PROFLUID INFOS N69

781 vues

Publié le

Revue trimestrielle de l'association française des pompes et agitateurs des compresseurs et de la robinetteire

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
781
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
59
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

PROFLUID INFOS N69

  1. 1. PROFLUIDinfos sommaire Actualités > P2 Russie/Ukraine EFICAS : Audits des systèmes de pompages A suivre... > P6 Economie Circulaire Vie de l’association > P7 Chez nos adhérents > P9 Evènements > P12 édito par Laure HÉLARD Déléguée Générale de PROFLUID Alors que nous attendons des informations positives sur la poursuite de la levée des sanctions envers l’Iran, la mise en place au cours du mois d’août d’un contrôle des exportations vers la Russie réactive pour nos professions un besoin de vigilance accrue sur ce sujet. Biens à double usage, financements, marchés de l’énergie, les sanctions concernent directement certains de nos équipements ; les effets indirects pèsent également sur les entreprises françaises : risque de sur-réglementation des banques qui refuseraient des règlements en provenance de Russie, demandes de licences d’exportation plus nombreuses et plus longues à obtenir, blocage aux douanes des produits, difficulté d’inter pré - tation des textes en l’absence de lignes directrices… Plus que jamais, sur ce dossier, les entreprises doivent anticiper et nous solliciter afin que ces sanctions atteignent leur objectif, sans pour autant pénaliser les entreprises françaises au profit d'autres nations ! 1 N°69 ASSOCIATION FRANÇAISE DES POMPES ET AGITATEURS, DES COMPRESSEURS ET DE LA ROBINETTERIE OCTOBRE 2014 L'actu en chiffres 342 EXPOSANTS FRANÇAIS SUR LE SALON WNE PAYS VISITEURS ANNONCÉS L’ÉVOLUTION DES PRISES DE COMMANDES EN POMPES, FRANCE ET EXPORT (cumul glissant sur 3 mois, juin, juillet, août 2014 comparé à 2013) -3,2% 961 LE NUMÉRO DU RÈGLEMENT EUROPÉEN publié le 12 septembre qui définit les sanctions envers la Russie (voir p. 2) 56
  2. 2. Russie / Ukraine : mise en place d’un contrôle des exportations actualités L’Union Européenne a décidé de durcir les sanctions envers la Russie, accusée de jouer un rôle déstabilisateur en Ukraine. Ces nouvelles sanctions stratégiques d’envergure, dites de « niveau III », visent à restreindre l’accès des russes aux marchés des capitaux européens, aux ventes d’armes, aux technologies sensibles dans le domaine de l’énergie et aux biens à double usage militaires et civils. > Le régime des sanctions envers la Russie a été sévérisé, suite à la publication le 12 septembre des Règlements européens 960/2014/UE et 961/2014/UE. Voici une synthèse des contrôles instaurés : Interdiction d’exporter des biens à double usage pour une utilisation militaire ou dont l’utilisateur est militaire (depuis le 1er août 2014). Le SBDU (Service des Biens à Double Usage) est en charge de déterminer ce statut militaire/non militaire du destinataire. Interdiction d’exporter des biens à double usage à destination des personnes physiques et morales en annexe IV (ceci depuis le 12 septembre 2014), sauf pour les secteurs aéronautique/spatial civil et entretien/sécurité nucléaire civil. Autorisation nécessaire pour exporter les équipements listés à l’annexe II, dont les pompes volumétriques (ceci depuis le 2 PROFLUIDinfos • N°69 • octobre 2014 1er août 2014), ainsi que pour la fourniture de services d’assis - tance technique ou de courtage dédiés à ce type d’équipement. Interdiction d’exporter les équipements listés à l’annexe II s’ils sont destinés à des projets pétroliers en eau profonde, dans l’Arctique ou pour les schistes bitumineux en Russie (depuis le 1er août 2014). Interdiction de fournir des services ou des équipements de forage, d’essais de puits, de diagraphie et complétion, ainsi que la fourniture d’unités flottantes (depuis le 12 septembre 2014). En parallèle, les principales compagnies pétrolières russes sont visées par des sanctions financières. Nous vous invitons à vous reporter aux textes pour une information plus complète. Plus d'informations sur www.profluid.org/extranet (Pôle Economique/Export) La protection de la responsabilité civile des prestataires nucléaires : un enjeu de filière La responsabilité civile concerne l’ensemble des prestataires nucléaires, qu’ils inter - viennent en France ou à l’étranger, même si, pendant des années, le sentiment généra le - ment partagé était celui d’une respon sabilité quasi nulle face aux donneurs d’ordres. Il était généralement admis que l’ensemble des activités était couvert par la Convention de Paris et que seul l’exploi tant pouvait être considéré comme respon sable en cas d’événement nucléaire. Or l’objet de la Convention est bien de couvrir les conséquences d’un accident à l’extérieur de l’installation nucléaire et donc ne sont pas concernés les dommages à l’installation nucléaire ou aux biens sur le site d’une installation (article 3 de la Convention). Les dommages matériels causés aux biens de l’exploitant ou de tiers présent sur le site, les dommages immatériels qui résultent des dommages matériels précé - dents (pénalités diverses, pertes d’exploi - tation…), les frais d’accès, dépose/repose, retrait et réparation des matériels endom - magés ou défectueux, relèvent donc poten tiel lement de la responsabilité du prestataire. Or les contrats passés avec les donneurs d’ordre soumettent les prestataires à des plafonds de responsabilité de plus en plus importants sans qu’il n’y ait de solution de protection de ces engagements faciles à identifier pour les prestataires. Pour se protéger, il faut donc limiter autant que possible les engagements contractuels et chercher des solutions de transfert de risques vers le marché de l’assurance même si aujourd’hui, dans la grande majorité des cas, la couverture du risque nucléaire est exclue des assurances qui sont proposées. Le cas se pose également à l’export et les prestataires ont besoin d’avoir une image claire de l’étendue de leur responsabilité et des solutions qui existent pour couvrir les risques. A la demande de plusieurs professions réunies au sein du GIIN (Groupement Intersyndical de l’Industrie Nucléaire), le Cabinet BESSE a été sollicité afin de clarifier l’étendue des responsabilités des prestataires du nucléaire.
