SlideShare une entreprise Scribd logo
Science et citoyens
Rayna Stamboliyska
10 mars 2014
Qui suis-je ?
●
Docteure en génétique et
bioinformatique
●
Membre du conseil d'administration de
l'Open Knowledge Foundation France
●
Consultante indépendante (UNESCO,
OCDE, etc.)
●
Titulaire d'un Master Génétique et
Bioinformatique et d'un DU Droit de la
propriété industrielle
Petit plan
1. « Scientifique » : anomalie devenue
coutume
2. L'influence de la communauté
3. Darwin vs. Kropotkine
4. Science citoyenne et participative
Il était une fois...
Dénommer, c'est-à-dire créer un
concept, est l'opération en même
temps première et dernière d'une
science.
(« Problèmes de linguistique générale », Émile Benvéniste, 1974)
1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume
"
La science se pense dans les mots...
...qui lui sont propres :
●
mots nouvellement créés
●
mots dérivés de termes
déjà existants
→ mot non ordinaire
« scientifique »
1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume
Des mots et des maux
Mais aucune interprétation n'est donnée de
ce sens propre, et l'on ne discerne pas
pourquoi « science » – et seulement
« science » – aurait reçu comme adjectif un
dérivé en -fique signifiant « qui fait (la
science) » plutôt qu'un simple adjectif de
relation facile à former avec un des suffixes
usuels.
(« Problèmes de linguistique générale », Émile Benvéniste, 1974)
1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume
"
Des jeux de mots
Boèce (VII s.) :
●
scientificus : « qui construit la science », « qui
produit du savoir » ;
●
scientialis (« sciential » en français) : « ce qui
est propre à la science », « qui porte sur la
science »
1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume
Pas une mince affaire
=> Les scientifiques appartiennent au groupe
social bien déterminé de ceux et celles qui
créent le savoir
Le groupe comme entité sociale
●
Désignation interne : des personnes s'y
définissent elles mêmes comme membres
●
Désignation externe : elles sont définies par
d'autres comme membres dudit groupe
(visibilité sociale)
(« Group processes », Brown R, Oxford, Blackwell, 2000)
2. L'influence de la communauté
Détermination du groupe (1)
normes + valeurs + représentations
→ assurent sa cohésion et médiatisent les
interactions sociales
=> non seulement l'individu s'intègre dans le
groupe, mais il se l'intègre
2. L'influence de la communauté
Détermination du groupe (2)
modalités et ressorts de la groupalité = une
dimension constitutive :
●
au niveau imaginaire et inconscient ;
●
au niveau de la pensée opératoire et
rationnelle.
→ internalisation des croyances groupales : par
la pression normative explicite et implicite
exercée par le groupe
2. L'influence de la communauté
La fonction normative
Pression normative = processus selon lequel l'individu
adhère aux normes, aux modèles, aux valeurs d'un
groupe qui fait référence pour lui
→ pour en être accepté, il cherche à régler ses attitudes
sur ce qu'il perçoit être le consensus de ce groupe
2. L'influence de la communauté
Le scientifique et son groupe
La communauté scientifique défend :
●
ses normes, valeurs et représentations
●
se caractérise par un besoin d'immutabilité
→ forte pression normative sur ses membres
2. L'influence de la communauté
… incompatible
avec l'innovation !
Mais c'est quoi le rapport ?!
2. L'influence de la communauté
Scientifique = normopathe ?
2. L'influence de la communauté
Pas une fatalité
→ le type de rapport établi aux règles ou au
mode d'organisation des groupes est déterminant
Devinette
3. Darwin vs. Kropotkine
Réponse
3. Darwin vs. Kropotkine
Charles Darwin
Naturaliste
Auteur de « L'origine des
espèces » (1859)
Prince Piotr Alekseyevitch Kropotkine
Géographe, zoologue
Auteur de « L'entraide, un facteur de
l'évolution » (1902)
Une incompatibilité fondamentale ?
3. Darwin vs. Kropotkine
La « lutte pour la vie », le
combat quotidien de
tous contre tous.
L'entraide comme
facteur fondamental
de l'évolution
Théories complémentaires
3. Darwin vs. Kropotkine
=> La rencontre des deux explications soutenues
par deux idéologies distinctes et opposées, l'une
normative et l'autre contre-normative, est dans ce
cas une source d'avancement novateur.
+
La structure des révolutions scientifiques
Les idées révolutionnaires ne surgissent pas de
façon aléatoire et ne sont pas le seul résultat
des efforts d'un individu motivé. Elles sont la
résultante de la mise à mal d'un modèle de
pensée dominant par des faits et observations
diverses qui ne le confortent pas.
Le conflit socio-cognitif
Une structure sociale peut empêcher la
confrontation entre une démarche normative et
une autre, contre-normative.
→ Un membre de la communauté scientifique
prend les contenants et schémas politiques et
sociaux et les applique à sa science
Le conflit socio-cognitif
Une structure sociale peut empêcher la
confrontation entre une démarche normative et
une autre, contre-normative.
→ Un membre de la communauté scientifique
prend les contenants et schémas politiques et
sociaux et les applique à sa science
=> Le décloisonnement de la pensée scientifique
n'est possible que dans le cas d'une confrontation
directe entre ces deux démarches
Citizen science
4. Science citoyenne et participative
Defines public involvement in genuine research
projects
Idée existe :
●
Feyerabend (1982) : « démocratisation de la
science »
●
Thomas Jefferson (1776) : promeut participation
des citoyens pour éviter l'isolation de la science
telle qu'opérée par son institutionnalisation
Citizen science en français
4. Science citoyenne et participative
●
Science citoyenne : les citoyens exercent un
contrôle sur la gestion de la recherche
→ co-gouvernance de la pratique
Citizen science en français
4. Science citoyenne et participative
●
Science citoyenne : les citoyens exercent un
contrôle sur la gestion de la recherche
→ co-gouvernance de la pratique
●
Science participative : des scientifiques non-
professionnels se joignent aux professionnels
→ co-création de la connaissance
Citizen science en français
4. Science citoyenne et participative
●
Science citoyenne : les citoyens exercent un
contrôle sur la gestion de la recherche
→ co-gouvernance de la pratique
●
Science participative : des scientifiques non-
professionnels se joignent aux professionnels
→ co-création de la connaissance
=> la science devient partie intégrale de la vie
quotidienne
Science participative
4. Science citoyenne et participative
Science participative
4. Science citoyenne et participative
Un glissement dans l'engagement du
public : citoyens ne sont plus limités à la
tâche subalterne de collecte de données
→ citoyens deviennent des scientifiques
(analyse de données, génération
d'hypothèses)
Quelle est la qualité des données ?
4. Science citoyenne et participative
Problèmes existent toujours quel que soit
celui qui collecte les données
●
Comparaisons indiquent qualité équivalente
●
Amélioration toujours possible (formation, etc.)
Quelle éthique pour la science participative ?
4. Science citoyenne et participative
Cadre général : à partir du moment où un
projet de recherche implique des humains,
un avis éthique est requis
●
uBiome
●
Essais cliniques
●
Épidémiologie
→ pas de cadre éthique pour encadrer les
projets de science participative
Merci !
http://me.hatewasabi.info
Qu'en pensez-vous ?

