Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
Regroupement National
des Formateurs BAFA/BAFD
2013
Les ACM
à l’heure de la réform...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
 Histoire de l’animation et état des lieux
 Les structures d’accue...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
 Histoire des structures d’accueil
 Début XX° : premières colonies...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
 Décret du 26 juillet 2006 (art R 227-1 CASF),
qui établit les Accu...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
 Evolution de la fréquentation des séjours de vacances
Ifac – Coord...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Depuis 1994 :
Baisse du nombre de jeunes qui partent
Baisse du nom...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les raisons de cette désaffection :
 Des séjours trop chers pour la...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Hausse de la fréquentation des accueils de loisirs
H
Ifac – Coordina...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Qui sont les animateurs ?
De 1936 aux années 60 :
- notion de béné...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Qui sont les animateurs ?
Une majorité de femmes
- BAFA : 71 % (56...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les diplômes de l’animation
1937 : premiers stages de moniteurs
1...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les diplômes de l’animation
Premier paradoxe : c’est pour l’animat...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
 La construction du milieu professionnel
 Un ensemble de professio...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Le développement de la notion de projet
Années 70 : essor de la no...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
La mise en place de la réforme
Les principes de la réforme
Les pu...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les principes de la réforme
L’enseignement est dispensé dans le ca...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Publics concernés
La réforme des rythmes éducatifs concerne les en...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Temps concernés
La réforme des rythmes à l’école primaire modifie ...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Temps concernés
Temps extrascolaire
Les vacances scolaires ;
Les...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les différentes modalités d’accueil
L’accueil de loisirs périscola...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les différentes modalités d’accueil
L’accueil de loisirs périscola...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
L’encadrement des accueils de loisirs périscolaires
La composition...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
L’encadrement des accueils de loisirs périscolaires
Hors PEDT :
- ...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Le Rôle du Directeur
Le directeur a autorité sur les personnels pr...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les Types d’intervenants
En interne et en veillant aux disposition...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les Types d’intervenants
Deux stratégies se dégagent concernant ce...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Et qu’y fait-on ?
Complémentaires de l’école, les temps de loisirs...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Et qu’y fait-on ?
Complémentaires de l’école, les temps de loisirs...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Et qu’y fait-on ?
Complémentaires de l’école, les temps de loisirs...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Et qu’y fait-on ?
Complémentaires de l’école, les temps de loisirs...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Et qu’y fait-on ?
Les particularités des activités périscolaires p...
Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires
Les enjeux pour le BAFA et le BAFD
Un afflux prévisible de stagiai...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence rnf 2013

1 013 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 013
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence rnf 2013

  1. 1. Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD Regroupement National des Formateurs BAFA/BAFD 2013 Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaire
