SlideShare une entreprise Scribd logo
REFLEXIONS ET SOLUTIONS À LA CRISE HAÏTIENNE #1
20 Novembre 2016
Le niveau de haine, de jalousie et d’incompatibilité de caractère qui se dégage au sein de la
société haïtienne n’est ni normal ni acceptable, ce qui nous incite à poser certaines questions
qui nous permet de sortir une synthèse qui résument en un syndrome d’AMTH (Attitude Mental
Traumatisme des Haïtiens) qui est devenu de plus en plus fréquent et douloureux surtout
après le tremblement de terre tragique du 12 janvier 2010.
Cette maladie causée par les pressions psychologiques brutales et inhumaines exercées par
les Colons Français de 1503 à 1803 sur nos ancêtres et qui se transmet de génération à
génération. Comme toute maladie transmissible, certains d’entre nous résistent à ce virus,
cependant un pourcentage très élevé présente des symptômes semblables à l’hypocrisie, la
trahison, l’égocentrisme, l’intolérance, la méfiance, l’agressivité, craintif, complexé, rancunier,
qui nous oblige de passer à l’étape expérimentale pour nous assurer de la présence réelle du
virus dans nos attitudes quotidiennes, afin d’apporter certaines corrections pour bloquer la
transmission du virus et empêcher sa propagation.
1. Le Gouvernement Haïtien dans son ensemble s’est mobilisé pour empêcher l’arrivée du
virus Ebola en Haïti
2. L’Etat Haïtien s’est mobilisé afin de protéger la population Haïtienne contre le Choléra
3. Des prises de disposition efficaces sont prises pour éradiquer le virus du SIDA à travers le
monde, l’Etat d’Haïti a pris des dispositions efficaces pour éviter la propagation du virus
en Haïti.
4. Le Ministère de la Santé Publique et de la Population de concert avec les autres
membres du Gouvernement Haïtien et la Société Civile ont mis toutes leurs capacités,
expériences et compétences pour faire comprendre à la population comment se
protéger du Chikungunya.
5. Cependant, on n’a rien fait pour essayer de comprendre le comportement, l’attitude
et les actions d’un très grand nombre de la population Haïtienne avant et après le 12
Janvier 2010, pour pouvoir apporter des réponses appropriées à toutes les personnes
traumatisées par cet événement. Malheureusement les victimes ne savent même pas
s’ils ont besoin d’accompagnement psychologique.
Le comportement, l’attitude ou les actes et les relations interpersonnelles de la population
Haïtienne ont changé depuis un certain temps. Cette attitude nécessite une réponse
immédiate et indispensable pour sauver la nation. Pour résoudre ce problème, l’Etat d’Haïti
doit mettre à la disposition de la population des Centre de Diagnostique et de Traitement de
Santé Mentale qui doivent être installés sur tout le territoire de la république en vue d’aider la
population à sortir de cette situation délicate et inconcevable qui détruit les bonnes relations
sociales qui existaient au sein de la population Haïtienne avant le 12 Janvier 2010. Cette
épidémie de comportement inapproprié, inconcevable et inexplicable chez nos
compatriotes Haïtiens qui bloquent le développement rapide et efficace du pays n’est pas si
différente du Choléra, d’Ébola et de Chikungunya, sans oublier de mentionner le SIDA et
autres. Nous suggérons au nouveau Gouvernement via le Ministère de la Santé Publique et
de la Population, la Société Civile et la Communauté Internationale qui s’investit en toute
diligence pour la protection, la prévention, le traitement et même l’éradication de certains
problèmes sanitaires sans s’inquiéter de cette pandémie de Santé Mentale qui gangrène la
société Haïtienne, et qui mérite une attention aussi spéciale avec l’aide de Psychologue et
de Sociologue qualifié et compètent pour sortir le pays de cette situation difficile que nous
jugeons beaucoup plus violente que le Cholera, l’Ébola et le Chikungunya.
Pour résoudre ce problème, des Centre de Diagnostique et de Traitement de Santé Mentale
Mobile doivent être disponible pour pouvoir atteindre les coins les plus reculés du territoire.
Ces Psychologues et Sociologues qualifié et compétents auront pour mission d’accompagner
la population Haïtienne au niveau de la Santé Mentale et d’autres besoins axés sur le Civisme
et la Morale. Cette stratégie va influencer un changement de comportement immédiat en
vue d’aider les Haïtiens à travailler ensemble pour apporter un changement nécessaire au
niveau de notre mentalité, permettant d’accroître une relation de proximité entre la
population des zones urbaines et rurales, aidant à mieux comprendre le passé, analyser le
présent et s’engager dans de meilleur plan stratégique pour un Haïti émergent avant les
trente prochaines années.
L’attitude positive de ce programme va engendrer l’amour du milieu que nous partageons,
et qui va susciter l’envie de vivre ensemble comme des frères et sœurs, et de travailler à la
