SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  40
Télécharger pour lire hors ligne
Décembre 2015
N°37
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
SOMMAIRE
2
Comité
de rédaction
Conception
impression
ulamir.association.lanmeur@wanadoo.fr
u Gwenolé Guyomarc’h,
maire,
ainsi que tous
les conseillers municipaux
EDITO
n Le mot du maire ....................................................................3
VIE COMMUNALE
n Recours de la commune de Locquirec auprès du Conseil
d’Etat..........................................................................................4
n Réhabilitation du bâtiment de la poste ...............................4
n Les frelons asiatiques............................................................5
n Le CMJ....................................................................................6
n Ecole Yvonne Folgalvez .........................................................6
n Tous à la TNT haute définition..............................................7
n Les permanences des conseillers juristes de l’ADIL.............7
n La chapelle du Linguez ......................................................8/9
n Infos communales..........................................................10/11
n Etat civil 2015.......................................................................12
VIE ASSOCIATIVE
n Le Comité d’animation........................................................13
n Les amis de l’art religieux....................................................14
n Locqui Loisirs Club ..............................................................15
n Association des pêcheurs plaisanciers...............................16
n La SNSM ...............................................................................17
n La Loki Gliss’Academy .........................................................18
n Association Diwall Ar Bigi Coat ...........................................19
n Les Anciens Combattants ..............................................20/25
Cérémonie de remise de médaille de la Légion d’Honneur à G.A. Wood
MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !
Discours du Révérend George Albert Wood
Cérémonie du 11 novembre
Charline Jézéquel distinguée
Le repas des anciens combattants
Morts pour la France en 1915 inscrits sur le monument aux morts
Informations aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre
Informations aux Pupilles de la Nation
“ Les Ailes brisées ”
n Ecole de voile .................................................................26/29
n Comité de jumelage Drumshanbo-Locquirec...............30/31
n Ulamir-CPIE ....................................................................32/33
n Sauvegarde du Trégor .........................................................34
n Locquirec Découverte .........................................................35
n Dour ha Douar .....................................................................36
n Gym pour tous .....................................................................37
n Le Club de bridge.................................................................37
n Bibliothèque pour tous .......................................................38
LE MOT DE LA MINORITÉ
n Le mot de décembre 2015...................................................39
Mairie de Locquirec
Tél. 02 98 67 42 20
Fax 02 98 79 32 45
locquirec-mairie@wanadoo.fr
www.mairie-locquirec.fr
EDITO
3
LE MOT DU MAIRE
Le début et la fin de l’an 2015 auront été marqués par l’horreur et la barbarie ;
nous avons tous été choqués par tant de morts et de blessés, inquiétés pour nos
proches, nos familles et nous-mêmes. Souhaitons que notre Démocratie et nos
principes n’en soient pas ébranlés ! Restons emplis de nos valeurs de Liberté, Ega-
lité et Fraternité !
Quelques nouvelles de LOCQUIREC :
- Le Conseil Municipal s’est réuni le 28 Novembre dernier afin, entre autres décisions, de faire le
point sur l’état des finances communales et envisager les éventuelles adaptations des écritures
budgétaires.
Plus particulièrement, il convenait d’examiner les conséquences pratiques et financières des pertes de
dotations et charges supplémentaires imposées par l’Etat (se reporter à mon Mot de l’Eté 2015).
Il a été possible de voter les décisions modificatives budgétaires sans avoir à puiser dans les 60.000 €
inscrit en Mars 2015 pour faire face aux dépenses imprévues.
Les équilibres sont néanmoins « tendus » et pour le moins assombris par la nouvelle baisse de Dotation
Générale de Fonctionnement (DGF) versée par l’Etat et estimée à 80.000 € pour 2016 et 2017.
- Les travaux du bâtiment de la Poste et du Quartier du Varcq (logements intergénérationnels et
Salle de Quartier) sont désormais lancés.
Les réfections de voirie des Impasses Parc Treiz, Saint Quirec et du Lapic sont en cours ou terminées.
Toutes les entreprises et intervenants sont attentifs à limiter les désagréments occasionnés par ces
chantiers qui, une fois achevés, amélioreront le cadre et la qualité de vie de tous les habitants de notre
Commune.
- La révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) est actuellement en cours, les réunions de mise
en place et d’étude se suivent à un rythme soutenu et aboutiront à une présentation des objectifs
en fin de 1er trimestre 2016.
Le nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) devra comporter une prospective d’évolution de la popula-
tion et des activités commerciales, économiques, agricoles et tertiaires de notre Commune, expliquer
et justifier la compatibilité de ces prévisions avec les lois environnementales (dont la loi « littoral »),
parfois arbitrer entre les intérêts particuliers.
Des concertations interviendront dans le courant de l’année 2016 afin d’aboutir à un document finalisé
en fin d’année.
- Ce numéro du BRO LOKIREG vous apportera également des nouvelles de toutes les associations
qui vitalisent et égayent la vie quotidienne de notre Commune par leurs animations et leurs acti-
vités respectives et complémentaires.
Qu’elles en soient remerciées !
Dans la période parfois angoissante qui nous est imposée, elles évitent de céder à la peur et au repli
sur soi, elles prouvent qu’il est possible et indispensable de trouver joie et plaisir à se retrouver et par-
tager.
Bonnes Fêtes et ressourcement à TOUS.
JOYEUX NOËL – NEDELEG LAOUEN. BLOAVEZH MAD 2016.
Gwenole GUYOMARC’H – Maire
VIE COMMUNALE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec4
RÉHABILITATION DU BÂTIMENT DE LA POSTE
RECOURS DE LA COMMUNE DE LOCQUIREC
AUPRÈS DU CONSEIL D’ETAT
Les travaux de réhabilitation du bâtiment de la poste ont débuté le 23 novembre dernier et devraient s’étaler
sur une période de 6 mois environ, pour se terminer fin juin 2016.
A L’issue des travaux le bâtiment rénové et réaménagé comportera quatre espaces distincts. A l’étage deux
logements, un T2 et un T3 de type duplex. Au rez-de-chaussée, un premier local qui pourra être à vocation
commerciale ou tertiaire voire associative et le local de la poste sous la forme d’une agence postale qui va
retrouver son emplacement historique. L’ouverture au public de la nouvelle agence postale devrait inter-
venir au 4ème
trimestre au plus tard.
Il est probable que ces travaux au centre du bourg engendrent de petits désagréments, merci par avance
pour votre patience et votre compréhension.
Jean-Yves ARZUR
Conseiller Délégué
Recours de la Commune de LOCQUIREC auprès du Conseil D’Etat contre le décret du 14 sep-
tembre 2015 accordant la concession de sables calcaires coquilliers, dite « concession de la
Pointe d’Armor », à la Compagnie Armoricaine de Navigation (C.A.N.).
Le 28 novembre 2015, le Conseil Municipal a confirmé, à l’unanimité, la décision du Maire en date du 13
novembre d’inscrire recours auprès du Conseil d’Etat, contre le décret du 14 septembre 2015 du Ministre
de l’économie, de l’industrie et du numérique accordant à la CAN la concession de sables calcaires coquil-
liers dite « concession de la Pointe d’Armor », sur une superficie de 4 km² pour une durée de 15 ans et un
volume annuel de 250.000 m3, soit 3.750.000 m3 sur 15 ans. Déjà, en 2011 et 2012, le conseil municipal
avait délibéré et émis un avis défavorable à ce projet, au vu des conséquences dommageables sur l’envi-
ronnement, l’économie, le tourisme… La commune a désigné le Cabinet COUDRAY de Rennes pour défen-
dre ce dossier et la représenter auprès des instances compétentes.
« Les locquirécoises et les locquirécois sont invités aux vœux communaux
qui se dérouleront le Samedi 9 Janvier 2016 à 18 heures – Salle Bilzig. »
« Le Repas des Anciens sera servi le Dimanche 7 Février 2016
Inscriptions en Mairie. »
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec 5
VIE COMMUNALE
LES FRELONS ASIATIQUES
En cas de détection de nid, contactez la FDGDON Finistère au 02 98 26 72 12
qui enregistrera votre signalement et organisera la destruction du nid.
Plusieurs nids de frelons asiatiques ont été découverts sur
notre commune et aux alentours
Restons vigilants !
Le frelon asiatique ou Vespa Velutina vient d'Asie, d'Inde plus précisément. Il a été introduit en France par
le commerce de poteries chinoises en 2004. Le climat étant similaire à celui des forêts chinoises, il s'est très
bien adapté à notre pays.
Le frelon asiatique est un véritable fléau pour les abeilles, qu'il décime au fur et à mesure de son évolution
sur notre territoire. La menace pèse très lourd sur l'apiculture et plus globalement sur la culture fruitière.
En éliminant autant les abeilles, le frelon asiatique est en train de déséquilibrer toute l'agriculture et bien
plus encore. L'abeille étant pollinisatrice de plus de 20000 espèces de plantes sur notre continent, dont
40% de fruits, légumes et oléagineux, l'abeille a un rôle capital dans l'équilibre de l'écosystème. De l'orchi-
dée dont elle est la seule pollinisatrice, aux plantes rares et à toute l'agriculture maraîchère, elle est indis-
pensable à notre survie.
Les nids de frelons asiatiques sont généralement localisés en hauteur, dans les arbres ou les charpentes
mais on peut en trouver plus bas (haies, ronciers, abris de jardin, auvent, appentis…).
Ne prenez pas le risque de le détruire vous-même, plus nombreux et plus agressifs que leurs cousins eu-
ropéens, l'éradication de leur nid est plus dangereuse. La piqûre du frelon asiatique peut provoquer une
réaction allergique appelée choc anaphylactique pouvant être mortel, le danger réside essentiellement
en cas de piqûre multiple.
VIE COMMUNALE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec6
LE CMJ
ECOLE YVONNE FOLGALVEZ
Le conseil municipal des jeunes a élu sa nouvelle prési-
dente Juliette Viller ainsi que son vice-président Enzo
Jezequel. Notons aussi la distinction de Charline Jeze-
quel, lors de la cérémonie du 11 novembre avec remise
d’une médaille, en récompense pour sa participation ré-
gulière lors de ces commémorations.
Nous pouvons préciser que le CMJ a organisé pour la
première fois la journée Halloween. Cette journée a
connu un vif succès avec maquillage, gouter et frian-
dises.
Plusieurs projets sont en cours, la visite du théâtre de
Morlaix, mais aussi une possibilité d’un voyage à Mar-
seille pour y découvrir le tournage de la série plus belle
la vie.
Pour la préparation du marché de noël de Locquirec le 5 et 6 décembre dernier, le CMJ s’est réunit pour dé-
cider des créations à réaliser pour cet évènement, différents ateliers ont donc été mis en place tous les mer-
credis précédents le marché de noël.
Les jeunes du CMJ, Françoise Hameury ainsi que Sébastien Turpin sont en réflexion sur de nouveaux pro-
jets de voyages.
Les enfants de CE qui démarrent la voile scolaire pour l'année 2015/2016 avec Marc et Marco
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE COMMUNALE
7
Le 5 avril 2016, la télévision numérique
terrestre (TNT) passe à la haute définition
(HD)
Cette évolution de la norme de la TNT s'inscrit dans
le cadre de décisions prises par le Premier Ministre
pour permettre la libération des fréquences hert-
ziennes de la bande des 700 MHz par les services au-
diovisuels vers les services de téléphonie mobile à
très haut débit.
Cette évolution va permettre de diffuser l'ensemble
des 25 chaînes nationales gratuites de la TNT en HD
sur tout le territoire, avec une meilleur qualité de
son et d'image.
Le rendez-vous du 5 avril prochain constitue une
opération technique importante qui sera accomplie
en une seule nuit sur l'ensemble du territoire. Elle
aura un impact direct sur les téléspectateurs qui re-
çoivent la télévision par l'antenne râteau car seuls
ceux disposant d'un équipement compatible avec
la HD (téléviseur ou adaptateur TNT HD) pourront
continuer à recevoir la télévision après le 5 avril.
Par ailleurs, tous les foyers
recevant la TNT, même cor-
rectement équipés, devront
ce même jour procéder à
une nouvelle recherche et
mémorisation des chaînes sur leurs téléviseurs.
Il est donc important de tester dès à présent la
comptabilité des téléviseurs pour les personnes
recevant la télévision par une antenne râteau et ne
possédant aucun récepteur compatible avec la
HD.
Pour ces foyers, il est primordial de tester dès à
présent la comptabilité de leurs téléviseurs afin
d'acquérir un équipement TNT HD avant le 5 avril
pour chacun de leurs postes non compatibles (un
adaptateur HD est suffisant, pour un coût de l'or-
dre de 25 euros), sous peine de ne plus recevoir la
télévision.
Pour plus de renseignements nous vous invitons à
venir consulter la brochure d'information mise à
votre disponibilité en mairie.
LES PERMANENCES DES CONSEILLERS
JURISTES DE L’ADIL
TOUS À LA TNT HAUTE DÉFINITION
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec8
VIE COMMUNALE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE COMMUNALE
9
VIE COMMUNALE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec10
INFOS COMMUNALES
HORAIRES D’OUVERTURE AU PUBLIC
DU SECRETARIAT DE MAIRIE
Lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h00 à 12h00
et de 14h00 à 16h00.
Mardi et samedi de 9h00 à 12h00.
Fermé le mardi après-midi.
PERMANENCES DES ELUS
Le Maire :
- Gwenolé GUYOMARC’H : samedi 9h30-12h
et sur rendez-vous
Les Adjoints :
- Marie NEDELEC-LE FLEM : mardi 10h-12h
(Administration générale, affaires scolaires, person-
nel, bâtiments et propriétés communales, patri-
moine, voirie)
- Efflam MAHÉ : jeudi 10h-12h
(Action économique et commerciale, tourisme,
port, sports)
- Nicolas BOTROS : samedi 10h45-12h
(Urbanisme, environnement, action sociale, culture
et animation, communication et associations)
Les Conseillers Délégués :
- Jean-Yves ARZUR : jeudi 10h-12h
(Camping et bâtiments communaux)
- Estelle FORGET : jeudi 10h-12h
(Vie associative, culture, animation, environne-
ment)
- Paul FICHOU : mardi 10h-12h
(Port, littoral, patrimoine)
- Françoise LE MITOUARD : mardi 10h-12h
(Vie scolaire, enfance, communication)
- Thierry MERRAND : Rendez-vous sur le terrain
à la demande (Travaux, voirie)
Pour prendre rendez-vous avec un élu, un seul nu-
méro de téléphone, le 02.98.67.42.20.
URBANISME
Pour tout renseignement d’urbanisme, Madame
ELLEOUET reçoit en mairie, sur rendez-vous, les
mardis et jeudis matins. Pour prendre rendez-
vous, contacter la mairie au 02.98.67.42.20.
RENSEIGNEMENTS DIVERS, ACTUALITES,
PROJETS COMMUNAUX
Pour tout renseignement sur la commune, les
démarches administratives, les projets en
cours etc… Consulter notre site internet :
Mairie-locquirec.fr
NOUVEAUX ARRIVANTS
Il serait souhaitable que les nouveaux arri-
vants ainsi que les personnes qui quittent la
commune se fassent connaître en mairie aux
heures d’ouverture des bureaux.
LE RECENSEMENT MILITAIRE
Tous les Français ont l’obligation de se faire re-
censer entre la date à laquelle ils atteignent
l’âge des 16 ans et la fin du troisième mois sui-
vant. Une fois recensé, le jeune obtient une at-
testation de recensement indispensable pour
l’inscription à des concours ou examens sou-
mis au contrôle de l’autorité publique
(conduite accompagnée par exemple). Environ
un an après, il sera convoqué à la Journée Dé-
fense et Citoyenneté où il obtiendra un certifi-
cat de participation (celui-ci remplacera
l’attestation de recensement).
LISTES ELECTORALES
Pour voter, les nouveaux arrivants doivent
s’inscrire sur les listes électorales de la com-
mune. Présentez-vous en mairie, munis de
votre pièce d’identité et d’un justificatif de do-
micile de moins de 3 mois.
Les jeunes nés entre le 1er mars 1998 et le 28
février 1999 seront inscrits d’office selon une
liste transmise en mairie par l’INSEE. Il leur ap-
partient, toutefois, de vérifier en mairie qu’ils
figurent bien sur cette liste.
Les personnes ayant changé d’adresse, à l’in-
térieur de la commune, doivent signaler leur
nouvelle adresse afin de mettre à jour le fichier
électoral.
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE COMMUNALE
11
COLLECTE DES ORDURES MENAGERES
Le lundi : toute la commune.
Les mercredis et vendredis, en saison : commerces
et port.
Le jeudi : collecte des sacs jaunes sur toute la com-
mune.
TRI DES DECHETS
En dehors de la distribution annuelle des sacs
jaunes, si vous êtes en rupture de sacs, la mairie
dispose d’un stock de rouleaux pour vous permet-
tre de continuer à effectuer votre geste de tri en at-
tendant la prochaine distribution annuelle.
HORAIRES D’HIVER D’OUVERTURE DE LA DÉCHè-
TERIE DE LANMEUR
La déchèterie est ouverte de 9h00 à 12h00 et de
14h00 à 17h00.
Elle est fermée le mardi et le dimanche.
HORAIRES TRAVAUX DE BRICOLAGE ET JARDINAGE
Les travaux de bricolage ou de jardinage effectués
à l’aide d’outils motorisés (tondeuses à gazon, per-
ceuses, tronçonneuses ou scies) sont sources de
nuisances sonores et réglementés par un arrêté
préfectoral.
- Du lundi au vendredi : 8h30-12h00 / 14h30-20h00,
- Le samedi : 9h00-12h00 / 15h00-19h00,
- Les dimanches et jours fériés : 10h00-12h00.
INTERDICTION DE BRÛLER SES DECHETS VERTS
Il est interdit de brûler dans son jardin : l'herbe
issue de la tonte de pelouse, les feuilles mortes,
les résidus d'élagage, les résidus de taille de
haies et arbustes, les résidus de débroussaillage,
les épluchures. Les déchets verts doivent être
déposés en déchetterie. Brûler ses déchets verts
dans son jardin peut être puni d'une amende
pouvant aller jusqu'à 450 €.
TAILLE DES HAIES
Les haies situées en bordures de propriété ainsi
que les arbres et arbustes ne doivent pas nuire
au voisinage. Pour cela, les haies doivent être
taillées régulièrement afin d'éviter leur déborde-
ment sur les trottoirs et gêner le cheminement
des passants.
Un voisin est en mesure de contraindre le pro-
priétaire d'un arbre à couper les branches qui
dépassent sur sa propriété, mais il est aussi en
droit de récolter les fruits tombés naturellement
des branches qui dépassent sur sa propriété.
ANIMAUX DOMESTIQUES
Chaque maître est responsable du comporte-
ment de son animal. À ce titre, l'article 1385 du
Code civil indique qu'il doit répondre des dom-
mages causés par celui-ci (destruction de fleurs,
morsures, comportements agressifs ou
bruyants...) même si l'animal s'est échappé de
son enclos. A noter les propriétaires de chiens
qui aboient de manière répétée et intempestive
encourent des sanctions civiles et pénales pou-
vant aller jusqu'à 450 € d'amende pour les
aboiements.
ENVIRONNEMENT
VIE COMMUNALE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec12
ETAT CIVIL 2015
NAISSANCES
Arthur, Joseph QUINTIN 3 mai 2015
Tïa, Léna GILOT 5 mai 2015
Lilie SCOUARNEC 13 juin 2015
Ewenn, Hasan AKYAZI 18 juin 2015
Emma MORAS 20 juillet 2015
Bérénice, Nathalie LE BALCH 30 novembre 2015
MARIAGES
Aaron STORER et Gwenn COUZELIN 6 juin 2015
Mathieu LE COZ et Edith ELEOUET 11 juillet 2015
Quentin LE BIHAN et Elodie FACCO 1er août 2015
Roger TURENNE et Catherine FLEURIOT 20 août 2015
Mikaël BERNARD et Caroline LEBRUN 17 octobre 2015
DÉCèS
Yvette OMNES (née TOQUER) 13 janvier 2015
Roland MAHIEU 22 janvier 2015
Simone SAVIDAN (née DUHIL de BÉNAZÉ) 27 janvier 2015
Marie-Louise LE SAUX (née COLLOMB) 8 février 2015
Jeannine BRETON (née TOCQUER) 11 février 2015
Daniel FLAMENT 16 février 2015
Annie RICHARD (née MESTON) 21 février 2015
Claude BLANC 30 avril 2015
Marguerite TANGUY (POSTIC) 30 mai 2015
Michel HAMEURY 26 juin 2015
Yvon MADEC 18 juillet 2015
Ivy ROWLAND 26 juillet 2015
Jean ROLLAND 25 juillet 2015
Yves TILLY 1er août 2015
Françoise IAUCH 11 août 2015
Daniel BOISSAY 20 août 2015
Jacqueline LEPAGE (née LEFEBVRE) 24 août 2015
Robert DEUNF 5 septembre 2015
Serge BENOIT 11 septembre 2015
Jean-Pierre CAUX 1er octobre 2015
André PAPPALARDO 12 octobre 2015
Francis LAVALOU 7 novembre 2015
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
13
LE COMITÉ D’ANIMATION
Les traditionnelles fêtes, la Saint-Jean, la Fête Na-
tionale et la fête en partenariat avec la SNSM, sans
oublier la balade gourmande ont rencontré un vrai
succès populaire.
Lors de la fête SNSM la course d'Ofnis a ravi petits
et grands (surtout les grands). Elle sera renouvelée
l'année prochaine avec, très certainement, la parti-
cipation de nouveaux quartiers. Les concepteurs
peuvent déjà planché !
Le concert jazz, quoique novateur, n'a pas été à la
hauteur des espérances des organisateurs, en rai-
son de la concurrence de concerts organisés aux
alentours. Il ne devrait pas être renouvelé en 2016.
Une harmonisation des dates des festivités des
commerçants et associations locales est indispen-
sable.
La dernière fête de l'été, le Loki'festival n'a pas attiré
la foule habituelle. Le comité recherche une « grosse
pointure » pour 2016.
Le 3ème Salon des pépiniéristes, le dimanche 25 oc-
tobre, a été un vrai succès et devrait perdurer dans
le temps.
Le traditionnel marché de Noël, les samedi 5 et di-
manche 6 décembre, sur la place du port, a vu une
nouvelle fois le rassemblement de nombreux arti-
sans. Cette année une part belle a été faite aux arti-
sans locaux, pour certains nouvellement installés à
Locquirec.
Les membres du comité réfléchissent à la fois à de
nouvelles festivités. « Nous avons besoin de sang
neuf et d'idées neuves. Une dizaine de fêtes dans
l'année ce n'est pas rien à préparer. Les organismes
s'essoufflent, nous devons préparer la transmission
de notre savoir- faire dans la douceur ».
Nous faisons donc appel aux bonnes volontés qui
voudront bien rejoindre l’équipe du Comité formée
aujourd’hui d’une quarantaine de bénévoles.
Contact : JEAN NICOL au 07.86.55.67.53
Bilan été 2015 et perspectives 2016
La course d'Ofnis
L’équipe du comité d’animation
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec14
LES AMIS DE L’ART RELIGIEUX DE LOCQUIREC
Cet été lors de notre assemblée générale annuelle,
un nouveau conseil d’administration a été élu. Je
tiens à remercier ici ceux qui se sont engagés alors
pour la survie de l’association et pour continuer les
actions menées les années précédentes. Ainsi vous
avez pu admirer les bannières magnifiquement res-
taurées lors du Pardon. Il faut féliciter les membres
du précédent bureau qui ont su défendre le patri-
moine de Locquirec.
Nous pouvons nous réjouir de voir notre patrimoine
naturel et culturel défendu par des Locquirecois,
protégeant nos traditions, nos paysages, nos côtes.
Le patrimoine historique de Locquirec est en majo-
rité composé de biens et monuments religieux, avec
notre église remarquable, nos chapelles et nos cal-
vaires. Il s’agit pour notre association de conserver
et protéger ces biens religieux. Allez les visiter pour
les découvrir ou les re-découvrir, allez en savoir plus
sur le site très bien documenté construit par Mon-
sieur Chauvin : http://www.3arl-locquirec.com
Aujourd’hui l’association reste mal connue de vous
les Locquirecois. Il s’agit pourtant de protéger et dé-
fendre notre patrimoine. La définition même de pa-
trimoine est « héritage du père », et par extension
« ensemble des biens qui doivent être pro-
tégés par la société parce que por-
teurs d’une valeur identitaire ».
Vous êtes cette « société ».
La mairie s’est engagée dans de
grands travaux depuis de nom-
breuses années et ne nous pou-
vons que la féliciter et continuer à
la soutenir sur cette voie. Entrez voir
les magnifiques fresques restaurées de
l’Eglise.
La mairie s’est aussi lancée dans le projet d’enver-
gure de la restauration de la chapelle du Linguez,
afin de faire revivre cet édifice et de le rouvrir aux
habitants.
Mais il faut des fonds. La Fondation du Patrimoine
a lancé un appel aux dons. www.fondation-patri-
moine.org Ce ne sont pas seulement les montants
qui sont importants, mais aussi et surtout leur nom-
bre qui permettra d’avoir des subventions plus im-
portantes. L’association a promis à la mairie une
participation de 15 000 euros, mais il faudra plus
d’argent encore. Des analyses et études sont aussi
en cours pilotées par la mairie pour la restauration
des deux retables de l’église. Elles nous en appren-
nent plus sur le passé des habitants de notre com-
mune.
L’association des Amis de l’art religieux de Locquirec
défend ce que nos « pères nous ont laissé ». Que
voulons-nous, que voulez vous, laisser aux généra-
tions à venir ?
Adhérer à l’association ne vous demandera aucun
effort, aucun geste particulier, sauf une petite coti-
sation de 20€ d’ailleurs en partie déductible des im-
pôts. Ce sera pour vous un moyen de montrer que
vous êtes attachés à veiller et à participer à la trans-
mission du patrimoine de notre commune.
Anne France Houyvet-Le Balch,
présidente
lebalchaf@hotmail.fr
association3arl@gmail.com
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
15
LOCQUI LOISIRS CLUB
Départ pour la croisière sur la Rance
Arrivée au port de Dinan
Le club de loisirs des retraités
Actuellement, nous réfléchissons aux sorties de 2016.
Mais auparavant nous aurons fêté Noël le 19 décembre à la Salle Bilzic autour d'une bonne table, comme
tous les ans.
Bonnes fêtes à tous et meilleurs vœux pour 2016
Contact : 02 98 67 42 52 ou 02 98 67 43 63
Le Club a repris ses activités (jeux de cartes, scrabble, do-
minos, triaminos...) le jeudi 24 septembre 2015. L'Assem-
blée Générale s'est tenue le jeudi suivant 1er
octobre avec
la reprise des cartes d'adhérents et son traditionnel goû-
ter amélioré.
Ainsi tous les jeudis après-midi dès 14h nous nous réu-
nissons à la salle Bilzic de la Mairie où tous ceux qui le dé-
sirent peuvent venir nous rejoindre et ce de fin
septembre à mi-juin.
Des sorties d'une journée pour découvrir le patrimoine
breton sont en principe organisées chaque trimestre.
Ainsi le 24 juin nous sommes allés visiter
DINAN. Le matin en petit train nous avons
admiré les riches maisons à colombages,
les remparts, la Basilique St Sauveur et le
couvent des Cordeliers. Après le repas nous
avons gagné la ville basse sur les rives de
la Rance avant d'embarquer pour une ba-
lade en bateau à travers une campagne
verdoyante.
Ce dernier trimestre 2015 nous n'avons pu
organiser de sortie, mais certains de nos
adhérents ont participé en septembre au
voyage de Lanmeur à la presqu'île de Cro-
zon, ou au voyage de Plouégat-Guérande
au barrage de Guerlédan.
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec16
ASSOCIATION DES PÊCHEURS PLAISANCIERS
Le nombre d'adhérents présents à l'Assemblée Générale prouve que l'APPL se porte bien. Le bureau de
l'Association, forte de ses 250 adhérents, a partiellement été renouvelé.
Si l'APPL durant l'hiver prépare ses manifestations estivales, elle emploie aussi son temps pour former à la
pêche locale côtière quelques pêcheurs plaisanciers (prochaine session 03/2016).
Les fêtes de fin d'année se présentent, nous vous les souhaitons bonnes et joyeuses.
Portez vous bien. Vivez et pêchez Locquirecois.
Le Président, Jean Jacques BLOC'H
Le Conseil d'Administration 2015/2016
La fin de l'année est la période
ou généralement on effectue les
bilans. L' APPL ne veut pas être
en reste et va ainsi revenir sur
ses activités estivales.
S'il est une chose sur laquelle
notre pouvoir n'a pas d'in-
fluence, c'est bien le temps. En
revanche la météo a bien des effets sur les touristes
et les pêcheurs.
L'été 2014 a été beau, celui de 2015 plus variable
mais n'a pas trop perturbé les engagements de
l'APPL tout en créant un peu de stress dans les es-
prits organisateurs : Pourvu qu'il ne pleuve pas ! Es-
pérons que la mer soit calme … Et bien finalement
nous nous en sommes pas mal tirés !
Le temps n'a aucune incidence sur les soirées dan-
santes de Kerboulic, leur succès est toujours aussi
grand. Le choix des menus et le retour de l'anima-
teur local y sont pour beaucoup.
A cela s'ajoute la joie de retrouver les amis estivants
et d'échanger sur les nouvelles de l'hiver.
L'APPL s'implique aussi dans les traditions locales.
Elle apporte son concours sécuritaire à la traversée
de la baie à la nage, challenge existant depuis plus
de cinquante ans, qui marque le lien entre deux
communes voisines de deux départements diffé-
rents.
L'événement phare de l'année reste la Nuit Marine.
Cette manifestation demande une organisation
sans reproche, préparée de longue date avec une
mobilisation d'une centaine de bénévoles pour le
jour J. Tous sont remerciés en retour devant le suc-
cès de la fête. Outre les efforts préparatoires, la si-
tuation du site apporte sa contribution naturelle : la
place du port, sorte de balcon sur la plage et la mer,
rehausse le spectacle. Parions que l'année pro-
chaine l'événement sera à nouveau à la hauteur.
Le concours de pêche s'est déroulé par beau temps.
La ressource halieutique n'étant plus ce qu'elle
était, les pêcheurs pouvaient éprouver quelques
craintes mais la fête n'a pas été entravée : tout s'est
passé dans un bon esprit,l'essentiel étant de parti-
ciper et de pouvoir savourer les produits de la
pêche, le soir même, tous ensemble dans le cadre
accueillant du presbytère.
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
17
LA SNSM
SNSM Locquirec - 39bis route de Morlaix - 29241 Locquirec
snsmlocquirec@orange.fr
http://www.snsm.org/etablissement/station-snsm-de-locquirec
La fin de l'année, c'est traditionnellement l'époque
du bilan de la saison, lequel met en évidence une
activité soutenue : 17 interventions, 9 séances d'en-
trainement et 16 missions de service. Tout comme
les années précédentes, les interventions ont prin-
cipalement concerné des ruptures de mouillage. A
noter trois fausses alertes et deux interventions de
nuit. Les principales missions de service ont été des
dispersions de cendres, la surveillance du plan
d'eau à l'occasion d'activités nautiques ou le dépla-
cement de bateaux sinistrés, à la demande des plai-
sanciers. Enez Glaz, notre vedette de sauvetage, a
été sortie de l'eau début novembre pour un hiver-
nage bien mérité. Gouliat, notre coque rapide en
aluminium, restera opérationnelle tout l'hiver.
Plusieurs motifs de satisfaction
Comme chaque année, la Mairie et la Station ont ac-
cueilli les nageurs sauveteurs chargés de sécuriser
les plages du Port et des Sables Blancs en juillet et
en août. Nous sommes très satisfaits de leur action :
Ils ont fait preuve de sérieux, de compétence et de
convivialité envers le public. Leurs rapports avec les