  3. 3. Le métier de technicien de maintenance à l’honneur dans « Beau Travail ! » Dans le cadre de son projet « 1 million d’emplois », le Medef a lancé en début d’année un grand projet autour des métiers en tension. Ce projet, baptisé « Beau Travail ! », consistait à réaliser 110 programmes courts d'une minute diffusés en début de soirée sur les chaines de France Télévisions de mi-avril à décembre 2014. Dans ce programme diffusé chaque soir de la semaine, un jeune explique son métier et les attraits qu’il y trouve. L'objectif étant de faire connaître et de valoriser des métiers en tension sur lesquels les entreprises peinent à trouver des candidats, les formations en alternance pour y accéder et les offres d'emplois disponibles. La société PCM a participé à cette opération, avec le soutien de la FIM, en proposant le témoignage d’un technicien de maintenance, Thomas, 25 ans. Biens à Double Usage : davantage de contrôles pour la robinetterie industrielle ? Cette liste d’équipements est le résultat des travaux de groupes d’experts « spécialisés » par type d’armes de destruction massive. Ainsi, le groupe « Australie », chargé de définir les biens à double usage susceptibles d’être utilisés pour la production d’armes chimiques, a préconisé en février dernier de renforcer les contrôles sur la robinetterie industrielle. La rubrique 2B350g actuelle considère comme BDU une vanne dont tous les éléments en contact avec le fluide véhiculé sont très résistants à la corrosion (ex : corps hastelloy et joints PTFE). Début 2015, la future rubrique instaurera un contrôle également sur les vannes et soupapes de diamètre compris entre 1 pouce et 4 pouces, dont le corps (ou la chemise/manchette) est très résistant à la corrosion et dont l’obturateur est interchan - geable, même constitué d’une matière moins noble. Cette extension risque d’entraîner une hausse sensible du nombre de demandes de licences, pour une profession qui en est déjà fortement émettrice. Espérons que les délais de traitement des dossiers ne seront pas un frein à l’activité des industriels français et que les démarches de type licence globale seront encouragées et facilitées. PROFLUID suivra attentivement la mise en oeuvre de cette nouvelle liste en Europe, ainsi que son pendant américain. Les USA ont en effet mis leurs listes à jour durant l’été 2014, sans y intégrer cette nouvelle proposition concernant la robinetterie industrielle… Retrouvez la vidéo sur www.beautravail.org ainsi que de plus amples informations sur les métiers et les formations. Développement du numérique : quels impacts sur le droit des affaires ? La direction des affaires juridiques de la FIM ouvre une nouvelle rubrique consacrée aux nouvelles technologies ; à retrouver sur l’extranet de la FIM. PROFLUIDinfos • 3 N°69 • octobre 2014 > actualités Le numérique entraine des changements profonds qui ne se réduisent pas à l'aspect technique et représente désormais un facteur de compétitivité des entreprises. Les implications des nouvelles technologies sur le droit des affaires font l’objet de questions nouvelles et pas toujours bien adressées ; les contrats électroniques, le Cloud computing, la facture électro nique, la GED (Gestion Electronique de Données), les données personnelles, le e-commerce, le m-commerce, la dématé rialisation, l’identité numérique, la signature électronique, le cachet numérique seront abordés entre autres thèmes d’actualité ! Un premier guide élaboré au sein du MEDEF vient répondre aux questions qui se posent aux entreprises avec le développement des réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Twitter…) et les enjeux juridiques qui en découlent. Parmi les questions abordées, les risques à connaitre, le cadre légal, le rôle des chartes d’entreprises… Le guide « réseaux sociaux et entreprises : quels enjeux juridiques ? » est à télécharger sur www.fim.net La Commission Européenne s’apprête à dévoiler une nouvelle liste d’équipements soumis à contrôle d’exportation dans le cadre du Règlement 428/2009 « Biens à Double Usage - BDU ».
