Lettre divine de l’Apôtre Polycarpe,
Ambassadeur de Smyrne, aux Philippiens.
« Polycarpe et les Sénateurs qui sont avec lu...
déclarés et ordonnés êtres divins sacrés pour Dieu, qui sont les diadèmes de ceux
qui ont été vraiment choisis par Ya:ḥou:...
demandera compte de Son Sang, à ceux qui refusent de croire en Lui ! Celui qui
l’a ressuscité d’entre les morts, nous ress...
Si vous l’étudiez attentivement, vous pourrez vous élever dans la Foi qui vous a
été donnée ! La Foi est notre mère à tous...
De même, les Ministres doivent être sans reproche devant Sa Justice ! Car, ils sont
adorateurs volontaires, en vénérant et...
Qu’ils s’abstiennent de toute colère, favoritisme de personne, jugement injuste !
Qu’ils se tiennent éloignés de toute cup...
Ya:ḥou:(ḥ), et ne reconnaît ni résurrection ni Jugement, celui-là est Premier-né de
Sa:tane !
C’est pourquoi, abandonnons ...
les bienheureux Ignace, Zosime et Rufus, mais aussi en d’autres qui étaient de
chez vous, en Paul lui-même et dans les aut...
comment peut-il y exhorter les autres ? Si quelqu’un ne s’abstient pas de l’avarice,
il se laissera souiller par l’idolâtr...
les puissantes et les plus grandes béatitudes de toutes sortes dans tous les cycles
qui s’en souvient ! Je crois qu’il en ...
Priez tous ceux qui sont à part, séparés, différents, sans pareils, non profanes, hors
et au-dessus du commun, préparés, i...
Qu’il en soit ainsi ! Véritablement, solidement, avec fermeté, constance, probité,
confiance, foi, loyauté et fidélité ! »...
« Sénateur » en français. « Sénateur » est le meilleur terme français pour exprimer
toute la richesse du terme hébreu « za...
le plus digne d’entre eux qui sera l’Ambassadeur de l’Assemblée (l’Ange de
l’Église).
3ème
groupe : l’Ambassadeur de l’Ass...
pour ceux qui veulent bien voir. Voir les preuves bibliques et historiques sur le
site chretiensretablis.com à la page « É...
La Miséricorde excellente et extraordinaire, donnant des bienfaits
grandement, gratuitement et avec douceur. Rré:ssé:d ‫ד‬...
miséricorde excellente et extraordinaire, donnant des bienfaits grandement,
gratuitement et avec douceur.
…………………………………………...
De plus, c’est le Dieu Créateur qui est désigné quand ces deux termes « ‘Él » et
« ‘Élo:ḥi:m » sont reliés dans « ‘Él ‘Élo...
Écritures. Pour plus d’explications et des preuves bibliques, voir le site
chretiensretablis.com page « Honneur Femme ».
…...
Traduction exacte et complète du terme hébreu « Meshi:Rr ». Traduit
traditionnellement par « Messie », « Oint » ou « Chris...
qui signifie : base et colonne qui soutient quelque chose. Exode 38 :27 ; Job 38 :6.
Le fidèle Chrétien n’appelle personne...
Lieux souterrains profonds. Psaumes 139 :8. She’o:l vient d’un terme signifiant
« désirer », « demander ». Nombres 16 :33....
Bienfait indispensable octroyé par un Supérieur. Rrèmèr ‫ר‬ ‫מ‬ ‫ח‬
Traduction exacte et complète du terme hébreu « Rrèmèr...
« Shama » signifie « haut », « élevé ». Isaïe 55 :9 ; Psaumes 103 :11 ; Proverbes
25 :3.
C’est pourquoi, ce terme « Sha:ma...
Favorables, chaudes, ardentes, apaisantes, compassions intimes, d’extrêmes
tendresses et de violentes pitiés de vos utérus...
Traduction exacte et complète du terme hébreu « ‘Asheré: ». Traduit
traditionnellement par « Heureux », « Bienheureux » et...
Nul ne peut voir Dieu et vivre. Dieu dans sa Puissance a cette faculté de se faire
voir selon Son désir et selon Le Visage...
Traduction exacte et complète du terme hébreu « (A:vad ». Traduit
traditionnellement par « serviteur », « esclave ». En ré...
« l’empire ». Ephésiens 1 :21 ; 2 :7 ; 3 :9 ; 1 Corinthiens 2 :6-8 ; 1 Timothée 1 :17.
La Nouvelle Bible Segond, édition d...
souvent l’infidélité à Ya:ḥou:(ḥ) qui les caractérise. Genèse 10 :5 ; 17 :20 ;
25 :23 ; Isaïe 9 :2 ; 26 :15 ; 49 : 6 ; Joë...
2 Rois 8 :6. 5) Retourner, être détourné, se tourner d’un côté ou de l’autre. Soit le
mouvement du corps. 1 Rois 2 :16 « n...
Traduction exacte et complète du terme hébreu « Yé:sh ». Traduit
traditionnellement par « Éternel ». 1) Il veut dire « il ...
« constance », « probité ». Nombres 5 :22 ; Deutéronome 27 :15 ; 32 :4 ; 1 Rois
1 :36 ; Néhémie 5 :13 ; 2 Samuel 20 :19 ; ...
Rédigé après les martyres à Rome des Apôtres Paulus, Ya:ḥou:Rranane (Jean) et
Ignace.
Polycarpe fut baptisé par l’Apôtre Y...
Polycarpe habitait chez ses parents, dans la ville de Bacchus, sur l’Ile de Pathmos.
Polycarpe était l’aîné. Il avait un f...
truquées par Constantin le Grand qui voulait asseoir son autorité sur toutes les
Églises. Polycarpe se rendit à Rome car c...
On le pousse à crier : « À bas, les Athées ! » Car pour les Païens, les Chrétiens
sont considérés faussement comme des Ath...
La foule prépare le bûcher. Il est rapporté par écrit que les Juifs furent les plus
actifs et les plus zélés pour cette sa...
par les Prophètes ! Ton Enfant Bien-Aimé ! Par lui, que le Poids important,
impressionnant, tout-puissant de l’Autorité sp...
un entraînement et une préparation aux futurs combattants pour les suivre ! Non
pas pour l’adorer à la place de Notre Seig...
Document réalisé pour l’Église rétablie, le 01.08.2015, par Jean-Jacques PUGIN,
Apôtre non par la volonté des hommes mais ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Lettre divine de l'Apôtre Polycarpe, Ambassadeur de Smyrne, aux Philippiens

389 vues

Publié le

Lettre de l'Apôtre Polycarpe aux Philippiens. Lettre canonique. Les versions de la bible sont falsifiées et incomplètes surtout depuis le quatrième siècle de notre ère. Mais, tout est rétabli aujourd'hui par l'Esprit-Saint comme cela avait été prophétisé. Site chretiensretablis.com

Publié dans : Spirituel
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
389
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Lettre divine de l'Apôtre Polycarpe, Ambassadeur de Smyrne, aux Philippiens

  1. 1. Lettre divine de l’Apôtre Polycarpe, Ambassadeur de Smyrne, aux Philippiens. « Polycarpe et les Sénateurs qui sont avec lui, à l’Assemblée secrète et unie des fidèles, de Ya:ḥou:(ḥ), réunie pour les Mystères de Dieu, qui séjourne comme une étrangère, à Philippes ! Que la Miséricorde excellente et extraordinaire, donnant des bienfaits grandement, gratuitement et avec douceur, et la Paix, la perfection, l’intégrité, les prospérités, la parfaite santé, le salut et toutes sorte de biens et d’avantages pour vous, vous soient données en plénitude de la part du Dieu d’Alliance, Multiple, Majestueux, Tout-Puissant, le plus Vaillant de tous, Juge et Gouverneur universels, Autorité Directrice s’engageant par serment, surpassant toute autorité les englobant éminemment en Elle, Créateur à qui toutes les créatures sont engagées aussi par des malédictions, le Seul Dieu qui par sa Toute-Puissance de Destructeur robuste et invincible se suffit pleinement à Lui-même, en Lui-même, par Lui-même, et surpasse toutes choses en communiquant toute suffisance à tous et à tout ce qu’Il entretient et nourrit maternellement, et de Ya:hou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, notre Sauveur ! J’ai pris grande part à votre joie, en Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, Ya:hou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, quand vous avez reçu les images du véritable amour et que vous avez escorté, comme il vous revenait, ceux qui étaient enchaînés de ces liens dignes, de ceux qui sont à part, séparés, différents, sans pareils, non profanes, hors et au-dessus du commun, préparés, instruits, possédant toutes les sciences, continents, abstinents, de sainteté excellente, chastes, purs, nets, exempts de toutes fautes et de toutes impuretés, brillants, lumières parfaites,
  2. 2. déclarés et ordonnés êtres divins sacrés pour Dieu, qui sont les diadèmes de ceux qui ont été vraiment choisis par Ya:ḥou:(ḥ) et Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Je me réjouis de ce que la racine vigoureuse de votre foi, dont on parle depuis les temps anciens, subsiste jusqu’à maintenant et porte des fruits en Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, qui a accepté pour nos péchés d’aller au-devant de la mort, que Ya:ḥou:(ḥ) a ressuscité, le délivrant des douleurs des Lieux souterrains qui réclament avidement et engloutissent ceux qui sont désirés et qui manquent aux vivants ! Sans le voir, vous croyez en lui, avec une joie ineffable qui a un poids important, impressionnant, tout-puissant, de son autorité splendide, de son honneur, de sa riche dignité, qui impose le respect, à laquelle beaucoup désirent parvenir, sachant que c’est par un Bienfait indispensable octroyé par un Supérieur, que vous êtes sauvés, non par des œuvres, mais par la Volonté de Ya:ḥou:(ḥ) par Ya:ḥou:shoua)- Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes ! C’est pourquoi, ceignez vos reins ! Servez Ya:ḥou:(ḥ) ! Dans la crainte respectueuse et en vérité ! Laissant de côté les vains bavardages et l’erreur des foules ! Croyant en Celui qui a ressuscité d’entre les morts Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, et lui a donné le Poids important, impressionnant, tout-puissant, de l’Autorité splendide, de l’Honneur, de la riche Dignité, qui impose le respect, et un trône à Sa Droite ! À Lui ! Tout est soumis ! Dans les Mondes Supérieurs, et sur la planète ! À Lui, obéit tout ce qui respire ! Il viendra juger les vivants et les morts ! Ya:ḥou:(ḥ)
  3. 3. demandera compte de Son Sang, à ceux qui refusent de croire en Lui ! Celui qui l’a ressuscité d’entre les morts, nous ressuscitera aussi, si nous faisons Sa Volonté, et si nous aimons ce qu’Il a aimé, nous abstenant de toute injustice, cupidité, attachement excessif à l’argent, médisance, faux témoignage, ne rendant pas mal pour mal, injure pour injure, coup pour coup, malédiction pour malédiction, nous souvenant des enseignements du Dieu Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, qui commande : « Ne jugez pas, pour ne pas être jugés ! Pardonnez et l’on vous pardonnera ! Exercez vos favorables, chaudes, ardentes, apaisantes, compassions intimes, d’extrêmes tendresses et de violentes pitiés de vos utérus, exprimées par de nombreuses œuvres bienveillantes, pour aider, soulager, secourir les besoins ! Pour recevoir de favorables, chaudes, ardentes, apaisantes, compassions intimes, d’extrêmes tendresses et de violentes pitiés d’utérus, exprimées par de nombreuses œuvres bienveillantes, pour aider, soulager, secourir vos besoins ! La mesure avec laquelle vous mesurerez, servira aussi pour vous ! Bienheureux, cheminant aux sommets de toutes les puissantes et les plus grandes béatitudes de toutes sortes dans tous les cycles, les pauvres et ceux qui sont persécutés pour la justice ! Car, le Royaume de Ya:ḥou:(ḥ) est à eux ! » Ce n’est pas de moi-même, frères, que je vous écris ceci sur la Justice, mais c’est parce que vous m’y avez invité les premiers ! Car, ni moi, ni un autre tel que moi, ne pouvons approcher de la sagesse du bienheureux, cheminant aux sommets de toutes les puissantes et les plus grandes béatitudes de toutes sortes dans tous les cycles, dont le poids important, impressionnant, tout-puissant de son autorité splendide, de son honneur, de sa riche dignité, impose le respect, Paul, qui, étant parmi vous, parlant visage naturel découvert à visage naturel découvert, en ôtant les obstacles, aux humains d’alors, enseigna avec exactitude et force la Parole de grande importance, qui met en ordre, pour punir, sauver, faire vivre et réussir, Discours de vérité, et, après son départ, vous écrivit une lettre !
