BEQUIN Maxime !
Stage 3ème année!
Durée : 2 mois!
Entreprise : SERPEV!
!
!
!
!
!
!
!
!
Rapport de stage
«Leader français e...
!
!
!
!
!
Rem erciem ents...........................................3
!
I. Présentation de l’entreprise
A. Activ ités de l...
!
!
!
!
!
!
!
!
Remerciement
! !
! !
!
!
! !
!
! Je souhaite adresser mes remerciements les plus sincères aux personnes qu...
!
A. Activités de l’entreprise
!
Serpev est un des leaders français dans la conception, la réalisation et la
maintenance d...
B. Historique

5
Création de l’entreprise.
1er terrain
de football
stabilisé
!
S y s t è m e d e d r a i n a g e
renforcé ...
!
!
!
A. Introduction
!
!
Lors de ce stage dans l’entreprise Serpev, deux missions principales m’ont
été confiées. La premi...
B. Mémoire Environnemental
Objectifs :
!
Le mémoire environnemental de la Serpev constitue une partie du
dossier remis à c...
!
Le contexte et la politique environnemental de la Serpev
!
Les problèmes liés à l’environnement suscitent toujours plus ...
La Serpev s’engage alors à assurer l’intégration et la cohérence avec le tissu
urbain, à préserver les ressources naturell...
!
C. Travail sur le chantier :
Objectifs :
Suivi d’un géomètre-topographe lors des différentes étapes de travail
sur le te...
Par la suite nous retournons sur le terrain après le terrassement avec le
plan du nouveau projet, après que tout est été d...
D. Autocad :
Objectifs :
!
Modélisation informatique des données obtenues suite au travail sur le
terrain.
La modélisation...
A. Compétences acquises
!
Tout au long de ce stage dans l’entreprise Serpev j’ai accompagné un
géomètre-topographe et ai, ...
!
!
Problématique : Quelles sont les actions menées par la Serpev
pour limiter ses impacts sur l’environnement?
Les émissi...
Consommation d’énergie $
!
Les$consomma4ons$d'énergie$dans$le$domaine$des$travaux$
de$ construc4ons$ de$ sols$ spor4fs$ et...
D’autre$part,$l’eau,$tradi4onnellement$u4lisé$pour$les$tests$d’étanchéités$des$canalisa4ons$est$
remplacé$par$de$l’air$sou...
Concernant$$l’u4lisa4on$d’engrais$chimiques,$la$Serpev$propose$des$alterna4ves$visant$à$réduire$son$
empreinte$ écologique...
Pour$ éradiquer$ les$ ravageurs$ de$ type$ blackKrot,$ ou$ chenilles,$ des$ pièges$ hormonaux$ sont$
installés$ dans$ les$...
Déchets$
$ En$un$an,$les$entreprises$de$travaux$publiques$engendrent$1,5$millions$de$tonnes$de$
déchets$banals$et$plus$de$...
$
!
!
!
!
!
La$grande$majorité$de$mes$sources$proviennent$de$discussions$avec$les$différents$employés$de$
l’entreprise$et$n...
!
!
!
!
21
Annexe n°1
Annexe n°2
22
Annexe n°3
23
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Internship Report

220 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
220
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Internship Report

  1. 1. BEQUIN Maxime ! Stage 3ème année! Durée : 2 mois! Entreprise : SERPEV! ! ! ! ! ! ! ! ! Rapport de stage «Leader français en espaces sports et loisirs» Signature du tuteur : Signature du stagiaire :
  2. 2. ! ! ! ! ! Rem erciem ents...........................................3 ! I. Présentation de l’entreprise A. Activ ités de l’entreprise...........................4 B. Historique .................................................5 ! II. Miss ions, enjeux et difficu ltés rencontrés A. Introduction................................................6 B. Mém o ire env ironnem enta l..........................7 C. Trava il su r le cha ntier...............................10 D. Autoca d......................................................12 ! III. Apports personnels Co m pétences a cqu ises..............................13 ! IV. Micro-mém o ire Q uelles sont les a ctions m enées pa r la Serpev pou r l im iter ses im pa cts su r l’env ironnem ent?....................14 ! Sou rces.......................................................19 Annexes n°1, 2 et 3...........................20-22 ! ! 2 Sommaire
  3. 3. ! ! ! ! ! ! ! ! Remerciement ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! Je souhaite adresser mes remerciements les plus sincères aux personnes qui m’ont apportées leur aide et qui ont contribué à l’élaboration de ce stage.! ! ! Tout d’abord je tiens à remercier M. Dominique Lhuilier, géomètre-topographe, qui m’a permis de concrétiser ma vision du monde en entreprise et plus particulièrement du domaine des travaux publics. Toujours près à m’apporter toutes les informations relatives à son métier afin que je puisse réellement me faire une idée précise de la vie sur le chantier. ! ! ! Je tiens également à remercier M. Jean Daniel Mesnil, tuteur de stage et responsable bureau d’étude qui m’a guidé tout au long du stage à travers les différentes missions qui m’ont été confiées.! ! ! Enfin, je remercie toute l’équipe Serpev qui s’est montrée toujours à l’écoute et très disponible que ce soit dans les bureaux ou sur le chantier. ! ! ! ! ! ! ! ! 3
  4. 4. ! A. Activités de l’entreprise ! Serpev est un des leaders français dans la conception, la réalisation et la maintenance d’espaces «sports et loisirs». L’entreprise divise alors ses activités en deux axes principaux: ! ✓ Les terrains de sports, allant d’un terrain de tennis à un complexe sportif de plusieurs hectares. ✓ Les espaces verts, allant de la pelouse d’agrément aux grands parcs de loisirs urbains. ! Par ailleurs, la Serpev développe également son activité d’entretient que ce soit suite à des réalisations de l’entreprise ou extérieurs.