permanents de la Station et le personnel de la Mai-
rie ont été harmonieux. A l'occasion de leur départ,
deux d'entre eux nous ont fait part de leur désir de
revenir l'an prochain. Bien évidemment, nous
sommes très favorables à ce retour. Leur bonne
connaissance du site et du fonctionnement de la
station permettra à l'équipe de juillet prochain
d'être efficace au plus vite.
Autre motif de satisfac-
tion, le succès de la fête
de la SNSM qui s'est
tenue sur le Port le 27
juillet dernier, en colla-
boration avec le Co-
mité d'Animation. Le
temps fort de cette
fête a sans conteste été la course d'Objets Flottants
Non Identifiés qui a enthousiasmé les spectateurs.
Tous les participants ont pu terminer le parcours
sans l'aide de la SNSM ! La fête s'est achevée par un
concert sur le Port.
Un avenir préoccupant
Enez Glaz s'est offert cet automne une petite pro-
menade dans les Côtes d'Armor, à Trébeurden, pour
caréner "propre", c'est-à-dire dans une structure
spécialisée dans la collecte et le traitement des ré-
sidus. En effet, aucune structure de ce genre n'existe
dans la zone d'intervention de la Station (de Beg an
Fry à Beg Leguer) malgré la présence de plus de 800
mouillages !
La SNSM, tout comme de nombreux plaisanciers, ai-
merait que cette situation change. Les mairies et les
associations de pêcheurs plaisanciers locales, très
actives, pourraient bien jouer à l'avenir un rôle dé-
terminant dans ce qui est un vrai défi écologique ré-
gional.
N'oubliez pas de noter le nouveau numéro d'ur-
gence : le 196. Il vous met directement en relation
avec le CROSS en cas d'accident sur le littoral. Il est
gratuit mais ne remplace pas la VHF (Canal 16) qui
doit être utilisée en priorité.
Enfin, comme les années passées, notre annuaire
des marées, réalisé avec le soutien de nombreux
commerçants et entreprises de la région, est à nou-
veau en vente dans les commerces de Locquirec.
L'équipe de la SNSM vous présente ses meilleurs
vœux pour cette nouvelle année.
Objet Flottant Non Identifié
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec18
LA LOKI GLISS’ ACADEMY
La LOKI GLISS’ACADEMY est née de nos rencontres
à nous, parents, à l’occasion des sessions de surf
de nos enfants. Tous ou presque ont découvert le
surf et prennent depuis des cours. Par la force des
choses, devant leurs mines réjouies et plutôt que
d’attendre sagement sur la plage, nous nous y
sommes mis également.
La présence de 2 écoles de Surf dans
cette petite ville, fait d’elle l’un
des ancrages incontournables
de cette discipline. Le surf est
un sport en plein essor, et elle
lui va bien à Locquirec, cette
activité ! Vecteur d’humilité
face aux forces de la Nature, de
persévérance car l’apprentissage est
exigeant, de respect de la Nature mais
aussi des autres, de partage du pur plaisir que la
glisse peut procurer et d’entraide face à l’adversité,
nous avons pu constater que ce sport rassemble.
Les jeunes qui le pratiquent se rassemblent de plus
en plus le week-end autour des spots de surf répu-
tés de Locquirec, tel que le Moulin de la Rive et Pors
Ar Villiec. Bien souvent, leurs parents les rejoignent
et restent discuter sur les parkings. Les yeux des
plus jeunes ou des novices brillent lorsqu’ils admi-
rent les évolutions des plus aguerris.
Certains jeunes commencent à
avoir un bon niveau, d’autres
encore souhaitent pouvoir
participer à des surftrips
(voyage dont l’activité
principale est le surf), des
compétitions, des journées
découvertes sur d’autres
plages de la région, des rencontres avec des sur-
feurs d’ailleurs… et pour des questions d’organi-
sation de déplacements ou bien compte tenu des
prix pour bénéficier d’un matériel performant, il
est maintenant nécessaire de fédérer tout cela et
de créer cette association.
Nous nous sommes dit que
ce pourrait être sympa
qu’il y ait des manifesta-
tions, fêtes, compéti-
tions, spectacles, des
événements sportifs et
culturels, des visites
d’ateliers de shapers (celui
qui fabrique les planches de
surf), des nettoyages de plages, des for-
mations de secourisme, des troc matériels qui
pourraient à la fois permettre aux surfers de Loc-
quirec et d’ailleurs, jeunes et moins jeunes, novices
et aguerris, enfants et parents de se retrouver, de
partager des moments inoubliables et intenses…
et faire de Locquirec, une ville 'surf'.
Cécile GERY et Solenn L’OLERON
Présidente et trésorière de l’association
Mail : lokiglissacademy@yahoo.fr
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
19
ASSOCIATION DIWALL AR BIGI COAT
Créée Cen juin 2015 l’Association
DIWAL AR BIGI COAT, a pour but de
nous regrouper entre proprié-
taires de bateaux de bois et au-
tres, suite à des courriers de mise
en demeure de quitter l’estuaire
de la rivière du Douron. Au pré-
texte que nos bateaux nuisent à
l’environnement, abîment entre
autres certaines plantes qui pous-
sent sur la laisse de pleine mer.
La vase à certains endroits n’exis-
tait pas, elle est apparue suite à
l’enrochement artificiel mis en
place dans les années 80 pour ga-
gner sur la laisse de pleine mer,
économie oblige, il fallait rentabi-
liser le littoral, 30 ans après on re-
proche aux quelques bateaux et
épaves d’impacter l’environne-
ment, alors que les bateaux en
bois qui ont besoin d’avoir la
coque dans l’eau salée pour rester
en bon état, hivernent depuis des
siècles sur les estuaires et les
grèves de Bretagne.
Maintenant, il faut que les mouil-
lages soient mieux organisés et
surtout payants, comme si cela
devait forcément rapporter de
l’argent, mais la mise en place de
blocs de béton, de chaînes coûte
bien plus que cela ne rapporte.
Nous, entre amis, on se débrouille
depuis des années pour nous or-
ganiser en fonction de nos dispo-
nibilités. Un ami est absent, un
ami est souffrant, un ami décède,
il y a toujours quelqu’un pour
prendre le relais, pour aider
comme il le peut ; cela marche
plutôt bien…
Chaque situation maritime est dif-
ficile à résumer en une phrase.
L’humain, le matériel, la capitali-
sation ? on en perd vite son latin..
Nous faisons un peu comme les
oies sauvages en migration sur de
longues distances, quand l’oie de
tête est fatiguée, une autre la rem-
place pour continuer, Ca cacarde
beaucoup mais c’est très efficace,
d’ailleurs, l’oie bernache nous vi-
site tous les hivers dans ce petit
lieu de liberté à Toul an Hery.
Alors on cacarde ensemble, non
sans humour, bien entendu.
Nous espérons tous que des solu-
tions de bon sens seront trouvées.
Certains vieux personnages,
comme Jean-René, François, Jean
et autres, nous manquent pour
cacarder ; ensemble nous aurions
forcément trouvé des solutions.
Dans l’espoir qu’une solution hu-
maine et proche de l’environne-
ment soit trouvée.
Le président,
Jean Lou RIOU ( 06 12 89 25 62 )
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec20
LES ANCIENS COMBATTANTS DE LOCQUIREC
Georges Albert Wood, pilote britannique de la Royale Air Force (RAF) pendant
la Seconde Guerre Mondiale a été décoré de la médaille de Chevalier de la Lé-
gion d’Honneur, le samedi 31 octobre 2015 à Carantec.
L’association des Anciens Combattants de Locquirec s’est rendue à cette céré-
monie particulièrement émouvante. L’histoire de Georges Wood l’est tout au-
tant, et c’est pourquoi , même si elle ne s’est pas passée à Locquirec mais dans
le secteur de Morlaix et de Carantec, elle mérite de figurer dans notre bulletin
municipal.
Né le 25 janvier 1922, Georges WOOD, originaire de Wimbleton près de Londres, s’engagea dans la RAF en
mars 1941, à l’âge de 19 ans. Formé au pilotage aux Etats-Unis puis en Grande-Bretagne, il fut affecté le 24
février 1943 au 263ème escadron de la RAF, basé en Angleterre. Il participa à 10 missions de combat aux com-
mandes d’un chasseur bombardier bimoteur monoplace Whirlwind.
Le 23 septembre 1943, au cours de sa 10ème mission son avion fut abattu par la Flak au dessus du terrain
d’aviation allemand de Ploujean, au moment précis où il larguait ses bombes. Il réussit miraculeusement
à s’extraire de son cockpit et à ouvrir son parachute. Arrivé au sol indemne malgré des tirs d’armes légères,
il échappa aux recherches puis fut aidé par la Résistance, en particulier par le docteur et madame Jean Le
Duc, Loïc et Yvonne Rault, Lucien Marzin et son épouse, qui le cachèrent à Ploujean, Carantec et Morlaix.
Grâce à Ernest Sibiril, sa famille et ses amis, il réussit à rejoindre la Grande-Bretagne en compagnie de 7
autres évadés, dont Ernest Sibiril et son frère Léon, à bord du « Requin », parti de Carantec dans la nuit du
30 au 31 octobre 1943.
Revenu dans son unité, il reprit le combat aux commandes de TYPHOON et participa ainsi à 49 missions de
destruction de différents objectifs : Navires et barges, trains et voies ferrées, véhicules terrestres, positions
d’artillerie, bases de lancement de fusées V2, postes de commandement… Il quitta la RAF en 1946 au grade
de Flight Lieutenant, c'est à dire Capitaine.
Devenu Révérend après la guerre, Georges WOOD se maria et eut cinq filles : Deux habitent en Grande-Bre-
tagne, trois en Australie.
Cérémonie de remise de médaille de la Légion d’Honneur
à Georges Albert WOOD Vétéran britannique de la Seconde Guerre Mondiale
Le 23 septembre 1943 a eu lieu une
lutte désespérée pour un jeune pilote
de l’armée de l’air britannique dans le
ciel de Morlaix. Il attaquait en piqué
le terrain d’aviation de Ploujean oc-
cupé par l’ennemi. On pense qu’un tir
contre avions atteignit l’une des
bombes qu’il venait de larguer,ce qui
causa une explosion massive. L’avion
fut détruit – à l’exception du poste de
pilotage. Le pilote, le « sergent de
vol », Georges Wood, était coincé à
l’intérieur. Il ne pouvait pas ouvrir le
capot. Il se rendit compte qu’il allait
mourir. Il a alors émis un cri de May-
day désespéré. O Dieu, au secours !
Subitement, il se trouva en dehors et
regarda tomber le poste de pilotage au
même temps qu’il ouvrait en urgence
son parachute, il était alors déjà
proche du sol. Pendant qu’il se balan-
çait de gauche à droite, il y avait des
balles qui passaient près de sa tête, ti-
rées par les Allemands au sol.
En atterrissant, il ôta rapidement sa
ceinture de parachute et couru tout en
ignorant qu’il traversait un terrain
miné. C’est laraisonpour laquelle l’en-
nemi ne l’a pas poursuivi ce qui lui a
permis d’avoir un avantage dés le dé-
part et du temps précieux pour pou-
voir se débarrasser de son gilet de
sauvetage gonflable (la Mae West), de
couleur orange et visible de loin. Une
clôturedegrillagehautedequatremè-
tres et couronnée de fil de fer barbelé
entourait le champ d’aviation mais
bientôt il aperçu ce qu’il espérait – un
arbre avec une branche qui dépassait
MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
21
au dessus. Il grimpa à la branche et
sauta de l’autre côté.
Le commandant de Georges lui avait
permis de prendre son avion quand il
était lui-même en congé. L’ennemi
trouva un morceau de fuselage por-
tant lesigned’appel Lochinvar. Les Al-
lemands mirent alors 900 soldats
supplémentaires pour chercher
quelqu’un qu’ils supposaient être un
personnage de marque dont ils pour-
raient obtenirdes renseignements pré-
cieux. Georges remarqua l’activité de
nombreux soldats, arrivés en camion,
baïonnettes au canon fouillant dans
les buissons et les meules de foin. Pa-
raissant peu motivés et le cherchant
toujours au sol dans les fourrés il eut
l’idée de grimper dans un arbre se ca-
cher. Un groupe est même arrivé en
dessous de l’arbre dans lequel il se ca-
chait. Il sentait la fumée de leurs ciga-
rettes mais aucun d’eux n’a levé les
yeux.
Georges est resté dans l’arbre jusqu’à
la tombée de la nuit. Il espérait traver-
ser la rivière de Morlaix à la nage au
niveau de Saint François et la Salette
mais la marée était basse. Il s’enfonça
dans une vase glutineuse. Sans être à
même d’arriver à l’eau il revint vers
quelques bâtiments qu’il avait remar-
qué quand il était caché dans l’arbre.
Là, il passa le restant de la nuit et le
matin, il fut découvert par un garçon
de 13 ans qui, effrayé, appela son pa-
tron, Yves Marie Gueguen. Celui-ci
cacha Georges dans une meule de foin
auparavant fouillé par les soldats alle-
mands avec leurs baïonnettes. Il lui
donna une bouteille de cidre et un
demi pain. Quelques heures plus tard,
le docteur JeanLe Duc de Morlaix, ré-
sistant, fut prévenu. Il vint trouver
Georges dans sa meule de foin, le ré-
confortant par des paroles d’encoura-
gement en anglais lui disant qu’il
reviendrait le lendemain matin.
Georges témoigna de lui que c’était
l’homme le plus courageux qu’il avait
jamais connu. A partir de ce moment,
laRésistance Française lui donnaasile.
Ce sont quelques braves hommes,
femmes et enfants, patriotes français,
qui risquèrent leurs vies pour le sau-
ver.
Avec une audace extraordinaire, ma-
dame Le Duc lui obtint une carte
d’identité en se penchant sur le comp-
toir et, tamponnant elle-même le do-
cument après avoir envoyé l’employé
à une commission fictive. Georges fut
transformé en étudiant sourd muet
nommé Pierre Floch âgé de 17 ans.
39 jours plus tard, les dispositions fu-
rent prises pour renvoyer Georges en
Angleterre dans un petit bateau de
pêche, (LEREQUIN, exposé aumusée
de Carantec). Il partit accompagné de
cinq français et des frères Ernest et
Léon Sibiril, tous recherchés par la
Gestapo surtout Ernest surnommé
par Georges « le mouron rouge »
parce qu’il s’était évadé plusieurs fois.
On le cherche ici, on le cherche ailleurs
ces Nazis le cherchent partout. Serait-
il au ciel ? En enfer ? Ce mouron rouge
sacré et insaisissable.
Pendant deux ans, Ernest avait été le
cerveau des évasions en restaurant de
petits bateaux de pêche abîmés pour
qu’ils traversent la Manche – destina-
tion l’Angleterre. Il a sauvé la vie à 169
personnes recherchées par la Gestapo
en plus de nombreux militaires alliés.
Quand Georges a appris qu’on allait
lui décerner laLégiond’Honneur, mé-
daille prestigieuse, avec tous ceux qui
auraient participé à la bataille de Nor-
mandie, il a désiré rendre la distinc-
tion honorifique au musée de
Carantec en l’honneur de tous ceux
qui l’avaient aidés pour qu’il retourne
à son escadron. Les avions nommés
« Tourbillon » avaient été pratique-
ment exterminés par l’ennemi et on
était en train de rééquiper l’escadron
avec les avions nommés Typhon, qui
ont joué un rôle si important dans la
bataille de Normandie. 50% des pi-
lotes ont payé de leur vie. Pour l’autre
moitié, quelques uns furent abattus et
devinrent des prisonniers de guerre,
d’autresfurent blessés, d’autresabattus,
ont traversé une zone neutre. Ils se
sont fait tirer dessus par les alliés
parce qu’on les prenait pour des mem-
bres de la Luftwaffe avec leurs uni-
formes bleu. Les autorités ont
rapidement donné des uniformes
kaki. Ceux qui étaient loin derrière les
lignes de l’ennemi se sont cachés en
attendant la libération des Alliés.
Somme toute, on a reconnu que de
voler dans un typhon dans la bataille
de Normandie était très dangereux. A
Noyers Bocage en Normandie, on
peut voir une plaque commémorative
pour les 666 pilotes qui ont fait le sa-
crifice suprême ainsi que le nom des
membres de l’équipe au sol. Georges
aussi a piloté un Typhon et il aidait à
libérer la France comme lui aussi, il
avait été libéré. Il a donc retourné le
service ou, comme disent les Français,
il a bouclé la boucle. La famille de
Georges va en plus remettre une cita-
tion remise à Georges à Paris.
Cela fait plus de soixante-dix ans de-
puis que le Dieu Tout Puissant a ré-
pondu à l’appel « Mayday » de
Georges en le sauvant alors qu’il était
à quelques secondes de sa mort dans
son avion, sous les tirs de l’ennemi,
près d’un terrain miné, en lui appor-
tant l’aide de courageux Français. En
retour, quelques années plus tard,
Georges a répondu à l’appel de Dieu
au sacerdoce, et il est devenu prêtre
dans lacathédraledePrétoriaen1955.
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec22
Discours du Révérend George Albert WOOD
Mon général,
Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs,
Chers amis,
Le général François de GOESBRIAND vient au nom de la France, au nom de votre pays,
que j'aime tant, de me remettre la prestigieuse médaille de la Légion d'Honneur. Je
mesure l'immense honneur qui m'est fait aujourd'hui, l'immense honneur de recevoir
cette médaille devant autant de Français et de Françaises, devant autant de drapeaux
d'associations patriotiques françaises et britanniques.
Comme l'a indiqué le général de GOESBRIAND, il y a plus de 75 ans débutait la plus terrible guerre qu'a
connue l'humanité. Terrible par sa violence et sa cruauté. Terrible par le nombre des victimes. 70 millions
d'hommes, de femmes et d'enfants, civils et militaires ont en effet péri au combat, sous les bombes, de
famine, sous la torture ou exécutées dans des conditions souvent effroyables. C'est vers eux que vont en
ces instants mes pensées.
C'est pour mettre fin à cette horreur que des millions d'hommes et de femmes se sont levés pour abattre
ce régime abominable qui a asservi l'Europe, qui a asservi la France votre beau pays. Nombreux parmi
vos pères, vos grands-pères, vos arrière-grands-pères se sont levés et ont rejoint les Forces Françaises Li-
bres ou ont combattu dans la Résistance, au côté de mon peuple.
Ce sont plusieurs d'entre eux qui m'ont aidé à échapper aux soldats allemands, ici à Morlaix et Carantec.
C'est avec plusieurs d'entre eux que j'ai franchi la Manche, il y a 72 ans, pour rejoindre mon pays et pour-
suivre le combat. C'est vers eux que vont en ces instants mes pensées.
La médaille qui vient de m'être remise n'est pas ma médaille, mais celle de tous mes camarades de la
Royal Air Force, c'est celle de tous mes camarades de mon escadrille tombés sur le sol britannique ou tom-
bés loin de chez eux, loin de leurs proches et de leurs amis. C'est vers eux que vont en ces instants mes
pensées.
C'est à vous mes amis qui me regardez de là-haut, vous qui êtes partis sans avoir connu l'immense bonheur
de fonder, comme moi, une famille aimante, sans avoir l'immense bonheur de voir grandir, comme moi,
des enfants et des petits-enfants.
C'est à vous mes amis, qui me regardaient du ciel, que je dédie cette médaille. Elle est la vôtre. Aurions
nous, vous et moi, un jour pensé que je serai là, 72 ans après, assis tranquillement au beau milieu d'un
village français, dans cette France que nous survolions si souvent en affrontant la mort ?
Je remettrai demain cette médaille au musée maritime de Carantec, elle rappellera à tous le souvenir de
mes chers camarades morts dans la fleur de l'âge et aux parents desquels un terrible télégramme an-
nonça, il y a plus de 70 ans, que leur fils était mort au combat pour libérer l'Europe, pour libérer la France.
Mesdames et Messieurs, je vous remercie.”
Cérémonie de remise de la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur,
le samedi 31 octobre 2015, à Carantec.
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
23
- Pierre PARIS, 42 ans, 2ème classe au 87 régiment
d’infanterie Territoriale, mort le jour de son anni-
versaire le 14 février 1915 à Orléans, de maladie
contractée en service. Inhumé dans le carré mili-
taire du cimetière d’Orléans.
- Jean-Marie BRAOUEZEC, 26 ans, quartiers maî-
tre canonnier sur le cuirassé SUFFREN, tué à son
poste par un obus le 18 mars 1915 aux Darda-
nelles. Inhumé en mer le lendemain au large de
l’île Tenedos.
- Pierre POSTIC, 31 ans, second maître canonnier
sur le cuirassé BOUVET, disparu lors du naufrage
de son navire le 18 mars 1915 aux Dardanelles.
- Yves LE LAY, 53 ans, second maître fusilier sur le
croiseur Léon GAMBETTA, disparu le 27 avril 1915
lors du naufrage de son navire coulé par un sous-
marin dans le sud de la mer Adriatique
- Guillaume DOHER, 25 ans, 2ème classe au 48ème
régiment d’infanterie, disparu au combat le 9 mai
1915 à Bailleul, Pas de Calais, lors de l’offensive
française en Artois de mai-juin 1915
- Guillaume BELLEC, 25 ans, 2ème
classe au 71ème
régiment d’infanterie, disparu au combat le 15
mai 1915 à Saint Nicolas (Pas de Calais), dans la
même offensive d’Artois.
- Jean DEUNF, 33 ans, 2ème
classe au 19ème
régi-
ment d’infanterie, tué à l’ennemi le 23 septembre
1915 à Tahure (Marne) lors de l’offensive française
de Champagne en septembre octobre. Inhumé
dans la nécropole nationale « La Cloué » à Souain
Perthes les Hurlus.
- Yves Marie GEFFROY, 32 ans, 2ème
classe au régi-
ment d’infanterie coloniale, tué à l’ennemi le 25
septembre 1915 à Ville sur Tourbe (Marne), lors
de l’offensive française de Champagne. Inhumé
dans la nécropole nationale de « Pont de Marsan
» à Minaucourt le Mesnil les Hurlus.
- Nicolas L’HERMIT, 30 ans, 2ème classe au 19ème ré-
giment d’infanterie, disparu le 5 octobre 1915 à
Tahure (Marne) lors de l’offensive française de
Champagne.
MORTSPOURLAFRANCEEN1915
INSCRITSSURLEMONUMENTAUXMORTS
DELOCQUIREC
• Cérémonie du 11 novembre
A l’occasion de la cérémonie de la commémora-
tion du 11 novembre et 97ème
anniversaire de l’Ar-
mistice de la Guerre 14-18, la cérémonie au
monument aux morts a réuni de nombreuses per-
sonnes : le maire, membres du conseil municipal,
membres du conseil municipal des jeunes, an-
ciens combattants, enfants accompagnés de leurs
familles et de nombreux locquirecois.
Ce temps de mémoire fut l’occasion de rendre
hommage aux morts de la Grande Guerre. Dépôt
de gerbe, allocution du secrétaire d’état à la dé-
fense lue par monsieur le Maire, message de
l’UFAC lu par Charline Jézéquel. Puis Gwénolé
Guyomac’h, le maire, a procédé à l’appel des
noms des soldats et marins tués au cours de l’an-
née 1915.
Un cortège s’est ensuite formé et est allé rendre
hommage aux péris en mer.
Le président des Anciens Combattants et Victimes
de Guerre rappelle le nécessaire devoir de mé-
moire et salue la présence des nombreuses per-
sonnes à cette cérémonie et tout particulièrement
les représentants du CMJ et les enfants.
• Charline Jézéquel distinguée
Charline, au cours des cérémonies s’applique à
lire le message de l’Union Fédérale de Anciens
Combattants (UFAC). En signe de reconnaissance
pour son dévouement au service de l’association
de Anciens Combattants, mais surtout pour son
engagement au nom des jeunes de la commune,
à entretenir le devoir de mémoire, Charline a reçu
la médaille de bronze de l’UFAC .
• Le repas des Anciens Combattants
Ambiance chaleureuse et presque familiale, à la
salle Bilzig, à l’occasion du traditionnel repas des
Anciens Combattants. Cette année, le loto était
remplacé par une animation orchestrée par Jean-
Yvon TOUS et la chanteuse et le musisien du
groupe « les Troubadours ». Ils ont su faire danser
et chanter les convives sur des airs que leur jeu-
nesse pas si lointaine a connu… Rappelons que le
repas des Anciens Combattants n’est pas ouvert
qu’aux anciens combattants, à leurs familles et
amis mais à tout le monde.
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec24
• La carte du Combattant est désormais attri-
buée après 4 mois de présence sur un théâtre d’opé-
rations, même si ces séjours sont fractionnés.
• Rappelons l’octroi d’une demi part fiscale
supplémentaire accordée aux titulaires de la carte
du Combattant âgés de plus de 75 ans et à leur
veuve sous la même condition d’âge.
• Une revalorisation du point de retraite. Un
arrêté du 14 octobre a revalorisé à 14 euros, à comp-
ter du 1er janvier 2015, la valeur du montant des
pensions militaires d’invalidité, de la retraite du
combattant et du plafond majorable des rentes mu-
tualistes anciens combattants. Les prochaines
échéances des pensions et de la retraite du combat-
tant prendront en compte le rattrapage depuis le 1er
janvier 2015 ;
Publiée dans le JO Sénat du 25/04/2002 - page
1165
L'article L. 470 du code des pensions militaires d'in-
validité et des victimes de la guerre définit les
conditions qui permettent aux enfants adoptés par
la nation de bénéficier, jusqu'à l'accomplissement
de leur majorité, de la protection, du soutien moral
et matériel de l'Etat pour leur éducation. Il n'en
reste pas moins que l'assistance morale, maté-
rielle et administrative, dispensée en ce cas par
l'Office national des anciens combattants et vic-
times de guerre (ONAC), est acquise à tous les pu-
pilles de la nation et orphelins de guerre quel que
soit leur âge. En fait, les seuls avantages dont ne
bénéficient pas les majeurs sont les subventions
accordées aux mineurs, sur les crédits d'Etat, pour
leur entretien et leur éducation. Ainsi, cet établis-
sement public peut accorder aux pupilles majeurs,
sur ses fonds propres, les aides que leur situation
rend nécessaires. Cette possibilité a d'ailleurs été
confirmée par le Conseil d'Etat qui a rappelé, le 15
février 1983, que l'ONAC peut attribuer à des pu-
pilles majeurs des allocations prélevées sur le pro-
duit des dons et legs faits à l'établissement public
et des aides imputées sur ses ressources propres.
De fait, les pupilles majeurs peuvent obtenir droit
notamment à des subventions lorsqu'ils entament,
poursuivent, ou reprennent leurs études entre 21
et 25 ans, à une aide au premier emploi à l'issue de
leur scolarité, à l'accès gratuit aux écoles de réédu-
cation professionnelle de l'ONAC pour se réorienter
lorsqu'ils ne trouvent pas un premier emploi, à un
prêt professionnel cumulable dans certaines
conditions avec un prêt de première installation et
remboursable dans des conditions privilégiées, à
l'accès aux maisons de retraite de l'ONAC
lorsqu'ils ont atteint l'âge de 60 ans. En outre,
l'Office national des anciens combattants et vic-
times de guerre peut apporter des aides et des se-
cours aux pupilles majeurs en cas de maladie,
absence de ressources, perte d'emploi ou diffi-
culté momentanée. Enfin, ils sont représentés au
sein des instances dirigeantes de l'établissement
public, le décret n° 88-311 du 28 mars 1988 précise,
en effet, que les pupilles de la nation et les orphe-
lins de guerre siègent es qualités au conseil d'ad-
ministration de l'ONAC et de ses conseils
départementaux. Ainsi, le dispositif actuellement
en place permet de couvrir les besoins des pupilles
de la nation que ce soit avant ou après leur majo-
rité.
Le décret n° 2000-657 du 13 juillet 2000 donne le
droit à une indemnisation des orphelins, mineurs
au moment des faits, dont le père ou la mère a été
Il faut le savoir…
INFORMATIONS aux ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE
INFORMATIONS AUX PUPILLES DE LA NATION
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
25
LES« AILESBRISEES »
ALEXANDRE DUTHION, CO-FONDATEUR DES « AILES BRISEES »
Les locquirecois les plus anciens se souviennent d’Alexandre Duthion, grand père de Dominique (Mme
Joncour), de Gaëlle (Mme Youinou) et de Ronan Duthion. Ils se souviennent de cet homme, grand mutilé
de l’aviation militaire, au visage défiguré par les brûlures. Ils se souviennent aussi qu’il est l’un des trois
fondateurs avec Georges Raffalovich et Robert Solignac, de la Société d’Entraide « les Ailes Brisées ».
A l’initiative de trois grands mutilés de l’aviation, l’association Les Ailes Brisées voit le jour en 1926. C’est
un organisme fondamental et fraternel dans l’univers de l’armée de l’air. Elle œuvre aux bénéfices des
aviateurs blessés en service aérien, des veuves, ainsi que des orphelins et des ascendants.
L’Assemblée constitutive de cette Société se tient le 15 mars 1926. Elle nomme :
- René Charles, Président ;
- Emile Picard, Vice Président ;
- Alexandre Duthion, Secrétaire Général ;
- Robert Solignac, Secrétaire Adjoint ;
- Marc Chardin, Trésorier ;
Et ce même jour, le Secrétaire Général, Alexandre Duthion, effectue la déclaration de la Société auprès
de la Préfecture de Police de Paris (journal officiel du 17 mars 1926)
DUTHION, Alexandre, Jean, Vincent, né le 8 août 1904 à Ambérieu en Bugey. Alexandre Duthion, après
ses études primaires, intègre l'aviation. Titulaire du brevet de pilote, il s'engage dans l'aviation militaire.
Affecté au Centre d'Instruction de l'aviation militaire à Istres, sa carrière prend fin tragiquement le 16 jan-
vier 1925. A bord d'un Bréguet 16 Bn-2 qui prend feu en vol, il est grièvement brûlé à la face. Soigné dans
un premier temps à Marseille, le sergent Duthion est transféré fin 1925 à l'hôpital militaire du Val de Grâce
à Paris. Dans cet établissement, il se retrouve avec d'autres victimes de l'aviation qui fondent un grou-
pement se destinant à venir en aide aux aviateurs blessés, face à l'insuffisant soutien apporté par les
pouvoirs publics. Alexandre Duthion, Membre-fondateur de la Société d'Entraide Les Ailes Brisées, Che-
valier de la Légion d'Honneur, Médaille Militaire, Titulaire de la Médaille de l'Aéronautique, décède en
1959.
Paul FICHOU
victime de persécutions antisémites pendant la
guerre de 1939-1945. Le décret n° 2004-751 du 27
juillet 2004 étend l'indemnisation aux orphelins,
mineurs au moment des faits, de père ou de mère,
de nationalité française ou étrangère, victime de
la barbarie nazie, mort en déportation, fusillé ou
massacré pour actes de résistance ou pour des
faits politiques.
Renseignements et demande de dossiers
- Auprès de l’ONAC de Quimper (Office National des
Anciens Combattants et Victimes de Guerre)
- Ou pour la région ouest auprès de l’Association des
Pupilles de la Nation des pays de la Loire
12, rue ANATOLE DE MONZIF
44200 NANTES
(secrétariat 02- 40-31-55-36)
- Auprès de Paul Fichou, Président de l’Association
des A.C et V.G de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec26
ECOLE DE VOILE DE LOCQUIREC
La saison d’été à retrouvé les volumes de 2008 avec
un bon bilan de saison. Alors que depuis 7 ans on
était très légèrement en retrait d’une année sur l’au-
tre d’un petit pourcentage mais répété et cela à en-
tamé nos ressources. Nous nous sommes organisés
différemment pour maintenir notre niveau de ser-
vice l’été et continuer à permettre l’accès à l’école
de sport à faible coût aux jeunes de Locquirec.
Les raisons de renouveau sont multiples, à com-
mencer par les deux beaux étés précédents, un tou-
risme recentré sur la France, le maintient du haut
niveau de qualité du matériel et des encadrants, le
développement des séries dériveurs et mous-
saillons rendues plus attractives, la magie de la baie
de Locquirec sans oublier l’accueil des habitants et
des commerçants.
Du coté des moussaillons, Marc BAMPTON, actuel-
lement en formation en alternance, a amené plein
de nouvelles idées pédagogiques et ludiques. Il a re-
dynamisé cette activité qui est la porte d’entrée aux
activités maritimes. Cette activité sera de nouveau
très demandée l’an prochain et elle est déjà copiée
à travers la Bretagne. Avec comme « professeurs »
Marco BOIZARD et Fred JOURDAIN, nul doute que
nous verrons encore des nouveautés dans les pro-
chaines années, mais au rythme de nos possibilités.
Une saison d’été qui repasse enfin au vert.
Très bon début de saison des jeunes de l’école de sport.
Dernière ligne droite pour MARCO BOIZARD avant la retraite en 2016.
Elodie BONAFOUS (1ère à gauche) et son équipage 100% fi-
nistérien, récompensée pour leur podium au Grand Prix de
l’Ecole navale et comme équipage le plus prometteur de
la flotte.