  4. 4. Si vous l’étudiez attentivement, vous pourrez vous élever dans la Foi qui vous a été donnée ! La Foi est notre mère à tous ! Elle est suivie de l’Espérance, et précédée de l’Amour pour Ya:ḥou:(ḥ), pour l’Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, et pour le prochain ! Celui qui demeure en ces vertus, a accompli le Commandement de la Justice ! Car, celui qui possède l’Amour est loin de tout péché ! Le principe de tous les maux, c’est la cupidité ! Sachant donc que nous n’avons rien apporté dans le monde, et que nous n’en pourrons non plus rien emporter, armons-nous des armes de la Justice ! Apprenons d’abord nous-mêmes à marcher selon le Commandement du Dieu Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Ensuite, apprenez aussi à vos femmes, à marcher dans la Foi qui leur a été donnée, dans l’Amour et la pureté, à chérir leurs maris en toute vérité, à aimer tous les autres également en toute chasteté, et à éduquer leur enfants dans la crainte respectueuse de Ya:ḥou:(ḥ) ! Que les veuves soient sages, en ce qui concerne la Foi au Dieu Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Qu’elles s’abstiennent de toute calomnie, médisance, faux témoignage, cupidité ! De tout mal, sachant qu’elles sont l’Autel de Dieu, qu’Il examinera tout attentivement ! Que rien ne Lui échappe, ni les raisonnements, ni les pensées, ni aucuns secrets du cœur ! Sachant donc que l’on ne se moque pas de Ya:ḥou:(ḥ), nous devons marcher d’une façon digne de Son Commandement et de Son Poids important, impressionnant, tout-puissant de Son Autorité splendide, de Son Honneur, de Sa riche Dignité, qui impose le respect !
  5. 5. De même, les Ministres doivent être sans reproche devant Sa Justice ! Car, ils sont adorateurs volontaires, en vénérant et en servant religieusement, de Ya:ḥou:(ḥ) et de l’Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, et non des humains ! Non ! Pas du Tout ! Ils s’interdisent de calomnie, de duplicité, de cupidité ! Qu’ils soient chastes en tout, compatissants, zélés, marchant selon la vérité du Dieu Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, qui s’est fait sujet volontaire de tous, en leur rendant toute sorte de devoirs ! Qui, si nous lui sommes agréables dans le temps présent, nous obtiendra aussi le temps à venir, puisqu’il nous a promis de nous réveiller d’entre les morts ! Que, si notre conduite est digne de lui, nous régnerons aussi avec lui, si du moins nous croyons ! De même, que les Diacres aussi, soient irréprochables en tout, veillant avant tout à la pureté, réfrénant tout le mal qui est en eux ! Il est bon, en effet, de retrancher les désirs de ce monde ! Car, tous les désirs font la guerre longuement et fréquemment contre l’esprit ! Ni ceux qui font un mauvais usage du sexe, ni les efféminés, ni les infâmes, n’hériteront du Royaume de Ya:ḥou:(ḥ) ! Ni ceux qui font le mal ! C’est pourquoi, ils doivent s’abstenir de tout cela, et être soumis aux Sénateurs et aux Ministres, comme à Ya:ḥou:(ḥ) et à l’Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes ! Les Vierges doivent vivre avec une conscience sans reproche et pure ! Les Sénateurs, eux aussi, doivent être compatissants, ayant de favorables, chaudes, ardentes, apaisantes, compassions intimes, d’extrêmes tendresses et de violentes pitiés de leurs utérus, exprimées par de nombreuses œuvres bienveillantes, pour aider, soulager, secourir les besoins, envers tous ! Qu’ils ramènent les égarés ! Qu’ils visitent tous les malades, sans négliger la veuve, l’orphelin, le pauvre ! Mais, qu’ils pensent toujours à faire le bien devant Ya:ḥou:(ḥ) et devant les humains !
  6. 6. Qu’ils s’abstiennent de toute colère, favoritisme de personne, jugement injuste ! Qu’ils se tiennent éloignés de toute cupidité, n’accordant pas promptement crédit au mal dit contre quelqu’un ! Qu’ils ne soient pas durs dans leurs jugements, sachant que tous nous sommes débiteurs du péché ! Si donc, nous prions Ya:ḥou:(ḥ), de nous pardonner, nous devons nous aussi pardonner ! Car, nous sommes sous les yeux du Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne et du Dieu d’Alliance, Multiple, Majestueux, Tout-Puissant, le plus Vaillant de tous, Juge et Gouverneur universels, Autorité Directrice s’engageant par serment, surpassant toute autorité les englobant éminemment en Elle, Créateur à qui toutes les créatures sont engagées aussi par des malédictions ! Il nous faudra tous comparaître au Tribunal de l’Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes ! Où chacun aura à rendre compte pour soi-même ! Nous l’adorerons volontairement, en vénérant et en servant religieusement, donc ainsi : avec crainte respectueuse et en toute révérence, selon l’ordre que nous avons reçu, de Lui-même, des Apôtres qui nous ont évangélisés, et des Prophètes qui ont annoncé la venue de Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Soyons zélés pour le bien ! Évitons les scandales, les faux frères, et ceux qui, hypocritement, portent le Nom de Ya:ḥou:(ḥ) et égarent les têtes vides ! Quiconque, en effet, ne confesse pas que Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, est venu dans la chair, est un antichrist ! Celui qui ne confesse pas le témoignage de la Croix vient du Diable ! Celui qui détourne selon ses propres désirs les Paroles de grande importance, qui mettent en ordre, pour punir, sauver, faire vivre et réussir, les Discours de
  7. 7. Ya:ḥou:(ḥ), et ne reconnaît ni résurrection ni Jugement, celui-là est Premier-né de Sa:tane ! C’est pourquoi, abandonnons la vanité des foules et les enseignements mensongers, pour revenir à la Parole de grande importance, qui met en ordre, pour punir, sauver, faire vivre et réussir, le Discours qui nous a été transmis dès le commencement ! Restons sobres, pour pouvoir prier ! Persévérons dans les jeûnes ! Supplions dans nos prières, le Dieu d’Alliance, Multiple, Majestueux, Tout- Puissant, le plus Vaillant de tous, Juge et Gouverneur universels, Autorité Directrice s’engageant par serment, surpassant toute autorité les englobant éminemment en Elle, Créateur à qui toutes les créatures sont engagées aussi par des malédictions, qui voit tout, de ne pas nous laisser en tentation ! Car, le Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne l’a dit : « L’esprit, est plein de bonne volonté ! Mais, la chair manque de force ! » Soyons donc, sans cesse, fermement attachés à notre espérance et au gage de notre justice, l’Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, Ya:ḥou:shoua), qui a porté nos péchés en son propre corps sur le Bois, qui n’a pas commis de péché, dans la bouche duquel on n’a pas trouvé de ruse ! Mais, à cause de nous, afin que nous vivions en lui, il a tout supporté ! Tâchons donc d’imiter sa patience ! Si nous souffrons à cause de son Nom, glorifions-le ! Tel est en effet, l’exemple que lui-même nous a donné ! Nous y avons cru ! Je vous exhorte donc tous à obéir à la Parole de grande importance, qui met en ordre, pour punir, sauver, faire vivre et réussir, Discours de justice et à tenir ferme dans cette patience constante que vous avez vue de vos yeux, non seulement dans
  8. 8. les bienheureux Ignace, Zosime et Rufus, mais aussi en d’autres qui étaient de chez vous, en Paul lui-même et dans les autres Apôtres ! Persuadés que ceux-là n’ont pas couru en vain, mais dans la foi et la justice ! Qu’ils sont dans le lieu qui leur était dû près du Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, avec qui ils ont souffert ! Car, ce n’est pas l’éon présent qu’ils ont aimé, mais celui qui est mort pour nous, et qui, à cause de nous, est ressuscité sous l’action de Ya:ḥou:(ḥ) ! Demeurez donc en ces sentiments ! Suivez l’exemple du Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Fermes et inébranlables dans la Foi, aimant vos frères, vous aimant les uns et les autres, unis dans la vérité, rivalisant les uns et les autres de douceur dans le Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, ne méprisant personne ! Quand vous pouvez faire le bien, ne différez pas ! Car l’aumône délivre de la mort ! Soyez tous soumis les uns les autres, gardant une conduite irréprochable parmi toutes les catégories de créatures infidèles à Dieu, pour que vos bonnes œuvres vous attirent la louange ! Que le Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ne soit pas blasphémé à cause de vous ! Mais, horreur à celui qui fait blasphémer le Nom de Ya:ḥou:(ḥ) ! Enseignez donc à tous la Sagesse dans laquelle vous vivez vous-mêmes ! J’ai été bien peiné au sujet de Valens, qui avait été quelque temps Sénateur chez vous, de voir qu’il méconnaît à ce point la charge qui lui avait été donnée ! Je vous avertis donc, de vous abstenir de l’avarice et d’être chastes et vrais ! Abstenez-vous de tout mal ! Celui qui ne peut pas se diriger lui-même en ceci,
  9. 9. comment peut-il y exhorter les autres ? Si quelqu’un ne s’abstient pas de l’avarice, il se laissera souiller par l’idolâtrie, et sera compté parmi toutes les catégories de créatures infidèles à Ya:ḥou:(ḥ) qui ignorent le Jugement du Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Ou, ignorons-nous que ceux qui sont à part, séparés, différents, sans pareils, non profanes, hors et au-dessus du commun, préparés, instruits, possédant toutes les sciences, continents, abstinents, de sainteté excellente, chastes, purs, nets, exempts de toutes fautes et de toutes impuretés, brillants, lumières parfaites, déclarés et ordonnés êtres divins sacrés pour Dieu, jugeront le monde, comme l’enseigne Paul ? Pour moi, je n’ai rien remarqué ou entendu dire de tel à votre sujet, vous chez qui a travaillé le Bienheureux, cheminant aux sommets de toutes les puissantes et les plus grandes béatitudes de toutes sortes dans tous les cycles, Paul, vous qui êtes au commencement de sa lettre ! C’est de vous en effet, qu’il se glorifie devant toutes les Assemblées secrètes et unies des fidèles, réunies pour les Mystères de Dieu, qui, seules alors, connaissaient Ya:ḥou:(ḥ), nous autres nous ne le connaissions pas encore ! Ainsi donc, frères, je suis bien peiné pour lui et pour son épouse ! Veuille Ya:ḥou:(ḥ) leur donner un vrai retour à Dieu par la repentance et la pénitence, le changement de résolution et de manière de vivre, étant opposés au péché, recréés et rétablis ! Soyez donc très modérés vous aussi en ceci ! Ne les regardez pas comme des ennemis ! Mais, ramenez-les comme des membres souffrants et égarés, pour sauver votre corps tout entier ! Ce faisant, vous vous faites grandir vous-mêmes ! Je suis assuré que vous êtes très versés dans les Saintes Lettres et que rien ne vous en est caché ! Moi, je n’ai pas ce don. Il me suffit de vous dire, comme il est dit dans ces Écritures : « Mettez-vous en colère et ne péchez pas ! Que le Soleil ne se couche pas sur votre colère ! » Bienheureux, cheminant aux sommets de toutes
  10. 10. les puissantes et les plus grandes béatitudes de toutes sortes dans tous les cycles qui s’en souvient ! Je crois qu’il en est ainsi pour vous ! Que Ya:ḥou:(ḥ), le Père de Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, et lui-même, le Grand et très noble Seigneur Sacrificateur divin, d’éminente qualité, Grand Prince élevé au-dessus, dans des charges honorables pour servir, Essence Véritable, Existence Puissante qui dure toujours, le Fils du Dieu d’Alliance, Multiple, Majestueux, Tout-Puissant, le plus Vaillant de tous, Juge et Gouverneur universels, Autorité Directrice s’engageant par serment, surpassant toute autorité les englobant éminemment en Elle, Créateur à qui toutes les créatures sont engagées aussi par des malédictions, Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, vous fassent grandir dans la Foi et dans la Vérité, en toute Douceur et sans Colère, en Patience et Longanimité, Endurance et Chasteté ! Qu’Il vous donne part à l’héritage de ceux qui sont à Lui, à part, séparés, différents, sans pareils, non profanes, hors et au-dessus du commun, préparés, instruits, possédant toutes les sciences, continents, abstinents, de sainteté excellente, chastes, purs, nets, exempts de toutes fautes et de toutes impuretés, brillants, lumières parfaites, déclarés et ordonnés êtres divins sacrés pour Dieu ! À nous-mêmes avec vous ! À tous ceux qui sont sous les Mondes Supérieurs, qui croient en Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, et en son Père qui l’a ressuscité d’entre les morts !