 4 I. Présentation de l’entreprise Service Commercial Bureau d’étude Service Travaux Service Entretient Il intervient le plus en amont possible p o u r m i e u x a n t i c i p e r l e s problématiques, accompagner le client dans ses réflexions et collaborer à la préparation d’un projet Il élabore la proposition la mieux a d a p t é e , a v e c u n r a p p o r t performance / coût optimal. Il accompagne le maître d’ouvrage, de la définition du produit jusqu’à la mise en oeuvre des travaux. Au-delà de la prise en charge et du suivi des travaux, il s’engage à maîtriser les coûts, les délais et le respect de la qualité. Il assiste le maître d’ouvrage et coordonne l’ensemble des procédures. Il entretient les espaces sportifs et les espaces verts. Il intervient sous contrat dans des opérations réalises ou non par la Serpev.
  5. 5. B. Historique
 5 Création de l’entreprise. 1er terrain de football stabilisé ! S y s t è m e d e d r a i n a g e renforcé de surface pour gazon naturelle. Revêtement synthétique polyuréthane perméable pour piste d’athlétisme. Procédé de drainage et d’irrigation souterraine Cellsystem, pour gazon naturelles et espace verts. Substrat élaboré Lavaterr pour terrains de sports en gazon naturelle. 197 197 196 197 198 198 Lors de sa création en 1966, la société Serpev a pour vocation l’aménagement d’espaces verts, tant pour les collectivités locales que pour les sociétés privés. Très vite, l’entreprise va développer l’aménagement de terrains de sports.! ! Au fil des années, chaque opération est p o u r S e r p e v u n e s o u r c e d’enrichissement de son savoir-faire et l’occasion d’apporter sans cesse des réponses innovantes, tant en termes de conseils que de solutions techniques.! CA en 2005 : 10 000 000€! CA en 2006 : 13 000 000€! CA en 2007 : 17 000 000€! Effectif : 65! 500 terrains de sports ! 50 complexes sportifs! 60 pistes d'athlétisme ! 210 terrains de tennis ! 80 systèmes d’éclairages ! 30 parcs urbains Les réalisationsLa société Quelques chiffres
  6. 6. ! ! ! A. Introduction ! ! Lors de ce stage dans l’entreprise Serpev, deux missions principales m’ont été confiées. La première consistant à assister un géomètre-topographe tout au long des étapes menant à l’aboutissement d’un projet. La seconde ayant pour but l’amélioration et la rédaction du mémoire environnemental de la Serpev. De ce fait, la dimension environnemental et le monde du chantier se sont très rapidement recoupés. Ainsi, le travail sur le terrain fut l’occasion de se rendre compte des impacts directs de l’homme sur son environnement.