  4. 4. Audits énergétiques obligatoires avant le 5 décembre 2015 pour les entreprises Transposition française de la Directive DEEE révisée : ce qui va changer PROFLUIDinfos • N°69 • octobre 2014 4 > actualités Un certain nombre de dispositions adoptées dans le cadre de la Directive européenne « Efficacité Energétique » 2012/27/UE visent à faire baisser les consommations d’énergie. La mise en place d’audits énergétiques obligatoires pour les grandes sociétés (hors PME) en fait partie. Une conférence sur le sujet a été organisée le 11 septembre dernier par l’AFNOR, afin de faire le point sur les obligations réglementaires et l’articulation avec la normalisation. Conformément à la Directive, les entre - prises auront jusqu'au 5 décembre 2015 pour réaliser leur premier audit énergétique, qui devra ensuite être renouvelé au maximum tous les 4 ans. Les modalités concer nant les référen - tiels d’audit et la qualification des auditeurs seront précisés dans un décret et un arrêté, qui ont été soumis à la signature de la ministre au début de l’été. Les principales dispositions attendues sont : L’entreprise est définie par son numéro de SIREN. C’est sur cette base que le statut de PME/non PME doit être apprécié. Le périmètre d’audit devra couvrir 65% de la facture énergétique pour le premier audit, puis 80% pour les suivants. Les entreprises certifiées ISO 50001 sur la totalité de ce périmètre sont exemptées (l’ISO 50001 prévoyant elle-même une revue énergétique). En cas de certification ISO 50001 sur une partie du périmètre seulement, l’audit énergétique reste obligatoire sur la partie manquante. Un audit énergétique réalisé dans le cadre d’une certification ISO 14001 peut également être valorisé. L’audit peut être réalisé par un intervenant externe ou interne, qualifié selon les critères définis dans l’arrêté. Une synthèse de l’audit devra être envoyée à l’administration (Préfet de région). Le référentiel reconnu d’audit sera la norme européenne EN 16247-1 (exigences générales), complétée par les normes EN 16247-2, -3 et -4 pour les bâtiments, les procédés et les transports respectivement. A noter : une procédure d’échantillonnage est possible pour les sociétés exploitant des bâtiments tertiaires similaires (par exemple en hôtellerie). Malheureuse - ment, une telle procédure n’est pas possible pour d’autres types de sites, comme par exemple des stations d’épuration. Cette difficulté, ajoutée au très court délai restant avant la date butoir du 5 décembre 2015 et le manque de professionnels qualifiés, laissent malheu reusement craindre une efficacité limitée de cette première vague d’audits énergétiques. En parallèle, la profession des pompes et des compresseurs, consciente des enjeux, a développé des outils s’insérant particulièrement bien dans une démarche de recherche d’écono mies d’énergie. Ainsi, les normes ISO 11011 et ISO 14414 décrivent chacune une méthodologie pour réaliser un audit énergétique de système d’air comprimé et de pompage. Ces audits spécifiques, réalisés par des profes - sionnels qualifiés, permettront aux exploitants industriels d’aller plus loin que ce qu’impose la réglementation et de se voir proposer des solutions renta - bles et pragmatiques pour optimi ser le rendement de leurs installations. Publié cet été, le décret n°2014-928 transposant la Directive « DEEE » 2012/19/UE est un texte important pour les filières de traitements des déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE). Comme attendu, le système va évoluer progres si vement jusqu’en 2018 avec un élargis sement du champ d’application des équipe ments concernés, une augmentation des objectifs quantitatifs de collecte et de recyclage des déchets et un renforcement des exigences vis-à-vis des producteurs mais aussi des utilisateurs d’équipements professionnels. Ces derniers devront assurer un niveau minimal de traçabilité quand ils voudront se défaire de DEEE professionnels. Bien que des arrêtés d'application et un avis aux producteurs soient encore en attente de publication, nous pouvons déjà affirmer que ces nouvelles dispositions affecteront certains produits de notre profession. Cela renforce donc notre volonté de proposer des solutions pragmatiques pour les producteurs et les utilisateurs de nos équipements afin qu’ils continuent de bénéficier de la forte valeur matière de ces déchets.
  5. 5. Bienvenue aux « Rendez-vous PROFLUIDinfos • N°69 • octobre 2014 5 > actualités de la Mécanique » Après vingt années de succès, les « lundis » cèdent la place aux « rendez-vous de la Mécanique ». Le programme du premier semestre 2015 est disponible. C’est la rançon du succès ! Pour faire face à l’affluence, tenir compte des manifes tations régionales et offrir d’autres possi bilités aux industriels, les « lundis de la Mécanique » se transforment et… changent de nom. Les « rendez-vous de la Mécanique » prennent la suite. Ils ouvriront désormais leurs portes d’autres jours de la semaine également. Largement plébiscités, les « lundis », sont des demi-journées régionales gratuites, organisées en concertation avec la Fédération des Industries Mécaniques (FIM) et les syndicats professionnels, afin de présenter l’essentiel des résultats des travaux d’intérêt collectif, de recueillir l’avis des participants et de prendre en compte leurs demandes. 60 lundis se sont tenus en 2013, 64 en 2014. Plus de 2000 industriels s’y retrouvent chaque année. Au top 5 des thématiques ayant rassemblé le plus grand nombre de participants : les technologies prioritaires à l'horizon 2015, les robots, l'ergonomie dès la conception d'une machine, les défaillances des soudures, le contrôle non destructif (CND) pour garantir la qualité des composants métalliques ou composites. Pour 2015, et afin de répondre à la demande des industriels, cinq thématiques prioritaires de développement continuent leur percée : la fabrication additive, l’efficacité énergétique, les robots collaboratifs, les Contrôles non destructifs (CND) et l’usinage. Des thématiques spécifiques propres aux écosystèmes régionaux sont prises en compte en compte dans ce programme 2015 disponible sur cetim.fr, rubrique « Agenda ». EFICAS la formation dédiée aux audits des systèmes de pompage La mise au point par le CETIM, en collaboration avec PROFLUID, d’une formation sur les audits énergétiques des systèmes de pompage répond aux besoins de professionnalisation des audits pour permettre au plus grand nombre de maitriser les concepts et les calculs sur l’hydraulique des systèmes de pompage. Cette formation fait suite à à une proposition de PROFLUID reprise par les industriels de la Commission Pompes du CETIM avec la volonté de permettre à la profession de fiabiliser la réalisation des audits et de proposer un nouveau service à leurs clients. La maîtrise de la méthodologie de conduite d’audit des systèmes de