  11. 11. Priez tous ceux qui sont à part, séparés, différents, sans pareils, non profanes, hors et au-dessus du commun, préparés, instruits, possédant toutes les sciences, continents, abstinents, de sainteté excellente, chastes, purs, nets, exempts de toutes fautes et de toutes impuretés, brillants, lumières parfaites, déclarés et ordonnés êtres divins sacrés pour Dieu ! Priez aussi pour ceux qui vous persécutent et vous haïssent, et pour les ennemis de la Croix ! Ainsi, le fruit que vous portez sera visible à tous ! Vous serez mûrs, complets, entiers, sans défaut, parfaits, innocents, purs, intègres, droits, en Lui ! Vous m’avez écrit, Ignace et vous, afin que si quelqu’un se rend en Syrie, il emporte aussi votre courrier. Je le ferais si je trouve une occasion favorable, soit moi-même, soit celui que j’enverrai pour vous représenter avec moi. Comme vous nous l’avez demandé, nous vous envoyons les lettres d’Ignace, celles qu’il nous a adressées et toutes les autres que nous avons chez nous. Elles sont jointes à cette lettre. De fait, vous pourrez en tirer grand profit ! Car, elles renferment Foi, Patience, et toute édification, dues à Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne ! Faites-nous savoir ce que vous aurez appris de sûr d’Ignace et de ses compagnons. Je vous écris ceci par Crescens, que je vous ai récemment recommandé et que je vous recommande encore maintenant ! Il s’est conduit chez nous de façon irréprochable ! Je crois qu’il fera de même chez vous. Je vous recommande aussi sa sœur, quand elle viendra chez vous ! Portez-vous bien dans le Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne, Ya:ḥou:shoua)-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, dans son Bienfait indispensable octroyé par lui qui est Supérieur, avec tous les vôtres !
  12. 12. Qu’il en soit ainsi ! Véritablement, solidement, avec fermeté, constance, probité, confiance, foi, loyauté et fidélité ! » Fin de la Lettre divine. Explications des termes bibliques hébraïques traduits L’hébreu est très riche. Beaucoup plus riche que le français. Pour bien traduire un terme hébreu, il faut plusieurs mots en français. Parfois, une phrase complète est nécessaire, pour rendre fidèlement les idées véhiculées par le mot. Une traduction mot à mot est profondément incorrecte. Sénateurs ‫יּ‬ ‫נּ‬ ‫קּ‬ ‫זּ‬ ZI:QENÉ: Traduction complète et exacte du terme hébreu « za:qen » (pluriel « zi:qené: »). Ce terme est rendu traditionnellement par « Ancien », « Vieillard » et d’une manière erronée « Prêtre » car il y a un autre mot pour l’idée différente de prêtrise. Il signifie un vieillard, quelqu’un qui a vieilli ou qui est accablé de vieillesse. Genèse 18 :12 ; 24 :2 ; 27 :1. Actes 2 :17 ; 1 Timothée 5 :2. Il est traduit en grec par le terme « présbutéros ». Au sens physique, une personne âgée ou la plus âgée (l’aînée). Luc 15 :25. Il est traduit en grec par le mot « présbutéros ». Il désigne aussi le magistrat civil ou religieux. C’est l’autorité qui occupe la position ou la fonction officielle pour diriger et juger, ayant les aptitudes sages et expérimentées. Il exerce sa responsabilité dans une communauté ou une nation. Il a l’âge, la sagesse, la dignité. 2 Rois 10 :1 ; Matthieu 16 :21 ; 21 :23 ; Actes 14 :23 ; Tite 1 :5 ; 2 :2, 3 ; 3 :1. Le mot grec « senex » signifie aussi « vieux, vieillard ». « Senatus » signifie « Conseil des Anciens ». « Senator » donne
  13. 13. « Sénateur » en français. « Sénateur » est le meilleur terme français pour exprimer toute la richesse du terme hébreu « za:qen ». Voir aussi Genèse 50 :7 ; Exode 3 :18 ; 17 :5 ; Lévitique 4 :13-15 ; Nombres 11 :16, 24 ; 22 :4, 7 ; Deutéronome 19 :12 ; 21 :2 ; 27 :1 ; Josué 7 :6 ; Juges 8 :14, 16 ; Esdras 10 :8, 14 ; Ruth 4 :1- 12 ; 1 Samuel 8 :4 ; 11 :3 ; 1 Rois 8 :1-3 ; Isaïe 37 :2 ; Matthieu 15 :2 ; 21 :23 ; 26 :3, 47 ; Actes 11 :30 ; 14 :21-23 ; 15 :1-31 ; 16 :1-5 ; 20 :17, 28-35 ; 21 :15- 26 ; Tite 1 :5-9 ; 1 Timothée 1 :3, 4 ; 3 :2-7 ; 4 :12, 14 ; 5 :1-22 ; 2 Timothée 4 :2 ; Jacques 5 :14, 15 ; 1 Pierre 1 :1 ; 5 :1-5 ; Philippiens 1 :1 ; 2 :12, 19, 20 ; 1 Corinthiens 4 :17 ; Hébreux 13 :17. Comment une Assemblée locale et l’Assemblée collective des vrais Chrétiens purs sont-elles organisées par Dieu ? Réponses dans l’Évangile de la Vie Parfaite de Ya:ḥou:shoua)-Mirya:m 70 :11, 12 ; 93 :5-8 : 96 : 2-7, 13 ; Zacharie 6 :11 ; Malachie 3 : 23, 24 ; Matthieu 17 :11 ; Apocalypse 11 : 3-13 ; Daniel 12 :1 ; Éphésiens 4 :11-16 ; 1 Corinthiens 12 :27-31 ; Apocalypse 1 :20. 1er groupe : les Ministres, hommes et femmes (en grec « diakonos »). Ceux-ci comprennent les Diacres et leurs Assistants, les Diaconesses et leurs Assistantes. Tite 2 :6, 9 ; 1 Timothée 3 :8-13. Ils s’occupent des besoins du corps, des choses temporelles. Exemples : achats, trésoreries, entretiens matériels, organisation matérielle du culte, organiser les funérailles des membres de l’Assemblée et trouver les tombes pour les corps. Surtout, ils s’occupent des pauvres et de la distribution des aumônes ! 2ème groupe : les Sénateurs et les Sénatrices (en grec « présbutéros »). Tite 2 :2, 3. Ceux-ci occupent les QUATRE ministères divins. Apôtres, Prophètes, Rabbis- Evangélistes, Rabbis-Bergers. Ephésiens 4 :11 ; 1 Corinthiens 12 :28. Ils s’occupent des besoins de l’âme et de l’esprit. Ils constituent le Sénat de l’Assemblée locale (1 Timothée 4 :14 grec « présbutérion »). Ceux-ci choisissent
  14. 14. le plus digne d’entre eux qui sera l’Ambassadeur de l’Assemblée (l’Ange de l’Église). 3ème groupe : l’Ambassadeur de l’Assemblée locale (l’Ange de l’Église), homme ou femme. Apocalypse 1 :20 ; 2 :1, 8, 12, 18 ; 3 :1, 7, 14. C’est lui qui installe les Sénateurs et les Ministres. Il leur impose les mains lors de leur ordination. Avec son Assistant, il fait partie du Conseil Suprême. Le terme hébreu traduit traditionnellement par « ange » signifie en réalité « Ambassadeur ». 4ème groupe : le Conseil Suprême, composé d’hommes et de femmes. Il est constitué de tous les Ambassadeurs et de leurs Assistants. Toutes les Assemblées sont représentées. Ce Conseil Suprême dirige toutes les Assemblées locales. Elles doivent toutes obéissances et soumissions aux lettres émanant de cet Organe divin. Actes 15 :23, 24 ; 16 :4, 5 ; Jean 21 :15-17 ; Évangile de la Vie Parfaite de Ya:ḥou:shoua)-Mirya:m 70 :11, 12 ; 93 :5-8 ; 96 :2-7, 13. Il siégeait à l’origine à Jérusalem. Il est dirigé par le Vicaire établi directement par Notre Seigneur. Évangile de la Vie Parfaite de Ya:ḥou:shoua)-Mirya:m 70 :12 ; 87 :8 ; Jean 21 :16 ; Matthieu 16 :17-19 ; 1 Corinthiens 10 :3, 4 (parallèle entre Moïse et Pierre, un rocher du Rocher) ; Actes 5 :3, 29. Il a reçu cette autorité directement de Notre Seigneur et son onction surnaturelle. Il n’y a que trois Vicaires authentiques dans l’histoire de l’Église pure. Le premier Vicaire : Apôtre Képha (Pierre). Deuxième Vicaire : Apôtre MathithéYa:ḥou:(ḥ) (Matthias). Coupure temporaire prophétisée, suite à l’entrée des Ténèbres dans l’Église Chrétienne. Rétablissement de toute chose prophétisée. Rétablissement de la Tour de l’Église rétablie, aujourd’hui à la fin des cycles. Troisième et dernier Vicaire : Apôtre Jean-Jacques PUGIN (Prophète ‘ÉliYa:ḥou:(ḥ) revenu). Il a reçu l’onction surnaturelle. Il a vu Notre Seigneur revenu. Celui-ci lui parle et le dirige directement. Il lui donne toutes choses pour tout rétablir. Les 25 prophéties de portée internationale attestent son onction divine. Les preuves sont manifestes
  15. 15. pour ceux qui veulent bien voir. Voir les preuves bibliques et historiques sur le site chretiensretablis.com à la page « Église divine ». ……………………………………………………………………………………. Ya:ḥou:(ḥ) ‫ה‬ ‫ו‬ ‫ה‬ ‫י‬ Prononciation exacte et complète du Nom sacré de Dieu, qu’Il s’est donné en hébreu pour toujours. Genèse 2 :4 ; 22 :14 ; Exode 3 :15 ; Psaumes 83 :19 ; Matthieu 4 :10 ; 6 :9 ; Apocalypse 14 :1 ; 19 :1. Cette prononciation ne s’est pas perdue. Elle est préservée et rétablie légitimement ! Voir toutes les preuves bibliques et historiques sur le site chretiensretablis.com à la page « Qui est Dieu ». Le Nom le plus sacré qui existe ne se traduit jamais ! Matthieu 6 :9 ; Évangile selon l’Apôtre Philippe. ……………………………………………………………………………………. L’Assemblée secrète et unie des fidèles, réunie pour les Mystères de Dieu. So:d ‫ד‬ ‫ו‬ ‫ס‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « So:d ». Traduit traditionnellement par « église », « assemblée ». Ce terme englobe plusieurs idées. 1) un secret, un mystère. 2) une consultation, un conseil qui doit être secret. Psaumes 55 :15. 3) Un concile, une assemblée de personnes qui consultent ensemble. Psaumes 25 :11 ; Jérémie 6 :11 ; Genèse 49 :6. 3) L’assemblée des fidèles, où les mystères de Dieu, qui sont des véritables secrets, se traitent. Psaumes 111 :1 ; Ezéchiel 13 :9 ; Jérémie 6 :11 ; 15 :17. 4) Une armée d’Ambassadeurs célestes. 1 Rois 22 :19 ; Psaumes 89 :8 ; Ezéchiel 13 :9. Il y a aussi l’idée de se joindre, de s’unir, de s’assembler, de joindre les avis ensemble comme le latin « consilium ».
