Etude de Rémunérations Santé 2013-2014

431 vues

Publié le

Etude de Fonctions et Rémunérations par Page Personnel

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
431
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunérations Santé 2013-2014

  1. 1. 2013 14 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS Santé SANTÉ
  2. 2. SANTÉ 3 EDITO Isabelle Bastide, Directrice Générale PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS L eader de l’intérim et du recrutement spécialisés,PagePersonnelaccompagne ses clients dans la réussite de tous leurs recrutements en CDD, CDI et Intérim à travers toute la France (19 bureaux, 300 consultants). Fort d’une expertise de 20 ans, Page Personnel a développé une offre complète de services liés à la recherche et l’évaluation des profils de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés. Au travers de nos 20 divisions nous répondons avec pertinence aux besoins des entreprises. La principale force de notre marque est la spécialisation par métier et par secteur de noséquipes; cetteapproche garantit un haut niveau de prestation et une connaissance parfaite des spécificités locales. La division Santé été créée pour répondre aux besoins de recrutement des laboratoires pharmaceutiques et parapharmaceutiques, des fabricants de matériel médical et paramédical, des établissements de santé et structures de soins, publiques et privées. C’est en s’appuyant sur ce savoir-faire et sur notre position de leader sur le marché que nous avons conçu cette étude, réalisée à partir des missions de recrutement effectuées en 2013,desentretiensavecnoscandidatsetdes informations issues de notre base de données réactualisée en permanence par nos équipes. Nos consultants «experts » vous livrent en introduction un décryptage des fonctions et secteurs sur lesquels ils opèrent au quotidien. Nous espérons que vous apprécierez le contenu de cette étude et qu’elle vous apportera un éclairage précis des métiers et des tendances des rémunérations pratiquées. Bonne lecture.
  3. 3. 4 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Si l’industrie pharmaceutique poursuit sa consolidation et a globalement tendance à diminuer ses effectifs, la Santé demeure un secteur en pleine croissance, principalement en raison du vieillissement de la population. Face à cette réalité démographique, les besoins en personnel soignant et médico-social sont criants, dans les structures publiques comme dans le privé. De nouveaux besoins apparaissent, dans le médical comme dans le paramédical, notamment avec le développement du maintien à domicile des patients et des services à la personne. La Santé, au sens large, englobe donc des métiers plus divers que jamais où les rémunérations ont certes peu évolué du fait de la crise de ces dernières années, mais où le taux de chômage reste inférieur à la moyenne nationale. ■■ SECTEUR PHARMACEUTIQUE & BIOMEDICAL RENFORCEMENT DES AFFAIRES REGLEMENTAIRES – Le secteur pharmaceutique a été très touché par les réorganisations et la remise en cause des conditions de mise sur le marché de nouveaux produits ainsi que des méthodes de vente en vigueur. Les laboratoires ont réagi en anticipant l’évolution de la législation française et des normes européennes concernant les autorisations de mise sur le marché (AMM). Ils ont pour cela renforcé les équipes en charge des affaires réglementaires et de la pharmacovigilance. Nous avons donc observé une hausse significative des demandes dans ces domaines, sans pour autant que les rémunérations soient valorisées au-delà de l’inflation, avec une proportion notable de recrutements temporaires. LE MONDE DU « MEDICAL DEVICE » RECHERCHE DES COMMERCIAUX – En parallèle, si le nombre de postes de visiteurs/délégués médicaux tend à diminuer, le marché du medical device (matériel médical, prothèses, orthèses, etc.) est en pleine expansion. Il recrute de plus en plus de commerciaux, avec une préférence marquée pour les professionnels ayant déjà une expérience du secteur de la Santé. Une grande majorité des recrutements s’y font en CDI. ■■ PERSONNEL MÉDICAL & PARAMEDICAL LA PÉNURIE D’INFIRMIERS PERSISTE – Les centres hospitaliers, cliniques, centres de soins, maisons de retraite et organismes de services à la personne recherchent tous des infirmiers diplômés d’État (IDE) : on estime qu’il manque entre 20 000 et 30 000 IDE en France où, année après année et malgré les besoins avérés, le numerus clausus n’est pas atteint. Les exigences et contraintes inhérentes à l’exercice du métier d’infirmier analysesectorielle
