Les célestins

970 vues

Publié le

Histoire d'un couvent devenu seconde nécropole royale sous les Valois

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
970
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
546
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les célestins

  1. 1. HistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoires--------dededededededede--------Paris.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.fr - Histoires d’église - Les Célestins de ParisLes Célestins de ParisLes Célestins de ParisLes Célestins de Paris
  2. 2. Les costumes des CélestinsLes costumes des CélestinsLes costumes des CélestinsLes costumes des CélestinsLes costumes des CélestinsLes costumes des CélestinsLes costumes des CélestinsLes costumes des Célestins Costumes dansCostumes dansCostumes dansCostumes dans la maisonla maisonla maisonla maison Costumes deCostumes deCostumes deCostumes de cérémoniescérémoniescérémoniescérémonies Costumes deCostumes deCostumes deCostumes de novicenovicenovicenovice GravureAubinGravureAubinGravureAubinGravureAubin LouisLouisLouisLouisMilinMilinMilinMilin Costumes deCostumes deCostumes deCostumes de novicenovicenovicenovice Costumes deCostumes deCostumes deCostumes de frèresfrèresfrèresfrères convertsconvertsconvertsconverts Costumes desCostumes desCostumes desCostumes des CélestinsCélestinsCélestinsCélestins d’Italied’Italied’Italied’Italie
  3. 3. Une première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les CarmesUne première présence religieux par les Carmes AuXIIIesiècle,enpleinecroisade,SaintLouisensituationdifficilefaitlevœudefairevenirAuXIIIesiècle,enpleinecroisade,SaintLouisensituationdifficilefaitlevœudefairevenirAuXIIIesiècle,enpleinecroisade,SaintLouisensituationdifficilefaitlevœudefairevenirAuXIIIesiècle,enpleinecroisade,SaintLouisensituationdifficilefaitlevœudefairevenir enFranceencasde victoire,sixreligieuxde TerreSainteenFranceencasde victoire,sixreligieuxde TerreSainteenFranceencasde victoire,sixreligieuxde TerreSainteenFranceencasde victoire,sixreligieuxde TerreSainte Six religieux du Mont Carmel furent retenus et prirent le nom des Carmes. Ils furent installés sur un terrain du champ au plâtre. Le terrain est alors bâti avec une petite église basse, un cimetière entouré de petites maisons et de petits jardins. Cette zone sera plus tard occupée par le petit cloître. Après58 anspasséssurleslieux,lesCarmesdemandentà PhilippeV de partiret vendentle terrainàAprès58 anspasséssurleslieux,lesCarmesdemandentà PhilippeV de partiret vendentle terrainàAprès58 anspasséssurleslieux,lesCarmesdemandentà PhilippeV de partiret vendentle terrainàAprès58 anspasséssurleslieux,lesCarmesdemandentà PhilippeV de partiret vendentle terrainà JacquesMarcelen1319pourse rendreplaceJacquesMarcelen1319pourse rendreplaceJacquesMarcelen1319pourse rendreplaceJacquesMarcelen1319pourse rendreplaceMaubertMaubertMaubertMaubert Les religieux se plaignaient en effet des crues de la Seine qui tous les hivers les contraignaient de sortir en bateau. Ils trouvaient également que leur lieu de résidence était trop éloigné de l’université où ils donnaient des leçons. Danslamesureoù le lieuavaitétéconsacré,ilsveillèrentà ce queJacquesMarcelconservelesespacesDanslamesureoù le lieuavaitétéconsacré,ilsveillèrentà ce queJacquesMarcelconservelesespacesDanslamesureoù le lieuavaitétéconsacré,ilsveillèrentà ce queJacquesMarcelconservelesespacesDanslamesureoù le lieuavaitétéconsacré,ilsveillèrentà ce queJacquesMarcelconservelesespaces religieuxreligieuxreligieuxreligieux
  4. 4. Jacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècleJacques Marcel, un bourgeois parisien du XIVe siècle Deuxpremières chapelles construites après un miracleDeuxpremières chapelles construites après un miracleDeuxpremières chapelles construites après un miracleDeuxpremières chapelles construites après un miracle Selon la légende, un soir, Jacques Marcel regardait sa fille naviguer sur la Seine au coucher du soleil dans une petite nacelle. Tout d’un coup, un monstre fit chavirer l’embarcation. Le bourgeois jura alors de consacrer son terrain au culte si Dieu la sauvait. Un palmier surgit des eaux, empêchant la fille de se noyer. Lesdeuxchapelles furentconstruiteset confiéesà deuxchapelains perpétuels.Lesdeuxchapelles furentconstruiteset confiéesà deuxchapelains perpétuels.Lesdeuxchapelles furentconstruiteset confiéesà deuxchapelains perpétuels.Lesdeuxchapelles furentconstruiteset confiéesà deuxchapelains perpétuels. Sonfils, Garnier Marceldécidaà son tour de confier le terrainaux religieuxSonfils, Garnier Marceldécidaà son tour de confier le terrainaux religieuxSonfils, Garnier Marceldécidaà son tour de confier le terrainaux religieuxSonfils, Garnier Marceldécidaà son tour de confier le terrainaux religieux nouvellement arrivés à Parisau débutdes années 1350: les Célestins.nouvellement arrivés à Parisau débutdes années 1350: les Célestins.nouvellement arrivés à Parisau débutdes années 1350: les Célestins.nouvellement arrivés à Parisau débutdes années 1350: les Célestins. L’archevêque de Sens, Guillaume de Melun, confirma en 1352 ce don et l’arrivée à Paris de l’ordre fondé par le pape Célestin V.