  16. 16. La Miséricorde excellente et extraordinaire, donnant des bienfaits grandement, gratuitement et avec douceur. Rré:ssé:d ‫ד‬ ‫ס‬ ‫ח‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Rré:ssé:d ». Traduit traditionnellement par « piété ». Il est souvent confondu avec d’autres mots : « Rruné » ‫נּ‬ ‫ח‬ rendu traditionnellement parfois « miséricorde », et « Rrè:mè:r » ‫ר‬ ‫מ‬ ‫ח‬ rendu traditionnellement parfois « grâce ». Il y a très souvent amalgame malheureux. Ce terme « Rré:ssé:d » signifie « une piété fidèle excellente et extraordinaire, donnant grandement, gratuitement aux autres toutes sortes de bienfaits avec douceur, sans égard à aucune récompense. Ce n’est pas une piété ordinaire. Lévitique 20 :17. C’est un bénéfice donné gratuitement, grandement, d’une manière illustre, qui fait plus de bien qu’il n’est obligé, sans égard à aucune récompense. Psaumes 51 :3 ; 89 :1 ; Isaïe 54 :8 ; Michée 7 :18. C’est celui qui a reçu miséricorde, bénignité, pitié, grâce de son Dieu et qui se montre pareil à son tour envers les autres. Deutéronome 33 :8 ; Luc 2 :25 ; Actes 2 :5 ; 8 :2 ; 10 : 2 ; 13 :43 ; Osée 6 :6 ; Isaïe 40 :6 ; Matthieu 9 :13. C’est une qualité indispensable pour le Chrétien. 1 Timothée 2 :2 ; 3 :16 ; 4 :7, 8 ; 5 :4, 8 ; 6 :3, 6, 11 ; 2 Timothée 3 :5, 12 ; Tite 2 :12 ; 2 Pierre 1 :3, 6 ; 2 :9 ; Hébreux 12 :28 ; Deutéronome 5 :10 ; Psaumes 106 :1. Voir encore Job 39 :16 ; Psaumes 4 :3, 4 ; 16 :10 ; 32 :6 ; 40 :11 ; 85 :8 ; 86 :2 ; 97 :10 ; 132 :16 ; 148 :14 ; 149 :1, 5, 9. Par antiphrase : il désigne l’impiété, la dureté d cœur, la cruauté, l’ingratitude, comme l’autruche. Lévitique 20 :17 ; Isaïe 40 :6. La cigogne est à l’opposé. Lévitique 11 :19. Dieu fait preuve de « Rré:ssé:d ». Dans ce cas, le terme désigne Sa bonne Volonté à bien faire envers tous. Jérémie 3 :12. Pour Notre Seigneur, voir Psaumes 16 :10 et Jean 8 :49. Dieu est la Source et l’Auteur du salut et de la grâce. Jean 1 :16, 17. Quand il désigne Dieu, ce terme « Rré:ssé:d » signifie Sa
  17. 17. miséricorde excellente et extraordinaire, donnant des bienfaits grandement, gratuitement et avec douceur. ……………………………………………………………………………………. La Paix, la perfection, l’intégrité, les prospérités, la parfaite santé, le salut et toutes sorte de biens et d’avantages pour vous. SHALOM ‫ם‬ ‫ל‬ ‫ש‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Shalom ». Traduit traditionnellement par « Salut ! », « Bonjour ! ». Il est beaucoup plus riche que ce que pensent les personnes aujourd’hui. Genèse 37 :14 ; 43 :23 ; Juges 6 :23 ; 19 :20. ……………………………………………………………………………………. Dieu d’Alliance, Multiple, Majestueux, Tout-Puissant, le plus Vaillant de tous, Juge et Gouverneur universels, Autorité Directrice s’engageant par serment, surpassant toute autorité les englobant éminemment en Elle, Créateur à qui toutes les créatures sont engagées aussi par des malédictions. ‘Élo:ḥi:m ‫ﬦ‬ ‫י‬ ‫ה‬ ‫ל‬ ‫א‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « ‘Élo:ḥi:m ». C’est un mot au pluriel. Il est traduit traditionnellement par « Dieu ». La forme au singulier est « ‘Élo:aḥ ». Psaumes 18 :32 ; Job 12 :4. « ‘Él » signifie « puissant ». ‘Élo:ḥi:m » signifie « Très-Puissant » ou « Tout-Puissant ». Ce pluriel désigne soit le Créateur soit des créatures célestes, terrestres ou mêmes des idoles. Quand il désigne Dieu le Créateur, il exprime pleinement toutes les idées contenues dans ce titre. Quand il désigne les créatures ou des idoles, sa signification est très restrictive. Psaumes 8 :5 ; 82 :1, 6 ; Exode 22 :28. Nous pouvons savoir de qui il est fait mention dans les passages. Déjà par le contexte.
  18. 18. De plus, c’est le Dieu Créateur qui est désigné quand ces deux termes « ‘Él » et « ‘Élo:ḥi:m » sont reliés dans « ‘Él ‘Élo:ḥi:m ». Deutéronome 10 :17 ; Daniel 2 :47 ; 11 :36. Puis, il y a aussi « Ya:ḥou:(ḥ) ‘Élo:ḥi:m » en Genèse 2 :4. Également, « Ya:ḥou:(ḥ) est notre ‘Élo:ḥi:m » Deutéronome 6 :4. Ce Titre englobe plusieurs pensées. 1) Le Juge et la puissance judiciaire. Exode 7 :1. 2) le Gouvernement et l’Autorité. Psaumes 68 :19. 3) Le Directeur de toutes choses. 4) En Lui, Il englobe toutes les autres autorités. C’est la raison de la présence du pluriel. Proverbes 24. Voir le site chretiensretablis.com. ……………………………………………………………………………………. Le Seul Dieu qui par sa Toute-Puissance de Destructeur robuste et invincible se suffit pleinement à Lui-même, en Lui-même, par Lui-même, et surpasse toutes choses en communiquant toute suffisance à tous et à tout ce qu’il entretient et nourrit maternellement. Shaddaï ‫י‬ ‫ד‬ ‫ש‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Shaddaï ». Traduit traditionnellement par « Tout-Puissant ». En réalité, ce terme rencontré en Genèse 17 :1 englobe plusieurs idées puissantes. 1) Destructeur Puissant, invincible comme lors du Déluge. Psaumes 17 :9 ; 91 :1. « Shadad » signifie détruire, ravager. « Shod » signifie destruction. Isaïe 13 :6 ; 16 :4 ; 22 :4 . Yoël 1 :15 ; Hoshéa 7 :13 ; Amos 3 :10. 2) Qui se suffit pleinement à Lui et fait participer les autres à cette abondance. « Daï » signifie « il suffit ». Avec la lettre « sh », à la place du pronom relatif « asher », il signifie « qui communique cette suffisance à autrui ». 3) « Shad » signifie « mamelles ». Lamentations 4 :3 ; Yoël 2 :16 ; Cantiques 1 :13 ; 8 :1. Ces mamelles répandent le lait. « Shaddaï » signifie aussi « qui porte de grosses mamelles nourrissantes ». Dieu se présente à la fois sous l’image masculine ET féminine. Car il est mâle ET femelle EN UN. 1 Corinthiens 11 :11. Genèse 1 :26, 27. Présenter Dieu uniquement sous l’aspect masculin est une perversion et une hérésie condamnable opposée à l’enseignement complet des
  19. 19. Écritures. Pour plus d’explications et des preuves bibliques, voir le site chretiensretablis.com page « Honneur Femme ». ……………………………………………………………………………………. Ya:ḥou:shoua) ‫ע‬ ‫ש‬ ‫ו‬ ‫ה‬ ‫י‬ C’est le Nom hébreu que Dieu s’est donné en tant qu’Homme. Voici sa signification : « Ya:ḥou:(ḥ) est Salut ! » ; « Salut de Ya:ḥou:(ḥ) ! » ; « Délivrance de Ya:ḥou:(ḥ) ! » ; « Ya:ḥou:(ḥ) délivre ! » ; « Liberté de Ya:ḥou:(ḥ) ! » ; « Ya:ḥou:(ḥ) libère ! ». Ainsi, dans le Nom sacré du Fils, il y a aussi clairement le Nom sacré du Père-Mère. Quand les humains entendaient Ya:ḥou:shoua), ils entendaient aussi le Nom du Père Ya:ḥou:(ḥ). « Jésus » est une traduction du grec « Iêsous » qui est elle-même une traduction du Nom sacré du Fils. On ne doit pas traduire les Noms sacrés, du Père et celui du Fils ! C’est irrespectueux ! C’est contraire à la volonté de Dieu ! Évangile selon l’Apôtre Philippe. C’est diminuer la puissance de ces Noms sacrés en hébreu ! Malheureusement, quand aujourd'hui les personnes entendent "Jésus", ils n'entendent pas le Nom du Père Ya:ḥou:(ḥ) ! Pourtant, le Fils porte dans son nom en hébreu le Nom sacré du Père. Il veut qu’on l’entende ! Que l’on en saisisse le sens ! Il est vital que chaque humain qui entend ou lis le Nom du Fils puisse penser immédiatement au Nom sacré du Père. Satan veut faire cesser la prononciation du Nom sacré du Père. En fait, ce sont les habitudes qui amoindrissent le Nom sacré qui doivent être changées. Lire Matthieu 15:9. ……………………………………………………………………………………. Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes ! Meshi:Rr ‫ח‬ ‫י‬ ‫ש‬ ‫מ‬