  4. 4. 5 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » expliquent en grande partie cette situation paradoxale. La pénurie est générale mais les tensions sont encore plus fortes sur les postes techniques d’infirmiers de bloc opératoire ou encore d’infirmier dialyse. Malgré ces tensions, les salaires évoluent peu en raison, d’une part, des politiques générales de contrôle des dépenses publiques et, d’autre part, de la volonté des acteurs privés (cliniques, groupes de maisons de retraite…) de ne pas engager une guerre des salaires. En revanche, les différences de salaire entre la région parisienne et le reste de la France restent marquées. Hors structures hospitalières et médicales, l’obligation d’avoir une infirmerie sur tout site de plus de 250 employés dans l’industrie et 600 dans le tertiaire fait qu’il y a toujours un volant non négligeable de postes d’infirmiers du travail à pourvoir. Les préoccupations concernant les risques psycho-sociaux et, plus largement, la santé au travail conduisent à une collaboration renforcée entre infirmiers du travail, CHSCT et DRH. DE NOUVEAUX METIERS SE DÉVELOPPENT – Au-delà des postes classiques, la profession d’infirmier évolue : nous notons en particulier une augmentation des recrutements d’infirmiers-conseil, dans les laboratoires pharmaceutiques mais aussi les sociétés commercialisant des services ou produits médicaux/paramédicaux et désireuses de mieux accompagner les patients à domicile. Dans le même esprit, les postes de techniciens d’installation de matériel médical chez les patients se multiplient. Ces postes ne demandent pas de compétences médicales à proprement parler et offrent des opportunités de début de carrière aux candidats possédant de bonnes qualités relationnelles. Formé par l’entreprise sur les aspects techniques, un débutant peut prétendre à une rémunération allant de 18 à 23 K€, avec des perspectives d’évolution assez rapide en tant que chef d’équipe, responsable d’agence ou de zone géographique. DES OPPORTUNITES DANS LA PETITE ENFANCE – Il s’ouvre en France un nombre considérable de crèches, en particulier de petites structures montées par des groupes privés. Ces groupes recherchent des directeurs de crèches. Ces postes, très attractifs en termes de responsabilités, sont ouverts à des infirmiers puériculteurs (diplôme d’État en puériculture) mais exigent de réelles compétences en gestion et des capacités de management.
  5. 5. 6 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■ UN SECTEUR AU CŒUR D’ENJEUX DE SOCIÉTÉ CRUCIAUX En France comme dans tous les pays développés, le secteur de la Santé est voué à se développer. Avec le vieillissement de la population et les problématiques de dépendance, les besoins en personnel de soin et de services iront croissant mais la capacité à répondre à ces besoins dépend fondamentalement de choix politiques qui sont en fait des choix de société. A l’importance indiscutable des besoins s’opposent les réalités économiques et la question de la solvabilité de la demande de soins, de services et de médicaments. Un désengagement de l’État dans la prise en charge des dépenses de santé au sens large risque d’affecter à la baisse les recrutements et les rémunérations, non seulement dans le secteur médical et paramédical mais aussi dans le secteur pharmaceutique déjà ralenti par la crise économique. Il n’en reste pas moins qu’au moment où nous publions cette étude, le monde de la Santé continue à offrir des opportunités nombreuses et de réelles perspectives d’évolution, tant aux professionnels confirmés qu’aux débutants. A PROPOS DE CETTE ÉTUDE Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour nos clients en 2013, les entretiens effectués avec les candidats par nos consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par nos équipes opérationnelles. Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant ici les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Cependant, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises, de la dynamique propre à chaque secteur d’activité et, bien sûr, de l’évolution de la conjoncture économique. Jean-Philippe de La Tour du Pin Directeur Senior Page Personnel Santé
  6. 6. 7 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. »
  7. 7. sommaire 8 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Commercial et Marketing P 12 à 18 Chef de produit p.12 Assistant(e) chef de produit p.14 Délégué(e) pharmaceutique p.16 Visiteur(euse) médical(e) p.18 Pharmacien(ne) / Ingénieur qualité p. 22 Pharmacien(ne) / Ingénieur de production p.24 Pharmacien(ne) / Chargé(e) affaires réglementaires p.26 Assistant(e) affaires réglementaires p.28 Chargé(e) de pharmacovigilance p.30 Attaché(e) de recherche clinique p.32 Biostatisticien(ne) p.34 Ingénieur RD p.36 Technicien(ne) RD / Lab. / Essais p.38 Technicien(ne) qualité p.40 Recherche et développement / Affaires médicales P 22 à 40
