Le diagnostic territorial, le temps de la
découverte mutuelle
Formation action
« Développement économique
urbain »
24 avri...
Emploi, entrepreneuriat et
politique de la ville
Sommaire
ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 3
1. Avant-propos
2. Quelques repères historiques
3. L actualité
4. Exemples...
1. Avant-propos : l entrepreneuriat au cœur
de la relation entre développement
économique et emploi
►  Historiquement, une...
1. Avant-propos : l entrepreneuriat au cœur
de la relation entre développement
économique et emploi
►  Le soutien à l’entr...
►  Les limites de l’impact sur les quartiers des dispositifs
spécifiques de type ZFU
6
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
20...
►  l’Agence pour la Diversité Entrepreneuriale (Adive) considère que nos
« banlieues défavorisées » ont des atouts et un p...
► Les premières mesures (1981-2003)
► L’entrepreneuriat inscrit dans la politique de la
ville
8
2. Quelques repères histor...
2-1 • Des approches d’abord orientées vers l’emploi
1982
Mise en place des premières missions locales, suite au rapport Sc...
2-2. L’entrepreneuriat inscrit dans la politique de la ville
2008
Le programme « Développeurs économiques urbains » : perm...
La création d entreprises
dans les quartiers
►  Les ZUS connaissent un taux de création d'entreprises deux fois supérieur ...
12
Source: Page Carto Ville de Lyon- SIRENE 2010
Nombre d’activités économiques créés en 2010 Nombre d’établissements en 2...
avril 2013
Michel Sapin et François Lamy signent une convention interministérielle autour de cinq objectifs
visant à :
•  ...
►  selon un sondage de l’Adie, “54% des jeunes de 18 à 24 ans de ces
quartiers souhaitent créer leur entreprise”.
►  Le fi...
15
La Charte entreprises et quartiers
Mis en place par François Lamy, ministre de la Ville, en partenariat avec Fleur
Pell...
16ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
4. Exemples d actions
▶ Information / sensibilisation sur la création
d’entreprises...
17
4.1- Information / sensibilisation sur la création
d’entreprises / d’activités
► La journée d’action « Créarif Quartier...
18
Sur l’ensemble de la période, la
part des publics CUCS reste
faible (19% en moyenne)
4. Exemples d actions
4.2- Amorçag...
4.3- Accueil / accompagnement de porteurs
de projets
19ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
4. Exemples d actions
►  Coopé...
20
4.4- Soutien au financement des entreprises créées
ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
4. Exemples d actions
►  En com...
21ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
4.5- Soutien à l’investissement immobilier
►  Programmes de soutien aux commerces e...
4.6- Gouvernance
► La mise en place du dispositif « Entreprendre dans les quartiers »
en partenariat avec la Caisse des Dé...
Cabinet ARGOS - Siège social
8 rue Raymond Bank - BP 1523 - 38025 GRENOBLE cedex 1
Tel : 04.76.87.70.40 - Fax : 04.76.87.7...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Formation-action Développement économique urbain. Séance 2 - 24/04/14

289 vues

Publié le

Quelle stratégie d'action mettre en oeuvre ?
