Club Optique Draka Amif 2010

3 834 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 834
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
88
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Club Optique Draka Amif 2010

  1. 1. Le Très-Haut Débit : point sur l’infrastructure en fibre optique Jean-Pierre Bonicel, Alain Bertaina Draka AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010
  2. 2. Sommaire 1 – Des applications toujours plus gourmandes 2 – La fibre optique, media universel et illimité 3 – Les déploiements : monde, Europe 4 – Situation en France 5 – Draka en quelques chiffres AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 2
  3. 3. Sommaire 1 – Des applications toujours plus gourmandes 2 – La fibre optique, media universel et illimité 3 – Les déploiements : monde, Europe 4 – Situation en France 5 – Draka en quelques chiffres AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 3
  4. 4. Des applications plus gourmandes…
  5. 5. Sommaire 1 – Des applications toujours plus gourmandes 2 – La fibre optique, media universel et illimité 3 – Les déploiements : monde, Europe 4 – Situation en France 5 – Draka en quelques chiffres AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 5
  6. 6. Quelle vitesse disponible ? Débit descendant Fibre optique: seule infrastructure pérenne, débit totalement indépendant de la distance, imposé uniquement par la rapidité théorique (Mbps) des équipements d’extrémité (100Mbit/s, 1Gbit/s puis 10Gbit/s!) Source: IDATE Performances fortement liées à la qualité du réseau cuivre
  7. 7. Exemple d’offres en Asie: City Telecom, HK Source: Alice Wong, City Telecom HK, FTTH Council Europe Conference, Paris 2008 City Telecom/Hong Kong Broadband Network (HKBN) commercialise des offres fibre optique FTTH jusqu’à 1Gbit/s symétrique depuis 2007 147€/m 60€/m 26€/m 20€/m 18€/m
  8. 8. Comparateur (sens montant et descendant) Source: FTTH Council Europe, http://www.ftthcouncil.eu/home/fibrespeed_tool/?cid=259 Fibre 8
  9. 9. La fibre optique: le dénominateur commun Source: The Advantages of Fiber, FTTH Council, 3rd Edition, Spring 2009 Technologie Réseau Radio, Mobile Coaxial Cuivre Fibre
  10. 10. Bénéfices environnementaux de la fibre Source: FTTH Council Europe / Ecobilan PricewaterhouseCoopers, étude publiée en 2008 Méthodologie d’Analyse du Cycle de Vie comparant les impacts environnementaux d’un réseau FTTH à ses bénéfices associés (télétravail, télémédecine et assistance à domicile) Impact environnemental positif sur 15 ans en moyenne en Europe (en ne considérant que ces 3 services) L’impact environnemental est principalement lié au déploiement du réseau et peut être facilement diminué en réduisant ou mutualisant le génie civil « En rendant possible ou en améliorant des services tels que le télétravail ou la télémédecine, les réseaux FTTH peuvent permettre de réduire de manière importante les émissions de CO2. Sur les 30 prochaines années, ce sont des millions de tonnes par million d’abonnés » Karel Helsen, Président du FTTH Council Europe
  11. 11. Sommaire 1 – Des applications toujours plus gourmandes 2 – La fibre optique, media universel et illimité 3 – Les déploiements : monde, Europe 4 – Situation en France 5 – Draka en quelques chiffres AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 11
  12. 12. La fibre dans les réseaux télécoms Source: ARCEP Déploiement progressif de la fibre optique NRA: Nœud de Raccordement d’Abonné
  13. 13. La fibre dans les réseaux de télécom Source: d’après les chiffres de KMI Research/CRU Group Fibres câblée par type d’application (million-km) 160 Les déploiements 140 Sous-marin sont largement Part du FTTx 120 FTTx en nette dominés par l’Asie Longue distance 100 Métropolitain croissance depuis le début des 80 Cablo-opérateur années 2000 Autres 60 40 Plus d’1,2 milliard 20 de kilomètres de 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09 fibre déployés Fibres par région Reste du monde depuis les années 90 (million-km) 200 180 Asie (30 000 fois le tour 160 Europe de la Terre !) 140 Amérique du Nord 120 100 La part du FTTx est 80 croissante, à 60 quasiment 40% des 40 déploiements 20 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
  14. 14. Abonnés au FTTH dans le monde (Déc. 08) Source: FTTH Council / IDATE ~4.4M ~1,7 M ~24 M End-Year 2008 Ranking ... et la croissance du FTTH continue ! Source: Fiber-to-the-Home Council – December 2008