reconstruction du pays en commençant par l’éducation, la protection de l’environnement et
le reboisement, vers le développement de l’agriculture, la protection des sources, des rivières,
des animaux et des plantes terrestres et maritimes et des oiseaux etc.…
Quelques exemples importants à considérer:
1. Après près 214 années d’Indépendance, aucun de nos dirigeants n’ont eu la chance
de prendre le temps nécessaire pour examiner, corriger et apporter des résolutions en
vue de réparer les impacts psychologiques des Colons Français sur les esclaves
devenus libres après (300) trois cent années d’esclavage brutale et inhumaine qui se
transmet de génération en génération et qui ne fait qu’empirer chaque jour
davantage. L’histoire l’a prouvé avec une instabilité politique chronique, historique et
inexplicable de plus de trente-deux (32) coup d’état ou de renversement de
gouvernement, et aujourd’hui en 2016, nous sommes en train de soulever le peuple
contre les dirigeants et les futurs nouveaux élus pour pouvoir retourner à l’étape de
transition continue ou d’inconstitutionnalité sans prendre le temps nécessaire pour
corriger les erreurs collectives sans aucune alternative juste et raisonnable pour pouvoir
passer à l’étape de production viable et vivable afin de préserver le pays d’instabilité
permanente dont souffre Haïti depuis plus de 214 ans.
2. Nos ancêtres ont changé le cours de l’Histoire, et qu’aujourd’hui certains pays veulent
nous faire passer pour des incompétents en nous affichant dans la liste des pays les plus
pauvres et plus corrompus du monde à cause de nos erreurs et autres comportements
inadaptés aux exigences du 21ème siècle.
3. Est-ce-que c’est vrai, le Général Alexandre Pétion aurait comploté l’assassinat de
Dessalines après ce grand exploit réalisé ensemble à l’Arcahaie le 18 Mai 1803 pour
fonder cette grande nation?
4. Qui aurait pu croire qu’en 2014, nos représentants au Parlement et certains
compatriotes qui représentent la Société Civile, et des hommes et femmes politiques de
ce pays utilisent le slogan « Dessalines pwal kay Petion ». ?
5. Qui aurait pu croire qu’en 2014, qu’incitation à la violence est devenue normale et
acceptable, et c’est le meilleur moyen pour avoir une écoute attentionnée d’un très
grand nombre de la population et accès à une meilleure recette des commanditaires?
6. Qui aurait pu croire que la population Capoise aurait comploté contre Henry
Christophe pour le forcer à se suicider, et du même coup, abattu froidement Capois la
Mort et d’autres personnalités importantes qui ont participé physiquement et
énergiquement à la lutte sanglante qui ont abouti à l’Independence d’Haïti le 1er
janvier 1804 ?
7. Comment pourrait-on imaginer qu’un grand nombre de fonctionnaires publiques en
Haïti n’arrivent pas à faire la différence entre l’honnêteté et la corruption ?
8. Comment voulez-vous qu’un pourcentage important de la population refuse de payer
ses Taxes nécessaires pour aider au développement et la bonne marche des institutions
du pays, ils ne veulent plus entendre parler de Responsabilité Citoyenne et refusent de
participer dans aucune activités liées à l’Action Civique?
9. Comment pourrait-on imaginer qu’un grande partie de la population faisant parties
des Media en Haïti abusent de ses pouvoirs pour attaquer, détruire, diaboliser des
personnalités importantes du pays de n’importe quoi, dépendant de leurs tendances
politiques ou autres, sans se rendre compte que ces frappes psychologiques peuvent
attaquer le système sanitaire de la victime, allant jusqu’à la mort et du même coup
affaiblir les institutions Haïtienne, juste par mesquinerie.
10.Comment pourrait-on imaginer que certains membres des Media en Haïti se
transforment en Juge dans les Tribunaux pour juger, condamner, diaboliser ou
innocenter les citoyens sur les ondes de radio sur tout le territoire d’Haïti et même à
l’extérieur, dépendant de leurs tendances politiques juste pour gagner une certaine
popularité inavouée ?
11.Pourrait-on imaginer que certains de nos dirigeants refusent de se mettre ensemble
pour discuter des problèmes importants sur l’avenir de la nation afin de trouver une
solution collective en faveur de la population qu’ils représentent, et qui attendent
impatiemment un résultat positif de leur part ?
IMPORTANT : Après la date du 11 septembre 2001 la majeure partie de la population
Américaine était complètement traumatisée par les événements que nous connaissons tous,
et qui a obligé les dirigeants de ce pays à réexaminer sa politique de sécurité nationale.
Malheureusement, ils n’ont pas encore mis d’accent spécial sur les impacts psychologiques et
imprévisibles que cette date a créée sur l’avenir de la population qui va sans doute influencer
le comportement immédiat des gens de toutes les catégories sociales sous une forme ou une
