des résultats très productifs. Il est cependant important de noter que la directrice en tant qu’animatrice de ces réunions doit faire preuve d’adaptation face aux propositions du groupe et peut difficilement anticiper les fruits de ces rencontres. Avec cette démarche, la parole est donnée aux habitants et nous devons la prendre en compte dans l’élaboration du projet et des actions. a) La mise en œuvre Ci-dessous le planning de la démarche et de validation intermédiaires par les instances de décision. Nous avons décidé de rapprocher les différentes rencontres participatives afin de favoriser et de faciliter l’implication des habitants.
  • 16. 16 b) Schéma directeur de la démarche d’élaboration du projet social 2012 Décembre 2013
  • 17. 17 TROISIEME PARTIE : EVALUATION DU PROJET SOCIAL 2011-2014 1) Le devenir de l’association a) Dispositif Local d’Accompagnement Durant l’année 2012, dans le cadre d’un Dispositif Local d’Accompagnement, le centre social a fait appel au cabinet de consultants Ramboatiana et Lombardi afin d’avoir un appui méthodologique et cibler les axes stratégiques du développement avec différents scénarii : l’évolution des activités à envisager, les projets qui pourraient être développés, le développement de l’autofinancement, la recherche de partenaires privés… Le financement de la CAF est important pour la structure mais non suffisant, la participation de la CAF est en effet plafonnée à 40% maximum des coûts réels. Le reste des ressources provient des aides à l’emploi (emploi tremplin, CUI-CAE et Fonjep) et des subventions. L’enjeu pour l’association était donc de réussir à obtenir un soutien suffisant des collectivités locales afin de compenser la fin programmée des emplois tremplin. Par le Dispositif Local d’Accompagnement, l’idée était d’amener la prise de conscience et solliciter des co-financeurs pour pérenniser les actions du centre social. Pour être dans la capacité de faire des projections financières, nous avons établi un budget prévisionnel où nous avons retenu les subventions que nous considérions comme pérennes, et reporté les financements dégressifs ou ponctuel afin d’obtenir une progression jusqu’en 2017. Nous avons également indiqué les leviers potentiels en termes de nouveaux financements. En s’appuyant sur cette analyse, l’étude du cabinet a été présentée lors d’un conseil communautaire en pointant plusieurs scenarii : – La fermeture de Nangis Lude fin 2012 – Nangis Lude reste porté par la seule Ville de Nangis => réduction de la « voilure » à hauteur du financement possible – D’autres communes rejoignent Nangis => réduction de la « voilure » à hauteur du financement possible – Nangis Lude devient porté par la communauté de communes la Brie Nangissienne => « voilure » adaptée au financement La constitution d’un partenariat financier avec la communauté de communes (qui inclut la municipalité de Nangis) étant au cœur de la stratégie de pérennisation de l’association, un comité de pilotage a été organisé avec les partenaires financiers et locaux de l’association. Les membres du comité présents (Fédération des Centres Sociaux de Seine et Marne, CAF, mairie de Nangis, Communauté de Communes) se sont entendus sur l’échéance pour qu’une décision soit rendue quant au soutien financier que l’association peut attendre des collectivités territoriales sur les prochains années. b) Sensibilisation au concept centre social Dans le cadre de la recherche d’un partenaire financier pour Nangis Lude, Le délégué de la Fédération Départementale des Centres Sociaux de Seine-et-Marne a rencontré l’ensemble des conseils municipaux de la
  • 18. 18 Brie Nangissienne afin d’expliquer les concepts de "centre social" et d’"animation globale". Ainsi il a apporté une base théorique solide à l’ensemble des élus locaux. A la suite de ces visites, de nouvelles questions sont posées par les élus : « Comment le centre social peut-il se déployer sur le territoire intercommunal ? », « Quelles actions précises proposera-t-il ? ». Afin de répondre à ces questions, toute l’équipe du centre social a élaboré un questionnaire à destination des habitants, élus, représentants associatifs et professionnels exerçant sur l’ensemble des communes de la Brie Nangissienne. Les résultats de cette enquête nous ont permis de construire le diagnostic de territoire. 2) Evaluation du projet social 2011-2014 a) Evolution des adhérents Les adhésions Les adhésions à Nangis Lude sont prises à compter du 1e Septembre jusqu’au 31 Aout. Pour l’année 2013-2014, seuls sont comptabilisés les adhésions du 1er Septembre au 31 décembre 2013. Cependant nous recensons plus d’adhésions que l’année passée à cette même période. 0 50 100 150 200 250 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 Evolution des adhésions Il est important de noter que suite à différents évènements en 2010, certaines données sont manquantes. En effet, au début de cette même année, le centre social a dû faire face à un cambriolage avec le vol des outils informatiques, et donc des données. Quelques mois plus tard, Nangis Lude a déménagé assez brusquement et l’équipe a du s’adapter à une nouvelle implantation et à un nouveau public. Les adhésions ont été reprises dès Septembre 2011 avec un outil permettant la centralisation des renseignements et l’analyse de notre public. Comme évoqué précédemment, certaines actions comme le Lieu d’Accueil Enfants-Parents ne nécessitent pas de prise d’adhésion au centre social. Nous ne pouvons donc pas les inclure dans le graphique précédent. Il semble cependant intéressant d’illustrer la fréquentation des parents à cette action spécifique à Nangislude.
  • 19. 19 A travers ce graphique nous pouvons constater une importante augmentation entre les années 2010-2011 et 2011-2012. Celle-ci s’explique principalement par l’identification du nouveau lieu d’accueil de la part des habitants. De plus, des problèmes de fuite d’eau sur 2010- 2011 ont perturbé la régularité de l’accueil enfants- parents. L’accueil a été victime de son succès et souvent saturé en 2011-2012 et 2012-2013. Les deux années sont similaires en nombre de passage. En 2013 nous avons ouvert deux nouveaux lieux d’accueil hors Nangis afin de laisser la place à de nouveaux parents. Après 4 mois d’exercice nous constatons que le nombre de passage est déjà égal à celui de 2012-2013. Provenance de nos adhérents : Nous constatons une importante augmentation de la fréquentation des habitants de la Brie Nangissienne à nos actions. Il a été constaté au cours de cette période que certaines familles participent à plusieurs activités de Nangislude. Certaines d’entre elles sont actuellement des leviers pour promouvoir les actions plus fragiles et nouvelles.