pompage conformément aux préco - nisations de la norme ISO 14414 sera un gage de qualité et de sérieux sur le marché, très vaste, de l’audit énergé - tique. Cette formation sera ouverte à tous, avec un tarif préférentiel pour les constructeurs de pompes cotisants du CETIM ainsi que pour les adhérents de PROFLUID. La formation EFI01 qui se déroulera sur 4 jours respectera la progression suivante : Présenter et rappeler les principes et méthode de calcul des systèmes de pompage ; Décrire la norme ISO 14414 et donner les outils nécessaires pour respecter la métho dologie de conduite d’audit ; Placer le futur auditeur dans une approche systémique de l‘installation industrielle ; Partager les bonnes pratiques notamment sur l’aspect mesures et préconisations ; Mettre en situation le stagiaire sur plusieurs scénarios ; Présenter et mettre à disposition les outils informatiques nécessaires pour la réali sation des audits ; Evaluer les compétences des stagiaires en fin de stage pour leur délivrer éventuel le ment un certificat. Cette formation s’adresse avant tout à des hydrauliciens, et il sera indis - pensable que les stagiaires aient une connaissance préalable des systèmes de pompage afin de limiter la phase pédagogique de rappels théoriques. Ces acquis seront donc évalués au préalable par un questionnaire. A l’issue du stage et de l’examen, un certificat de validation des acquis sera remis aux stagiaires. La première formation se tiendra du 22 au 26 juin 2015, la 2e du 5 au 9 octobre 2015, à Nantes. CETIM ©
  6. 6. suivre... à > Ainsi, le projet de loi sur la transition énergétique dédie son titre IV à la promotion de ce concept et donne de grands objectifs de progrès en terme de lutte contre le gaspillage et de valorisation des déchets. Mais cette tendance n’est pas franco-française et la Commission Européenne a publié début juillet une feuille de route intitulée « vers une économie circulaire : programme zéro déchet pour l’Europe ». Afin d’atteindre d’importantes économies pour l’industrie (600 Milliards d’€/an !), la Commission souhaite par exemple renforcer la règlementation sur les déchets, favoriser l’utilisation de matériaux recyclés, ou encore intégrer des critères d’« efficacité matières » dans les exigences de la Directive Ecodesign. On voit donc que le législateur s’empare du sujet. Pourtant, si le modèle est économiquement viable, il devrait y avoir de la place pour des actions volontaires portées par l’industrie ! Les différentes facettes de l’économie circulaire La définition de ce concept très général peut se faire de différentes manières : par opposition au modèle économique traditionnel qualifié d’« économie linéaire », en utilisant l’image de l’économiste K. E. Boulding : « passer d’une économie de cow-boy à une économie de cosmonaute » ou de manière plus scolaire, comme dans le projet de loi sur la transition énergétique: « un modèle d’économie circulaire fondé sur le développement d’un système de production et d’échanges prenant en compte, dès leur conception, la durabilité et le recyclage des produits ou de leurs composants de sorte qu’ils puissent être réutilisés ou redevenir des matières premières nouvelles, afin de réduire la consommation des ressources et d’améliorer l’efficacité de leur utilisation. » Plus concrètement, l’économie circulaire regroupe aussi bien une gestion efficace des ressources naturelles, une prise en compte lors de la conception des produits avec l’éco-conception ou le bio-mimétisme, le développement de l’écologie industrielle qui permet aux différents acteurs économiques d’un territoire donné d’opti miser les flux de matière et d’énergie, l’apparition de nouveaux modèles économiques, basés sur l’économie de fonctionnalité, les achats responsables et le partage, une politique « zéro déchet » ou tout est recyclé, et la mise en oeuvre de la responsabilité sociétale des entreprises. 6 PROFLUIDinfos • N°69 • octobre 2014 L’application de toutes ces idées doit permettre d’assurer une croissance économique sans augmentation de la pression environnementale. L’optimisation du cycle de vie des produits sera valorisée et des innovations devraient voir le jour. L’application de l’économie de fonctionnalité permet ainsi à un fabricant de produit de valoriser directement ses efforts en terme de durée de vie du produit ainsi que ses innovations liées par exemple aux services ou à la maintenance préventive. Ce modèle impose aussi de faire appel aux technologies de l’information pour faciliter les échanges d’informations entre fournisseurs de matière, fabricants de produits, utilisateurs et recycleurs. Quelles conséquences pour notre industrie ? La mise en oeuvre de l’économie circulaire aura des conséquences sur notre industrie ; à vrai dire certaines sont déjà présentes et sont très concrètes. Des produits sont en effet déjà soumis à diverses réglementations qui mettent en oeuvre ces principes, tels que la Directive Ecodesign ou la Directive DEEE. Ces contraintes sont d’ailleurs amenées à se renforcer en couvrant toujours plus de produits et en ajoutant des exigences sur la durée de vie, la réutilisabilité des produits ou l’emploi de matériaux recyclés. Souvent pensées d’abord pour des produits grand public, les nouvelles réglementations demanderont une vigilance particulière pour qu’elles restent adaptées à nos équipements. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons poursuivre et renforcer les actions de la profession s’inscrivant dans l’économie circulaire. Par ailleurs, nos usines sont aussi impactées dans la mesure où les déchets et rejets d’une entreprise devraient, dans la mesure du possible, devenir les ressources de l’entreprise voisine. C’est ce qu’implique la notion d’écosystème industriel, qui n’est pas qu’une utopie puisqu’elle commence à être mise en oeuvre de manière systématique par endroit. Toutefois, le chemin est encore long avant que cela ne se généralise, les bonnes idées dans ce domaine étant rarement transposables d’une zone industrielle à une autre. Mais ces changements représentent aussi de nouveaux marchés. Le développement du recyclage, la réutilisation de l’eau ou encore la récupération d’énergie nécessiteront l’utilisation d’équipements tels que les pompes, robinets et compresseurs. Une opportunité à saisir pour notre industrie. Economie Circulaire : Quelles opportunités ? L’idée d’économie circulaire s’invite désormais dans tous les débats liés à l’environnement ou au développement durable. Plus qu’un buzzword, le terme est fédérateur ; il prétend réconcilier économie avec environnement et assurer une cohérence entre différents concepts et tendances visant à assurer une croissance économique dans un contexte de raréfaction des ressources naturelles. La récupération des eaux usées sur la station spatiale internationale : l’économie circulaire s’impose !
