Réalismes sonores au cinéma Elena Pasquinelli
Le cinéma est un art audio-visuelle <ul><li>Diverses combinaisons de sons et d’images  </li></ul><ul><li>Post-production: ...
Liberté des auteurs <ul><li>… la confusion néfaste entretenue entre les univers du film et notre réalité…  </li></ul><ul><...
Cinéma: une vocation réaliste? <ul><li>Réalismes sonores au cinéma: </li></ul><ul><ul><li>Réalisme causal </li></ul></ul><...
1.Réalisme causal   extrait extrait extrait 1.1 Fidelité au monde 1.2 Fidelité à la perception
Illusion de Fidelité <ul><li>Même quand on peut “copier” la réalité on a des contraintes techniques et des choix à faire  ...
Fidelité aux attentes <ul><li>Réalisme perceptif contre attentes de compréhensibilité </li></ul><ul><ul><li>Les dialogues ...
<ul><li>Le réalisme causal et la ressemblance ne sont pas des conditions nécessaires pour l’identification </li></ul><ul><...
<ul><li>La discrepance entre cause identifiée et cause réelle est normalement considérée comme erreur et, sous certaines c...
2. Ressemblance extrait 2.1 Respect des lois physiques, sociales, psychologiques 2.2 Richesse informationnelle (Goodman, W...
Respect des lois naturelles <ul><li>Le jugement de ressemblance en tant que respect des lois naturelles dépends des aspect...
Richesse informationnelle <ul><li>La richesse informationnelle est une condition formelle du monde réel (non de contenu, c...
Identification <ul><li>L’identification est question d’activation de mécanismes de réconnaissance de la part de traits per...
Réalisme causal et rassemblance <ul><li>Le jugement de ressemblance ne dépend pas de l’existence d’une relation causale: l...
5. Illusion de réalité 5.1 Illusion de filmer la réalité 5.2 Illusion de non-médiation extrait
Illusion de non fiction extrait extrait extrait Ressemblance et réalisme causal peuvent se combiner  de différentes manières
Illusion de non-médiation <ul><li>… juste une illusion: </li></ul><ul><li>Pas les mêmes réponses </li></ul><ul><ul><li>Dan...
Conclusion: spécifier de quel réalisme on parle <ul><li>Lorsqu’on utilise le mot “réalisme” pour décrire une oeuvre de fic...
<ul><li>L’identification est une capacité des sujets basée sur l’activation de mécanismes de reconnaissance perceptive, ma...
<ul><li>L’illusion de réalité est une construction conceptuelle (qui naît de la notion d’illusion de non-fiction et de cel...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Réalismes

479 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
479
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Réalismes