 6 II. Mission, enjeux et difficultés rencontrés
  7. 7. B. Mémoire Environnemental Objectifs : ! Le mémoire environnemental de la Serpev constitue une partie du dossier remis à chaque client potentiel lors d’un appel d’offre. Ainsi la rédaction et l’amélioration de ce dossier a constitué une mission importante. En effet dans un monde où la dimension environnemental devient un axe majeur de notre société, la Serpev se doit de mettre en avant ses engagements environnementaux afin notamment de faire ressortir ses avantages concurrentiels. Procédure : ! 1. Recherches d’informations divisées en deux axes ✓ Le contexte et la politique environnemental de la Serpev. ✓ Les actions prise par celle-ci pour atténuer ou supprimer ses impacts sur son milieu. 2. Rédaction du mémoire ✓ Recouper des informations obtenues avec le mémoire existant. ✓ Restructurer le dossier et rédaction de nouvelles parties. Difficultés rencontrés : ! N’ayant jamais rédigé de mémoire environnemental auparavant, la principale difficulté lors de cette mission a été d’obtenir les informations nécessaires à sa rédaction et à la façon de le structurer. De ce fait la partie de recherche a été relativement longue. D’autre part, les différentes normes environnementales ainsi que certains procédés visant à réduire les impacts sur l’environnement m’étaient également inconnus. ! ! 7
  8. 8. ! Le contexte et la politique environnemental de la Serpev ! Les problèmes liés à l’environnement suscitent toujours plus de préoccupations dans le monde de par le fait qu’ils touchent chacun de nous au quotidien. Certes, la notion d’environnement n’est pas nouvelle bien qu’elle soit l’objet d’une lente prise de conscience : en l’espace d’un siècle nous sommes passés d’un environnement fantasmé aux limites méconnues à un environnement théorisé aux contours définis et dont la pérennité n’est pas garantie. Selon le dictionnaire l’environnement est caractérisé comme «L’ensemble des conditions naturelles et culturelles susceptibles d’agir sur les organismes et les activités humaine». Néanmoins,cette interprétation est à double sens et peut être décrit au-delà des normes éducationnelles ou sociétales, comme la relation particulière que chacun entretient avec la nature. c’est pourquoi, étant conscient de l’impact direct des activités de l’homme sur l’environnement et de leurs conséquences pour les générations présentes et à venir, il est indispensable de prendre des mesures concrètes répondant aux besoins de la planète. ! Depuis toujours l’homme façonne son environnement et aménage l’espace dans le but de se développer. Ainsi, l’activité de conception, de réalisation et d’entretien de terrains sport et d’espaces verts est un élément central de la société puisqu’il va permettre à des millions d’adeptes de se rassembler et d’évoluer dans un espace nouveau. Pour ce faire, les rapports avec l’environnement sont inéluctables puisque la création de telles espaces modifient jusqu’à la nature du terrain et par conséquence leur intégration dans un milieu revisité. ! Concernant les activités de travaux publiques en général, elles se déroulent dans un environnement physique et ont dès lors de multiples incidences sur ce dernier : ! Consommation d’énergie et de matériaux naturels ! Production de déchets, action sur l’eau et les sols ! Emission de poussières ! Nuisance sonore ! Modification des écosystèmes et paysages C’est dans une optique de maîtrise de ses impacts sur l’eau, l’air, le sol, les ressources naturelles, la faune et la flore que l’entreprise Serpev a fondé sa politique environnementale. 8
  9. 9. La Serpev s’engage alors à assurer l’intégration et la cohérence avec le tissu urbain, à préserver les ressources naturelles et favoriser la qualité environnementale et sanitaire de l’aménagement mais aussi à préserver une vie sociale de proximité et conforter les dynamiques économiques. Dans ce contexte, un environnement sain constitue le pendant naturelle des idéaux de l’entreprise Serpev. ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 9 ! ! ! Pollution (eau, sol, air) ! ! ! ! ! Déchets ! ! Pollution (eau, sol, air) ! ! ! Pollution (eau, sol, air) ! ! Pollution (eau, sol, air) ! ! ! Pollution (eau, sol, air) Matériel! ! ✓ Construction ! ✓ Transport Matériel! ! ✓ Transport! ✓ Production
  10. 10. ! C. Travail sur le chantier : Objectifs : Suivi d’un géomètre-topographe lors des différentes étapes de travail sur le terrain puis au bureau. Procédure : 1. Relevé de l’existant et croquis 2. Report des mesures sur Autocad 3. Implantation des repères du nouveau projet sur le chantier Difficultés rencontrés : Lors des premières interventions sur le chantier, il a fallu me familiariser avec les différents outils d’un géomètre-topographe. Le relevé de l’existant a pour but l’obtention d’un plan de points informatique qui grâce à un croquis fait sur le terrain, nous permettra de réaliser un plan 2D grâce au logiciel Autocad (en reliant les différents points entre eux). Un levé a pour objectif de récolter des données existantes sur le terrain en vue d'une transcription à l'échelle d'un plan ou d'une carte, à partir des informations obtenues sur le terrain. Le but est donc durant cette étape de relever grâce à la station et au carnet fixé à la canne, chaque détail environnant le chantier et le terrain lui-même. Pour cela, il faut mettre la pointe de la canne sur les points à relever puis la placer le plus verticalement possible afin que les coordonnées soient assez précises en s’aidant de la bulle placée sur la canne. Il faut ensuite enregistrer ces points un par un en appuyant sur le bouton de validation au moment où la bulle est stable afin qu’ils soient directement stockés dans le carnet. En parallèle un croquis est réalisé sur lequel apparaissent les numéros des points relevés et à quoi ils correspondent comme par exemple le centre d’une plaque d’égout et son diamètre. Durant la phase de travaille au bureau, nous relions le carnet à l’ordinateur afin d’obtenir le relevé de points sur le logiciel Autocad (Voir C.) ! 10
  11. 11. Par la suite nous retournons sur le terrain après le terrassement avec le plan du nouveau projet, après que tout est été détruit, afin d’implanter les piquets permettant aux ouvriers de disposer de repères et ainsi de commencer le chantier. Pour ce faire nous calculons les points du nouveau projet à l’aide de l’ordinateur ou directement avec le carnet afin de les intégrer à la station. De ce fait, cette dernière agira de la même manière qu’un GPS et nous indiquera au centième de millimètre près l’endroit ou placer le piquet.
