Les femmes et le résultat des élections   communales du 14 octobre 2012                      Communication au   Conseil wa...
Femmes et politique en Belgique• 1893 : Extension du suffrage : suffrage universel masculin,  tempéré par le vote plural• ...
Origines des réserves« Mais, c’est tout récemment, dans la question si délicate du vote desfemmes que la volonté libérale ...
Mais éligibilitéEntre-deux-guerres• Trois élues : Lucie Dejardin (POB), Isabelle Blume (POB), Alice  Degeer-Adère (PCB)• D...
Et les suffrage arriva• 1948 : suffrage universel• 1949 : première élection législative au suffrage universel
Gouvernement Leburton IPremier ministre                                                             Edmond Leburton       ...
Gouvernement Leburton IIPremier ministre                                                                         Edmond Le...
L’entrée poussive dans la modernité• Lois Smet-Tobback (1994) : Pas plus de deux tiers de candidats  du même sexe• Lois de...
Femmes et politique au plan local Regards sur le scrutin de 2012
Hainaut : 69 communes545 conseillères communales sur 1579 postes en jeu : 34,52%Plus de conseillères que de conseillers :S...
La plus faible présence de conseillères communales• Dour :                        24,0%• Franes-lez-Anvaing :          23,...
Nombre de femmes tête de liste62 sur 308 listes présentées dans les différentes communes duHainaut : 20,13%Jurbise :      ...
29 communes sur 62 où aucune femme ne conduit de liste• La relation entre le nombre de listes déposées dans la  commune et...
Nombre de femmes dans le collège124 sur 462 : 27,1%dont 10 femmes bourgmestre sur 69 : 14,5%•   Courcelles•   Montignies-L...
•   Seneffe :                  4 sur 7•   Estine :                   3 sur 5•   Jurbise :                  3 sur 6•   Ham-...
Les filtres de la vie politique50% de candidates34,5% de conseillères communales29,0% d’échevines (Présidentes du CPAS)14,...
• 15 attribution « Egalité des chances »   – 4 exercées par un homme
La présence sur la liste n’assure pas l’élection•   Le problème familial (I)•   Le problème familial (II)•   Le problème p...
Les spécificités de la contrainte institutionnelle                   au plan local• Pondération de moitié de l’effet dévol...
• Chiffre d’éligibilité : (Vp*Sp)/(Sp+1)• Pot commun : Vcp*Sp
Distribution des sièges à l’intérieur                                de la liste MR à Visé                                ...
Distribution des sièges à l’intérieur                           de la liste PS à Visé                               3865  ...
Score moyen par candidat en fonction                  du genre (brut)                   Liège    Neupré Oupeye Soumagne Es...
Score moyen par candidat en fonction                 du genre (net 1)                   Liège          Neupré      Oupeye ...
Score moyen par candidat en fonction          du genre (net 2)                  Liège            Neupré      Oupeye    Sou...
• L’effet « tirette » sera avant tout symbolique et faiblement  matériel• En matière de contrainte institutionnelle :• La ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Egalité des chances entre hommes et femmes et contraintes institutionnelles aux élections communales et provinciales - Pascal Delwit

474 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
474
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
130
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Egalité des chances entre hommes et femmes et contraintes institutionnelles aux élections communales et provinciales - Pascal Delwit

  1. 1. Les femmes et le résultat des élections communales du 14 octobre 2012 Communication au Conseil wallon de lEgalité entre hommes et femmes Liège, 18 février 2013 Pascal Delwit Centre d’étude de la vie politique de l’ULB pdelwit@ulb.ac.be
