SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Éthique publique et participation
          citoyenne
Participation et éthique
La participation des citoyens aux affaires publiques est
  une question fondamentale d’éthique publique:
 Elle nourrit la citoyenneté, qui concerne l’exercice des
  droits et libertés par chaque citoyen et le
  développement individuel et collectif des
  compétences démocratiques (prendre la parole, faire
  entendre sa voix, argumenter sans violence, etc.) : la
  responsabilité partagée de faire ensemble les lois de
  notre Cité
 Elle améliorer la qualité de notre vie démocratique,
  des débats publics qui s’y déroulent et de sa capacité
  d’inclure de manière égale une diversité de points de
  vue (contre la technocratie)
 Elle améliore la qualité des décisions publiques (la
  gouvernance): une décision sera meilleure si elle est
  informée par une diversité de points de vue, de
  valeurs et de savoirs, par l’intelligence collective
La participation citoyenne
 Au moment des élections et sous diverses formes
  institutionnalisées: la participation publique, organisée par l’État
  et son administration
   Les scrutins, pour choisir le gouvernement
   Les consultations publiques, pour orienter les décisions du
    gouvernement
   Les conseils d’administration et tables de concertation
   Les conseils de quartier de Québec (qui doivent être demandés
    dans les quartiers par les citoyens)
 À tout moment de la vie publique, quand la situation l’exige ou
  quand l’indignation est à son comble:
     Dictature, pouvoir autoritaire ou totalitaire
     Indignation face à la corruption
     Pouvoir abusif et mépris des institutions
     Inaction et passivité de l’État face à certains problèmes
     Désengagement volontaire de l’État(éducation, services sociaux,
      culture, etc.)
 Dès que les citoyens s’organisent pour agir dans l’espace public,
  ils construisent et animent la « société civile », à la différence de
  l’action isolée.
La société civile
 Qui participe? Ce qu’on appelle la société civile
 La société civile n’est ni l’État ni le marché (secteur privé à but
  lucratif plus ou moins régulé par l’État selon les pays et les
  époques)
 Le singulier est trompeur: elle est tout sauf homogène et du
  même avis (elle n’est pas la gauche, par exemple).
 Elle rassemble: associations, regroupements, syndicats, partis
  politiques, organismes communautaires, mais aussi des
  mouvements collectifs spontanés qui se forment dans des
  moments d’indignation = le peuple qui s’organise dans sa
  diversité pour s’opposer au pouvoir abusif, injuste, dictatorial
 Comment elle agit? De multiples façons:
      La résistance au nazisme
      OccupyWall street
      Occupons Québec
      Québec 2001
      Défense de la radio CHOI-FM
Étienne de la Boétie (1530-1563)
            1549 : Etienne de La Boétie n'a
             pas encore 18 ans lorsqu'il écrit le
             Discours de la servitude volontaire
             ou Le Contr'Un, en réaction au
             saccage de Bordeaux, consécutif
             à la révolte de sa population
             contre l'établissement d'une
             nouvelle taxe. Futur conseiller au
             parlement de Bordeaux, puis à la
             Cour, le jeune Etienne y voit l'un
             des stigmates d'un absolutisme
             qu'il entreprend de dénoncer et
             dont il accuse le peuple d'en être
             non seulement le complice, mais
             encore le véritable responsable.
 Celui qui vous maîtrise tant, n'a que deux yeux, n'a
  que deux mains, n'a qu'un corps, et n'a autre chose
  que ce qu'a le moindre homme du grand nombre
  infini de nos villes : sinon qu'il a plus que vous tous,
  c'est l'avantage que vous lui faites pour vous
  détruire. D'où a-t-il pris tant d'yeux ? D'où vous épie-
  t-il, si vous ne les lui donnez ? Comment a-t-il tant de
  mains pour vous frapper, s'il ne les prend de vous ?
  Les pieds dont il foule vos cités, d'où les a-t-il, s'ils ne
  sont les vôtres ? Comment a-t-il aucun pouvoir sur
  vous que par vous autres mêmes ? Comment vous
  oserait-il courir sus, s'il n'avait intelligence avec
  vous ! Que vous pourrait-il faire, si vous n'étiez
  receleurs du larron qui vous pille, complices du
