5

LES
COMMANDEMENTS
POUR habiter
heureux ~
Mémo pour propriétaires ou locataires de demain
© LOUOATES - iS to ckPh

WWF

otos

Le WWF est l’une des toutes premières organisations indépendantes de protection
de l’e...
Notre manière d’habiter est aujourd’hui remise
en cause. Modèle d’urbanisme privilégié depuis
40 ans, le fameux cocktail d...
=

Les 5 commandements pour choisir un logement
durable et habiter heureux
Vous souhaitez déménager car votre logement ne ...
POURQUOI ?

otos

Un logement qui nécessite beaucoup d’énergie pour être chauffé en hiver ou se rafraîchir en été préfigur...
TOUS LES 7 ANS
l’équivalent
d’un département
disparait
sous l’asphalte

4. En adéquation avec tes besoins tu choisiras
POU...
•

LES 5 COMMANDEMENTS POUR HA BITER HEUREUX

L’urbanisme en quelques chiffres
29 %
c’est l’augmentation
de la distance mo...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les 5 commandements pour habiter heureux

244 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
244
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les 5 commandements pour habiter heureux

  1. 1. 5 LES COMMANDEMENTS POUR habiter heureux ~ Mémo pour propriétaires ou locataires de demain
  2. 2. © LOUOATES - iS to ckPh WWF otos Le WWF est l’une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l’environnement dans le monde. Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de 5,8 millions de membres, le WWF œuvre pour mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel de la planète et construire un avenir où les humains vivent en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique mondiale, en assurant une utilisation soutenable des ressources naturelles renouvelables et en faisant la promotion de la réduction de la pollution et du gaspillage. En 2011, le WWF a fêté ses 50 ans. Depuis 1973, le WWF France agit au quotidien afin d’offrir aux générations futures une planète vivante. Avec ses bénévoles et le soutien de ses 187 000 donateurs, le WWF France mène des actions concrètes pour sauvegarder les milieux naturels et leurs espèces, assurer la promotion de modes de vie durables, former les décideurs, accompagner les entreprises dans la réduction de leur empreinte écologique et éduquer les jeunes publics. Mais pour que le changement soit acceptable, il ne peut passer que par le respect de chacune et chacun. C’est la raison pour laquelle la philosophie du WWF est fondée sur le dialogue et l’action. Depuis décembre 2009, la navigatrice Isabelle Autissier est présidente du WWF France et Philippe Germa en est le Directeur général depuis le 04 février 2013. Cette année, le WWF France fête ses 40 ans. www.wwf.fr /wwffrance © Concept & design by © ArthurSteenHorneAdamson © 1986 Panda Symbol WWF - World Wide Fund For nature @wwffrance (Formerly World Wildlife Fund) ® WWF” “living planet” are WWF Registered Trademarks / “ “WWF” “Pour une planète vivante” sont des marques déposées. WWF France, 1 carrefour de Longchamp, 75016 Paris. Fondation reconnue d’utilité publique par le décret du 24 mars 2004 et bénéficiant des articles 5 et 20 de la loi du 23 juillet 1987. 2 L’actu du WWF France dans ce code 3
  3. 3. Notre manière d’habiter est aujourd’hui remise en cause. Modèle d’urbanisme privilégié depuis 40 ans, le fameux cocktail de « lotissements de maisons individuelles et de zones commerciales en périphérie » a donné une place grandissante à la voiture dans notre quotidien. © Mike Kiev - iS to ckPh Quand l’étalement urbain nous nuit otos L’étalement urbain, c’est l’équivalent, tous les sept ans, d’un département englouti sous l’asphalte pour construire des zones d’activité et des habitations. Avec le boom de l’automobile et la multiplication des axes routiers, les frontières des villes n’ont cessé d’être repoussées. Les conséquences sont dramatiques socialement, préjudiciables économiquement et catastrophiques pour l’environnement. Qualité de vie i Aujourd’hui, les habitants de la périphérie sont devenus totalement dépendants de leur voiture pour accéder aux services du quotidien et subissent, en permanence, les tracas des embouteillages et des difficultés de stationnement. Ils perdent du temps, prennent des risques au volant et leur taux de stress grimpe en flèche. Portefeuille i Aujourd’hui, 9 millions de français consacrent 18% de leur budget au transport. Et face à l’épuisement des ressources fossiles, la facture pourrait encore s’alourdir. La précarité énergétique, c’est aussi ne plus pouvoir utiliser sa voiture quand le pétrole augmente. Ce qui est très problématique quand on habite loin des transports en commun, des commerces et des équipements. Planète i Les périphéries des villes, sorte de «  non-lieux  » sans lien avec le patrimoine architectural défigurent le paysage. En transformant les champs et les forêts en lotissements surdimensionnés, nous nous privons de tous les services que ces milieux naturels nous rendent : production de nourriture, écoulement et épuration des eaux, stockage du carbone… De même, nous détruisons la biodiversité en ôtant leur habitat à de nombreuses espèces. Enfin, plus nos villes s‘étendent, plus le recours à la voiture devient systématique et plus les émissions de gaz à effet de serre augmentent. 4 5