  2. 2. Femmes et politique en Belgique• 1893 : Extension du suffrage : suffrage universel masculin, tempéré par le vote plural• 1919 : Extension du suffrage : suffrage universel masculin : – les veuves ont le droit de vote: elles ‘remplacent’ leur mari• 1919 : suffrage universel pour les élections communales
  3. 3. Origines des réserves« Mais, c’est tout récemment, dans la question si délicate du vote desfemmes que la volonté libérale s’est affirmé avec le plus d’autorité –jusqu’à s’imposer à l’adversaire. Une coalition clérico-socialiste s’estformée pour satisfaire l’appétit des partis extrêmes au détriment dulibéralisme, en appelant immédiatement les femmes au voteprovincial. Le résultat certain était de livrer le Sénat à une majoritécléricale homogène – et de le mettre en conflit avec la Chambre – touten y renonçant l’extrême gauche. Il était aussi de livrer aux catholiquesles deux provinces de Liège et de Hainaut. Avant tout, il était évidentque le fonctionnement de nos institutions parlementaires seraitgravement vicié par le dissentiment des deux assemblées. Conscientsde nos responsabilités, nous nous sommes unanimement etvictorieusement opposés à cette reprise que nos adversaires seréservent de reprendre si les résultats de l’élection les y autorisent »Albert Devèze
  4. 4. Mais éligibilitéEntre-deux-guerres• Trois élues : Lucie Dejardin (POB), Isabelle Blume (POB), Alice Degeer-Adère (PCB)• Deux cooptées : Marie Spaak-Janson (POB), Maria Baers (UC)• Une sénatrice provinciale : Odile Maréchal (VNV)
  5. 5. Et les suffrage arriva• 1948 : suffrage universel• 1949 : première élection législative au suffrage universel
  6. 6. Gouvernement Leburton IPremier ministre Edmond Leburton PSBVice-Premier ministre et ministre du Budget Léo Tindemans CVPVice-Premier ministre et ministre des Finances Willy De Clercq PVVMinistre de la Défense nationale Paul Vanden Boeynants PSCMinistre des Affaires étrangères Renaat Van Elslande CVPMinistre des Communications Edward Anseele BSPMinistre de la Santé publique, de lEnvironnement et de la Famille Jos De Saeger CVPMinistre de la Justice Herman Vanderpoorten PVVMinistre de lÉducation nationale Michel Toussaint PSCMinistre de la Politique scientifique, des Cantons de lEst et du Tourisme Charles Hanin PSCMinistre des Travaux Publics Alfred Califice PSCMinistre de la Prévoyance sociale Frank Van Acker BSPMinistre de lIntérieur Édouard Close PSBMinistre de lÉducation nationale Willy Calewaert BSPMinistre des Affaires bruxelloises Guy Cudell PSBMinistre de lAgriculture Albert Lavens CVPMinistre des Classes moyennes Léon Hannotte PLPMinistre de la Culture française Pierre Falize PSBMinistre de lEmploi et du Travail Ernest Glinne PSBMinistre des Affaires wallonnes Jean-Pierre Grafé PSCMinistre de la Culture flamande et des Affaires flamandes Jos Chabert CVPSecrétaire dÉtat à la Politique portuaire Henry Fayat BSPSecrétaire dÉtat à la Fonction publique Placide De Paepe CVPSecrétaire dÉtat à lAménagement du Territoire et au Logement Abel Dubois PSBSecrétaire dÉtat à lÉconomie régionale Luc Dhoore CVPSecrétaire dÉtat à la Famille Maria Verlackt-Gevaert CVPSecrétaire dÉtat à lAménagement du Territoire et au Logement Marcel Wandewiele CVPSecrétaire dÉtat à la Coopération au Développement Irène Pétry PSBSecrétaire dÉtat au Budget Antoine Humblet PSCSecrétaire dÉtat aux Réformes institutionnelles et administratives Jef Ramaekers BSPSecrétaire dÉtat aux Réformes institutionnelles et administratives Louis Olivier PLPSecrétaire dÉtat aux Cantons de lEst et au Tourisme Guillaume Schyns PSCSecrétaire dÉtat aux PTT Jos Daems PVVSecrétaire dÉtat au Commerce extérieur André Kempinaire PVVSecrétaire dÉtat à lÉconomie régionale Jean Defraigne PLP
