2013
14
ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
BANQUERÉSEAU & FINANCEMENTS SPÉCIALISÉS
Banque
EDITO
Isabelle Bastide,
Directrice Générale
BANQUE RÉSEAU ET FINANCEMENTS SPÉCIALISÉS
3
PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES T...
4
éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
5
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le ...
6
éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
7
BANQUE RÉSEAU ET FINANCEMENTS SPÉCIALISÉS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le ...
8
éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
9
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le ...
10
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
11
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
Chargé(e) de communication p.14
Chargé(e) de marketing p.16
Chargé(e) de recouvrement p.18
Comptable général(e) p.20
Contr...
FONCTIONS SUPPORTS
14
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
15
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
16
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
17
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
18
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
19
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
20
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
21
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
22
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
23
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
24
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
25
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
Analyste crédits p.28
Back Office moyens de paiement p.30
Comptable SURFI p.32
Gestionnaire Leasing  Affacturage p.34
Gest...
FONCTIONS techniques
28
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
29
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
30
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
31
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
32
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
33
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
34
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
35
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
36
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
37
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
Chargé(e) d’accueil p.40
Conseiller(ère) clientèle particuliers p.42
Conseiller(ère) clientèle professionnels p.44
Conseil...
FONCTIONS COMMERCIALES
40
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
41
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
42
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
43
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
44
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
45
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
46
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
47
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
48
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consent...
49
banque réseau et financements spécialisés
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le...
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droi...
Pour toute information, contactez :
Page Personnel
163, avenue Achille Peretti
92200 Neuilly-sur-Seine
Relations Clients :...
Etude de Rémunérations Banque Réseau et Financements Spécialisés 2013-2014
Etude de Rémunérations Banque Réseau et Financements Spécialisés 2013-2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude de Rémunérations Banque Réseau et Financements Spécialisés 2013-2014

352 vues

Publié le

Etude de Fonctions et Rémunérations par Page Personnel

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
352
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunérations Banque Réseau et Financements Spécialisés 2013-2014

  1. 1. 2013 14 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS BANQUERÉSEAU & FINANCEMENTS SPÉCIALISÉS Banque
  2. 2. EDITO Isabelle Bastide, Directrice Générale BANQUE RÉSEAU ET FINANCEMENTS SPÉCIALISÉS 3 PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS L eader de l’intérim et du recrutement spécialisés,PagePersonnelaccompagne ses clients dans la réussite de tous leurs recrutements en CDD, CDI et Intérim à travers toute la France (19 bureaux, 300 consultants). Fort d’une expertise de 20 ans, Page Personnel a développé une offre complète de services liés à la recherche et l’évaluation des profils de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés. Au travers de nos 20 divisions nous répondons avec pertinence aux besoins des entreprises. La principale force de notre marque est la spécialisation par métier et par secteur de nos équipes ; cette approche garantit un haut niveau de prestation et une connaissance parfaite des spécificités locales. La division Banque a été créée pour répondre à la diversité et à la spécificité des besoins des acteurs du secteur : banques de réseau organisées en caisses régionales ou réseau national, banques en ligne, sociétés de financement spécialisé (leasing et affacturage), établissements de crédit et de cabinets en gestion de patrimoine. C’est en s’appuyant sur ce savoir-faire et sur notre position de leader sur le marché que nous avons conçu cette étude, réalisée à partir des missions de recrutement effectuées en 2013,desentretiensavecnoscandidatsetdes informations issues de notre base de données réactualisée en permanence par nos équipes. Nos consultants «experts » vous livrent en introduction un décryptage des fonctions et secteurs sur lesquels ils opèrent au quotidien. Nous espérons que vous apprécierez le contenu de cette étude et qu’elle vous apportera un éclairage précis des métiers et des tendances des rémunérations pratiquées. Bonne lecture.