  7. 7. Réglementation gaz, attestation de conformité sanitaire, relations avec les professions de la filière, catalogues électroniques, suivi de la marque NF pour nos catégories d’équipements, le programme était particulièrement chargé pour cette demi journée consacrée à la robinetterie bâtiment sanitaire. C’est sous le soleil et sur la falaise, entre ciel et mer, que s’est tenue cette traditionnelle réunion d’échanges et d’informations : une opportunité pour les adhérents de faire un point sur les activités de PROFLUID et de prendre connaissance des derniers documents édités : guide de la robinetterie bâtiment sanitaire et fiches mémos. POLLUTEC : deux conférences PROFLUID sur le Forum Industrie Durable Par ailleurs, deux interventions sont pro gram mées sur le Forum Industrie Durable reprenant les thèmes d’actualité de la profession : Directive ecodesign : application aux pompes et aux compresseurs, point sur les dernières actualités réglementaires : le 2 décembre à 11h20 La directive Ecodesign s'applique depuis 2011 aux pompes et aux compresseurs. Les exigences en terme d'efficacité énergé tique sont de plus en plus sévères et couvrent un spectre toujours plus large de produits. Un rappel des exigences applica bles aujourd'hui et un aperçu des prochaines évolutions à attendre permettront aux bureaux d'études et aux utilisateurs de mieux se familiariser avec cette réglementation. Fin de vie des équipements fluidiques : le 4 décembre à 17h45 Les équipements des installations fluidiques (pompes, robinetterie, compres seurs…) doivent faire l'objet de mesures adaptées préalable à leur recyclage dans de bonnes conditions. La profession a souhaité formaliser et faire connaitre ses bonnes pratiques. Parallèlement, des actions sont entreprises pour, lors de la phase de conception, mieux prendre en compte la fin de vie des équipements. Nous vous donnons rendez vous sur Pollutec et vous accueillerons sur le stand Hall 6 stand DC76. PROFLUIDinfos • 7 N°69 • octobre 2014 > vie de l’association Réunion du Vimeu : une rentrée chargée Cette année encore, PROFLUID sera présent sur un stand commun à la sphère mécanicienne, avec le Cetim, la FIM et d’autres syndicats. Congrès 2015 Bienvenue à : Société PMS Société basée à CROSNE (91), PMS conçoit, fabrique et commercialise des agitateurs et des mélangeurs, pour les industries pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires et chimiques. EUROPUMP - Comité Européen des Constructeurs de Pompes : 7 au 9 mai - Dresde (Allemagne) PROFLUID - Assemblée Générale : 4 et 5 juin - La Baule CEIR - Comité Européen des Industries de la Robinetterie : 11 au 13 juin - Harrogate (Angleterre) PNEUROP - Comité européen des constructeurs de compresseurs, pompes à vide et outils à air comprimé : 25 au 27 juin - (Angleterre)
  8. 8. Nouveau Guide sur la RSE Le Guide « FD E 01-001 » est accessible à la vente sur la boutique AFNOR : www.boutique.afnor.org environnement MÉMO Nouvelles fiches Mémos : PROFLUIDinfos • 8 N°69 • octobre 2014 La FIM et ses syndicats dont PROFLUID lancent en partenariat avec l’Onisep un concours à destination des collégiens de 4e et 3e ainsi que des lycéens. L’objectif : sensibiliser les jeunes à une industrie innovante et aux métiers d’avenir du secteur. Un nouveau guide sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises est désormais disponible. Intitulé « De l’objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques », il s’agit de faire comprendre aux élèves où et comment la mécanique intervient dans la conception d’un objet du quotidien tels que par exemple un robinet ou un tube de crème solaire. Les élèves devront présenter le schéma de production de l’un de ces objets, l’environnement de l’entreprise qui l’a produit, les métiers impliqués et les parcours de formation qui y sont liés. Les élèves devront également imaginer comment l’objet choisi pourrait évoluer dans 50 ans et les évolutions du processus de production qui en découlent. A gagner : une journée à Paris et une visite des machineries de la Tour Eiffel ainsi que des casques baladeurs. Les prix seront remis aux lauréats à l’occasion de la Semaine de l’Industrie. Une mise à jour de certaines fiches Mémos Technique et Environnement a été faite pour prendre en compte les dernières informations réglementaires normatives. Attestation de Conformité Sanitaire Certificats d'Economie d'Energie Directive ATEX Directive Equipements Sous Pression Ecoconception ICPE Marquage CE Normalisation Par ailleurs, trois nouvelles fiches Mémos sont également disponibles : Règlement Produits de Construction Loi Hamon : quels impacts pour les relations commerciales Le marquage d’origine des produits Concours FIM / ONISEP : De l’objet aux métiers, découvrez les technologies des industries mécaniques > vie de l’association Intitulé « RSE - Démarche au service de la stratégie et de l'efficacité des PME mécaniciennes » ce guide est un document pragmatique, facile d’utilisation par les chefs d’entreprises, leur permettant de montrer leur engagement en matière de RSE en s’appuyant d’abord sur les actions déjà conduites au sein de l’entreprise indépendamment de la démarche RSE, et l’existence d’une démarche de progrès dans l’entreprise. Rédigé par l’UNM à la demande de la FIM, ce document vient compléter la norme ISO 26000 peu aisée et difficile à décliner concrètement pour les entreprises. Il est le résultat d’un travail de réflexion mené par un groupe de travail - auquel PROFLUID a participé - afin d’élaborer un document normatif sectoriel, permettant de valoriser l'engagement RSE des PME. MÉMO technique MÉM O économie MÉMO juridique Retrouvez la liste complète de nos mémos sur l'extranet à la rubrique Mémos : www.profluid.org/extranet Plus d’infos sur : www.onisep.fr/Concours