  8. 8. 9 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 6consultant(e)s spécialisé(e)s sur ces métiers à votre écoute sur toute la France 20 000profils dans le domaine de la santé référencés dans notre base de données, actualisée en permanence par nos consultant(e)s Paramédical P 44 à 52 Infirmier(ère) p.44 Infirmier(ère) du travail p.46 Secrétaire médical(e) p.48 Infirmier(ère) bloc opératoire - IBODE p.50 Infirmier(ère) en dialyse p.52
  9. 9. Chef de produit p.12 Assistant(e) chef de produit p.14 Délégué(e) pharmaceutique p.16 Visiteur(euse) médical(e) p.18
  10. 10. commercial et marketing
  11. 11. CommercialetMarketing 12 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Mettre en place toute une stratégie marketing et de communication afin de participer au développement du chiffre d’affaires et de rentabiliser au mieux le(les) produit(s). ■■ Formation requise • Formation de Pharmacien • Master en Marketing spécialisé dans l’Industrie Pharmaceutique • Ecole de commerce ■■ Missions confiées • Mise en œuvre du plan marketing (relation avec la presse, marketing-direct, organisation de congrès...) • Présentation des campagnes aux collaborateurs (Délégués pharmaceutiques et Visiteurs médicaux) • Gestion des coûts et du budget du produit • Elaboration de matériels de communication et de plan de promotion • Analyse concurrentielle et des marchés ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) général(e) ou Responsable marketing chef de produit
  12. 12. 13 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Poste de Chef de gamme • Directeur(trice) marketing ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 35 37 40 40 50 65 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  13. 13. CommercialetMarketing 14 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Assister les Chefs de produit dans leurs missions quotidiennes en collaborant constamment avec les services achat et production, ainsi que les intervenants extérieurs (agence de presse, agence de publicité...). ■■ Formation requise • Pharmacien • Master en marketing spécialisé dans l’industrie pharmaceutique • Ecole de commerce ■■ Missions confiées • Mise en place de plans promotionnels et de campagnes de ventes • Participer au développement du(des) produit(s) • Préparation et suivi des différents budgets • Analyses régulières des panels • Maintien des relations avec les agences de conseils et de presse ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de produit assistant(e) chef de produit
  14. 14. 15 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Chef de produit ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 30 34 35 37 40 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  15. 15. CommercialetMarketing 16 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Faire le lien entre un laboratoire et des officines afin de présenter, promouvoir et vendre les produits pharmaceutiques. Permis de conduire obligatoire. ■■ Formation requise • Formation de Délégué pharmaceutique • BTS orienté commercial (NRC ou MUC par exemple) ■■ Missions confiées • Mettre en place une stratégie afin de prospecter dans son secteur • Prospection des pharmacies afin de promouvoir et vendre les produits • Négociation et vente auprès des Pharmacien(ne)s • Suivi des commandes (facturation, litiges, reprises des périmés...) • Conseiller les Pharmacien(ne)s et répondre à leurs questions ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) régional(e) ■■ Evolution • Directeur(trice) régional(e) delegue(e) pharmaceutique
  16. 16. 17 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 20 22 25 25 30 35 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  17. 17. CommercialetMarketing 18 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Faire le lien entre un laboratoire et des praticien(ne)s pour leur présenter les nouveaux médicaments afin qu’ils les prescrivent à leurs patients. Permis de conduire obligatoire. ■■ Formation requise • Diplôme de visite médicale obligatoire ■■ Missions confiées • Mise en place d’un plan de prospection • Rendre visite aux médecins (généralistes et spécialistes) afin de leur faire connaître les médicaments du laboratoire • Information et promotion des spécialités pharmaceutiques du laboratoire auprès des praticiens • Organisation et animation de formations médicales continues, de staff, de congrès... ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) régional(e) visiteur(euse) medical(e)