Formation organisée par le CR-DSU et ARADEL

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
289
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Formation-action Développement économique urbain. Séance 2 - 24/04/14

  1. 1. Le diagnostic territorial, le temps de la découverte mutuelle Formation action « Développement économique urbain » 24 avril 2014
  2. 2. Emploi, entrepreneuriat et politique de la ville
  3. 3. Sommaire ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 3 1. Avant-propos 2. Quelques repères historiques 3. L actualité 4. Exemples d actions
  4. 4. 1. Avant-propos : l entrepreneuriat au cœur de la relation entre développement économique et emploi ►  Historiquement, une entrée plutôt orientée vers l’insertion dans l’emploi « classique » ►  Puis, une vision de plus en plus large de l’emploi intégrant la création d’activités et d’entreprises ►  Mais, une confusion persistante sur les relations aux territoires : lieu d’emploi et lieu de résidence 4ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  5. 5. 1. Avant-propos : l entrepreneuriat au cœur de la relation entre développement économique et emploi ►  Le soutien à l’entrepreneuriat devient petit à petit une priorité d’action économique et d’emploi pour ces territoires : jeunesse, dynamisme qui lui est liée ►  Mais, les territoires de la politique de la ville font toujours face à des difficultés pour le développement de l’entrepreneuriat souvent liées à leur image, aux représentations 5ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  6. 6. ►  Les limites de l’impact sur les quartiers des dispositifs spécifiques de type ZFU 6 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Evolution de la part des publics CUCS bénéficiant de l'installation de nouvelles activités en ZFU (en %) originaire ZFU Duchère originaire ZUS voisine Total CUCS Total hors CUCS ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 1. Avant-propos : l entrepreneuriat au cœur de la relation entre développement économique et emploi
  7. 7. ►  l’Agence pour la Diversité Entrepreneuriale (Adive) considère que nos « banlieues défavorisées » ont des atouts et un potentiel économique largement inexploités. ►  Michael E. Porter professeur de Stratégie de Harvard Business School travaille sur les « inner cities », les quartiers en déshérence situés en plein centre des villes américaines à les avantages compétitifs identifiés par Porter (« une localisation stratégique », « un marché local », « un bassin d’emploi riche » et « une réelle connectivité entre les acteurs du territoire ») viennent porter un nouveau regard sur les quartiers sensibles en France. 7 1. Avant-propos : l entrepreneuriat au cœur de la relation entre développement économique et emploi ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  8. 8. ► Les premières mesures (1981-2003) ► L’entrepreneuriat inscrit dans la politique de la ville 8 2. Quelques repères historiques ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  9. 9. 2-1 • Des approches d’abord orientées vers l’emploi 1982 Mise en place des premières missions locales, suite au rapport Schwartz 1993 Signature des premiers plans locaux d’insertion par l’économie (PLIE) 1996 Mise en place du Pacte de relance pour la ville : entrée en application des dispositifs Zones Franches Urbaines (ZFU) et des "emplois ville", réservés aux jeunes des quartiers de la géographie prioritaire 2002 3 axes prioritaires, dont l’emploi et l’insertion professionnelle font partis, sont définis par le ministère de la ville dirigé par Jean-Louis Borloo L’accompagnement social et économique de la population relève désormais du droit commun 2008 Plan Espoir Banlieues : l’engagement national pour l’emploi des jeunes des quartiers 2011 Parution du rapport portant sur le volet « Emploi, insertion, développement économique » des CUCS 9 2. Quelques repères historiques ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  10. 10. 2-2. L’entrepreneuriat inscrit dans la politique de la ville 2008 Le programme « Développeurs économiques urbains » : permettre de passer d’une logique de dispositif à une logique de projet de territoire, décloisonner les pratiques et les approches professionnelles Plan Espoir Banlieues : Le soutien à la création d’entreprises dans les quartiers : coordination de l’ensemble des aides de l’Etat en faveur du développement économique (logique de guichet unique) et mise en place des prêts d’honneur de la Caisse des Dépôts 2011 L’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) lance un fonds d’aide à la création d’entreprise de 1,2 million d’euros. 2012 Création d’une mission nationale d’animation du développement économique urbain visant à intensifier le partage d’expérience entre les acteurs de la politique de la ville, du développement économique et de l’insertion professionnelle à L’entrepreneuriat comme vecteur d’insertion et/ou de développement économique ? 10ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 2. Quelques repères historiques