  20. 20. Traduction exacte et complète du terme hébreu « Meshi:Rr ». Traduit traditionnellement par « Messie », « Oint » ou « Christ ». « Messie » est le résultat d’une transcription et non d’une traduction du titre hébreu. En latin et en grec, on efface la lettre finale « ‫ח‬ » du mot hébreu. On la remplace par la lettre grecque « sigma ». Ce qui aboutit à « Messias » en grec. Ce mot grec est ensuite traduit en français. Cela donne « Messie ». Par contre, « Oint » est une traduction de l’hébreu. Quant au titre « Christ », c’est une traduction du grec, lui-même une traduction de l’hébreu. Le mot « Meshi:Rr » se trouve en Psaumes 2 :2. Il englobe plusieurs idées fondamentales. 1) « Ma:shar » signifie « oindre d’huile ». Genèse 31 :13 ; Isaïe 21 :5. 2) Il désigne le sacrement des Rois et des Princes dans le peuple de Dieu. Il évoque l’onction royale de David, de ses successeurs. 1 Samuel 9 :16 ; 24 :7 ; 2 Samuel 19 :22. 3) Il désigne aussi le sacrement du Grand Prince Sacrificateur pour le culte. Lévitique 4 :5 ; Psaumes 105 :15. 3) C’est SPÉCIALEMENT le Titre de Dieu qui devait venir en Homme sur la planète pour le salut de ses créatures. C’est le Roi Oint de Gloire, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes. Jean 1 :14, 42 ; 4 :25 ; Psaumes 2 :2. Dans ce cas, on ajoute le Titre Roi. Cela donne « le Roi-Messie ». Daniel 9 :25, 26 ; 1 Rois 19 :16 ; 2 Samuel 1 :21. ……………………………………………………………………………………. Notre Dieu, Créateur, Propriétaire, Conservateur de toutes choses, étant le Socle qui les soutient et les gouverne. ‘Ado:na:ï ‫י‬ ‫נּ‬ ‫ד‬ ‫א‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « ‘Ado:na:ï ». Psaumes 140 :8. Traduit traditionnellement par « Seigneur ». « Seigneur » vient du latin « senior » relatif à l’âge et à l’honneur. « Lord » en anglais, qui vient du saxon « Laford », de « Laef » signifiant « soutenir ». Ce Titre désigne le Dieu Créateur de toutes choses, le Conservateur de ces choses. Le Titre « ‘Ado:na:ï » vient de « ‘Èdèn »
  21. 21. qui signifie : base et colonne qui soutient quelque chose. Exode 38 :27 ; Job 38 :6. Le fidèle Chrétien n’appelle personne « « ‘Ado:na:ï », sauf Dieu le Créateur ! ……………………………………………………………………………………. Ceux qui sont à part, séparés, différents, sans pareils, non profanes, hors et au-dessus du commun, préparés, instruits, possédant toutes les sciences, continents, abstinents, de sainteté excellente, chastes, purs, nets, exempts de toutes fautes et de toutes impuretés, brillants, lumières parfaites, déclarés et ordonnés êtres divins sacrés pour Dieu. Qa:do:sh ‫ש‬ ‫ו‬ ‫ד‬ ‫ק‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Qa:do:sh ». Traduit traditionnellement par « saint » et « saints ». Ce terme englobe plusieurs idées fondamentales. Elles sont toutes reproduites ci-dessus. Lévitique 21 :23 ; Ezéchiel 39 :27 ; Yoël 1 :14. ……………………………………………………………………………………. Lieux souterrains qui réclament avidement et engloutissent ceux qui sont désirés et qui manquent aux vivants. She’o:l ‫ל‬ ‫ו‬ ‫א‬ ‫ש‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « She’o:l ». Traduit traditionnellement par « enfer », « fosse », « tombe », « tombeau », « sépulcre ». Un amalgame malheureux est fait par les traducteurs en général. She’o:l est un Lieu. C’est un Esprit créé dans un dessein temporaire. Dans ce monde réel, ceux qui sont morts physiquement sont appelés « les ombres » ou « repha’im » Psaumes 88 :11 ; Isaïe 14 :9 ; 26 :14, 19 ; Job 26 :5, 6 ; Proverbes 2 :18 ; 9 :18 ; 21 :16. Ce Lieu englobe plusieurs zones. Certaines zones sont habitées par les justes. Certaines zones habitées par les injustes. 1 Hénoch 22 :3-5 , 9 ; Luc 16 :23. La zone des tourments temporaires, dans les flammes éternelles, en fait partie. Proverbes 15 :11 ; Psaumes 86 :13 ; Genèse 37 :35 ; 1 Hénoch 62 :14. Ce sont les
  22. 22. Lieux souterrains profonds. Psaumes 139 :8. She’o:l vient d’un terme signifiant « désirer », « demander ». Nombres 16 :33. Il est avide. Proverbes 30 :14, 16. Dans ces lieux, on est réunis avec les nôtres, par famille. C’est une ville-prison immense aves ses quartiers, ses portes, ses esprits-gardiens. Nombres 20 :24, 26. Dieu aussi demeure en ces lieux. Psaumes 139 :8. Les Chrétiens purifiés et fidèles ne vont pas dans ces zones. Mathieu 16 :18. Ce Lieu ne doit pas être confondu avec « les Ténèbres extérieures » mentionnées en Matthieu 25 :30. ……………………………………………………………………………………. Qui a un poids important, impressionnant, tout-puissant de son autorité splendide, de son honneur, de sa riche dignité, qui impose le respect. Kavou:d ‫ד‬ ‫ו‬ ‫ב‬ ‫כ‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Kavou:d ». Traduit traditionnellement par « gloire ». En réalité, ce terme englobe plusieurs idées fondamentales. 1) Le poids de l’autorité. 2) L’honneur, être respectable. 3) La dignité. 4) L’importance. 5) Ce qui impressionne. 6) Ce qui impose le respect. 7) La Toute-Puissance. 8) Les richesses. Exode 13 :38. Voir pour cela Zacharie 7 :11 ; Job 6 :3 ; 14 :21 ; 33 :7 ; Genèse 12 :10 ; 13 :2 ; 31 :1 ; Psaumes 19 :1 (2) ; Exode 16 :7, 10 ; 24 :16-18 ; 40 :34 ; Jean 2 :11 ; 12 :42, 43 ; 17 :5 ; Actes 3 :13- 15 ; Luc 9 :29-32 ; 1 Pierre 2 :12 ; 2 Pierre 1 :16 ; 1 Corinthiens 10 :31 ; 2 Corinthiens 3 :18 ; 4 :17 ; Matthieu 5 :16 ; Hébreux 1 :3. Parfois, ce terme désigne la Foi, en raison de son rang considérable. Jean 12 :42, 43. Parfois, ce terme désigne la langue car elle doit toujours annoncer et prêcher la Gloire de Dieu. Psaumes 16 :9 ; 30 :13 ; 57 :9 ; Genèse 49 :6 ; Actes 12 :26. L’âme aussi est la gloire du corps. Psaumes 16 :9.
  23. 23. Bienfait indispensable octroyé par un Supérieur. Rrèmèr ‫ר‬ ‫מ‬ ‫ח‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Rrèmèr ». Traduit traditionnellement par « grâce ». Il désigne fondamentalement un bienfait octroyé par un Supérieur à quelqu’un d’inférieur qui en a besoin. Exode 33 :6. ……………………………………………………………………………………. Les Mondes Supérieurs. Sha:mayi:m ‫ם‬ ‫י‬ ‫מ‬ ‫ש‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Sha:mayi:m ». Ce terme est toujours au pluriel ! Traduit traditionnellement très souvent par « cieux », « ciel ». Il n’y a pas que le monde physique qui existe. Il existe plusieurs Mondes. Ils sont habités par d’autres créatures. 1 Rois 8 :27 ; Colossiens 1 :20 ; Éphésiens 1 :10 ; 2 Corinthiens 12 :2. C’est aussi la demeure des « Ambassadeurs célestes ». Jude 6 ; Genèse 28 :12, 13 ; Matthieu 18 :10 ; 24 :36 ; 1 Rois 22 :19 ; Psaumes 89 :5-7 ; 103 :20, 21 ; Daniel 7 :10 ; Luc 2 :13 ; 15 :7, 10 ; Apocalypse selon Jean 12 :12 ; 19 :14. « Sha:m » est l’adverbe « là », qui marque un lieu fort éloigné. Ecclésiaste 3 :17. « Sha:mayi:m » vient aussi de « shé:m », qui signifie « nom », « gloire », « ornement », car certains de ces Mondes Supérieurs sont beaucoup plus glorieux ou renommés en raison de la Présence manifestée d’une manière particulière par Ya:ḥou:(ḥ) le Dieu le Créateur du Tout. Le monde physique limité ne peut pas contenir le Créateur illimité. Il est en Sa création physique et non physique. Il est en TOUT. C’est ce qu’Il affirme Lui- même en Jérémie 23 :24 ; Psaumes 139 :3 ; Isaïe 40 :13 ; Éphésiens 4 :6, 10 ; 1 Corinthiens 15 :28 ; 1 Hénoch 39 :11 ; Baruch 3 :25. Cependant, Dieu le Créateur a choisi de se manifester spécialement en un endroit particulier très sacré. Il a cette aptitude et Il l’exerce.
  24. 24. « Shama » signifie « haut », « élevé ». Isaïe 55 :9 ; Psaumes 103 :11 ; Proverbes 25 :3. C’est pourquoi, ce terme « Sha:mayi:m » désigne parfois 1) des lieux inférieurs mais au-dessus de la planète : a) l’atmosphère, l’air. Genèse 8 :2 ; Deutéronome 4 :2 ; Proverbes 30 :19 ; Isaïe 55 :10 ; Matthieu 6 :26 ; Psaumes 78 :26 ; Josué 10 :11 ; Actes 14 :17 ; b) l’espace autour de la planète. Matthieu 16 :1-3 ; Actes 1 :10, 11 ; c) le domaine physique des étoiles. Genèse 1 :17 ; Psaumes 8 :9. Cependant, ce terme « Sha:mayi:m » désigne aussi les Mondes Supérieurs. Au plus élevé, il y a la présence Glorieuse, manifestée d’une manière particulière, du Dieu Créateur. Deutéronome 10 :14 ; 26 :15 ; Néhémie 9 :6 ; Isaïe 57 :15 ; Jérémie 25 :30 ; Zacharie 2 :17 ; 2 Chroniques 30 :27 ; 32 :20 ; 1 Rois 8 :27 ; Psaumes 148 :4 ; 2 Corinthiens 12 :2 ; Daniel 2 :44 ; Matthieu 4 :17 ; 21 :43 ; 2 Timothée 4 :18. C’est pour cela, que ce terme désigne aussi Ya:ḥou:(ḥ) Lui-Même. Matthieu 21 :15, 25 ; Luc 15 :18, 21 ; Jean 3 :27 ; Job 38 :33. Il désigne le Monde Supérieur « Région de la Droite », où demeurent les Chrétiens fidèles purifiés en attente de leurs récompenses. Il désigne aussi le Monde Supérieur « Planète de Lumière » ou « Région des Trésors de Lumière » d’où règneront les Chrétiens purifiés victorieux sur les mondes. Matthieu 5 :12 ; Luc 6 :23 ; Jean 14 :2, 3 ; Apocalypse 21 :2, 10 ; La Fidèle Sagesse, livre canonique utilisé par les premiers Chrétiens. Beaucoup d’adorateurs fidèles de Ya:ḥou:(ḥ) voyagèrent dans ces Mondes Supérieurs accompagnés de l’Esprit-Saint. Ils en sont revenus. Exemples : Rrano:k (Hénoch), ‘É:liYa:ḥou:(ḥ) (‘Élie), Yesha)Ya:ḥou:(ḥ) (Isaïe), (Èzera:Ya:ḥou:(ḥ) (Esdras), les fidèles premiers Chrétiens avec Notre Seigneur, l’Apôtre Paulus (Paul). …………………………………………………………………………………….