autre. Heureusement, ce pays est stable et la démocratie bat son plein, la majeur partie de
la population comprend la désignation de la démocratie, ils respectant les lois et les autorités,
les institutions sont forte, ils sont capable de résoudre leurs problèmes, parce que la différence
entre les Etats-Unis et Haïti, c’est « le Pays d’Abord », et que les Haïtiens eux-mêmes ne
peuvent pas respecter ou appliquer cette devise « L’UNION FAIT LA FORCE ».
EN CONCLUSION
Nous ne voulons pas attribuer le comportement de certains Haïtiens de n’importe quoi, parce
que nous ne sommes pas Psychologue ou Psychiatre, nous ne sommes pas Sociologue non
plus. Cependant nous pensons qu’il est fondamental de poser certaines questions
importantes concernant ce comportement traumatisant et inquiétant de certains de nos
frères Haïtiens avant et après le 12 janvier 2010, et quelles seront les dispositions à prendre
pour trouver une réponse claire et précise, en vue d’apporter des solutions appropriées à
cette situation?
C’est inquiétant ! Notons qu’après près de 214 ans, le monde entier WÈ ANBA NOU. Pour
chaque action, chaque attitude, chaque démarche, nous avions prouvé que nous n’avons
pas encore cette capacité d’accepter et de prendre en charge nos responsabilités. Nous
continuons à démontrer à L’INTERNATIONAL que nous sommes encore trop complexé et nous
ne sommes pas encore prêts d’accepter, d’aimer, de respecter et de vivre ensemble comme
des frères pour pouvoir construire un avenir meilleur pour nos enfants désespérés par notre
comportement toxique et contagieux. Nous ne faisons que continuer à prouver encore
chaque jour, que ces impactes psychologiques inculqué par les Français pendant 300 ans,
ont confondues nos mœurs, nos pensées, nos attitudes, nos habitudes quotidiennes, nos
relations entre frères et sœurs et même les étrangers.
C’est inquiétant ! Malgré les formations académiques avancées de nos compatriotes en Haïti
et à l’Etranger, nous n’arrivons pas à supporter les divergences d’opinions, nous sommes resté
intolérant vis-à-vis de nos frères et sœurs et collaborateurs, nous ne pouvons pas accepter nos
fautes et nos faiblesses et nos erreurs sur quel que soit la forme, nous ne voulons pas changer
nos attitudes et nos comportements toxiques, contagieux et traumatiques. Nous sommes
orgueilleux, nous n’avons aucune capacité de pardonner ou d’accepter le pardon
provenant de nos frères et sœurs, nous sommes une complication qui se présente par ce
syndrome identifié d’AMTH « Attitude Mental Traumatisme des Haïtiens » inculqué par les
Français sur nos ancêtres de 1503 à 1803. Il n’est pas trop tard, nous connaissons les maux et
les médicaments sont disponible, nous devons passer tout de suite à l’étape de
désintoxication des victimes pour éradiquer une fois pour toutes l’AMTH en Haïti.
Nous avions réalisé ensemble le 18 Mai 1803 qui nous conduit au 18 Novembre 1803 et qui ont
abouti au 1er Janvier 1804. Nous sommes des survivants parce que nous avions résisté à la
date du 12 Janvier 2010 et l'ouragan Matthew qui a fait près de 900 morts et que nous
devons passer le cap du 7 Février 2017 en douceur pour une Haïti pour tous sans distinction.
Nous devrions aussi corriger les mœurs et certaines mauvaises habitudes quotidiennes
inadaptées qui n’a rien à voir avec notre culture, exigences du 21ème siècle.
Nous sommes en 2016, une prise de conscience collective est nécessaire pour traverser
l’océan à la nage. Nous sommes conscients que nous avons un problème et que les solutions
existent. Nous sommes conscient de nos fautes et nos erreurs, et que nous sommes capable
de résoudre notre problème avec ou sans le support d’un Psychologue ou d’un Psychiatre.
Nous sommes conscients que nous sommes tous des filles et fils de Boukman, Toussaint,
Capois, Dessalines, Pétion Christophe etc… et que nous sommes condamnés à vivre et
travailler ensemble pour développer une (AMP) Attitude Mentale Positive pour le progrès
d’Haïti, tout en s’adaptant aux exigences du 21ème siècle qui exige certaines habitudes
quotidiennes comme :
 Le travail COLLABORATIF
 Le partage des connaissances, ……………………………..et qui exige bien sûr la fin de la
pratique axée sur l’égoïsme et l’égocentrisme. Fin d’une pratique jugée erronée,
Nouvelle approche, Nouvelle vision, Nouvelle Stratégie.
 Dialogue
 Négociation
 Concessions ……..seul le dialogue, le respect mutuel, la tolérance, la loyauté, l’ardeur
au travail, l’amour du prochain, l’honnêteté, croire en Dieu, respect de
l’environnement, respect de l’autorité, l’éducation, peuvent accompagner le pays vers
la démocratie et l’Independence économique.
Vive Boukman, Vive Toussaint, Vive Dessalines, Vive Pétion, Vive Haïti !
JOUYEUX NOËL 2016 BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2017 QUE DIEU VOUS BENISSE ! QUE DIEU
BENISSE HAITI !
Merci