  2. 2. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires  Histoire de l’animation et état des lieux  Les structures d’accueil  Les animateurs  Les diplômes  La notion de projet  La Réforme des rythmes scolaires  Les principes et le champ d’application de la réforme  Les différents types d’accueils  L’encadrement  Les enjeux pour le BAFA et le BAFD Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  3. 3. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires  Histoire des structures d’accueil  Début XX° : premières colonies de vacances, sanitaires et hygiénistes  1936 : Front populaire, congés payés et Auberges de Jeunesse  1938 : première réglementation reposant sur 3 principes : - Les mineurs sont placés sous la protection de l’Etat (PJJ, puis Santé) - Obligation d’une déclaration préalable - Les activités doivent avoir des objectifs éducatifs avec du personnel qualifié  Libération : apparition des MJC et développement des colonies de vacances, qui passent sous le contrôle de l’Education Nationale  1970 : CLSH, qui remplace centre aéré, patronage, garderie  2000 : Entrée en vigueur du Code de l’Action Sociale et des Familles Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  4. 4. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires  Décret du 26 juillet 2006 (art R 227-1 CASF), qui établit les Accueils Collectifs de Mineurs et qui distingue :  Les accueils avec hébergement : - Les séjours de vacances - Les séjours courts - Les séjours spécifiques  Les accueils sans hébergement : - Les accueils de loisirs L'accueil de loisirs de sept à trois cents mineurs, en dehors d'une famille, pendant au moins quatorze jours consécutifs ou non au cours d'une même année sur le temps extrascolaire ou périscolaire pour une durée minimale de deux heures* par journée de fonctionnement. Il se caractérise par une fréquentation régulière des mineurs inscrits auxquels il offre une diversité d'activités organisées ; *ou d’une heure si l’accueil est organisé dans le cadre d’un projet éducatif territorial, décret du 2 août 2013 - Les accueils de jeunes  L’accueil de scoutisme Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  5. 5. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires  Evolution de la fréquentation des séjours de vacances Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  6. 6. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Depuis 1994 : Baisse du nombre de jeunes qui partent Baisse du nombre de journées enfants Augmentation du nombre de séjours (68 700) Ce sont donc des séjours plus courts et moins nombreux Les séjours courts ou les séjours accessoires remplacent les SV chez les 6-12 ans Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  7. 7. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les raisons de cette désaffection :  Des séjours trop chers pour la classe moyenne  Le retrait des comités d’entreprise, dernier soutien des colos  Des parents réticents à l’idée d’envoyer leurs enfants  Une réglementation devenue défavorables aux colos  L’échec du contrat d’engagement éducatif Source : rapport de la Commission de l’Assemblée Nationale Sur l’accessibilité des jeunes aux séjours collectifs et de loisirs, juillet 2013 Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  8. 8. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Hausse de la fréquentation des accueils de loisirs H Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  9. 9. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Qui sont les animateurs ? De 1936 aux années 60 : - notion de bénévolat indemnisé, de militantisme social - place des enseignants, sur les congés ou MAD Années 60-70: - apparition de la notion d’animation socioprofessionnelle - opération 1000 clubs, MJC, Foyers Ruraux - première filière d’animateurs permanents 1988 : convention collective de l’animation Années 90-00 : - apparition d’une filière professionnelle de l’animation - cohabitation de l’animation professionnelle et occasionnelle Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  10. 10. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Qui sont les animateurs ? Une majorité de femmes - BAFA : 71 % (56 % en 1982) - BAFD : 59 % - BPJEPS : 62 % - DEJEPS : 58 % - DESJEPS : 40 % 30 % de CDI pour 70 % de CDD Un certain vieillissement des animateurs professionnels Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  11. 11. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les diplômes de l’animation 1937 : premiers stages de moniteurs 1946 : Diplômes d’état de moniteur et de directeur de colonie de vacances Fin des années 60 : création des premiers diplômes professionnels (DECEP, CAPASE, DUT) 1973 : Création du BAFA et du BAFD, définis en 1986 comme diplômes de l’animation occasionnelle 1979 : Création du DEFA, 1986 : Création du BEATEP 1993 : Création du BAPAAT 1995 : Création du DEDPAD 2000-2006 : Refonte de l’architecture des formations et des diplômes - Introduction de la Validation des Acquis de l’Expérience - Adéquation des qualifications aux métiers - Compétences plutôt que savoirs et diversification des parcours individuels de formation Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  12. 12. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les diplômes de l’animation Premier paradoxe : c’est pour l’animation occasionnelle qu’ont été créés les premiers diplômes de l’animation Deuxième paradoxe : le BAFA et le BAFD sont les deux seuls diplômes obligatoires pour exercer, alors qu’ils sont peu qualifiants. Les diplômes professionnels, plus qualifiants, ne sont pas obligatoires pour exercer (sauf direction plus de 80 E et 80 jours), contrairement au sport où le BEES est obligatoire pour toute activité rémunérée. Francis LEBON Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  13. 13. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires  La construction du milieu professionnel  Un ensemble de professions naissantes se rattachent aux mouvements d’éducation populaire et font du lobbying pour leur reconnaissance : - L’animation en gérontologie - Les milieux de l’environnement - Les cantines et le périscolaire - L’animation sociale  Apparition des CQP, Certificats de Qualification Professionnelle, diplômes des branches professionnelles : CQP Périscolaire Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  14. 14. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Le développement de la notion de projet Années 70 : essor de la notion de projet - Mouvements militants, comme le GRAIN - Recherche universitaire (J.P. Boutinet) 1984 : Introduction du projet éducatif et pédagogique dans la réglementation des CLSH 2006 : intégration des projets éducatifs et pédagogiques dans le CASF qui reconnaît la dimension contractuelle du projet éducatif (article R 227- 26) 2013 : Conditionnement de certaines possibilités de la réforme au PEDT Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  15. 15. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires La mise en place de la réforme Les principes de la réforme Les publics concernés Les temps concernés Les différentes modalités d’accueils L’encadrement des accueils de loisirs périscolaires Les types d’intervenants Quels contenus ? Les enjeux pour le BAFA et le BAFD Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  16. 16. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les principes de la réforme L’enseignement est dispensé dans le cadre d’une semaine de neuf demi-journées incluant le mercredi matin ; Tous les élèves continuent de bénéficier de 24 heures de classe par semaine; La journée d’enseignement est de 5 heures 30 maximum et la demi- journée de 3 heures 30 maximum ; La durée de la pause méridienne ne peut pas être inférieure à 1 heure 30. Certaines de ces modalités peuvent faire l’objet de dérogations sous réserve de la présentation d’un projet éducatif territorial (PEDT), dont les particularités justifient des aménagements dérogatoires et l’existence de garanties pédagogiques suffisantes. Ces dérogations peuvent porter sur le choix du samedi matin au lieu du mercredi matin, ou sur l’allongement de la journée ou de la demi-journée au-delà des maxima prévus. décret n° n°2013-77 du 24 janvier 2013 Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  17. 17. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Publics concernés La réforme des rythmes éducatifs concerne les enfants scolarisés dans le primaire : écoles maternelles et élémentaires, publiques et privées sous contrat. Selon le code de l’éducation, les écoles privées organisent librement la semaine scolaire. Chacune d’entre elles décidera donc si elle souhaite appliquer la semaine des neuf demi-journées et déterminera les horaires d’entrée et de sortie de l’école. Fin juillet 2013, près de 4 000 communes avaient choisi de mettre en œuvre la réforme des rythmes éducatifs dès la rentrée 2013 au bénéfice de près de 1 300 000 enfants (sur 6 700 000 écoliers) Dans un peu plus du quart de ces collectivités, un projet éducatif territorial (PEDT) était en cours d’élaboration . Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  18. 18. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Temps concernés La réforme des rythmes à l’école primaire modifie les temps scolaires et donc périscolaires. Elle impacte également les temps extrascolaires dont la répartition est modifiée. Temps périscolaire Le temps périscolaire est le temps durant lequel un encadrement est proposé sur place, dans les locaux scolaires ou à proximité de l’école, aux enfants scolarisés. Contigu au temps scolaire, il peut se situer : Le matin juste avant la classe ; Sur le temps méridien ; Le soir juste après la classe. Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  19. 19. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Temps concernés Temps extrascolaire Les vacances scolaires ; Les dimanches et jours fériés ; Les mercredis ou samedis sans école ; Les mercredis après-midi ou les samedis AM, lorsqu’il y a école le matin ; Les temps d’activités proposés en soirée après le retour des enfants à leur domicile. C’est un temps durant lequel une activité ou un accueil collectif à caractère éducatif peut être proposé aux enfants. Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  20. 20. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les différentes modalités d’accueil L’accueil de loisirs périscolaire Un accueil de loisirs périscolaire est un accueil collectif de mineurs (ACM -tel que défini aux articles L 227-4 et R 227-1, II, 1° du CASF), organisé sur le temps périscolaire. La garderie Une garderie se déroule indifféremment à l’intérieur ou à l’extérieur des locaux scolaires, sur le temps périscolaire. Les enfants y sont placés sous la surveillance d’adultes qui veillent à leur sécurité physique et morale sans toutefois proposer d’animation. Les autres activités Une activité unique de quelque nature qu’elle soit (sportive, artistique, culturelle, scientifique et technique, environnementale, etc.), proposée à des enfants sur le temps périscolaire, indépendamment de toute autre organisation, n’est pas soumise à la réglementation des accueils collectifs de mineurs. Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  21. 21. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les différentes modalités d’accueil L’accueil de loisirs périscolaire Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  22. 22. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires L’encadrement des accueils de loisirs périscolaires La composition de l’équipe d’animation doit respecter les conditions de qualification précisées à l’article R 227-12 du CASF : - Titulaires d’un diplôme, d’un titre ou d’un certificat de qualification prévu dans l’arrêté du 9 février 2007 ou en cours de formation à l’un de ceux-ci ; - Agents de la fonction publique dans le cadre de leurs missions et relevant des corps ou des cadres d’emploi spécifiques. - Titulaires du BAFA Ces animateurs qualifiés doivent constituer au moins 50 % de l’effectif d’encadrement requis par la réglementation. On peut faire appel à un maximum de 20 % d’animateurs non qualifiés Pour la direction, la règle des + 80 jours/ + 80 enfants reste valable : il faut BPJEPS ou autre diplôme professionnel de niveau IV, ou être en cours de formation Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  23. 23. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires L’encadrement des accueils de loisirs périscolaires Hors PEDT : - 1 animateur pour 10 enfants de moins de 6 ans - 1 animateur pour 14 enfants de plus de 6 ans Dans le cadre d’un PEDT : - 1 animateur pour 14 enfants de moins de 6 ans - 1 animateur pour 18 enfants de plus de 6 ans De même le décret du 2 août 2013 prévoit qu’à titre expérimental les personnes qui participent ponctuellement à l’encadrement des activités périscolaires sont prises en compte, pendant le temps où elles sont présentes, dans le calcul de ces taux d’encadrement (ce qui n’est pas le cas pour accueils périscolaires qui ne sont pas organisés dans le cadre d’un PEDT). Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  24. 24. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Le Rôle du Directeur Le directeur a autorité sur les personnels prenant part à l’accueil. Sa présence est nécessaire sur ou à proximité des lieux de déroulement de l’accueil. Il a la responsabilité de : - Recruter ou participer au recrutement des animateurs ; - Organiser le travail des personnels prenant part à l’accueil ; - Planifier les activités et mobiliser les animateurs pour l’encadrement de celles-ci ; - S’assurer des conditions d’hygiène et de sécurité de l’accueil ; - Développer la relation avec les parents et les partenaires ; - Accompagner et conseiller les animateurs et contribuer à leur formation quel que soit leur statut ; - Rendre compte du déroulement de l’accueil à l’organisateur ; - Evaluer l’accueil avec l’ensemble des acteurs (animateurs, parents, enfants, organisateur, prestataires, financeurs, ...). Source : Guide pratique des activités périscolaire de qualité Ministère JS Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  25. 25. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les Types d’intervenants En interne et en veillant aux dispositions statutaires des cadres d’emploi - Les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles ATSEM, - Les opérateurs et éducateurs territoriaux des APS, - Les animateurs ou adjoints territoriaux, - Les personnels de droit privé. En externe, en établissant des conventions de partenariat ou de mise à disposition de personnel - Des salariés du tissu associatif sportif, culturel, de jeunesse (clubs sportifs, écoles de musique, bibliothèques, associations de théâtre, de danse, de peinture, MJC, centres sociaux, etc.), - Des intervenants des mouvements d’Éducation populaire et des associations partenaires de l’École (agréées Éducation nationale), - Des salariés de groupements d’employeurs (GE). En externe en gestion directe - Des enseignants volontaires pour assurer l’animation des activités organisées dans le temps périscolaire ; ils sont alors rémunérés et assurés pour cette activité par la collectivité employeur, - Des bénévoles. Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  26. 26. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les Types d’intervenants Deux stratégies se dégagent concernant ces 3 (ou 4) heures hebdomadaires qui viennent s’ajouter, suite à la réforme des temps éducatifs, aux heures d’accueil le matin (souvent 1 heure), puis le temps méridien (minimum 1h30) et l’accueil périscolaire de fin d’après-midi (environ 2 heures) : - faire appel à des animateurs occasionnels supplémentaires pour venir en aide aux personnels déjà présents - ou recruter des animateurs sur des emplois pérennes, notamment aidés. Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  27. 27. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Et qu’y fait-on ? Complémentaires de l’école, les temps de loisirs périscolaires aux enjeux éducatifs multiples s’inscrivent entre le temps scolaire et le temps familial. Source : Guide pratique des activités périscolaire de qualité Ministère JS Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  28. 28. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Et qu’y fait-on ? Complémentaires de l’école, les temps de loisirs périscolaires aux enjeux éducatifs multiples s’inscrivent entre le temps scolaire et le temps familial. Les activités éducatives diversifiées, proposées sur les temps de loisirs périscolaires, contribuent à multiplier les champs d’apprentissage pour les enfants. Non lié à un programme et modifiable autant que de besoin, le projet éducatif des accueils de loisirs s’adapte aux différents contextes locaux pour répondre au mieux aux besoins des enfants. Source : Guide pratique des activités périscolaire de qualité Ministère JS Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  29. 29. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Et qu’y fait-on ? Complémentaires de l’école, les temps de loisirs périscolaires aux enjeux éducatifs multiples s’inscrivent entre le temps scolaire et le temps familial. Les activités éducatives diversifiées, proposées sur les temps de loisirs périscolaires, contribuent à multiplier les champs d’apprentissage pour les enfants. Non lié à un programme et modifiable autant que de besoin, le projet éducatif des accueils de loisirs s’adapte aux différents contextes locaux pour répondre au mieux aux besoins des enfants. L’éducation des enfants et des jeunes est très liée aux comportements des adultes. Source : Guide pratique des activités périscolaire de qualité Ministère JS Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  30. 30. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Et qu’y fait-on ? Complémentaires de l’école, les temps de loisirs périscolaires aux enjeux éducatifs multiples s’inscrivent entre le temps scolaire et le temps familial. Les activités éducatives diversifiées, proposées sur les temps de loisirs périscolaires, contribuent à multiplier les champs d’apprentissage pour les enfants. Non lié à un programme et modifiable autant que de besoin, le projet éducatif des accueils de loisirs s’adapte aux différents contextes locaux pour répondre au mieux aux besoins des enfants. L’éducation des enfants et des jeunes est très liée aux comportements des adultes. L’enfant se construit et se développe plus harmonieusement si les adultes instaurent avec lui différents modes de relation. Ainsi l’animateur peut organiser des activités, jouer avec les enfants, les laisser jouer entre eux, les laisser en autonomie surveillée ou leur permettre de se reposer le cas échéant. Ces postures pédagogiques sont complémentaires des apprentissages scolaires qui, compte tenu des programmes imposés et du temps limité pour leur mise en œuvre, ne permettent pas toujours des mises en situations aussi variées. L’organisation du temps des loisirs offre aux acteurs éducatifs la possibilité de rééquilibrer les composantes de la relation adultes-enfants en proposant des temps communs de jeux avec les adultes et des temps libres. Ces derniers, trop souvent perçus négativement comme de l’oisiveté, sont autant d’occasions pour l’enfant de laisser aller son imagination et de construire sa personnalité. Source : Guide pratique des activités périscolaire de qualité Ministère JS Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  31. 31. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Et qu’y fait-on ? Les particularités des activités périscolaires par rapport aux activités d’accueil de loisirs « classique » : Elles doivent s’inscrire dans le cadre de projets autre que le PP et le PE : projet d’école, PEDT Elles sont construites en cycles, sur un nombre conséquents de séances et nécessitent donc une progression et un découpage séquencé Elles mettent en jeu des partenariats avec les enseignants, d’éventuels intervenants, le tissu associatif local… Elles se déroulent dans des lieux partagés (classes, préau, salles spécifiques) Elles peuvent (elles doivent ?) nécessiter de la part de l’animateur la maîtrise de compétences techniques spécifiques Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD
  32. 32. Les ACM à l’heure de la réforme des rythmes scolaires Les enjeux pour le BAFA et le BAFD Un afflux prévisible de stagiaires de profils différents (âge, parcours, expérience professionnelle antérieure…) La possibilité de faire une partie du stage pratique en accueil périscolaire (maximum 12 demi-journées, ce qui laisse 8 jours en AL ou SV) Une modification des projets des stagiaires (aujourd’hui ¼ SV, ¾ AL) : quelle proportion polyvalents ? Uniquement périscolaire ? Accord pour garder le caractère polyvalent du BAFA ? Ou fait-on des FG périscolaire et des FG ACM classique ? Doit-on, et si oui comment, adapter nos contenus de FG ? Dans les approfondissements autre que périscolaire, quelles adaptations ? Quelles conséquences pour nos BAFD ? Ifac – Coordination Nationale BAFA/BAFD

×