  11. 11. La création d entreprises dans les quartiers ►  Les ZUS connaissent un taux de création d'entreprises deux fois supérieur à la moyenne nationale ►  Cependant, les entrepreneurs qui y sont installés connaissent des difficultés de pérennisation de leur activité (-30% à 5 ans / moyenne nationale), à  Conséquences sur le taux de création d'emploi comparé à la moyenne nationale (-1/3 d'emplois créés sur les 5 premières années) ►  Jeunesse relative des entrepreneurs ►  Niveau d'étude des entrepreneurs comparable à la moyenne nationale ►  75 % des créateurs en ZUS étaient actifs contre 54 % au niveau national à on n entreprend pas seulement pour sortir du chômage ►  64 % des entrepreneurs ont investi personnellement plus de 5 000 € lors de la création ►  Les secteurs CHR et Services à la personne sont plus présents ►  Au démarrage de leur activité, création d'emplois légèrement plus importante que la moyenne nationale ►  La principale difficulté de développement rencontrée est l'accès au financement (34 %), suivie par le manque de débouchés commerciaux (32 %). Résultats d une enquête nationale auprès de 400 entreprises situées en ZUS et créées entre 2005 et 2010. 11ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  12. 12. 12 Source: Page Carto Ville de Lyon- SIRENE 2010 Nombre d’activités économiques créés en 2010 Nombre d’établissements en 2010 Moncey-Voltaire Pentes Croix Rousse Duchère Mermoz Gerland Etats-Unis Guillotière Langlet-Santy Centre Vaise Moulin à Vent Les quartiers CUCS connaissent une faible dynamique de création d’activités économiques et commerciales comparativement à certains autres quartiers de Lyon. Celles-ci sont majoritairement concentrées dans le quartier de Centre Vaise et dans les quartiers anciens (PCR + MVG). Ces contrastes peuvent s’expliquer par le fait que l’offre d’accueil de projets dans les autres quartiers est plus limitée (moindre mixité et mutabilité du bâti, des rez-de-chaussée, …). Il existe ainsi des disparités entre un tissu urbain ancien et mixte (PCR+MVG+Vaise) et un tissu urbain plus moderne et monofonctionnel (Etats-Unis, Duchère, Mermoz, …) ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 La création d entreprises dans les quartiers ►  Des situations moyennes qui ne se retrouvent pas partout ; ex. Lyon
  13. 13. avril 2013 Michel Sapin et François Lamy signent une convention interministérielle autour de cinq objectifs visant à : •  Favoriser et accompagner les créations d’entreprises par des résidents des quartiers prioritaires grâce à une plus forte mobilisation de l’accompagnement Nacre pour les demandeurs d’emploi •  Permettre l’élévation des niveaux de qualification dans les quartiers prioritaires en ciblant particulièrement l’accès des jeunes à un premier niveau de qualification. •  Augmenter le recours au contrat d’insertion dans la vie sociale et renforcer les opérations de parrainage. •  Permettre aux habitants des ZUS de bénéficier pleinement des leviers d’accès à l’emploi (emplois d’avenir, contrats uniques d’insertion) . •  Expérimenter les emplois francs. 13ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 3. L actualité
  14. 14. ►  selon un sondage de l’Adie, “54% des jeunes de 18 à 24 ans de ces quartiers souhaitent créer leur entreprise”. ►  Le financement est une problématique importante et l’axe principal du plan « Entrepreneurs des quartiers » ►  Un dispositif qui s’appuie sur quelques actions majeures : ■  Création d’une plate-forme d’information : http://www.entreprisesdesquartiers.fr/ ■  Renforcement du 1er accueil par le réseau des CitésLab (étendu à 500 quartiers au lieu de 300 aujourd'hui), ■  Plafond du prêt à la création d’entreprise pour les entrepreneurs issus des ZUS et des DOM passe de 7 000 euros à 14 000 euros, ■  Garantie des prêts par la Banque Publique d’Investissement (BPI) à hauteur de 70% des crédits, 14ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 3. L actualité 1,4%% 2,0%% 1,8%% 0,0%% 0,5%% 1,0%% 1,5%% 2,0%% 2,5%% Rapport'nombre'de'commerces'/'habitants' QUARTIERS%CUCS% QUARTIERS%HORS%CUCS% TOTAL%LYON% ■  la BPI dispose de 10 millions d’euros consacrés à la création d’entreprise issue de ces quartiers ■  Pour les jeunes sans aucune ressource, mise en place d’un contrat hybride entre le contrat aidé et l'aide à la création d'entreprise, baptisé « entrepreneurs d'avenir », expérimenté en 2014 ■  Soutien du commerce de proximité dans les quartiers par le biais de l’EPARECA. ■  Soutien à des projets économiques par l’ANRU (PIA) ; ex. appel à projets centres d’affaires
  15. 15. 15 La Charte entreprises et quartiers Mis en place par François Lamy, ministre de la Ville, en partenariat avec Fleur Pellerin, ministre chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique. L’objectif est de permettre aux personnes issues de zones défavorisées / quartiers populaires de bénéficier d’aides, pour développer l’innovation. 40 entreprises ont signé cette charte, en juin 2013, par laquelle elles s’engagent à travailler en réseau pour soutenir le développement économique et social des quartiers populaires. ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 3. L actualité
  16. 16. 16ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 4. Exemples d actions ▶ Information / sensibilisation sur la création d’entreprises / d’activités ▶ Amorçage de projets ▶ Accueil / accompagnement de porteurs de projets ▶ Soutien à l’immobilier (investissement ou location) ▶ Soutien au financement des entreprises créées ▶ Appui logistique et technique
  17. 17. 17 4.1- Information / sensibilisation sur la création d’entreprises / d’activités ► La journée d’action « Créarif Quartiers», lancée en 2012 en Ile-de- France ► Encourager et valoriser les porteurs de projets des quartiers franciliens en politique de la ville ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 4. Exemples d actions ►  « Créarif quartiers » permet une mise en relation avec des professionnels, via des ateliers ►  De plus, les meilleurs projets proposés lors des journées « Créarif quartiers » permettent à leurs auteurs de remporter une offre de formation d accompagnement ou de parrainage personnalisés.
  18. 18. 18 Sur l’ensemble de la période, la part des publics CUCS reste faible (19% en moyenne) 4. Exemples d actions 4.2- Amorçage de projets ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014
  19. 19. 4.3- Accueil / accompagnement de porteurs de projets 19ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 4. Exemples d actions ►  Coopératives d Activités et d Emploi (la 1ère de France, Cap Services à Lyon La Duchère) ►  Préparation à l autonomisation du créateur au plan des compétences et du statut
  20. 20. 20 4.4- Soutien au financement des entreprises créées ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 4. Exemples d actions ►  En complément des dispositifs de financement de « droit commun » (ADIE, Plates-formes Initiative France, France Active, NACRE) sous forme de prêts, prêts d honneur ou à taux 0, garanties, apports en fonds propres (ex. FinanCités créée par PlanetFinance) ►  Dynamiques locales générées sous l impulsion du Conseil Régional de Bourgogne, Programme d Aide à la Création d entreprises dans les Quartiers (PACQ) à Subventions aux entreprises créées
  21. 21. 21ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 4.5- Soutien à l’investissement immobilier ►  Programmes de soutien aux commerces et à l artisanat (ingénierie et investissement) par le biais du FISAC, ►  Cf. programme mis en œuvre sur les Pentes de la Croix Rousse et la Guillotière à Lyon 4. Exemples d actions
  22. 22. 4.6- Gouvernance ► La mise en place du dispositif « Entreprendre dans les quartiers » en partenariat avec la Caisse des Dépôts et la Préfecture du Val de Marne vise à développer l’entrepreneuriat dans les quartiers sensibles du Val de Marne. 22ARGOS - ARADEL – CR DSU - avril 2014 4. Exemples d actions ►  Ce dispositif permet de favoriser des temps de rencontres et d’échanges entre créateurs, repreneurs, jeunes entrepreneurs, étudiants et représentants des collectivités locales.
  23. 23. Cabinet ARGOS - Siège social 8 rue Raymond Bank - BP 1523 - 38025 GRENOBLE cedex 1 Tel : 04.76.87.70.40 - Fax : 04.76.87.70.28 Courriel : contact@argos-consultants.fr Site : www.argos-consultants.fr Merci pour votre attention !

×