  meurtrier qui vous tue, et traîtres de vous-mêmes ?
 Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres.
  Je ne veux pas que vous le poussiez ou l’ébranliez,
  mais seulement ne le soutenez plus, et vous le
Les enjeux de la démocratie dans le
monde
 Dans de nombreux pays: se débarrasser de
  dictateurs et enfin pouvoir choisir un gouvernement
  démocratiquement
 Les inégalités sociales et économiques sont le plus
  grand obstacle à la démocratie
 Au Québec: utiliser la publicité sociale et les
  techniques de marketing pour amener les gens à
  voter…
  Avez-vous voté ou allez-vous voter? Pourquoi?
Les indignés 2011
 La démocratie n’est jamais acquise ni définitive. Toute
  brèche laisse s’engouffrer la dictature de la pensée
  ou de l’action. La liberté peut se perdre. Mais la
  démocratie s’adapte aussi à toutes sortes de
  contexte:
   Budgets participatifs
   Tribunaux Gacaca au Rwanda
Le modèle grec (451-411)
• 50 ans de démocratie directe, appuyée par une prospérité due à
    l’impérialisme
•   Gouvernement en rotation, sans parti ni programme: une
    délibération constante dans l’agora
•   Un principe de représentativité unique: tirage au sort dans 10 tribus
    de 500 gouvernants qui se relaient; des assemblées du peuple tous
    les 9 jours, avec quorum de 6000 personnes! La stochocratie plutôt
    que le vote.
•   Le misthos: compensation pour le manque à gagner en raison de la
    participation: Vers le milieu du Ve siècle av. J.-C. en 451 av. J.-C.
    Périclès mit en place une indemnité journalière de présence au sein
    de l'Héliée et de la Boulê, ainsi qu'aux spectacles des
    Panathénées : c’est le misthos (« salaire ») destiné à faire participer
    les citoyens les plus pauvres et les plus distants de la ville. Elle leur
    permettait de chômer un jour pour assurer leurs fonctions civiques
    et politiques. Le montant du misthos passa de deux à trois oboles
    par jour sous Cléon, soit l'équivalent du faible salaire d'un ouvrier.
•   Valorisation du logos, de la parole argumentée, intelligente, non
    violente
Analyse de la participation citoyenne
ou publique au Québec
 Différentes interprétations et façons de lire
  l’actualité:
   Faible participation au vote et aux
     consultations: ignorance, incompréhension des
     enjeux, frivolité, indifférence, cynisme, rejet des
     politiciens, sentiment d’impuissance, lucidité sur
     la faiblesse du pouvoir national, tournant vers la
     participation non institutionnelle?
   Nouvelles formes de participation, société civile
     internationale: un piège car loin de la prise de
     décision politique nationale ou lucidité sur la
     délocalisation des lieux de pouvoir?
 Argument de l’incompétence des citoyens :
  position technocratique qui confond « expertise
  pointue » et « intelligence collective » dans
  laquelle les savoirs se complètent et
  s’interrogent selon le principe de la « tête bien
  faite ». Rapports de pouvoir-savoir à
Les communicateurs publics et la
participation citoyenne
 Le journalisme: INFORMER les citoyens sur ce
 qui se passe et notamment sur les actions du
 pouvoir – ouvrir des espaces de discussion –
 valoriser la diversité des sources et des points de
 vue – préserver la liberté de parole de la société
 civile
   Exposé sur le journalisme public, citoyen
 Les relations publiques et la publicité: ANIMER et
 APPUYER la participation en faisant connaître la
 société civile dans l’espace public et en aidant la
 société civile ou l’État à organiser correctement
 des événements ou des consultations qui
 permettent la prise de parole, l’expression
 respectueuse de points de vue diversifiés:
Conclusion: Défis éthiques des
communicateurs dans le cas de la
participation citoyenne
 Donner la parole à toutes les voix de manière
  juste et équitable, sans se laisser impressionner
  par le pouvoir ou par l’argent; rester intègre, ne
  pas se faire acheter ou manipuler
 Représenter adéquatement la parole recueillie
  dans différents milieux (État, marché, société
  civile) sans privilégier de manière non justifiée
  une voix par rapport aux autres
 Informer, encourager les gens à s’informer et à
  exercer leur esprit critique
 Appuyer le maintien d’une société civile active,
  qui remplit bien son rôle politique