Contenu connexe

En vedette

como no creeren Dios
como no creeren Dioscomo no creeren Dios
como no creeren Dios
solvasquez
 
Los NiñOs De Primaria
Los NiñOs De PrimariaLos NiñOs De Primaria
Los NiñOs De Primaria
cebecinj
 
Nevada En Torrejon
Nevada En TorrejonNevada En Torrejon
Nevada En Torrejon
Isa Gon
 
Cap.4: Relé Programable LOGO
Cap.4: Relé Programable LOGOCap.4: Relé Programable LOGO
Cap.4: Relé Programable LOGO
IIAA
 

En vedette (20)

Clase #2 de word ii
Clase #2 de word iiClase #2 de word ii
Clase #2 de word ii
 
Principito
PrincipitoPrincipito
Principito
 
Brochure Estudio Sevi de Arquitectura - 2009
Brochure Estudio Sevi de Arquitectura - 2009Brochure Estudio Sevi de Arquitectura - 2009
Brochure Estudio Sevi de Arquitectura - 2009
 
como no creeren Dios
como no creeren Dioscomo no creeren Dios
como no creeren Dios
 
Los NiñOs De Primaria
Los NiñOs De PrimariaLos NiñOs De Primaria
Los NiñOs De Primaria
 
Dia
DiaDia
Dia
 
Ingrid Mallitasig
Ingrid MallitasigIngrid Mallitasig
Ingrid Mallitasig
 
Microempresas Y Tic
Microempresas Y TicMicroempresas Y Tic
Microempresas Y Tic
 
Nevada En Torrejon
Nevada En TorrejonNevada En Torrejon
Nevada En Torrejon
 
Espana
EspanaEspana
Espana
 
Herramientas de MHB
Herramientas de MHBHerramientas de MHB
Herramientas de MHB
 
Sean Paul
Sean PaulSean Paul
Sean Paul
 
[Code Camp 2009] Cloud Computing - Explorando Windows Azure Services (Carlos ...
[Code Camp 2009] Cloud Computing - Explorando Windows Azure Services (Carlos ...[Code Camp 2009] Cloud Computing - Explorando Windows Azure Services (Carlos ...
[Code Camp 2009] Cloud Computing - Explorando Windows Azure Services (Carlos ...
 