  3. 3. 4 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » La banque de réseau emploie 300 000 personnes en France, soit trois quarts de l’effectif total du secteur bancaire. Après l’année noire de 2009, le second semestre 2010 a été marqué par une nette reprise de l’activité. Cette tendance se confirme en 2011 et les principaux acteurs, notamment les grandes banques de réseau ainsi que leurs filiales spécialisées en affacturage et crédit-bail, affichent des plans de recrutement moins timides qu’en 2009. Sur la période 2011-2012, le volume annuel de recrutements externes, qui était tombé à 8 000 en 2009, devrait se maintenir au niveau de 2010, autour de 10 000 - sous réserve, bien sûr, que la conjoncture économique reste favorable. Les principales banques de réseau communiquent massivement en direction des jeunes diplômés, multipliant les événements de recrutement, renforçant les relations avec les écoles et universités ainsi que leur présence sur les forums emplois étudiants. Toutes cherchent en effet à attirer de jeunes talents pour poursuivre le rajeunissement de leur pyramide des âges et compenser les nombreux départs à la retraite. Cette politique explique que, sur l’ensemble du secteur, près de deux tiers des recrutements concernent des jeunes de moins de 30 ans. En 2012, la tendance de rémunération devrait être similaire à celle de 2011, à savoir une augmentation timide, sauf pour les métiers pénuriques où elles devrait être plus significative. Malgré une évolution faible des salaires d’embauche des jeunes diplômés, le package reste toutefois attractif. ■■ ALTERNANCE, LE PLUS SÛR CHEMIN L’alternance est une voie de recrutement de plus en plus importante pour les entreprises bancaires. En 2010, plus de 8 000 personnes étaient en alternance dans les banques (apprentissage ou contrat de professionnalisation), dont environ 70 % pour des formations de type BTS. Selon le réseau des CFA Banque, sur 100 jeunes recrutés en CDI pour un premier emploi, la part de ceux qui sont passés par l’alternance est de 15 à 20 %. Dans l’ensemble du secteur bancaire, la part de recrutement au niveau bac ou bac+1 se maintient depuis plusieurs années autour de 10% tandis que les niveaux inférieurs au bac ne cessent de reculer (seulement 1,2% en 2010). Aujourd’hui 43% des embauches concernent des niveaux bac+2/3 et 46% des niveaux bac+4/5 (contre 38% en 2000). analysesectorielle
  4. 4. 5 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Conséquence de cette évolution, la part des cadres dans l’effectif total a pour la première fois dépassé 50% en 2010. Actuellement, la plupart des postes sont pourvus en CDI (suite ou non à un stage ou à un contrat d’alternance). Même si le volume de postes pourvus en CDI (suite ou non à un stage ou à un contrat d’alternance) est stable, il en demeure pas moins que la part consacré à l’intérim est importante, particulièrement sur les toutes les fonctions Back Office et Comptables. ■■ PRIORITÉ AUX COMMERCIAUX Dans un marché toujours plus concurrentiel, les acteurs de la banque de réseau cherchent constamment à renforcer leur force de vente. La sortie de la crise de 2008 a accentué les besoins. Tous les grands réseaux recrutent par conséquent en priorité des profils commerciaux. Ces derniers représentent depuis 2010 près de 60% des embauches, une large place étant faite aux jeunes dans les métiers de chargé d’accueil et de chargé de clientèle (particuliers, professionnels ou entreprises). Typiquement, les bac+2 ou 3 (BTS, DUT, licence professionnelle) sont recrutés sur des postes d’accueil dans un premier temps et très rapidement, voire directement sur des postes de Conseiller clientèle particuliers ou professionnels. C’est le cas des candidats recrutés à la suite d’une formation en alternance dans cette fonction. Les bac+5 sont davantage recrutés sur des postes de Chargés d’affaires entreprises et de Conseillers en gestion de patrimoine. Tous les grands groupes bancaires ayant créé leur banque en ligne, les postes de Conseiller clientèle à distance se sont multipliés depuis trois ans. Ces postes sont pourvus soit par des Conseillers clientèle du réseau ayant jusque-là exercé en agence, soit par des Conseillers à distance venant d’autres secteurs, notamment de l’assurance. Face à une clientèle de plus en plus exigeante, le métier de Télé-conseiller requiert disponibilité, réactivité et conseil. Malgré un déficit d’image et de notoriété, ces métiers offrent des perspectives d’évolution motivantes (expertise et management).