Contenu connexe

Similaire à REFLEXIONS ET SOLUTIONS À LA CRISE HAÏTIENNE #1

Attitude mental traumatisme des haïtiens
Attitude mental traumatisme des haïtiensAttitude mental traumatisme des haïtiens
Attitude mental traumatisme des haïtiens
Desert Michaud
 
L'autre haiti en mode print preview
L'autre haiti en mode print previewL'autre haiti en mode print preview
L'autre haiti en mode print preview
Jhon Evenst Douyon
 
Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14
DocsWil
 
Politique generale finale
Politique generale   finalePolitique generale   finale
Politique generale finale
laurentlamothe
 
N27
N27N27
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
AL QOTB Tunisie
 
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
Stanleylucas
 
Journal le national #31 web
Journal le national #31 webJournal le national #31 web
Journal le national #31 web
Le National
 
N31
N31N31
Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...
Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...
Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...
Stanleylucas
 
HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...
HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...
HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...
Stanleylucas
 
N39
N39N39
Journal le national #39 web
Journal le national #39 webJournal le national #39 web
Journal le national #39 web
Le National
 
Haiti sans hypocrisie ni marronnage
Haiti sans hypocrisie ni marronnageHaiti sans hypocrisie ni marronnage
Haiti sans hypocrisie ni marronnage
Desert Michaud
 
N46
N46N46
No 713
No 713No 713
No 713
lenational
 
éThique publique et participation citoyenne
éThique publique et participation citoyenneéThique publique et participation citoyenne
éThique publique et participation citoyenne
Florence Piron
 
