Développement durable de la gestion des ordures ménagères dans les     pays en développement :       Le cas de Mahajanga  ...
Sommaire1.   Introduction2.   Problématique3.   Méthode4.   Résultats5.   Conclusion                     2
IntroductionGevalor : Association créée en 2004Objectifs principaux : appuyer pratiquement etscientifiquement les communau...
Problématique (1)• Mahajanga  • Troisième ville de Madagascar  • Conditions sanitaires difficile : épidémies de    choléra...
MAHAJANGA
Problématique (2)Les déchets et le réchauffement climatique:•Décomposition anaérobie des déchets est responsable de 3à 5% ...
Problématique (3)Finance carbone et compostage :•Les réductions d’émissions douvent être calculées selondifférentes méthod...
Méthode appliquée à MahajangaCompostage•Déchets collectés et livrés par la municipalité•Tri et mise en compostage de la fr...
Le compostage                                                                  Mise en andains                            ...
Méthode appliquée à MahajangaMontage d’un dossier carbone•Rédaction d’une note d’identification de projet (PIN)   • Premie...
Les étapes du projet Gevalor              GoodPlanet                                                                      ...
Résultats escomptés GESAnnée                                    Réductions          Compost t/an    Déchets t/an   d’émiss...
Qualité du compost obtenuMétaux lourds                Taux en ppm                NFU 44 051          MahajangaAs          ...
Aspects économiquesSARL MadacompostVente de compost : 50 €/tRéductions démission : “prix de niche” assuré parGoodPlanet : ...
Problèmes rencontrés1. Instabilité politique à Madagascar depuis 20092. Incompréhension avec l’ONG partenaire et évolution...
Des bénéfices locaux et globaux       Bénéfices environnementaux                  Bénéfices sociaux et économiques Diminu...
ConclusionPotentiellement le développement du compostage ade nombreux impacts positifs.L’accès à la finance carbone a le p...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gestion des om le cas de mahajanga-agadir2012

1 780 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 780
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
640
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gestion des om le cas de mahajanga-agadir2012