 11 Prisme permettant à la station de suivre la canne et de calculer ses coordonnées Station Trépied Carnet Pointe de la canne
  12. 12. D. Autocad : Objectifs : ! Modélisation informatique des données obtenues suite au travail sur le terrain. La modélisation informatique consiste à reporter les mesures faites sur le chantier à travers le logiciel Autocad afin de concevoir un plan à l’échelle du terrain. Ce plan de l’existant va permettre la conception du projet sur le même logiciel. Procédure : 1. Transfert des données reçues sur le logiciel. 2. Reproduire sur ordinateur le terrain existant à l’aide du croquis réalisé sur le terrain. Difficultés rencontrés : N’ayant jamais utiliser Autocad auparavant, il m’a fallu un certain temps d’adaptation et de prise en main du logiciel avant de pouvoir réellement travailler sur un projet de façon autonome. Toutefois nous avons eu en première année une formation CATIA, un logiciel de modélisation 3D axé sur les pièces mécaniques, ce qui m’a permis de faire rapidement le lien entre les différentes interfaces et ainsi me mettre à niveau plus rapidement. Lors de mes premières utilisations d’Autocad j’ai bénéficié d’une période d’apprentissage durant laquelle M. Lhuilier m’a expliqué les principes de bases du logiciel et les étapes à respecter. Il m’a tout d’abord donné quelques plans finis (voir annexe 3) à reproduire avant de me donner uniquement un plan de points simple (voir annexe 1) avec son croquis (voir annexe 2). Il m’a fallu par la suite tracer le plan finit sans le modèle et faire d’autres exemples. Après quelques temps j’ai pu dessiner des plans de plus en plus complexes (voir Plan Topographique joint au rapport) de chantiers sur lesquelles nous travaillions et me rendre compte de l’importance de l’observation du terrain lors de la reproduction de plan sur le logiciel. En effet, la facilité de visualisation est nécessaire lorsque le terrain n’est plus présent. 12
  13. 13. A. Compétences acquises ! Tout au long de ce stage dans l’entreprise Serpev j’ai accompagné un géomètre-topographe et ai, de ce fait, pu découvrir un nouveau métier ainsi qu’un nouvel état d’esprit. Des valeurs telles que la rigueur et l’auto-contrôle sont les deux principales compétences indispensables à ce métier. En effet chaque erreur peut avoir des conséquences importantes à l’échelle de la réalisation du projet que ce soit sur le terrain ou lors du dessin de plan avec Autocad. Sur le chantier une grande partie des points enregistrés doivent être placés au centième de millimètre près et le croquis doit être réalisé avec précision afin de pouvoir par la suite disposer des informations nécessaires pour tracer le plan. De plus, dans le cas où l’on se rendrait compte d’une erreur une fois arrivé au bureau il n’y aurait pas d’autre solution que de retourner sur le chantier. Ainsi, bien qu’au début cela puisse paraître redondant ou même considéré comme une perte de temps, j’ai rapidement pris conscience de la nécessité de contrôler son travail à chaque étape et de le réaliser avec le plus d’attention possible. ! Par ailleurs, j’ai été régulièrement en relation avec le bureau d’étude, ce qui m’a permit de comprendre le fonctionnement du groupe de l’appel d’offre jusqu’au livrable final tout en observant toutes les étapes du chantier correspondant. C’est pourquoi les notions de délai, de relation client et de travail d’équipe en entreprise m’ont parus beaucoup plus concrètes. Effectivement les conséquences d’un jour de pluie sont parfois non négligeables puisque d’une part les travaux peuvent être arrêtés et d’autre part l’eau peut causer des dégâts sur le travail en cours comme l’affaissement d’un trou ce qui engendrerait un retard important. C’est aussi dans des cas similaire que l’entretien d’une bonne relation avec le client devient indispensable afin de pouvoir être en mesure d’expliquer les raisons d’un délai et d’être compris. Enfin c’est grâce au travail d’équipe et à la communication entre les différents services que des décisions pourront être prises à temps pour répondre aux différentes problématiques.