  9. 9. XYLEM remporte le contrat pour la PROFLUIDinfos • N°69 • octobre 2014 9 > chez nos adhérents fourniture de pompes à la plus grande station d’épuration d’Europe XYLEM a remporté le contrat pour la fourniture de pompes submersibles Flygt et d’équipement de surveillance et contrôle dans le cadre de la modernisation de la station de traitement Achères Seine Aval située en région parisienne, la plus grande station d’épuration d’Europe et la deuxième plus grande au monde. XYLEM fournira 94 pompes en tube de 40 à 300 kW, 32 pompes centrifuges de 6 à 275 kW, 15 pompes de brassage de 5 à 22 kW équipées d’hydroéjecteurs ainsi que les accessoires associés, qui assureront l’alimentation et la recirculation des eaux usées dans les bassins de la filière de traitement biologique. La station d’épuration Achères Seine Aval traite environ 1,5 million de m³ d'eaux usées par jour. Le Syndicat Interdé partemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne (SIAAP), a lancé le projet d'extension des ouvrages de biofiltration existants et la construction d'une nouvelle filière de traitement membranaire afin de répondre aux exigences de la directive européenne cadre sur l’eau. Cela permettra de maintenir la qualité et l’équilibre écologique de la Seine mais également d’optimiser l’efficacité du traitement de la station. La modernisation de la filière eau de la station Achères Seine Aval a débuté en 2002 et se poursuivra jusqu’en 2021. 64 nouvelles pompes à hélice Slimline Flygt seront utilisées. Ces pompes au profil compact permettent d’utiliser des XYLEM © tubes de diamètre inférieur à ceux utilisés pour des pompes conventionnelles, ce qui contribue à réduire l’encom brement des stations. XYLEM fournira également tous les tubes en fibre de verre renforcée par résine polyester, les modules antivortex, les élingues de levage, les systèmes de tension et de protection des câbles, ainsi que les relais de contrôle MAS 711 et MiniCAS pour piloter et protéger chaque pompe. Les premières livraisons commenceront début mars 2015 et les travaux de modernisation se poursuivront jusqu’en juillet 2018. Nouvelle gamme de pompes multicellulaires SALMSON SALMSON lance la Nexis FIRST, une gamme de pompes verticales multi cellulaires, non auto-amorçantes, à haut rendement, équipée de connexions « In-line » (en ligne) et destinée à de multiples applications : systèmes de circulation industriels, irrigation, eaux de traitement, circuits d'eau de refroidis sement, systèmes d'extinction d'incendie, stations de lavage. Cette gamme assure le transport des fluides dont la température peut varier entre -20°C et 120°C. La Nexis FIRST peut délivrer une pression maximale de 16 bar. Ses avantages : Un coût optimal La Nexis FIRST a été pensée pour répondre aux besoins des professionnels qui recherchent des solutions haut rendement, tout en maîtrisant les coûts. Alliant un corps de pompe mono-bloc, une lanterne mono-bloc et une garniture mécanique standard, la Nexis FIRST offre un excellent ratio « Performance / Investissement ». Hydraulique haut rendement Le design 3D des hydrauliques, soudées au laser, confère, à ce produit, un rendement optimal. Compacité et ergonomie Pour faciliter le remplacement, les connexions sont compatibles avec celles utilisées pour la gamme Nexis V. Grâce à leur compacité et leur conception, les pompes Nexis FIRST peuvent être installées dans la plupart des installations existantes et ne nécessitent donc pas de modification de tuyauterie. De plus, des oeillets de transport fixes garantissent une simplicité d'installation. SALMSON ©
  10. 10. Nouvelle gamme de pompes à entraînement magnétique KSB PROFLUIDinfos • 10 N°69 • octobre 2014 En juin dernier, MOUVEX, membre du groupe Pump Solutions Group (PSG®), annonçait le lancement de son nouveau concept de récupération de produits. Ce concept a été présenté lors de la rencontre annuelle de l'IFT, Institute of Food Techno - logists, les 21-24 juin 2014 à la Nouvelle- Orléans. MOUVEX a ainsi démontré aux fabricants soumis aux normes de l'hygiène industrielle, les avantages et les bénéfices (coûts, élimination du gaspillage) engen - drés par l'utilisation de la technologie à disque excentré inventée par MOUVEX. Grâce à ce concept, MOUVEX permet à ces fabricants de disposer d'une gamme complète d'outils adaptés à un marché spécifique, conçus pour valoriser les bénéfices potentiels