Les moussaillons à l’abordage et à la découverte de la mer
et de la baie de Locquirec.
Les RS FEVA sous spi cet été et en solitaire pour celui de
droite. Qui l’a rêvé ? L’Ecole de Voile de Locquirec peut vous
aider à passer du rêve à la réalité.
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
27
Cet été ce sont un peu plus de 900 stagiaires avec
une vingtaine de moniteurs. Cette performance
nous place dans les plus importantes structures de
Bretagne et cela depuis plusieurs années. C’est un
résultat qui récompense tous les intervenants, pro-
fessionnels et bénévoles.
Malgré les changements économiques, nous arri-
vons à maintenir l’attrait estival de l’Ecole de Voile
pour le tourisme et le restant de l’année à maintenir
le niveau de l’école de sport.
C’est très compliqué avec les baisses de toutes les
subventions voir leur disparition mais on s’accroche
en attendant des jours meilleurs tout en limitant les
dépenses.
L’Ecole de sport, dont le but est de permettre l’ac-
cès à la voile sportive aux jeunes de Locquirec et
plus à des conditions les plus réduites possibles
continue son activité de septembre à fin juin.
Cette année, Amélie RIOU et Maëlenn LEMAÎTRE,
moteurs de niveau international continuent l’ap-
prentissage du très haut niveau avec les aléas que
cela implique. Elles sont classées dans les 30 meil-
leures mondiales et les déplacements sont de plus
en plus couteux et de plus en plus lointains. A force
et avec les réductions drastiques de toutes les aides,
on finira par empêcher l’accès au niveau mondial à
d’autres jeunes aux moyens équivalents et donc ré-
duits.
J’espère que la voile de haut niveau ne redeviendra
pas accessible uniquement aux plus fortunés
comme par le passé. L’augmentation de la masse
des jeunes sportifs a prouvé son intérêt au niveau
des résultats nationaux et internationaux.
Les aides sont très faibles, voir absentes tant que
l’on n’a pas une des très rares (une ou deux par
série) sélection en équipe de France senior. Les
équipes jeunes sont réduites à la portion congrue.
Un jour il faudra certainement choisir entre le sport
et un métier car la moyenne d’âge des équipes na-
tionales est de près de 30 ans !
Par contre, à Locquirec, la relève est bien présente
avec Elodie BONAFOUS en OPEN 5.70. C’est un mo-
notype de 5,70 mètres avec un équipage de 3 à 4
personnes. Elodie a été sélectionnée par le Comité
départemental de voile du Finistère pour skipper un
des deux bateaux du CDV 29.
Excellent choix puisque Elodie avec son équipage
composé exclusivement de finistériennes, gagne le
Spi Ouest France, termine 3ème au Grand Prix de St.
Cast et du Grand Prix de l’Ecole Navale. Cerise sur le
gâteau, elle termine sur la saison nationale, 1er équi-
page jeune, 1er équipage féminin et 2ème au général
du championnat de France toutes séries confon-
dues. Encore bravo à Elodie que vous avez pu croi-
ser cet été lors de son activité de monitrice.
Marine PEREIRA fait partie du Pôle France Espoir de
Brest en 420 avec Emma GUEVEL comme parte-
naire. Elles se placent régulièrement dans le premier
tiers du classement national. On attend les pro-
chaines sélections internationales avec de bons es-
poirs.
Chez les plus jeunes, départ en fanfare au cham-
pionnat Baie de Morlaix et très bonne adaptation
pour les plus aguerris en Championnat départe-
mental dès leurs débuts en planche à voile comme
en dériveur.
Championnat Voile Baie de Morlaix.
Les jeunes de l’Ecole de Voile de Locquirec on gagné
le championnat 2014-2015 toutes séries Avec le
titre en Optimist et le podium en Planche à Voile.
En Optimist, Mathurin BERGEROUX gagne le cham-
pionnat devant son frère Titouan et Clémence LE
JAN-KERVELLEC est 6ème et 2ème féminine tout en
étant une des plus jeunes de la série.
Médaille de bronze en Planche à voile, avec Nine
Elodie BONAFOUS avec son équipage : une superbe saison
en Open 5.70 avec Nautisme en Finistère.
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec28
RAULT 2ème
et 1ère
féminine, Maïna STEPHAN est 3ème
,
deux beaux podiums devant les garçons.
Le championnat 2015-2016 à débuté en fanfare
pour nos sportifs.
En planche à voile, Nine RAULT est en tète devant
Maïna STEPHAN et Titouan BERGEROUX. Corentin
LE GOFF est 7ème, Corentin PEREIRA 12ème et Maël
PARIS 14ème. Les plus expérimentés mènent la danse
et les nouveaux s’accrochent bien. L’esprit d’équipe
fonctionne à fond. Ils s’entraînent avec Fred JOUR-
DAIN qui les accompagne sur les régates.
En Optimist, Julien BONAFOUS assure le suivi des
compétitions et l’entraînement. Johanna GUILLERM
est à la deuxième place et 1ère féminine, son frère
Mathias 6ème, Juliette CHARLOU 9ème, Nils TOQUER-
PRIOL 12ème
, Morgan FAVERJON 16ème
et Bleuenn
FAUCHET 21ème. En Optimist les écarts d’âge sont
souvent importants parfois 5 ans et quand on est né
en 2008 ça fait beaucoup mais ceux qui s’accrochent
réussissent et passent au niveau supérieur.
C'est-à-dire en championnat départemental ou
nous trouvons cette année Tugdual DURAFOUR et
Nathan CHARLOU en Planche à Voile Bic 293 OD.
Clémence LE JAN-KERVELLEC et Mathurin BERGE-
ROUX en Optimist.
Bon début de saison pour leur première année à ce
niveau puisque Tugdual DURAFOUR fait deux fois
3éme et Nathan CHARLOU 13 et 15ème aux régates de
FOUESNANT et Brest. Ils sont entraînés par Fred
JOURDAIN et les parents assurent le suivi en régate
en attendant que l’on trouve une solution plus poin-
tue sportivement.
Mathurin BERGEROUX est 4ème à Douarnenez et
Clémence LE JAN-KERVELLEC 8ème et 1ère féminine.
Ils s’entraînent au sein de Voile Baie de Morlaix avec
Bernard PUIL.
Bien que peu nombreuse, cette génération est pro-
metteuse. Ils profitent au mieux de notre encadre-
ment et des possibilités de stages départementaux
offertes par le Comité départemental de Voile du Fi-
nistère.
Nos « anciens » ont participé au TRESCO annuel
avec des réussites diverses et variées. Certains ont
rejoins Voile Baie de Morlaix pour des entraîne-
ments en flotte mis en place cette année par le pôle
habitable.
Organisation du club.
L’Ecole de Voile de Locquirec est une association qui
emploi 4,3 ETP (équivalent temps plein) à l’année.
Je vous laisse imaginer l’impact de l’engagement
des bénévoles sur leur vie et leur temps libre que de
gérer une activité avec l’équivalent de plus de 4 em-
ployés permanents. Les entrepreneurs compren-
dront.
Titouan BERGEROUX, Tugdual DURAFFOUR, Fred JOUR-
DAIN (entraîneur), Nine RAULT et Maïna STEPHAN.
Mathurin BERGEROUX, Lou RAULT, Corentin DUFLOS, Ma-
thias GUILLERM et Morgan FAVERJON encadrés par Julien
BONAFOUS
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
29
Le travail des bénévoles est important, car il permet
d’éviter de nombreux frais tout en préservant les in-
vestissements. Ce travail invisible et ingrat est rare-
ment reconnu et avec les évolutions administratives
actuelles c’est un véritable investissement person-
nel pour quelques uns qui se reconnaîtront et que
je remercie au nom de tous. On n’est pas bénévole
uniquement par intérêt personnel mais aussi par
passion ce qui permet de maintenir l’équilibre finan-
cier de l’association.
Marco BOIZARD ne sera pas là pour la prochaine sai-
son. La retraite a sonné pour une des figures du port
après 25 années à Locquirec.
Nous avions anticipé son départ en prenant Marc
BAMPTON en formation en alternance.
A ce jour, c’est une réussite grâce à la participation
de Marco et Fred JOURDAIN.
Fred sera à la manœuvre dès cet été avec Marc, nou-
veau diplômé mais expérimenté, pour former un bi-
nôme efficace.
Marco, avec le concours de personnalités comme
Pierrot LE COQ et Gérard BODOU a organisé et dé-
veloppé l’Ecole de Voile de Locquirec. Je ne referais
pas sa carrière ici son humilité m’en empêche mais
sachez que de nombreux champions lui doivent
quelque chose à un moment ou un autre de leur car-
rière et sur de nombreux supports.
De l’Optimist, aux grands 60 pieds IMOCA en pas-
sant par le Laser, l’Europe le 420 ou le 470. Marco
restera un formidable détecteur de talents et un or-
ganisateur hors pair. Nul doute qu’il a transmis tout
ça à ces successeurs. Maintenant il va profiter de son
bateau et ceux qui passeront du coté de Térénez
pourront peut être le saluer. Ils le reconnaitront car
je pense qu’il aura sa casquette à poste. Bonne
route Marco et de notre part à tous et profite bien
de ton nouveau temps libre.
Je souhaite des progrès à tous nos stagiaires, des
podiums pour nos sportifs et qu’ils nous rejoignent
prochainement comme moniteurs.
Tous nos encouragements et tous nos vœux de
bonne année 2016 à tous, coureurs et parents, per-
manents et bénévoles ainsi qu’à tous nos fidèles
supporters de Locquirec à l’autre bout du monde,
car il y en a !
Hugues Lemaître pour le CA de l’EV Locquirec.
Les habitables à l’entraînement à Roscoff… encore du tra-
vail avant de rattraper les Optimists de l’Ecole de Voile de
Locquirec !
Marco BOIZARD, Marc BAMPTON et Frédéric JOURDAIN
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec30
COMITE DE JUMELAGE
DRUMSHANBO-LOCQUIREC
Ils nous l’avaient promis à l’occasion de notre dernier séjour à Drumshanbo en septembre 2014, et c’est
avec un grand plaisir que nous avons pu accueillir cette fin d’été, un groupe d’une vingtaine d’habitants de
notre ville jumelle irlandaise, emmenés par Anne Boyle, Sheila Mooney, Betty Mc Manus, Breda Wynne et
Sean Nolan.
Le comité a trouvé un support aussi énergique qu’efficace auprès des Trégorrois Volants – l’équipe de foot-
ball vétérans locale qui avait participé au voyage de l’an dernier – et de quelques locquiréquois motivés
pour organiser un séjour dans notre village et de ses alentours du jeudi 10/9 au mardi 15/9.
Chacun a eu cœur d’assurer la logistique, l’hébergement, le transport ou l’accompagnement de nos visiteurs
pour leur permettre de profiter pleinement de leur séjour.
Nous avons préparé un programme varié mais assez souple alternant visites et phases de temps libre.
Après avoir récupéré nos voyageurs à l’aéroport de Dinard et partagé un repas d’accueil à Kerboulic le jeudi
soir, c’est à Morlaix que le groupe s’est rendu le vendredi pour une visite, commentée en anglais, du théatre
et de ses coulisses et de la maison du tourisme Penanault. Une halte dans l’après-midi à la brasserie de
Guimaëc avant le retour vers Locquirec pour partager un repas au restaurant « le Bistropopop ».
La journée de samedi a été consacrée à la visite de Roscoff suivie d’un après-midi de temps libre dans la
cité corsaire. Au retour, la plupart des irlandais ont embarqué sur la vedette Enez Glaz de la SNSM pour une
découverte de la baie. Au retour, la soirée officielle et festive organisée avec la collaboration active de la
municipalité de Locquirec a réuni plus de 150 personnes autour d’un Kig ha Farz préparé par notre traiteur
local et animé par le groupe Search Again.
Visite de nos amis de Drumshanbo à Locquirec – du 10 au 15 septembre 2015
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
31
A cette occasion, Sean Nolan et Francis
Le Scour, présidents des comités, ont
rendu un hommage particulier à Daniel
Boissay, fidèle trésorier de l’association,
décédé quelques jours avant l’arrivée du
groupe.
La communauté de l’Ile Blanche a accueilli les fidèles irlandais et français pour une messe bilingue di-
manche matin puis nous nous sommes retrouvés autour d’un généreux barbecue concocté par André Né-
delec et les Trégorrois Volants. Le groupe s’est ensuite dirigé vers le port et à la pointe de Locquirec pour
(re)découvrir les charmes de notre village. La journée s’est chaleureusement terminée par un repas au res-
taurant « Les Algues ».
Lundi, une visite de Ploumanac’h et de la côte de
Granit Rose a enchanté nos visiteurs, un retour via
Perros-Guirec, Lannion et la distillerie Warenghem
a permis aux irlandais de challenger le whisky
local qui a visiblement trouvé son public.
La journée de mardi a permis à nos amis irlandais
de découvrir Saint Malo, avant de les laisser à l’aé-
roport de Dinard pour un retour vers Drumshanbo
avant de se revoir, nous l’espérons, en 2016.
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec32
Les « Mardis Créatifs » : Passez un moment tranquille,
de rencontres, de convivialité. Envie de faire des activi-
tés, des sorties ?? Rdv tous les mardis (hors vacances
scolaires) de 14h à 17h ( à l’ULAMiR-CPIE, salle Stere-
denn). Rdv le 5 janvier 2016.
Les « Veillées Théâtre » auront lieu une fois par mois
dans l’une des communes de notre territoire (le 6 fé-
vrier 2016 à Salle Ti Gwer à GARLAN, le 2 avril 2016 Salle
Kasino à St JEAN du DOIGT, le 4 juin 2016 Salle Stere-
denn LANMEUR). Locquirec accueillera sa veillée le sa-
medi 5 mars 2016 à la salle Bilzic.
Les ateliers Parents/enfants : de la nouveauté dans nos
locaux ! ! Chaque dernier mercredi du mois (de 14h30
à 16h), nous vous proposerons un atelier thématisé en
direction des familles ; les parents et/ou grands parents
pourront venir partager, avec leurs enfants ou petits-
enfants, un moment de complicité autour d’un temps
de bricolage, de cuisine… Rdv le mercredi 27 janvier.
Le fichier baby-sitting : les parents qui souhaitent faire
garder leur(s) enfant(s) pour une heure, une matinée,
une après-midi…une soirée…, ont la possibilité d’avoir
les coordonnées de jeunes présents dans notre fichier.
ULAMIR-CPIE
L’association ULAMiR-CPIE vous propose pour
cette nouvelle année 2016 une multitude d’activités pendant
toute l’année… en voici quelques-unes qui pourraient vous
intéresser… A vos agendas !
Nouvel atelier “ DO IT YOURSELF ” à l'ULAMiR-CPIE :
Apprendre à fabriquer des meubles à partir de palettes en bois
En lien avec le chantier d'insertion, l'ULAMiR-CPIE propose d'accompagner
les personnes souhaitant réaliser un meuble, à base de palettes de bois, lors
d'ateliers de fabrication.
Un encadrant technique sera présent pour vous accompagner dans le dé-
montage de palettes puis la fabrication de votre objet/meuble.
Bois de palettes fourni, machines à disposition
pour scier, raboter, poncer, etc...
Rendez-vous les samedis 12 décembre 2015,
16 janvier, 13 février et 12 mars 2016 
de 14h à 17h dans le local de Pont Menou
Coût de l'atelier : 10€ par séance.
Inscriptions au 02 98 67 51 54 ou par mail :
basedudouron@wanadoo.fr
Du côté du centre social Les soirées « jeux » : Chaque dernier jeudi du
mois, venez nous rejoindre autour de jeux de so-
ciété (« time’s up », « bazar bizarre »), soirées ré-
servées aux adultes (à partir de 16 ans).
Moments de fous rires garantis !! Réservez déjà
votre jeudi 28 janvier à 20h30, salle Steredenn
de Lanmeur.
Les « après-midi Jeux » : Pendant la période au-
tomnale et hivernale, nous vous proposerons
des après-midi autour du jeu de société… Notre
deuxième rencontre de l’année est fixée à Lan-
meur le dimanche 10 janvier 2016.
L’accueil de Loisirs Sans Hébergement ouvre
ses portes tous les mercredis (à partir de 12h).
Pendant les vacances scolaires, Il est également
ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h. Il est
également possible de s’inscrire à la garderie
dès 7h30 le matin et jusqu’à 19h le soir.
Les enfants de 3 à 17 ans peuvent venir s’amuser
avec une équipe d’animateurs qui leur propo-
sera des activités manuelles, sportives, culi-
naires…
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
33
LA PÊCHE À PIED EN BAIE DE LOCQUIREC
La tradition de la pêche à pied de loisir en France est
ancrée dans le patrimoine culturel des régions litto-
rales. L’engouement pour les littoraux amène un
nouveau public, essentiellement estival et familial,
à s’adonner à ce loisir.
Le fond de la baie à Locquirec, est un site fréquenté
par des pêcheurs à pied qui viennent tout au long
de l’année afin de pêcher une espèce particulière :
la coque (Cerastoderma edule).
Cette espèce est particulièrement présente dans les
estuaires et les baies sableuses. Sa distribution est
très étendue, elle va de la Norvège au Portugal et
peut être trouvée jusqu’au Sénégal. Sur une même
zone géographique, à l’échelle d’une baie comme
celle de Locquirec par exemple, la répartition des
coques est agrégative. Ainsi, on en trouvera beau-
coup sur certaines zones et sur d’autres très peu,
voire pas du tout.
La coque est un bivalve fouisseur qui vit enfoui dans
le sable et filtre l’eau grâce à l’ouverture de deux si-
phons à la surface du sédiment. Elle est maintenue
dans le sable grace à son pied (cf.dessin).
On peut la repérer assez facilement grâce au petit
trou qu’elle laisse en surface. En marchant sur l’es-
tran, on peut trouver des coques vivantes à la sur-
face du sédiment. Ces coques sont souvent très
affaiblies et ont perdu leur capacité à s’enfouir dans
le sable. Il est donc fortement conseillé de ne pas les
consommer.
Les coques vivent en moyenne 2 à 4 ans mais cer-
tains individus peuvent atteindre exceptionnelle-
ment 10 ans. La maturité sexuelle est atteinte dès
leur deuxième année (taille d’environ 20 mm). De
plus, leur reproduction a lieu généralement entre
mars et juillet puis l’installation dans le sédiment se
produira entre mai et juin, pouvant aller jusqu’en
septembre. Ainsi, il est fortement déconseillé de pê-
cher les coques durant cette période, pour ne pas
altérer le milieu et ainsi « détruire » les larves im-
plantées dans le sédiment.
Une coque va atteindre une taille minimale de cap-
ture pour la pêche à pied de loisir (3 cm) en 2 ans ½
environ.
Les effectifs de coques peuvent varier d’année en
année sur certains sites ou rester stables sur d’au-
tres sur de plus longues périodes. Différents facteurs
peuvent agir sur la croissance et la densité de ces
dernières, notamment la pêche à pied, mais l’im-
pact reste difficile à évaluer mais semble non négli-
geable.
Il est donc nécessaire d’être vigilant sur les bonnes
pratiques de pêche à pied. Ainsi, il est important de
ne pas pêcher des coques trop petites afin de les
laisser grandir. De même, il est important de trier la
récolte sur place et de réenfouir les individus trop
petits. De plus, il ne faut pas pêcher plus que ce qui
va être consommé pour éviter le gaspillage (la limite
de capture est de 300 coques par jour et par per-
sonne, soit un poids estimatif de 3 kg).
Pour rappel, la pêche à
pied de loisir est inter-
dite au fond de la baie
de Locquirec du 1er
juin au 31 octobre
chaque année depuis
2012 pour des raisons
sanitaires.
Réf : Dabouineau, L. & Ponsero, A., 2004. Synthèse sur la biologie des
coques Cerastoderma edule, Réserve Naturelle Baie de St Brieuc
Pour plus d’information sur la réglementation de la
pêche à pied : pap.baiemorlaix@gmail.com
ou 02 98 67 53 38
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec34
Monsieur le Ministre de l'Econo-
mie et de l'Industrie, malgré le
rejet quasi-unanime des Trégor-
roi(e)s et de leurs élus, a accordé
le 16 septembre dernier une
concession d'extraction de sable
dans la Baie de Lannion à la
Compagnie Armoricaine de Na-
vigation appartenant au groupe
Roullier de Saint Malo, plus
connu sous le nom de ses filiales
Ker Cadelag, Le Guillou, Halieu-
tis, Setalg...
Dès 2016, ce sont 50 000 m3 par
an qui seront enlevés, 150 000
les deux années suivantes et
250 000 ensuite. Il reste au Pré-
fet du Finistère à donner le feu
vert, ce qui sera fait avant la fin
de cette année.
Sauvegarde du Trégor, la pre-
mière à se mobiliser contre ce
projet devenu maintenant réa-
lité, a écrit par la voix de son
président, à Monsieur le Ministre
qui, apparemment, ne s'abaisse
jamais à répondre à des ci-
toyens, si on en croit à ce jour
l'absence totale de réaction à ce
courrier.
SAUVEGARDE DU TRÉGOR
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec 35
VIE ASSOCIATIVE
Concours Photo et Salon du livre
LOCQUIREC DÉCOUVERTE
Concours Photo : déjà dix ans !
D'année en année, le succès
du concours photo de Loc-
quirec Découverte ne se dé-
ment pas. La cuvée 2015 n'a
pas atteint les sommets de
2014 mais n'a en rien démé-
rité, peut-être desservie par
des thèmes un peu moins
vastes.
19 photographes ont participé au concours avec 95
photographies.
Nous avons accueilli près de 350 visiteurs durant les
quatre jours d’exposition. Comme les années précé-
dentes, les visiteurs ont voté pour leurs photos fa-
vorites, ce qui a permis de décerner les prix.
Le concours 2015 s'appuyait sur deux thèmes :
- l'homme et la mer,
- les gourmandises.
C'est une photo de Mme Lechuer, de Lannion, qui a
remporté le premier prix (ci-dessous). On remar-
quera que Mme Lechuer n'est autre que l'épouse du
gagnant de l'an dernier, David Lechuer !
Les dix candidats classés en tête ont reçu des lots
offerts par l'association, la Mairie, les commerçants
de la région ou les acteurs du tourisme local. Loc-
quirec Découverte remercie chaleureusement tous
ceux qui ont offert des lots ainsi que les bénévoles
sans qui cette manifestation conviviale n'aurait pu
être organisée.
En 2016, la dixième édition du concours s'appuiera
encore sur deux thèmes :
- vos coups de cœur à Locquirec,
- la fête.
Les candidats pourront opter pour l'un et/ou l'autre,
dans la limite de huit clichés au total (format A3).
Les tirages seront exposés salle Bilzic du 10 au 13
août. La remise des prix aura lieu le 13 août vers
17h00 et sera ouverte à tous.
La date limite de dépôt des
dossiers à l'Office de Tou-
risme est fixée au 8 août.
Le règlement du concours et
le bulletin de participation
peuvent être obtenus sur
simple demande à l'adresse
mail suivante :
locquirec.decouverte@orange.fr ou téléchargés sur
notre site internet : locquirecdecouverte.jimdo.com.
Le Salon du Livre rassemble chaque année une
trentaine d'auteurs et plus de 300 visiteurs dans une
ambiance conviviale et détendue. Il s'est installé le
dimanche 16 août salle Bilzic. Nous avons été en-
chantés par l'enthousiasme des participants, expo-
sants comme visiteurs. L'édition 2016 aura lieu le
dimanche 14 août.
Le Concours Photo et le
Salon du Livre sont ouverts à
tous. Nous espérons vous re-
trouver encore plus nom-
breux en août prochain !
Locquirec Découverte vous présente ses meilleurs
vœux pour la nouvelle année
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec36
DOUR HA DOUAR
Dour ha Douar a mis à profit la fréquence remarquable de fortes
marées observée en 2015 pour fixer à jamais sur la pellicule le trait
de côte depuis la grève des Curés jusqu'au Moulin de la Rive.
L'érosion du littoral est lente et insidieuse et l'on ne s'en rend gé-
néralement compte qu'à l'occasion de fortes tempêtes. Ce n'est
pas le phénomène que le visiteur remarquera le plus dans notre
région. Il s'attardera davantage sur les progrès de l'urbanisation
ou sur l'importance des marées vertes.
C'est aussi un phénomène normal : la mer grignote lentement les
pointes et les caps tandis qu'elle dépose ses sédiments dans les
baies et les estuaires. L'homme se doit d'appréhender le phéno-
mène dans sa globalité. Reste maintenant à tenter d’évaluer les
premiers effets du rehaussement du niveau de la mer, consé-
quence du réchauffement climatique.
Les photographies prises à marée haute, toujours par coefficient
égal ou supérieur à 113, ont été exposées à Caplan & Co (Poul-
Rodou, Guimaëc) du 27 octobre au 1er novembre. Elles permet-
tent de prendre date pour des comparaisons ultérieures et de
mettre en évidence la fragilité de certaines zones tandis que d'au-
tres sont en équilibre, sans intervention humaine. Il ressort de
cette exposition un paradoxe. Ce sont les côtes réputées les plus
fragiles, plages et dunes, qui s’en sortent globalement le mieux.
Ces littoraux ont un formidable capital de sable à leur disposition,
qui en assure leur protection. Celui-ci peut fondre à l’occasion de
tempêtes. Mais il se reconstituera en période de beau temps, à la
condition que l’intervention humaine n’aille pas à contre courant
de ce mouvement naturel, en y implantant des enrochements par
exemple. Et la meilleure manière de préserver ce capital n’est cer-
tainement pas d’y puiser inconsidérément en autorisant des ex-
tractions de sable massives au large, mais toujours trop proches
de nos côtes. Les 36 clichés seront prochainement disponibles
sous la forme d'un CD. Ils seront libres de droits.
Contacts : lavarenn@yahoo.fr
Exposition photo à CapLan & Co
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec
VIE ASSOCIATIVE
37
LE CLUB DE BRIDGE
Le club a fonctionné normalement durant 2 mois d’été (juillet et août), et comme chaque année, notre der-
nier tournoi a été précédé d’un amical apéritif dînatoire, qu’a bien voulu honorer de sa présence Madame
l’Adjoint au Maire Mme Marie LE FLEM-NEDELEC.
Chacun a apprécié sa présence d’autant qu’on lui doit, depuis 2014, d’avoir bien voulu prolonger l’éclairage
public de 22h à 24h, ce qui facilita les rentrées tardives et rend la station de LOCQUIREC plus gaie durant
ces 2 mois de vacances…
Qu’elle en soit ici remerciée au nom de tous.
La Présidente,
A.M FAUVEL
GYM POUR TOUS
Dans une ambiance conviviale, comme à l'habitude, les cours dis-
pensés par un professeur qualifié salarié de notre association ont
repris le 10 septembre 2015.
Ces cours dispensés tous les jeudis, de 9h30 à 10h30 salle des
sports Jean-René CADRAN, hors congés scolaires, ouverts aux
adultes, sont à la portée de tous.
Chaque cours est composé d'exercices d'échauffements, d'étire-
ments , suivis d'un travail d'équilibre et de coordination, puis sur
tapis d'exercices de renforcement musculaire et pour terminer,
de relaxation.
Vous souhaitez conserver une bonne santé, venez nous rejoindre, rien de tel qu'une activité physique ré-
gulière.
Vous pourrez assister à un ou deux cours gratuits avant de prendre votre décision définitive.
Cotisation annuelle : 85 euros.
Contact : 02 98 79 36 30 ou 02 98 67 42 52
VIE ASSOCIATIVE
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec38
BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS
A la « Bibliothèque Pour Tous » de Locquirec, plus de 4.900 livres sont proposés aux lecteurs grands et
petits, livres qui se répartissent comme suit :
ADULTES JEUNES
Romans et romans policiers romans
Biographies documentaires
Bandes dessinées bandes dessinées
Documentaires livres d’images
Des catalogues reprenant tous les titres peuvent être consultés à la bibliothèque.
Nous renouvelons chaque année notre fonds de livres par des achats pour l'essentiel de nouveautés lit-
téraires.
Le droit d’inscription pour l’année est de 12 €, ce droit d’inscription est valable pour toute la famille. Il
est également demandé une participation pour le prêt des livres.
Cela permet pour un prix raisonnable de lire les dernières nouveautés. De plus, grâce à une convention si-
gnée avec la municipalité, les enfants domiciliés à Locquirec peuvent bénéficier de la gratuité totale
(abonnement et prêts) pour les livres du secteur jeunesse.
Conditions particulières pour les vacanciers, se renseigner sur place.
Nous recherchons des aide-bibliothécaires pour assurer les permanences.
Adresser vos candidatures à Madame NESTELHUT au 02 98 79 32 94.
La Bibliothèque pour tous de Locquirec est ouverte :
De septembre à juin :
Le mercredi de 14 h à 16 h et le samedi de 10 h à 12 h.
Changements d’horaires au mois de juillet et d’août  :
Désormais nous serons ouverts :
Le lundi de 16 h à 18 h, le vendredi de 16 h à 18 h.
(fermeture le mercredi et le samedi )
Les bénévoles de l’association vous accueilleront lors de ces permanences.
« Bibliothèque Pour Tous » - Place de la France Libre - 29241 LOCQUIREC -
Téléphone : 02 98 79 32 49
Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015
Bulletin municipal d’informations de Locquirec 39
LE MOT DE LA MINORITÉ DE DÉCEMBRE 2015
LE MOT DE LA MINORITÉ
BLOAVEZ MAD !
BONNE ANNEE, BONNE SANTE ET JOYEUSES FETES A TOUS !
Les vœux, les souhaits, les formules traditionnelles prennent, évidemment, tout leur sens quand nous avons
à subir le même effroi : ce fut celui de l'annonce de notre pays, notre communauté, frappés par l'attaque
furieuse du vendredi 13 novembre à Paris.
La peur nous a tous envahis devant le défilement des images hypnotiques, l'incessante reprise des faits,
les commentaires bavards ou savants des événements, leurs origines, leurs conséquences....
Puis, « il faut enterrer les morts et réparer les vivants » (A.Tchekhov), tous nous nous sommes retrouvés, ras-
semblés, comme une évidence, autour des emblèmes de la République : le drapeau, l'hymne national, la
belle devise Liberté Egalité Fraternité.
Spontanément le recours aux symboles, improbable trait d'union il y a seulement quelque temps, a permis
à la communauté de s'exprimer en dignité et force.
Faisons encore le vœu, après la peur, contre le repli sur soi, d'un avenir de partage et de tolérance pour
Bien Vivre Ensemble !
DES NOUVELLES DE L'ACTUALITE A LOCQUIREC
- La révision du PLU entamée cet automne, sur le fil, et menée tambour battant nous occupe et va nous
occuper des mois durant.
L'exercice, d'importance et du plus grand intérêt pour les 10 ans à venir, a pour objet l'établissement d'un
Projet de Développement Durable, engageant notre territoire selon des règles et des stratégies encadrées.
A l'intérieur de ce cadre contraint, il nous appartient de définir avec ambition notre projet particulier, va-
lorisant notre territoire, son développement et sa qualité de vie : l'habitat, l'activité économique, touris-
tique, les déplacements, la circulation et l'accessibilité. Au titre de la Loi dite Grenelle de l'environnement,
les communes sont invitées à préserver les terres agricoles, à protéger ou restaurer la qualité de leur envi-
ronnement naturel (espaces boisés, haies et talus, sentiers, paysages et biodiversité etc...), les espaces na-
turels jouant un rôle important pour retenir les gaz à effet de serre, réduire la pollution des eaux...
Alors que les conséquences du changement climatique commencent à se faire sentir, cet exercice imposé
est l'occasion de réfléchir ensemble au développement durable de notre Presqu'île, et, une large informa-
tion, une forte implication de tous nous paraissent indispensables.
- L'extraction de sable en Baie de LANNION : nous affirmons notre opposition à l'extraction de sable et ap-
prouvons le recours déposé contre l'autorisation délivrée par Bercy.
- Le bâtiment de la Poste : sa dénomination est générique puisque la bâtisse réhabilitée offrira
– 2 logements, à visée sociale, en centre bourg, à l'étage,
– le service d'une Agence Postale, service public maintenu, pour l'heure, à minima mais maintenu,
– Un local en rez de chaussée dont la destination n'est pas déterminée (commercial, de service ou as-
sociatif...).
-L'accueil de réfugiés : nous souhaitons faire connaître notre satisfaction : en effet après une demande
préalable de notre part, la séance du Conseil Municipal, le 1er octobre dernier, est ouverte par l'intervention
de Mr le Maire proposant au vote l'accueil de réfugiés dans notre commune : à l'unanimité, le Conseil ap-
prouve la mise à disposition d'un logement pour une famille du Moyen Orient, fuyant la guerre. Ce logement
est en cours de rénovation.
Joëlle OLLIVIER-BAILLARGEAT – Patrice DAMANY et l 'équipe de BIEN VIVRE ENSEMBLE A LOCQUIREC.
Bro lokireg n37