 13 III. Apports personnels
  14. 14. ! ! Problématique : Quelles sont les actions menées par la Serpev pour limiter ses impacts sur l’environnement? Les émissions de poussières Les$ émissions$ de$ poussières$ lors$ d’un$ chan4er$ sont$ inévitables.$ Les$ vas$ et$ viens$ des$ camions$transportant$les$matériaux$naturels,$les$engins$de$chan4er$qui$circulent$sur$terre,$ qui$ nivellent$ le$ terrain$ ou$ qui$ creusent$ le$ sol$ sont$ autant$ de$ facteurs$ impliquant$ des$ projec4ons$de$résidus$poussiéreux.$Pour$diminuer$ces$nuisances$et$faire$en$sorte$que$les$ riverains$ ne$ se$ sentent$ pas$ perpétuellement$ agressés,$ l’entreprise$ Serpev$ modifie$ ses$ pra4ques,$ renouvelle$ ses$ équipements$ et$ adopte,$ chaque$ fois$ que$ nécessaire,$ des$ disposi4ons$par4culières.$ $ La$vitesse$des$véhicules$est$limitée$et$les$camions$circulent$bâchés$afin$d’éviter$les$ propaga4ons$de$poussières.$Le$matériel$circule$sur$des$chemins$déjà$revêtus$lorsque$cela$est$ possible,$de$plus,$les$engins$tout$comme$les$pistes$sur$lesquelles$ces$derniers$se$déplacent$ sont$arrosés$et$neEoyés$régulièrement.$ D’autre$part,$l’u4lisa4on$de$matériaux$de$proximités$permet$à$l’entreprise$Serpev$de$ réduire$les$distances$d’approvisionnement$en$matériaux,$ce$qui$a$ pour$ conséquence$ une$ réduc4on$ importante$ des$ émissions$ de$ poussières.$De$même$la$Serpev$prône$la$technique$du$traitement$ des$ sols$ en$ place$ amoindrissant$ de$ ce$ fait$ les$ besoins$ en$ matériaux$extérieurs$au$chan4er.$CeEe$technique$sollicitant$des$ liants$indispensables$à$la$stabilisa4on$des$sols,$la$Serpev$va$au$ bout$ de$ sa$ démarche$ environnementale$ en$ u4lisant$ des$ liants$ non$ vola4les$ et$ en$ réalisant$ des$ voies$ d’accès$ traitées.$ Finalement,$ le$ terrain$ en$ luiKmême$ mais$ aussi$ les$ pistes$ permeEant$ sont$ accès$ sont$ stabilisés$ ce$ qui$ engendre$ nécessairement$une$diminu4on$significa4ve$des$propaga4ons$de$ résidus$ poussiéreux.$ Pour$ ce$ faire,$ les$ matériaux$ granuleux$ essen4els$au$traitement$des$sols$sont$humectés$jusqu’à$obtenir$ un$taux$d’humidité$adapté$dans$une$op4que$de$conserva4on$d’un$ra4o$de$granulométrie$ constant$évitant$la$dissocia4on$des$éléments$les$cons4tuant$et$leur$diffusions$dans$l’air.$
 14 IV. Micro-mémoire:
  15. 15. Consommation d’énergie $ ! Les$consomma4ons$d'énergie$dans$le$domaine$des$travaux$ de$ construc4ons$ de$ sols$ spor4fs$ et$ d’aménagement$ d’espaces$ verts$ interviennent$ de$ mul4ples$ façons.$ A$ eux$ seuls,$les$transbordements$de$matériaux$et$l'u4lisa4on$des$ engins$de$chan4ers$absorbent$des$quan4tés$de$gasKoil$non$ négligeables$ auxquels$ il$ faut$ associer$ les$ déplacements$ journaliers$ d’une$ centaine$ de$ salariés.$ Réduire$ les$ dépenses$énergé4ques$des$chan4ers$ainsi$que$la$part$des$ énergies$ fossiles$ consommées$ représente$ donc$ une$ priorité$pour$la$Serpev.$ $ Aussi,$la$mise$en$place$de$cartes$totales$pour$le$suivi$ quo4dien$ de$ la$ consomma4on$ du$ parc$ de$ véhicule$ ainsi$ qu’une$sensibilisa4on$à$l’écoKconduite$permeEent$une$réduc4on$du$coût$énergé4que.$Par$ailleurs,$ des$ véhicules$ neufs$ consommant$ moins$ d’énergie$ et$ rejetant$ moins$ de$ CO2$ ont$ remplacés$ des$ anciens$moins$respectueux$de$l’environnement.$Afin$d’op4miser$les$déplacements$des$équipes$de$ chan4er,$mais$aussi$ceux$du$personnel$commercial$i4nérant$dans$l’ensemble$de$l’île$de$France,$tous$ les$véhicules$sont$équipés$de$systèmes$de$géo$localisa4on$disposant$aussi$des$informa4ons$trafic$en$ temps$ réel$ par4culièrement$ u4le$ aux$ abords$ de$ la$ capital.