Contenu connexe

Tendances (8)

Justice sociale 2018 final 1
Justice sociale 2018 final 1Justice sociale 2018 final 1
Justice sociale 2018 final 1
 
Justice sociale 2018
Justice sociale 2018Justice sociale 2018
Justice sociale 2018
 
Enquête web Les Québécoises, les Québécois et la science - 28 nov 2013
Enquête web Les Québécoises, les Québécois et la science - 28 nov 2013Enquête web Les Québécoises, les Québécois et la science - 28 nov 2013
Enquête web Les Québécoises, les Québécois et la science - 28 nov 2013
 
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
Cours chapitre 10 justice sociale 2017 corrigé (1) (1)
 
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
Le CPAS: un service public au service du public (AG Fédration des CPAS 2016)
 
Les valeurs fondatrices des CPAS wallons
Les valeurs fondatrices des CPAS wallonsLes valeurs fondatrices des CPAS wallons
Les valeurs fondatrices des CPAS wallons
 
Chapitre 8 groupes sociaux 2018
Chapitre 8 groupes sociaux 2018Chapitre 8 groupes sociaux 2018
Chapitre 8 groupes sociaux 2018
 
(In)justices sociales et inégalités
(In)justices sociales et inégalités(In)justices sociales et inégalités
(In)justices sociales et inégalités
 

En vedette

Accompagnement visuel - Restitution des savoirs
Accompagnement visuel - Restitution des savoirsAccompagnement visuel - Restitution des savoirs
Accompagnement visuel - Restitution des savoirsFlorence Piron
 
Recherche scientifique et bien commun
Recherche scientifique et bien communRecherche scientifique et bien commun
Recherche scientifique et bien communFlorence Piron
 
Identité morale avec narration
Identité morale avec narrationIdentité morale avec narration
Identité morale avec narrationFlorence Piron
 
Présentation générale du libre accès aux ressources scientifiques
Présentation générale du libre accès aux ressources scientifiquesPrésentation générale du libre accès aux ressources scientifiques
Présentation générale du libre accès aux ressources scientifiquesFlorence Piron
 
Vérité mensonge fins et moyens
Vérité mensonge fins et moyensVérité mensonge fins et moyens
Vérité mensonge fins et moyensFlorence Piron
 
Comprendre le libre accès - conférence de Florence Piron
Comprendre le libre accès - conférence de Florence PironComprendre le libre accès - conférence de Florence Piron
Comprendre le libre accès - conférence de Florence PironFlorence Piron
 
Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...
Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...
Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...Florence Piron
 
Le mouvement du libre accès en 8 diapositives
Le mouvement du libre accès en 8 diapositivesLe mouvement du libre accès en 8 diapositives
Le mouvement du libre accès en 8 diapositivesFlorence Piron
 
Présentation du libre accès dans les pays du nord et du sud
Présentation du libre accès dans les pays du nord et du sudPrésentation du libre accès dans les pays du nord et du sud
Présentation du libre accès dans les pays du nord et du sudFlorence Piron
 
Éthique des sciences ueh
Éthique des sciences uehÉthique des sciences ueh
Éthique des sciences uehFlorence Piron
 