Emprendedores e Internacionalización. Misión a Toulouse 26 y 27 de marzo. Zar...
Emprendedores e Internacionalización. Misión a Toulouse 26 y 27 de marzo. Zar...Emprendedores e Internacionalización. Misión a Toulouse 26 y 27 de marzo. Zar...
Emprendedores e Internacionalización. Misión a Toulouse 26 y 27 de marzo. Zar...
 
Cumple Naty1
Cumple Naty1Cumple Naty1
Cumple Naty1
 
Solicitud cedula vivir bien
Solicitud cedula vivir bienSolicitud cedula vivir bien
Solicitud cedula vivir bien
 
Ilusionl
IlusionlIlusionl
Ilusionl
 
Cap.4: Relé Programable LOGO
Cap.4: Relé Programable LOGOCap.4: Relé Programable LOGO
Cap.4: Relé Programable LOGO
 
Jugement TA - Tapis roulant Montparnasse
Jugement TA - Tapis roulant MontparnasseJugement TA - Tapis roulant Montparnasse
Jugement TA - Tapis roulant Montparnasse
 
Modelo de las 4 erres
Modelo de las 4 erresModelo de las 4 erres
Modelo de las 4 erres
 

Similaire à Cours pour la Licence "Sciences et Ingéniérie" ENSTA

Les communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrementLes communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrement
David VALLAT
 
Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004
Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004
Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004
Olivier Mauco
 
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
mfaury
 

Similaire à Cours pour la Licence "Sciences et Ingéniérie" ENSTA (20)

Chemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifique
Chemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifiqueChemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifique
Chemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifique
 
Chemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifique
Chemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifiqueChemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifique
Chemins vers les biens communs de la connaissance et la démocratie scientifique
 
Éthique des sciences
Éthique des sciencesÉthique des sciences
Éthique des sciences
 
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
Quel cadre épistémologique pour l'économie sociale et solidaire (colloque RIU...
 
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
Sociologie de l'alimentation: L'espace social alimentaire : un concept pour é...
 
Psychologie sociale. introd.
Psychologie sociale. introd.Psychologie sociale. introd.
Psychologie sociale. introd.
 
Les communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrementLes communs pour s'organiser autrement
Les communs pour s'organiser autrement
 
Développement des compétences et evaluations
Développement des compétences et evaluationsDéveloppement des compétences et evaluations
Développement des compétences et evaluations
 
Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004
Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004
Mauco, La quête de soi, une idéologie médiatique de l'intériorité, 2004
 
Approche communicationnelle des organisations et assemblage du collectif soci...
Approche communicationnelle des organisations et assemblage du collectif soci...Approche communicationnelle des organisations et assemblage du collectif soci...
Approche communicationnelle des organisations et assemblage du collectif soci...
 
Sfsic2012 gout marine
Sfsic2012 gout marineSfsic2012 gout marine
Sfsic2012 gout marine
 
M1 vrancken la sociologie de l'intervention
M1 vrancken   la sociologie de l'interventionM1 vrancken   la sociologie de l'intervention
M1 vrancken la sociologie de l'intervention
 
Mp frapna loire 04 10 2014
Mp frapna loire 04 10 2014Mp frapna loire 04 10 2014
Mp frapna loire 04 10 2014
 
Intervention de Michel PUECH / Journée Santé Environnement 2014 : l'Air
Intervention de Michel PUECH / Journée Santé Environnement 2014 : l'Air Intervention de Michel PUECH / Journée Santé Environnement 2014 : l'Air
Intervention de Michel PUECH / Journée Santé Environnement 2014 : l'Air
 
Michel Puech Les biens communs comme biens "propres" Bordeaux 2015 11 05, Ren...
Michel Puech Les biens communs comme biens "propres" Bordeaux 2015 11 05, Ren...Michel Puech Les biens communs comme biens "propres" Bordeaux 2015 11 05, Ren...
Michel Puech Les biens communs comme biens "propres" Bordeaux 2015 11 05, Ren...
 