Tribune mpt 1
Tribune mpt 1Tribune mpt 1
Tribune mpt 1
Joseph Nodin
 

Similaire à REFLEXIONS ET SOLUTIONS À LA CRISE HAÏTIENNE #1 (20)

Attitude mental traumatisme des haïtiens
Attitude mental traumatisme des haïtiensAttitude mental traumatisme des haïtiens
Attitude mental traumatisme des haïtiens
 
L'autre haiti en mode print preview
L'autre haiti en mode print previewL'autre haiti en mode print preview
L'autre haiti en mode print preview
 
Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14Intervention du president du senat 17 dec 14
Intervention du president du senat 17 dec 14
 
Politique generale finale
Politique generale   finalePolitique generale   finale
Politique generale finale
 
N27
N27N27
N27
 
N27
N27N27
N27
 
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
Bulletin AL Qotb France- Janvier 2017
 
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
 
Journal le national #31 web
Journal le national #31 webJournal le national #31 web
Journal le national #31 web
 
N31
N31N31
N31
 
Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...
Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...
Adresse du Président Jovenel MOÏSE: Ouverture Première Session Ordinaire de l...
 
HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...
HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...
HAITI: POSITION DU PARTI OPL FACE À LA NOUVELLE DONNE DE LA CONJONCTURE POLIT...
 
N39
N39N39
N39
 
Journal le national #39 web
Journal le national #39 webJournal le national #39 web
Journal le national #39 web
 
Haiti sans hypocrisie ni marronnage
Haiti sans hypocrisie ni marronnageHaiti sans hypocrisie ni marronnage
Haiti sans hypocrisie ni marronnage
 
N46
N46N46
N46
 
N46
N46N46
N46
 
No 713
No 713No 713
No 713
 
éThique publique et participation citoyenne
éThique publique et participation citoyenneéThique publique et participation citoyenne
éThique publique et participation citoyenne
 