  18. 18. 19 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Délégué(e) hospitalier(ère) • Chef de produit • Directeur(trice) régional(e) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 27 30 30 38 50 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  19. 19. Pharmacien(ne) / Ingénieur qualitép. 22 Pharmacien(ne) / Ingénieur de production p.24 Pharmacien(ne) / Chargé(e) affaires réglementaires p.26 Assistant(e) affaires réglementaires p.28 Chargé(e) de pharmacovigilance p.30 Attaché(e) de recherche clinique p.32 Biostatisticien(ne) p.34 Ingénieur RD p.36 Technicien(ne) RD / Lab. / Essais p.38 Technicien(ne) qualité p.40
  20. 20. RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT/ AFFAIRES MEDICALES
  21. 21. Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales 22 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Garant(e) du système qualité des équipements et du contrôle des produits du laboratoire. ■■ Formation requise • Diplôme de pharmacien • Thèse pour être inscriptible • Master II en Qualité des Produits de Santé ■■ Missions confiées • S’assurer de la qualité des produits en cours de fabrication et finis • Réaliser et assurer la gestion des audits qualité • Assurer la gestion des réclamations • Assurer la libération des lots des produits finis • Participer à la rédaction de procédures • Participer aux opérations des qualifications d’équipement ■■ Rattachement hiérarchique • Pharmacien(ne) responsable du service qualité pharmacien(ne) / ingenieur qualite
  22. 22. 23 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Pharmacien(ne) responsable ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 34 37 40 40 47 55 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  23. 23. Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales 24 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le principal but est de superviser la fabrication des molécules et/ou des médicaments. ■■ Formation requise • Diplôme de Pharmacien • Diplôme d’Ingénieur • Thèse pour être inscriptible • Master II en Production des Produits de Santé ■■ Missions confiées • Assurer la mise à disposition des médicaments dans le respect des BPF et des BPD • Veiller à l’exécution des plans de fabrication prévus • Faire respecter les délais et les coûts de fabrication • Participer au pilotage des projets dans une démarche d’amélioration continue en impliquant l‘équipe • Assurer la qualification du personnel de production • Faire un reporting quotidien au responsable ■■ Rattachement hiérarchique • Pharmacien(ne) responsable du service production pharmacien(ne) / ingenieur production
  24. 24. 25 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Pharmacien(ne) responsable ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 32 38 40 40 55 65 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  25. 25. Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales 26 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description La principale mission est de constituer et de suivre des dossiers d’enregistrement afin d’obtenir et/ou de maintenir les autorisations de mise sur le marché. ■■ Formation requise • Diplôme de Pharmacien • Thèse validée pour la libération de lots • Master II en Affaires Réglementaires ■■ Missions confiées • Effectuer de la veille réglementaire et scientifique • Constituer les dossiers d’autorisation de mise sur le marché conformément à la réglementation • Rédiger la partie administrative des dossiers d’AMM • Suivre les dossiers, répondre aux questions si besoin et recueillir les informations manquantes • Coordonner la constitution des dossiers d’AMM ■■ Rattachement hiérarchique • Pharmacien(ne) responsable du service affaires réglementaires pharmacien(ne) / charge(e) affaires reglementaires
  26. 26. 27 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Pharmacien(ne) responsable • Responsable affaires réglementaires ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 34 37 40 40 52 65 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  27. 27. Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales 28 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Assistant(e) des Pharmacien(ne)s et des Responsables affaires réglementaires, en charge de toute la partie administrative du service. ■■ Formation requise • BTS Assistant de direction • Anglais opérationnel ■■ Missions confiées • Etablir et constituer administrativement les dossiers d’autorisation de mise sur le marché • Suivre les dossiers d’AMM • Prise en charge de la gestion du calendrier des renouvellements des dossiers d’AMM • Secrétariat du service affaires réglementaires ■■ Rattachement hiérarchique • Pharmacien(ne) ou Responsable affaires réglementaires ■■ Evolution • Chargé(e) affaires réglementaires responsable assistant(e) affaires reglementaires
