2016 01 30 PRE info STR-INNO ETS

250 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
250
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2016 01 30 PRE info STR-INNO ETS

  1. 1. Innovation et information stratégique Une expérience concrète dans l’administration publique québécoise Geneviève Drolet, M. S. I. Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (QC) 30 janvier 2016
  2. 2. Il n’y a pas de mauvaises questions. Il n’y a pas de mauvais commentaires. Il n’y a que des humains curieux et motivés à apprendre….
  3. 3. Plan de la discussion Parcours professionnel Innovation Information stratégique / intelligence économique
  4. 4. Qu’est-ce que l’innovation?  L’innovation est une façon de penser, un mode de vie, un leitmotiv pour aller plus loin et se dépasser.  L’innovation n’est pas confinée aux seules questions de recherche et d’économie, ni restreinte au marketing ou au développement de produit. Elle doit être le socle sur lequel s’érige l’action d’une entreprise, d’une organisation.  L’innovation n’est pas linéaire. Il ne s’agit pas d’un processus qui commence à la lettre A et se termine à la lettre Z. L’innovation est un cycle parfois ordonné, parfois chaotique.  L’innovation émerge dans le débat et l’échange d’idées.  L’innovation est l’affaire de tous; c’est un projet collectif auquel tous doivent contribuer. Toutes ces personnes disent la même chose, dans des mots différents. C'est pourquoi l'innovation est si complexe et simple à la fois!
  5. 5. L’innovation au Québec (1)  Deux politiques (PQSI 2001 / PNRI 2013) & deux stratégies (SQRI1 2007 / SQRI2 2010)  Instabilité des structures gouvernementales (15 instances responsables en 35 ans).  Plusieurs programmes gérés dans différents ministères.  DIRD/PIB : de bonnes performances, mais un déclin depuis 2006.  Investissement des entreprises en RD: un retard important Québec : 1,29 % OCDE : 1,61 % Pays 3% : Tous +↑ 2,0% 1,00 1,25 1,50 1,75 2,00 2,25 2,50 2,75 3,00 Québec Canada Évolution des investissements en RD par rapport au PIB, comparaison Québec/Canada (1997-2012) 0,00 0,50 1,00 1,50 2,00 2,50 3,00 3,50 4,00 Évolution des dépenses de RD du secteur des entreprises (% PIB) 2006 2009 2013
  6. 6. L’innovation au Québec (2)  Trois niveaux décisionnels (municipal, provincial, fédéral) se préoccupent de l’innovation, chacun de son côté. Sans oublier les initiatives qui émergent du privé, de plus en plus nombreuses.  Un soutien à l’innovation essentiellement axé sur la fiscalité à la RD.  Une approche qui développe les collaborations, les réseaux (consortiums, etc.).  Les jeunes entreprises innovantes (- de 5ans) sont celles qui créent le plus d’emplois. Young firms contribute disproportionality to job creation, OCDE, 2001-2011
  7. 7. Lien innovation / intelligence (1) Pour prendre une « bonne décision », il faut de l’information qui soit :  d’excellente qualité (exacte, fondée sur des faits et provenant de sources fiables);  ponctuelle (en temps réel, c’est-à-dire présentant les conditions les plus récentes);  complète (pas nécessairement exhaustive);  pertinente (en lien direct avec les préoccupations stratégiques). Pour innover, il faut bien connaître :  ses compétiteurs et/ou ses partenaires potentiels;  les marchés acquis et ceux à conquérir;  les décisions qui peuvent influencer notre action;  les tendances à moyen et long terme;  l’état des connaissances dans le domaine (recherche, technologie, etc.)
  8. 8. Lien innovation / intelligence (2) L’information stratégique et l’intelligence ont une plus value considérable sur les processus d’innovation :  Elles mettent en valeur les succès autres que technologiques (politiques, approches, etc.) tels qu’expérimentés ailleurs dans le monde  Elles permettent une réflexion comparative des pratiques exemplaires auprès des pays champions en innovation  Elles ouvrent des perspectives nouvelles pour le Québec, des voies auxquelles nous n’aurions peut-être pas pensé.