  1. 1. Développement durable de la gestion des ordures ménagères dans les pays en développement : Le cas de Mahajanga Morizot G., Dekeister D., Flipo B Gevalor et Action Carbone
  2. 2. Sommaire1. Introduction2. Problématique3. Méthode4. Résultats5. Conclusion 2
  3. 3. IntroductionGevalor : Association créée en 2004Objectifs principaux : appuyer pratiquement etscientifiquement les communautés à développerune gestion durable des ordures ménagères entirant partie de la finance carboneGoodPlanet : Fondation créée en 2005Objectifs principaux : Promouvoir ledéveloppement durable et encourager chacun àjouer un rôle pour le futur de la planète. 3
  4. 4. Problématique (1)• Mahajanga • Troisième ville de Madagascar • Conditions sanitaires difficile : épidémies de choléra et de peste en 1999 • Conditions économiques et sociales difficiles : salaire moyen de 30€/mois • Collecte des déchets : 30 à 40% seulement 4
  5. 5. MAHAJANGA
  6. 6. Problématique (2)Les déchets et le réchauffement climatique:•Décomposition anaérobie des déchets est responsable de 3à 5% des émissions de Ges (équivalent au transport aérienet maritime)•Différentes approches sont possibles pour les réduire:•D Captage de méthane sur les décharge et conversion enénergie (mais souvent : torchage): faible contribution audéveloppement durable (cf. Roger and alii)•d Méthanisation (investissement lourds et procédécomplexe pour les OM).•c Compostage avec différents degrés de mécanisation. 6
  7. 7. Problématique (3)Finance carbone et compostage :•Les réductions d’émissions douvent être calculées selondifférentes méthodologies:•Methodological tool for calculation of emissions from solid wastedisposal site v.6•AMS III F Avoidance of methane emissions through composting•Différents types de crédits • Marché réglementaire : MDP • Marché volontaire : VCS, Gold Standard…•Différentes échelles de projets : moins de 10 000T/an;entre 10 000 et 60 000 T/an; plus de 60 000 T/AN•Additionnalité doit être démontrée 7
  8. 8. Méthode appliquée à MahajangaCompostage•Déchets collectés et livrés par la municipalité•Tri et mise en compostage de la fractionorganique réalisée sur le site de la décharge•Une seule étape mécanisée : le tamisage(trommel) 8
  9. 9. Le compostage Mise en andains Refus Collecte Matière compostable 1er tri manuel Arrosage et retournements (T=70°C) Cycle de compostage 35 à 40 jours Suivi oxygène (transformation aérobie) Mise en sac Tamisage (12 mm) 2ème triUtilisation du compost comme fertilisant Maturation Refus Projet Madacompost - Transformation/valorisation des déchets de la ville de Mahajanga 9
  10. 10. Méthode appliquée à MahajangaMontage d’un dossier carbone•Rédaction d’une note d’identification de projet (PIN) • Premier calcul des réductions d’émissions • Première démonstration de l’additionnalité•Rédaction d’un document de projet (PDD) • Géoréférencement • Caractérisation précise des déchets • Calcul de la ligne de base et des émissions du projet•Mission d’un DOE pour la validation puis présentation pourenregistrement au standard choisi•Monitoring carbone (suivi quantités, Température, O2…)•Mission d’un DOE pour la vérification (annuelle) des réductionsd’émission 10
  11. 11. Les étapes du projet Gevalor GoodPlanet Signatures des Création SARL Support  Financement conventions Madacomposttechnique carbone avec la mairie Mars 2010: de Mahajanga Financement Validation Juillet 2006: AIMF et FFEM Verified Carbon Signature d’un  Standard (VCS) accord Aménagement du site 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 Début des activités à grande échelle Réduction: 1118 t eq. CO2 • 15t compost produit /mois • 100 t • 7 salariés compost/mois Sources de Vente valorisation compost • 112 salariés complémentaires: = • 150 t compost/mois • Cornes de zébu Atelier de 50% des • 12 000 t d’ordures broyées compostage coûts traitées • Déchets semi-mécanisé opératoires plastiques Projet Madacompost - Transformation/valorisation des déchets de la ville de Mahajanga 11
  12. 12. Résultats escomptés GESAnnée Réductions Compost t/an Déchets t/an d’émissions TCO² /year2009 1 4500 2 2742010 2500 7500 5 6252011 4000 12000 10 3932012 4000 12000 13 9642013 4000 12000 16 4562014 4000 12000 18 2162015 4000 12000 19 4772016 4000 12000 20 3962017 4000 12000 21 0802018 4000 12000 21 601Total 36 000 108000 149 481 12Moyenne 3 600 14 950
  13. 13. Qualité du compost obtenuMétaux lourds Taux en ppm NFU 44 051 MahajangaAs 18 2Cd 3 0,5Cr 120 21Hg 2 0,3Ni 60 8Pb 180 77Se 12 0,9Cu 300 42Zn 600 252 13
  14. 14. Aspects économiquesSARL MadacompostVente de compost : 50 €/tRéductions démission : “prix de niche” assuré parGoodPlanet : 15 €/tSubventions reçues pour investissement etfonctionnement : 450 000 € sur 8 ansNB Coût mission DOE : 20 à 25 000 € 14
  15. 15. Problèmes rencontrés1. Instabilité politique à Madagascar depuis 20092. Incompréhension avec l’ONG partenaire et évolution vers l’appui à une SARL3. Difficultés de la commune à assurer la collecte (contribution de Madacompost aux coûts)4. Surface disponible limitée pour l’extension de l’unité5. Baisse progressive des prix des réductions d ‘émission 15
  16. 16. Des bénéfices locaux et globaux Bénéfices environnementaux Bénéfices sociaux et économiques Diminution des engrais chimiques, dont laproduction génère des gaz à effet de serre.  Création de 200 emplois à terme parmi les informels (population pauvre et vulnérable,  Réduction des émissions de méthane souvent des femmes). (150000 tonnes CO2 eq sur 10 ans). Développement de lagriculture péri-urbaine.  Production dun amendement qui (Intérêt du compost comme amendementcontribue à la réhabilitation des sols érodés. organique à long terme).  Amélioration de la salubrité de la ville et  Autonomie financière du projet visée grâce àdiminution des nuisances causées par un site la vente combinée de compost et de crédits de décharge mal contrôlé (infections, carbone. maladies, incendies, émission de particules, glissements de terrains, pollutions). 16
  17. 17. ConclusionPotentiellement le développement du compostage ade nombreux impacts positifs.L’accès à la finance carbone a le potentiel de le rendredurable financièrement.Le cas de Mahajanga en démontre la faisabilité malgréles difficultés rencontrées.Diffusion de l’initiative à 6 nouvelles villes dans lecadre d’Africompost (financement FFEM-AFD) 17

×