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
191202 enjeux de la publication scientifique en open acess
 
Comment créer un contexte social favorable à l'intelligence collective et l'i...
Comment créer un contexte social favorable à l'intelligence collective et l'i...Comment créer un contexte social favorable à l'intelligence collective et l'i...
Comment créer un contexte social favorable à l'intelligence collective et l'i...
 
Présentation théories apprentissage déf 1 09 14
Présentation théories apprentissage déf 1 09 14Présentation théories apprentissage déf 1 09 14
Présentation théories apprentissage déf 1 09 14
 
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
Chercheurs de connaissance, science et technique. — 08. De 1945 à 1955
 
Psychologie sociale de l'environnement et du changement climatique
Psychologie sociale de l'environnement et du changement climatiquePsychologie sociale de l'environnement et du changement climatique
Psychologie sociale de l'environnement et du changement climatique
 

Plus de Rayna Stamboliyska

Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013
Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013
Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013
Rayna Stamboliyska
 
NASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitution
NASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitutionNASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitution
NASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitution
Rayna Stamboliyska
 
Free software community functioning
Free software community functioningFree software community functioning
Free software community functioning
Rayna Stamboliyska
 

Plus de Rayna Stamboliyska (20)

The NIS directive: Yet another expensive legality or an opportunity to improv...
The NIS directive: Yet another expensive legality or an opportunity to improv...The NIS directive: Yet another expensive legality or an opportunity to improv...
The NIS directive: Yet another expensive legality or an opportunity to improv...
 
#CoRIIN2018 : Comment ne pas communiquer en temps de crise
#CoRIIN2018 : Comment ne pas communiquer en temps de crise#CoRIIN2018 : Comment ne pas communiquer en temps de crise
#CoRIIN2018 : Comment ne pas communiquer en temps de crise
 
Références bibliographiques "La face cachée d'Internet"
Références bibliographiques "La face cachée d'Internet"Références bibliographiques "La face cachée d'Internet"
Références bibliographiques "La face cachée d'Internet"
 
La question de mémoire collective post-conflictuelle : une comparaison des di...
La question de mémoire collective post-conflictuelle : une comparaison des di...La question de mémoire collective post-conflictuelle : une comparaison des di...
La question de mémoire collective post-conflictuelle : une comparaison des di...
 
The role of data for economic prosperity in the Middle East and North Africa
The role of data for economic prosperity in the Middle East and North AfricaThe role of data for economic prosperity in the Middle East and North Africa
The role of data for economic prosperity in the Middle East and North Africa
 
ОТВОРЕНИ ДАННИ ЗА ДОБРО УПРАВЛЕНИЕ (Open Data for Good Governance)
ОТВОРЕНИ ДАННИ ЗА ДОБРО УПРАВЛЕНИЕ (Open Data for Good Governance)ОТВОРЕНИ ДАННИ ЗА ДОБРО УПРАВЛЕНИЕ (Open Data for Good Governance)
ОТВОРЕНИ ДАННИ ЗА ДОБРО УПРАВЛЕНИЕ (Open Data for Good Governance)
 
Let's talk about policy! Politiques publiques pour l’ouverture des données sc...
Let's talk about policy! Politiques publiques pour l’ouverture des données sc...Let's talk about policy! Politiques publiques pour l’ouverture des données sc...
Let's talk about policy! Politiques publiques pour l’ouverture des données sc...
 
Open Data Barometer, 2nd edition
Open Data Barometer, 2nd editionOpen Data Barometer, 2nd edition
Open Data Barometer, 2nd edition
 
Egypt: News Websites and Alternative Voices
Egypt: News Websites and Alternative VoicesEgypt: News Websites and Alternative Voices
Egypt: News Websites and Alternative Voices
 
Contes et légendes du RuNet : séminaire EHESS du 16 mars 2015
Contes et légendes du RuNet : séminaire EHESS du 16 mars 2015Contes et légendes du RuNet : séminaire EHESS du 16 mars 2015
Contes et légendes du RuNet : séminaire EHESS du 16 mars 2015
 
Corruption risk management
Corruption risk managementCorruption risk management
Corruption risk management
 
Открытые данные для социально- экономического развития: Роль гражданского общ...
Открытые данные для социально- экономического развития: Роль гражданского общ...Открытые данные для социально- экономического развития: Роль гражданского общ...
Открытые данные для социально- экономического развития: Роль гражданского общ...
 