  25. 25. Favorables, chaudes, ardentes, apaisantes, compassions intimes, d’extrêmes tendresses et de violentes pitiés de vos utérus, exprimées par de nombreuses œuvres bienveillantes, pour aider, soulager, secourir les besoins. Ra:Rram ‫ם‬ ‫ח‬ ‫ר‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Ra:Rram ». Traduit traditionnellement par « miséricorde ». Il y a souvent un amalgame malheureux entre ce terme et d’autres. La phrase ci-dessus exprime toutes les idées fondamentales au sein de ce mot hébreu d’une profonde richesse. Le terme « rèRrèm » signifie « utérus ». Ces deux mots « Ra:Rram » et « rèRrèm » sont liés. Isaïe 49 :15. Nous lisons en Psaumes 110:3 « La noblesse est avec toi ! Au jour où tu rassembles ton armée ! Sur les montagnes saintes, je t'ai engendré de mon utérus ! Avant l'Astre brillant ! » Texte non falsifié, voir la Septante LXX Psaumes 109:3. Pour l’étude de ce terme, lire Psaumes 18 :1 ; 25 :8 ; 53 :1 ; 103 :4, 13 ; 104 :14, 15, 20-28 ; 145 :8, 9 ; Isaïe 49 :15 ; 63 :15, 16 ; Jérémie 31 :20 ; Exode 33 :19 ; 34 ; Deutéronome 15 :7-11 ; Job 24 :24 ; 1 Rois 3 :25, 26 ; 2 Rois 13 :23 ; Proverbes 12 :10 ; 19 :17 ; 28 :13 ; Luc 1 :78 ; Genèse 43 :29, 30 ; Matthieu 5 :45-48 ; 9 :10-13, 27, 36 ; 12 :1-7 ; 14 :14 ; 15 :22, 32 ; 17 :15 ; 20 :12-15, 31, 34 ; 23 :23 ; Marc 5 :18, 19 ; 6 :34 ; Luc 10 :29-37 ; 11 :41 ; 17 :12, 13 ; Actes 9 :36, 39 ; 14 :15-17 ; Éphésiens 2 :4 ; Jacques 2 :13-17 ; 3 :17 ; Hébreux 2 :17, 18 ; 4 :15, 16 ; Romains 9 :15-18, 24-26 ; 11 ; Hoshéa 2 :23 ; 6 :6. ……………………………………………………………………………………. Bienheureux, cheminant aux sommets de toutes les puissantes et les plus grandes béatitudes de toutes sortes dans tous les cycles. ‘Asheré: ‫י‬ ‫ר‬ ‫ש‬ ‫א‬
  26. 26. Traduction exacte et complète du terme hébreu « ‘Asheré: ». Traduit traditionnellement par « Heureux », « Bienheureux » et incorrectement par « Béni ». Le terme « ‘Asheré: » est différent du mot signifiant « béni » situé par exemples en Genèse 9 :26 et Psaumes 115 :15, 18. « ‘Asheré: » est le pluriel de « ‘ashèr » signifiant « de tout nombre ». Il y a dans ce mot l’expression de multiples béatitudes complètes. Hébreux 1 :1 ; Psaumes 1 :1 ; 2 :12 ; 32 :1 ; Malachie 3 :12 ; Proverbes 9 :6. L’action de marcher est indiquée aussi. ……………………………………………………………………………………. Visage naturel découvert à visage naturel découvert, en ôtant les obstacles. Pa:ni:m-Èl-pa:ni:m ‫ם‬ ‫י‬ ‫נ‬ ‫פ‬ - ‫ל‬ ‫א‬ - ‫ם‬ ‫י‬ ‫נ‬ ‫פ‬ Traduction exacte et complète de l’expression hébraïque « Pa:ni:m-Èl-pa:ni:m ». Traduit traditionnellement par « face à face ». « Pa:né(ḥ) » (pluriel « Pa:ni:m ») signifie « visage ». Le mot vient de « pa:na:(ḥ) » signifiant « se tourner » ou « voir ». Car plusieurs parties humaines peuvent voir et se tourner. Jérémie 6 :4 ; 50 :5 ; Exode 32 :15 ; Isaïe 25 :8. Il englobe aussi l’idée fondamentale d’avoir ôté les obstacles, les ordures de devant les yeux. Il a purifié, nettoyé, balayé, préparé. Genèse 24 :31 ; Psaumes 80 :10. « Pa:na:(ḥ) » signifie aussi faire voir, en ôtant les obstacles. Ya:ḥou:(ḥ) enlève les obstacles, entre nous et Lui, afin que nous contemplions la Gloire de Ses Visages. Pour une étude de ce terme, voir aussi Jérémie 30 :6 ; Matthieu 17 :2 ; 18 :10 ; Apocalypse Jean 1 :16 ; 22 :4. Deutéronome 5 :4 ; 34 :10-12 ; Genèse 32 :21, 30, 31 ; 33 :10 ; 44 :23, 26 ; 46 :30 ; Exode 33 :11, 14, 15, 20 ; 34 :29 ; 2 Samuel 14 :24 ; 1 Corinthiens 13 :12 ; 2 Corinthiens 3 :7 ; Apocalypse 1 :16 ; Nombres 12 :6-8 ; Matthieu 18 :10.
  27. 27. Nul ne peut voir Dieu et vivre. Dieu dans sa Puissance a cette faculté de se faire voir selon Son désir et selon Le Visage choisi. Il accorde cette faveur à Ses adorateurs fidèles. Certains ont déjà vu le Visage Glorieux de Ya:hou:(h). 1 Jean 3 :2 ; Matthieu 5 :8 ; Jean 14 :19 ; 17 :24 ; 1 Corinthiens 13 :12 ; Hébreux 12 :14 ; Psaumes 11 :7 ; 17 :15 ; 42 :3 ; Nombres 12 :8 ; Apocalypse selon Jean 1 :16 ; 22 :4. ……………………………………………………………………………………. Discours ou Parole de grande importance, qui met en ordre, pour punir, sauver, faire vivre et réussir. Daba:r et dibé:r ‫ר‬ ‫ב‬ ‫ד‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « daba:r » et « dibé:r ». Traduit traditionnellement par « parole ». « Daba:r » signifie dire, parler en prononçant une suite réglée de mots. Psaumes 51 :6 ; Genèse 16 :13 ; Proverbes 25 :11. « Dibé:r » vient de « dibbera(ḥ) » signifiant « ordre ». L’abeille est appelée « Debora » en raison de sa merveilleuse conduite et de l’ordre dans son ouvrage. La racine de ce mot a une grande étendue. En fait, la Parole mentionnée est ordonnée. Elle n’arrive pas par cas fortuit, mais par le Décret de Dieu, qui punit par cette Parole les crimes. Il met en ordre. C’est un discours de grande importance. Josué 13 ; Ezéchiel 33 :30. C’est mettre quelque chose en ordre. Psaumes 18 :48. ……………………………………………………………………………………. Adorateurs volontaires de Dieu, en le vénérant et en le servant religieusement / Sujet volontaire de tous, en leur rendant toute sorte de devoirs. Pluriel : (Ava:di:m ‫ם‬ ‫י‬ ‫ד‬ ‫ב‬ ‫ﬠ‬ Singulier : (A:vad ‫ד‬ ‫ב‬ ‫ﬠ‬
  28. 28. Traduction exacte et complète du terme hébreu « (A:vad ». Traduit traditionnellement par « serviteur », « esclave ». En réalité, ce terme désigne la personne qui a servi religieusement Dieu en l’adorant et en le vénérant. Deutéronome 6 :13 ; Isaïe 19 :23. Il désigne aussi la personne qui sert les humains en leur rendant toute sorte de devoirs, en leur étant sujet. Genèse 15 :13. Il désigne aussi la personne qui sert la terre, en la travaillant, la labourant, la cultivant, en préparant la semence. Genèse 3 :23. C’est soit un service volontaire ou forcé. Enfin, ce terme signifie être traité avec rudesse en esclave, réduit à la servitude, être affligé, soumis, opprimé, maîtrisé, subjugué. Pour ce sens, le terme se construit avec une autre lettre, le « noun ». Pour l’étude de ce terme, voir aussi Genèse 9 :25 ; Deutéronome 6 :13 ; 10 :12, 20 ; 11 :13 ; 13 :4 ; Juges 2 :7 ; 10 :16 ; 1 Samuel 7 :3 ; 12 :11 ; 20 :24 ; 1 Rois 16 :31 ; 1 Chroniques 28 :9 ; 2 Chroniques 30 :8 ; 35 :16 ; 34 :33 ; Néhémie 9 :35 ; Job 21 :15 ; Psaumes 2 :11 ; 100 :1 ; Exode 5 :23 ; 23 :25 ; Josué 24 :15 ; Daniel 6 :20 ; Romains 15 :1. ……………………………………………………………………………………. Non ! Pas du Tout ! Ils s’interdisent à ! ‘Al ‫ל‬ ‫א‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « ‘Al ». Traduit traditionnellement par « non » ou « pas ». Il comporte l’idée d’interdiction. C’est une particule qui exprime la prohibition ! C’est exhorter à ne pas faire quelque chose. Il peut aussi s’excuser de faire quelque chose. Genèse 49 :6 ; Proverbes 31 :1 ; Psaumes 1 :1 (ce terme s’y trouve trois fois dans ce verset). ……………………………………………………………………………………. Éon Transcription exacte du terme grec « aïôn » des versions en grec. Colossiens 1 :26 ; Hébreux 1 :2 ; Ephésiens 2 :2 ; Matthieu 12 :32. Traduit traditionnellement par « temps », « siècles », « monde », « âges », « ère », « toujours », « éternel »,
  29. 29. « l’empire ». Ephésiens 1 :21 ; 2 :7 ; 3 :9 ; 1 Corinthiens 2 :6-8 ; 1 Timothée 1 :17. La Nouvelle Bible Segond, édition d’étude, 2002, reconnaît dans ses notes en bas de pages l’exactitude du terme « Éon » dans le texte sacré. (Page 1551 sur Éphésiens 2 :2 ; Page 1553 sur Éphésiens 3 :9, 11 ; Page 1569 sur Colossiens 1 :26 ; Page 1589 sur 1 Timothée 1 :17 ; Page 1610 sur Hébreux 1 :2). En Hébreux 1 :8, nous lisons en grec « Ton trône ! Ô Dieu ! Est établi pour l’Éon du Éon ! » Ce verset est traduit traditionnellement « établi pour toujours » ou « établi pour le siècle du siècle ». Manifestement, ce terme désigne autre chose que « le siècle ». En fait, les premiers Chrétiens croyaient à la création des Éons par Notre Seigneur ! Ils croyaient à l’existence de treize Éons, avec leurs sphères, leurs portes, leurs gardiens, leurs anges, leurs Puissances (archons). Ces Éons sont conduits à leur perte, pour être dissous et renouvelés. La réunion de ces Éons est l’accomplissement d’Éphésiens 1 :10 « En vue d’une réalisation du Plérôme quand les temps seraient accomplis : récapituler tout dans l’Oint, ce qui est dans les Cieux comme ce qui est sur la planète ! » Ces Éons sont situés en-dessous des « Régions du Milieu » et des « Régions de la Droite » et de « la Terre des Trésors de Lumière ». Le Chrétien doit être parfait en connaissance, pour être délivré des Puissances des Ténèbres. Sinon, il peut tomber en leurs pouvoirs. Livres canoniques des premiers Chrétiens : « Évangile de la Vie Parfaite de Ya:ḥou:shoua)-Mirya:m » 59 :12 ; 65 :8 ; et « La Fidèle Sagesse ». ……………………………………………………………………………………. Toutes les catégories de créatures infidèles à Dieu. Go:yi:m ‫ﬦ‬ ‫י‬ ‫ו‬ ‫ג‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « go:yi:m ». Traduit traditionnellement par « païens » (du latin « paganus » signifiant « paysan » « rustre »), « Gentils » (du latin « gentes » signifiant « nations »), « non-Juifs ». En réalité, les Juifs aussi sont appelés « go:y:im » par Dieu en Genèse 25 :23. Ce terme signifie des genres ou des catégories de créatures. En fait, c’est
