SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
Effet des insecticides et des herbicides
appliqués au sol sur le développement des
maladies des plantes
LA MALADIE DE SEMIS ORGE CAUSEE
PAR Hel mi nt hos pori ums at i vum
Master : Amélioration de la Production Agricole
Réalisé par :
 IDAOUMZIL Meryam
 BAHAEDDINE Siham
Encadré par :
Pr. HOUMAIRI Hafsa
Plan :
 Introduction
 Hel mi nt hos pori um
s at i vum
 Matériels et Méthodes
 Résultats
 Conclusion
Introduction:
 A f in d' obt enir plus d' inf or mat ions concer nant
l' ef f et des insect icides et des her bicides sur le
développement des maladies des plant es de
dif f ér ent s t ypes, une sér ie d' enquêt es a ét é
ent r epris.
 La pr ésent e Et ude t r ait e l' ef f et d’un ensemble
des pr oduit s chimiques sur la développement de la
maladie des semis d' or ge causée par Helminthosporium
Sativum.
Helminthosporium Sativum
 Hel mi nt hos pori um est un genre de champignons
ascomycèt es de la f amille des pleosporaceae.
  C’est un mycélium  vert f oncé à noir, caract érisé par
un conidiophore  droit s (seuls ou par pet it s
groupes), des spores  brun f oncé, lisses, droit es ou
légèrement courbées, ellipsoïdales ou f usif ormes.
Les symptômes les plus reconnus :
 Des st r ies f oliair es qui apparaissent en f in
mont aison .
 A l’épiaison , le desséchement des f euilles
conduit à une découpe longit udinale des
f euilles ce qui donne un aspect ef f iloché .
 Les épis pr oduit sont généralement st ériles.
Remarque :
Les or ges d’hivers sont plus at t aqué que l’or ge
de pr int emps.
les facteurs favorables pour le développement de
l’helminthosporium
 Les variat ions brut ales d' humidit é et le vent libèrent les
spores qui cont aminent les épis.
 cycle de développement :
 L' inf ect ion primaire au moment de la germinat ion ne peut avoir
lieu que si la t empérat ure du sol se sit ue en dessous de 8° C.
L' opt imum du développement de la maladie a lieu ent re 12° et
16° C.
Le mycélium du champignon est conservé à l' ét at lat ent dans
les enveloppes du grain ; il peut rest er vivant plusieurs années.
A la levée, le parasit e est réact ivé. I l va progresser vers les
ébauches f oliaires puis l' épi.
 Des conidies apparaissent parf ois sur les sympt ômes et
peuvent cont aminer des plant ules du proche.
Matériels et methodes :
 Les semis d’orge cult ivés dans un sol Sablonneux
inf est é de l’Helmint hosporium Sat ivum à des degrés
divers par mélange de dif f érent es proport ions
d’inocolum cult ivées sur un mélange de sable de f arine
de maïs f ort if ié + Milieu Czapek.
 Les Pest icides ont ét é appliqué dans une série
logarit hmique de concent rat ions dif f érent es
immédiat ement après l’inf est at ion.
 Neuf insect icides et dix Herbicides lindane, DDT,
Dieldrine ..
En fonction de la nature du matériau,
l’application a été faite dans l’une des trois
manières :
1- Sous f orme de poudre f inement divisée
mélangée avec le sol et dilué avec de la t erre non
t rait ée ayant la même concent rat ion de l' inoculum
2-sous f orme de suspension (préparé par addit ion
de 1 part ie d' une solut ion acét onique du produit
chimique à 99 part ies d' eau) mélangés et dilués
avec de la t erre de la même manière.
3-sous f orme de solut ion aqueuse appliquée à la
concent rat ion requise direct ement au sol de
chaque récipient après que les graines ont ét é
plant ées
SUITE:
 Bandes des plant es ont ét é déposées, en
t riple, avec les dif f érent s mélanges de sols
t rait és et inf est és et plant é à une prof ondeur
unif orme avec dix gr aines d' or ge de la var iét é
OAC humidit é 21% avec un arr osage
quot idien .
 les t êt es de sér ie ont ensuit e ét é r et ir és du
sol et les racines lavées de sort e que le degr é
d' inf ect ion de la pourr it ur e des racines a pu
êt re obser vée.
Résultats
Effet sur la croissance
des jeunes plantes d' orge
cultivées dans le sol
non infesté.
Effet sur le développement
de la pourriture racinaire
des plantules cultivées
dans un sol infesté.
Groupe A
Groupe B
Groupe C
Groupe D
Groupe A:
 Aucun ef f et apparent que ça soit sur la croissance des
j eunes plant es d' orge ou sur le développement de la maladie.
 Tous les semis cult ivés dans le sol inoculé ont mont rés le
même degré d' inf ect ion et la même haut eur,
indépendamment des doses des produit s.
Groupe B:
Sol non infesté : Haut eur des plant es avec dose du
produit chimique ut ilisé.
Sol infesté : Semis vigoureux avec le même degré
d’inf ect ion.
Groupe C :
 St imulat ion de la croissance des plant es dans le sol non
inf est é.
 Pour le sol inf est é, sévérit é des pourrit ures racinaires
avec doses des pest icides  plant es de
pet it e t aille.
Groupe D :
 Pas de st imulat ion de la croissance.
 Pour le sol inf est é  Réduct ion de la sévérit é de la
maladie.
 Aldrine  Réduct ion de la croissance à des f ort es
doses.
Effet des insecticides et herbicides sur la
culture de l’Helminthosporium sativum
Tubes de gélose de
Czapek
+
Suspension de spores
d’Helminthosporium
sativum
I ncubat ion à T° ambiant e
DNBP
Réduct ion de la croissance à
1,25ppm
I nhibit ion du mycélium à des
concent rat ions élevées
 I l semble peu pr obable que l' applicat ion de ces
insect icides et her bicides dans le sol va aggr aver
la maladie de semis d' or ge causée par Helminthosporium
sativum.
 2 parmi les 19 produit s chimiques t est és a donné
une indicat ion de l' augment at ion du degr é
d' inf ect ion.
 Huit ét aient bénéf iques pour la r éduct ion de
l' inf ect ion et le r est e n' a eu aucun ef f et sur le
développement de la maladie.
Conclusion
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