Contenu connexe

Tendances

Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018mediathequelesourn
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015Sandrine Bochet
 
Bulletin municipal hivernal 2017
Bulletin municipal hivernal 2017Bulletin municipal hivernal 2017
Bulletin municipal hivernal 2017mediathequelesourn
 
Bulletin municipal Juillet 2015
Bulletin municipal Juillet 2015Bulletin municipal Juillet 2015
Bulletin municipal Juillet 2015cyber35
 
Journal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de RebreuveJournal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de RebreuveTomCiesielski
 
Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014cyber35
 
Cr conseil municipal septembre
Cr conseil municipal septembreCr conseil municipal septembre
Cr conseil municipal septembreOrgerus Mairie
 
Echo 120 janv fev 2020
Echo 120 janv fev 2020Echo 120 janv fev 2020
Echo 120 janv fev 2020Orgerus Mairie
 
Echo 122 juin 2020 (1)
Echo 122 juin 2020 (1)Echo 122 juin 2020 (1)
Echo 122 juin 2020 (1)Orgerus Mairie
 
Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014
Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014
Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014Orgerus Mairie
 
Le Sourn - Bulletin été 2015
Le Sourn - Bulletin été 2015Le Sourn - Bulletin été 2015
Le Sourn - Bulletin été 2015mediathequelesourn
 
Bm 2019 partie 1.version1
Bm 2019 partie 1.version1Bm 2019 partie 1.version1
Bm 2019 partie 1.version1Orgerus Mairie
 

Tendances (19)

Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018Bulletin municipal estival 2018
Bulletin municipal estival 2018
 
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
Bulletin municipal de Menthonnex-en-Bornes - Mars 2015
 
Bulletin municipal hivernal 2017
Bulletin municipal hivernal 2017Bulletin municipal hivernal 2017
Bulletin municipal hivernal 2017
 
Bro n°34 (2)
Bro n°34 (2)Bro n°34 (2)
Bro n°34 (2)
 
Journal n°17
Journal n°17 Journal n°17
Journal n°17
 
Bulletin municipal Juillet 2015
Bulletin municipal Juillet 2015Bulletin municipal Juillet 2015
Bulletin municipal Juillet 2015
 
Journal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de RebreuveJournal n°19 de Rebreuve
Journal n°19 de Rebreuve
 
Bulletin 2018
Bulletin 2018Bulletin 2018
Bulletin 2018
 
Le petit journal n°20
Le petit journal n°20Le petit journal n°20
Le petit journal n°20
 
Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014
 
Cr conseil municipal septembre
Cr conseil municipal septembreCr conseil municipal septembre
Cr conseil municipal septembre
 
Journal n°18
Journal n°18 Journal n°18
Journal n°18
 
Echo 125 decembre (10)
Echo 125 decembre (10)Echo 125 decembre (10)
Echo 125 decembre (10)
 
Echo 120 janv fev 2020
Echo 120 janv fev 2020Echo 120 janv fev 2020
Echo 120 janv fev 2020
 
Echo 122 juin 2020 (1)
Echo 122 juin 2020 (1)Echo 122 juin 2020 (1)
Echo 122 juin 2020 (1)
 
Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014
Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014
Cr 13 janvier_2013__032954400_1929_10082014
 
Le Sourn - Bulletin été 2015
Le Sourn - Bulletin été 2015Le Sourn - Bulletin été 2015
Le Sourn - Bulletin été 2015
 
Bm 2019 partie 1.version1
Bm 2019 partie 1.version1Bm 2019 partie 1.version1
Bm 2019 partie 1.version1
 
Echo 113 mars 2019
Echo 113 mars 2019Echo 113 mars 2019
Echo 113 mars 2019
 

Similaire à Bro lokireg n37

Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1comlasne
 
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013comlasne
 
Vie à Lasne - décembre 2014 (1/2)
Vie à Lasne - décembre 2014  (1/2)Vie à Lasne - décembre 2014  (1/2)
Vie à Lasne - décembre 2014 (1/2)comlasne
 
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdf
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdfTasie Mag 008 - BIM 353.pdf
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdfDRAMAIS
 
Echo 91 decembre 2016 (1)
Echo 91 decembre 2016 (1)Echo 91 decembre 2016 (1)
Echo 91 decembre 2016 (1)Orgerus Mairie
 
PETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrier
PETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrierPETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrier
PETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrierMAIRIEORGERUS
 
Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)Orgerus Mairie
 
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014Mairie
 

Similaire à Bro lokireg n37 (20)

Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1Vie à Lasne 135 - partie 1
Vie à Lasne 135 - partie 1
 
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
Vie à Lasne n° 130 - décembre 2013
 
Vie à Lasne - décembre 2014 (1/2)
Vie à Lasne - décembre 2014  (1/2)Vie à Lasne - décembre 2014  (1/2)
Vie à Lasne - décembre 2014 (1/2)
 
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdf
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdfTasie Mag 008 - BIM 353.pdf
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdf
 
Echo 91 decembre 2016 (1)
Echo 91 decembre 2016 (1)Echo 91 decembre 2016 (1)
Echo 91 decembre 2016 (1)
 
Echo 91 decembre 2016 (1)
Echo 91 decembre 2016 (1)Echo 91 decembre 2016 (1)
Echo 91 decembre 2016 (1)
 
Argentré Infos janvier / février 2020
Argentré Infos janvier / février 2020Argentré Infos janvier / février 2020
Argentré Infos janvier / février 2020
 
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
Saint-Seb' Le Mag 132 janvier-février 2015
 
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
 
Peo decembre 2016
Peo decembre 2016Peo decembre 2016
Peo decembre 2016
 
Bat6 bulletin adp_decembre ok
Bat6 bulletin adp_decembre okBat6 bulletin adp_decembre ok
Bat6 bulletin adp_decembre ok
 
PETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrier
PETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrierPETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrier
PETIT ECHOP D'orgerus en ligne pour le mois de janvier et fevrier
 
Orgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 webOrgerus bm 2017 web
Orgerus bm 2017 web
 
Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)Orgerus bm 2017 web (1)
Orgerus bm 2017 web (1)
 
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
Bulletin municipal de Saint-Martial de Valette - juillet 2014
 
Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds
Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds  Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds
Bulletin municipal 2016 de Bazoges en Pareds
 
Peo mai 2017 a3
Peo mai 2017 a3Peo mai 2017 a3
Peo mai 2017 a3
 
Peo mai 2017 a3
Peo mai 2017 a3Peo mai 2017 a3
Peo mai 2017 a3
 
Peo mai 2017
Peo mai 2017 Peo mai 2017
Peo mai 2017
 
Peo mai 2017 a3
Peo mai 2017 a3Peo mai 2017 a3
Peo mai 2017 a3
 

Plus de mairielocquirec (20)

Rapport annuel 2015 eau
Rapport annuel 2015 eauRapport annuel 2015 eau
Rapport annuel 2015 eau
 
Rapport annuel 2015 d4761_locquirec_assainissement
Rapport annuel 2015 d4761_locquirec_assainissementRapport annuel 2015 d4761_locquirec_assainissement
Rapport annuel 2015 d4761_locquirec_assainissement
 
Livret des associations
Livret des associationsLivret des associations
Livret des associations
 
Réglement zone na
Réglement zone naRéglement zone na
Réglement zone na
 
Reglement port
Reglement portReglement port
Reglement port
 
Demande de logement social
Demande de logement socialDemande de logement social
Demande de logement social
 
Bro n°35 (1) (1)
Bro n°35 (1) (1)Bro n°35 (1) (1)
Bro n°35 (1) (1)
 
Programme toussaint ulamir
Programme toussaint ulamirProgramme toussaint ulamir
Programme toussaint ulamir
 
Guide des associations
Guide des associationsGuide des associations
Guide des associations
 
Livret 2014 2015
Livret 2014 2015Livret 2014 2015
Livret 2014 2015
 
Bro n°34 (2)
Bro n°34 (2)Bro n°34 (2)
Bro n°34 (2)
 
Balade gourmandebat (1)
Balade gourmandebat (1)Balade gourmandebat (1)
Balade gourmandebat (1)
 
Brochure eglise
Brochure egliseBrochure eglise
Brochure eglise
 
Info peche
Info pecheInfo peche
Info peche
 
Panneau2 pors ar villiec
Panneau2 pors ar villiecPanneau2 pors ar villiec
Panneau2 pors ar villiec
 
Panneau1 (1) porz ar villiec
Panneau1 (1) porz ar villiecPanneau1 (1) porz ar villiec
Panneau1 (1) porz ar villiec
 