  • 20. 20 Le centre social est encore récent et a dû s’adapter à une nouvelle implantation dès l’agrément du projet social 2011-2014. Malgré une attention particulière depuis 2009 pour le territoire intercommunal, celui-ci n’a été formalisé qu’en 2013 à la signature de la convention d’objectifs avec la Communauté de Communes. L’année 2011-2012 a été importante pour l’avenir de l’association avec une grande période de diagnostic. De plus, la stigmatisation du quartier d’implantation du centre social n’a pas aidé la venue des habitants hors Nangis. On note cependant une pérennisation d’un public hors communauté de communes. Celui-ci reflète le manque d’équipement au centre de la Seine et Marne. Nous constatons que ce public fréquente principalement les actions autour de la parentalité. Le centre social est encore mal identifié par les communes périphériques de Nangis, nous avons souhaité aller vers un nouveau public. Dès lors sur l’année 2012-2013, l’itinérance des services de Nangislude s’est amorcée et se pérennise sur 2013-2014. Nous avons souhaité illustrer la provenance de nos adhérents pour l’année 2013-2014 car celles-ci soulignent bien le maillage des différentes communes qui commence déjà à se former après un trimestre d’exercice. Analyse qualitative : L’analyse de nos adhérents met en évidence une moyenne d’âge très jeune, soit une moyenne de 25 ans pour 2011-2014. Celle-ci s’explique principalement par : - nos adhésions familles où tous les membres sont inscrits. - les adhésions pour la ludothèque Il nous semble important de s’intéresser aux tranches d’âges supérieures dans le prochain projet. Nous notons une majorité d’adhérent de sexe féminin comme dans la majorité des centres sociaux. Cependant les hommes et jeunes garçons sont également présents d’une part à la ludothèque, mais de plus en plus sur les autres actions de Nangislude comme à ludibulle, aux sorties familles, aux soirées jeux… Ci-dessous deux graphiques en comparaison pour représenter l’évolution de la fréquentation de nos services. 0 5 10 15 20 25 30 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 Moyenne d'Age
  • 21. 21 Il est intéressant de noter le maintien de la fréquentation de la ludothèque, action centrale et historique de notre structure. L’animation locale tient toujours une place importante au sein de l’association même si elle a été moins présente ces dernières années. Cependant l’affluence des participants est toujours aussi encourageante. L’objectif du projet social 2011-2014 était de diminuer progressivement les animations locales pour laisser place aux nouvelles actions. Nous pouvons donc en conclure que cet objectif est atteint. Nous constatons une fréquentation moins forte sur certaines actions ponctuelles comme la pépinière de projet, les mercredis p’tits dej, les groupes vacances… Cela se justifie par l’augmentation de la fréquentation globale sur la structure et sur la ponctualité de certaines actions par rapport à la régularité hebdomadaire d’autres. Afin de valoriser la fréquentation des différents services et actions, un tableau de bord de statistiques a été mis en place en 2013. (cf annexe 4 p. 7)
  • 22. 22 3) Synthèse du projet social 2011-2014 1) Rappel des orientations Le projet social 2011-2014 était centré autour des orientations suivantes : 2) Evaluation des orientations et actions Les 4 orientations du projet 2011-2014 ont été évaluées quantitativement à partir des fiches évaluation. Nous avons tout d’abord évalué chaque action en reprenant les objectifs spécifiques et en les notant entre 1 et 5 par année (1 le plus bas et 5 le plus élevé). Nous avons ensuite rassemblé chaque action selon son objectif général pour établir une moyenne. Enfin, les objectifs généraux de l’orientation ont été rapprochés et une moyenne a été calculée pour chacune des années. Pour compléter ce travail, nous avons ensuite travaillé en équipe pour analyser chaque évolution. De par les questionnements et compléments qui ont émergé, l’analyse qualitative de ces trois années a pu se faire. Ci-dessous l’illustration de ce bilan avec 4 parties correspondantes aux orientations : Animation globale :  Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire  Redonner un sens au mot citoyenneté  Lutter contre l’exclusion Animation Collectif Familles :  Accompagner la parentalité
  • 23. 23 Nous nous intéresserons premièrement à l’orientation : développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire. Le premier objectif de cette orientation est de développer des outils d’information au service des habitants et des partenaires. Les actions mises en place pour y répondre étant le centre de ressource documentaire et les rencontres mercredis p’tits dej habitants et partenaires. Le centre de ressource documentaire a été mis en place et des outils ont été créés et aménagés pour promouvoir cet espace et inciter les habitants et les partenaires à emprunter les ouvrages. Nous avons investi dans un logiciel pour la classification et l’enregistrement des prêts. A la demande des habitants, partenaires et professionnels, le centre documentaire s’enrichit chaque année. On recense en 2013, 577 ouvrages (livres, DVD…) mais les emprunts sont encore peu fréquents. Il semble donc important de poursuivre le développement de ce service afin de faire reconnaitre son utilité. Les rencontres mercredis p’tit dej habitants et partenaires initiés en 2010 ont pour objectifs de promouvoir les initiatives des habitants, de devenir lieu de rencontre et de concertation entre les partenaires du territoire, de valoriser les actions existantes et de susciter les rencontres. La préparation et la mise en œuvre des mercredis p’tits dej habitants a demandé beaucoup de temps et d’énergie à l’équipe, mais la fréquentation des participants a diminué avec le temps et ce service a fini par s’est essouffler. Malgré la richesse de ces rencontres, Nangislude a arrêté l’action fin 2011 afin de se concentrer sur d’autres projets. En revanche les mercredis p’tits dej partenaires ont continué à se dérouler 1 fois par bimestre. Une régularité de la participation a été constatée et une envie d’aller plus loin s’est fait ressentir. Dès lors, nous avons effectué un diagnostic sur l’état du partenariat au sud de la Seine et Marne. Nous l’avons partagé avec tous les partenaires qui le souhaitaient lors d’une plénière en décembre 2012. L’un des objectifs de cette rencontre était de trouver ensemble une continuité aux mercredis p’tits dej partenaires. Le déroulement actuel de ces rencontres met en évidence le besoin des partenaires d’exposer et de présenter les projets en cours et à venir sur le territoire. De nouveaux partenariats entre certaines structures sont d’ailleurs nés de ce réseau. Malgré une légère baisse de fréquentation sur les deux dernières années, la richesse des échanges durant ces rencontres favorise la mise en réseau des acteurs locaux pour une meilleure cohésion sur le territoire. Le second objectif, promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle se construit autour de la structuration de l’accueil et des outils de communication. Cette première action est organisée par bimestre thématique avec la mise en place d’expositions et la mobilisation de ressources autour de sujets d’actualité. Nous avons pu mettre en place des actions spécifiques en réponse aux besoins des habitants. A la lecture du graphique, on observe une légère baisse au niveau des résultats pour l’année 2013. Celle-ci s’explique en partie par le turn over important de l’équipe d’accueil et un manque de temps en 2013 en raison de la préparation du diagnostic sur l’état du partenariat. Nous avons toujours accordé une attention particulière à la communication sur le territoire. Malgré nos efforts pour la lisibilité avec la mise en place d’une charte graphique et différents supports de communication, certains habitants disent ne pas être suffisamment informés. Depuis 2013, nous nous concentrons sur la mise en place d’un protocole de diffusion avec des échéances précises et des moyens de diffusion spécifiques aux actions. L’ensemble de l’équipe se mobilise et se concentre sur la diffusion de nos supports pour faciliter la promotion de nos actions.