  30. 30. souvent l’infidélité à Ya:ḥou:(ḥ) qui les caractérise. Genèse 10 :5 ; 17 :20 ; 25 :23 ; Isaïe 9 :2 ; 26 :15 ; 49 : 6 ; Joël 1 :6. Voir aussi Genèse 27 :31 ; Psaumes 2 :11 ; 82 :8 ; Isaïe 2 :1 ; 19 :21 ; Jérémie 1 :5 ; Michée 4 :1 ; Sophonie 3 :9 ; Romains 1 :16 ; 2 :14 ; 3 :29 ; 11 :13 ; Actes 9 :15 ; 10 :45 ; 11 :1, 18 ; 13 :46- 48 ; 14 :27 ; 15 :7, 12, 16 ; 22 :21 ; 26 :17, 20, 23 ; 28 :28 ; Matthieu 4 :15 ; 5 :46, 47 ; 6 : 7, 32 ; 9 :10 ; 10 :5 ; 12 :21 ; 18 :17 ; 20 :25 ; 24 :9, 14 ; 25 :32 ; 28 :19 ; Galates 1 :16 ; 2 :2, 7-9, 12, 14 ; 3 :8, 13 ; 1 Corinthiens 5 :1, 9-13 ; 12 :2 ; 1 Thessaloniciens 4 :5 ; 1 Pierre 2 :12. Il désigne parfois la différence de religion. Deutéronome 12 :30 ; 29 :17 ; 2 Samuel 7 :23 ; 2 Rois 17 :29 ; 18 :33 ; 19 :12 ; Isaïe 36 :18 ; 37 :12 ; Jérémie 2 :11 ; 2 Chroniques 32 :15, 17. Parfois, la différence de territoire. Isaïe 36 :18 ; Psaumes 105 :44 ; 2 Chroniques 32 :13. Parfois, la différence politique. 1 Samuel 8 :5, 20 ; Isaïe 14 :6, 18 ; 41 :2 ; Jérémie 25 :14. Parfois, la différence de langue. Genèse 10 :5, 20, 31. ……………………………………………………………………………………. Un vrai retour à Dieu par la repentance et la pénitence, le changement de résolution et de manière de vivre, étant opposés au péché, recréés et rétablis. Shou:v ‫ב‬ ‫ו‬ ‫ש‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Shou:v ». Traduit traditionnellement par « repentir » ou « changement radical ». Il désigne soit : 1) Un lieu, le retour d’une chose vers un lieu où elle tend, qu’elle désire naturellement. Genèse 18 :10 ; Psaumes 60 :3 ; 164 :4. 2) La colère. Le fait de revenir à soi-même, à son sang-froid, s’apaiser, se tranquilliser, se calmer. La colère de Dieu. Jérémie 2 :35 ; Isaïe 5 :25 ; Psaumes 6 :4. 3) Lorsque nous retournons à Dieu. Il signifie se convertir, se repentir, faire pénitence. Car, quand on pèche, on se détourne de Dieu, on s’éloigne de Dieu. Psaumes 6 :4 ; 80 :4 ; Deutéronome 30 :2, 8, 9, 10. 4) Rendre la pareille. Psaumes 116 :12. Rendre la récompense ou se venger. Psaumes 6 :4 ; 18 :21 ; 28 :4 ; 116 :7 ; Genèse 50 :15 ;
  31. 31. 2 Rois 8 :6. 5) Retourner, être détourné, se tourner d’un côté ou de l’autre. Soit le mouvement du corps. 1 Rois 2 :16 « ne me fait pas retourner le visage (tout triste et troublé) à cause du refus ». Soit le mouvement de l’âme. Il s’agit alors d’un changement de dessein, ou d’action. Un changement de vie en mieux, une conversion ou un retour à Dieu. Par conséquent, il désigne une repentance, une résipiscence, un retour opposé à l’éloignement causé par le péché. C’est changer de résolution et de manière de vivre. Recréer, rétablir. 1 Samuel 30 :12 ; 1 Rois 17 :22 ; Josué 24 :12. ……………………………………………………………………………………. Le très noble Seigneur Sacrificateur divin, d’éminente qualité, Prince élevé au-dessus, dans des charges honorables pour servir. Ko:ḥé:n ‫ן‬ ‫ה‬ ‫כ‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Ko:ḥé:n ». Traduit traditionnellement par « prêtre » ou « sacrificateur ». Il vient du verbe « ki:ḥé:n » signifiant « il s’est acquitté de sa charge », « il a servi », « il a exercé des charges honorables ». En Chaldéen, il signifie « Prince ». Exode 18 :3, 4 ; Deutéronome 10 :6. Il englobe trois idées fondamentales : 1) Sacrificateur ; 2) Prince ; 3) Seigneur. 2 Samuel 8 :18 ; 20 :26 ; 2 Rois 8 :18 ; Genèse 14 :5 ; 41 :45 ; 47 :22 ; Exode 18 :1 ; 1 Rois 4 :2 ; 5 :51 ; C’est un grand homme en quelque dignité placée. Il est élevé au-dessus, d’éminente qualité, très noble et divin. Il est Prince, Conseiller, Prêtre, Sacrificateur dans son sacerdoce, Ministre de Dieu. Isaïe 28 :7 ; 61 :10 ; Psaumes 99 :6 ; Job 12 :19 ; 2 Samuel 8 :18 ; Exode 18 :1 ; Genèse 47 :22. Pour le rang magistral, il suffit de rajouter « grand ». ……………………………………………………………………………………. Essence Véritable, Existence Puissante qui dure toujours. Yé:sh ‫ש‬ ‫י‬
  32. 32. Traduction exacte et complète du terme hébreu « Yé:sh ». Traduit traditionnellement par « Éternel ». 1) Il veut dire « il est » ou « ils sont ». Exode 3 :8 ; Genèse 23 :44, 49 ; Isaïe 43 :8. 2) C’est un nom et un verbe ! C’est un verbe qui s’attribue à tous les genres et à toute sorte de personnes. Il désigne l’essence et l’existence. Psaumes 135 :17. 3) Il désigne ce qui existe véritablement et ce qui doit durer toujours. ……………………………………………………………………………………. Mûrs, complets, entiers, sans défaut, parfaits, innocents, purs, intègres, droits. Ta:mi:m ‫ﬦ‬ ‫יּ‬ ‫מ‬ ‫ת‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Ta:mi:m ». Traduit traditionnellement par « parfait ». Ce terme englobe trois idées fondamentales. 1) Intègre, complet, entier, parfait, sans défaut. Lévitique 25 :30 ; Josué 10 :13 ; Nombres 6 :14 ; 19 :2 ; Proverbes 1 :16. 2) Intègre, parfait, pur, innocent. Psaumes 19 :8 ; 119 :1 ; Genèse 6 :9 ; Proverbes 2 :21 ; Deutéronome 18 :13 ; Job 37 : 16. 3) Intègre, droiture. Josué 24 :14 ; Amos 5 :10 ; Proverbes 28 :18 ; Psaumes 84 :12 ; 1 Samuel 14 :41. ……………………………………………………………………………………. « Qu’il en soit ainsi ! Sûrement ! Véritablement, solidement, avec fermeté, constance, probité, confiance, foi, loyauté et fidélité ! » ‘A:mé:n ‫ן‬ ‫מ‬ ‫א‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « ‘A:mé:n ». Il signifie « Qu’il en soit ainsi ! » Il englobe les idées de solidité, de fermeté (Isaïe 7 :9), de confiance ferme et inébranlable, de foi (Genèse 15 :6 ; Exode 17 :12 ; Deutéronome 1 :32 ; 1 Rois 11 :38). Le mot hébreu « omé:n » signifie « nourricier », à cause de la fidélité qu’il doit témoigner au nourrisson qui lui est confié. Le terme hébreu « ‘A:mé:n » possède aussi la racine des mots « vérité », « loyauté », « fidélité »,
  33. 33. « constance », « probité ». Nombres 5 :22 ; Deutéronome 27 :15 ; 32 :4 ; 1 Rois 1 :36 ; Néhémie 5 :13 ; 2 Samuel 20 :19 ; Psaumes 12 :2 ; 31 :34 ; Proverbes 14 :5 ; Jérémie 11 :5 ; 28 :6 ; Isaïe 26 :2 ; 65 :16 ; Hoshéa 4 :1 ; Jean 1 :51 ; 2 Corinthiens 1 :19, 20 ; Apocalypse selon Jean 3 :14. Notre Seigneur l’utilisa très souvent avant de donner un enseignement, une prophétie ou une promesse. Matthieu 5 :18 ; 6 :2, 5, 16 ; 24 :34 ; Jean 1 :51. Il est utilisé par les Chrétiens. Romains 1 :25 ; 1 Pierre 4 :11 ; Hébreux 13 :20, 21 ; Apocalypse selon Jean 1 :7 ; 22 :20 ; 1 Corinthiens 14 :16. ……………………………………………………………………………………. Ambassadeur. Male’a:kh ‫ך‬ ‫א‬ ‫ל‬ ‫מ‬ Traduction exacte et complète du terme hébreu « Male’a:kh ». Traduit traditionnellement par « ange » ou « messager ». Il signifie « envoyé ». Genèse 48 :16 ; Matthieu 27 :19. Il signifie également « servir ». Matthieu 27 :2 ; Malachie 3 :1. Il est envoyé pour exécuter quelque chose. Job 1 :14 ; Isaïe 33 :7 ; 41 :19. En réalité, ce terme est un nom de dignité ! 1 Samuel 23 :27 ; Isaïe 63 :9 ; Genèse 16 :7 ; Hébreux 1 :14. Bien que ce titre soit aussi donné aux créatures des Ténèbres, les envoyés de Lumière sont des Messagers de Ya:ḥou:(ḥ), le Dieu Tout-Puissant, le Juge et le Gouverneur universel, l’Autorité Suprême. Aggée 1 :13. ________________________________________________________________ 2. Quelques informations sur l’Épître de l’Apôtre Polycarpe aux Philippiens Livre des Écritures Saintes, qui respire l’Amour. Rédigé à l’origine en Hébreu. Cela est attesté par les styles typiquement hébraïques. Telle la redondante de la préposition, répétition en hébreu, intolérable en grec. Voir site chretiensretablis.com à la Page « Écriture de Dieu ».
  34. 34. Rédigé après les martyres à Rome des Apôtres Paulus, Ya:ḥou:Rranane (Jean) et Ignace. Polycarpe fut baptisé par l’Apôtre Ya:ḥou:Rranane (Jean) lorsqu’il convertit toute l’île de Patmos, avant de revenir à Éphèse. La ville de Philippes était la principale du District de Macédoine, la Métropole. Située dans la partie orientale du District. Son nom complet : Colonia Augusta Julia Philippensis. C’était une ville militaire. Connut pour ses riches mines d’or et d’argent, à proximité, au pied du Mont Pangée. Actes 16 :11, 12. Aujourd’hui, en ruine et appelée Félibé. C’est Paulus qui fonda l’Assemblée dans cette ville. Lydie de Thyatire, marchande de pourpre, et sa maisonnée furent converties dans cette ville. La devineresse, délivrée du démon, aussi. Actes 16 :11-15. Là, Paulus et Silas furent battus et jetés en prison, torturés. Actes 16 :16-24. Suite à leur libération miraculeuse, le geôlier et sa maisonnée se convertirent. Actes 16 :25-34. Cette Assemblée était exemplaire et chère au cœur de Paulus. Philippiens 4 :2, 16. L’Apôtre Épaphrodite était l’Ange de cette Assemblée. Il faisait partie des Soixante-douze Disciples du départ. Philippiens 2 :25 ; 4 :18. ________________________________________________________________ 3ème Partie : L’APÔTRE POLYCARPE, FIDÈLE AMBASSADEUR DE L’ASSEMBLÉE DE SMYRNE Apocalypse de Jean 2 :8-11. Polycarpe devint Chrétien sur l’ile de Pathmos. C’était lorsque l’Apôtre Ya:ḥou:Rranane (Jean) convertit toute l’île, durant son exil, sous l’Empereur Romain Domitien, vers l’an 90 de notre ère.