Brochure eglise
Brochure egliseBrochure eglise
Brochure eglise
 
Ul
UlUl
Ul
 
Ut
UtUt
Ut
 
Ui
UiUi
Ui
 

Bro lokireg n37

  • 2. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec SOMMAIRE 2 Comité de rédaction Conception impression ulamir.association.lanmeur@wanadoo.fr u Gwenolé Guyomarc’h, maire, ainsi que tous les conseillers municipaux EDITO n Le mot du maire ....................................................................3 VIE COMMUNALE n Recours de la commune de Locquirec auprès du Conseil d’Etat..........................................................................................4 n Réhabilitation du bâtiment de la poste ...............................4 n Les frelons asiatiques............................................................5 n Le CMJ....................................................................................6 n Ecole Yvonne Folgalvez .........................................................6 n Tous à la TNT haute définition..............................................7 n Les permanences des conseillers juristes de l’ADIL.............7 n La chapelle du Linguez ......................................................8/9 n Infos communales..........................................................10/11 n Etat civil 2015.......................................................................12 VIE ASSOCIATIVE n Le Comité d’animation........................................................13 n Les amis de l’art religieux....................................................14 n Locqui Loisirs Club ..............................................................15 n Association des pêcheurs plaisanciers...............................16 n La SNSM ...............................................................................17 n La Loki Gliss’Academy .........................................................18 n Association Diwall Ar Bigi Coat ...........................................19 n Les Anciens Combattants ..............................................20/25 Cérémonie de remise de médaille de la Légion d’Honneur à G.A. Wood MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY ! Discours du Révérend George Albert Wood Cérémonie du 11 novembre Charline Jézéquel distinguée Le repas des anciens combattants Morts pour la France en 1915 inscrits sur le monument aux morts Informations aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre Informations aux Pupilles de la Nation “ Les Ailes brisées ” n Ecole de voile .................................................................26/29 n Comité de jumelage Drumshanbo-Locquirec...............30/31 n Ulamir-CPIE ....................................................................32/33 n Sauvegarde du Trégor .........................................................34 n Locquirec Découverte .........................................................35 n Dour ha Douar .....................................................................36 n Gym pour tous .....................................................................37 n Le Club de bridge.................................................................37 n Bibliothèque pour tous .......................................................38 LE MOT DE LA MINORITÉ n Le mot de décembre 2015...................................................39 Mairie de Locquirec Tél. 02 98 67 42 20 Fax 02 98 79 32 45 locquirec-mairie@wanadoo.fr www.mairie-locquirec.fr
  • 3. EDITO 3 LE MOT DU MAIRE Le début et la fin de l’an 2015 auront été marqués par l’horreur et la barbarie ; nous avons tous été choqués par tant de morts et de blessés, inquiétés pour nos proches, nos familles et nous-mêmes. Souhaitons que notre Démocratie et nos principes n’en soient pas ébranlés ! Restons emplis de nos valeurs de Liberté, Ega- lité et Fraternité ! Quelques nouvelles de LOCQUIREC : - Le Conseil Municipal s’est réuni le 28 Novembre dernier afin, entre autres décisions, de faire le point sur l’état des finances communales et envisager les éventuelles adaptations des écritures budgétaires. Plus particulièrement, il convenait d’examiner les conséquences pratiques et financières des pertes de dotations et charges supplémentaires imposées par l’Etat (se reporter à mon Mot de l’Eté 2015). Il a été possible de voter les décisions modificatives budgétaires sans avoir à puiser dans les 60.000 € inscrit en Mars 2015 pour faire face aux dépenses imprévues. Les équilibres sont néanmoins « tendus » et pour le moins assombris par la nouvelle baisse de Dotation Générale de Fonctionnement (DGF) versée par l’Etat et estimée à 80.000 € pour 2016 et 2017. - Les travaux du bâtiment de la Poste et du Quartier du Varcq (logements intergénérationnels et Salle de Quartier) sont désormais lancés. Les réfections de voirie des Impasses Parc Treiz, Saint Quirec et du Lapic sont en cours ou terminées. Toutes les entreprises et intervenants sont attentifs à limiter les désagréments occasionnés par ces chantiers qui, une fois achevés, amélioreront le cadre et la qualité de vie de tous les habitants de notre Commune. - La révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) est actuellement en cours, les réunions de mise en place et d’étude se suivent à un rythme soutenu et aboutiront à une présentation des objectifs en fin de 1er trimestre 2016. Le nouveau Plan Local d’Urbanisme (PLU) devra comporter une prospective d’évolution de la popula- tion et des activités commerciales, économiques, agricoles et tertiaires de notre Commune, expliquer et justifier la compatibilité de ces prévisions avec les lois environnementales (dont la loi « littoral »), parfois arbitrer entre les intérêts particuliers. Des concertations interviendront dans le courant de l’année 2016 afin d’aboutir à un document finalisé en fin d’année. - Ce numéro du BRO LOKIREG vous apportera également des nouvelles de toutes les associations qui vitalisent et égayent la vie quotidienne de notre Commune par leurs animations et leurs acti- vités respectives et complémentaires. Qu’elles en soient remerciées ! Dans la période parfois angoissante qui nous est imposée, elles évitent de céder à la peur et au repli sur soi, elles prouvent qu’il est possible et indispensable de trouver joie et plaisir à se retrouver et par- tager. Bonnes Fêtes et ressourcement à TOUS. JOYEUX NOËL – NEDELEG LAOUEN. BLOAVEZH MAD 2016. Gwenole GUYOMARC’H – Maire
  • 4. VIE COMMUNALE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec4 RÉHABILITATION DU BÂTIMENT DE LA POSTE RECOURS DE LA COMMUNE DE LOCQUIREC AUPRÈS DU CONSEIL D’ETAT Les travaux de réhabilitation du bâtiment de la poste ont débuté le 23 novembre dernier et devraient s’étaler sur une période de 6 mois environ, pour se terminer fin juin 2016. A L’issue des travaux le bâtiment rénové et réaménagé comportera quatre espaces distincts. A l’étage deux logements, un T2 et un T3 de type duplex. Au rez-de-chaussée, un premier local qui pourra être à vocation commerciale ou tertiaire voire associative et le local de la poste sous la forme d’une agence postale qui va retrouver son emplacement historique. L’ouverture au public de la nouvelle agence postale devrait inter- venir au 4ème trimestre au plus tard. Il est probable que ces travaux au centre du bourg engendrent de petits désagréments, merci par avance pour votre patience et votre compréhension. Jean-Yves ARZUR Conseiller Délégué Recours de la Commune de LOCQUIREC auprès du Conseil D’Etat contre le décret du 14 sep- tembre 2015 accordant la concession de sables calcaires coquilliers, dite « concession de la Pointe d’Armor », à la Compagnie Armoricaine de Navigation (C.A.N.). Le 28 novembre 2015, le Conseil Municipal a confirmé, à l’unanimité, la décision du Maire en date du 13 novembre d’inscrire recours auprès du Conseil d’Etat, contre le décret du 14 septembre 2015 du Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique accordant à la CAN la concession de sables calcaires coquil- liers dite « concession de la Pointe d’Armor », sur une superficie de 4 km² pour une durée de 15 ans et un volume annuel de 250.000 m3, soit 3.750.000 m3 sur 15 ans. Déjà, en 2011 et 2012, le conseil municipal avait délibéré et émis un avis défavorable à ce projet, au vu des conséquences dommageables sur l’envi- ronnement, l’économie, le tourisme… La commune a désigné le Cabinet COUDRAY de Rennes pour défen- dre ce dossier et la représenter auprès des instances compétentes. « Les locquirécoises et les locquirécois sont invités aux vœux communaux qui se dérouleront le Samedi 9 Janvier 2016 à 18 heures – Salle Bilzig. » « Le Repas des Anciens sera servi le Dimanche 7 Février 2016 Inscriptions en Mairie. »
  • 5. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec 5 VIE COMMUNALE LES FRELONS ASIATIQUES En cas de détection de nid, contactez la FDGDON Finistère au 02 98 26 72 12 qui enregistrera votre signalement et organisera la destruction du nid. Plusieurs nids de frelons asiatiques ont été découverts sur notre commune et aux alentours Restons vigilants ! Le frelon asiatique ou Vespa Velutina vient d'Asie, d'Inde plus précisément. Il a été introduit en France par le commerce de poteries chinoises en 2004. Le climat étant similaire à celui des forêts chinoises, il s'est très bien adapté à notre pays. Le frelon asiatique est un véritable fléau pour les abeilles, qu'il décime au fur et à mesure de son évolution sur notre territoire. La menace pèse très lourd sur l'apiculture et plus globalement sur la culture fruitière. En éliminant autant les abeilles, le frelon asiatique est en train de déséquilibrer toute l'agriculture et bien plus encore. L'abeille étant pollinisatrice de plus de 20000 espèces de plantes sur notre continent, dont 40% de fruits, légumes et oléagineux, l'abeille a un rôle capital dans l'équilibre de l'écosystème. De l'orchi- dée dont elle est la seule pollinisatrice, aux plantes rares et à toute l'agriculture maraîchère, elle est indis- pensable à notre survie. Les nids de frelons asiatiques sont généralement localisés en hauteur, dans les arbres ou les charpentes mais on peut en trouver plus bas (haies, ronciers, abris de jardin, auvent, appentis…). Ne prenez pas le risque de le détruire vous-même, plus nombreux et plus agressifs que leurs cousins eu- ropéens, l'éradication de leur nid est plus dangereuse. La piqûre du frelon asiatique peut provoquer une réaction allergique appelée choc anaphylactique pouvant être mortel, le danger réside essentiellement en cas de piqûre multiple.
  • 6. VIE COMMUNALE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec6 LE CMJ ECOLE YVONNE FOLGALVEZ Le conseil municipal des jeunes a élu sa nouvelle prési- dente Juliette Viller ainsi que son vice-président Enzo Jezequel. Notons aussi la distinction de Charline Jeze- quel, lors de la cérémonie du 11 novembre avec remise d’une médaille, en récompense pour sa participation ré- gulière lors de ces commémorations. Nous pouvons préciser que le CMJ a organisé pour la première fois la journée Halloween. Cette journée a connu un vif succès avec maquillage, gouter et frian- dises. Plusieurs projets sont en cours, la visite du théâtre de Morlaix, mais aussi une possibilité d’un voyage à Mar- seille pour y découvrir le tournage de la série plus belle la vie. Pour la préparation du marché de noël de Locquirec le 5 et 6 décembre dernier, le CMJ s’est réunit pour dé- cider des créations à réaliser pour cet évènement, différents ateliers ont donc été mis en place tous les mer- credis précédents le marché de noël. Les jeunes du CMJ, Françoise Hameury ainsi que Sébastien Turpin sont en réflexion sur de nouveaux pro- jets de voyages. Les enfants de CE qui démarrent la voile scolaire pour l'année 2015/2016 avec Marc et Marco
  • 7. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE COMMUNALE 7 Le 5 avril 2016, la télévision numérique terrestre (TNT) passe à la haute définition (HD) Cette évolution de la norme de la TNT s'inscrit dans le cadre de décisions prises par le Premier Ministre pour permettre la libération des fréquences hert- ziennes de la bande des 700 MHz par les services au- diovisuels vers les services de téléphonie mobile à très haut débit. Cette évolution va permettre de diffuser l'ensemble des 25 chaînes nationales gratuites de la TNT en HD sur tout le territoire, avec une meilleur qualité de son et d'image. Le rendez-vous du 5 avril prochain constitue une opération technique importante qui sera accomplie en une seule nuit sur l'ensemble du territoire. Elle aura un impact direct sur les téléspectateurs qui re- çoivent la télévision par l'antenne râteau car seuls ceux disposant d'un équipement compatible avec la HD (téléviseur ou adaptateur TNT HD) pourront continuer à recevoir la télévision après le 5 avril. Par ailleurs, tous les foyers recevant la TNT, même cor- rectement équipés, devront ce même jour procéder à une nouvelle recherche et mémorisation des chaînes sur leurs téléviseurs. Il est donc important de tester dès à présent la comptabilité des téléviseurs pour les personnes recevant la télévision par une antenne râteau et ne possédant aucun récepteur compatible avec la HD. Pour ces foyers, il est primordial de tester dès à présent la comptabilité de leurs téléviseurs afin d'acquérir un équipement TNT HD avant le 5 avril pour chacun de leurs postes non compatibles (un adaptateur HD est suffisant, pour un coût de l'or- dre de 25 euros), sous peine de ne plus recevoir la télévision. Pour plus de renseignements nous vous invitons à venir consulter la brochure d'information mise à votre disponibilité en mairie. LES PERMANENCES DES CONSEILLERS JURISTES DE L’ADIL TOUS À LA TNT HAUTE DÉFINITION
  • 8. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec8 VIE COMMUNALE
  • 9. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE COMMUNALE 9
  • 10. VIE COMMUNALE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec10 INFOS COMMUNALES HORAIRES D’OUVERTURE AU PUBLIC DU SECRETARIAT DE MAIRIE Lundi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00. Mardi et samedi de 9h00 à 12h00. Fermé le mardi après-midi. PERMANENCES DES ELUS Le Maire : - Gwenolé GUYOMARC’H : samedi 9h30-12h et sur rendez-vous Les Adjoints : - Marie NEDELEC-LE FLEM : mardi 10h-12h (Administration générale, affaires scolaires, person- nel, bâtiments et propriétés communales, patri- moine, voirie) - Efflam MAHÉ : jeudi 10h-12h (Action économique et commerciale, tourisme, port, sports) - Nicolas BOTROS : samedi 10h45-12h (Urbanisme, environnement, action sociale, culture et animation, communication et associations) Les Conseillers Délégués : - Jean-Yves ARZUR : jeudi 10h-12h (Camping et bâtiments communaux) - Estelle FORGET : jeudi 10h-12h (Vie associative, culture, animation, environne- ment) - Paul FICHOU : mardi 10h-12h (Port, littoral, patrimoine) - Françoise LE MITOUARD : mardi 10h-12h (Vie scolaire, enfance, communication) - Thierry MERRAND : Rendez-vous sur le terrain à la demande (Travaux, voirie) Pour prendre rendez-vous avec un élu, un seul nu- méro de téléphone, le 02.98.67.42.20. URBANISME Pour tout renseignement d’urbanisme, Madame ELLEOUET reçoit en mairie, sur rendez-vous, les mardis et jeudis matins. Pour prendre rendez- vous, contacter la mairie au 02.98.67.42.20. RENSEIGNEMENTS DIVERS, ACTUALITES, PROJETS COMMUNAUX Pour tout renseignement sur la commune, les démarches administratives, les projets en cours etc… Consulter notre site internet : Mairie-locquirec.fr NOUVEAUX ARRIVANTS Il serait souhaitable que les nouveaux arri- vants ainsi que les personnes qui quittent la commune se fassent connaître en mairie aux heures d’ouverture des bureaux. LE RECENSEMENT MILITAIRE Tous les Français ont l’obligation de se faire re- censer entre la date à laquelle ils atteignent l’âge des 16 ans et la fin du troisième mois sui- vant. Une fois recensé, le jeune obtient une at- testation de recensement indispensable pour l’inscription à des concours ou examens sou- mis au contrôle de l’autorité publique (conduite accompagnée par exemple). Environ un an après, il sera convoqué à la Journée Dé- fense et Citoyenneté où il obtiendra un certifi- cat de participation (celui-ci remplacera l’attestation de recensement). LISTES ELECTORALES Pour voter, les nouveaux arrivants doivent s’inscrire sur les listes électorales de la com- mune. Présentez-vous en mairie, munis de votre pièce d’identité et d’un justificatif de do- micile de moins de 3 mois. Les jeunes nés entre le 1er mars 1998 et le 28 février 1999 seront inscrits d’office selon une liste transmise en mairie par l’INSEE. Il leur ap- partient, toutefois, de vérifier en mairie qu’ils figurent bien sur cette liste. Les personnes ayant changé d’adresse, à l’in- térieur de la commune, doivent signaler leur nouvelle adresse afin de mettre à jour le fichier électoral.
  • 11. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE COMMUNALE 11 COLLECTE DES ORDURES MENAGERES Le lundi : toute la commune. Les mercredis et vendredis, en saison : commerces et port. Le jeudi : collecte des sacs jaunes sur toute la com- mune. TRI DES DECHETS En dehors de la distribution annuelle des sacs jaunes, si vous êtes en rupture de sacs, la mairie dispose d’un stock de rouleaux pour vous permet- tre de continuer à effectuer votre geste de tri en at- tendant la prochaine distribution annuelle. HORAIRES D’HIVER D’OUVERTURE DE LA DÉCHè- TERIE DE LANMEUR La déchèterie est ouverte de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00. Elle est fermée le mardi et le dimanche. HORAIRES TRAVAUX DE BRICOLAGE ET JARDINAGE Les travaux de bricolage ou de jardinage effectués à l’aide d’outils motorisés (tondeuses à gazon, per- ceuses, tronçonneuses ou scies) sont sources de nuisances sonores et réglementés par un arrêté préfectoral. - Du lundi au vendredi : 8h30-12h00 / 14h30-20h00, - Le samedi : 9h00-12h00 / 15h00-19h00, - Les dimanches et jours fériés : 10h00-12h00. INTERDICTION DE BRÛLER SES DECHETS VERTS Il est interdit de brûler dans son jardin : l'herbe issue de la tonte de pelouse, les feuilles mortes, les résidus d'élagage, les résidus de taille de haies et arbustes, les résidus de débroussaillage, les épluchures. Les déchets verts doivent être déposés en déchetterie. Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d'une amende pouvant aller jusqu'à 450 €. TAILLE DES HAIES Les haies situées en bordures de propriété ainsi que les arbres et arbustes ne doivent pas nuire au voisinage. Pour cela, les haies doivent être taillées régulièrement afin d'éviter leur déborde- ment sur les trottoirs et gêner le cheminement des passants. Un voisin est en mesure de contraindre le pro- priétaire d'un arbre à couper les branches qui dépassent sur sa propriété, mais il est aussi en droit de récolter les fruits tombés naturellement des branches qui dépassent sur sa propriété. ANIMAUX DOMESTIQUES Chaque maître est responsable du comporte- ment de son animal. À ce titre, l'article 1385 du Code civil indique qu'il doit répondre des dom- mages causés par celui-ci (destruction de fleurs, morsures, comportements agressifs ou bruyants...) même si l'animal s'est échappé de son enclos. A noter les propriétaires de chiens qui aboient de manière répétée et intempestive encourent des sanctions civiles et pénales pou- vant aller jusqu'à 450 € d'amende pour les aboiements. ENVIRONNEMENT
  • 12. VIE COMMUNALE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec12 ETAT CIVIL 2015 NAISSANCES Arthur, Joseph QUINTIN 3 mai 2015 Tïa, Léna GILOT 5 mai 2015 Lilie SCOUARNEC 13 juin 2015 Ewenn, Hasan AKYAZI 18 juin 2015 Emma MORAS 20 juillet 2015 Bérénice, Nathalie LE BALCH 30 novembre 2015 MARIAGES Aaron STORER et Gwenn COUZELIN 6 juin 2015 Mathieu LE COZ et Edith ELEOUET 11 juillet 2015 Quentin LE BIHAN et Elodie FACCO 1er août 2015 Roger TURENNE et Catherine FLEURIOT 20 août 2015 Mikaël BERNARD et Caroline LEBRUN 17 octobre 2015 DÉCèS Yvette OMNES (née TOQUER) 13 janvier 2015 Roland MAHIEU 22 janvier 2015 Simone SAVIDAN (née DUHIL de BÉNAZÉ) 27 janvier 2015 Marie-Louise LE SAUX (née COLLOMB) 8 février 2015 Jeannine BRETON (née TOCQUER) 11 février 2015 Daniel FLAMENT 16 février 2015 Annie RICHARD (née MESTON) 21 février 2015 Claude BLANC 30 avril 2015 Marguerite TANGUY (POSTIC) 30 mai 2015 Michel HAMEURY 26 juin 2015 Yvon MADEC 18 juillet 2015 Ivy ROWLAND 26 juillet 2015 Jean ROLLAND 25 juillet 2015 Yves TILLY 1er août 2015 Françoise IAUCH 11 août 2015 Daniel BOISSAY 20 août 2015 Jacqueline LEPAGE (née LEFEBVRE) 24 août 2015 Robert DEUNF 5 septembre 2015 Serge BENOIT 11 septembre 2015 Jean-Pierre CAUX 1er octobre 2015 André PAPPALARDO 12 octobre 2015 Francis LAVALOU 7 novembre 2015
  • 13. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 13 LE COMITÉ D’ANIMATION Les traditionnelles fêtes, la Saint-Jean, la Fête Na- tionale et la fête en partenariat avec la SNSM, sans oublier la balade gourmande ont rencontré un vrai succès populaire. Lors de la fête SNSM la course d'Ofnis a ravi petits et grands (surtout les grands). Elle sera renouvelée l'année prochaine avec, très certainement, la parti- cipation de nouveaux quartiers. Les concepteurs peuvent déjà planché ! Le concert jazz, quoique novateur, n'a pas été à la hauteur des espérances des organisateurs, en rai- son de la concurrence de concerts organisés aux alentours. Il ne devrait pas être renouvelé en 2016. Une harmonisation des dates des festivités des commerçants et associations locales est indispen- sable. La dernière fête de l'été, le Loki'festival n'a pas attiré la foule habituelle. Le comité recherche une « grosse pointure » pour 2016. Le 3ème Salon des pépiniéristes, le dimanche 25 oc- tobre, a été un vrai succès et devrait perdurer dans le temps. Le traditionnel marché de Noël, les samedi 5 et di- manche 6 décembre, sur la place du port, a vu une nouvelle fois le rassemblement de nombreux arti- sans. Cette année une part belle a été faite aux arti- sans locaux, pour certains nouvellement installés à Locquirec. Les membres du comité réfléchissent à la fois à de nouvelles festivités. « Nous avons besoin de sang neuf et d'idées neuves. Une dizaine de fêtes dans l'année ce n'est pas rien à préparer. Les organismes s'essoufflent, nous devons préparer la transmission de notre savoir- faire dans la douceur ». Nous faisons donc appel aux bonnes volontés qui voudront bien rejoindre l’équipe du Comité formée aujourd’hui d’une quarantaine de bénévoles. Contact : JEAN NICOL au 07.86.55.67.53 Bilan été 2015 et perspectives 2016 La course d'Ofnis L’équipe du comité d’animation
  • 14. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec14 LES AMIS DE L’ART RELIGIEUX DE LOCQUIREC Cet été lors de notre assemblée générale annuelle, un nouveau conseil d’administration a été élu. Je tiens à remercier ici ceux qui se sont engagés alors pour la survie de l’association et pour continuer les actions menées les années précédentes. Ainsi vous avez pu admirer les bannières magnifiquement res- taurées lors du Pardon. Il faut féliciter les membres du précédent bureau qui ont su défendre le patri- moine de Locquirec. Nous pouvons nous réjouir de voir notre patrimoine naturel et culturel défendu par des Locquirecois, protégeant nos traditions, nos paysages, nos côtes. Le patrimoine historique de Locquirec est en majo- rité composé de biens et monuments religieux, avec notre église remarquable, nos chapelles et nos cal- vaires. Il s’agit pour notre association de conserver et protéger ces biens religieux. Allez les visiter pour les découvrir ou les re-découvrir, allez en savoir plus sur le site très bien documenté construit par Mon- sieur Chauvin : http://www.3arl-locquirec.com Aujourd’hui l’association reste mal connue de vous les Locquirecois. Il s’agit pourtant de protéger et dé- fendre notre patrimoine. La définition même de pa- trimoine est « héritage du père », et par extension « ensemble des biens qui doivent être pro- tégés par la société parce que por- teurs d’une valeur identitaire ». Vous êtes cette « société ». La mairie s’est engagée dans de grands travaux depuis de nom- breuses années et ne nous pou- vons que la féliciter et continuer à la soutenir sur cette voie. Entrez voir les magnifiques fresques restaurées de l’Eglise. La mairie s’est aussi lancée dans le projet d’enver- gure de la restauration de la chapelle du Linguez, afin de faire revivre cet édifice et de le rouvrir aux habitants. Mais il faut des fonds. La Fondation du Patrimoine a lancé un appel aux dons. www.fondation-patri- moine.org Ce ne sont pas seulement les montants qui sont importants, mais aussi et surtout leur nom- bre qui permettra d’avoir des subventions plus im- portantes. L’association a promis à la mairie une participation de 15 000 euros, mais il faudra plus d’argent encore. Des analyses et études sont aussi en cours pilotées par la mairie pour la restauration des deux retables de l’église. Elles nous en appren- nent plus sur le passé des habitants de notre com- mune. L’association des Amis de l’art religieux de Locquirec défend ce que nos « pères nous ont laissé ». Que voulons-nous, que voulez vous, laisser aux généra- tions à venir ? Adhérer à l’association ne vous demandera aucun effort, aucun geste particulier, sauf une petite coti- sation de 20€ d’ailleurs en partie déductible des im- pôts. Ce sera pour vous un moyen de montrer que vous êtes attachés à veiller et à participer à la trans- mission du patrimoine de notre commune. Anne France Houyvet-Le Balch, présidente lebalchaf@hotmail.fr association3arl@gmail.com
  • 15. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 15 LOCQUI LOISIRS CLUB Départ pour la croisière sur la Rance Arrivée au port de Dinan Le club de loisirs des retraités Actuellement, nous réfléchissons aux sorties de 2016. Mais auparavant nous aurons fêté Noël le 19 décembre à la Salle Bilzic autour d'une bonne table, comme tous les ans. Bonnes fêtes à tous et meilleurs vœux pour 2016 Contact : 02 98 67 42 52 ou 02 98 67 43 63 Le Club a repris ses activités (jeux de cartes, scrabble, do- minos, triaminos...) le jeudi 24 septembre 2015. L'Assem- blée Générale s'est tenue le jeudi suivant 1er octobre avec la reprise des cartes d'adhérents et son traditionnel goû- ter amélioré. Ainsi tous les jeudis après-midi dès 14h nous nous réu- nissons à la salle Bilzic de la Mairie où tous ceux qui le dé- sirent peuvent venir nous rejoindre et ce de fin septembre à mi-juin. Des sorties d'une journée pour découvrir le patrimoine breton sont en principe organisées chaque trimestre. Ainsi le 24 juin nous sommes allés visiter DINAN. Le matin en petit train nous avons admiré les riches maisons à colombages, les remparts, la Basilique St Sauveur et le couvent des Cordeliers. Après le repas nous avons gagné la ville basse sur les rives de la Rance avant d'embarquer pour une ba- lade en bateau à travers une campagne verdoyante. Ce dernier trimestre 2015 nous n'avons pu organiser de sortie, mais certains de nos adhérents ont participé en septembre au voyage de Lanmeur à la presqu'île de Cro- zon, ou au voyage de Plouégat-Guérande au barrage de Guerlédan.
  • 16. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec16 ASSOCIATION DES PÊCHEURS PLAISANCIERS Le nombre d'adhérents présents à l'Assemblée Générale prouve que l'APPL se porte bien. Le bureau de l'Association, forte de ses 250 adhérents, a partiellement été renouvelé. Si l'APPL durant l'hiver prépare ses manifestations estivales, elle emploie aussi son temps pour former à la pêche locale côtière quelques pêcheurs plaisanciers (prochaine session 03/2016). Les fêtes de fin d'année se présentent, nous vous les souhaitons bonnes et joyeuses. Portez vous bien. Vivez et pêchez Locquirecois. Le Président, Jean Jacques BLOC'H Le Conseil d'Administration 2015/2016 La fin de l'année est la période ou généralement on effectue les bilans. L' APPL ne veut pas être en reste et va ainsi revenir sur ses activités estivales. S'il est une chose sur laquelle notre pouvoir n'a pas d'in- fluence, c'est bien le temps. En revanche la météo a bien des effets sur les touristes et les pêcheurs. L'été 2014 a été beau, celui de 2015 plus variable mais n'a pas trop perturbé les engagements de l'APPL tout en créant un peu de stress dans les es- prits organisateurs : Pourvu qu'il ne pleuve pas ! Es- pérons que la mer soit calme … Et bien finalement nous nous en sommes pas mal tirés ! Le temps n'a aucune incidence sur les soirées dan- santes de Kerboulic, leur succès est toujours aussi grand. Le choix des menus et le retour de l'anima- teur local y sont pour beaucoup. A cela s'ajoute la joie de retrouver les amis estivants et d'échanger sur les nouvelles de l'hiver. L'APPL s'implique aussi dans les traditions locales. Elle apporte son concours sécuritaire à la traversée de la baie à la nage, challenge existant depuis plus de cinquante ans, qui marque le lien entre deux communes voisines de deux départements diffé- rents. L'événement phare de l'année reste la Nuit Marine. Cette manifestation demande une organisation sans reproche, préparée de longue date avec une mobilisation d'une centaine de bénévoles pour le jour J. Tous sont remerciés en retour devant le suc- cès de la fête. Outre les efforts préparatoires, la si- tuation du site apporte sa contribution naturelle : la place du port, sorte de balcon sur la plage et la mer, rehausse le spectacle. Parions que l'année pro- chaine l'événement sera à nouveau à la hauteur. Le concours de pêche s'est déroulé par beau temps. La ressource halieutique n'étant plus ce qu'elle était, les pêcheurs pouvaient éprouver quelques craintes mais la fête n'a pas été entravée : tout s'est passé dans un bon esprit,l'essentiel étant de parti- ciper et de pouvoir savourer les produits de la pêche, le soir même, tous ensemble dans le cadre accueillant du presbytère.