  5. 5. 6 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ METIERS PHARES Outre les Conseillers clientèle à distance et au-delà des fonctions commerciales, la banque de réseau peine à pourvoir les postes de comptables SURFI (ex-BAFI). La pénurie se traduit par une augmentation des rémunérations de 15 à 20% ainsi que, dans certaines structures, par l’ouverture de ces postes à des profils juniors, Comptables de formation (DCG) et justifiant d’une première expérience (deux ans), qui seront formés à la comptabilité SURFI à leur intégration. Dans les métiers dits « de traitement et d’appui », les Gestionnaires crédits documentaires et gestionnaires leasing & affacturage justifiant d’une première expérience de trois ans après un BTS Commerce International sont très demandés et ont, en conséquence, vu les rémunérations proposées croître de 10-15 % ces deux dernières années. Intervenant sur les opérations passées à l’international, ces techniciens doivent maîtriser au moins une langue étrangère, l’anglais étant exigé dans 90% des postes. ■■ DES PARCOURS EVOLUTIFS Dans la fonction commerciale, la structuration des banques par segments de clientèle oriente assez fortement les parcours, avec souvent un passage obligé par le guichet. Typiquement, en agence, un Chargé de clientèle Particuliers peut évoluer plus facilement vers un poste de chargé de clientèle professionnels (artisans, commerçants, professions libérales) que vers le conseil en gestion de patrimoine ou le marché Entreprises. Il pourra difficilement prétendre à un poste de direction d’agence avant six ans, la norme du secteur étant de rester à un même poste pendant 3 ans. Les Chargés d’affaires entreprises (PME) peuvent évoluer vers des postes de Chargés d’affaires corporate (grandes entreprises). Les conseillers en gestion de patrimoine évolueront principalement vers des postes, beaucoup moins nombreux, de conseiller clientèle privée ou fortunée. Pour fidéliser ses salariés, la banque investit de longue date dans la formation continue permettant aussi bien des évolutions verticales vers le management d’équipes qu’horizontales. Des cursus permettent aux salariés de tous niveaux de progresser dans leur carrière grâce à des diplômes reconnus au niveau national tels que le BP analysesectorielle
  6. 6. 7 BANQUE RÉSEAU ET FINANCEMENTS SPÉCIALISÉS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » et le BTS Banque, l’ITB (plus de 1000 jeunes managers diplômés chaque année). Enfin, la banque de réseau est un des rares secteurs où il est possible de passer de la fonction commerciale à des fonctions techniques ou supports telles que les ressources humaines ou la comptabilité. A PROPOS DE CETTE ÉTUDE Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées en 2013 pour nos clients, les entretiens effectués avec les candidats par nos consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par nos équipes opérationnelles. Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant ici les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Bien évidemment, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à modérer et pondérer en fonction des structures des entreprises et de la dynamique globale du secteur. Marie-Hélène AGARD Directrice Senior Page Personnel Banque
  7. 7. 8 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » sommaire FONCTIONS SUPPORTS Chargé(e) de communication p.14 Chargé(e) de marketing p.16 Chargé(e) de recouvrement p.18 Comptable général(e) p.20 Contrôleur(euse) de gestion p.22 Trésorier(ère) p.24 P 14 à 24 FONCTIONS COMMERCIALES Chargé(e) d’accueil p.40 Conseiller(ère) clientèle particuliers p.42 Conseiller(ère) clientèle professionnels p.44 Conseiller(ère) en gestion de patrimoine p.46 Téléconseiller(ère) p.48 P 40 à 48 FONCTIONS techniques Analyste crédits p.28 Back Office moyens de paiement p.30 Comptable SURFI p.32 Gestionnaire Leasing Affacturage p.34 Gestionnaire crédits documentaires p.36 P 28 à 36
  8. 8. 9 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 7 63 390candidat(e)s intervenant sur les métiers de la banque de détail et de sociétés de financement spécialisé, référencé(e)s dans notre base de données. consultant(e)s spécialisé(e)s sur ces métiers à votre écoute sur toute la france.