  1. 1. Réalismes sonores au cinéma Elena Pasquinelli
  2. 2. Le cinéma est un art audio-visuelle <ul><li>Diverses combinaisons de sons et d’images </li></ul><ul><li>Post-production: </li></ul><ul><ul><li>Systèmes de production synthétique et d’édition des sons </li></ul></ul><ul><ul><li>Utilisation de la musique de fosse </li></ul></ul><ul><ul><li>Foley effects </li></ul></ul><ul><ul><li>Mixage </li></ul></ul>extrait
  3. 3. Liberté des auteurs <ul><li>… la confusion néfaste entretenue entre les univers du film et notre réalité… </li></ul><ul><li>… au delà du fait que le cinéaste dispose d’une palette extrêmement riche de procédés pour composer la scène sonore (enregistrement, synthèse, mixage), la fixation d’un son procède toujours d’un choix de l’auteur. Le contrôle du réalisateur sur la bande son est bien plus élevé que celui sur la bande image”. [Huvelle, 2001] </li></ul>
  4. 4. Cinéma: une vocation réaliste? <ul><li>Réalismes sonores au cinéma: </li></ul><ul><ul><li>Réalisme causal </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fidelité au monde </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fidelité à la perception </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Ressemblance </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Lois physiques, Lois sociales, Lois psychologiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Informativité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Identification </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Illusion de réalité </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Illusion de non-fiction </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Illusion de non-médiation </li></ul></ul></ul>
  5. 5. 1.Réalisme causal extrait extrait extrait 1.1 Fidelité au monde 1.2 Fidelité à la perception
  6. 6. Illusion de Fidelité <ul><li>Même quand on peut “copier” la réalité on a des contraintes techniques et des choix à faire </li></ul><ul><ul><li>Reproduction (Laurent Jullier): le hyperrealisme du Dolby surround ou du ThX ne ressemble pas aux conditions de la perception ordinaire </li></ul></ul><ul><ul><li>Production et post-production (Rick Altman) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Caractéristiques des sytèmes d’enregistrement et mixage </li></ul></ul></ul>
  7. 7. Fidelité aux attentes <ul><li>Réalisme perceptif contre attentes de compréhensibilité </li></ul><ul><ul><li>Les dialogues aux années ’30 </li></ul></ul><ul><li>Multiples sources des attentes: </li></ul><ul><ul><li>Réalité </li></ul></ul><ul><ul><li>Perception </li></ul></ul><ul><ul><li>Autre expériences </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Media </li></ul></ul></ul>
  8. 8. <ul><li>Le réalisme causal et la ressemblance ne sont pas des conditions nécessaires pour l’identification </li></ul><ul><ul><li>Les spectateurs identifient des entités à partir de stimuli artificiels </li></ul></ul><ul><ul><li>Les spectateurs identifient des entités qui n’existent pas dans la réalité </li></ul></ul><ul><li>L’identification est une condition nécessaire pour exprimer un jugement de ressemblance </li></ul>
  9. 9. <ul><li>La discrepance entre cause identifiée et cause réelle est normalement considérée comme erreur et, sous certaines conditions, comme illusion </li></ul><ul><li>Ceci n’est pas le cas du cinéma et de la fiction en général, si on considère que la cause à identifier n’est pas celle réelle, mais celle fictionnelle </li></ul><ul><ul><li>La fonction du spectateur de cinéma est celle d’identifier les causes fictionnelles de ses expériences et de les utiliser comme guides pour son imagination dans des directions prescrites par les stimuli, non celle d’identifier les causes réelles des stimuli </li></ul></ul><ul><ul><li>Le spectateur ne se trompe pas </li></ul></ul>
  10. 10. 2. Ressemblance extrait 2.1 Respect des lois physiques, sociales, psychologiques 2.2 Richesse informationnelle (Goodman, Walton) 2.3 Identification extrait
  11. 11. Respect des lois naturelles <ul><li>Le jugement de ressemblance en tant que respect des lois naturelles dépends des aspects pris en considérations </li></ul><ul><li>Le jugement de ressemblance se fonde sur la capacité d’avoir accès aux mécanismes utilisés pour l’identification et à la capacité de comparer représentations en tant que telles et monde (capacité meta-cognitive) </li></ul><ul><li>Le jugement de ressemblance dépend raisonnablement des modèles culturels et de la familiarité avec des styles de représentation (ressemblance selon Goodman) </li></ul>
  12. 12. Richesse informationnelle <ul><li>La richesse informationnelle est une condition formelle du monde réel (non de contenu, comme les lois naturelles) </li></ul><ul><li>Le jugement de richesse informationnelle ne dépend pas nécessairement d’une comparaison entre monde et représentation, mais pour dire qu’une rpésentation est plus ou moins riche on se fonde sur comparaisons entre formes de représentations et entre représentation et monde </li></ul>
  13. 13. Identification <ul><li>L’identification est question d’activation de mécanismes de réconnaissance de la part de traits pertinents de la représentation (transparence selon Currie) </li></ul><ul><li>Quels sont ces traits dans le cas des sons? </li></ul><ul><ul><li>Traits propres au son </li></ul></ul><ul><ul><li>Conditionnement par la vision </li></ul></ul><ul><ul><li>Conditionnement par la narration </li></ul></ul><ul><li>L’identification depend de réactions perceptives directes, mais peut être influencée par les connaissances </li></ul><ul><li>L’identification ne dépend pas de la capacité de comparer, donc de propriétés meta-représentationnelles </li></ul><ul><li>L’identification ne depend pas de la richesse informationnelle: caricatures, même sonores, peuvent faciliter la réconnaisance </li></ul>
  14. 14. Réalisme causal et rassemblance <ul><li>Le jugement de ressemblance ne dépend pas de l’existence d’une relation causale: le réalisme causal n’est pas condition nécessaire ni suffisante pour la ressemblance </li></ul><ul><ul><li>Rôle des caractéristiques du medium </li></ul></ul><ul><ul><li>Exemple des traces laissées par différents dispositifs, comme les dispositifs d’Etienne-Jules Marey ou l’electrocardiogramme: traces du monde réel mais peu riches, et ne permettant pas l’identification </li></ul></ul><ul><ul><li>Cela depend du dispositif utilisé comme medium représentationnel </li></ul></ul>
  15. 15. 5. Illusion de réalité 5.1 Illusion de filmer la réalité 5.2 Illusion de non-médiation extrait
  16. 16. Illusion de non fiction extrait extrait extrait Ressemblance et réalisme causal peuvent se combiner de différentes manières
  17. 17. Illusion de non-médiation <ul><li>… juste une illusion: </li></ul><ul><li>Pas les mêmes réponses </li></ul><ul><ul><li>Dans une certaine mésure, on réagit à la représentation de X comme on réagit à X (voir resemblance selon Walton) </li></ul></ul><ul><ul><li>Mais que dans une certaine mésure </li></ul></ul><ul><ul><li>Il faut expliquer ressemblande et différence dans les réponses des spectateurs </li></ul></ul>
  18. 18. Conclusion: spécifier de quel réalisme on parle <ul><li>Lorsqu’on utilise le mot “réalisme” pour décrire une oeuvre de fiction perceptive comme le cinéma (mais aussi la réalité virtuelle) on peut signifier des choses différentes et non nécessairement liées l’une à l’autre </li></ul><ul><li>Le réalisme causal est un fait concernant l’artefact (cause) mais aussi une forme chimerique de fidélité en vertu de la présence de plusieurs niveaux de médiation: il ne garantit pas la ressemblance ni l’identification </li></ul>
  19. 19. <ul><li>L’identification est une capacité des sujets basée sur l’activation de mécanismes de reconnaissance perceptive, mais peut être influencée à un certain niveau par les informations fournies par d’autres modalités sensorielles (illusions, bias) et narratives </li></ul><ul><li>La ressemblance est une question de jugement, d’accès meta-cognitif aux mécanismes d’identification </li></ul><ul><li>La richesse informationnelle est une propriété de l’artefact, non une capacité du sujet. Elle ne donne pas nécessairement lieu à identification et ressemblance, même si elle s’approche de la richesse informationnelle du monde </li></ul>
  20. 20. <ul><li>L’illusion de réalité est une construction conceptuelle (qui naît de la notion d’illusion de non-fiction et de celle d’illusion de non-médiation). Elle ne s’applique pas au cas du cinéma ou à celui de la réalité virtuelle, et elle n’est pas capable de rendre compte des réponses réelles des spectateurs. </li></ul>

×