  • 17. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 17 LA SNSM SNSM Locquirec - 39bis route de Morlaix - 29241 Locquirec snsmlocquirec@orange.fr http://www.snsm.org/etablissement/station-snsm-de-locquirec La fin de l'année, c'est traditionnellement l'époque du bilan de la saison, lequel met en évidence une activité soutenue : 17 interventions, 9 séances d'en- trainement et 16 missions de service. Tout comme les années précédentes, les interventions ont prin- cipalement concerné des ruptures de mouillage. A noter trois fausses alertes et deux interventions de nuit. Les principales missions de service ont été des dispersions de cendres, la surveillance du plan d'eau à l'occasion d'activités nautiques ou le dépla- cement de bateaux sinistrés, à la demande des plai- sanciers. Enez Glaz, notre vedette de sauvetage, a été sortie de l'eau début novembre pour un hiver- nage bien mérité. Gouliat, notre coque rapide en aluminium, restera opérationnelle tout l'hiver. Plusieurs motifs de satisfaction Comme chaque année, la Mairie et la Station ont ac- cueilli les nageurs sauveteurs chargés de sécuriser les plages du Port et des Sables Blancs en juillet et en août. Nous sommes très satisfaits de leur action : Ils ont fait preuve de sérieux, de compétence et de convivialité envers le public. Leurs rapports avec les permanents de la Station et le personnel de la Mai- rie ont été harmonieux. A l'occasion de leur départ, deux d'entre eux nous ont fait part de leur désir de revenir l'an prochain. Bien évidemment, nous sommes très favorables à ce retour. Leur bonne connaissance du site et du fonctionnement de la station permettra à l'équipe de juillet prochain d'être efficace au plus vite. Autre motif de satisfac- tion, le succès de la fête de la SNSM qui s'est tenue sur le Port le 27 juillet dernier, en colla- boration avec le Co- mité d'Animation. Le temps fort de cette fête a sans conteste été la course d'Objets Flottants Non Identifiés qui a enthousiasmé les spectateurs. Tous les participants ont pu terminer le parcours sans l'aide de la SNSM ! La fête s'est achevée par un concert sur le Port. Un avenir préoccupant Enez Glaz s'est offert cet automne une petite pro- menade dans les Côtes d'Armor, à Trébeurden, pour caréner "propre", c'est-à-dire dans une structure spécialisée dans la collecte et le traitement des ré- sidus. En effet, aucune structure de ce genre n'existe dans la zone d'intervention de la Station (de Beg an Fry à Beg Leguer) malgré la présence de plus de 800 mouillages ! La SNSM, tout comme de nombreux plaisanciers, ai- merait que cette situation change. Les mairies et les associations de pêcheurs plaisanciers locales, très actives, pourraient bien jouer à l'avenir un rôle dé- terminant dans ce qui est un vrai défi écologique ré- gional. N'oubliez pas de noter le nouveau numéro d'ur- gence : le 196. Il vous met directement en relation avec le CROSS en cas d'accident sur le littoral. Il est gratuit mais ne remplace pas la VHF (Canal 16) qui doit être utilisée en priorité. Enfin, comme les années passées, notre annuaire des marées, réalisé avec le soutien de nombreux commerçants et entreprises de la région, est à nou- veau en vente dans les commerces de Locquirec. L'équipe de la SNSM vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Objet Flottant Non Identifié
  • 18. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec18 LA LOKI GLISS’ ACADEMY La LOKI GLISS’ACADEMY est née de nos rencontres à nous, parents, à l’occasion des sessions de surf de nos enfants. Tous ou presque ont découvert le surf et prennent depuis des cours. Par la force des choses, devant leurs mines réjouies et plutôt que d’attendre sagement sur la plage, nous nous y sommes mis également. La présence de 2 écoles de Surf dans cette petite ville, fait d’elle l’un des ancrages incontournables de cette discipline. Le surf est un sport en plein essor, et elle lui va bien à Locquirec, cette activité ! Vecteur d’humilité face aux forces de la Nature, de persévérance car l’apprentissage est exigeant, de respect de la Nature mais aussi des autres, de partage du pur plaisir que la glisse peut procurer et d’entraide face à l’adversité, nous avons pu constater que ce sport rassemble. Les jeunes qui le pratiquent se rassemblent de plus en plus le week-end autour des spots de surf répu- tés de Locquirec, tel que le Moulin de la Rive et Pors Ar Villiec. Bien souvent, leurs parents les rejoignent et restent discuter sur les parkings. Les yeux des plus jeunes ou des novices brillent lorsqu’ils admi- rent les évolutions des plus aguerris. Certains jeunes commencent à avoir un bon niveau, d’autres encore souhaitent pouvoir participer à des surftrips (voyage dont l’activité principale est le surf), des compétitions, des journées découvertes sur d’autres plages de la région, des rencontres avec des sur- feurs d’ailleurs… et pour des questions d’organi- sation de déplacements ou bien compte tenu des prix pour bénéficier d’un matériel performant, il est maintenant nécessaire de fédérer tout cela et de créer cette association. Nous nous sommes dit que ce pourrait être sympa qu’il y ait des manifesta- tions, fêtes, compéti- tions, spectacles, des événements sportifs et culturels, des visites d’ateliers de shapers (celui qui fabrique les planches de surf), des nettoyages de plages, des for- mations de secourisme, des troc matériels qui pourraient à la fois permettre aux surfers de Loc- quirec et d’ailleurs, jeunes et moins jeunes, novices et aguerris, enfants et parents de se retrouver, de partager des moments inoubliables et intenses… et faire de Locquirec, une ville 'surf'. Cécile GERY et Solenn L’OLERON Présidente et trésorière de l’association Mail : lokiglissacademy@yahoo.fr
  • 19. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 19 ASSOCIATION DIWALL AR BIGI COAT Créée Cen juin 2015 l’Association DIWAL AR BIGI COAT, a pour but de nous regrouper entre proprié- taires de bateaux de bois et au- tres, suite à des courriers de mise en demeure de quitter l’estuaire de la rivière du Douron. Au pré- texte que nos bateaux nuisent à l’environnement, abîment entre autres certaines plantes qui pous- sent sur la laisse de pleine mer. La vase à certains endroits n’exis- tait pas, elle est apparue suite à l’enrochement artificiel mis en place dans les années 80 pour ga- gner sur la laisse de pleine mer, économie oblige, il fallait rentabi- liser le littoral, 30 ans après on re- proche aux quelques bateaux et épaves d’impacter l’environne- ment, alors que les bateaux en bois qui ont besoin d’avoir la coque dans l’eau salée pour rester en bon état, hivernent depuis des siècles sur les estuaires et les grèves de Bretagne. Maintenant, il faut que les mouil- lages soient mieux organisés et surtout payants, comme si cela devait forcément rapporter de l’argent, mais la mise en place de blocs de béton, de chaînes coûte bien plus que cela ne rapporte. Nous, entre amis, on se débrouille depuis des années pour nous or- ganiser en fonction de nos dispo- nibilités. Un ami est absent, un ami est souffrant, un ami décède, il y a toujours quelqu’un pour prendre le relais, pour aider comme il le peut ; cela marche plutôt bien… Chaque situation maritime est dif- ficile à résumer en une phrase. L’humain, le matériel, la capitali- sation ? on en perd vite son latin.. Nous faisons un peu comme les oies sauvages en migration sur de longues distances, quand l’oie de tête est fatiguée, une autre la rem- place pour continuer, Ca cacarde beaucoup mais c’est très efficace, d’ailleurs, l’oie bernache nous vi- site tous les hivers dans ce petit lieu de liberté à Toul an Hery. Alors on cacarde ensemble, non sans humour, bien entendu. Nous espérons tous que des solu- tions de bon sens seront trouvées. Certains vieux personnages, comme Jean-René, François, Jean et autres, nous manquent pour cacarder ; ensemble nous aurions forcément trouvé des solutions. Dans l’espoir qu’une solution hu- maine et proche de l’environne- ment soit trouvée. Le président, Jean Lou RIOU ( 06 12 89 25 62 )
  • 20. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec20 LES ANCIENS COMBATTANTS DE LOCQUIREC Georges Albert Wood, pilote britannique de la Royale Air Force (RAF) pendant la Seconde Guerre Mondiale a été décoré de la médaille de Chevalier de la Lé- gion d’Honneur, le samedi 31 octobre 2015 à Carantec. L’association des Anciens Combattants de Locquirec s’est rendue à cette céré- monie particulièrement émouvante. L’histoire de Georges Wood l’est tout au- tant, et c’est pourquoi , même si elle ne s’est pas passée à Locquirec mais dans le secteur de Morlaix et de Carantec, elle mérite de figurer dans notre bulletin municipal. Né le 25 janvier 1922, Georges WOOD, originaire de Wimbleton près de Londres, s’engagea dans la RAF en mars 1941, à l’âge de 19 ans. Formé au pilotage aux Etats-Unis puis en Grande-Bretagne, il fut affecté le 24 février 1943 au 263ème escadron de la RAF, basé en Angleterre. Il participa à 10 missions de combat aux com- mandes d’un chasseur bombardier bimoteur monoplace Whirlwind. Le 23 septembre 1943, au cours de sa 10ème mission son avion fut abattu par la Flak au dessus du terrain d’aviation allemand de Ploujean, au moment précis où il larguait ses bombes. Il réussit miraculeusement à s’extraire de son cockpit et à ouvrir son parachute. Arrivé au sol indemne malgré des tirs d’armes légères, il échappa aux recherches puis fut aidé par la Résistance, en particulier par le docteur et madame Jean Le Duc, Loïc et Yvonne Rault, Lucien Marzin et son épouse, qui le cachèrent à Ploujean, Carantec et Morlaix. Grâce à Ernest Sibiril, sa famille et ses amis, il réussit à rejoindre la Grande-Bretagne en compagnie de 7 autres évadés, dont Ernest Sibiril et son frère Léon, à bord du « Requin », parti de Carantec dans la nuit du 30 au 31 octobre 1943. Revenu dans son unité, il reprit le combat aux commandes de TYPHOON et participa ainsi à 49 missions de destruction de différents objectifs : Navires et barges, trains et voies ferrées, véhicules terrestres, positions d’artillerie, bases de lancement de fusées V2, postes de commandement… Il quitta la RAF en 1946 au grade de Flight Lieutenant, c'est à dire Capitaine. Devenu Révérend après la guerre, Georges WOOD se maria et eut cinq filles : Deux habitent en Grande-Bre- tagne, trois en Australie. Cérémonie de remise de médaille de la Légion d’Honneur à Georges Albert WOOD Vétéran britannique de la Seconde Guerre Mondiale Le 23 septembre 1943 a eu lieu une lutte désespérée pour un jeune pilote de l’armée de l’air britannique dans le ciel de Morlaix. Il attaquait en piqué le terrain d’aviation de Ploujean oc- cupé par l’ennemi. On pense qu’un tir contre avions atteignit l’une des bombes qu’il venait de larguer,ce qui causa une explosion massive. L’avion fut détruit – à l’exception du poste de pilotage. Le pilote, le « sergent de vol », Georges Wood, était coincé à l’intérieur. Il ne pouvait pas ouvrir le capot. Il se rendit compte qu’il allait mourir. Il a alors émis un cri de May- day désespéré. O Dieu, au secours ! Subitement, il se trouva en dehors et regarda tomber le poste de pilotage au même temps qu’il ouvrait en urgence son parachute, il était alors déjà proche du sol. Pendant qu’il se balan- çait de gauche à droite, il y avait des balles qui passaient près de sa tête, ti- rées par les Allemands au sol. En atterrissant, il ôta rapidement sa ceinture de parachute et couru tout en ignorant qu’il traversait un terrain miné. C’est laraisonpour laquelle l’en- nemi ne l’a pas poursuivi ce qui lui a permis d’avoir un avantage dés le dé- part et du temps précieux pour pou- voir se débarrasser de son gilet de sauvetage gonflable (la Mae West), de couleur orange et visible de loin. Une clôturedegrillagehautedequatremè- tres et couronnée de fil de fer barbelé entourait le champ d’aviation mais bientôt il aperçu ce qu’il espérait – un arbre avec une branche qui dépassait MAYDAY ! MAYDAY ! MAYDAY !
  • 21. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 21 au dessus. Il grimpa à la branche et sauta de l’autre côté. Le commandant de Georges lui avait permis de prendre son avion quand il était lui-même en congé. L’ennemi trouva un morceau de fuselage por- tant lesigned’appel Lochinvar. Les Al- lemands mirent alors 900 soldats supplémentaires pour chercher quelqu’un qu’ils supposaient être un personnage de marque dont ils pour- raient obtenirdes renseignements pré- cieux. Georges remarqua l’activité de nombreux soldats, arrivés en camion, baïonnettes au canon fouillant dans les buissons et les meules de foin. Pa- raissant peu motivés et le cherchant toujours au sol dans les fourrés il eut l’idée de grimper dans un arbre se ca- cher. Un groupe est même arrivé en dessous de l’arbre dans lequel il se ca- chait. Il sentait la fumée de leurs ciga- rettes mais aucun d’eux n’a levé les yeux. Georges est resté dans l’arbre jusqu’à la tombée de la nuit. Il espérait traver- ser la rivière de Morlaix à la nage au niveau de Saint François et la Salette mais la marée était basse. Il s’enfonça dans une vase glutineuse. Sans être à même d’arriver à l’eau il revint vers quelques bâtiments qu’il avait remar- qué quand il était caché dans l’arbre. Là, il passa le restant de la nuit et le matin, il fut découvert par un garçon de 13 ans qui, effrayé, appela son pa- tron, Yves Marie Gueguen. Celui-ci cacha Georges dans une meule de foin auparavant fouillé par les soldats alle- mands avec leurs baïonnettes. Il lui donna une bouteille de cidre et un demi pain. Quelques heures plus tard, le docteur JeanLe Duc de Morlaix, ré- sistant, fut prévenu. Il vint trouver Georges dans sa meule de foin, le ré- confortant par des paroles d’encoura- gement en anglais lui disant qu’il reviendrait le lendemain matin. Georges témoigna de lui que c’était l’homme le plus courageux qu’il avait jamais connu. A partir de ce moment, laRésistance Française lui donnaasile. Ce sont quelques braves hommes, femmes et enfants, patriotes français, qui risquèrent leurs vies pour le sau- ver. Avec une audace extraordinaire, ma- dame Le Duc lui obtint une carte d’identité en se penchant sur le comp- toir et, tamponnant elle-même le do- cument après avoir envoyé l’employé à une commission fictive. Georges fut transformé en étudiant sourd muet nommé Pierre Floch âgé de 17 ans. 39 jours plus tard, les dispositions fu- rent prises pour renvoyer Georges en Angleterre dans un petit bateau de pêche, (LEREQUIN, exposé aumusée de Carantec). Il partit accompagné de cinq français et des frères Ernest et Léon Sibiril, tous recherchés par la Gestapo surtout Ernest surnommé par Georges « le mouron rouge » parce qu’il s’était évadé plusieurs fois. On le cherche ici, on le cherche ailleurs ces Nazis le cherchent partout. Serait- il au ciel ? En enfer ? Ce mouron rouge sacré et insaisissable. Pendant deux ans, Ernest avait été le cerveau des évasions en restaurant de petits bateaux de pêche abîmés pour qu’ils traversent la Manche – destina- tion l’Angleterre. Il a sauvé la vie à 169 personnes recherchées par la Gestapo en plus de nombreux militaires alliés. Quand Georges a appris qu’on allait lui décerner laLégiond’Honneur, mé- daille prestigieuse, avec tous ceux qui auraient participé à la bataille de Nor- mandie, il a désiré rendre la distinc- tion honorifique au musée de Carantec en l’honneur de tous ceux qui l’avaient aidés pour qu’il retourne à son escadron. Les avions nommés « Tourbillon » avaient été pratique- ment exterminés par l’ennemi et on était en train de rééquiper l’escadron avec les avions nommés Typhon, qui ont joué un rôle si important dans la bataille de Normandie. 50% des pi- lotes ont payé de leur vie. Pour l’autre moitié, quelques uns furent abattus et devinrent des prisonniers de guerre, d’autresfurent blessés, d’autresabattus, ont traversé une zone neutre. Ils se sont fait tirer dessus par les alliés parce qu’on les prenait pour des mem- bres de la Luftwaffe avec leurs uni- formes bleu. Les autorités ont rapidement donné des uniformes kaki. Ceux qui étaient loin derrière les lignes de l’ennemi se sont cachés en attendant la libération des Alliés. Somme toute, on a reconnu que de voler dans un typhon dans la bataille de Normandie était très dangereux. A Noyers Bocage en Normandie, on peut voir une plaque commémorative pour les 666 pilotes qui ont fait le sa- crifice suprême ainsi que le nom des membres de l’équipe au sol. Georges aussi a piloté un Typhon et il aidait à libérer la France comme lui aussi, il avait été libéré. Il a donc retourné le service ou, comme disent les Français, il a bouclé la boucle. La famille de Georges va en plus remettre une cita- tion remise à Georges à Paris. Cela fait plus de soixante-dix ans de- puis que le Dieu Tout Puissant a ré- pondu à l’appel « Mayday » de Georges en le sauvant alors qu’il était à quelques secondes de sa mort dans son avion, sous les tirs de l’ennemi, près d’un terrain miné, en lui appor- tant l’aide de courageux Français. En retour, quelques années plus tard, Georges a répondu à l’appel de Dieu au sacerdoce, et il est devenu prêtre dans lacathédraledePrétoriaen1955.
  • 22. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec22 Discours du Révérend George Albert WOOD Mon général, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Le général François de GOESBRIAND vient au nom de la France, au nom de votre pays, que j'aime tant, de me remettre la prestigieuse médaille de la Légion d'Honneur. Je mesure l'immense honneur qui m'est fait aujourd'hui, l'immense honneur de recevoir cette médaille devant autant de Français et de Françaises, devant autant de drapeaux d'associations patriotiques françaises et britanniques. Comme l'a indiqué le général de GOESBRIAND, il y a plus de 75 ans débutait la plus terrible guerre qu'a connue l'humanité. Terrible par sa violence et sa cruauté. Terrible par le nombre des victimes. 70 millions d'hommes, de femmes et d'enfants, civils et militaires ont en effet péri au combat, sous les bombes, de famine, sous la torture ou exécutées dans des conditions souvent effroyables. C'est vers eux que vont en ces instants mes pensées. C'est pour mettre fin à cette horreur que des millions d'hommes et de femmes se sont levés pour abattre ce régime abominable qui a asservi l'Europe, qui a asservi la France votre beau pays. Nombreux parmi vos pères, vos grands-pères, vos arrière-grands-pères se sont levés et ont rejoint les Forces Françaises Li- bres ou ont combattu dans la Résistance, au côté de mon peuple. Ce sont plusieurs d'entre eux qui m'ont aidé à échapper aux soldats allemands, ici à Morlaix et Carantec. C'est avec plusieurs d'entre eux que j'ai franchi la Manche, il y a 72 ans, pour rejoindre mon pays et pour- suivre le combat. C'est vers eux que vont en ces instants mes pensées. La médaille qui vient de m'être remise n'est pas ma médaille, mais celle de tous mes camarades de la Royal Air Force, c'est celle de tous mes camarades de mon escadrille tombés sur le sol britannique ou tom- bés loin de chez eux, loin de leurs proches et de leurs amis. C'est vers eux que vont en ces instants mes pensées. C'est à vous mes amis qui me regardez de là-haut, vous qui êtes partis sans avoir connu l'immense bonheur de fonder, comme moi, une famille aimante, sans avoir l'immense bonheur de voir grandir, comme moi, des enfants et des petits-enfants. C'est à vous mes amis, qui me regardaient du ciel, que je dédie cette médaille. Elle est la vôtre. Aurions nous, vous et moi, un jour pensé que je serai là, 72 ans après, assis tranquillement au beau milieu d'un village français, dans cette France que nous survolions si souvent en affrontant la mort ? Je remettrai demain cette médaille au musée maritime de Carantec, elle rappellera à tous le souvenir de mes chers camarades morts dans la fleur de l'âge et aux parents desquels un terrible télégramme an- nonça, il y a plus de 70 ans, que leur fils était mort au combat pour libérer l'Europe, pour libérer la France. Mesdames et Messieurs, je vous remercie.” Cérémonie de remise de la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur, le samedi 31 octobre 2015, à Carantec.
  • 23. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 23 - Pierre PARIS, 42 ans, 2ème classe au 87 régiment d’infanterie Territoriale, mort le jour de son anni- versaire le 14 février 1915 à Orléans, de maladie contractée en service. Inhumé dans le carré mili- taire du cimetière d’Orléans. - Jean-Marie BRAOUEZEC, 26 ans, quartiers maî- tre canonnier sur le cuirassé SUFFREN, tué à son poste par un obus le 18 mars 1915 aux Darda- nelles. Inhumé en mer le lendemain au large de l’île Tenedos. - Pierre POSTIC, 31 ans, second maître canonnier sur le cuirassé BOUVET, disparu lors du naufrage de son navire le 18 mars 1915 aux Dardanelles. - Yves LE LAY, 53 ans, second maître fusilier sur le croiseur Léon GAMBETTA, disparu le 27 avril 1915 lors du naufrage de son navire coulé par un sous- marin dans le sud de la mer Adriatique - Guillaume DOHER, 25 ans, 2ème classe au 48ème régiment d’infanterie, disparu au combat le 9 mai 1915 à Bailleul, Pas de Calais, lors de l’offensive française en Artois de mai-juin 1915 - Guillaume BELLEC, 25 ans, 2ème classe au 71ème régiment d’infanterie, disparu au combat le 15 mai 1915 à Saint Nicolas (Pas de Calais), dans la même offensive d’Artois. - Jean DEUNF, 33 ans, 2ème classe au 19ème régi- ment d’infanterie, tué à l’ennemi le 23 septembre 1915 à Tahure (Marne) lors de l’offensive française de Champagne en septembre octobre. Inhumé dans la nécropole nationale « La Cloué » à Souain Perthes les Hurlus. - Yves Marie GEFFROY, 32 ans, 2ème classe au régi- ment d’infanterie coloniale, tué à l’ennemi le 25 septembre 1915 à Ville sur Tourbe (Marne), lors de l’offensive française de Champagne. Inhumé dans la nécropole nationale de « Pont de Marsan » à Minaucourt le Mesnil les Hurlus. - Nicolas L’HERMIT, 30 ans, 2ème classe au 19ème ré- giment d’infanterie, disparu le 5 octobre 1915 à Tahure (Marne) lors de l’offensive française de Champagne. MORTSPOURLAFRANCEEN1915 INSCRITSSURLEMONUMENTAUXMORTS DELOCQUIREC • Cérémonie du 11 novembre A l’occasion de la cérémonie de la commémora- tion du 11 novembre et 97ème anniversaire de l’Ar- mistice de la Guerre 14-18, la cérémonie au monument aux morts a réuni de nombreuses per- sonnes : le maire, membres du conseil municipal, membres du conseil municipal des jeunes, an- ciens combattants, enfants accompagnés de leurs familles et de nombreux locquirecois. Ce temps de mémoire fut l’occasion de rendre hommage aux morts de la Grande Guerre. Dépôt de gerbe, allocution du secrétaire d’état à la dé- fense lue par monsieur le Maire, message de l’UFAC lu par Charline Jézéquel. Puis Gwénolé Guyomac’h, le maire, a procédé à l’appel des noms des soldats et marins tués au cours de l’an- née 1915. Un cortège s’est ensuite formé et est allé rendre hommage aux péris en mer. Le président des Anciens Combattants et Victimes de Guerre rappelle le nécessaire devoir de mé- moire et salue la présence des nombreuses per- sonnes à cette cérémonie et tout particulièrement les représentants du CMJ et les enfants. • Charline Jézéquel distinguée Charline, au cours des cérémonies s’applique à lire le message de l’Union Fédérale de Anciens Combattants (UFAC). En signe de reconnaissance pour son dévouement au service de l’association de Anciens Combattants, mais surtout pour son engagement au nom des jeunes de la commune, à entretenir le devoir de mémoire, Charline a reçu la médaille de bronze de l’UFAC . • Le repas des Anciens Combattants Ambiance chaleureuse et presque familiale, à la salle Bilzig, à l’occasion du traditionnel repas des Anciens Combattants. Cette année, le loto était remplacé par une animation orchestrée par Jean- Yvon TOUS et la chanteuse et le musisien du groupe « les Troubadours ». Ils ont su faire danser et chanter les convives sur des airs que leur jeu- nesse pas si lointaine a connu… Rappelons que le repas des Anciens Combattants n’est pas ouvert qu’aux anciens combattants, à leurs familles et amis mais à tout le monde.
  • 24. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec24 • La carte du Combattant est désormais attri- buée après 4 mois de présence sur un théâtre d’opé- rations, même si ces séjours sont fractionnés. • Rappelons l’octroi d’une demi part fiscale supplémentaire accordée aux titulaires de la carte du Combattant âgés de plus de 75 ans et à leur veuve sous la même condition d’âge. • Une revalorisation du point de retraite. Un arrêté du 14 octobre a revalorisé à 14 euros, à comp- ter du 1er janvier 2015, la valeur du montant des pensions militaires d’invalidité, de la retraite du combattant et du plafond majorable des rentes mu- tualistes anciens combattants. Les prochaines échéances des pensions et de la retraite du combat- tant prendront en compte le rattrapage depuis le 1er janvier 2015 ; Publiée dans le JO Sénat du 25/04/2002 - page 1165 L'article L. 470 du code des pensions militaires d'in- validité et des victimes de la guerre définit les conditions qui permettent aux enfants adoptés par la nation de bénéficier, jusqu'à l'accomplissement de leur majorité, de la protection, du soutien moral et matériel de l'Etat pour leur éducation. Il n'en reste pas moins que l'assistance morale, maté- rielle et administrative, dispensée en ce cas par l'Office national des anciens combattants et vic- times de guerre (ONAC), est acquise à tous les pu- pilles de la nation et orphelins de guerre quel que soit leur âge. En fait, les seuls avantages dont ne bénéficient pas les majeurs sont les subventions accordées aux mineurs, sur les crédits d'Etat, pour leur entretien et leur éducation. Ainsi, cet établis- sement public peut accorder aux pupilles majeurs, sur ses fonds propres, les aides que leur situation rend nécessaires. Cette possibilité a d'ailleurs été confirmée par le Conseil d'Etat qui a rappelé, le 15 février 1983, que l'ONAC peut attribuer à des pu- pilles majeurs des allocations prélevées sur le pro- duit des dons et legs faits à l'établissement public et des aides imputées sur ses ressources propres. De fait, les pupilles majeurs peuvent obtenir droit notamment à des subventions lorsqu'ils entament, poursuivent, ou reprennent leurs études entre 21 et 25 ans, à une aide au premier emploi à l'issue de leur scolarité, à l'accès gratuit aux écoles de réédu- cation professionnelle de l'ONAC pour se réorienter lorsqu'ils ne trouvent pas un premier emploi, à un prêt professionnel cumulable dans certaines conditions avec un prêt de première installation et remboursable dans des conditions privilégiées, à l'accès aux maisons de retraite de l'ONAC lorsqu'ils ont atteint l'âge de 60 ans. En outre, l'Office national des anciens combattants et vic- times de guerre peut apporter des aides et des se- cours aux pupilles majeurs en cas de maladie, absence de ressources, perte d'emploi ou diffi- culté momentanée. Enfin, ils sont représentés au sein des instances dirigeantes de l'établissement public, le décret n° 88-311 du 28 mars 1988 précise, en effet, que les pupilles de la nation et les orphe- lins de guerre siègent es qualités au conseil d'ad- ministration de l'ONAC et de ses conseils départementaux. Ainsi, le dispositif actuellement en place permet de couvrir les besoins des pupilles de la nation que ce soit avant ou après leur majo- rité. Le décret n° 2000-657 du 13 juillet 2000 donne le droit à une indemnisation des orphelins, mineurs au moment des faits, dont le père ou la mère a été Il faut le savoir… INFORMATIONS aux ANCIENS COMBATTANTS ET VICTIMES DE GUERRE INFORMATIONS AUX PUPILLES DE LA NATION
  • 25. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 25 LES« AILESBRISEES » ALEXANDRE DUTHION, CO-FONDATEUR DES « AILES BRISEES » Les locquirecois les plus anciens se souviennent d’Alexandre Duthion, grand père de Dominique (Mme Joncour), de Gaëlle (Mme Youinou) et de Ronan Duthion. Ils se souviennent de cet homme, grand mutilé de l’aviation militaire, au visage défiguré par les brûlures. Ils se souviennent aussi qu’il est l’un des trois fondateurs avec Georges Raffalovich et Robert Solignac, de la Société d’Entraide « les Ailes Brisées ». A l’initiative de trois grands mutilés de l’aviation, l’association Les Ailes Brisées voit le jour en 1926. C’est un organisme fondamental et fraternel dans l’univers de l’armée de l’air. Elle œuvre aux bénéfices des aviateurs blessés en service aérien, des veuves, ainsi que des orphelins et des ascendants. L’Assemblée constitutive de cette Société se tient le 15 mars 1926. Elle nomme : - René Charles, Président ; - Emile Picard, Vice Président ; - Alexandre Duthion, Secrétaire Général ; - Robert Solignac, Secrétaire Adjoint ; - Marc Chardin, Trésorier ; Et ce même jour, le Secrétaire Général, Alexandre Duthion, effectue la déclaration de la Société auprès de la Préfecture de Police de Paris (journal officiel du 17 mars 1926) DUTHION, Alexandre, Jean, Vincent, né le 8 août 1904 à Ambérieu en Bugey. Alexandre Duthion, après ses études primaires, intègre l'aviation. Titulaire du brevet de pilote, il s'engage dans l'aviation militaire. Affecté au Centre d'Instruction de l'aviation militaire à Istres, sa carrière prend fin tragiquement le 16 jan- vier 1925. A bord d'un Bréguet 16 Bn-2 qui prend feu en vol, il est grièvement brûlé à la face. Soigné dans un premier temps à Marseille, le sergent Duthion est transféré fin 1925 à l'hôpital militaire du Val de Grâce à Paris. Dans cet établissement, il se retrouve avec d'autres victimes de l'aviation qui fondent un grou- pement se destinant à venir en aide aux aviateurs blessés, face à l'insuffisant soutien apporté par les pouvoirs publics. Alexandre Duthion, Membre-fondateur de la Société d'Entraide Les Ailes Brisées, Che- valier de la Légion d'Honneur, Médaille Militaire, Titulaire de la Médaille de l'Aéronautique, décède en 1959. Paul FICHOU victime de persécutions antisémites pendant la guerre de 1939-1945. Le décret n° 2004-751 du 27 juillet 2004 étend l'indemnisation aux orphelins, mineurs au moment des faits, de père ou de mère, de nationalité française ou étrangère, victime de la barbarie nazie, mort en déportation, fusillé ou massacré pour actes de résistance ou pour des faits politiques. Renseignements et demande de dossiers - Auprès de l’ONAC de Quimper (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) - Ou pour la région ouest auprès de l’Association des Pupilles de la Nation des pays de la Loire 12, rue ANATOLE DE MONZIF 44200 NANTES (secrétariat 02- 40-31-55-36) - Auprès de Paul Fichou, Président de l’Association des A.C et V.G de Locquirec
  • 26. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec26 ECOLE DE VOILE DE LOCQUIREC La saison d’été à retrouvé les volumes de 2008 avec un bon bilan de saison. Alors que depuis 7 ans on était très légèrement en retrait d’une année sur l’au- tre d’un petit pourcentage mais répété et cela à en- tamé nos ressources. Nous nous sommes organisés différemment pour maintenir notre niveau de ser- vice l’été et continuer à permettre l’accès à l’école de sport à faible coût aux jeunes de Locquirec. Les raisons de renouveau sont multiples, à com- mencer par les deux beaux étés précédents, un tou- risme recentré sur la France, le maintient du haut niveau de qualité du matériel et des encadrants, le développement des séries dériveurs et mous- saillons rendues plus attractives, la magie de la baie de Locquirec sans oublier l’accueil des habitants et des commerçants. Du coté des moussaillons, Marc BAMPTON, actuel- lement en formation en alternance, a amené plein de nouvelles idées pédagogiques et ludiques. Il a re- dynamisé cette activité qui est la porte d’entrée aux activités maritimes. Cette activité sera de nouveau très demandée l’an prochain et elle est déjà copiée à travers la Bretagne. Avec comme « professeurs » Marco BOIZARD et Fred JOURDAIN, nul doute que nous verrons encore des nouveautés dans les pro- chaines années, mais au rythme de nos possibilités. Une saison d’été qui repasse enfin au vert. Très bon début de saison des jeunes de l’école de sport. Dernière ligne droite pour MARCO BOIZARD avant la retraite en 2016. Elodie BONAFOUS (1ère à gauche) et son équipage 100% fi- nistérien, récompensée pour leur podium au Grand Prix de l’Ecole navale et comme équipage le plus prometteur de la flotte. Les moussaillons à l’abordage et à la découverte de la mer et de la baie de Locquirec. Les RS FEVA sous spi cet été et en solitaire pour celui de droite. Qui l’a rêvé ? L’Ecole de Voile de Locquirec peut vous aider à passer du rêve à la réalité.