  • 24. 24 La seconde orientation : redonner un sens au mot citoyenneté regroupe 2 objectifs : Promouvoir les savoir- être et les savoir-faire et Permettre à chacun de s’impliquer dans la citoyenneté. Cette orientation a connu une importante évolution ces dernières années. Après une mise en place et la création d’outils pour aider la formalisation, la pépinière de projets et les animations locales ont facilité la réussite de ces objectifs. On peut expliquer en partie la stagnation des résultats en 2013 par la baisse de fréquentation au service terre d’échanges. Ce service a subi deux départs consécutifs et a perdu ses repères dans l’association que ce soit pour les salariés ou pour les habitants. Le renouvellement du projet social permet de lui donner une nouvelle dynamique. Certaines actions ont eu plus de difficultés à se pérenniser. C’est le cas par exemple du Réseau d’Echanges Réciproque de Savoirs. Malgré une forte implication de la référente familles et les offres de savoirs disponibles, le réseau s’est assez rapidement essoufflé. Nous faisons l’hypothèse que les offres ne correspondaient pas aux demandes. L’année 2013 a été riche en rencontres habitants autour de repas citoyen et d’animations d’été. Ces actions ont favorisé les échanges et liens intergénérationnels entre les habitants. Très vite, nous avons constaté la fidélisation des participants même si les animations se déroulaient sur différentes communes. Par ces actions, nous avons favorisé l'information et promu les actions du centre social. Malgré la faible mobilisation des habitants sur les communes périphériques de Nangis, on observe l’adhésion de nouveaux habitants rencontrés pendant ces animations.
  • 25. 25 Cette orientation se compose de 4 objectifs avec une action comme moyen de mise en œuvre. L’objectif favoriser l’intégration des individus marginalisés a comme moyen de mise en œuvre l’Accompagnement à la scolarité et l’accompagnement vers l’emploi. L’accompagnement à la scolarité faisait et fait toujours partie des fortes demandes des parents sur le territoire. En 2011, La ville de Nangis a souhaité créer un CLAS au sein de la commune. Nous ne pouvons pas nous substituer à une action prise en charge par un partenaire dans le cadre de l’animation globale. Afin de contribuer à sa mise en place, nous avons indiqué notre volonté de participer et de co-construire l’action avec eux. Dès lors, nous avons effectué une étude auprès des habitants pour préciser leurs besoins dans le cadre de ce service. Cette étude a été remise à l’équipe municipale mais l’action est restée sans suite. L’atelier d’accompagnement vers l’emploi a remporté un vif succès en 2010-2011. Cependant, nous avons constaté sur le long terme que l’accompagnement en groupe n’était pas le plus adéquat. Nous avons retravaillé les objectifs de cette action en mettant en place un accompagnement social individuel ou collectif et des entretiens d’écoute sur rendez-vous. Parallèlement, nous poursuivons notre travail de cohésion sociale avec la mise en réseau des différents partenaires. Nous avons travaillé de manière transversale sur certaines de nos actions pour favoriser l’intégration des individus marginalisés, ceci est même devenu une des finalités du centre social. L’accueil du Foyer d’Aide Médicalisé dans nos activités a été pour nous le moyen de répondre à deux objectifs : favoriser l’intégration des individus marginalisés et Lutter contre les discriminations. L’accueil du FAM a débuté sur les temps d’ouverture de la ludothèque. Le succès amorcé a été tellement enrichissant que nous avons souhaité aller plus loin dans le partenariat. De nombreux projets ont été mis en place entre les deux structures autour du livre. Des pré-réservations pour les résidents du FAM sur l’atelier de la bricole sont faites mensuellement et la mixité avec les habitants est un réel succès. Nous souhaiterions valoriser ce travail et inciter un responsable du FAM à entrer au conseil d’administration de Nangis Lude. Le troisième objectif, travailler sur la mobilité avec la mise en place de l’itinérance a rencontré quelques difficultés à se mettre en place, puis a connu un grand essor en 2013 avec la signature de la convention d’objectifs avec la communauté de communes. En 2013, nous avons mis en place au minimum 1 de nos actions sur toute les communes de la Brie Nangissienne et trois lieux d’accueil LAEP.
  • 26. 26 L’objectif, susciter les rencontres, les échanges, a connu une légère augmentation ces trois dernières années. En effet, le moyen de mise en œuvre est l’action main à la pâte et celle-ci a connu plusieurs aménagements en fonction des habitants présents. Cette action prendra une nouvelle dynamique sur le projet social 2014-2018. L’orientation accompagner la parentalité fait partie de l’Animation Collective Familles et est composée de deux objectifs. L’objectif Proposer des outils d’accompagnement à la parentalité transversaux regroupe plusieurs moyens d’actions. On note une légère baisse pour cet objectif en 2012. Celle-ci se justifie par l’aménagement de certaines actions comme « l’atelier de bricole en familles » et « l’accompagnement aux vacances familles ». Leur fonctionnement ne correspondait plus aux besoins des habitants et nous avons donc retravaillé les objectifs : - L’atelier bricole en familles a été décalé au mercredi à la place du jeudi pour favoriser les liens enfants-parents. Cette action est actuellement un levier vers les autres services du centre social. - Nous ne mettons plus en place des séjours familiaux en collectifs mais travaillons sur l’accompagnement aux vacances individuelles. Ainsi nous favorisons l’implication des habitants et le salarié reste en soutien pour la prise d’autonomie de certaines familles. Des permanences pour les sorties familles étaient mises en place pour réaliser ensemble la sortie. Malgré le succès de ces sorties, la fréquentation aux permanences a chuté. Nous avons donc décidé en 2013 de les arrêter pour trouver un autre moyen de concertation dans le projet 2014-2018. Pour 2013, on observe une forte augmentation de la fréquentation des habitants sur les différents services autour de la parentalité. Nangislude est devenu un lieu reconnu comme espace de lien intergénérationnel et d'échanges de savoirs et de savoir-faire parents-enfants. L’objectif Proposer des outils d’accompagnement à la parentalité adaptés à chaque tranche d’âge de l’enfant repose sur les activités de l’association implantées et reconnues par les habitants et partenaires sur le territoire.
