Penser PAR le Bien commun
« Le Bien Commun Territorial »
Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme
Séminaire, 16 mai 20...
Le Bien commun
face aux sociétés complexes
 Ex : Eau (conférence HEC) : Gange, Seine, Péniche, Suez/Véolia
 Ex : Webinar...
Des Sentiers de dépendance
• Garett Hardin, La tragédie des bien communs (1968)
La surexploitation des pâturages et la tra...
L’approche empirique
d’Elinor Ostrom
Prix Nobel d’Economie, 2009
 L'erreur théorique de la conception
néo-classique :
= s...
Bien commun-Biens communs:
Un Processus de délibération éthique
L’expérience, l’action, la culture, et le changement
 Pen...
Capabilités et démocratie réelle
 Amartya Sen et les « capabilités » /
libertés réelles
1° Les ressources : droits formel...
Bien commun – Biens communs
‘Unity in Diversity – World Civil Society’- France
1. Intégrer la vision de l’UNAOC dans le
plan d’implementation de l’Age...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bien commun et Territoire : Urbanisme et politique publique

1 506 vues

Publié le

Bien commun territorial
Intervention Fédération Nationale des Agences d'Urbanisme
Bien commun-Biens communs

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 506
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
448
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bien commun et Territoire : Urbanisme et politique publique

  1. 1. Penser PAR le Bien commun « Le Bien Commun Territorial » Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme Séminaire, 16 mai 2014
  2. 2. Le Bien commun face aux sociétés complexes  Ex : Eau (conférence HEC) : Gange, Seine, Péniche, Suez/Véolia  Ex : Webinar avec Earth Charter  Ex : Protection Environnement/Gaz en Russie Le Bien commun : trois éléments inter-reliés (Gaston Fessard) : 1 Le bien de la communauté : les propriétés collectives, les services publics, les infrastructures, ou ce qu’il est décidé de mettre en commun. 2 La communauté du bien : l’accès de chacun au bien de la communauté. Les services publics sont-ils vraiment au service du public ou des fonctionnaires ? 3 Le bien du bien commun : question essentielle de l’équilibre de la relation entre l’individu et la communauté. Une relation trop forte et c’est le totalitarisme avec la fusion de l’individu dans une communauté monolithique. Une relation trop faible et c’est l’atomisation du corps social.  En quoi une personne est-elle plus épanouie et vit-elle mieux dans une société régie par le bien commun.  En quoi cet intérêt personnel ne détruit-il pas le bien commun.
  3. 3. Des Sentiers de dépendance • Garett Hardin, La tragédie des bien communs (1968) La surexploitation des pâturages et la tragédie des communs Une lecture a priori et pessimiste de la nature humaine avec un parti- pris • Mancur Olson, La logique de l’action collective (1965) Le jeu du dilemme du prisonnier : des stratégies rationnelles sur un plan individuel peuvent conduire à un résultat irrationnel au niveau collectif. Le passager clandestin qui resquille • La conception néo-classique de Paul Samuelson (1954) Non rivalité/non-exclusion  L’homoeconomicus ??? Rationalité ? Information parfaite des acteurs ???
  4. 4. L’approche empirique d’Elinor Ostrom Prix Nobel d’Economie, 2009  L'erreur théorique de la conception néo-classique : = s’être attachée aux critères de définition des biens collectifs eux- mêmes, = alors qu'ils doivent être attachés . aux utilisateurs potentiels de ces biens . dans des conditions sociales précises.  La démarche néo-institutionnaliste : = désigne par " Communs" des systèmes de règles collectives, et non plus seulement les objets sur lesquels portent ces règles, . ni dans leurs supposées qualités intrinsèques, . ni dans leurs qualités construites par la société
  5. 5. Bien commun-Biens communs: Un Processus de délibération éthique L’expérience, l’action, la culture, et le changement  Penser PAR le Bien commun :  Philosophie du Bien commun (Aristote, Thomas d’Aquin, D.S.E., humanisme politique, Léo Strauss)  Mouvance personnaliste vs. marxisme (infra.superstructure)  Economie hétérodoxe (Mauss)  Analyse institutionnelle (Elinor Ostrom, Maurice Hauriou)  Processus  Altérité, expérience  Filiation/Affiliation  Par opposition à :  Contrat social (Hobbes, Locke, Rousseau).  Economie orthodoxe  Notion d’intérêt général  Vision statique et non dynamique
  6. 6. Capabilités et démocratie réelle  Amartya Sen et les « capabilités » / libertés réelles 1° Les ressources : droits formels Biens et services, droits tels les droit à l’éducation ou à la négociation collective. 2° Les capacités : droits réels Liberté réelle de choisir son mode de vie, de mener une vie que l’on a raison de valoriser, liberté réelle des personnes dans un contexte favorable. 3° Les fonctionnements : Comportements effectifs choisis. Ex : qualité de vie.  Etude à Loos en Gohelle Développement durable concerne les générations futures (collectif). Or contradiction avec la qualité de vie et Désirs (individuel). Perceptions /sondage Réticence des pouvoirs publics face à la participation citoyenne ?  Pluralisme, Préférences,  Désirs, besoins, au-delà des valeurs et normes sociales.  En conséquence, tenir compte de la temporalité et des désirs, de la Création et de la Transmission.  Imagine the Common Good!
  7. 7. Bien commun – Biens communs
  8. 8. ‘Unity in Diversity – World Civil Society’- France 1. Intégrer la vision de l’UNAOC dans le plan d’implementation de l’Agenda pour le Développement des Nations Unies post 2015. 2. Forum en faveur du dialogue interculturel. 3. Favoriser la créativité et l’innovation dans ce domaine. 4. Echanger des ‘Best Practices’, en France et à l’international

×