  5. 5. La fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles VLa fondationdu couvent NotreDamedes Célestins par Charles V LesCélestins,furentintroduitsdans Parispar Robert deLesCélestins,furentintroduitsdans Parispar Robert deLesCélestins,furentintroduitsdans Parispar Robert deLesCélestins,furentintroduitsdans Parispar Robert de JussiJussiJussiJussi,conseillerdu dauphinCharles,conseillerdu dauphinCharles,conseillerdu dauphinCharles,conseillerdu dauphinCharles en 1352en 1352en 1352en 1352 Pendant la régence entre 1356 et 1360, le dauphin Charles, fils de Jean II détenu prisonnier à Londres, se rendit à de très nombreuses reprises chez les religieux. En 1358, les Célestins de Paris étaient en difficultés financières. Le dauphin leur attribua alors une bourse mensuelle de la chancellerie en contrepartie de prières pour le bien et la conservation de sa personne et de son royaume. Le futur Charles V apporta lui-même la première bourse.première bourse. Une nouvelleégliseest construitede 1367à 1370Une nouvelleégliseest construitede 1367à 1370Une nouvelleégliseest construitede 1367à 1370Une nouvelleégliseest construitede 1367à 1370 Le roi Charles V trouvant les religieux trop à l’étroit leur fit don de 10 000 francs or et 3 hectares de bois de haute futaie en forêt de Moret pour construire leur église dont la première pierre en 1367. L’archevêque de Sens consacra l’église le 15 septembre 1370. Ensuite,CharlesV supervisala constructiondu restedu monastère:Ensuite,CharlesV supervisala constructiondu restedu monastère:Ensuite,CharlesV supervisala constructiondu restedu monastère:Ensuite,CharlesV supervisala constructiondu restedu monastère: Un dortoir, un réfectoire, le cloître et le chapitre furent alors établis. Enfin, une muraille fut érigée côté Seine. Les religieux craignaient en effet que le bétail, les charriots qui passaient le long de son mur près du fleuve lui firent trop de dommages.
  6. 6. Le portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des CélestinsLe portail de l’église des Célestins Charles VCharles VCharles VCharles VJeannedeJeannedeJeannedeJeannede BoubonBoubonBoubonBoubon le papele papele papele pape CélestinVCélestinVCélestinVCélestinV GravureGravureGravureGravure MilinMilinMilinMilin Charles VCharles VCharles VCharles VJeannedeJeannedeJeannedeJeannede BoubonBoubonBoubonBoubon
  7. 7. Un trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècleUn trésor qui remonte au XIVe siècle Don du roi Charles VDon du roi Charles VDon du roi Charles VDon du roi Charles V Don de la reineDon de la reineDon de la reineDon de la reine Don du dauphin,Don du dauphin,Don du dauphin,Don du dauphin, futur Charles VIfutur Charles VIfutur Charles VIfutur Charles VI Calices, missels Deux draps d’or pour les chapelles (un orné de fleurs de lys et l’autre de soleil et étoile d’or) Une grande croix d’argent doré Image de la Vierge dorée Vase d’argent doré pour le Saint Sacrement Don de l’archevêqueDon de l’archevêqueDon de l’archevêqueDon de l’archevêque de Sensde Sensde Sensde Sens Don de Louisd’OrléansDon de Louisd’OrléansDon de Louisd’OrléansDon de Louisd’Orléans et l’autre de soleil et étoile d’or) Une grande croix d’argent doré Image de Saint Pierre dorée Grande bible en vélin Bible en cinq volumes
  8. 8. Le chœurLe chœurLe chœurLe chœurLe chœurLe chœurLe chœurLe chœur LutrinLutrinLutrinLutrin CandélabreCandélabreCandélabreCandélabre Retabledu grandautelRetabledu grandautelRetabledu grandautelRetabledu grandautel VitrauxVitrauxVitrauxVitraux CandélabreCandélabreCandélabreCandélabre GravuresGravuresGravuresGravures MilinMilinMilinMilin