En vedette

Bienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressions
Bienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressionsBienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressions
Bienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressions
FranDesmet
 
NB_Solution_brochure
NB_Solution_brochureNB_Solution_brochure
NB_Solution_brochure
JF Messier
 
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
La concurrence imparfaite
La concurrence imparfaiteLa concurrence imparfaite
La concurrence imparfaite
Alberto Landim
 
BX1-PROG38925
BX1-PROG38925BX1-PROG38925
BX1-PROG38925
Julie L
 
Salima lachaal
Salima lachaalSalima lachaal
Salima lachaal
salimma
 

En vedette (18)

Why the internet hates women
Why the internet hates womenWhy the internet hates women
Why the internet hates women
 
Bienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressions
Bienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressionsBienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressions
Bienvenue chez PrintConcept.be, votre partenaire impressions
 
NB_Solution_brochure
NB_Solution_brochureNB_Solution_brochure
NB_Solution_brochure
 
Tarotmag n°13
Tarotmag n°13Tarotmag n°13
Tarotmag n°13
 
Animated Apple Template
Animated Apple TemplateAnimated Apple Template
Animated Apple Template
 
Bienvenue chez PrintConcept.fr, votre partenaire impressions
Bienvenue chez PrintConcept.fr, votre partenaire impressionsBienvenue chez PrintConcept.fr, votre partenaire impressions
Bienvenue chez PrintConcept.fr, votre partenaire impressions
 
Pourquoi Pinterest est la vitrine de votre vitrine et comment l'exploiter ?
Pourquoi Pinterest est la vitrine de votre vitrine et comment l'exploiter ?Pourquoi Pinterest est la vitrine de votre vitrine et comment l'exploiter ?
Pourquoi Pinterest est la vitrine de votre vitrine et comment l'exploiter ?
 