  9. 9. 10 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » EntreprisesParticuliers Professionnels COMMERCIAL • Chargé(e) d’accueil • Conseiller(ère) clientèle particuliers • Conseiller(ère) professionnels • Conseiller(ère) en gestion de patrimoine • Directeur(trice) d’agence • Assistant(e) d’exploitation • Chargé(e) d’affaires entreprises • Directeur(trice) centre d’affaires Financement spécialisé Détail BACK OFFICE • Gestionnaire moyens de paiements • Gestionnaire crédits documentaires • Back office d’exploitation • Analyste crédits • Attaché(e) commercial • Chargé(e) de recouvrement • Analyste crédits
  10. 10. 11 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Marketing Communication Relations clients Finance SIEGE • Téléconseiller(ère) • Chargé(e) de clientèle • Chargé(e) de recouvrement • Comptable général(e) • Auditeur(trice) interne • Contrôleur(euse) de gestion • Trésorier(ère) • Consolideur(euse) • Gestionnaire actif /passif • Contrôleur(euse) de risques • Comptable SURFI • Chargé(e) d’études marketing • Chargé(e) de communication interne • Chargé(e) de communication externe
  11. 11. Chargé(e) de communication p.14 Chargé(e) de marketing p.16 Chargé(e) de recouvrement p.18 Comptable général(e) p.20 Contrôleur(euse) de gestion p.22 Trésorier(ère) p.24
  12. 12. FONCTIONS SUPPORTS
  13. 13. 14 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » charge(e) de communication ■■ Description Le(la) Chargé(e) de communication assure le développement de la création des moyens de communications et intervient dans l’amélioration de la qualité et de la cohérence des formes et des contenus de communication événementielle, interne et externe. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • DESS Communication ■■ Missions confiées • Organisation et mise en oeuvre d’événements (salons, forums, colloques, conférences, expositions, séminaires, conventions) • Suivi du budget • Participation ou mise en place de supports de communication • Gestion de la relation avec les prestataires externes • Optimisation des supports de communication ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable ou Directeur(trice) de la communication
  14. 14. 15 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Responsable de la communication • Chargé(e) de marketing • Commercial(e) • Journaliste ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 30 31 37 42 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  15. 15. 16 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » charge(e) de marketing ■■ Description Le(la) Chargé(e) de marketing définit une stratégie marketing, assure la mise en place d’études (concurrence, marché, produits...), la réalisation de l’ensemble des outils et des campagnes de marketing et garantit la bonne mise en oeuvre des opérations dans le respect du budget et des délais. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce ■■ Missions confiées • Elaboration d’une stratégie marketing • Mise en place d’actions dans le cadre de la stratégie marketing • Récolte d’informations sur le terrain • Analyse des ventes • Participation à la définition du plan marketing • Contribution à l’élaboration de la stratégie produits • Lien entre l’annonceur et l’agence ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable marketing
  16. 16. 17 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Responsable marketing • Chef de publicité ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 27 29 31 32 38 44 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  17. 17. 18 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » charge(e) de recouvrement ■■ Description Le(la) Chargé(e) de recouvrement assure le suivi des dossiers de recouvrement et apporte des solutions à l’amiable. ■■ Formation requise • DEUG Droit • Licence • BTS ou DUT ■■ Missions confiées • Réception des dossiers de recouvrement • Envoi des mises en demeure • Suivi de la balance des impayés • Relances téléphoniques et écrites • Etude des dossiers • Clôture des dossiers ■■ Rattachement hiérarchique • Manager • Directeur(trice) du contentieux • Directeur(trice) juridique
  18. 18. 19 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Gestionnaire contentieux • Juriste • Analyste crédits • Conseiller(ère) clientèle particuliers ou professionnels ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 20 21 23 24 28 33 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  19. 19. 20 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » comptable general(e) ■■ Description Le(la) Comptable général(e) est en charge de la tenue courante des comptes, coordonne les éléments financiers et établit les documents comptables. ■■ Formation requise • BTS Comptabilité Gestion • DUT Gestion des Entreprises et des Administrations • DCG/DSCG ■■ Missions confiées • Justification des comptes • Préparation du bilan et de la liasse fiscale • Déclarations fiscales et sociales • Clôtures des comptes • Etablissement des reportings • Analyse des comptes de bilan et de résultat • Gestion quotidienne de la trésorerie • Suivi des immobilisations • Rapprochements bancaires • Suivi du budget ■■ Rattachement hiérarchique • Chef comptable • Responsable administratif(ve) et financier(ère)