consi dérables de la technologie de récupération de produits de MOUVEX. Pour les applications alimentaires, phar ma ceutiques et cosmétiques, la récu pération de produits se réfère à un usage optimal des produits (ou rendement) qui permet de réduire considérablement le gaspillage, et donc d'augmenter les bénéfices. Pour une récupération de produits optimale, il suffit d'identifier et d'utiliser la technologie de pompe la plus efficace et fiable, qui garantit une vidange des conduites d'aspiration et de refoulement des matières premières précieuses et des produits finis commercialisables. Depuis plus d'un siècle la technologie des pompes à disque excentré MOUVEX a permis d'optimiser le taux de récupération de produits grâce à un principe de fonctionnement qui assure de faibles écoulements sans pulsation avec un rendement volumétrique très élevé. Les pompes MOUVEX à disque excentré sont idéales pour les applications de récupération de produits optimales en raison de leur capacité à pomper de l'air, ce qui crée ainsi un effet de vide lors de l'aspiration et un effet de compression lors du refoulement. Grâce à cet effet poussoir, le « bouchon-produit » entier est expulsé KSB © MOUVEX © de la tuyauterie. L'aspiration et la compression optimales permettent aux pompes de récupérer le produit à partir des conduites de transfert à un taux pouvant atteindre 90%, ce qui représente potentiellement une économie de milliers d’Euros chaque année. D'autres bénéfices sont également à prendre à compte : possibilités de marche à sec et d'autoamorçage, concep tion sans garnitures mécaniques donc absence de fuites, absence de cisaillement et possibilité de nettoyage et de stérili sation en place (CIP et SIP). > chez nos adhérents MOUVEX lance un concept pour la récupération de produits KSB lance une nouvelle gamme plus performante et à plus haute efficacité énergétique de ses pompes Magnochem, destinées au transport de liquides agressifs, toxiques, explosifs ou inflammables dans la chimie, la pétrochimie et l’industrie de process en général. Déclinée en 52 tailles, elle se distingue par une très faible consommation d’énergie. Le Bureau d’Études du constructeur a accordé une attention particulière à la conception de la chambre d’entraînement magnétique et au parcours des fluides de circulation, de refroidissement et de lubrification. L’utilisateur a ainsi le choix entre 4 modes de fonctionnement et peut également demander à équiper la pompe d’un échangeur de chaleur externe. Cette diversité de solutions permet de sélectionner le groupe motopompe le mieux adapté au transport en toute fiabilité de liquides polymérisants, coagulants, cristallisants ou encore à bas point d’ébullition. Pour chaque taille de pompe, KSB propose plusieurs tailles d’accouplement, ce qui évite un surdimensionnement inutile de l’entraînement magnétique. De nombreuses caractéristiques techniques concourent à une sécurité de fonction nement optimale des pompes, entre autres : paliers lisses à revêtement diamanté rotors équilibrés en statique et en dynamique en usine rotor intérieur en samarium-cobalt des barrières de fuite en option côté moteur Outre la version classique en construction « process », KSB propose également une variante compacte monobloc (44 tailles différentes) pour l’installation dans des lieux exigus.
  11. 11. adhérents nos chez > Depuis une quinzaine d’années, le Groupe PCM a su évoluer dans de nombreux domaines : techni que ment, de par les innovations proposées aux clients (la technologie métal-métal avec les pompes Vulcain™, les logiciels PCM Field Track et PCM Design pour le secteur pétrolier et les pompes à cavité progressive HyCare™ et EcoMoineau™ C disponibles sur le marché depuis 2012), humainement, avec l’arrivée de nombreux collaborateurs au sein de la société ces dernières années, et enfin géogra - phiquement de par son dévelop pement à l’international. En effet, PCM compte aujourd’hui 4 géopôles et plus de 20 succursales et filiales à travers le monde regroupant près de 600 colla borateurs de 35 nationalités différentes (plus de 50 colla borateurs ont été recrutés en 2013). PCM ne cesse d’investir pour être au plus près de ses clients : ouverture de PCM Group Australia Pty Ltd en avril 2013, de LLP PCM Kazakhstan en juillet 2013 et de PCM Chile Spa en avril 2014. Ainsi, PCM a décidé de faire évoluer son logo et sa charte graphique pour accompagner le développement du Groupe tout en continuant 11 PROFLUIDinfos • N°69 • octobre 2014 à exprimer son dynamisme et son esprit d’innovation. Le logo a été travaillé pour être plus épuré et pour donner davantage de visibilité à la marque PCM. Le leitmotiv de PCM, « Keep it moving », reste toujours présent. Le dessin du rotor, symbolique qui caractérise le savoir-faire de PCM, a été conservé et intégré de manière plus moderne au nouveau logo. Une charte graphique globale a été mise en place autour de cette nouvelle identité garantissant ainsi l’unité visuelle de l’ensemble des outils de communication. GUICHON VALVES, fabricant de vannes spéciales, a reconçu l’un de ses