$ De$ ce$ fait,$ le$ tracé$ rou4er$ et$ par$ conséquent$le$temps$passé$sur$la$route$tout$comme$les$consomma4ons$de$carburant$sont$autant$de$ facteurs$qui,$bien$que$rela4vement$ordinaires,$représentent$un$réel$gain$de$temps$et$d’énergie.$$ ! Matériaux naturels$ Tous$ les$ ans,$ plus$ de$ 400$ millions$ de$ tonnes$ de$ granulats$ naturels$ provenant$ de$ carrières$ règlementées$sont$extraites$du$territoire$français.$Sachant$que$78%$sont$consommés$par$le$domaine$ des$ travaux$ publics,$ la$ mise$ en$ place$ de$ solu4ons$ de$ subs4tu4ons$ est$ devenue$ essen4el.$ Ces$ dernières$ présentent$ un$ double$ avantage.$ En$ effet,$ la$ technique$ de$ traitement$ des$ sols$ en$ places$ contribue$à$préserver$les$ressources$en$matériaux$naturels$qui$sont$de$moins$en$moins$abondante$ mais$permet$également$de$réduire$les$transports$de$ces$matériaux$qui,$même$pour$des$chan4ers$ rela4vement$modestes,$peuvent$facilement$aEeindre$des$volumes$de$plusieurs$dizaines$de$milliers$de$ tonnes.$$ Concernant$l'eau,$les$enjeux$touchent$principalement$la$consomma4on$et$la$ges4on$des$eaux$ pluviales,$ ce$ qui$ peut$ nécessiter$ la$ mise$ en$ place$ de$ disposi4fs$ par4culiers$en$fonc4on$des$chan4ers.$Pour$y$parvenir,$l’entreprise$ Serpev$réalise$à$chaque$début$de$chan4er$des$tranchés$équipés$de$ collecteurs$permeEant$la$récupéra4on$de$ces$eaux$qui$sont$alors$ misent$à$la$disposi4on$des$collec4vités$et$qui$peuvent$par$la$suite$ permeEre,$par$exemple,$l’arrosage$des$espaces$verts$présents$dans$ la$ville.$
 15
  16. 16. D’autre$part,$l’eau,$tradi4onnellement$u4lisé$pour$les$tests$d’étanchéités$des$canalisa4ons$est$ remplacé$par$de$l’air$sous$pression.$De$ce$fait,$la$Serpev$réalise$une$économie$d’eau$qui,$bien$que$ modeste$n’en$n’est$pas$moins$réelle,$puisque$pour$un$total$de$300$mètres$linéaires$de$canalisa4ons,$ c’est$ 84,78m3$ d’eau$ qui$ sont$ épargnés,$ ce$ qui$ représente$ également$ un$ geste$ environnemental$ précieux.$$ Enfin,$ la$ Serpev$ réalise$ des$ calculs$ de$ quan4tés.$ Ainsi,$ grâce$ aux$ calculs$ de$ cubatures$ par$ logiciel$ informa4que$ affilié$ à$ la$ sta4on$ topographique$ de$ notre$ bureau$ d’étude,$ les$ quan4tés$ de$ matériaux$nécessaires$à$apporter$pour$la$bonne$réalisa4on$du$chan4er$sont$définit$précisément$afin$ d’éviter$excédent$ou$déficit$qui$impliquerait$une$surconsomma4on$de$matériaux$naturelles.$$ Paysages et biodiversité $ Que$ce$soit$en$zone$rurale$ou$urbaine,$un$chan4er$modifie$un$paysage.$A$son$échelle,$il$peut$ notamment$perturber$tout$un$écosystème$ou$porter$aEeinte$à$la$faune$et$la$flore$se$trouvant$dans$ son$ environnement$ immédiat.$ Indubitablement,$ les$ risques$ varient$ d'un$ chan4er$ à$ l'autre$ et$ les$ mesures$à$prendre$doivent$être$adaptées$à$chacun$d’eux.$$ $ Afin$ de$ préserver$ l’environnement$ lors$ de$ l’exécu4on$ du$ chan4er,$ l’entreprise$ prendra$ toutes$ les$ précau4ons$ rela4ves$ à$ la$ protec4on$ des$ espaces$ concernés.$ Pour$ assurer$ ceEe$ protec4on,$ l’entreprise$ définit$ dans$ ce$ document$ les$ méthodes$ et$ les$ moyens$ généraux$ qu’elle$ envisage$ d’adopter$visKàKvis$du$milieu$environnant.$ L’entreprise$privilégie$l’intégrité$du$milieu$existant$à$travers$:$l’interdic4on$d’évacuer$des$résidus$et$ des$produits$divers$en$dehors$des$centres$d’enfouissement$officiels.$ Le$ main4en$ en$ permanence$ d’un$ système$ de$ récupéra4on$ des$ eaux$ pluviales,$ tout$ au$ long$ de$ la$ durée$du$chan4er.$ En$ cas$ de$ découverte$ archéologiques$ ou$ paléontologique$ fortuites,$ cellesKci$ sont$ immédiatement$ déclarées$ et$ conservées$ (applica4on$ de$ la$ loi$ portant$ sur$ la$ réglementa4on$ des$ fouilles$ archéologiques)$en$aEente$de$la$décision$des$services$compétents.