  35. 35. Polycarpe habitait chez ses parents, dans la ville de Bacchus, sur l’Ile de Pathmos. Polycarpe était l’aîné. Il avait un frère. Sa mère s’appelait Flore. Le nom Polycarpe signifie « fruit abondant » ! Ils étaient des Païens idolâtres. Le père de Polycarpe s’appelait Nacien. Il était un puissant magicien redouté, pratiquant la nécromancie. Il s’opposa virulemment à l’Apôtre Ya:ḥou:Rranane (Jean). Il fut vaincu ! L’Apôtre Ya:ḥou:Rranane (Jean) baptisa Polycarpe et toute sa famille et ses serviteurs. Il baptisa son Père Nacien, rendu aveugle par Ya:ḥou:(ḥ) ! Il lui rendit la vue miraculeusement, seulement après son baptême. Polycarpe fut oint Apôtre. Il était aussi l’Ambassadeur et le Président de l’Assemblée secrète et unie des fidèles, réunie pour les Mystères de Dieu, de Smyrne. Smyrne est aujourd’hui en Turquie. L’Apôtre Ignace, Ambassadeur de l’Assemblée d’Antioche de Syrie, disciple de l’Apôtre Pierre, était en chemin pour être livré à Rome aux lions. C’était sous le règne de Trajan. Enchaîné et gardé par des soldats romains, Ignace alla chez l’Apôtre Polycarpe. Car, Smyrne est sur la route. L’Apôtre Ignace désirait ardemment voir l’Apôtre Polycarpe. Leur entretien les fortifia ! L’Apôtre fidèle Polycarpe vint à Rome du temps de leur Surveillant infidèle Anicet. Anicet était Surveillant et Ambassadeur de cette Assemblée comme Polycarpe l’était de l’Assemblée de Smyrne. Anicet n’était pas Pontife. La liste légendaire des Pontifes de Rome fut inventée de toutes pièces par l’Empereur Païen Constantin le Grand et Sylvestre 1er le Surveillant hérétique de Rome. Le vicaire successeur de Pierre fut Matthias, à Jérusalem et non Rome. Voir le site chretiensretablis.com à la Page « Eglise divine ». Les versions de la Bible furent
  36. 36. truquées par Constantin le Grand qui voulait asseoir son autorité sur toutes les Églises. Polycarpe se rendit à Rome car celle-ci se rebellait contre la vérité ! Déjà à son époque, les infidèles avaient changé la date de la fête de la Pâque Chrétienne. Que Polycarpe ramena à l’Église de Dieu plusieurs hérétiques, c’est le témoignage écrit d’Irénée de Lyon lui-même (Fleury, tom. I. Liv. 4. Num. 25.). Longtemps plus tard, une autre persécution des Chrétiens fut dirigée par l’empereur Romain Marc Aurèle. Trois jours avant sa propre arrestation, pendant sa prière, Polycarpe eut une vision ! Il vit son oreiller brûlé par le feu ! Il déclara : « Je dois être brûlé vif ! » Recherché, il se retira ailleurs. Trahi par un serviteur torturé, il est arrêté un soir. Il ne veut pas s’échapper mais déclare : « Que la Volonté de Ya:ḥou:(ḥ) soit faite ! » Il sert un repas à ceux qui étaient venu le chercher. Il leur demande une heure pour pouvoir prier seul. Il prie debout, les bras en croix, deux heures de temps ! Puis, on l’emmène sur un âne, à la ville. Le magistrat venu l’arrêter, Hérode, et Nicet, l’emmènent dans leur char. Ils veulent le forcer à renier son Dieu. « Quel mal y a-t-il donc à dire : « César est le Seigneur ! » ? » Polycarpe refuse ! « Ni la prison, ni la faim, ni les supplices, ni la mort, ne seraient pas capables de me porter à rien de semblable ! » Il est insulté et éjecté violemment du char par ces Païens. Polycarpe tombe. Il s’écorche la jambe. Il se relève et poursuit à pied. Dans l’arène, avant son supplice, les Chrétiens entendirent une voix venant des Mondes Supérieurs : « Courage ! Polycarpe ! Sois fort ! Montre-toi Homme ! » En présence de Philippes, le Proconsul Quadratus se livre à un interrogatoire. Il menace Polycarpe à plusieurs reprises !
  37. 37. On le pousse à crier : « À bas, les Athées ! » Car pour les Païens, les Chrétiens sont considérés faussement comme des Athées ! Il dira, désignant la foule de Païens : « À bas, les Athées ! » Car pour l’Apôtre, ce sont les Païens qui sont les Athées ! Poussé à maudire Notre Seigneur Ya:ḥou:shoua(, Polycarpe refuse ! Il répond avec assurance et fermeté : « Il y a quatre-vingt-six ans que je sers l’Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes ! Il ne m'a jamais fait aucun mal ! Comment pourrais-je blasphémer mon Dominateur Suprême et mon Sauveur ? Puisque tu simules ignorer qui je suis, entends-le de moi franchement : Je suis Chrétien ! Et si tu veux apprendre la Sagesse de ma religion, accorde-moi un jour et écoute-moi ! » Il le menace de le faire brûler tout vif ! Polycarpe réplique avec Courage et Foi : « Tu me menaces d'un feu, qui brûle une heure et qui s'éteint vite ! C'est que tu ignores, le feu du Jugement à venir ! Du châtiment éternel ! Réservé aux impies ! Mais, pourquoi tardes-tu ? Traite-moi comme tu voudras ! » Le visage de Polycarpe est plein de joie, de confiance et de majesté ! Le Proconsul, lui, est tout étonné ! Il envoie un héraut proclamer à haute voix par trois fois que Polycarpe confessa qu’il est Chrétien ! La foule hurle : « Le voilà ! Le Docteur de l’Asie ! Le père commun des Chrétiens ! Le destructeur de nos Dieux ! Celui qui, par ses enseignements, détourne tant de gens de sacrifier et d’adorer ! »
  38. 38. La foule prépare le bûcher. Il est rapporté par écrit que les Juifs furent les plus actifs et les plus zélés pour cette sale besogne, selon leur coutume. Polycarpe se déshabilla lui-même ! Il se déchausse ! Polycarpe refuse d’être cloué au bûcher pour être tenu ! « Celui qui me donne la force d’affronter le feu, me donnera aussi celle de rester immobile sur le bûcher, sans qu’il soit besoin de vos clous ! » On lui lia alors que les mains dans le dos. Voici sa prière publique, qui sanctifia le Nom du Père : « Ya:ḥou:(ḥ) ! Dieu Tout-Puissant ! Père de Ya:ḥou:shoua(-Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes, Ton Enfant Bien-Aimé et Béni ! De qui nous avons reçu connaissance de Ton Nom ! Toi ! Le Dieu des Ambassadeurs, des Puissances et de toute la Création ! Dieu de toute la race des doux qui donnent des aumônes, font le bien, preuve de bonté indulgente et rendent service, qui vivent en Ta présence ! Je Te bénis, pour m’avoir jugé digne de ce jour et de cette heure ! Digne d’être compté au nombre de Tes martyrs ! D’avoir part avec eux au calice de Ton Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé par les Prophètes ! Pour ressusciter à la vie éternelle de l’âme et du corps, dans l’incorruptibilité de l’Esprit-Saint ! Que je puisse, aujourd’hui, être admis en Ta présence, avec eux, comme une victime grasse et agréable ! De même, que le Sort que Tu m’avais préparé, que Tu m’avais fait voir d’avance, Tu le réalises maintenant ! Dieu de Vérité ! Dieu exempt de mensonge ! Pour ce Bienfait indispensable octroyé par un Supérieur et pour toutes choses, je Te loue ! Je Te bénis ! Je Te glorifie ! Par l’Essence Véritable, Existence Puissante qui dure toujours, le Grand et très noble Seigneur Sacrificateur divin des Mondes Supérieurs, d’éminente qualité, Grand Prince élevé au-dessus, dans des charges honorables pour servir ! Ya:ḥou:shoua(- Oint, Dominateur suprême, Puissant, Glorieux, de Puissance invincible, annoncé
  39. 39. par les Prophètes ! Ton Enfant Bien-Aimé ! Par lui, que le Poids important, impressionnant, tout-puissant de l’Autorité splendide, de l’Honneur, de la riche Dignité, qui impose le respect, soit à Toi ! Avec lui et le Saint-Esprit ! Maintenant et dans les éons à venir ! Amen ! » Il fut alors brûlé vif, sur les deux heures de l’après-midi, dans l’amphithéâtre de Smyrne, en présence du Proconsul et de tout le peuple. De puissants miracles se produisirent ! Des témoins oculaires fidèles témoignèrent par écrit. Les flammes du bûcher s’écartèrent du corps ! Elles formèrent un voile de feu au- dessus de sa tête ! Il était comme un pain dans un four, ou comme l'or purifié dans celui-ci ! Une odeur plus excellente que les plus grands parfums exquis sorti de son corps ! Son corps vivant ne brûlant pas, il fut achevé, la tête tranchée d’un coup de glaive ! Un fleuve de sang jaillit de son corps. Il sorti une telle quantité de sang qu’il éteignit le feu ! Une colombe s’échappa de sa plaie ! Une colombe avait aussi plané sur Polycarpe lors de son ordination divine ! Les Juifs refusaient que son corps soit donné aux Chrétiens. Ils accusaient faussement ceux-ci d’idolâtrie à cause de leur vénération sainte des Apôtres. Sur la demande des Juifs, Nicète réclama une seconde fois au Gouverneur que le corps ne soit pas enterré. Donc, le centenier (celui qui exécuta l’Apôtre), remit le feu et réduisit le corps en cendres ! Néanmoins, certaines cendres sacrées et des os furent recueillis par les Chrétiens. « D’une plus grande valeur que les pierres précieuses ! Plus éprouvés que l’or pur ! » Pour que l’honneur soit rendu à ceux qui ont combattu avant nous, comme
  40. 40. un entraînement et une préparation aux futurs combattants pour les suivre ! Non pas pour l’adorer à la place de Notre Seigneur, comme disent les Païens ! Car nous ne pouvons quitter Ya:ḥou:shoua-Oint, qui a souffert pour le salut de tous ceux qui doivent être sauvés, et que nous adorons, parce qu’il est Fils de Dieu ! Mais, nous aimons les martyrs, car ils sont dignes d’être aimés, comme étant les disciples et les imitateurs du Seigneur ! A cause de l’amour extrême qu’ils ont eu pour Ya:ḥou:shoua-Oint, leur Maître et leur Roi ! » Il fut le douzième Chrétien, mort en martyr à Smyrne ! L’Apôtre fidèle Polycarpe était âgé de plus de cent ans ! APÔTRE POLYCARPE AMBASSADEUR DE L’ASSEMBLÉE DE SMYRNE
  41. 41. Document réalisé pour l’Église rétablie, le 01.08.2015, par Jean-Jacques PUGIN, Apôtre non par la volonté des hommes mais par la seule Volonté de Ya:ḥou:(ḥ). 45 Rue de la Savoyarde, 73230 Saint-Alban-Leysse, France. Vous êtes autorisés et encouragés à faire des photocopies puis à diffuser ce document mais toutes activités commerciales ou financières avec celui-ci sont interdites. Copyright déposé ce jour. Site chretiensretablis.com

×