En vedette (14)

e-gouvernance et participation citoyenne en afrique de l'ouest
e-gouvernance et participation citoyenne en afrique de l'oueste-gouvernance et participation citoyenne en afrique de l'ouest
e-gouvernance et participation citoyenne en afrique de l'ouest
 
Accompagnement visuel - Restitution des savoirs
Accompagnement visuel - Restitution des savoirsAccompagnement visuel - Restitution des savoirs
Accompagnement visuel - Restitution des savoirs
 
Science ouverte
Science ouverteScience ouverte
Science ouverte
 
Recherche scientifique et bien commun
Recherche scientifique et bien communRecherche scientifique et bien commun
Recherche scientifique et bien commun
 
Identité morale avec narration
Identité morale avec narrationIdentité morale avec narration
Identité morale avec narration
 
Présentation générale du libre accès aux ressources scientifiques
Présentation générale du libre accès aux ressources scientifiquesPrésentation générale du libre accès aux ressources scientifiques
Présentation générale du libre accès aux ressources scientifiques
 
Vérité mensonge fins et moyens
Vérité mensonge fins et moyensVérité mensonge fins et moyens
Vérité mensonge fins et moyens
 
Comprendre le libre accès - conférence de Florence Piron
Comprendre le libre accès - conférence de Florence PironComprendre le libre accès - conférence de Florence Piron
Comprendre le libre accès - conférence de Florence Piron
 
Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...
Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...
Fair open science as a powerful resource in the fight against cognitive injus...
 
Le mouvement du libre accès en 8 diapositives
Le mouvement du libre accès en 8 diapositivesLe mouvement du libre accès en 8 diapositives
Le mouvement du libre accès en 8 diapositives
 
Présentation du libre accès dans les pays du nord et du sud
Présentation du libre accès dans les pays du nord et du sudPrésentation du libre accès dans les pays du nord et du sud
Présentation du libre accès dans les pays du nord et du sud
 
Éthique des sciences ueh
Éthique des sciences uehÉthique des sciences ueh
Éthique des sciences ueh
 
Discriminations 2012
Discriminations 2012Discriminations 2012
Discriminations 2012
 
Discriminations
DiscriminationsDiscriminations
Discriminations
 

Similaire à éThique publique et participation citoyenne

Manifeste du G1000
Manifeste du G1000Manifeste du G1000
Manifeste du G1000G1000org
 
Socialistes du xx ie siècle (3)
Socialistes du xx ie siècle (3)Socialistes du xx ie siècle (3)
Socialistes du xx ie siècle (3)Thomas Puijalon
 
Socialiste au 21ème siècle
Socialiste au 21ème siècleSocialiste au 21ème siècle
Socialiste au 21ème siècleThomas Puijalon
 
Socialistes du 21ème siècle
Socialistes du 21ème siècleSocialistes du 21ème siècle
Socialistes du 21ème siècleThomas Puijalon
 
L'Etat XXIe siècle réalité ou simulacre
L'Etat XXIe siècle réalité ou simulacreL'Etat XXIe siècle réalité ou simulacre
L'Etat XXIe siècle réalité ou simulacrertyui
 
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018Lycée Français de Budapest
 
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016AL QOTB Tunisie
 
Le citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry Crouzet
Le citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry CrouzetLe citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry Crouzet
Le citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry CrouzetMarseille 2.0
 
Travaillons à rendre notre République meilleure
Travaillons à rendre notre République meilleure Travaillons à rendre notre République meilleure
Travaillons à rendre notre République meilleure Damien ARNAUD
 
Desenclavement Et Mode De Gouvernance
Desenclavement Et Mode De GouvernanceDesenclavement Et Mode De Gouvernance
Desenclavement Et Mode De GouvernanceSonia Charbti
 
Desenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernanceDesenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernanceSonia Charbti
 
Desenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernanceDesenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernanceSonia Charbti
 
Chapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifié
Chapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifiéChapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifié
Chapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifiéLycée Français de Budapest
 
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018Lycée Français de Budapest
 
La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???
La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???
La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???Sadek KHEDDACHE
 
Bibliothèques, démocratie et pluralisme
Bibliothèques, démocratie et pluralismeBibliothèques, démocratie et pluralisme
Bibliothèques, démocratie et pluralismeKnitandb b
 
Le petit manifeste des nouveaux militants
Le petit manifeste des nouveaux militantsLe petit manifeste des nouveaux militants
Le petit manifeste des nouveaux militantsArnaud Cardon
 

Similaire à éThique publique et participation citoyenne (20)

Manifeste du G1000
Manifeste du G1000Manifeste du G1000
Manifeste du G1000
 
Socialistes du xx ie siècle (3)
Socialistes du xx ie siècle (3)Socialistes du xx ie siècle (3)
Socialistes du xx ie siècle (3)
 
Socialiste au 21ème siècle
Socialiste au 21ème siècleSocialiste au 21ème siècle
Socialiste au 21ème siècle
 
Socialistes du 21ème siècle
Socialistes du 21ème siècleSocialistes du 21ème siècle
Socialistes du 21ème siècle
 
L'Etat XXIe siècle réalité ou simulacre
L'Etat XXIe siècle réalité ou simulacreL'Etat XXIe siècle réalité ou simulacre
L'Etat XXIe siècle réalité ou simulacre
 
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2018
 
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
Bulletin du parti Al Qotb - numéro 17 - novembre 2016
 
Democratie 01-05-12
Democratie 01-05-12Democratie 01-05-12
Democratie 01-05-12
 
Le citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry Crouzet
Le citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry CrouzetLe citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry Crouzet
Le citoyen augmenté par les réseaux sociaux - Thierry Crouzet
 
Travaillons à rendre notre République meilleure
Travaillons à rendre notre République meilleure Travaillons à rendre notre République meilleure
Travaillons à rendre notre République meilleure
 
Desenclavement Et Mode De Gouvernance
Desenclavement Et Mode De GouvernanceDesenclavement Et Mode De Gouvernance
Desenclavement Et Mode De Gouvernance
 
Desenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernanceDesenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernance
 
Desenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernanceDesenclavement et mode de gouvernance
Desenclavement et mode de gouvernance
 
Chapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifié
Chapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifiéChapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifié
Chapitre 3 partis politiques et sco 2017 simplifié
 
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018
Chapitre 4 cultures politiques et socialisation politique 2017-2018
 
Plenel
PlenelPlenel
Plenel
 
Engage 50718 (2)
Engage 50718 (2)Engage 50718 (2)
Engage 50718 (2)
 
La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???
La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???
La Démocratie... C'est quoi..??? C’est par rapport à quoi ???
 
Bibliothèques, démocratie et pluralisme
Bibliothèques, démocratie et pluralismeBibliothèques, démocratie et pluralisme
Bibliothèques, démocratie et pluralisme
 
Le petit manifeste des nouveaux militants
Le petit manifeste des nouveaux militantsLe petit manifeste des nouveaux militants
Le petit manifeste des nouveaux militants
 

Dernier

CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONfrizzole
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseTxaruka
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024IEN_Jonzac
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesLeBaobabBleu1
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfOssamaLachheb
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationLeBaobabBleu1
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbainesSocratis Vasiopoulos
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxAbderrahim GHASSOUB
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"ArchivesdeLyon
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en FranceTxaruka
 

Dernier (11)

CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTIONCALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
CALENDRIER ET COMPTE RENDU REUNION DIRECTION
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 