 16
  17. 17. Concernant$$l’u4lisa4on$d’engrais$chimiques,$la$Serpev$propose$des$alterna4ves$visant$à$réduire$son$ empreinte$ écologique.$ En$ effet,$ pour$ les$ zones$ de$ pe4tes$ envergures$ et$ lors$ de$ presta4ons$ ponctuelles$nous$désherberons$les$surfaces$de$façon$manuelle.$Ainsi$tous$les$déchets$ramassés$par$ ce$biais$sont$évacués$en$plateKforme$de$compostage.$ $ Par$ailleurs,$nous$u4lisons$des$amendements$organiques$cer4fiés$Ecocert$qui$sont$u4lisés$en$ agriculture$biologique.$L’emploi$de$ces$amendements$organiques$permet$d’améliorer$les$propriétés$ des$sols$sur$trois$axes$majeurs:$$ K$Physiques$:$Améliora4on$de$la$structure$des$sols$(Augmenta4on$du$pouvoir$de$réten4on,$ diminu4on$du$phénomène$de$baEance,$stabilisa4on…)$ K$Chimiques$:$Fer4lisa4on$(Enrichissement$des$sols)$ K$Biologiques$:$S4mula4on$de$l’ac4vité$microbienne$(Favorisa4on$de$la$fixa4on$des$éléments$ sur$le$complexe$argiloKhumique,$renforcement$de$la$résistance$des$plantes$ ! L’entreprise$Serpev$étant$avant$tout$un$groupe$de$paysage,$la$luEe$alterna4ve$en$faveur$de$la$ protec4on$biologique$des$espaces$verts$représente$une$des$ses$principales$priorités.$Effec4vement,$ afin$ d’éviter$ au$ maximum$ l’u4lisa4on$ de$ produits$ phytosanitaires$ dans$ le$ cadre$ de$ différentes$ démarches$environnementales$misent$en$place$par$la$Serpev$et$les$collec4vités$partenaires$(Ville$de$ Viroflay,$ville$de$VillebonKsurKYveEe,...),$nous$meEons$en$place$des$mesures$alterna4ves$à$l’u4lisa4on$ de$ces$produits$phytosanitaires.$ Dans$ le$ but$ d’assurer$ la$ protec4on$ biologique$ des$ espaces$ verts,$ nous$ u4lisons$ des$ insectes$ auxiliaires$ indigènes$ généralistes$ pour$ luEer$ contre$ les$ différents$ parasites$ tradi4onnels$ des$ planta4ons$(Pucerons,$acariens,$cochenilles,$Thrips,$Teignes,$Aleurodes)$ Le$mode$d’exécu4on$consiste$à$disséminer$dans$les$planta4ons$des$œufs,$des$larves,$des$insectes$ qui$vont$se$développer$sur$les$végétaux$à$proximité$et$éliminer$les$insectes$indésirables,$de$diverses$ manières.$ ! 
 17
  18. 18. Pour$ éradiquer$ les$ ravageurs$ de$ type$ blackKrot,$ ou$ chenilles,$ des$ pièges$ hormonaux$ sont$ installés$ dans$ les$ arbres$ afin$ de$ réduire$ l’invasion.$ Les$ pièges$ permeEent$ aux$ phéromones$ de$ se$ diffuser$ sous$ le$ couvercle.$ Alrés$ par$ les$ phéromones$ (odeur$ ar4ficielle$ du$ papillon$ femelle),$ les$ papillons$mâles$volent$autour$de$la$capsule$à$phéromones$située$sous$le$couvercle,$qui$émet$l'odeur$ du$papillon$femelle.$
 Épuisés,$ ils$ finissent$ par$ tomber$ dans$ l'entonnoir$ où$ ils$ se$ retrouvent$ piégés$ et$ se$ noient$ dans$ le$ liquide$versé$au$fond$du$seau.$ ! ! La$ Serpev$ va$ encore$ plus$ loin$ dans$ sa$ démarche$ de$ protec4on$ des$ paysages$ et$ de$ la$ biodiversité$en$favorisant$la$pollinisa4on$avec$la$mise$en$place$de$ruches.$En$effet,$dans$le$but$de$ favoriser$la$fruc4fica4on$de$certains$végétaux,$la$Serpev$installe$des$ruches$aux$seins$de$vergers$ou$ de$ jardins$ familiaux$ afin$ d’accueillir$ un$ maximum$ d’insectes$ pollinisateurs$tels$que$les$bourdons.$$ Ces$ derniers,$ contrairement$ à$ l’abeille$ domes4que,$ sont$ d’excellent$pollinisateur$dans$des$condi4ons$difficiles.$En$effet,$il$ est$capable$de$travailler$à$des$températures$très$basses$(10°C)$et$ malgré$des$condi4ons$météorologiques$défavorables$(pluies,$vent,$ faible$ luminosité).$ En$ été,$ les$ bu4neuses$ travaillent$ du$ lever$ du$ jour$jusqu'au$crépuscule.$Par$contre$une$température$supérieure$ à$35°C$provoque$l'arrêt$complet$du$bu4nage.$ Par$la$pollinisa4on,$les$bourdons$jouent$un$rôle$essen4el$dans$la$ conserva4on$ de$ notre$ patrimoine$ naturel.$ En$ transportant$ le$ pollen$ de$ fleur$ en$ fleur,$ les$ bu4neuses$ favorisent$ leur$ féconda4on,$ contribuant$ ainsi$ largement$ à$ l'améliora4on$ des$ rendements$ des$ cultures$ agricoles$ et$ à$ la$ sauvegarde$ des$ espèces$ végétales$ sauvages.$