#OpenDataKG: Open Data and the role of civil society
#OpenDataKG: Open Data and the role of civil society#OpenDataKG: Open Data and the role of civil society
#OpenDataKG: Open Data and the role of civil society
 
Programme BIL:OpenGov Tunisie (21 juin 2014)
Programme BIL:OpenGov Tunisie (21 juin 2014)Programme BIL:OpenGov Tunisie (21 juin 2014)
Programme BIL:OpenGov Tunisie (21 juin 2014)
 
Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013
Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013
Gendered Quantified Self: my talk at FLOSSIE 2013
 
Big data, bad data -- Closing keynote at the Open World Forum 2013
Big data, bad data -- Closing keynote at the Open World Forum 2013Big data, bad data -- Closing keynote at the Open World Forum 2013
Big data, bad data -- Closing keynote at the Open World Forum 2013
 
Open Data in Science & Research -- Open World Forum 2013, Public Policies track
Open Data in Science & Research -- Open World Forum 2013, Public Policies trackOpen Data in Science & Research -- Open World Forum 2013, Public Policies track
Open Data in Science & Research -- Open World Forum 2013, Public Policies track
 
Knowledge Adventures for Kids: Masterclass presentation during the Social Med...
Knowledge Adventures for Kids: Masterclass presentation during the Social Med...Knowledge Adventures for Kids: Masterclass presentation during the Social Med...
Knowledge Adventures for Kids: Masterclass presentation during the Social Med...
 
NASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitution
NASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitutionNASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitution
NASA SpaceApps challenges: Paris Off-the-Grid restitution
 
Free software community functioning
Free software community functioningFree software community functioning
Free software community functioning
 