  9. 9. La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2)La chapelle des Orléans (1/2) Louisd’Orléans,fils de Charles V et frèrede Charles VI, étaitun familier des CélestinsLouisd’Orléans,fils de Charles V et frèrede Charles VI, étaitun familier des CélestinsLouisd’Orléans,fils de Charles V et frèrede Charles VI, étaitun familier des CélestinsLouisd’Orléans,fils de Charles V et frèrede Charles VI, étaitun familier des Célestins En effet, il disposait de sa propre cellule dans le dortoir. Il participait régulièrement aux offices lors de l’avent et du carême avec les religieux. LouisXII, son descendantfit dresser uneLouisXII, son descendantfit dresser uneLouisXII, son descendantfit dresser uneLouisXII, son descendantfit dresser une sépulturepour son grandpère.sépulturepour son grandpère.sépulturepour son grandpère.sépulturepour son grandpère. GravuresGravuresGravuresGravures MilinMilinMilinMilin Tombede Louisd’OrléansTombede Louisd’OrléansTombede Louisd’OrléansTombede Louisd’Orléans Vitrauxde la chapellereprésentantlesVitrauxde la chapellereprésentantlesVitrauxde la chapellereprésentantlesVitrauxde la chapellereprésentantles princesde CharlesV à CharlesIXprincesde CharlesV à CharlesIXprincesde CharlesV à CharlesIXprincesde CharlesV à CharlesIX
  10. 10. La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2)La chapelle des Orléans (2/2) Lescœursdesdescendantsde Louisd’Orléansfurentdéposésdansla chapelleLescœursdesdescendantsde Louisd’Orléansfurentdéposésdansla chapelleLescœursdesdescendantsde Louisd’Orléansfurentdéposésdansla chapelleLescœursdesdescendantsde Louisd’Orléansfurentdéposésdansla chapelle Les cœurs d’Henri II, François II, Charles IX y furent installés. Prèsdel’autel,unobélisquechargéde trophées aveclesvertuscardinalesfutérigéenmémoiredesducsPrèsdel’autel,unobélisquechargéde trophées aveclesvertuscardinalesfutérigéenmémoiredesducsPrèsdel’autel,unobélisquechargéde trophées aveclesvertuscardinalesfutérigéenmémoiredesducsPrèsdel’autel,unobélisquechargéde trophées aveclesvertuscardinalesfutérigéenmémoiredesducs deLongueville,branchedeLongueville,branchedeLongueville,branchedeLongueville,branchebatardebatardebatardebatardedesOrléans.desOrléans.desOrléans.desOrléans. MonumentMonumentMonumentMonumentMonumentMonumentMonumentMonument du cœurdedu cœurdedu cœurdedu cœurde FrançoisIIFrançoisIIFrançoisIIFrançoisII MonumentMonumentMonumentMonument du cœurdedu cœurdedu cœurdedu cœurde HenriII parHenriII parHenriII parHenriII par GermainGermainGermainGermain PilonPilonPilonPilon Obélisquedes LonguevilleObélisquedes LonguevilleObélisquedes LonguevilleObélisquedes Longueville GravuresGravuresGravuresGravures MilinMilinMilinMilin
  11. 11. L’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeauxL’église était parsemée de tombeaux GravuresGravuresGravuresGravures MilinMilinMilinMilin
  12. 12. Les secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesVLes secrétaires du roi y tenaient leur confrériedepuis CharlesV Vitraildes secrétairesdu roiVitraildes secrétairesdu roiVitraildes secrétairesdu roiVitraildes secrétairesdu roi ---- GravureGravureGravureGravure MilinMilinMilinMilin ----
  13. 13. Le cloîtreLe cloîtreLe cloîtreLe cloîtreLe cloîtreLe cloîtreLe cloîtreLe cloître GravureGravureGravureGravure RobidaRobidaRobidaRobida GravureGravureGravureGravure MilinMilinMilinMilin GravureGravureGravureGravure RobidaRobidaRobidaRobida
  14. 14. Un monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longdeUn monastère, grandpropriétairefonciertout au longde son existenceson existenceson existenceson existenceson existenceson existenceson existenceson existence Leur monastère dédié à Notre Dame à Paris, Plusieurs maisons dans Paris 2,5 arpents de vigne à Dablon sur Seine 3 arpents de prés à Dravel sur Seine, 100 arpents de terre et un hôtel à En 1373En 1373En 1373En 1373 En 1790En 1790En 1790En 1790 4 classes furent reconnues : Domaine de Digny, les fermes de Barres, du Plessis, Seigneurie de Marolles, des terres en bries, pour 30 000 livres Seigneuries d’Attainville, de Plessiers les 3 arpents de prés à Dravel sur Seine, 100 arpents de terre et un hôtel à Bondoufle, Plusieurs maisons à Corbeil, Du terrain en brie 1 hôtel à Chanoy Un hôtel à Sarris, Plusieurs maisons à Orléans, Un pressoir près de Melun Seigneuries d’Attainville, de Plessiers les Vallées, de Mimorant, terres de Bobigny, Drancy, Pantin, mais aussi près de Draveil pour 36 000 livres Maisons louées à Paris pour près de 60 000 livres, Rentes sur aides et gabelles