  9. 9. De la veille stratégique à l’intelligence  Transformer l’information stratégique en intelligence passe par l’analyse.  Donner « une perspective », c’est : 1. Replacer l’information dans un contexte plus large 2. Établir des relations entre des faits, des contextes et des tendances qui n’apparaissent pas, au départ, liés de façon évidente. Intelligence = Mettre les faits en perspectives Établir des liens
  10. 10. Processus : le cycle du renseignement DIRECTION COLLECTE TRAITEMENT ANALYSEDIFFUSION STOCKAGE DÉCISION / ACTION COLLABORATION
  11. 11. Principales tâches d’une équipe spécialisée en information stratégique  Assiste la haute direction (vision, anticipation)  Contribue à l’élaboration des politiques d’innovation  Analyse l’information stratégique en réponse à des questions spécifiques  Identifie des tendances (actuelles ou à venir)  Produit des rapports d’information stratégique sur des sujets-clés.  Diffuse de l’information à l’interne (MESI) et à l’externe (partenaires et grand public)  Contribue aux communautés de pratique dans le domaine
  12. 12. Particularités organisationnelles  Plusieurs centaines, voire des milliers d’employés  Structure décisionnelle complexe et instable  Fonctionnement très hiérarchique et bureaucratique  Outils et ressources limitées  Pas de vision ni de politique gouvernementale en matière de veille ou d’intelligence.  Souvent pas d’unités de veille, ou un seul « pôle de veille » pour toute l’organisation  R-H veille : souvent une ressource consacrée à temps partiel…  Innovation organisationnelle = la clé du succès de la veille
  13. 13. Les défis  L'information est un investissement, pas une dépense.  Sortir le renseignement de son confinement aux milieux policiers et militaires.  Sortir l’information des bibliothèques et des médias.  Former des spécialistes de qualité et se doter d’une autorité propre (ordre, association, etc.)  Démocratiser l’intelligence : des milieux le plus variés possibles, tant au sein de l’État que dans les entreprises et les milieux universitaires;  Construire des réseaux d’échange et de collaboration en information de l’innovation, aux antennes et ramifications multiples, liées par le même objectif (Veille Connect).  Des décideurs à l’écoute, qui accordent plus de valeur aux faits qu’aux conseils abstraits.
  14. 14. Les répercussions  QuébecInnove, inspiré des Fraunhofers (Allemagne), des Instituts Carnot (France) et des Catapul Centers (UK)  UBI Index : étalonnage mondial des incubateurs universitaires. Collaboration active Suède-Québec  PNRI : défis de sociétés inspirés de l’analyse des défis sociétaux ailleurs dans le monde.  Tableau des indicateurs de suivi de la Politique national de la recherche et de l’innovation (PNRI) : inspiré des Key Performance Indicators ailleurs dans le monde  Programme Premier brevet du MESI : inspiré du programme allemand INSTI (pour « INnovation STImulation ») qui existe depuis 1995 (BMBF).
  15. 15. Messages clés  Spécialistes de la « vue d’ensemble ». Cette connaissance est riche et précieuse. Elle confère un avantage certain sur les autres départements.  Former des équipes interdisciplinaires et diversifiées.  La qualité prime sur la quantité : un bon coup, just in time / just in case vaut mieux que six bons produits longs et qui ne sont pas lus!  Le plus près du pouvoir, le mieux c’est… Au final, c’est la prise de décision qui importe. Ayez de l’ambition!  Utiliser les TICs, au meilleur de nos possibilités.  Avoir l’esprit de synthèse est votre plus grande qualité.  Soyez proactifs, et fiez-vous à votre intuition!
  16. 16. Discussion… Questions? Je vous propose un défi… https://ca.linkedin.com/in/genevievecotedrolet https://twitter.com/GenevieveDrolet https://drive.google.com/file/d/0B2tSiEr4p FrmQmZpMHFWVjB5aFE/view

×