éThique publique et participation citoyenne

  • 1. Éthique publique et participation citoyenne
  • 2. Participation et éthique La participation des citoyens aux affaires publiques est une question fondamentale d’éthique publique:  Elle nourrit la citoyenneté, qui concerne l’exercice des droits et libertés par chaque citoyen et le développement individuel et collectif des compétences démocratiques (prendre la parole, faire entendre sa voix, argumenter sans violence, etc.) : la responsabilité partagée de faire ensemble les lois de notre Cité  Elle améliorer la qualité de notre vie démocratique, des débats publics qui s’y déroulent et de sa capacité d’inclure de manière égale une diversité de points de vue (contre la technocratie)  Elle améliore la qualité des décisions publiques (la gouvernance): une décision sera meilleure si elle est informée par une diversité de points de vue, de valeurs et de savoirs, par l’intelligence collective
  • 3. La participation citoyenne  Au moment des élections et sous diverses formes institutionnalisées: la participation publique, organisée par l’État et son administration  Les scrutins, pour choisir le gouvernement  Les consultations publiques, pour orienter les décisions du gouvernement  Les conseils d’administration et tables de concertation  Les conseils de quartier de Québec (qui doivent être demandés dans les quartiers par les citoyens)  À tout moment de la vie publique, quand la situation l’exige ou quand l’indignation est à son comble:  Dictature, pouvoir autoritaire ou totalitaire  Indignation face à la corruption  Pouvoir abusif et mépris des institutions  Inaction et passivité de l’État face à certains problèmes  Désengagement volontaire de l’État(éducation, services sociaux, culture, etc.)  Dès que les citoyens s’organisent pour agir dans l’espace public, ils construisent et animent la « société civile », à la différence de l’action isolée.
  • 4. La société civile  Qui participe? Ce qu’on appelle la société civile  La société civile n’est ni l’État ni le marché (secteur privé à but lucratif plus ou moins régulé par l’État selon les pays et les époques)  Le singulier est trompeur: elle est tout sauf homogène et du même avis (elle n’est pas la gauche, par exemple).  Elle rassemble: associations, regroupements, syndicats, partis politiques, organismes communautaires, mais aussi des mouvements collectifs spontanés qui se forment dans des moments d’indignation = le peuple qui s’organise dans sa diversité pour s’opposer au pouvoir abusif, injuste, dictatorial  Comment elle agit? De multiples façons:  La résistance au nazisme  OccupyWall street  Occupons Québec  Québec 2001  Défense de la radio CHOI-FM
  • 5. Étienne de la Boétie (1530-1563)  1549 : Etienne de La Boétie n'a pas encore 18 ans lorsqu'il écrit le Discours de la servitude volontaire ou Le Contr'Un, en réaction au saccage de Bordeaux, consécutif à la révolte de sa population contre l'établissement d'une nouvelle taxe. Futur conseiller au parlement de Bordeaux, puis à la Cour, le jeune Etienne y voit l'un des stigmates d'un absolutisme qu'il entreprend de dénoncer et dont il accuse le peuple d'en être non seulement le complice, mais encore le véritable responsable.
  • 6.  Celui qui vous maîtrise tant, n'a que deux yeux, n'a que deux mains, n'a qu'un corps, et n'a autre chose que ce qu'a le moindre homme du grand nombre infini de nos villes : sinon qu'il a plus que vous tous, c'est l'avantage que vous lui faites pour vous détruire. D'où a-t-il pris tant d'yeux ? D'où vous épie- t-il, si vous ne les lui donnez ? Comment a-t-il tant de mains pour vous frapper, s'il ne les prend de vous ? Les pieds dont il foule vos cités, d'où les a-t-il, s'ils ne sont les vôtres ? Comment a-t-il aucun pouvoir sur vous que par vous autres mêmes ? Comment vous oserait-il courir sus, s'il n'avait intelligence avec vous ! Que vous pourrait-il faire, si vous n'étiez receleurs du larron qui vous pille, complices du meurtrier qui vous tue, et traîtres de vous-mêmes ?  Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres. Je ne veux pas que vous le poussiez ou l’ébranliez, mais seulement ne le soutenez plus, et vous le
