Et le français dans tout ça #39

224 vues

Publié le

Tutoriel de français sur l'accord de "lequel"

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
224
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
139
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Deux mots sont homophones lorsqu'ils se prononcent de la même façon, mais s'écrivent différemment. Bien sûr, leurs sens diffèrent, puisqu'il s'agit de mots distincts. Ce sont le plus souvent les mots d'une ou de deux syllabes qui ont des homophones (extraordinaire n'a pas d'homophone). Il faut donc toujours se demander lorsqu'on écrit un mot court s'il n'y a pas risque de confusion avec un autre mot. On peut parfois s'aider de mots de la même famille. Être particulièrement vigilant avec les mots faisant partie d'une expression et dont le sens n'est plus toujours perceptible.
  • Et le français dans tout ça #39

    1. 1. L’accord de « lequel » Le pronom lequel (composé de le et de quel) s’accorde en genre (masculin ou féminin) avec son antécédent (le mot qu’il remplace). Il se met au singulier ou au pluriel selon le sens de la phrase. J’ai reçu plusieurs lettres et je ne sais pas à laquelle répondre en premier (laquelle est au féminin comme lettres, le sens exige le singulier). J'ai reçu plusieurs lettres et je ne sais pas auxquelles j'ai déjà répondu. Tout comme l'article le, lequel se contracte avec à et de en auquel et duquel. Bien veiller à ne pas oublier le « x » de aux lorsque auquel est au pluriel (masculin comme féminin) ! les personnes auxquelles je me suis adressé les amis de la famille auxquels nous nous adressons pronom à + pronom de + pronom masc. sing. lequel auquel duquel fém. sing. laquelle à laquelle de laquelle masc. plur. lesquels auxquels desquels fém. plur. lesquelles auxquelles desquelles
    2. 2. Adjectif ou pronom ? Certains grammairiens classent lequel parmi les pronoms relatifs. De leur point de vue, il n'est véritablement adjectif que dans les cas suivants : - lorsque l'antécédent se trouve répété (effet de style plutôt littéraire et archaïque) : Le mari jaloux apprit que sa femme était dans le cabinet du sémillant dentiste, lequel cabinet se trouvait à l'étage au-dessous. - lorsqu'un mot de synthèse reprend l'idée exprimée par la ou les propositions précédentes : Le dentiste craignait d'être pris en flagrant délit d'adultère, auquel cas il risquait gros ! - dans la langue juridique : Le sieur Lecoq-Hue assure avoir été anesthésié par surprise dans le cabinet du chirurgien-dentiste ; lequel Dr Surgeon lui aurait ainsi fait perdre conscience pour des raisons que les enquêteurs n'ont pas éclaircies... Lequel peut être aussi un pronom interrogatif. Il présente alors les mêmes formes. Le seul élément qui les distingue, c'est que l'interrogatif est suivi d'un point d'interrogation : Parmi les divers produits anesthésiants dont dispose un dentiste, lequel est le plus efficace pour endormir un mari jaloux ? Ce point d'interrogation disparaît dans le cas d'une proposition interrogative indirecte : En regardant les patientes du Dr Surgeon, on se demande laquelle pourrait rivaliser avec la séduisante Mme Lecoq-Hue.
    3. 3. Lequel est très fréquemment employé avec une préposition. Nous avons déjà vu les formes contractées qui résultent de sa combinaison avec à et de. Voici d'autres constructions également fort usuelles, empruntées à des auteurs classiques : - Avec : « Il leur restait quelque argent avec lequel ils espéraient se sauver de la faim après avoir échappé à la tempête » (Voltaire, Candide). - Entre : « Deux chemins se présentent à nous chaque soir, entre lesquels nous devons choisir pour rejoindre Eyoub » (Pierre Loti, Aziyadé). - Parmi : « Et d'un lyrique pas s'avançaient ceux que j'aime parmi lesquels je n'étais pas » (Guillaume Apollinaire, Cortège). - Pendant : « Mathilde se faisait une image charmante des courts instants pendant lesquels elle l'avait aimé » (Stendhal, Le Rouge et le Noir). - Sur : « Il prit dans le dossier qui était devant lui une feuille de papier blanc sur laquelle on lisait cet en-tête imprimé : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, UNE ET INDIVISIBLE. COMITÉ DE SALUT PUBLIC » (Victor Hugo, Quatre-vingt-treize). Lequel, qui peut être utilisé avec n'importe quelle préposition, est assez souple pour s'accommoder de constructions relativement complexes : Le ministre a félicité les diplomates par l'entremise desquels la négociation a pu aboutir. Il salua la jeune fille, dans les beaux yeux de laquelle il crut apercevoir un éclair de complicité.
    4. 4. Pour les relatifs précédés d’une préposition, les puristes recommandent de choisir de préférence qui, que et dont lorsque l'antécédent désigne une personne, et lequel lorsque l’antécédent désigne une chose. Il faudrait donc dire : les amis chez qui nous allons, plutôt que les amis chez lesquels nous allons. En réalité, le langage courant ne tient guère compte de ces distinctions, même à l'écrit, y compris chez les meilleurs auteurs : Il la traitait instinctivement en femme à laquelle il faut plaire (Emile Zola, La Curée). En revanche, dans ces mêmes constructions qui nécessitent la présence d'une préposition, le relatif lequel s'impose par rapport à qui : C'est la raison pour laquelle tu dois partir (et non pour qui) J'ai acheté des bottes avec lesquelles je peux marcher dans la boue (et non avec qui).
    5. 5. La tournure dans lequel (ainsi que ses équivalents au féminin et au pluriel) est souvent remplacée par où, qui possède généralement le même sens et donne un tour plus léger à la phrase : C’est le pays où je suis né (dans lequel je suis né). Mais le relatif où ne convient pas à tous les contextes. Tel est bien le cas de ce passage de Flaubert, tiré de Madame Bovary : « Elle s'occupe ! À quoi donc ? À lire des romans, de mauvais livres, des ouvrages qui sont contre la religion et dans lesquels on se moque des prêtres... » De la même façon, la tournure duquel (ainsi que ses équivalents au féminin et au pluriel) s'emploie dans un registre soutenu ; la plupart du temps on lui préfère dont : J'ai fait un affreux cauchemar dont j'émerge avec peine (duquel j'émerge avec peine). Dans le langage écrit, en particulier dans les textes littéraires, lequel s'emploie assez souvent à la place de qui : C'est l'ouvrier seul qui produit, et qui expose sa santé ou sa vie au profit exclusif du patron, lequel ne peut compromettre que son capital (Anatole France, Crainquebille). Souvent lequel remplace avantageusement qui dans une phrase complexe. Cette tournure permet en effet de repérer plus facilement l'antécédent et, par conséquent, de saisir sans ambiguïté le sens de la phrase : C'est un insecte qui appartient à la famille des coléoptères, laquelle est très fréquente sous nos climats.
    6. 6. Vous souhaitez approfondir vos connaissances ? Au bonheur des Mots délivre des formations de remise à niveau en français. www.aubonheurdesmots.com http://leblogaubonheurdesmots.typepad.com

    ×