  15. 15. Evolution des abonnés FTTH/B en Europe (1) Source: IDATE pour le FTTH Council Europe (1) FTTx englobe FTTH, FTTB, FTTO (office), FTTD (dormitory) * Sont exclus les déploiements VDSL / VDSL2, FTTC, FTTC par les opérateurs historiques ** Sont inclus les déploiements FTTB de Numéricable
  16. 16. Acteurs des déploiements FTTH en Europe Segmentation des déploiements FTTH par acteurs à horizon 2013 Collectivités, Entreprises d’utilité publique 24% Opérateurs historiques 31% 45% Opérateurs alternatifs Source: Heavy Reading, décembre 2008 Dans les déploiements de réseaux FTTH en Europe, la part des « nouveaux entrants », des collectivités territoriales et des entreprises d’utilité publique estimée à près des 2 tiers à horizon 2013
  17. 17. FTTx: aperçu des différentes architectures Fibre Cuivre Glossaire: optique FTTN: Fiber to the Node SR FTTC: Fiber to the NRO Curb FTTB: Fiber to the Building FTTH: Fiber to the Home (fiber jusqu’à SR l’abonné) NRO NRO: Nœud de Raccordement Optique SR: Sous-Répartiteur BPI: Boitier de Pied BPI d’Immeuble NRO DTIO: Dispositif de DTIO Terminaison Intérieur DTIO Optique (logement) DTIO NRO
  18. 18. Réseaux point à point et point à multipoint Source: ARCEP Le point-à-point Le point-à-multipoint ou PON NRO: Nœud de Raccordement Optique PON: Passive Optical Network, réseau optique passif
  19. 19. Déploiements FTTx: nouvelles contraintes pour les fibres optiques ! Dispositif de Terminaison Optique (DTIO) Cable « drop » Boîtier d’étage Courbes, agrafes,… Câble de colonne montante Modules rétractables Boîtier de pied d’immeuble Connectivité à grande capacité (ici 720 fibres) Cassettes plus compactes Plus de courbes, de compacité, de densité… la fibre optique doit offrir plus de tolérance aux contraintes de manipulation
  20. 20. La recommandation UIT-T G.657 PRINCIPALES ETAPES Nov. 2004: 1ère proposition à la Commission d’étude 15 contribution D010, Draka Déc. 2006: la G.657 approuvée (version n°1) Paternité: Question 10, CE 15 Editeur: Piet Matthijsse, Draka (note: en 2007, changement d’éditeur: Gerard Kuyt, Draka) Cible: les réseaux d’accès, 2 sous-catégories G.657.A (cat. A, Tableau 7-1): perte par macrocourbure améliorée, tout autre attribut restant dans la plage de la G.652.D standard G.657.B (cat. B, Tableau 7-2): adaptée aux installations utilisant de très petits rayons de courbure, sans garantir la gamme de valeurs recommandée dans la Rec. UIT-T G.652 Mars 2008: début du processus de révision Oct. 2009: version n°2 de la G.657 agréée Structure conservée (catégories A et B) 2 sous-catégories (A1, A2 et B2, B3) introduites pour une gradation des performances en courbure Déc. 2009: publication de la version n°2 de la G.657, dorénavant celle en vigueur
  21. 21. La fibre G.657.A2, insensible aux courbures et 100% compatible avec la fibre standard Câble duplex, courbé à 90° G.652.D: 5.5dB G.657.A2: pas de amélioration d’un facteur 100 pertes! 2 tours autour d’un crayon 10,00000 dB/tour 1,00000 Fibre droite en référence 0,10000 G G ES .6 .6 M 52 0,01000 57 F D .A 2 0,00100 G.652.D: 11dB 0,00010 0,00001 0 5 10 15 20 25 30 Rayon de courbure (mm) G.657.A2: 0.2dB
  22. 22. Les différents acteurs des réseaux d’accès Utilisateurs finaux Fournisseurs de services (résidentiel, public, professionnel) Réseau Actif (équipements de réseau, gestion, support opérationnel…) Infrastructure Passive (tranchées, conduites, fibres)
  23. 23. La séparation des rôles: plusieurs modèles Intégration Partage couche Partage couche Séparation verticale passive active complète Fournisseur d’accès Fournisseur d’accès Fournisseur d’accès Fournis. Fournis. Fournis. Fournis. Fournis. Fournis. services et actif Service Service Service services et actif services et actif Service Service Service Détail Détail Détail Détail Détail Détail S Opérateur intégré Opérateur intégré Opérateur intégré verticalement verticalement verticalement Fournisseur de Opérateur A réseau capacité de Opérateur gros (passif et Opérateur P infrastructure actif) intégré infrastructure Compétition Compétition Compétition services infrastructure “Open Access” Accès à Accès régulé à Accès régulé à Accès régulé Régulation l’infrastructure l’infrastructure la capacité de infra. passive et publique passive gros capacité La régulation joue un rôle clé dans la définition des acteurs de la chaîne