  20. 20. 21 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Adjoint(e) chef comptable • Responsable comptable • Comptable unique • Comptable technique ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 28 30 31 37 42 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  21. 21. 22 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » controleur(euse) de gestion ■■ Description Le(la) Contrôleur(euse) de gestion est en charge de la définition des objectifs de l’entreprise, de l’élaboration des budgets et de l’identification des moyens financiers et techniques pour atteindre les objectifs. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • Master Contrôle de Gestion ■■ Missions confiées • Calcul des capacités de production prévisionnelles • Consolidation et analyse du reporting mensuel • Participation à l’élaboration des budgets financiers • Etablissements des budgets • Suivi des investissements • Suivi des indicateurs de performances • Participation à la mise en place de système d’informations ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable du contrôle de gestion • Directeur(trice) financier(ère) • Directeur(trice) général(e)
  22. 22. 23 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Contrôleur(euse) financier(ère) • Auditeur(trice) interne • Responsable financier(ère) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 33 35 37 38 44 47 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  23. 23. 24 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » tresorier(ère) ■■ Description Le(la) Trésorier(ère) est responsable de la gestion de la trésorerie de la structure. ■■ Formation requise • BTS Banque Comptabilité-Gestion • Ecole de Commerce • DSCG, DCG • Master 2, spécialisation Banque/Finance ■■ Missions confiées • Prévision de la trésorerie • Gestion des positions de cash • Comptabilisation des opérations de trésorerie • Etablissement du plan de trésorerie • Suivi quotidien de la trésorerie (opération de change) • Participation aux clôtures mensuelles ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable trésorerie
  24. 24. 25 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Responsable trésorerie • Gestionnaire ALM • Responsable comptable ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 30 32 33 38 47 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  25. 25. Analyste crédits p.28 Back Office moyens de paiement p.30 Comptable SURFI p.32 Gestionnaire Leasing Affacturage p.34 Gestionnaire crédits documentaires p.36
  26. 26. FONCTIONS techniques
  27. 27. 28 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » analyste credits ■■ Description L’Analyste crédits évalue et maîtrise les risques financiers. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • DESS Finance ■■ Missions confiées • Production d’études financières prévisionnelles • Analyse des opérations proposées par les équipes commerciales • Participation au comité de crédits • Rédaction de la revue de crédits • Présentation de conclusion et de recommandations • Participation à la mise en place de nouveaux projets ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable des risques • Directeur(trice) régional(e)
  28. 28. 29 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Chargé(e) d’affaires PME • Conseiller(ère) professionnels ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 30 33 34 37 40 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  29. 29. 30 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » back office moyens de paiement ■■ Description Le(la) Gestionnaire moyens de paiement intervient dans la gestion des opérations bancaires et gère le suivi et la bonne conformité des informations et dossiers. ■■ Formation requise • BTS Banque ou Assistant de gestion • Licence Banque, Gestion, Finance • Master Banque et Finance. ■■ Missions confiées • Traitement et saisie des opérations bancaires • Contrôle des informations, des dossiers et du suivi auprès du réseau • Traitement des opérations liées aux services d’affectation (moyen de paiement, production, fraude...) • Gestion et interlocuteur(trice) auprès des services internes (middle office, comptabilité, direction commerciale...) • Participation à l’amélioration de procédures internes liées aux opérations ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable Back Office
  30. 30. 31 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Middle office / Contrôleur(euse) interne • Manager d’équipe ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 30 31 37 42 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  31. 31. 32 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » comptable surfi ■■ Description Le(la) Comptable surfi réalise les consolidations mensuelles, réduit les délais de clôtures et produit les états financiers par activité. ■■ Formation requise • BTS Comptabilité-Gestion • DECF • DESCF ■■ Missions confiées • Production des états comptables réglementaires • Garantie de la fiabilité de l’information produite • Contrôle de cohérence • Analyse des écarts • Transmission d’éléments aux départements Contrôle de Gestion et aux Ratios Réglementaires • Participation à des projets comptables ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable comptable • Directeur(trice) administratif(ve) financier(ère)