Tribune mpt 1
Tribune mpt 1Tribune mpt 1
Tribune mpt 1
 

REFLEXIONS ET SOLUTIONS À LA CRISE HAÏTIENNE #1

  • 1. REFLEXIONS ET SOLUTIONS À LA CRISE HAÏTIENNE #1 20 Novembre 2016 Le niveau de haine, de jalousie et d’incompatibilité de caractère qui se dégage au sein de la société haïtienne n’est ni normal ni acceptable, ce qui nous incite à poser certaines questions qui nous permet de sortir une synthèse qui résument en un syndrome d’AMTH (Attitude Mental Traumatisme des Haïtiens) qui est devenu de plus en plus fréquent et douloureux surtout après le tremblement de terre tragique du 12 janvier 2010. Cette maladie causée par les pressions psychologiques brutales et inhumaines exercées par les Colons Français de 1503 à 1803 sur nos ancêtres et qui se transmet de génération à génération. Comme toute maladie transmissible, certains d’entre nous résistent à ce virus, cependant un pourcentage très élevé présente des symptômes semblables à l’hypocrisie, la trahison, l’égocentrisme, l’intolérance, la méfiance, l’agressivité, craintif, complexé, rancunier, qui nous oblige de passer à l’étape expérimentale pour nous assurer de la présence réelle du virus dans nos attitudes quotidiennes, afin d’apporter certaines corrections pour bloquer la transmission du virus et empêcher sa propagation. 1. Le Gouvernement Haïtien dans son ensemble s’est mobilisé pour empêcher l’arrivée du virus Ebola en Haïti 2. L’Etat Haïtien s’est mobilisé afin de protéger la population Haïtienne contre le Choléra 3. Des prises de disposition efficaces sont prises pour éradiquer le virus du SIDA à travers le monde, l’Etat d’Haïti a pris des dispositions efficaces pour éviter la propagation du virus en Haïti. 4. Le Ministère de la Santé Publique et de la Population de concert avec les autres membres du Gouvernement Haïtien et la Société Civile ont mis toutes leurs capacités, expériences et compétences pour faire comprendre à la population comment se protéger du Chikungunya. 5. Cependant, on n’a rien fait pour essayer de comprendre le comportement, l’attitude et les actions d’un très grand nombre de la population Haïtienne avant et après le 12 Janvier 2010, pour pouvoir apporter des réponses appropriées à toutes les personnes traumatisées par cet événement. Malheureusement les victimes ne savent même pas s’ils ont besoin d’accompagnement psychologique. Le comportement, l’attitude ou les actes et les relations interpersonnelles de la population Haïtienne ont changé depuis un certain temps. Cette attitude nécessite une réponse immédiate et indispensable pour sauver la nation. Pour résoudre ce problème, l’Etat d’Haïti doit mettre à la disposition de la population des Centre de Diagnostique et de Traitement de Santé Mentale qui doivent être installés sur tout le territoire de la république en vue d’aider la population à sortir de cette situation délicate et inconcevable qui détruit les bonnes relations sociales qui existaient au sein de la population Haïtienne avant le 12 Janvier 2010. Cette épidémie de comportement inapproprié, inconcevable et inexplicable chez nos compatriotes Haïtiens qui bloquent le développement rapide et efficace du pays n’est pas si différente du Choléra, d’Ébola et de Chikungunya, sans oublier de mentionner le SIDA et autres. Nous suggérons au nouveau Gouvernement via le Ministère de la Santé Publique et
  • 2. de la Population, la Société Civile et la Communauté Internationale qui s’investit en toute diligence pour la protection, la prévention, le traitement et même l’éradication de certains problèmes sanitaires sans s’inquiéter de cette pandémie de Santé Mentale qui gangrène la société Haïtienne, et qui mérite une attention aussi spéciale avec l’aide de Psychologue et de Sociologue qualifié et compètent pour sortir le pays de cette situation difficile que nous jugeons beaucoup plus violente que le Cholera, l’Ébola et le Chikungunya. Pour résoudre ce problème, des Centre de Diagnostique et de Traitement de Santé Mentale Mobile doivent être disponible pour pouvoir atteindre les coins les plus reculés du territoire. Ces Psychologues et Sociologues qualifié et compétents auront pour mission d’accompagner la population Haïtienne au niveau de la Santé Mentale et d’autres besoins axés sur le Civisme et la Morale. Cette stratégie va influencer un changement de comportement immédiat en vue d’aider les Haïtiens à travailler ensemble pour apporter un changement nécessaire au niveau de notre mentalité, permettant d’accroître une relation de proximité entre la population des zones urbaines et rurales, aidant à mieux comprendre le passé, analyser le présent et s’engager dans de meilleur plan stratégique pour un Haïti émergent avant les trente prochaines années. L’attitude positive de ce programme va engendrer l’amour du milieu que nous partageons, et qui va susciter l’envie de vivre ensemble comme des frères et sœurs, et de travailler à la reconstruction du pays en commençant par l’éducation, la protection de l’environnement et le reboisement, vers le développement de l’agriculture, la protection des sources, des rivières, des animaux et des plantes terrestres et maritimes et des oiseaux etc.