composants d’application pétro chimique. La démarche s’est faite par écocon ception à l'aide du logiciel Atep du CETIM. Résultat : des gains environ ne mentaux et économiques. Spécialiste des vannes hautes perfor - mances et sur mesure, GUICHON VALVES a choisi d’être aussi un pionnier en anticipant une demande pour des produits plus respectueux de l’environnement. « C’est à la suite d’une formation organi - sée par le CETIM sur l’éco conception que nous avons décidé d’explorer cette voie en reconcevant l’un de nos produits phares, une vanne à passage direct en inox destinée à la pétrochimie », explique Romain Favre, responsable du bureau d'études. Soucieux des enjeux du déve - loppement durable (l’entreprise est certifiée ISO 14001), GUICHON VALVES a souhaité par là-même renforcer son positionnement d’industriel éco-responsable sans pour autant rogner sur les perfor - mances de la vanne et alourdir les coûts. Le projet a été mené dans le cadre du programme collectif « Écoconcevoir 2012- 2014 » du dispositif régional « Plan PME Rhône-Alpes ». GUICHON VALVES a ainsi pu bénéficier d’une formation de deux jours et de l’appui personnalisé d’un consultant en environnement, Grégory ELAUT. L'entreprise a utilisé le logiciel gratuit d’écoconception Atep du CETIM. « En reprenant à zéro la conception de la vanne, nous avons pu dégager plusieurs axes d’amélioration possibles comme l’emploi de matériaux recyclés, l’inté - gration de plastiques techniques, le choix d’un autre mode de fabrication, etc., poursuit Romain FAVRE. Une analyse de cycle de vie a également permis de chiffrer et de comparer les bilans environ - nementaux des produits d’origine et reconçus ». Les gains sont appréciables : des réductions de plus de 40% des indicateurs d’impacts sur le changement climatique, l’eutrophisation marine et la création d’ozone troposphérique sur la vanne reconçue, un nombre de composants diminué de 20%, une vanne allégée de 30%, des volumes morts réduits de 30% et un temps de fabrication divisé par deux. Prochaine étape : réaliser un prototype et le valider sur sites clients avant de lancer l’industrialisation. GUICHON VALVES : une stratégie verte récompensée GUICHON VALVES © La charte graphique de PCMévolue PCM ©
  12. 12. Valve World Expo Agenda des manifestations VALVE WORLD - Salon international de l’industrie de la Robinetterie Du 2 au 4 décembre 2014 • DUSSELDORF (Allemagne) www.valveworlddexpo.com PUMP SUMMIT - Salon international de l'industrie des pompes 2 et 3 décembre 2014 • DUSSELDORF (Allemagne) www.pump-summit.com POLLUTEC - Salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement Du 2 au 5 décembre 2014 • LYON www.pollutec.com SEPEM Industries Nord Salon des services, équipements, process et maintenance Du 27 au 29 janvier 2015 Parc des Expositions de DOUAI www.sepem-industries.com Agenda des prochaines réunions Sous réserve de confirmation Mardi 21 octobre Club Achats Jeudi 23 octobre CCTE - Comité de Coordination Technique et Environnement Mardi 4 novembre Département Industrie Jeudi 20 novembre Section Nucléaire Vendredi 21 novembre Département Cycle de l’eau Web Meeting Mardi 16 décembre Conseil d’Administration P RO FL U I Dinfos Vous voulez nous faire part d’un de vos projets phares, d’une innovation produit ou tout autre sujet lié à votre activité et/ou votre entreprise, envoyez vos communiqués et photos à : Roxane NICOLAS rnicolas@profluid.org Tél. +33 (0)1 47 17 62 84 Cette 9ème édition à Dusseldorf se tiendra du 2 au 4 décembre 2014, avec une belle progression du nombre d’exposants et l’ouverture d’un nouveau hall. D’après Mr. Friedrich-Georg KEHRER, directeur du salon, l’édition 2014 confirme l’essor du salon, avec 17 800m² (+14%), 639 exposants (+6,8%) ceci malgré un climat économique et géopolitique difficile. Les organisateurs sont optimistes sur la réussite de cette future édition. La participation des industriels français est également à la hausse, avec 23 entreprises exposantes contre 14 en 2012, dont plusieurs adhérents de PROFLUID. La conférence se tiendra cette année sur le salon pour améliorer les synergies entre les deux événements. La fréquentation en 2012 a été de 10 500 visiteurs représentant 57 pays. En parallèle, se tiendra pour la première fois le PUMP SUMMIT sur lequel seront présents fabricants, fournisseurs, distributeurs et utilisateurs finaux de pompes (une vingtaine d’exposants à ce jour). Ce salon sera organisé sur le même modèle que Valve World, avec une conférence et des experts internationaux qui aborderont différents thèmes dont l’efficacité énergétique, l’étanchéité, l’évolution de la normalisation et réglementation… > évènements ASSOCIATION FRANÇAISE DES POMPES ET AGITATEURS, DES COMPRESSEURS ET DE LA ROBINETTERIE 45, rue Louis Blanc - 92400 Courbevoie Tél. : +33 1 47 17 62 98 Fax : +33 1 47 17 63 00 E-mail : profluid@profluid.org www.profluid.org PROFLUIDinfos Directrice de la publication : Laure HÉLARD Conception graphique : c-toucom.com (Moulins) Photos : thinkstockphotos©, fotolia© Impression : Neuville Impressions • S.R.G.: 01 49 12 59 33

×