  • 27. 27 Ces dernières années la ludothèque, action centrale du centre social, a connu une belle évolution. Après le déménagement, nous avons dû aménager ce nouveau lieu et le promouvoir auprès d’un nouveau public. Depuis, la ludothèque est identifiée et a sa place au sein du quartier. Les habitants se sont maintenant impliqués dans le lieu et des projets de décorations (fresques) ont été réalisés. L’accueil des centres de loisirs occupe également une place importante dans notre fonctionnement. Les services de la ludothèque sont de plus en plus reconnus par les partenaires. Nous avons été sollicités pour assurer un temps autour du jeu dans les établissements scolaires. Depuis 2012, le ludobreak est présent au collège et au lycée. De plus, suite à la signature de la convention avec la communauté de communes nous avons repris la compétence du « ludobus » et sommes responsables des ludoscolaires ; présence de la ludothèque sur les écoles élémentaires. Au vu de cette forte évolution, l’équipe de la ludothèque s’est agrandie et travaille sur un projet pédagogique avec les différents types d’accueil. Ludibulle occupe une place importante au sein du centre social. L’année 2013 est centrale pour ce Lieu d’Accueil Enfants-Parents. Après quelques difficultés, l’accueil Ludibulle à Nangis a été labélisé par le Conseil Général en 2013. Fort de son succès ludibulle était souvent saturé. En réponse aux demandes des habitants, des élus de la communauté de communes et pour désengorger l’accueil de Nangis, nous avons ouvert 3 nouveaux lieux d’accueil sur le territoire. Depuis 2013, 2 demi-journées sont consacrées à l’accueil enfants- parents. Nous avons constaté que les parents qui fréquentaient essentiellement ludibulle sont maintenant présents sur de nombreuses actions proposées par le centre social. Les groupes de paroles sont toujours des instances difficiles à mettre en place. Malgré les demandes des habitants lors des rencontres la fréquentation est très faible. On note cependant la richesse des échanges sur les temps informels. Les Objectifs de ces rencontres seront retravaillés dans le projet 2014-2018. Evaluations des actions 2011-2014 : Lors de l’agrément 2011-2014, Nangis Lude a travaillé sur un mode d’évaluation cohérent pour l’ensemble de l’équipe, chaque action est donc évaluée avec le même outil :
  • 28. 28 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : BIMESTRE Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire Promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle Public ayant participé à l’action : Equipe de salariés, bénévoles et partenaires Partenariat établi : Partenaires présents lors des mercredis p’tits dej Modalités de mise en œuvre : Nous fonctionnons à l’accueil en corrélation avec les différents bimestres établis dans l’année : Prévention Santé/ Arts et cultures/ Tolérance et discriminations/ Protection de l’environnement/ Sports, loisirs, sorties/ Emploi et solidarités. Nous proposons différentes expositions sur des faits d’actualités et mettons à disposition de la documentation en rapport avec la thématique. Chaque bimestre est préparé et évalué par l’ensemble de l’équipe. En fonction des thématiques, des actions sont co-construites avec les partenaires. Le lud’info et la sélection des articles se font également en fonction du bimestre. Ce fonctionnement permet d’enrichir notre réseau partenarial, d’avoir une connaissance globale des services présents sur le territoire et d’enrichir le centre de ressource (documentations, fiches d’établissement…). Dès lors, le centre social pérennise sa fonction ressource pour les partenaires en recensant les besoins, freins, leviers, réseaux… sur le territoire Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 objectif atteint – 5 Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif 3.83 Structurer l’action du centre social 3.83 Améliorer la communication en établissant une programmation bimensuelle 3 Promouvoir l’action des partenaires et des habitants 3 Mutualiser les ressources du territoire 3.6 Mobiliser les ressources autour des sujets d’actualité Analyse qualitative et autres remarques La structuration par bimestre permet au centre social de rendre visible ses actions et d’élargir le réseau partenarial. On note un bon retour des partenaires. Les habitants quant à eux ont du mal à s’y retrouver. Les derniers bimestres ont été moins riches et l’équipe de Nangislude commence à s’essouffler. Implication des habitants : Dans le cadre des bimestres, la structuration a permis aux habitants de s’impliquer dans certaines actions. Ainsi des journées thématiques ont pu être mises en place avec et pour les habitants. Sans liste exhaustive, nous retiendrons l’exposition durant le bimestre « Arts et Cultures », le repas citoyen et le rallye pédestre dans le cadre du bimestre « protection de l’environnement » et l’itinérance de nos actions pour le bimestre « mobilité et logement ». Ces actions amène une forte participation des habitants Difficultés rencontrées : La place laissée aux habitants reste minime et les thématiques ne les inspirent pas forcément. De plus, la structuration bimestrielle est parfois compliquée à combiner avec le fonctionnement et avec les actualités du centre social. Perspectives : Le bimestre demande à être retravaillé afin que les habitants puissent s’y retrouver et que les partenaires s’approprient le fonctionnement du centre social. La reprise des bimestres thématiques ne semble pas nécessaire pour le prochain agrément. Nous garderons une attention particulière à notre fonction généraliste en maintenant et élargissant la diversité de notre réseau partenarial lors de nouvelles actions. Avec l’arrêt du fonctionnement par bimestre de nombreuses actions vont devoir être réaménagées comme toute notre communication. Afin d’optimiser le temps de l’accueil, la gestion de la communication en sera modifier, la parution du lud’info, moins fréquente, sera accompagner tous les mois par une newsletter mensuelle. La même idée sera proposée pour les rencontres partenaires ainsi que pour le mercredi p’tit dèj habitant.
  • 29. 29 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : ACCUEIL DES STRUCTURES Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire Promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle Public ayant participé à l’action : Structures partenaires Partenariat établi : ALSH, L’ABRI, AZIN, ESPOIR, APS Contact, ADMR, RAM, INITIATIVE 77, MEDIATHEQUE, LYCEE, Modalités de mise en œuvre : Nangis Lude travaille depuis plusieurs années avec des partenaires du territoire en accueillant leurs publics ou leurs équipes sur des projets structurés autour de l’activité ludique (ALSH, FAM, écoles..). Nous souhaitons diversifier les services proposés aux partenaires ainsi qu’à leurs publics afin de promouvoir le centre social Des permanences et/ou animation ont été mises en place lors de ces trois dernières années avec la participation de plusieurs professionnels. Lors du bimestre «emploi et solidarité» avec la participation d’Initiative 77, de Domicile Service, de l’Association de la Zone Industriel de Nangis ainsi que le RAM. Lors du bimestre «santé et prévention» avec l’intervention de APS Contact sur les addictions autour de la télévision, des jeux vidéo, ou des drogues ou la participation d’Espoir lors de nos animations d’été. Lors du bimestre arts et cultures avec la participation des ALSH sur un projet de décoration à la ludothèque ou encore avec l’Abri sur l’atelier de la bricole pour le salon page à page. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 objectif atteint – 5 objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif 4 Diversifier les possibilités d’accueil des structures 3.3 Faire connaitre les nouveaux champs d’action du centre social Analyse qualitative et autres remarques La mise en place de ces permanences/animations ont permis au centre social de diversifier les actions autour des thématiques des différents bimestres mais aussi de créer une passerelle entre les habitants et les professionnels. Implication des habitants : Quelques rencontres habitants avec les publics des structures, mais reste fortement à développer Difficultés rencontrées : Besoin de mieux connaitre les temps de préparation de chaque structure afin de mieux anticiper chaque projet. Les phases de préparations étant très différentes elles sont parfois le frein de projets pertinents. Perspectives : L’accueil des structures est essentiel pour le bon fonctionnement du centre social car il permet de favoriser les liens et les rencontres entre les habitants et les partenaires. Cependant, nous ne souhaitons pas le reconduire comme une action à part entière. Nous considèrerons l’accueil des structures comme partenariat sur chaque action.