… Quelques exemples importants à considérer: 1. Après près 214 années d’Indépendance, aucun de nos dirigeants n’ont eu la chance de prendre le temps nécessaire pour examiner, corriger et apporter des résolutions en vue de réparer les impacts psychologiques des Colons Français sur les esclaves devenus libres après (300) trois cent années d’esclavage brutale et inhumaine qui se transmet de génération en génération et qui ne fait qu’empirer chaque jour davantage. L’histoire l’a prouvé avec une instabilité politique chronique, historique et inexplicable de plus de trente-deux (32) coup d’état ou de renversement de gouvernement, et aujourd’hui en 2016, nous sommes en train de soulever le peuple contre les dirigeants et les futurs nouveaux élus pour pouvoir retourner à l’étape de transition continue ou d’inconstitutionnalité sans prendre le temps nécessaire pour corriger les erreurs collectives sans aucune alternative juste et raisonnable pour pouvoir passer à l’étape de production viable et vivable afin de préserver le pays d’instabilité permanente dont souffre Haïti depuis plus de 214 ans. 2. Nos ancêtres ont changé le cours de l’Histoire, et qu’aujourd’hui certains pays veulent nous faire passer pour des incompétents en nous affichant dans la liste des pays les plus pauvres et plus corrompus du monde à cause de nos erreurs et autres comportements inadaptés aux exigences du 21ème siècle. 3. Est-ce-que c’est vrai, le Général Alexandre Pétion aurait comploté l’assassinat de Dessalines après ce grand exploit réalisé ensemble à l’Arcahaie le 18 Mai 1803 pour fonder cette grande nation?
  • 3. 4. Qui aurait pu croire qu’en 2014, nos représentants au Parlement et certains compatriotes qui représentent la Société Civile, et des hommes et femmes politiques de ce pays utilisent le slogan « Dessalines pwal kay Petion ». ? 5. Qui aurait pu croire qu’en 2014, qu’incitation à la violence est devenue normale et acceptable, et c’est le meilleur moyen pour avoir une écoute attentionnée d’un très grand nombre de la population et accès à une meilleure recette des commanditaires? 6. Qui aurait pu croire que la population Capoise aurait comploté contre Henry Christophe pour le forcer à se suicider, et du même coup, abattu froidement Capois la Mort et d’autres personnalités importantes qui ont participé physiquement et énergiquement à la lutte sanglante qui ont abouti à l’Independence d’Haïti le 1er janvier 1804 ? 7. Comment pourrait-on imaginer qu’un grand nombre de fonctionnaires publiques en Haïti n’arrivent pas à faire la différence entre l’honnêteté et la corruption ? 8. Comment voulez-vous qu’un pourcentage important de la population refuse de payer ses Taxes nécessaires pour aider au développement et la bonne marche des institutions du pays, ils ne veulent plus entendre parler de Responsabilité Citoyenne et refusent de participer dans aucune activités liées à l’Action Civique? 9. Comment pourrait-on imaginer qu’un grande partie de la population faisant parties des Media en Haïti abusent de ses pouvoirs pour attaquer, détruire, diaboliser des personnalités importantes du pays de n’importe quoi, dépendant de leurs tendances politiques ou autres, sans se rendre compte que ces frappes psychologiques peuvent attaquer le système sanitaire de la victime, allant jusqu’à la mort et du même coup affaiblir les institutions Haïtienne, juste par mesquinerie. 10.Comment pourrait-on imaginer que certains membres des Media en Haïti se transforment en Juge dans les Tribunaux pour juger, condamner, diaboliser ou innocenter les citoyens sur les ondes de radio sur tout le territoire d’Haïti et même à l’extérieur, dépendant de leurs tendances politiques juste pour gagner une certaine popularité inavouée ? 11.Pourrait-on imaginer que certains de nos dirigeants refusent de se mettre ensemble pour discuter des problèmes importants sur l’avenir de la nation afin de trouver une solution collective en faveur de la population qu’ils représentent, et qui attendent impatiemment un résultat positif de leur part ? IMPORTANT : Après la date du 11 septembre 2001 la majeure partie de la population Américaine était complètement traumatisée par les événements que nous connaissons tous, et qui a obligé les dirigeants de ce pays à réexaminer sa politique de sécurité nationale. Malheureusement, ils n’ont pas encore mis d’accent spécial sur les impacts psychologiques et imprévisibles que cette date a créée sur l’avenir de la population qui va sans doute influencer le comportement immédiat des gens de toutes les catégories sociales sous une forme ou une autre. Heureusement, ce pays est stable et la démocratie bat son plein, la majeur partie de la population comprend la désignation de la démocratie, ils respectant les lois et les autorités, les institutions sont forte, ils sont capable de résoudre leurs problèmes, parce que la différence