  4. 4. = Les 5 commandements pour choisir un logement durable et habiter heureux Vous souhaitez déménager car votre logement ne correspond plus à vos attentes. Vous cherchez plus grand, plus confortable, plus moderne ou moins cher. Et si vous trouviez surtout plus écologique ? Car contrairement aux préjugés, un habitat écologique permet souvent de faire des économies et d’améliorer sa qualité de vie ! Futurs locataires, futurs propriétaires, vous avez le pouvoir d’agir sur le fléau de l’étalement urbain tout en vivant mieux. Devenez acteur du changement, optez pour un habitat durable. 1. Les transports en communs tu investigueras POURQUOI ? La proximité d’un arrêt de transport en commun est un atout pour le logement. Si cette mitoyenneté peut renchérir le coût d’achat ou de location du logement, ce surcoût est souvent largement compensé par les économies réalisées. Il est aussi le garant de l’autonomie de tous les membres de la famille pour vaquer à leurs occupations. COMMENT ? Evaluez la distance à laquelle se situe l’arrêt de transport en commun le plus proche de votre futur domicile. Quelle est la fréquence et l’amplitude journalière de la desserte ? Avec quelle autre ligne est-elle connectée ? Avez-vous la possibilité de vous rendre de votre domicile à votre travail en tramway, bus, vélo ou même à pied, dans un délai de temps raisonnable ? = IL FAUT 33 VOITURES Source : WWF France en moyenne pour transporter autant de passagers qu’un autobus PRENDRE LE BUS c’est produire quatre fois moins de Gaz à Effet de Serre (GES) Source : www.ademe.fr/eco-deplacements/calculette LA DISTANCE 15 km en 2008 12 km en 1994 9 km en 1982 + 4000 € / an domicile / travail ne cesse d’augmenter et avec elle, votre budget transport Source : Eric Charmes, L’explosion périurbaine, Etudes foncières n°138 6
  5. 5. POURQUOI ? otos Un logement qui nécessite beaucoup d’énergie pour être chauffé en hiver ou se rafraîchir en été préfigure des factures énergétiques salées et d’importantes émissions de gaz à effet de serre en échange d’un confort médiocre. © wwing - iS to ckPh 2. La consommation énergétique tu anticiperas A l’inverse, si l’habitation est bien conçue avec une orientation intelligente et une isolation efficace, la chaleur s’y emmagasine naturellement en hiver, mais pas en été. En outre, un logement traversant permet une ventilation naturelle et, facilitant le renouvellement de l’air lorsqu’on ouvre les fenêtres, contribue à assainir l’intérieur. Il en résulte un « mieux-être » au quotidien pour ceux qui l’habitent. COMMENT ? Commencez par examiner le diagnostic de performance énergétique réglementaire obligatoire (DPE) et choisissez le logement dont le classement (de A à G) se rapproche le plus de A. Lors de la visite, pensez également à demander quelques informations simples aux actuels occupants. Quel est le mode de chauffage ? A quel montant s’élève la facture énergétique en hiver ? Comment les pièces sont-elles orientées par rapport au soleil ? Il y a-t-il des protections solaires pour occulter le soleil l’été ? Le logement est-il traversant ?… 3. De la proximité des services tu t’enquerras POURQUOI ? Les déplacements effectués pour les activités indispensables du quotidien (le travail, les courses, la garde des enfants, l’école) ou les loisirs sont coûteux en énergie, en temps et en argent. Une immédiate proximité des services est ainsi essentielle ; au-delà de 700 mètres (10 minutes à pied), vous serez tentés de prendre votre voiture, émettrice de gaz à effet de serre et grande consommatrice d’essence. En effet, un usager quotidien de la voiture habitant à 15 km de son lieu de travail dépense en moyenne 4000€ de plus par an qu’une personne sans voiture. De même, une voiture émet 4 fois plus de gaz à effet de serre qu’un bus et 20 fois plus qu’un tramway. Sans compter que sa conduite peut aussi être stressante, entre tracas des embouteillages et recherche d’une place de stationnement. COMMENT ? Réalisez le «  cercle des distances  » du quartier que vous visitez en identifiant les services, commerces et loisirs dont vous avez besoin au quotidien et en mesurant le temps de trajet à partir de votre futur logement. C’est un excellent moyen de comparaison entre différents habitats. Comparez le temps nécessaire et le coût global du trajet entre le logement et votre travail en voiture, en transport en commun et à vélo. Pour le calcul relatif à la voiture, pensez à intégrer les frais d’entretien, d’assurance et l’amortissement. Vous pouvez aussi comparer les émissions de gaz à effet de serre générées par les différents moyens de locomotion sur le même trajet grâce à certains sites internet. http://www.ademe.fr/eco-deplacements/calculette 8 9