  7. 7. Gouvernement Leburton IIPremier ministre Edmond Leburton PSBVice-Premier ministre et ministre du Budget, chargé des Relations commerciales extérieures Léo Tindemans CVPVice-Premier ministre et ministre des Finances Willy De Clercq PVVMinistre de la Défense nationale Paul Vanden Boeynants PSCMinistre des Affaires étrangères Renaat Van Elslande CVPMinistre de la Santé publique, de lEnvironnement et de la Famille Jos De Saeger CVPMinistre de la Justice Herman Vanderpoorten PVVMinistre de lÉducation nationale Michel Toussaint PSCMinistre de la Politique scientifique, des Cantons de lEst et du Tourisme Charles Hanin PSCMinistre des Travaux publics Alfred Califice PSCMinistre de la Prévoyance sociale Frank Van Acker BSPMinistre de lÉducation nationale Willy Calewaert BSPMinistre des Affaires bruxelloises et de la Coopération au développement Guy Cudell PSBMinistre de lAgriculture Albert Lavens CVPMinistre de la Culture française et de lAménagement du territoire et du Logement Pierre Falize PSBMinistre de lEmploi et du Travail Ernest Glinne PSBMinistre des Affaires wallonnes Jean-Pierre Grafé PSCMinistre de la Culture flamande et des Affaires flamandes Jos Chabert CVPMinistre des Communications et de la Politique portuaire Jef Ramaekers BSPMinistre des Classes moyennes et des Réformes institutionnelles et administratives Louis Olivier PRLSecrétaire dÉtat à la Fonction publique Placide De Paepe CVPSecrétaire dÉtat à lÉconomie régionale, à lAménagement du Territoire et au Logement Luc Dhoore CVPSecrétaire dÉtat au Budget Antoine Humblet PSCSecrétaire dÉtat aux PTT et au Commerce extérieur Jos Daems PVVSecrétaire dÉtat à lÉconomie régionale Jean Defraigne PLPSecrétaire dÉtat aux Réformes institutionnelles et administratives Elie Van Bogaert BSP
  8. 8. L’entrée poussive dans la modernité• Lois Smet-Tobback (1994) : Pas plus de deux tiers de candidats du même sexe• Lois de 2002 : parité sur les listes et alternance dans les deux premiers candidats• Extension aux plans communal et provincial• Au moins un membre de chaque sexe dans les exécutifs
  9. 9. Femmes et politique au plan local Regards sur le scrutin de 2012
  10. 10. Hainaut : 69 communes545 conseillères communales sur 1579 postes en jeu : 34,52%Plus de conseillères que de conseillers :Seneffe : 52,4%Quasi-paritéLa Louvière : 48,8%Montiginies-le-Tilleul : 47,6%Antoing : 47,4%Chièvres : 47,1%Merbes-le-Château : 46,7%Colfontaine : 44,4%Pont-à-Celles : 44,0%Comines-Warneton : 44,0%
  11. 11. La plus faible présence de conseillères communales• Dour : 24,0%• Franes-lez-Anvaing : 23,8%• Aiseau-Presles : 23,8%• Fleurus : 22,2%• Leuze-en-Hainaut : 21,7%• Honnelles : 17,6%• Froidchapelle : 15,4%Absence de relation entre la magnitude et le nombre de conseillèrescommunalesCoefficient de corrélation : 0,07
  12. 12. Nombre de femmes tête de liste62 sur 308 listes présentées dans les différentes communes duHainaut : 20,13%Jurbise : 3 sur 4Saint-Ghislain : 2 sur 3Estinnes : 2 sur 3Thuin : 3 sur 5Montignies-le-Tilleul : 2 sur 4Lens : 2 sur 4Mont-de-l’Enclus : 1 sur 2Chapelle-lez-Herlaimont : 6 sur 13
  13. 13. 29 communes sur 62 où aucune femme ne conduit de liste• La relation entre le nombre de listes déposées dans la commune et le nombre de femmes tête de liste est positive• Coefficient de corrélation : 0,58
  14. 14. Nombre de femmes dans le collège124 sur 462 : 27,1%dont 10 femmes bourgmestre sur 69 : 14,5%• Courcelles• Montignies-Le-Tilleul• Seneffe• Jurbise• Lens• Quévy• Quiévrain• Chimay• Estinnes• Celles
  15. 15. • Seneffe : 4 sur 7• Estine : 3 sur 5• Jurbise : 3 sur 6• Ham-sur-Heure-Nalinnes : 3 sur 7• Lessines : 3 sur 7• Montignies-le-Tilleul : 3 sur 7• Frameries : 3 sur 7Une seule femme membre du Collège : 29 communes sur 69 (42%)Absence de relation entre la taille du Collège et le nombre de femmesTaux de corrélation : - 0,02Mais présence de relation entre le nombre de femmes au Collège et lenombre de femmes éluesTaux de corrélation : 0,5