  • 27. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 27 Cet été ce sont un peu plus de 900 stagiaires avec une vingtaine de moniteurs. Cette performance nous place dans les plus importantes structures de Bretagne et cela depuis plusieurs années. C’est un résultat qui récompense tous les intervenants, pro- fessionnels et bénévoles. Malgré les changements économiques, nous arri- vons à maintenir l’attrait estival de l’Ecole de Voile pour le tourisme et le restant de l’année à maintenir le niveau de l’école de sport. C’est très compliqué avec les baisses de toutes les subventions voir leur disparition mais on s’accroche en attendant des jours meilleurs tout en limitant les dépenses. L’Ecole de sport, dont le but est de permettre l’ac- cès à la voile sportive aux jeunes de Locquirec et plus à des conditions les plus réduites possibles continue son activité de septembre à fin juin. Cette année, Amélie RIOU et Maëlenn LEMAÎTRE, moteurs de niveau international continuent l’ap- prentissage du très haut niveau avec les aléas que cela implique. Elles sont classées dans les 30 meil- leures mondiales et les déplacements sont de plus en plus couteux et de plus en plus lointains. A force et avec les réductions drastiques de toutes les aides, on finira par empêcher l’accès au niveau mondial à d’autres jeunes aux moyens équivalents et donc ré- duits. J’espère que la voile de haut niveau ne redeviendra pas accessible uniquement aux plus fortunés comme par le passé. L’augmentation de la masse des jeunes sportifs a prouvé son intérêt au niveau des résultats nationaux et internationaux. Les aides sont très faibles, voir absentes tant que l’on n’a pas une des très rares (une ou deux par série) sélection en équipe de France senior. Les équipes jeunes sont réduites à la portion congrue. Un jour il faudra certainement choisir entre le sport et un métier car la moyenne d’âge des équipes na- tionales est de près de 30 ans ! Par contre, à Locquirec, la relève est bien présente avec Elodie BONAFOUS en OPEN 5.70. C’est un mo- notype de 5,70 mètres avec un équipage de 3 à 4 personnes. Elodie a été sélectionnée par le Comité départemental de voile du Finistère pour skipper un des deux bateaux du CDV 29. Excellent choix puisque Elodie avec son équipage composé exclusivement de finistériennes, gagne le Spi Ouest France, termine 3ème au Grand Prix de St. Cast et du Grand Prix de l’Ecole Navale. Cerise sur le gâteau, elle termine sur la saison nationale, 1er équi- page jeune, 1er équipage féminin et 2ème au général du championnat de France toutes séries confon- dues. Encore bravo à Elodie que vous avez pu croi- ser cet été lors de son activité de monitrice. Marine PEREIRA fait partie du Pôle France Espoir de Brest en 420 avec Emma GUEVEL comme parte- naire. Elles se placent régulièrement dans le premier tiers du classement national. On attend les pro- chaines sélections internationales avec de bons es- poirs. Chez les plus jeunes, départ en fanfare au cham- pionnat Baie de Morlaix et très bonne adaptation pour les plus aguerris en Championnat départe- mental dès leurs débuts en planche à voile comme en dériveur. Championnat Voile Baie de Morlaix. Les jeunes de l’Ecole de Voile de Locquirec on gagné le championnat 2014-2015 toutes séries Avec le titre en Optimist et le podium en Planche à Voile. En Optimist, Mathurin BERGEROUX gagne le cham- pionnat devant son frère Titouan et Clémence LE JAN-KERVELLEC est 6ème et 2ème féminine tout en étant une des plus jeunes de la série. Médaille de bronze en Planche à voile, avec Nine Elodie BONAFOUS avec son équipage : une superbe saison en Open 5.70 avec Nautisme en Finistère.
  • 28. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec28 RAULT 2ème et 1ère féminine, Maïna STEPHAN est 3ème , deux beaux podiums devant les garçons. Le championnat 2015-2016 à débuté en fanfare pour nos sportifs. En planche à voile, Nine RAULT est en tète devant Maïna STEPHAN et Titouan BERGEROUX. Corentin LE GOFF est 7ème, Corentin PEREIRA 12ème et Maël PARIS 14ème. Les plus expérimentés mènent la danse et les nouveaux s’accrochent bien. L’esprit d’équipe fonctionne à fond. Ils s’entraînent avec Fred JOUR- DAIN qui les accompagne sur les régates. En Optimist, Julien BONAFOUS assure le suivi des compétitions et l’entraînement. Johanna GUILLERM est à la deuxième place et 1ère féminine, son frère Mathias 6ème, Juliette CHARLOU 9ème, Nils TOQUER- PRIOL 12ème , Morgan FAVERJON 16ème et Bleuenn FAUCHET 21ème. En Optimist les écarts d’âge sont souvent importants parfois 5 ans et quand on est né en 2008 ça fait beaucoup mais ceux qui s’accrochent réussissent et passent au niveau supérieur. C'est-à-dire en championnat départemental ou nous trouvons cette année Tugdual DURAFOUR et Nathan CHARLOU en Planche à Voile Bic 293 OD. Clémence LE JAN-KERVELLEC et Mathurin BERGE- ROUX en Optimist. Bon début de saison pour leur première année à ce niveau puisque Tugdual DURAFOUR fait deux fois 3éme et Nathan CHARLOU 13 et 15ème aux régates de FOUESNANT et Brest. Ils sont entraînés par Fred JOURDAIN et les parents assurent le suivi en régate en attendant que l’on trouve une solution plus poin- tue sportivement. Mathurin BERGEROUX est 4ème à Douarnenez et Clémence LE JAN-KERVELLEC 8ème et 1ère féminine. Ils s’entraînent au sein de Voile Baie de Morlaix avec Bernard PUIL. Bien que peu nombreuse, cette génération est pro- metteuse. Ils profitent au mieux de notre encadre- ment et des possibilités de stages départementaux offertes par le Comité départemental de Voile du Fi- nistère. Nos « anciens » ont participé au TRESCO annuel avec des réussites diverses et variées. Certains ont rejoins Voile Baie de Morlaix pour des entraîne- ments en flotte mis en place cette année par le pôle habitable. Organisation du club. L’Ecole de Voile de Locquirec est une association qui emploi 4,3 ETP (équivalent temps plein) à l’année. Je vous laisse imaginer l’impact de l’engagement des bénévoles sur leur vie et leur temps libre que de gérer une activité avec l’équivalent de plus de 4 em- ployés permanents. Les entrepreneurs compren- dront. Titouan BERGEROUX, Tugdual DURAFFOUR, Fred JOUR- DAIN (entraîneur), Nine RAULT et Maïna STEPHAN. Mathurin BERGEROUX, Lou RAULT, Corentin DUFLOS, Ma- thias GUILLERM et Morgan FAVERJON encadrés par Julien BONAFOUS
  • 29. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 29 Le travail des bénévoles est important, car il permet d’éviter de nombreux frais tout en préservant les in- vestissements. Ce travail invisible et ingrat est rare- ment reconnu et avec les évolutions administratives actuelles c’est un véritable investissement person- nel pour quelques uns qui se reconnaîtront et que je remercie au nom de tous. On n’est pas bénévole uniquement par intérêt personnel mais aussi par passion ce qui permet de maintenir l’équilibre finan- cier de l’association. Marco BOIZARD ne sera pas là pour la prochaine sai- son. La retraite a sonné pour une des figures du port après 25 années à Locquirec. Nous avions anticipé son départ en prenant Marc BAMPTON en formation en alternance. A ce jour, c’est une réussite grâce à la participation de Marco et Fred JOURDAIN. Fred sera à la manœuvre dès cet été avec Marc, nou- veau diplômé mais expérimenté, pour former un bi- nôme efficace. Marco, avec le concours de personnalités comme Pierrot LE COQ et Gérard BODOU a organisé et dé- veloppé l’Ecole de Voile de Locquirec. Je ne referais pas sa carrière ici son humilité m’en empêche mais sachez que de nombreux champions lui doivent quelque chose à un moment ou un autre de leur car- rière et sur de nombreux supports. De l’Optimist, aux grands 60 pieds IMOCA en pas- sant par le Laser, l’Europe le 420 ou le 470. Marco restera un formidable détecteur de talents et un or- ganisateur hors pair. Nul doute qu’il a transmis tout ça à ces successeurs. Maintenant il va profiter de son bateau et ceux qui passeront du coté de Térénez pourront peut être le saluer. Ils le reconnaitront car je pense qu’il aura sa casquette à poste. Bonne route Marco et de notre part à tous et profite bien de ton nouveau temps libre. Je souhaite des progrès à tous nos stagiaires, des podiums pour nos sportifs et qu’ils nous rejoignent prochainement comme moniteurs. Tous nos encouragements et tous nos vœux de bonne année 2016 à tous, coureurs et parents, per- manents et bénévoles ainsi qu’à tous nos fidèles supporters de Locquirec à l’autre bout du monde, car il y en a ! Hugues Lemaître pour le CA de l’EV Locquirec. Les habitables à l’entraînement à Roscoff… encore du tra- vail avant de rattraper les Optimists de l’Ecole de Voile de Locquirec ! Marco BOIZARD, Marc BAMPTON et Frédéric JOURDAIN
  • 30. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec30 COMITE DE JUMELAGE DRUMSHANBO-LOCQUIREC Ils nous l’avaient promis à l’occasion de notre dernier séjour à Drumshanbo en septembre 2014, et c’est avec un grand plaisir que nous avons pu accueillir cette fin d’été, un groupe d’une vingtaine d’habitants de notre ville jumelle irlandaise, emmenés par Anne Boyle, Sheila Mooney, Betty Mc Manus, Breda Wynne et Sean Nolan. Le comité a trouvé un support aussi énergique qu’efficace auprès des Trégorrois Volants – l’équipe de foot- ball vétérans locale qui avait participé au voyage de l’an dernier – et de quelques locquiréquois motivés pour organiser un séjour dans notre village et de ses alentours du jeudi 10/9 au mardi 15/9. Chacun a eu cœur d’assurer la logistique, l’hébergement, le transport ou l’accompagnement de nos visiteurs pour leur permettre de profiter pleinement de leur séjour. Nous avons préparé un programme varié mais assez souple alternant visites et phases de temps libre. Après avoir récupéré nos voyageurs à l’aéroport de Dinard et partagé un repas d’accueil à Kerboulic le jeudi soir, c’est à Morlaix que le groupe s’est rendu le vendredi pour une visite, commentée en anglais, du théatre et de ses coulisses et de la maison du tourisme Penanault. Une halte dans l’après-midi à la brasserie de Guimaëc avant le retour vers Locquirec pour partager un repas au restaurant « le Bistropopop ». La journée de samedi a été consacrée à la visite de Roscoff suivie d’un après-midi de temps libre dans la cité corsaire. Au retour, la plupart des irlandais ont embarqué sur la vedette Enez Glaz de la SNSM pour une découverte de la baie. Au retour, la soirée officielle et festive organisée avec la collaboration active de la municipalité de Locquirec a réuni plus de 150 personnes autour d’un Kig ha Farz préparé par notre traiteur local et animé par le groupe Search Again. Visite de nos amis de Drumshanbo à Locquirec – du 10 au 15 septembre 2015
  • 31. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 31 A cette occasion, Sean Nolan et Francis Le Scour, présidents des comités, ont rendu un hommage particulier à Daniel Boissay, fidèle trésorier de l’association, décédé quelques jours avant l’arrivée du groupe. La communauté de l’Ile Blanche a accueilli les fidèles irlandais et français pour une messe bilingue di- manche matin puis nous nous sommes retrouvés autour d’un généreux barbecue concocté par André Né- delec et les Trégorrois Volants. Le groupe s’est ensuite dirigé vers le port et à la pointe de Locquirec pour (re)découvrir les charmes de notre village. La journée s’est chaleureusement terminée par un repas au res- taurant « Les Algues ». Lundi, une visite de Ploumanac’h et de la côte de Granit Rose a enchanté nos visiteurs, un retour via Perros-Guirec, Lannion et la distillerie Warenghem a permis aux irlandais de challenger le whisky local qui a visiblement trouvé son public. La journée de mardi a permis à nos amis irlandais de découvrir Saint Malo, avant de les laisser à l’aé- roport de Dinard pour un retour vers Drumshanbo avant de se revoir, nous l’espérons, en 2016.
  • 32. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec32 Les « Mardis Créatifs » : Passez un moment tranquille, de rencontres, de convivialité. Envie de faire des activi- tés, des sorties ?? Rdv tous les mardis (hors vacances scolaires) de 14h à 17h ( à l’ULAMiR-CPIE, salle Stere- denn). Rdv le 5 janvier 2016. Les « Veillées Théâtre » auront lieu une fois par mois dans l’une des communes de notre territoire (le 6 fé- vrier 2016 à Salle Ti Gwer à GARLAN, le 2 avril 2016 Salle Kasino à St JEAN du DOIGT, le 4 juin 2016 Salle Stere- denn LANMEUR). Locquirec accueillera sa veillée le sa- medi 5 mars 2016 à la salle Bilzic. Les ateliers Parents/enfants : de la nouveauté dans nos locaux ! ! Chaque dernier mercredi du mois (de 14h30 à 16h), nous vous proposerons un atelier thématisé en direction des familles ; les parents et/ou grands parents pourront venir partager, avec leurs enfants ou petits- enfants, un moment de complicité autour d’un temps de bricolage, de cuisine… Rdv le mercredi 27 janvier. Le fichier baby-sitting : les parents qui souhaitent faire garder leur(s) enfant(s) pour une heure, une matinée, une après-midi…une soirée…, ont la possibilité d’avoir les coordonnées de jeunes présents dans notre fichier. ULAMIR-CPIE L’association ULAMiR-CPIE vous propose pour cette nouvelle année 2016 une multitude d’activités pendant toute l’année… en voici quelques-unes qui pourraient vous intéresser… A vos agendas ! Nouvel atelier “ DO IT YOURSELF ” à l'ULAMiR-CPIE : Apprendre à fabriquer des meubles à partir de palettes en bois En lien avec le chantier d'insertion, l'ULAMiR-CPIE propose d'accompagner les personnes souhaitant réaliser un meuble, à base de palettes de bois, lors d'ateliers de fabrication. Un encadrant technique sera présent pour vous accompagner dans le dé- montage de palettes puis la fabrication de votre objet/meuble. Bois de palettes fourni, machines à disposition pour scier, raboter, poncer, etc... Rendez-vous les samedis 12 décembre 2015, 16 janvier, 13 février et 12 mars 2016  de 14h à 17h dans le local de Pont Menou Coût de l'atelier : 10€ par séance. Inscriptions au 02 98 67 51 54 ou par mail : basedudouron@wanadoo.fr Du côté du centre social Les soirées « jeux » : Chaque dernier jeudi du mois, venez nous rejoindre autour de jeux de so- ciété (« time’s up », « bazar bizarre »), soirées ré- servées aux adultes (à partir de 16 ans). Moments de fous rires garantis !! Réservez déjà votre jeudi 28 janvier à 20h30, salle Steredenn de Lanmeur. Les « après-midi Jeux » : Pendant la période au- tomnale et hivernale, nous vous proposerons des après-midi autour du jeu de société… Notre deuxième rencontre de l’année est fixée à Lan- meur le dimanche 10 janvier 2016. L’accueil de Loisirs Sans Hébergement ouvre ses portes tous les mercredis (à partir de 12h). Pendant les vacances scolaires, Il est également ouvert du lundi au vendredi, de 9h à 18h. Il est également possible de s’inscrire à la garderie dès 7h30 le matin et jusqu’à 19h le soir. Les enfants de 3 à 17 ans peuvent venir s’amuser avec une équipe d’animateurs qui leur propo- sera des activités manuelles, sportives, culi- naires…
  • 33. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 33 LA PÊCHE À PIED EN BAIE DE LOCQUIREC La tradition de la pêche à pied de loisir en France est ancrée dans le patrimoine culturel des régions litto- rales. L’engouement pour les littoraux amène un nouveau public, essentiellement estival et familial, à s’adonner à ce loisir. Le fond de la baie à Locquirec, est un site fréquenté par des pêcheurs à pied qui viennent tout au long de l’année afin de pêcher une espèce particulière : la coque (Cerastoderma edule). Cette espèce est particulièrement présente dans les estuaires et les baies sableuses. Sa distribution est très étendue, elle va de la Norvège au Portugal et peut être trouvée jusqu’au Sénégal. Sur une même zone géographique, à l’échelle d’une baie comme celle de Locquirec par exemple, la répartition des coques est agrégative. Ainsi, on en trouvera beau- coup sur certaines zones et sur d’autres très peu, voire pas du tout. La coque est un bivalve fouisseur qui vit enfoui dans le sable et filtre l’eau grâce à l’ouverture de deux si- phons à la surface du sédiment. Elle est maintenue dans le sable grace à son pied (cf.dessin). On peut la repérer assez facilement grâce au petit trou qu’elle laisse en surface. En marchant sur l’es- tran, on peut trouver des coques vivantes à la sur- face du sédiment. Ces coques sont souvent très affaiblies et ont perdu leur capacité à s’enfouir dans le sable. Il est donc fortement conseillé de ne pas les consommer. Les coques vivent en moyenne 2 à 4 ans mais cer- tains individus peuvent atteindre exceptionnelle- ment 10 ans. La maturité sexuelle est atteinte dès leur deuxième année (taille d’environ 20 mm). De plus, leur reproduction a lieu généralement entre mars et juillet puis l’installation dans le sédiment se produira entre mai et juin, pouvant aller jusqu’en septembre. Ainsi, il est fortement déconseillé de pê- cher les coques durant cette période, pour ne pas altérer le milieu et ainsi « détruire » les larves im- plantées dans le sédiment. Une coque va atteindre une taille minimale de cap- ture pour la pêche à pied de loisir (3 cm) en 2 ans ½ environ. Les effectifs de coques peuvent varier d’année en année sur certains sites ou rester stables sur d’au- tres sur de plus longues périodes. Différents facteurs peuvent agir sur la croissance et la densité de ces dernières, notamment la pêche à pied, mais l’im- pact reste difficile à évaluer mais semble non négli- geable. Il est donc nécessaire d’être vigilant sur les bonnes pratiques de pêche à pied. Ainsi, il est important de ne pas pêcher des coques trop petites afin de les laisser grandir. De même, il est important de trier la récolte sur place et de réenfouir les individus trop petits. De plus, il ne faut pas pêcher plus que ce qui va être consommé pour éviter le gaspillage (la limite de capture est de 300 coques par jour et par per- sonne, soit un poids estimatif de 3 kg). Pour rappel, la pêche à pied de loisir est inter- dite au fond de la baie de Locquirec du 1er juin au 31 octobre chaque année depuis 2012 pour des raisons sanitaires. Réf : Dabouineau, L. & Ponsero, A., 2004. Synthèse sur la biologie des coques Cerastoderma edule, Réserve Naturelle Baie de St Brieuc Pour plus d’information sur la réglementation de la pêche à pied : pap.baiemorlaix@gmail.com ou 02 98 67 53 38
  • 34. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec34 Monsieur le Ministre de l'Econo- mie et de l'Industrie, malgré le rejet quasi-unanime des Trégor- roi(e)s et de leurs élus, a accordé le 16 septembre dernier une concession d'extraction de sable dans la Baie de Lannion à la Compagnie Armoricaine de Na- vigation appartenant au groupe Roullier de Saint Malo, plus connu sous le nom de ses filiales Ker Cadelag, Le Guillou, Halieu- tis, Setalg... Dès 2016, ce sont 50 000 m3 par an qui seront enlevés, 150 000 les deux années suivantes et 250 000 ensuite. Il reste au Pré- fet du Finistère à donner le feu vert, ce qui sera fait avant la fin de cette année. Sauvegarde du Trégor, la pre- mière à se mobiliser contre ce projet devenu maintenant réa- lité, a écrit par la voix de son président, à Monsieur le Ministre qui, apparemment, ne s'abaisse jamais à répondre à des ci- toyens, si on en croit à ce jour l'absence totale de réaction à ce courrier. SAUVEGARDE DU TRÉGOR
  • 35. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec 35 VIE ASSOCIATIVE Concours Photo et Salon du livre LOCQUIREC DÉCOUVERTE Concours Photo : déjà dix ans ! D'année en année, le succès du concours photo de Loc- quirec Découverte ne se dé- ment pas. La cuvée 2015 n'a pas atteint les sommets de 2014 mais n'a en rien démé- rité, peut-être desservie par des thèmes un peu moins vastes. 19 photographes ont participé au concours avec 95 photographies. Nous avons accueilli près de 350 visiteurs durant les quatre jours d’exposition. Comme les années précé- dentes, les visiteurs ont voté pour leurs photos fa- vorites, ce qui a permis de décerner les prix. Le concours 2015 s'appuyait sur deux thèmes : - l'homme et la mer, - les gourmandises. C'est une photo de Mme Lechuer, de Lannion, qui a remporté le premier prix (ci-dessous). On remar- quera que Mme Lechuer n'est autre que l'épouse du gagnant de l'an dernier, David Lechuer ! Les dix candidats classés en tête ont reçu des lots offerts par l'association, la Mairie, les commerçants de la région ou les acteurs du tourisme local. Loc- quirec Découverte remercie chaleureusement tous ceux qui ont offert des lots ainsi que les bénévoles sans qui cette manifestation conviviale n'aurait pu être organisée. En 2016, la dixième édition du concours s'appuiera encore sur deux thèmes : - vos coups de cœur à Locquirec, - la fête. Les candidats pourront opter pour l'un et/ou l'autre, dans la limite de huit clichés au total (format A3). Les tirages seront exposés salle Bilzic du 10 au 13 août. La remise des prix aura lieu le 13 août vers 17h00 et sera ouverte à tous. La date limite de dépôt des dossiers à l'Office de Tou- risme est fixée au 8 août. Le règlement du concours et le bulletin de participation peuvent être obtenus sur simple demande à l'adresse mail suivante : locquirec.decouverte@orange.fr ou téléchargés sur notre site internet : locquirecdecouverte.jimdo.com. Le Salon du Livre rassemble chaque année une trentaine d'auteurs et plus de 300 visiteurs dans une ambiance conviviale et détendue. Il s'est installé le dimanche 16 août salle Bilzic. Nous avons été en- chantés par l'enthousiasme des participants, expo- sants comme visiteurs. L'édition 2016 aura lieu le dimanche 14 août. Le Concours Photo et le Salon du Livre sont ouverts à tous. Nous espérons vous re- trouver encore plus nom- breux en août prochain ! Locquirec Découverte vous présente ses meilleurs vœux pour la nouvelle année
  • 36. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec36 DOUR HA DOUAR Dour ha Douar a mis à profit la fréquence remarquable de fortes marées observée en 2015 pour fixer à jamais sur la pellicule le trait de côte depuis la grève des Curés jusqu'au Moulin de la Rive. L'érosion du littoral est lente et insidieuse et l'on ne s'en rend gé- néralement compte qu'à l'occasion de fortes tempêtes. Ce n'est pas le phénomène que le visiteur remarquera le plus dans notre région. Il s'attardera davantage sur les progrès de l'urbanisation ou sur l'importance des marées vertes. C'est aussi un phénomène normal : la mer grignote lentement les pointes et les caps tandis qu'elle dépose ses sédiments dans les baies et les estuaires. L'homme se doit d'appréhender le phéno- mène dans sa globalité. Reste maintenant à tenter d’évaluer les premiers effets du rehaussement du niveau de la mer, consé- quence du réchauffement climatique. Les photographies prises à marée haute, toujours par coefficient égal ou supérieur à 113, ont été exposées à Caplan & Co (Poul- Rodou, Guimaëc) du 27 octobre au 1er novembre. Elles permet- tent de prendre date pour des comparaisons ultérieures et de mettre en évidence la fragilité de certaines zones tandis que d'au- tres sont en équilibre, sans intervention humaine. Il ressort de cette exposition un paradoxe. Ce sont les côtes réputées les plus fragiles, plages et dunes, qui s’en sortent globalement le mieux. Ces littoraux ont un formidable capital de sable à leur disposition, qui en assure leur protection. Celui-ci peut fondre à l’occasion de tempêtes. Mais il se reconstituera en période de beau temps, à la condition que l’intervention humaine n’aille pas à contre courant de ce mouvement naturel, en y implantant des enrochements par exemple. Et la meilleure manière de préserver ce capital n’est cer- tainement pas d’y puiser inconsidérément en autorisant des ex- tractions de sable massives au large, mais toujours trop proches de nos côtes. Les 36 clichés seront prochainement disponibles sous la forme d'un CD. Ils seront libres de droits. Contacts : lavarenn@yahoo.fr Exposition photo à CapLan & Co
  • 37. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec VIE ASSOCIATIVE 37 LE CLUB DE BRIDGE Le club a fonctionné normalement durant 2 mois d’été (juillet et août), et comme chaque année, notre der- nier tournoi a été précédé d’un amical apéritif dînatoire, qu’a bien voulu honorer de sa présence Madame l’Adjoint au Maire Mme Marie LE FLEM-NEDELEC. Chacun a apprécié sa présence d’autant qu’on lui doit, depuis 2014, d’avoir bien voulu prolonger l’éclairage public de 22h à 24h, ce qui facilita les rentrées tardives et rend la station de LOCQUIREC plus gaie durant ces 2 mois de vacances… Qu’elle en soit ici remerciée au nom de tous. La Présidente, A.M FAUVEL GYM POUR TOUS Dans une ambiance conviviale, comme à l'habitude, les cours dis- pensés par un professeur qualifié salarié de notre association ont repris le 10 septembre 2015. Ces cours dispensés tous les jeudis, de 9h30 à 10h30 salle des sports Jean-René CADRAN, hors congés scolaires, ouverts aux adultes, sont à la portée de tous. Chaque cours est composé d'exercices d'échauffements, d'étire- ments , suivis d'un travail d'équilibre et de coordination, puis sur tapis d'exercices de renforcement musculaire et pour terminer, de relaxation. Vous souhaitez conserver une bonne santé, venez nous rejoindre, rien de tel qu'une activité physique ré- gulière. Vous pourrez assister à un ou deux cours gratuits avant de prendre votre décision définitive. Cotisation annuelle : 85 euros. Contact : 02 98 79 36 30 ou 02 98 67 42 52
  • 38. VIE ASSOCIATIVE Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec38 BIBLIOTHÈQUE POUR TOUS A la « Bibliothèque Pour Tous » de Locquirec, plus de 4.900 livres sont proposés aux lecteurs grands et petits, livres qui se répartissent comme suit : ADULTES JEUNES Romans et romans policiers romans Biographies documentaires Bandes dessinées bandes dessinées Documentaires livres d’images Des catalogues reprenant tous les titres peuvent être consultés à la bibliothèque. Nous renouvelons chaque année notre fonds de livres par des achats pour l'essentiel de nouveautés lit- téraires. Le droit d’inscription pour l’année est de 12 €, ce droit d’inscription est valable pour toute la famille. Il est également demandé une participation pour le prêt des livres. Cela permet pour un prix raisonnable de lire les dernières nouveautés. De plus, grâce à une convention si- gnée avec la municipalité, les enfants domiciliés à Locquirec peuvent bénéficier de la gratuité totale (abonnement et prêts) pour les livres du secteur jeunesse. Conditions particulières pour les vacanciers, se renseigner sur place. Nous recherchons des aide-bibliothécaires pour assurer les permanences. Adresser vos candidatures à Madame NESTELHUT au 02 98 79 32 94. La Bibliothèque pour tous de Locquirec est ouverte : De septembre à juin : Le mercredi de 14 h à 16 h et le samedi de 10 h à 12 h. Changements d’horaires au mois de juillet et d’août  : Désormais nous serons ouverts : Le lundi de 16 h à 18 h, le vendredi de 16 h à 18 h. (fermeture le mercredi et le samedi ) Les bénévoles de l’association vous accueilleront lors de ces permanences. « Bibliothèque Pour Tous » - Place de la France Libre - 29241 LOCQUIREC - Téléphone : 02 98 79 32 49
  • 39. Bro LOKIREG n°37 - Décembre 2015 Bulletin municipal d’informations de Locquirec 39 LE MOT DE LA MINORITÉ DE DÉCEMBRE 2015 LE MOT DE LA MINORITÉ BLOAVEZ MAD ! BONNE ANNEE, BONNE SANTE ET JOYEUSES FETES A TOUS ! Les vœux, les souhaits, les formules traditionnelles prennent, évidemment, tout leur sens quand nous avons à subir le même effroi : ce fut celui de l'annonce de notre pays, notre communauté, frappés par l'attaque furieuse du vendredi 13 novembre à Paris. La peur nous a tous envahis devant le défilement des images hypnotiques, l'incessante reprise des faits, les commentaires bavards ou savants des événements, leurs origines, leurs conséquences.... Puis, « il faut enterrer les morts et réparer les vivants » (A.Tchekhov), tous nous nous sommes retrouvés, ras- semblés, comme une évidence, autour des emblèmes de la République : le drapeau, l'hymne national, la belle devise Liberté Egalité Fraternité. Spontanément le recours aux symboles, improbable trait d'union il y a seulement quelque temps, a permis à la communauté de s'exprimer en dignité et force. Faisons encore le vœu, après la peur, contre le repli sur soi, d'un avenir de partage et de tolérance pour Bien Vivre Ensemble ! DES NOUVELLES DE L'ACTUALITE A LOCQUIREC - La révision du PLU entamée cet automne, sur le fil, et menée tambour battant nous occupe et va nous occuper des mois durant. L'exercice, d'importance et du plus grand intérêt pour les 10 ans à venir, a pour objet l'établissement d'un Projet de Développement Durable, engageant notre territoire selon des règles et des stratégies encadrées. A l'intérieur de ce cadre contraint, il nous appartient de définir avec ambition notre projet particulier, va- lorisant notre territoire, son développement et sa qualité de vie : l'habitat, l'activité économique, touris- tique, les déplacements, la circulation et l'accessibilité. Au titre de la Loi dite Grenelle de l'environnement, les communes sont invitées à préserver les terres agricoles, à protéger ou restaurer la qualité de leur envi- ronnement naturel (espaces boisés, haies et talus, sentiers, paysages et biodiversité etc...), les espaces na- turels jouant un rôle important pour retenir les gaz à effet de serre, réduire la pollution des eaux... Alors que les conséquences du changement climatique commencent à se faire sentir, cet exercice imposé est l'occasion de réfléchir ensemble au développement durable de notre Presqu'île, et, une large informa- tion, une forte implication de tous nous paraissent indispensables. - L'extraction de sable en Baie de LANNION : nous affirmons notre opposition à l'extraction de sable et ap- prouvons le recours déposé contre l'autorisation délivrée par Bercy. - Le bâtiment de la Poste : sa dénomination est générique puisque la bâtisse réhabilitée offrira – 2 logements, à visée sociale, en centre bourg, à l'étage, – le service d'une Agence Postale, service public maintenu, pour l'heure, à minima mais maintenu, – Un local en rez de chaussée dont la destination n'est pas déterminée (commercial, de service ou as- sociatif...). -L'accueil de réfugiés : nous souhaitons faire connaître notre satisfaction : en effet après une demande préalable de notre part, la séance du Conseil Municipal, le 1er octobre dernier, est ouverte par l'intervention de Mr le Maire proposant au vote l'accueil de réfugiés dans notre commune : à l'unanimité, le Conseil ap- prouve la mise à disposition d'un logement pour une famille du Moyen Orient, fuyant la guerre. Ce logement est en cours de rénovation. Joëlle OLLIVIER-BAILLARGEAT – Patrice DAMANY et l 'équipe de BIEN VIVRE ENSEMBLE A LOCQUIREC.