  24. 24. Sommaire 1 – Des applications toujours plus gourmandes 2 – La fibre optique, media universel et illimité 3 – Les déploiements : monde, Europe 4 – Situation en France 5 – Draka en quelques chiffres AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 24
  25. 25. Situation en France – cadre général La loi de modernisation de l’économie LME n° 2008-776 du 4.8.08 (JO du 5) – volet télécom de la loi: titre III, chapitre 1 Décrets n° 2009-52, n° 2009-53 et n°2009-54 du 15.1.09 (JO du 16) Décret n° 2009-52 relatif à l'installation de lignes à très haut débit en fibre optique dans les bâtiments neufs Décret n° 2009-53 relatif au droit au très haut débit Décret n° 2009-54 relatif à la convention entre opérateur et propriétaire portant sur l'installation, la gestion, l'entretien et le remplacement de lignes à très haut débit en fibre optique dans un immeuble La loi n° 2009-1572 du 17 décembre 2009 relative à la lutte contre la fracture numérique Article 23: définition de schémas directeurs territoriaux d’aménagement numérique Article 24: instauration d’un fonds d’aménagement numérique des territoires Grand Emprunt: 2 milliards d’euros destinés à financer les déploiements des réseaux à très haut débit – annonce du 18 janvier 2010 Zone 2: prêts à taux bonifiés pour les opérateurs Zone 3: cofinancement des projets des collectivités territoriales
  26. 26. Situation en France – travaux de l’ARCEP (1/2) Source: ARCEP, conférence de presse du 22 juin 2009
  27. 27. Situation en France – travaux de l’ARCEP (2/2) 22 juin 2009: définition par l’ARCEP des conditions de déploiement de la fibre optique pour libérer l’investissement Définition de 3 zones et liste des 148 communes en zone très dense, la zone 1 (20 agglomérations, 5,16 millions de foyers, 3 millions immédiatement adressables) 22 septembre: l’Autorité de la concurrence donne avis favorable au projet de décision et de recommandation 6 novembre: avis positif de la Commission européenne 23 décembre: l’ARCEP publie sa décision et sa recommandation relatives au déploiement et à l'accès aux lignes à très haut débit en fibre optique en zones très denses et transmet la décision pour homologation au ministre chargé des communications électroniques 18 janvier 2010: homologation de la décision de l’ARCEP annoncée par le Premier Ministre Opérateurs: 1 mois pour publier leurs offres
  28. 28. Sommaire 1 – Des applications toujours plus gourmandes 2 – La fibre optique, media universel et illimité 3 – Les déploiements : monde, Europe 4 – Situation en France 5 – Draka en quelques chiffres AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 28
  29. 29. Draka, un leader à l’échelle mondiale Description du groupe Draka Résultats clés en 2008 • Un leader mondial pour la fibre optique, • Chiffre d’affaires : € 2.7 milliards les câbles, les produits de connectivité, les d’Euros solutions de câblage et les services d’ingénierie pour infrastructures de • Résultat net avant impôt : 133 réseaux millions d’Euros • Présence mondiale • Résultat net : 69 millions d’Euros • Intégration locale COMMUNICATIONS • Environ 9000 employés ENERGIE & INFRASTRUCTURE 27% • Siège basé à Amsterdam 38% • Listé sur Euronext (Amsterdam) depuis 1991 INDUSTRIE & SPECIALITES 35%
  30. 30. Le groupe Draka Communications • 27% du chiffre d’affaires de Draka • Marchés : Télécommunications, Datacoms, Multimédia et Spécialités, Fibre optique • Le groupe Draka Communications est: • N°2 mondial dans la fibre et des câbles à fibre optique • N°1 mondial pour la fibre multimode, n°2 mondial en monomode • 2 implantations d’envergure en France: • Douvrin (fibre optique) et Calais (câbles à fibre optique)
  31. 31. Conclusions La montée en débit (symétrique !) des réseaux est inéluctable pour répondre aux services du futur Les terminaisons chez les abonnés pourront être totalement FTTH, ou xDSL ou mobile (3G, LTE,…) Pour les capacités requises, un réseau de collecte en fibre optique très dense, au plus près des abonnés, est indispensable En France, des avancées majeures ont été réalisées et le cadre réglementaire et juridique se clarifie Chaque déploiement impose son lot de contraintes, notamment sur l’infrastructure passive: les solutions de câblage de Draka offrent des réponses concrètes AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010 31
  32. 32. De nombreuses publications dédiées au THD 32 AMIF/Club Optique – Réunion de commission NTIC – le 21 janvier 2010

×