La concurrence imparfaite
La concurrence imparfaiteLa concurrence imparfaite
La concurrence imparfaite
 
Les tice au service de la poésie dans une classe de seconde
Les tice au service de la poésie dans une classe de secondeLes tice au service de la poésie dans une classe de seconde
Les tice au service de la poésie dans une classe de seconde
 
Etude horticole valodée cnuced
Etude horticole valodée cnucedEtude horticole valodée cnuced
Etude horticole valodée cnuced
 
BX1-PROG38925
BX1-PROG38925BX1-PROG38925
BX1-PROG38925
 
Fixation des panneaux de garde-corps de balcon
Fixation des panneaux de garde-corps de balconFixation des panneaux de garde-corps de balcon
Fixation des panneaux de garde-corps de balcon
 
SI et Digital. Dissertation.
SI et Digital. Dissertation.SI et Digital. Dissertation.
SI et Digital. Dissertation.
 
Le radiateur du moteur
Le radiateur du moteurLe radiateur du moteur
Le radiateur du moteur
 
Salima lachaal
Salima lachaalSalima lachaal
Salima lachaal
 
Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015 Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
Résultats du commerce extérieur français au premier semestre 2015
 
ASSURANCE SURVIE
ASSURANCE SURVIEASSURANCE SURVIE
ASSURANCE SURVIE
 
Monnaie actuelle
Monnaie actuelleMonnaie actuelle
Monnaie actuelle
 

siham partie

  • 1. Effet des insecticides et des herbicides appliqués au sol sur le développement des maladies des plantes LA MALADIE DE SEMIS ORGE CAUSEE PAR Hel mi nt hos pori ums at i vum Master : Amélioration de la Production Agricole Réalisé par :  IDAOUMZIL Meryam  BAHAEDDINE Siham Encadré par : Pr. HOUMAIRI Hafsa
  • 2. Plan :  Introduction  Hel mi nt hos pori um s at i vum  Matériels et Méthodes  Résultats  Conclusion
  • 3. Introduction:  A f in d' obt enir plus d' inf or mat ions concer nant l' ef f et des insect icides et des her bicides sur le développement des maladies des plant es de dif f ér ent s t ypes, une sér ie d' enquêt es a ét é ent r epris.  La pr ésent e Et ude t r ait e l' ef f et d’un ensemble des pr oduit s chimiques sur la développement de la maladie des semis d' or ge causée par Helminthosporium Sativum.
  • 4. Helminthosporium Sativum  Hel mi nt hos pori um est un genre de champignons ascomycèt es de la f amille des pleosporaceae.   C’est un mycélium  vert f oncé à noir, caract érisé par un conidiophore  droit s (seuls ou par pet it s groupes), des spores  brun f oncé, lisses, droit es ou légèrement courbées, ellipsoïdales ou f usif ormes.
  • 5. Les symptômes les plus reconnus :  Des st r ies f oliair es qui apparaissent en f in mont aison .  A l’épiaison , le desséchement des f euilles conduit à une découpe longit udinale des f euilles ce qui donne un aspect ef f iloché .  Les épis pr oduit sont généralement st ériles. Remarque : Les or ges d’hivers sont plus at t aqué que l’or ge de pr int emps.
  • 6. les facteurs favorables pour le développement de l’helminthosporium  Les variat ions brut ales d' humidit é et le vent libèrent les spores qui cont aminent les épis.  cycle de développement :  L' inf ect ion primaire au moment de la germinat ion ne peut avoir lieu que si la t empérat ure du sol se sit ue en dessous de 8° C. L' opt imum du développement de la maladie a lieu ent re 12° et 16° C. Le mycélium du champignon est conservé à l' ét at lat ent dans les enveloppes du grain ; il peut rest er vivant plusieurs années. A la levée, le parasit e est réact ivé. I l va progresser vers les ébauches f oliaires puis l' épi.  Des conidies apparaissent parf ois sur les sympt ômes et peuvent cont aminer des plant ules du proche.