  • 30. 30 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : COMMUNICATION Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire Promouvoir le centre social et sensibiliser à son rôle Public ayant participé à l’action : Habitants, partenaires, institutionnels Partenariat établi : Diffusion de la communication : Associations, Commerces, service de la ville ainsi que la Communauté de commune. Modalités de mise en œuvre : Le lud’info est édité tous les deux mois pour informer les habitants et les partenaires de nos actions et de nos actualités. A la demande des habitants, un travail en 2013 a été fait pour valoriser le planning des actions. Ainsi les articles sont dorénavant mis sur le site internet. Le site internet a été mis en place et est actualisé une fois par mois. Pour ce faire, le référent accueil a fait une formation word-press sur deux jours. Nous avons également créé un profil sur les réseaux sociaux. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif 3.5 Poursuivre le travail d’optimisation de la communication 4 Edition bimestriel du lud’info 2.3 Mise à jour régulière du site internet 2.6 Création de mailing listes 2.5 Rechercher des moyens de diffusion. Analyse qualitative et autres remarques Le site internet a connu différentes modifications pour le rendre plus accessible. Cependant des progrès sont encore à faire car les visites sont de plus en plus nombreuses et régulières. Nous avons travaillé sur des nouveaux moyens de diffusion et faisons régulièrement appel aux commerces selon le type d’action mis en place. La diffusion bimestrielle du lud’Info ne suffit plus car après un mois, l’outil n’est plus présent chez les commerçants et chez les partenaires. Implication des habitants : Les habitants sont régulièrement consultés sur notre communication que ce soit pour le contenu ou pour la diffusion. Difficultés rencontrées : Diffusion de notre communication quelques fois trop tardive. Nous avons rencontré quelques difficultés pour anticiper le nombre de documents à imprimer et à distribuer. Problème d’actualisation du site internet. Une fois par mois ne suffit pas à rendre le site vivant. Temps pour la diffusion Les affiches sont diffusées alors que la connaissance des actions et du centre social sont encore médiocres sur certaines communes du territoire. Un accompagnement est nécessaire. Perspectives : Le lud’info est étroitement lié avec la structuration bimestrielle. Nous devrons donc retravailler l’outil. Il semble important de faire les mises à jour du site hebdomadairement pour favoriser l’accès aux informations du centre social. Un protocole de communication va être mis en place pour faciliter la diffusion de notre communication. Il est indispensable d’accompagner la documentation en itinérance et au sein des mairies de la communauté de communes afin que les employés de mairie puissent mieux orienter les habitants. Une mailing liste partenaires/Habitants sera utilisée afin de transmettre les newsletters.
  • 31. 31 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : MERCREDI P’TIT DEJ Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Développer la transversalité, la concertation, la mutualisation et la cohésion sur le territoire Développer des outils d’information et d’orientation au service des habitants et des partenaires Public ayant participé à l’action : Partenaires habitants, équipe salariés, bénévoles. Plus de 100 partenaires présents lors de ces actions. Partenariat établi : Présence aux rencontres et co-construction : partenaires financier, institutionnels, … Tous les acteurs locaux sont conviés à ces rencontres. Modalités de mise en œuvre : Mercredi p’tit dej sont mis en en place tous les 1ers mercredis de chaque mois impair de 9h à 12h à la Salle Dulcie September, puis à l’accueil du centre social. Ces rencontres se déroulent en deux temps. Première partie : promotion du centre social et présentation des bimestres. Seconde partie : promotion des initiatives des partenaires avec animation de la réunion par Nangis Lude. La structuration des p’tits dej habitants était plus flexible. Ces derniers se sont arrêtés en 2012. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 à approfondir – 4 objectif atteint – 5 Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif 3.2 Devenir le lieu de rencontre et de concertation des partenaires du territoire 3.2 Promouvoir et valoriser les actions existantes 4.2 Susciter les rencontres et les échanges 3.2 Sensibiliser sur l’action du Centre Social Un essoufflement des partenaires sur les dernières années (sentiment de redite) s’est fait ressentir. La connaissance entre les acteurs du territoire s’est améliorée et un besoin d’aller plus loin a été souligné. La convivialité et la richesse des échanges contentent toujours les partenaires et de nouveaux partenariats se sont mis en place suite à ses rencontres. Les mercredis p’tits dej habitants quant à eux mobilisaient beaucoup de temps pour la préparation alors que la fréquentation était minime. Nous avons donc décidé d’arrêter l’action pour nous concentrer sur de nouvelles actions. Implication des habitants : Les habitants étaient impliqués dans la réalisation du petit déjeuner pour les rencontres. Ils étaient également consultés pour le choix des rencontres habitants. Difficultés rencontrées : Suite à la baisse de fréquentation et des observations des partenaires, une plénière (réunissant 67 personnes) a été organisée en 2012 avec pour objectif de réfléchir ensemble sur l’évolution de nos rencontres et sur l’état du partenariat en Seine et Marne. Le Centre social Nangis Lude a rencontré quelques difficultés pour répondre à son objectif « promouvoir ses propres actions » afin de laisser davantage de temps aux partenaires. Le manque de temps de présentation structure, s’est fait ressentir sur certaines thématiques. Pour les rencontres habitants, la promotion de cette action a parfois été difficile à mettre en place. Cela a certainement participé à leur essoufflement sur ces rencontres. Perspectives : Ces rencontres permettent au centre social d’être identifié comme lieu de cohésion sociale et de ressource pour les partenaires et les habitants. Nous souhaitons garder cet objectif. Cependant, suite aux constats, des modifications sont à mettre en place. Nous travaillerons sur l’évolution de cette action lors des commissions pour le renouvellement du projet social afin de les construire avec les partenaires et les habitants.