  32. 32. 33 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Manager • Chargé(e) de normes comptables • Consolideur(euse) • Auditeur(trice) interne ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 32 33 38 45 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  33. 33. 34 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » gestionnaire leasing affacturage ■■ Description Le(la) Gestionnaire Leasing Affacturage assure l’expertise dans la gestion du risque auprès de professionnels et la validation des créances et des besoins de liquidité. ■■ Formation requise • BTS Comptabilité-Gestion • DUT Gestion des Entreprises et des Administrations • Licence Sciences Economiques et Sociales ■■ Missions confiées • Suivi d’un portefeuille clients • Suivi du recouvrement • Réalisation des ajustements • Traitement des dossiers contentieux • Analyse des dossiers de financements • Validation des financements ■■ Rattachement hiérarchique • Chargé(e) de comptes • Chargé(e) de clientèle
  34. 34. 35 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Chargé(e) de comptes • Chargé(e) de clientèle • Gestionnaire export • Auditeur(trice) interne ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 24 26 27 30 32 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  35. 35. 36 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » gestionnaire credits documentaires ■■ Description Le(la) Gestionnaire crédits documentaires intervient dans la gestion des opérations internationales et le suivi des garanties. ■■ Formation requise • BTS Commerce International • BP Banque • DUT Techniques de Commercialisation ■■ Missions confiées • Analyse des dossiers de financement (court, moyen et long termes) • Analyse de la liasse fiscale • Rédaction de la note de synthèse • Gestion de financement auprès de grands comptes • Traitement des opérations internationales • Rédaction des actes de garantie • Etude des documents et des contrats • Emission des garanties • Suivi des actes de garanties ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable des opérations internationales
  36. 36. 37 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Manager • Expert(e) en crédits documentaires • Chargé(e) d’affaires internationales ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 30 31 37 44 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  37. 37. Chargé(e) d’accueil p.40 Conseiller(ère) clientèle particuliers p.42 Conseiller(ère) clientèle professionnels p.44 Conseiller(ère) en gestion de patrimoine p.46 Téléconseiller(ère) p.48
  38. 38. FONCTIONS COMMERCIALES
  39. 39. 40 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » charge(e) d’accueil ■■ Description Le(la) Chargé(e) d’accueil est responsable du premier contact entre le client et la banque. Il(elle) participe à la fidélisation des clients et leur apporte des renseignements ponctuellement. ■■ Formation requise • Bac • Bac +2 (BTS, DUT, DEUG) • Licence ■■ Missions confiées • Accueil physique des clients en agence • Réponses aux questions des clients • Vente de produits simples • Orientation des clients vers des Conseillers pour les produits complexes • Gestion des opérations de caisse • Traitement des opérations courantes ■■ Rattachement hiérarchique • Manager • Directeur(trice) d’agence
  40. 40. 41 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Conseiller(ère) clientèle particuliers • Back Office moyens de paiement ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 17 18 20 21 22 24 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  41. 41. 42 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » conseiller(ère) clientele particuliers ■■ Description Le(la) Conseiller(ère) clientèle particuliers est chargé(e) de la vente des produits et des services bancaires, de la promotion de son établissement et intervient activement dans la fidélisation des clients. ■■ Formation requise • Bac +2 (BTS Action Commerciale ou Force de Vente, DUT Techniques de Commercialisation) • Licence Banque • Ecole de Commerce ■■ Missions confiées • Mise en place des opérations de placements et de crédits • Traitement des dossiers de crédits • Réalisation d’analyses financières • Développement d’une approche globale • Gestion d’un portefeuille clients de 500 à 2000 clients • Proposition permanente aux clients des produits répondant à leurs attentes • Prospection via fichier interne, recommandation et opérations marketing ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) d’agence
  42. 42. 43 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Conseiller(ère) clientèle professionnels • Conseiller(ère) en gestion de patrimoine • Manager d’une unité commerciale • Directeur(trice) d’agence ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 21 25 26 27 30 34 Les rémunérations indiquées sont exprimées en K€ fixe brut annuel hors variable. ©PagePersonnel
  43. 43. 44 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » conseiller(ère) clientele professionnels ■■ Description Le(la) Conseiller(ère) clientèle professionnels est chargé(e) de la vente de financements et des services bancaires personnalisés à une clientèle de professionnels (artisans, commerçants, libéraux et TPE), de la promotion de son établissement et intervient activement dans la prospection et fidélisation des clients. ■■ Formation requise • Licence Banque • BTS Action commerciale ou Force de Vente • DUT Techniques de Commercialisation • Ecole de Commerce ■■ Missions confiées • Prospection via fichier interne, recommandation et opérations marketing • Mise en place des opérations de financements spécialisés et de crédits (court, moyen et long termes). • Traitement des dossiers de financements et de crédits. • Réalisation d’analyses financières et gestion du risque. • Développement d’une approche globale. • Gestion d’un portefeuille clients de 150 à 500 clients. • Proposition permanente aux clients des produits répondant à leurs attentes. ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) d’agence