  • 7. Matériels et methodes :  Les semis d’orge cult ivés dans un sol Sablonneux inf est é de l’Helmint hosporium Sat ivum à des degrés divers par mélange de dif f érent es proport ions d’inocolum cult ivées sur un mélange de sable de f arine de maïs f ort if ié + Milieu Czapek.  Les Pest icides ont ét é appliqué dans une série logarit hmique de concent rat ions dif f érent es immédiat ement après l’inf est at ion.  Neuf insect icides et dix Herbicides lindane, DDT, Dieldrine ..
  • 8. En fonction de la nature du matériau, l’application a été faite dans l’une des trois manières : 1- Sous f orme de poudre f inement divisée mélangée avec le sol et dilué avec de la t erre non t rait ée ayant la même concent rat ion de l' inoculum 2-sous f orme de suspension (préparé par addit ion de 1 part ie d' une solut ion acét onique du produit chimique à 99 part ies d' eau) mélangés et dilués avec de la t erre de la même manière. 3-sous f orme de solut ion aqueuse appliquée à la concent rat ion requise direct ement au sol de chaque récipient après que les graines ont ét é plant ées
  • 9. SUITE:  Bandes des plant es ont ét é déposées, en t riple, avec les dif f érent s mélanges de sols t rait és et inf est és et plant é à une prof ondeur unif orme avec dix gr aines d' or ge de la var iét é OAC humidit é 21% avec un arr osage quot idien .  les t êt es de sér ie ont ensuit e ét é r et ir és du sol et les racines lavées de sort e que le degr é d' inf ect ion de la pourr it ur e des racines a pu êt re obser vée.
  • 10. Résultats Effet sur la croissance des jeunes plantes d' orge cultivées dans le sol non infesté. Effet sur le développement de la pourriture racinaire des plantules cultivées dans un sol infesté. Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
  • 11.
  • 12. Groupe A:  Aucun ef f et apparent que ça soit sur la croissance des j eunes plant es d' orge ou sur le développement de la maladie.  Tous les semis cult ivés dans le sol inoculé ont mont rés le même degré d' inf ect ion et la même haut eur, indépendamment des doses des produit s. Groupe B: Sol non infesté : Haut eur des plant es avec dose du produit chimique ut ilisé. Sol infesté : Semis vigoureux avec le même degré d’inf ect ion.
  • 13. Groupe C :  St imulat ion de la croissance des plant es dans le sol non inf est é.  Pour le sol inf est é, sévérit é des pourrit ures racinaires avec doses des pest icides  plant es de pet it e t aille. Groupe D :  Pas de st imulat ion de la croissance.  Pour le sol inf est é  Réduct ion de la sévérit é de la maladie.  Aldrine  Réduct ion de la croissance à des f ort es doses.
  • 14. Effet des insecticides et herbicides sur la culture de l’Helminthosporium sativum Tubes de gélose de Czapek + Suspension de spores d’Helminthosporium sativum I ncubat ion à T° ambiant e DNBP Réduct ion de la croissance à 1,25ppm I nhibit ion du mycélium à des concent rat ions élevées
  • 15.  I l semble peu pr obable que l' applicat ion de ces insect icides et her bicides dans le sol va aggr aver la maladie de semis d' or ge causée par Helminthosporium sativum.  2 parmi les 19 produit s chimiques t est és a donné une indicat ion de l' augment at ion du degr é d' inf ect ion.  Huit ét aient bénéf iques pour la r éduct ion de l' inf ect ion et le r est e n' a eu aucun ef f et sur le développement de la maladie. Conclusion
  • 16. MERCI POUR VOTRE ATTENTION