  28. 28. 29 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 24 27 30 30 34 38 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  29. 29. Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales 30 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Assurer la conformité et la tolérance des produits commercialisés (et ceux en développement), tout en évaluant les risques en cas d’effets secondaires et indésirables. ■■ Formation requise • Diplôme de Pharmacien • Master Pro option Pharmaco - Epidémiologie - Pharmacovigilance • DU de Pharmaco et Sécurité du médicament ■■ Missions confiées • Evaluer les cas des effets indésirables des médicaments • Evaluer les risques médicamenteux des produits en cours de fabrication et ceux déjà commercialisés, et les déclarer en cas de risques • Faire des rapports relatifs à la sécurité des médicaments • S’entretenir quotidiennement avec les professionnels de santé sur la tolérance des produits, et les conseiller • Répondre précisément à l’AFSSAPS en cas de doute sur un produit ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de pharmacovigilance charge(e) de pharmacovigilance
  30. 30. 31 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution • Responsable de pharmacovigilance ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 31 34 34 40 50 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  31. 31. Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales 32 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Mettre en place de façon autonome une étude clinique pour un médicament donné, en collaboration avec le médecin investigateur. ■■ Formation requise • Diplôme d’Attaché(e) de recherche clinique • Master Pro type Ingénierie de la santé ■■ Missions confiées • Etudier la cohérence des réponses patients/praticiens dans les dossiers proposés • Aider le médecin dans l’élaboration du protocole ainsi que dans le recrutement des patients • Mettre en place et faire des visites de monitoring afin de s’assurer du bon déroulement de l’étude • Recenser les problèmes rencontrés par les médecins, remplir et mettre à jour les cahiers d’observation • Faire les visites d’évaluation à la fin de l’étude et s’assurer de sa clôture ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de projet • Data Manager ■■ Evolution • Attaché(e) de recherche clinique Senior • Data Manager attache(e) de recherche clinique
  32. 32. 33 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 30 30 35 40 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  33. 33. 34 Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 34 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Il s’agit d’être le(la) garant(e) des évaluations statistiques au sein d’un laboratoire. ■■ Formation requise • Licence pro en Biostatistiques • DEA Biostatistiques ■■ Missions confiées • Définir et mettre en place des méthodologies biostatistiques nécessaires aux études précliniques et cliniques • Réaliser les analyses statistiques des données des études précliniques et cliniques et des enquêtes épidémiologiques fournies par les chercheurs et responsables d’études cliniques • Assister et conseiller en matière de biostatistiques • Analyser et interpréter ensuite les résultats de l’étude du point de vue statistique • Rédiger la partie statistique des dossiers cliniques ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de projet ■■ Evolution • Chef de projet Biostatisticien(ne)
  34. 34. 35 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 35 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 30 35 40 40 55 70 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  35. 35. 36 Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 36 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Garant(e) des bonnes pratiques en termes de recherche et développement. Son rôle est de gérer son équipe afin d’effectuer les changements urgents et nécessaires suite aux demandes d’amélioration de la qualité. ■■ Formation requise • Diplôme d’Ingénieur en génie analytique • Diplôme d’Ingénieur en chimie organique ■■ Missions confiées • Exécuter les analyses sur les appareils appropriés • Garant(e) de la maintenance et de l’entretien des appareils techniques • Assurer la validation technique des analyses et participer à la gestion courante du laboratoire • Apporter des solutions nouvelles et créatives aux problèmes techniques • Valider et optimiser les méthodes des nouveaux tests ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable du laboratoire ■■ Evolution • Responsable du laboratoire ingenieur recherche et developpement