  44. 44. 45 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Chargé(e) d’affaires entreprises • Manager d’unité commerciale • Analyste crédits entreprises • Directeur(trice) d’agence. ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 24 25 26 27 33 40 Les rémunérations indiquées sont exprimées en K€ fixe brut annuel hors variable. ©PagePersonnel
  45. 45. 46 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le(la) Conseiller(ère) en gestion de patrimoine est chargé(e) de fournir des conseils ou de gérer directement le patrimoine immobilier et financier de ses clients en leur proposant ou en réalisant pour eux des placements divers. Il (Elle) propose une palette de valeurs immobilières et mobilières, de produits financiers ou d’assurance. ■■ Formation requise • Ecole de Commerce • Master 2 spécialisé en Gestion de Patrimoine, Droit ou Fiscalité ■■ Missions confiées • Prospection via fichier interne, recommandation et opérations marketing • Gestion, développement et suivi d’un portefeuille de clients • Réalisation d’audits patrimoniaux • Optimisation de la rentabilité du patrimoine • Apport d’un conseil sur mesure • Vente de produits financiers, mobiliers, immobiliers et d’assurance ■■ Rattachement hiérarchique • Manager d’équipes patrimoniales conseiller(ère) en gestion de patrimoine
  46. 46. 47 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Ingénieur patrimonial • Chargé(e) d’affaires entreprises • Conseiller(ère) privé(e) • Gérant(e) de fortune ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 30 35 35 42 50 Les rémunérations indiquées sont exprimées en K€ fixe brut annuel hors variable. ©PagePersonnel
  47. 47. 48 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le(la) Téléconseiller(ère) est en charge de la promotion des produits, participe à la fidélisation des clients et apporte des conseils aux clients. ■■ Formation requise • Bac +2 • Licence ■■ Missions confiées • Réception des appels entrants des clients • Traitement des demandes • Renseignement des clients au regard de chaque situation • Envoi des documents demandés • Mise à jour de la base de données ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de plateforme teleconseiller(ère)
  48. 48. 49 banque réseau et financements spécialisés « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Conseiller(ère) en agence • Commercial(e) • Gestionnaire ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 17 19 21 22 24 27 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  49. 49. « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Retrouvez toute l’actualité de l’emploi, du recrutement et de l’intérim sur notre blog La Page de l’emploi A propos de Page Personnel… Appartenant à PageGroup, Page Personnel est l’un des acteurs majeurs du recrutement temporaire et permanent en France. Page Personnel s’appuie sur un réseau national de 300 consultants spécialisés répartis sur 19 bureaux, intervenant au sein de 20 divisions spécialisées : Accueil Services / Achats Logistique / ADV Import Export / Assistanat / Assurance / Audit, Conseil Expertise / Banque / Commercial / Comptabilité Finance / Digital, Marketing Communication / Distribution Commerce / Hôtellerie Tourisme / Immobilier Construction / Informatique / Ingénieurs Techniciens / Juridique Fiscal / Public Parapublic / Ressources Humaines / Restauration / Santé. Allemagne / Argentine / Australie / Une présence à l’international… Page Personnel est aussi largement représenté hors de l’hexagone : Belgique / Brésil / Chili / Espagne / Etats-Unis / Hong-Kong / Italie / Mexique / Pays-Bas / Pologne / Portugal / Royaume-Uni / Singapour / Suède / Suisse. L’offre de PageGroup PageGroup recrute pour ses clients des professionnels en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du technicien au dirigeant, grâce à l’expertise de ses consultants répartis au sein des marques suivantes : • Page Personnel intervient sur le recrutement et l’intérim de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés ; • Michael Page recrute des cadres confirmés ; • Michael Page Interim Management se consacre exclusivement à la recherche de cadres confirmés pour des missions d’intérim management ; • Page Executive est l’un des leaders de la chasse de têtes sur des postes de direction générale, de direction opérationnelle/fonctionnelle ou encore d’experts. Fort de son expertise du recrutement, le Groupe a également développé une offre de solutions sur-mesure pour accompagner ses clients dans l’évaluation de compétences et dans l’externalisation de la fonction recrutement. • Page Assessment propose des prestations de conseil en évaluation dans le cadre d’un recrutement de collaborateur ou d’une mobilité interne ; • Page Outsourcing propose des solutions sur-mesure pour externaliser la gestion de recrutements volumiques ou offrir un accompagnement personnalisé aux départements RH.
  50. 50. Pour toute information, contactez : Page Personnel 163, avenue Achille Peretti 92200 Neuilly-sur-Seine Relations Clients : 01 41 92 70 10 relationsclients@pagepersonnel.fr www.pagepersonnel.fr 2014-©GettyImages « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » BORDEAUX I CERGY I LILLE I LYON I MARSEILLE I MASSY I NANTES I NEUILLY-SUR-SEINE I NICE I NOISY-LE-GRAND I ORLÉANS I PARIS I RENNES I ROISSY I ROUEN I STRASBOURG I TOULOUSE I VERSAILLES Banque

×