  16. 16. Les filtres de la vie politique50% de candidates34,5% de conseillères communales29,0% d’échevines (Présidentes du CPAS)14,5% de bourgmestres
  17. 17. • 15 attribution « Egalité des chances » – 4 exercées par un homme
  18. 18. La présence sur la liste n’assure pas l’élection• Le problème familial (I)• Le problème familial (II)• Le problème professionnel (I)• Le problème (II)• La prime aux sortants• La quasi-absence d’effet dévolutif : importance relative de la place sur la liste
  19. 19. Les spécificités de la contrainte institutionnelle au plan local• Pondération de moitié de l’effet dévolutif de la case de tête• Détermination spécifique du chiffre d’éligibilité et du « pot commun »
  20. 20. • Chiffre d’éligibilité : (Vp*Sp)/(Sp+1)• Pot commun : Vcp*Sp
  21. 21. Distribution des sièges à l’intérieur de la liste MR à Visé 4081 CE 3710 Pot commun : 4060 1 NEVEN Marcel 1.699 2.011 3.710 2.049 1 2 DESSART-COUCHARD Viviane 1.185 2.525 3.234 2 3 MALMENDIER Xavier 818 818 3 4 DESSART Christine 701 701 5 5 KARIGER Stéphane 709 709 4 6 CAHAY Béatrice 506 506 7 7 MAIRLOT Fabrice 306 306 8 KNOPS Christelle 252 252 9 GERMAIN Danny 364 364 1010 PAULISSEN Maureen 397 397 911 RONDAY Gregory 289 28912 YAPAR Nazmiye 172 17213 GILLARD Gaëlle 307 30714 VERCHEVAL Simon 611 611 615 DOBBELSTEIN Steffi 249 24916 LEHAEN Philippe 242 24217 DAMARIO Maria Concetta 137 13718 LEROY Louis-Marie 188 18819 GECGIN Mitat 93 9320 VALENZANO Maria 92 9221 TASSET Elisa 155 15522 FLUCHARD Isabelle 172 17223 KINET-GAION Marie-Claire 183 18324 JEUKENS Benoit 310 31025 THIRY Guy 500 500 8
  22. 22. Distribution des sièges à l’intérieur de la liste PS à Visé 3865 CE 3514 pot commun 4340 1 SIMON Gil 1.825 1.689 3.514 2.651 1 2 MELEN Claude 460 2651 3111 2 3 THEUNISSEN Francis 869 869 3 4 SINI-SCHRUSE Marie 200 200 5 OLISLAGERS Philippe 324 324 10 6 LACH Nadine 295 295 7 COLAK Ernur 595 595 4 8 THYS-LEJEUNE Blanche 331 331 9 9 VANDEVELDE Camille 540 540 610 LOTTO Marie-Rose 295 29511 BRABANTS Jean-Marc 319 31912 RODRIGUEZ Susana 105 10513 LONGLE Michaël 210 21014 QUEVEDO Charlotte 132 13215 AIT ALLA Saïd 209 20916 SNYDERS Bee 106 10617 ELAERTS Christian 131 13118 KLIPPERT Sophie 153 15319 PAPAGEORGIU Cédric 419 419 720 MAES Océane 261 26121 YARDIM Muhammet 174 17422 EL-MAHTOUCHI Assia 125 12523 GIULIANI Marco 357 357 824 TEZCAN Semiha 132 13225 HOFMAN Michel 592 592 5
  23. 23. Score moyen par candidat en fonction du genre (brut) Liège Neupré Oupeye Soumagne Esneux f 561 71 63 86 134Ecolo h 391 87 98 87 95 Rapport 170 -16 -35 -1 39 f 829 109 286 299 218PS h 1733 196 664 542 203 Rapport -904 -87 -378 -243 15 f 861 197 186 131 265MR h 744 181 225 198 196 Rapport 117 16 -39 -67 69 f 472 122 305 99 208CDH h 709 248 279 149 253 Rapport -237 -126 26 -50 -45
  24. 24. Score moyen par candidat en fonction du genre (net 1) Liège Neupré Oupeye Soumagne Esneux f 474 71 63 86 112Ecolo h 391 73 70 87 95 Rapport 83 -2 -7 -1 17 f 829 109 286 299 218PS h 1261 145 531 409 203 Rapport -432 -36 -245 -110 15 f 604 140 186 131 163MR h 744 181 225 198 196 Rapport -140 -41 -39 -67 -33 f 472 122 246 99 208CDH h 610 224 279 133 192 Rapport -138 -102 -33 -34 16
  25. 25. Score moyen par candidat en fonction du genre (net 2) Liège Neupré Oupeye Soumagne Esneux f 474 71 63 86 112Ecolo h 391 73 70 87 95 Rapport 121,2 97,3 90,0 98,9 117,9 f 829 109 286 299 218PS h 1261 145 531 409 203 Rapport 65,7 75,2 53,9 73,1 107,4 f 604 140 186 131 163MR h 744 181 225 198 196 Rapport 81,2 77,3 82,7 66,2 83,2 f 472 122 246 99 208CDH h 610 224 279 133 192 Rapport 77,4 54,5 88,2 74,4 108,3
  26. 26. • L’effet « tirette » sera avant tout symbolique et faiblement matériel• En matière de contrainte institutionnelle :• La fin du vote préférentiel et la tirette• Plus d’une femme dans le Collège – Changement immédiat – Changement à terme => Voix de préférence

×