  • 32. 32 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : CENTRE DE RESSOURCE ET D’INFORMATION Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Développer des outils d’information et d’orientation au service des habitants et des partenaires Public ayant participé à l’action : Partenaires et habitants Partenariat établi : Ensemble des partenaires Modalités de mise en œuvre : La fiche annuaire sociétal est envoyée aux partenaires à chaque invitation pour les Mercredis p’tit dej. L’annuaire sociétal est distribué à chaque partenaire qui le souhaite lors de ces rencontres. Chaque année, le centre social investi dans une centaine d’ouvrages pour enrichir le centre de ressource. La numérisation de tous les documents a été faite et les emprunts sont informatisés via un logiciel spécifique. Seule l’adhésion est demandée pour le prêt. Une formation avec la médiathèque de Nangis a été mise en place pour améliorer la gestion du centre de ressource. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 à approfondir – 4 objectif atteint – 5 Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif 4 Poursuivre le travail de constitution d’un centre de ressources 3.5 Créer un annuaire sociétal au service des partenaires 2.3 Travailler sur l’accessibilité des informations par tous les publics Analyse qualitative et autres remarques L’espace de l’accueil est de plus en plus identifié comme lieu ressource. Les partenaires et les habitants sollicitent régulièrement l’espace de l’accueil pour mettre à disposition leurs brochures et plaquettes de présentation. Les emprunts du centre de ressource sont encore peu nombreux mais les retours des habitants et des partenaires sont positifs quant à la qualité et la diversité des ouvrages. L’annuaire sociétal est mis en place mais le retour des partenaires pour sa réactualisation est assez difficile et demande beaucoup de temps à l’équipe de Nangislude. Implication des habitants : La classification de la documentation et l’enregistrement sur fichier informatique a été pris en charge par une bénévole. Difficultés rencontrées : La principale difficulté rencontrée dans cette action est d’obtenir le retour des partenaires de la fiche annuaire sociétal. La promotion du centre documentaire est encore difficile. Perspectives : Optimisation de l’outil annuaire sociétal en établissant un partenariat avec RESO 77 afin de créer un document riche et accessible à un réseau plus large. Poursuite de l’enrichissement du centre de ressource. Impliquer au fur et à mesure les habitants sur le centre de ressource pour le suivi des emprunts et pour la classification. Nous consulterons également les partenaires et les habitants pour l’achat des prochains ouvrages.
  • 33. 33 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : PEPINIERE Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Redonner un sens au mot citoyenneté Permettre à chacun de s’impliquer dans la société Public ayant participé à l’action : Public adultes, jeunes adultes, partenaires 302 entretiens d’accompagnement de projets au total Partenariat établi : Partenaires selon le type de projets d’habitants Modalités de mise en œuvre : La pépinière de projets est un service pour accompagner les habitants dans leur projet et démarche citoyenne. De 2011 à 2012, des permanences étaient mises en place en matinée et en soirée pour la création et la gestion d’association. Les mercredis après-midi étaient consacrés aux apports techniques de projets. A compter de septembre 2012, les permanences ont été arrêtées pour la mise en place de rendez- vous selon les demandes. Dans cet accompagnement est également inclus le prêt de matériel pour les projets collectifs sur la Brie Nangissienne et la mutualisation de notre réseau pour une meilleure pertinence d’action sur le territoire. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 à approfondir – 4 objectif atteint – 5 objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif X Optimisation des services aux porteurs de projets en incluant dans la pépinière l’ensemble des actions dédiées à ce public X Investissements de l’association pour améliorer les services X Clarification des outils X Promotion du service projet auprès des partenaires Analyse qualitative et autres remarques Nous percevons tout l’intérêt que ce service suscite auprès des porteurs de projets et pour le territoire. La pépinière de projets est de plus en plus identifiée par les habitants et les professionnels. Certaines collectivités ont également sollicitées Nangislude pour les accompagner et les soutenir dans leurs projets. La mutualisation de notre matériel est un réel succès pour l’association et devient une action à part entière. Implication des habitants : Toute action réalisée dans le cadre de la pépinière de projets est issue d’une initiative d’habitant. Difficultés rencontrées : Quelques difficultés pour promouvoir le service auprès des habitants et des partenaires. Avec l’augmentation des demandes de prêts, nous avons rencontré quelques problèmes de logistique pour la gestion du matériel. Plusieurs outils ont été mis en place en 2013. Perspectives : L’action doit continuer. Nous devons néanmoins poursuivre nos efforts pour promouvoir ce service. La mise en place d’outils méthodologiques internes et externes est nécessaire pour atteindre nos objectifs. Un enrichissement du centre de ressource est envisagé pour apporter de nouveaux éléments de réponses suite aux sollicitations des porteurs de projets.
  • 34. 34 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : TERRE D’ECHANGES Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Promouvoir les savoir-faire et savoir-être Public ayant participé à l’action : Public 11 à 17 ans : 400 Autres publics : 250 Public ados en hausse de fréquentation. Peu de fréquentation du public senior. Partenariat établi : Ludafrik (acc. projet internationale - percussions africaine), Unis’Sons (enregistrement musique), M.A.C. Nangis (Asso. Locale), Métyss’ (danse africaine), Templ’o’style (rencontre hip hop), Espoir (prévention Jeunes) , La croix rouge de Nangis (logistique), Foyer d’Accueil Médicalisé « l’Abri » , SMETOM (action pour l’environnement), Accueil de loisirs de « la Jouerie et les pitchounes » (participation aux activités), Tout Faire Matériaux – Nangis (matériel), Groupes musicaux locaux, Brie Nangissienne (Communauté de communes), Ville de Nangis (SMJ-Service technique- logistique), DDCS, Fédération des Centres sociaux (service civique), Conseil Général (financement), CAF (financement) Modalités de mise en œuvre : Lundi Soir : Danse Africaine Mardi AM : Cuisine ou couture. Ces deux actions se sont arrêtées en 2012 Mercredi Matin : pépinière de projet Mercredi AM : accueil du public Jeudi AM : Jeudi de la bricole, puis à compter de 2012 Mercredi de la bricole Jeudi AM et Soir : Percussions africaines 1er Vendredi du mois : Soirée Jeux vidéo Animations ponctuelles liées aux thématiques des bimestres Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif X Promouvoir les savoir être et savoir faire X Susciter les rencontres et les échanges X Proposer des outils d’accompagnement à la parentalité X Créer un service transversal au service des adolescents et adultes X Mise en place des salles, matériels, compétences au service de la pépinière X Adapter les ateliers avec les habitants en fonction des besoins identifiés Analyse qualitative et autres remarques De nombreuses activités ont été proposées pour mettre en évidence les savoir-être et faire, des habitants et des bénévoles de l’association. Arrêt et modifications d’activités ne correspondant plus aux attentes des habitants. En 2012, pour optimiser le fonctionnement et l’évaluation de ce service, nous avons mis en place des fiches actions et évaluations pour chacune d’entre elles. De plus, la référente familles anexe renoncé à ses responsabilités de coordinatrice et ce service n’est plus sous sa responsabilité. Le service a repris des objectifs d’animation globale. Implication des habitants : Les habitants ont été très impliqués sur le fonctionnement du service. Notamment sur la mise en place d’activités pendant les animations d’été, journée environnement… Les habitants s’engagent volontiers dans du bénévolat, dans la recherche d’échanges d’expériences et de partages. Plusieurs associations ont émergées de cette dynamique. Difficultés rencontrées : Difficultés dans la mise en place des différents espaces, due à une grande polyvalence. Soucis d’identification, auprès du public jeune, confusion des services. Les deux départs consécutifs sur le poste d’animateur socio-culturel ont amené une perte de repères du service terre d’échanges au sein de l’association. La promotion de celui-ci est encore compliquée. Perspectives : Nouvelle dynamique avec le recrutement d’un nouvel animateur et de nouveaux objectifs pour le projet de social 2014-2018. La majorité des actions sont renouvelées mais elles ont toutes une fiche action à part entière. Un travail sur la promotion de ces actions est nécessaire.