  36. 36. 37 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 37 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 30 35 40 40 50 60 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  37. 37. 38 Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 38 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Son rôle principal est d’analyser les composants et de veiller à leur conformité. ■■ Formation requise • BTS Analyses biologiques • BTS Bio analyses et contrôles ■■ Missions confiées • Effectuer des analyses biologiques et médicales sur les produits en cours de fabrication et finis • Tester et contrôler les produits à partir des cahiers des charges afin de vérifier leur conformité • Exploiter les résultats • Création de compte rendu relatif aux analyses effectuées ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de service • Directeur(trice) de laboratoire ■■ Evolution • Technicien(ne) responsable technicien(ne) rd / lab. / essais
  38. 38. 39 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 39 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 21 23 25 25 30 35 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  39. 39. 40 Rechercheetdéveloppement/Affairesmédicales « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 40 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description La fonction principale est de s’assurer de la qualité des éléments analysés et de la performance des outils des contrôles. ■■ Formation requise • BTS Bio analyses • BTS Biochimie ■■ Missions confiées • Analyse des matières premières et des produits en cours de fabrication et finis • Contrôle de la qualité des matières premières et des produits aux différents stades de la production • Rédaction de comptes rendus d’analyses de contrôles • Proposition de modifications de certains modes opératoires si nécessaires • Etalonnage des instruments de mesures pour les contrôles qualité ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable de laboratoire ■■ Evolution • Technicien(ne) supérieur(e) technicien(ne) qualite
  40. 40. 41 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 41 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 18 20 25 25 30 35 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  41. 41. Infirmier(ère) p.44 Infirmier(ère) du travail p.46 Secrétaire médical(e) p.48 Infirmier(ère) bloc opératoire p.50 - IBODE Infirmier(ère) en dialyse p.52
  42. 42. paramédical
  43. 43. 44 Paramédical « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 44 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Son principal rôle est de diagnostiquer les besoins des patients afin de leur prodiguer les soins nécessaires. ■■ Formation requise • Diplôme d’Etat d’Infirmier • Spécialités possibles (IBODE, IADE, IDE du travail) ■■ Missions confiées • Recueil des données • Analyser et interpréter les besoins • Soigner les patients • Transmettre les informations nécessaires à propos des patients • Evaluer l’état général du patient après les soins ■■ Rattachement hiérarchique • Cadre de santé et Surveillant(e) général(e) pour les hôpitaux et cliniques • Pharmacien(ne) responsable dans les entreprises ■■ Evolution • Cadre de santé infirmier(e)
  44. 44. 45 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 45 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 24 28 30 36 45 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  45. 45. Paramédical « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 46 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 46 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Son rôle est de contribuer à la protection de la santé physique et mentale des salariés sur les lieux de travail. ■■ Formation requise • Diplôme d’Etat d’Infirmier ■■ Missions confiées • Proposer et mettre en place les actions de prévention • Prendre en charge les soins d’urgence • Participer à la surveillance de la santé des salariés • Animer les formations relatives aux risques de l’entreprise • Gestion de la pharmacie • Organiser les visites médicales ■■ Rattachement hiérarchique • Médecin du travail • Responsable hygiène et sécurité • Directeur(trice) de site ■■ Evolution • Infirmier(ère) responsable INFIRMIER(E) DU TRAVAIL
  46. 46. 47 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 47 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 30 33 34 37 45 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  47. 47. 48 Paramédical « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 48 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Secrétaire d’un praticien(ne) ou plusieurs praticien(ne)s, ou au sein d’un laboratoire d’analyses, il(elle) est en charge de toute la partie administrative du service/cabinet/ laboratoire. ■■ Formation requise • Bac Sciences Médico-Sociales • Formation de Secrétaire médical ■■ Missions confiées • Accueil physique et téléphonique des patients • Prise de rendez-vous • Gestion de planning • Création de dossiers médicaux (en informatique ou papier) • Frappe de comptes rendus • Encaissement des actes, suivi des paiements, relances ■■ Rattachement hiérarchique • Médecin • Chef de service • Surveillant(e) général(e) secretaire medical(e)