  15. 15. Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735Le couventdes Célestins d’après le plan de Turgoten 1735
  16. 16. La fin du couventLa fin du couventLa fin du couventLa fin du couventLa fin du couventLa fin du couventLa fin du couventLa fin du couvent En 1778,l’ordredes célestinsest suppriméEn 1778,l’ordredes célestinsest suppriméEn 1778,l’ordredes célestinsest suppriméEn 1778,l’ordredes célestinsest supprimé En situation financière délicate après les guerres de religion, l’ordre des Célestins ne peut plus accueillir de novices à partir de 1769. Des accusations de corruption furent ensuite portées. Par lettres patentes, en 1778, Louis XVI prononce la fin de l’ordre en France. Le couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès viteLe couventest un tempsoccupépar les Cordeliersqui le quittenttrès vite Lorsde la révolution,l’égliseest saccagéeLorsde la révolution,l’égliseest saccagéeLorsde la révolution,l’égliseest saccagéeLorsde la révolution,l’égliseest saccagée Les tombes et les urnes furent sorties de l’église pour être transportés au Musée Français (plus tard, l’école des beaux arts) ou le Louvre. Les autres furent détruites. Le couvent est ensuite utilisé en dépôt de bois puis en caserne pour la garde républicaine sous le Consulat Toutau longdu XIXesiècle,les monumentsfurentdémanteléslorsde la constructionduToutau longdu XIXesiècle,les monumentsfurentdémanteléslorsde la constructionduToutau longdu XIXesiècle,les monumentsfurentdémanteléslorsde la constructionduToutau longdu XIXesiècle,les monumentsfurentdémanteléslorsde la constructiondu boulevardHenriIV, puisla constructionde la casernedes Célestins.boulevardHenriIV, puisla constructionde la casernedes Célestins.boulevardHenriIV, puisla constructionde la casernedes Célestins.boulevardHenriIV, puisla constructionde la casernedes Célestins.
  17. 17. Au XIXe siècleAu XIXe siècleAu XIXe siècleAu XIXe siècleAu XIXe siècleAu XIXe siècleAu XIXe siècleAu XIXe siècle Cour des cuisinesCour des cuisinesCour des cuisinesCour des cuisines ---- Gravurede AP MartialGravurede AP MartialGravurede AP MartialGravurede AP Martial ---- EgliseEgliseEgliseEglise ---- Dessinde C.Dessinde C.Dessinde C.Dessinde C. RansonnetteRansonnetteRansonnetteRansonnette ----
  18. 18. LesCélestins,l’Arsenalet l’ileLouviersLesCélestins,l’Arsenalet l’ileLouviersLesCélestins,l’Arsenalet l’ileLouviersLesCélestins,l’Arsenalet l’ileLouviers –––– Gravurede AGravurede AGravurede AGravurede A RobidaRobidaRobidaRobida ----
  19. 19. HistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoiresHistoires--------dededededededede--------Paris.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.frParis.fr http://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoires----dededede----paris.fr/celestins/paris.fr/celestins/paris.fr/celestins/paris.fr/celestins/ Sources bibliographiques : ◦ Balleydier, Alphonse. Le couvent et la caserne des célestins 1849 ◦ Millin, Aubin-Louis. Abrégé des antiquités nationale ou Recueil de monuments pour servir à l'histoire de France 1837 ◦ Sauval, Henri. Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris.1724 Crédits images : Bibliothèque Nationale de France http://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoireshttp://www.histoires----dededede----paris.fr/celestins/paris.fr/celestins/paris.fr/celestins/paris.fr/celestins/

×