  • 35. 35 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : ANMATION LOCALES Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Redonner un sens au mot citoyenneté Promouvoir les « savoir être » et « savoir faire » Public ayant participé à l’action : Ludofolies : 1600 personnes en 2009 1000 personnes en 2010 1000 personnes en 2012 3600 passages environ sur l’action LUDOFOLIES Plus de 50 associations Plus de 250 bénévoles Œufs de paques : 600 passages pour 2011-2011-2012 Carnaval : 400 pour 2010-2011- Fête de la musique : 200 pour 2011-2012 Partenariat établi : CCBN / Mairie et service municipaux de Nangis / Associations du territoire / prestataires extérieurs / artistes (théâtre, musique, danse, majorette, speaker…) Modalités de mise en œuvre : 6 apès-midi en 2009 sur 6 communes différentes de la CCBN 5 après midi en 2010 sur 5 communes de la CCBN 1 après-midi en 2012 au parc de la mairie de Nangis Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif 4 Promouvoir la richesse du territoire 4,5 Favoriser les initiatives individuelles et collectives 4 Promouvoir la Communauté de communes 3,5 Identifier un réseau d’habitants et structures actrices 3,75 Les faire connaitre 4 Mettre à disposition une logistique 3,75 Créer un évènement vitrine de la communauté de communes Implication des habitants : Proposer aux habitants des moyens pour leurs permettre de promouvoir leurs associations, leurs projets, leurs idées lors d’un événement rassemblant plus de 1000 personnes. Les stands ont été tenus par les habitants afin de mieux promouvoir leurs savoir-faire. Les habitants sont acteurs lors des ludofolies via leur participation aux activités proposées par d’autres habitants. Difficultés rencontrées : Pour les ludofolies, lors des éditions 2009 et 2010, l’organisation pour les équipes de la CCBN et de Nangis Lude était complexe et a pris énormément de temps, ce qui fatiguait les équipes et laissait moins de temps pour les projets permanents de chaque service. Des difficultés en ce qui concerne la communication de manière générale Fédérer un groupe de pilotage pour la mise en place de manifestations pas évident car celui-ci est moins festif que les animations locales. Perspectives : C’est une action qui est à reconduire car elle réunit plusieurs acteurs associatifs du territoire, de les faire connaitre. Elle permet de créer des rencontres entre les publics via des animations, concerts, démonstrations etc… Nous poursuivrons la mise en place d’animations locales car cela nous permet de promouvoir le centre social sur la communauté de communes et de nous faire connaitre auprès du plus grand nombre Le festival des ludofolies est l’un des événements de Nangis et de sa communauté de commune qui compte 1000 passages et propose une large sélection de découvertes d’associations du territoire et leurs savoir-faire.
  • 36. 36 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : RERS Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Promouvoir les savoir être et savoir faire Public ayant participé à l’action : 36 passages adultes 2 échanges réalisés Partenariat établi : Modalités de mise en œuvre : De janvier à juin : les 1er jeudi du mois de 18 à 20h bourse aux échanges De septembre à décembre : les 1er mardis du mois de 19h à 21h bourse aux échanges stagiaire qui a passé du temps sur des outils pour présenter le rers aux mairies de la ccbn pour trouver un relais sur l’information. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif x Promotion de l’action X Accompagnement de 10 échanges la première année X Mise en place de repas témoignages et rencontre X Gestion d’une partie du RERS par les habitants X Susciter des rencontres intergénérationnelles x Valoriser les potentiels dans d’autres actions du centre social Deux échanges ont abouti en 2011, bien loin des 10 attendus. Mais cet écart nous a permis de réaliser que gérer ce type d’action nécessite de maintenir un lien permanent avec les membres du réseau car malgré le plaisir de participer aux bourses aux échanges et l’adhésion au concept, ce type d’investissement n’est pas du tout prioritaire. De plus en une année beaucoup de choses évoluent (naissance, déménagement, formation, surplus de travail…) et il est difficile de maintenir ce type d’engagement. Les échanges proposés étaient néanmoins de qualité ce qui laisse à penser que le territoire recèle encore des talents et des potentiels intéressants. La convivialité a toujours était au rendez-vous lors de bourses aux échanges et les membres du réseau présents ont pu longuement échanger sur l’intérêt d’un tel dispositif au sein d’une communauté même si beaucoup reconnaissaient ne pas pouvoir y consacrer plus de temps. Un phénomène a aussi attiré mon attention c’est que certaines personnes ne proposait qu’une offre mais sans poser de demande. Ce qui paressait au départ généreux s’est révélé être finalement une manière de se désengager plus facilement. En effet toutes les personnes qui n’ont pas pris le temps de réfléchir à la réciprocité de leurs offres se sont très peu investies sur les temps de rencontres. Implication des habitants : Choix de ce qu’ils veulent proposer au réseau et de ce qu’ils recherchent en échange Difficultés rencontrées : Manque de temps Réseau de qualité mais offres trop peu nombreuses pour permettre une réciprocité rapide et donc maintenir une dynamique auprès des membres du réseau. Crainte d’accueillir dans son domicile un inconnu Perspectives : Conservation des données et outils dédiés à l’action RERS en vue d’une éventuelle reconduction à la demande d’un groupe d’habitants.
  • 37. 37 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : ATELIER MAIN A LA PATE Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Lutter contre l’exclusion Susciter les rencontres, les échanges. Public ayant participé à l’action : Habitants de la communauté de communes, principalement issus du quartier de la Mare aux Curées. Majoritairement des femmes avec leurs enfants originaires de Nangis Foyer d’accueil Médicalisé Partenariat établi : FAM Modalités de mise en œuvre : Un atelier par semaine jusqu’en 2012. Puis, tous les premiers mardis du mois. L’atelier est encadré par l’animateur socio-culturel. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif X Susciter les rencontres, les échanges. X Créer deux ateliers par semaine. X Valoriser les habitants auprès de leurs voisins et des partenaires. X Apporter les bases de la cuisine en termes de professionnalisation. Analyse qualitative et autres remarques De nombreuses modifications ont été apportées à cette action sur les trois années. Nous avons réadapté les objectifs en fonction du public et des demandes des habitants. Celle-ci est devenue prétexte au lien social et aux échanges de savoirs parents-enfants. Implication des habitants : Implication des habitants par la confection des repas : proposition de recettes par les habitants et échanges de techniques. Valorisation de la production des ateliers dans le cadre des mercredis p’tit dèj partenaires. Difficultés rencontrées : L’atelier cuisine a été pensé lorsque l’association était située au centre-ville de Nangis. Ses objectifs ne correspondaient plus aux attentes des habitants du quartier d’implantation du centre social. Le sens recherché par ces derniers tenait beaucoup plus à une activité prétexte au lien social qu’à une initiation à la cuisine. L’atelier était trop technique et il était lié aux compétences du premier animateur. Le turn over nous a amené à réaménager cette action. Perspectives : L’action est reconduite mais ce seront dorénavant les habitants qui proposeront les recettes à préparer lors de l’atelier, cela permettra de favoriser l’échange de savoirs. De plus main à la pâte se déroulera plus qu’une fois par mois tous les premiers mardi du mois et sera suivi de la dégustation du repas avec les adhérents présent à la préparation afin de passer un moment convivial.