  48. 48. 49 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 49 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 18 19 20 21 24 27 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  49. 49. 50 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Son rôle principal est d’assister le chirurgien afin d’assurer le bon déroulement du programme opératoire. ■■ Formation requise • Diplôme d’Etat d’infirmier • Diplôme d’Etat infirmier bloc opératoire (demandé mais pas obligatoire) ■■ Missions confiées • Préparation de la salle d’opération • Préparation du matériel • Préparation du patient • Réalisation des soins • Contrôle des processus hygiène et sécurité ■■ Rattachement hiérarchique • Chef du bloc opératoire ■■ Evolution • Adjoint(e) de bloc • Chef de bloc INFIRMIER(ERE) BLOC OPERATOIRE – IBODE Aide opératoire - Panseur (euse) - instrumentaliste
  50. 50. 51 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 30 32 35 45 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  51. 51. 52 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Prendre en charge les patients lors des séances de dialyse. ■■ Formation requise • Diplôme d’Etat d’Infirmier ■■ Missions confiées • Assurer les branchements et débranchements des patient(e)s aux générateurs • Gérer les urgences • Assurer la qualité des soins • Assurer l’éducation thérapeutique des patients ■■ Rattachement hiérarchique • Cadre de dialyse ■■ Evolution • Cadre de santé INFIRMIER(E) EN DIALYSE
  52. 52. 53 santé « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 26 28 30 31 34 37 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an. ©PagePersonnel
  53. 53. Retrouvez toute l’actualité de l’emploi, du recrutement et de l’intérim sur notre blog La Page de l’emploi « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » A propos de Page Personnel… Appartenant à PageGroup, Page Personnel est l’un des acteurs majeurs du recrutement temporaire et permanent en France. Page Personnel s’appuie sur un réseau national de 300 consultants spécialisés répartis sur 19 bureaux, intervenant au sein de 20 divisions spécialisées : Accueil Services / Achats Logistique / ADV Import Export / Assistanat / Assurance / Audit, Conseil Expertise / Banque / Commercial / Comptabilité Finance / Digital, Marketing L’offre de PageGroup PageGroup recrute pour ses clients des professionnels en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du technicien au dirigeant, grâce à l’expertise de ses consultants répartis au sein des marques suivantes : • Page Personnel intervient sur le recrutement et l’intérim de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés ; • Michael Page recrute des cadres confirmés ; • Michael Page Interim Management se consacre exclusivement à la recherche de cadres confirmés pour des missions d’intérim management ; • Page Executive est l’un des leaders de la chasse de têtes sur des postes de direction générale, de direction opérationnelle/fonctionnelle ou encore d’experts. Fort de son expertise du recrutement, le Groupe a également développé une offre de solutions sur-mesure pour accompagner ses clients dans l’évaluation de compétences et dans l’externalisation de la fonction recrutement. • Page Assessment propose des prestations de conseil en évaluation dans le cadre d’un recrutement de collaborateur ou d’une mobilité interne ; • Page Outsourcing propose des solutions sur-mesure pour externaliser la gestion de recrutements volumiques ou offrir un accompagnement personnalisé aux départements RH. Communication / Distribution Commerce / Hôtellerie Tourisme / Immobilier Construction / Informatique / Ingénieurs Techniciens / Juridique Fiscal / Public Parapublic / Ressources Humaines / Restauration / Santé. Une présence à l’international… Page Personnel est aussi largement représenté hors de l’hexagone : Allemagne / Argentine / Australie / Belgique / Brésil / Chili / Espagne / Etats-Unis / Hong-Kong / Italie / Mexique / Pays-Bas / Pologne / Portugal / Royaume-Uni / Singapour / Suède / Suisse.
  54. 54. 2014-©GettyImages Santé Pour toute information, contactez : Page Personnel 163, avenue Achille Peretti 92200 Neuilly-sur-Seine Relations Clients : 01 41 92 70 10 relationsclients@pagepersonnel.fr www.pagepersonnel.fr « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » BORDEAUX I CERGY I LILLE I LYON I MARSEILLE I MASSY I NANTES I NEUILLY-SUR-SEINE I NICE I NOISY-LE-GRAND I ORLÉANS I PARIS I RENNES I ROISSY I ROUEN I STRASBOURG I TOULOUSE I VERSAILLES

×