  • 4. entre les Etats-Unis et Haïti, c’est « le Pays d’Abord », et que les Haïtiens eux-mêmes ne peuvent pas respecter ou appliquer cette devise « L’UNION FAIT LA FORCE ». EN CONCLUSION Nous ne voulons pas attribuer le comportement de certains Haïtiens de n’importe quoi, parce que nous ne sommes pas Psychologue ou Psychiatre, nous ne sommes pas Sociologue non plus. Cependant nous pensons qu’il est fondamental de poser certaines questions importantes concernant ce comportement traumatisant et inquiétant de certains de nos frères Haïtiens avant et après le 12 janvier 2010, et quelles seront les dispositions à prendre pour trouver une réponse claire et précise, en vue d’apporter des solutions appropriées à cette situation? C’est inquiétant ! Notons qu’après près de 214 ans, le monde entier WÈ ANBA NOU. Pour chaque action, chaque attitude, chaque démarche, nous avions prouvé que nous n’avons pas encore cette capacité d’accepter et de prendre en charge nos responsabilités. Nous continuons à démontrer à L’INTERNATIONAL que nous sommes encore trop complexé et nous ne sommes pas encore prêts d’accepter, d’aimer, de respecter et de vivre ensemble comme des frères pour pouvoir construire un avenir meilleur pour nos enfants désespérés par notre comportement toxique et contagieux. Nous ne faisons que continuer à prouver encore chaque jour, que ces impactes psychologiques inculqué par les Français pendant 300 ans, ont confondues nos mœurs, nos pensées, nos attitudes, nos habitudes quotidiennes, nos relations entre frères et sœurs et même les étrangers. C’est inquiétant ! Malgré les formations académiques avancées de nos compatriotes en Haïti et à l’Etranger, nous n’arrivons pas à supporter les divergences d’opinions, nous sommes resté intolérant vis-à-vis de nos frères et sœurs et collaborateurs, nous ne pouvons pas accepter nos fautes et nos faiblesses et nos erreurs sur quel que soit la forme, nous ne voulons pas changer nos attitudes et nos comportements toxiques, contagieux et traumatiques. Nous sommes orgueilleux, nous n’avons aucune capacité de pardonner ou d’accepter le pardon provenant de nos frères et sœurs, nous sommes une complication qui se présente par ce syndrome identifié d’AMTH « Attitude Mental Traumatisme des Haïtiens » inculqué par les Français sur nos ancêtres de 1503 à 1803. Il n’est pas trop tard, nous connaissons les maux et les médicaments sont disponible, nous devons passer tout de suite à l’étape de désintoxication des victimes pour éradiquer une fois pour toutes l’AMTH en Haïti. Nous avions réalisé ensemble le 18 Mai 1803 qui nous conduit au 18 Novembre 1803 et qui ont abouti au 1er Janvier 1804. Nous sommes des survivants parce que nous avions résisté à la date du 12 Janvier 2010 et l'ouragan Matthew qui a fait près de 900 morts et que nous devons passer le cap du 7 Février 2017 en douceur pour une Haïti pour tous sans distinction. Nous devrions aussi corriger les mœurs et certaines mauvaises habitudes quotidiennes inadaptées qui n’a rien à voir avec notre culture, exigences du 21ème siècle. Nous sommes en 2016, une prise de conscience collective est nécessaire pour traverser l’océan à la nage. Nous sommes conscients que nous avons un problème et que les solutions existent. Nous sommes conscient de nos fautes et nos erreurs, et que nous sommes capable de résoudre notre problème avec ou sans le support d’un Psychologue ou d’un Psychiatre. Nous sommes conscients que nous sommes tous des filles et fils de Boukman, Toussaint, Capois, Dessalines, Pétion Christophe etc… et que nous sommes condamnés à vivre et travailler ensemble pour développer une (AMP) Attitude Mentale Positive pour le progrès
  • 5. d’Haïti, tout en s’adaptant aux exigences du 21ème siècle qui exige certaines habitudes quotidiennes comme :  Le travail COLLABORATIF  Le partage des connaissances, ……………………………..et qui exige bien sûr la fin de la pratique axée sur l’égoïsme et l’égocentrisme. Fin d’une pratique jugée erronée, Nouvelle approche, Nouvelle vision, Nouvelle Stratégie.  Dialogue  Négociation  Concessions ……..seul le dialogue, le respect mutuel, la tolérance, la loyauté, l’ardeur au travail, l’amour du prochain, l’honnêteté, croire en Dieu, respect de l’environnement, respect de l’autorité, l’éducation, peuvent accompagner le pays vers la démocratie et l’Independence économique. Vive Boukman, Vive Toussaint, Vive Dessalines, Vive Pétion, Vive Haïti ! JOUYEUX NOËL 2016 BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2017 QUE DIEU VOUS BENISSE ! QUE DIEU BENISSE HAITI ! Merci