  6. 6. TOUS LES 7 ANS l’équivalent d’un département disparait sous l’asphalte 4. En adéquation avec tes besoins tu choisiras POURQUOI ? Grande surface d’habitation ne rime pas automatiquement avec confort. Un logement doit répondre à vos besoins de tous les jours qui peuvent évoluer à court ou moyen terme, et bien sûr, son coût doit être à la hauteur de vos ressources : l’arrivée ou le départ d’un enfant, l’accueil d’un parent, la création d’une activité… En plus de faire augmenter le prix global de votre budget logement (même si le prix au m² vous semble attractif !), les grandes surfaces consomment plus de ressource foncière, denrée de plus en plus rare et non renouvelable. COMMENT ? Des indicateurs et des observations simples vous aideront à choisir pour la surface qui correspond le mieux aux nécessités de votre quotidien : le nombre de m² par personne, le prix au m², les rangements à disposition ou aménageables, l’évolutivité des espaces (par exemple, un double accès ou des volumes facilement transformables), des services éventuellement partagés à l’échelle de la résidence ou du quartier (salle de jeux, buanderie, atelier de bricolage, jardin…). 5. À la présence du végétal tu veilleras POURQUOI ? Jardins, balcons, toits et pieds d’immeuble plantés, arbres dans la rue, squares et parcs… le végétal est source de beauté, de détente et de loisirs. Il a aussi une utilité pratique : il filtre l’air pollué et retient les poussières. Son ombrage et l’évapotranspiration des plantes rafraîchissent rues et logements (baisse de 2° à moins de 200 m d’un espace vert), très appréciable l’été et lors des déplacements piétons. C’est aussi l’occasion d’observer les espèces nombreuses et surprenantes qui peuplent ces espaces ! COMMENT ? Inspectez l’environnement immédiat de votre quartier et vérifiez la présence d’arbres dans les rues et d’un espace vert à proximité. Un grand jardin individuel n’est pas toujours nécessaire : un balcon ou une terrasse, avec un jardin partagé en pied d’immeuble et un square de proximité peuvent satisfaire vos usages tout en s’adaptant à vos moyens. PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE à surface égale, vous paierez un surcoût conséquent en fonction du classement énergétique de votre logement ≤ 50 kWh/m2 an A 51 à 90 kWh/m2 an 91 à 150 kWh/m2 an 100 m2 151 à 230 kWh/m2 an 231 à 330 kWh/m2 an 331 à 450 kWh/m2 an 450 kWh/m2 an B C D E F G + 1750 € Source : WWF France x 700 en 50 ans En optant pour un logement adapté à votre mode de vie, vous éviterez les dépenses superflues car la surface a un coût d’investissement ou de location mais aussi d’entretien, que ce soit celui d’un grand jardin ou d’une grande toiture …Vous économiserez également de l’énergie pour le chauffage et la climatisation car plus la surface d’un logement est élevée, plus il est énergivore. Source : SSP-Agreste-Teruti-Lucas 1400 en 2010 407 en 1980 115 en 1970 2 en 1960 COMMERCES GRANDES SURFACES Source : INSEE 10
  7. 7. • LES 5 COMMANDEMENTS POUR HA BITER HEUREUX L’urbanisme en quelques chiffres 29 % c’est l’augmentation de la distance moyenne du domicile aux commerces en 15 ans 70 % de la population mondiale résidera en zone urbaine en 2050 13 % du budget des ménages français est consacré à la voiture 7 ans c’est le nombre d’années suffisant pour engloutir sous l’asphalte l’équivalent de la superficie d’un département français WWF www.wwf.fr © 1986 Panda Symbol WWF - World Wide Fund For nature (Formerly World Wildlife Fund) ® “WWF” “living planet” are WWF Registered Trademarks/ “WWF” “Pour une planète vivante” sont des marques déposées. WWF France. 1, carrefour de Longchamp, 75016 Paris. Fondation reconnue d’utilité publique par le décret du 24 mars 2004 et bénéficiant des articles 5 et 20 de la loi du 23 juillet 1987. WWF. fr © Notre raison d'être Arrêter la dégradation de l'environnement dans le monde et construire un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.

×