 18
  19. 19. Déchets$ $ En$un$an,$les$entreprises$de$travaux$publiques$engendrent$1,5$millions$de$tonnes$de$ déchets$banals$et$plus$de$1$million$de$tonnes$de$déchets$dangereux.$Les$déchets$inertes$qui$bien$que$ valorisés$à$75%,$ajoutés$aux$précédents,$représentent$une$quan4té$de$déchets$considérable.$Il$est$ alors$essen4el$de$les$éliminer$en$respectant$les$exigences$règlementaires$qui$s'appliquent$à$tous$les$ déchets$ des$ entreprises.$ Cependant,$ chaque$ chan4er$ est$ différent$ et$ la$ ges4on$ de$ ces$ déchets$ nécessite$ généralement$ des$ adapta4ons$ au$ cas$ par$ cas.$ C’est$ pourquoi,$ la$ Serpev$ développe$ aujourd'hui$ de$ nouvelles$ techniques$ qui$ entraînent$ une$ réduc4on$ remarquable$ des$ quan4tés$ de$ déchets$produits.$ Ainsi,$la$technique$de$traitement$des$sols$en$places$est$encore$une$ fois$ mise$ en$ avant$ puisqu’elle$ permet,$ grâce$ au$ malaxage$ d’un$ mélange$de$ciment$et$de$chaux$coulé$sur$le$terrain,$d’augmenter$ de$manière$significa4ve$la$portance$du$sol$et$ainsi$de$conserver$ les$ cons4tuants$ d’un$ terrain$ peu$ stable$ qui$ aurait$ tradi4onnellement$ nécessité$ une$ évacua4on$ de$ ses$ composants$ puis$un$intrant$de$nouveaux$matériaux$plus$adaptés.$De$ce$fait,$ avec$des$mouvements$de$terres$limités,$des$apports$en$matériaux$ réduits$et$une$moindre$sensibilité$aux$intempéries,$le$traitement$ de$sol$est$une$excellente$solu4on$pour$valoriser$les$matériaux$du$ site$tout$en$minimisant$les$produc4ons$de$déchets.$$ Cependant,$malgré$l’évolu4on$de$ces$différents$procédés,$la$produc4on$de$déchets$reste$inéluctable.$ C’est$pourquoi$l’entreprise$Serpev$porte$une$aEen4on$capitale$au$suivi,$à$l’évacua4on,$à$l’élimina4on$ mais$aussi$à$la$valorisa4on$de$ses$déchets$dès$que$cela$est$envisageable$(Voir$le$SOSED$en$annexe).$ Nous$passons$dès$lors$de$la$phase$«$Je$jeEe$»$à$la$phase$«$Je$gère$et$je$valorise$»$mes$déchets.$$ En$effet,$la$raison$qui$pousse$au$respect$de$l’environnement$reste$le$dynamisme$et$la$volonté$de$ chacun$ de$ faire$ de$ ce$ chan4er$ un$ chan4er$ propre.$ Ainsi$ la$ Serpev$ à$ développée$ un$ SOSED$ (Voir$ annexe)$personnalisé$à$chaque$chan4er$afin$notamment$de$s’assurer$de$l’aEen4on$par4culière$que$ porte$les$acteurs$du$chan4er$au$respect$de$l’environnement.$ ! Le$geste$vert Prévoir Présence Transport Réduire Tri Valorisa4on Contrôle AMONT AVAL IN$SITU 19
  20. 20. $ ! ! ! ! ! La$grande$majorité$de$mes$sources$proviennent$de$discussions$avec$les$différents$employés$de$ l’entreprise$et$notamment$M.$Dominique$Lhuilier$que$j’ai$accompagné$durant$mon$stage.$Sa$vision$ des$ choses$ et$ sa$ pédagogie$ m’ont$ permis$ de$ concevoir$ certaines$ no4ons,$ par4culièrement$ celles$ abordées$dans$ce$rapport,$qui$m’étaient$jusqu’alors$inconnues.$C’est$aussi$sur$ses$connaissances$ainsi$ que$sur$les$conseils$de$M.$Mesnil$que$je$me$suis$appuyé$pour$la$rédac4on$de$ce$rapport$bien$que$mes$ propres$ressen4s$ainsi$que$l’expérience$acquise$durant$ce$stage$m’ont$servis$de$fil$rouge.$$$ ! Sources écrites : http://www.bonnes-pratiques-tp.com/ : Micro-mémoire http://www.btp.bluekango.com/applications-qhse-btp/gestion-des-impacts- environnementaux.html : Micro-mémoire http://www.eurovia.fr/produits-et-procedes/par-familles/recyclage-et-retraitement/ traitement-de-sols-et-materiaux-en-place : Micro-mémoire http://www.serpev.fr/ : Historique et présentation de l’entreprise ! 20 Sources
  21. 21. ! ! ! ! 21 Annexe n°1
  22. 22. Annexe n°2 22
  23. 23. Annexe n°3 23

×