  • 7. Les enjeux de la démocratie dans le monde  Dans de nombreux pays: se débarrasser de dictateurs et enfin pouvoir choisir un gouvernement démocratiquement  Les inégalités sociales et économiques sont le plus grand obstacle à la démocratie  Au Québec: utiliser la publicité sociale et les techniques de marketing pour amener les gens à voter… Avez-vous voté ou allez-vous voter? Pourquoi? Les indignés 2011  La démocratie n’est jamais acquise ni définitive. Toute brèche laisse s’engouffrer la dictature de la pensée ou de l’action. La liberté peut se perdre. Mais la démocratie s’adapte aussi à toutes sortes de contexte:  Budgets participatifs  Tribunaux Gacaca au Rwanda
  • 8. Le modèle grec (451-411) • 50 ans de démocratie directe, appuyée par une prospérité due à l’impérialisme • Gouvernement en rotation, sans parti ni programme: une délibération constante dans l’agora • Un principe de représentativité unique: tirage au sort dans 10 tribus de 500 gouvernants qui se relaient; des assemblées du peuple tous les 9 jours, avec quorum de 6000 personnes! La stochocratie plutôt que le vote. • Le misthos: compensation pour le manque à gagner en raison de la participation: Vers le milieu du Ve siècle av. J.-C. en 451 av. J.-C. Périclès mit en place une indemnité journalière de présence au sein de l'Héliée et de la Boulê, ainsi qu'aux spectacles des Panathénées : c’est le misthos (« salaire ») destiné à faire participer les citoyens les plus pauvres et les plus distants de la ville. Elle leur permettait de chômer un jour pour assurer leurs fonctions civiques et politiques. Le montant du misthos passa de deux à trois oboles par jour sous Cléon, soit l'équivalent du faible salaire d'un ouvrier. • Valorisation du logos, de la parole argumentée, intelligente, non violente
  • 9. Analyse de la participation citoyenne ou publique au Québec  Différentes interprétations et façons de lire l’actualité:  Faible participation au vote et aux consultations: ignorance, incompréhension des enjeux, frivolité, indifférence, cynisme, rejet des politiciens, sentiment d’impuissance, lucidité sur la faiblesse du pouvoir national, tournant vers la participation non institutionnelle?  Nouvelles formes de participation, société civile internationale: un piège car loin de la prise de décision politique nationale ou lucidité sur la délocalisation des lieux de pouvoir?  Argument de l’incompétence des citoyens : position technocratique qui confond « expertise pointue » et « intelligence collective » dans laquelle les savoirs se complètent et s’interrogent selon le principe de la « tête bien faite ». Rapports de pouvoir-savoir à
  • 10. Les communicateurs publics et la participation citoyenne  Le journalisme: INFORMER les citoyens sur ce qui se passe et notamment sur les actions du pouvoir – ouvrir des espaces de discussion – valoriser la diversité des sources et des points de vue – préserver la liberté de parole de la société civile  Exposé sur le journalisme public, citoyen  Les relations publiques et la publicité: ANIMER et APPUYER la participation en faisant connaître la société civile dans l’espace public et en aidant la société civile ou l’État à organiser correctement des événements ou des consultations qui permettent la prise de parole, l’expression respectueuse de points de vue diversifiés:
  • 11. Conclusion: Défis éthiques des communicateurs dans le cas de la participation citoyenne  Donner la parole à toutes les voix de manière juste et équitable, sans se laisser impressionner par le pouvoir ou par l’argent; rester intègre, ne pas se faire acheter ou manipuler  Représenter adéquatement la parole recueillie dans différents milieux (État, marché, société civile) sans privilégier de manière non justifiée une voix par rapport aux autres  Informer, encourager les gens à s’informer et à exercer leur esprit critique  Appuyer le maintien d’une société civile active, qui remplit bien son rôle politique