  • 38. 38 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : BRICOLE EN FAMILLE Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Lutter contre l’exclusion Susciter les rencontres, les échanges Public ayant participé à l’action : Avant septembre 2012 Ecart avec le public visé FAM : groupe de 5 accueillis sur pratiquement toutes les séances depuis avril 2012. (environ 50 passages) En plus de cette participation régulière on note la participation d’environ 15 personnes différentes sur cette période âgées de 18 à 50 ans (environ 60 passages) Depuis septembre 2012 à mars 2013 (mercredi bricole en famille) : 92 passages comptabilisés : 38 passages d’enfants de 21 mois à 11 ans 54 passages d’adultes 41 hommes et 51 femmes 77% des participants habitent sur la communauté de communes (dont 69% de Nangis) En 2013 400 passages Partenariat établi : FAM médiathèque Modalités de mise en œuvre : Référente familles à l’accueil du centre social. Depuis septembre 2012, de 14h à 16h30 avec échelonné. Gratuit, réservé aux adhérents Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif * Rassembler autour de la pratique du bricolage des parents et tisser avec eux un lien de confiance pour aborder progressivement leurs problématiques parentales * Susciter les échanges * Promouvoir savoir être et savoir faire * Implication de l’animateur terre échange sur le technique pour permettre à la référente famille d’être plus dans le dialogue. Le public qui était visé par l’action a évolué dans le temps pour glisser progressivement vers un tout autre public. Cet atelier a petit à petit été délaissé par les parents. Les raisons invoquées à ce retrait a été que les enfants n’étaient pas acceptés. Ce départ des parents a laissé la place au public du foyer d’accueils médicalisé très en demande mais ce qui a complétement modifié la façon de gérer cet atelier, l’éloignant peu à peu de ses objectifs de départ. En mai et juin une alternative a été mise en place sur deux samedis à un mois d’intervalle : les samedis de la bricole en famille. La formule semblait plaire aux parents mais le créneau pas du tout. En septembre nous avons donc décidé de fusionner les jeudis de la bricole et les samedis de la bricole en famille pour créer les mercredis de la bricole en famille. Cet atelier rencontre un vif succès depuis sa mise en place. Le FAM est invité à y participer environ 1 fois tous les deux mois. Les familles restent prioritaires mais il nous semblait indispensable de maintenir une mixité entre les publics et de préserver le lien avec le FAM qui s’est beaucoup investi sur un projet : la création d’un livre pour enfants : OKO. Ce livre a été d’ailleurs présenté aux familles fréquentant l’atelier ainsi que lors du salon page à page de 2013 et a permis de valoriser le public du FAM. Implication des habitants : Implication du FAM et de quelques habitants sur un projet de livre Implication de bénévoles sur un projet collectif pour le salon page à page Depuis septembre l’implication est totale puisque ce sont les participants qui décident eux même de ce qu’ils ont envie d’entreprendre. La référente familles les aide à trouver des solutions de réalisation. Difficultés rencontrées : Changement de public Réadaptation du planning et des objectifs Echec de l’implication de l’animateur de terre d’échanges Augmentation de la fréquence des ateliers Perspectives : Continuer de susciter l’envie des participants d’être les créateurs de leur atelier Maintenir des échanges intergénérationnels intra et inter familiaux. Maintenir la mixité des publics Augmenter la proportion de familles issues de la brie nangissienne.
  • 39. 39 FICHE EVALUATION NOM DE L’ACTION : ITINERANCE Animation Globale et Service Accueil Animation Collective Famille Rappel des objectifs : Lutter contre l’exclusion Travailler sur la mobilité Public ayant participé à l’action : Tous les publics de la Brie Nangissienne Partenariat établi : Comité de pilotage sur le centre social Nangis Lude : CAF, Nangis, La Brie Nangissienne, Fédération des centres sociaux de Seine-et-Marne et le Cabinet de consultants Lombardi Mairie et communauté de communes de la Brie Nangissienne : mise à disposition de salle, du ludobus et communication Modalités de mise en œuvre : Avant de décliner les offres d’itinérance sur le territoire, nous avons souhaité sensibiliser à l’existence du centre social sur le territoire intercommunal (cf. partie le devenir de l’association). Suite à la signature de la convention d’objectifs avec la ccbn, nous avons mis en place le Ludibulle(LAEP) sur 4 communes dont Nangis. La mise en place d’actions ponctuelles (soirées jeux, soirées jeux vidéo, bricole en familles et animation été) ont pu se faire. De plus, depuis, 2013 l’animateur socioculturel se déplace 1 fois par semaine sur plusieurs communes pour aller au contact des jeunes du territoire. Résultats obtenus : 1 tout est à faire – 2 en cours de réalisation – 3 : à approfondir – 4 : objectif atteint – 5 : Objectif dépassé 1 2 3 4 5 Objectif X Proposer les services du centre social sur les communes périphériques à Nangis X Répondre aux besoins des jeunes X Informer les habitants sur les actions du centre social X Orienter les habitants en fonction de leurs besoins Analyse qualitative et autres remarques Les services se sont préparés en créant des outils adaptés à l’itinérance, notamment une mallette permettant de présenter le centre social et son rôle, une exposition représentation de nos actions. Le choix des actions de Nangislude itinérantes a été facilité par : la convention d’objectifs avec la ccbn et le positionnement des élus sur les actions prioritaires pour leur commune. L’objectif «Répondre aux besoins des jeunes» a été plus difficile à mettre en place car il demande un travail sur le long terme. Cependant la sensibilisation auprès de ce public a pu se mettre en place par l’itinérance de l’animateur et par sa présence au collège et lycée sur le temps méridien. Implication des habitants : Les habitants sont indirectement impliqués. Ils sont cependant consultés en permanence sur leurs envies et besoins au sein de leurs communes. Difficultés rencontrées : Peu de rencontre du public jeune sur les communes. Difficulté à communiquer sur nos actions. Perspectives : Suite à la signature de la convention d’objectifs, cette action devient une des finalités du prochain projet