Cours pour la Licence "Sciences et Ingéniérie" ENSTA

  • 1. Science et citoyens Rayna Stamboliyska 10 mars 2014
  • 2. Qui suis-je ? ● Docteure en génétique et bioinformatique ● Membre du conseil d'administration de l'Open Knowledge Foundation France ● Consultante indépendante (UNESCO, OCDE, etc.) ● Titulaire d'un Master Génétique et Bioinformatique et d'un DU Droit de la propriété industrielle
  • 3. Petit plan 1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume 2. L'influence de la communauté 3. Darwin vs. Kropotkine 4. Science citoyenne et participative
  • 4. Il était une fois... Dénommer, c'est-à-dire créer un concept, est l'opération en même temps première et dernière d'une science. (« Problèmes de linguistique générale », Émile Benvéniste, 1974) 1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume "
  • 5. La science se pense dans les mots... ...qui lui sont propres : ● mots nouvellement créés ● mots dérivés de termes déjà existants → mot non ordinaire « scientifique » 1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume
  • 6. Des mots et des maux Mais aucune interprétation n'est donnée de ce sens propre, et l'on ne discerne pas pourquoi « science » – et seulement « science » – aurait reçu comme adjectif un dérivé en -fique signifiant « qui fait (la science) » plutôt qu'un simple adjectif de relation facile à former avec un des suffixes usuels. (« Problèmes de linguistique générale », Émile Benvéniste, 1974) 1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume "
  • 7. Des jeux de mots Boèce (VII s.) : ● scientificus : « qui construit la science », « qui produit du savoir » ; ● scientialis (« sciential » en français) : « ce qui est propre à la science », « qui porte sur la science » 1. « Scientifique » : anomalie devenue coutume
  • 8. Pas une mince affaire => Les scientifiques appartiennent au groupe social bien déterminé de ceux et celles qui créent le savoir
  • 9. Le groupe comme entité sociale ● Désignation interne : des personnes s'y définissent elles mêmes comme membres ● Désignation externe : elles sont définies par d'autres comme membres dudit groupe (visibilité sociale) (« Group processes », Brown R, Oxford, Blackwell, 2000) 2. L'influence de la communauté
  • 10. Détermination du groupe (1) normes + valeurs + représentations → assurent sa cohésion et médiatisent les interactions sociales => non seulement l'individu s'intègre dans le groupe, mais il se l'intègre 2. L'influence de la communauté
  • 11. Détermination du groupe (2) modalités et ressorts de la groupalité = une dimension constitutive : ● au niveau imaginaire et inconscient ; ● au niveau de la pensée opératoire et rationnelle. → internalisation des croyances groupales : par la pression normative explicite et implicite exercée par le groupe 2. L'influence de la communauté
  • 12. La fonction normative Pression normative = processus selon lequel l'individu adhère aux normes, aux modèles, aux valeurs d'un groupe qui fait référence pour lui → pour en être accepté, il cherche à régler ses attitudes sur ce qu'il perçoit être le consensus de ce groupe 2. L'influence de la communauté
  • 13. Le scientifique et son groupe La communauté scientifique défend : ● ses normes, valeurs et représentations ● se caractérise par un besoin d'immutabilité → forte pression normative sur ses membres 2. L'influence de la communauté … incompatible avec l'innovation !
  • 14. Mais c'est quoi le rapport ?! 2. L'influence de la communauté
  • 15. Scientifique = normopathe ? 2. L'influence de la communauté Pas une fatalité → le type de rapport établi aux règles ou au mode d'organisation des groupes est déterminant
  • 17. Réponse 3. Darwin vs. Kropotkine Charles Darwin Naturaliste Auteur de « L'origine des espèces » (1859) Prince Piotr Alekseyevitch Kropotkine Géographe, zoologue Auteur de « L'entraide, un facteur de l'évolution » (1902)
  • 18. Une incompatibilité fondamentale ? 3. Darwin vs. Kropotkine La « lutte pour la vie », le combat quotidien de tous contre tous. L'entraide comme facteur fondamental de l'évolution
  • 19. Théories complémentaires 3. Darwin vs. Kropotkine => La rencontre des deux explications soutenues par deux idéologies distinctes et opposées, l'une normative et l'autre contre-normative, est dans ce cas une source d'avancement novateur. +
  • 20. La structure des révolutions scientifiques Les idées révolutionnaires ne surgissent pas de façon aléatoire et ne sont pas le seul résultat des efforts d'un individu motivé. Elles sont la résultante de la mise à mal d'un modèle de pensée dominant par des faits et observations diverses qui ne le confortent pas.
  • 21. Le conflit socio-cognitif Une structure sociale peut empêcher la confrontation entre une démarche normative et une autre, contre-normative. → Un membre de la communauté scientifique prend les contenants et schémas politiques et sociaux et les applique à sa science
  • 22. Le conflit socio-cognitif Une structure sociale peut empêcher la confrontation entre une démarche normative et une autre, contre-normative. → Un membre de la communauté scientifique prend les contenants et schémas politiques et sociaux et les applique à sa science => Le décloisonnement de la pensée scientifique n'est possible que dans le cas d'une confrontation directe entre ces deux démarches
  • 23. Citizen science 4. Science citoyenne et participative Defines public involvement in genuine research projects Idée existe : ● Feyerabend (1982) : « démocratisation de la science » ● Thomas Jefferson (1776) : promeut participation des citoyens pour éviter l'isolation de la science telle qu'opérée par son institutionnalisation
  • 24. Citizen science en français 4. Science citoyenne et participative ● Science citoyenne : les citoyens exercent un contrôle sur la gestion de la recherche → co-gouvernance de la pratique
  • 25. Citizen science en français 4. Science citoyenne et participative ● Science citoyenne : les citoyens exercent un contrôle sur la gestion de la recherche → co-gouvernance de la pratique ● Science participative : des scientifiques non- professionnels se joignent aux professionnels → co-création de la connaissance
  • 26. Citizen science en français 4. Science citoyenne et participative ● Science citoyenne : les citoyens exercent un contrôle sur la gestion de la recherche → co-gouvernance de la pratique ● Science participative : des scientifiques non- professionnels se joignent aux professionnels → co-création de la connaissance => la science devient partie intégrale de la vie quotidienne
  • 27. Science participative 4. Science citoyenne et participative
  • 28. Science participative 4. Science citoyenne et participative Un glissement dans l'engagement du public : citoyens ne sont plus limités à la tâche subalterne de collecte de données → citoyens deviennent des scientifiques (analyse de données, génération d'hypothèses)
  • 29. Quelle est la qualité des données ? 4. Science citoyenne et participative Problèmes existent toujours quel que soit celui qui collecte les données ● Comparaisons indiquent qualité équivalente ● Amélioration toujours possible (formation, etc.)
  • 30. Quelle éthique pour la science participative ? 4. Science citoyenne et participative Cadre général : à partir du moment où un projet de recherche implique des humains, un avis éthique est requis ● uBiome ● Essais cliniques ● Épidémiologie → pas de cadre éthique pour encadrer les projets de science participative