Centrales villageoises            photovoltaïques             Exemple de la GervanneProjet expérimental initié par :Rhône-...
Objectif du projetDévelopper un modèle reproductible de centrale photovoltaïque de l’ordre    de 100 kWc (soit environ 100...
La DémarcheUne animation globaleAnalyse des enjeuxpatrimoniaux et paysagersAnalyse technicoéconomiqueUn montage juridique ...
Choix du site : Plan de Baix
La SASObjet :→ Production / promotion / Economies d’énergie et énergies renouvelables→ Respect de la charte du parc et de ...
Choix du site : Plan de Baix
Vote et mode de contrôle                        Révocation du          Unanimité pour                        Président à l...
Répartition des résultats         Bénéfices réalisés par la société 50 % distribué aux                   50 %associés : di...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les centrales villageoises photovoltaïque, exemple de la Gervanne

1 147 vues

Publié le

L’INVESTISSEMENT DANS LES ENERGIES RENOUVELABLES
GENERALISER LES PROJETS PORTES PAR LES CITOYENS ET LES ACTEURS LOCAUX

L’appropriation démocratique des moyens de production d’énergie par les citoyens et les acteurs locaux est un enjeu fondamental. Depuis une dizaine d’années, des acteurs pionniers ont initié des projets concrets,
souvent à la seule force de leur motivation. Ces projets aboutissent aujourd’hui, à l’issue d’un parcours semé d’embûches, notamment administratives et financières.

Comment capitaliser et mutualiser les expériences et les compétences acquises au cours de ces premiers développements? Comment généraliser le montage
de projets impliquant les citoyens et les acteurs locaux, au bénéfice des territoires ?

Animé par Yannick REGNIER, chargé de missions politiques locales de l’énergie au CLER avec les intervenants:
Carole THOURIGNY, animatrice du projet Centrale Villageoise Photovoltaïque sur la Gervanne (26)
Laurent CAUSSE, responsable service énergie, Coopérative Fermes de Figeac, SICASELI (46)
Jacques VILLEVIEILLE, fondateur salarié, SCIC ERE(43)
Christel SAUVAGE, Présidente de l'association Energie Partagée

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 27 septembre 2012 à Die (Biovallée), dans le cadre des 2è rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".
Plus d'informations: www.territoires-energie-positive.fr

Publié dans : Divertissement et humour
2 commentaires
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Si la société veut de l'énergie renouvelable à un prix abordable c'est toute la toiture des maisons qui doit être libérée . C'est à dire plus de 10 mètres carrés que la loi autorise . La société doit trouver un compromis pour que tout le monde gagne .
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • C'est un très bon système . Nous devons libérer les toits et ceux qui acceptent qu'ils soit fait qu'avec des panneaux solaires doivent être aidés . Notre environnement ne souffrira pas et le pense que se sera aussi joli que des tuiles . C'est une nouvelle architecture qui sera aussi valable que les toits en tuiles . Moi , personnellement si je pouvais je ferais toute ma toiture qui a plus de 150 mètres carrés .
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 147
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
208
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
2
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les centrales villageoises photovoltaïque, exemple de la Gervanne

  1. 1. Centrales villageoises photovoltaïques Exemple de la GervanneProjet expérimental initié par :Rhône-Alpes Energie Environnement et le parc du VercorsSur 8 sites pilotes5 parcs de la Région Rhône-Alpes4 projets sur le PNR du Vercors, dont la Gervanne.
  2. 2. Objectif du projetDévelopper un modèle reproductible de centrale photovoltaïque de l’ordre de 100 kWc (soit environ 1000 m2 ) essentiellement en toitures, en faisantparticiper activement et financièrement un ensemble de partenaires locaux (habitants, collectivités, entreprises, etc.) Installer des panneaux sur les toitures d’un village (bâtiments publics, privés, résidentiels ou professionnels Pour permettre à un territoire de : → valoriser ses ressources → créer un outil de développement local → créer du lien
  3. 3. La DémarcheUne animation globaleAnalyse des enjeuxpatrimoniaux et paysagersAnalyse technicoéconomiqueUn montage juridique et financier qui permette une maîtrise locale
  4. 4. Choix du site : Plan de Baix
  5. 5. La SASObjet :→ Production / promotion / Economies d’énergie et énergies renouvelables→ Respect de la charte du parc et de la charte des centrales villageoise • Statut coopératif. Chaque associé dispose d’une voix au sein de la société quel que soit le montant de capital détenu. 1 voix 1 voix 1 voix 1 voix association 100 € 5000 € 2000 € 800 € Le montant des actions (100 €) Clause de plafonnement (10%) 2 catégories d’associés 1 Clause d’agrément Clause d’inaliénabilité : La cession d’action est interdite les trois premières années. Elle est limitée à 50 % les deux années suivantes.
  6. 6. Choix du site : Plan de Baix
  7. 7. Vote et mode de contrôle Révocation du Unanimité pour Président à la modifier l’objet Président majorité qualifiée des statuts 1 an des 2/3. Assemblée générale extraordinaire Vote à la Exclusion d’un majorité des 2/3 associé à la majorité des 3/4 majorité Assemblée Conseil de gestion générale ordinaire Vote à la majorité
  8. 8. Répartition des résultats Bénéfices réalisés par la société 50 % distribué aux 50 %associés : dividendes Réserves distribué aux associés (5% de réserve légale) Investissement Financement de travaux Campagne de d’isolation Nouvelle centrale sensibilisation aux villageoise économies d’énergie

×