La société digitale<br />en tension entre autonomie individuelle et contrôle social<br />Patrice Flichy<br />Université Pa...
L’informatique présente dans l’ensemble des activités humaines<br />Comme les techniques d’information majeures (écriture,...
dans les loisirs
dans la vie politique
dans l’échange des savoirs</li></li></ul><li>Les deux faces de l’informatique<br />Une machine universelle (PC) qui accroî...
Contrôle</li></li></ul><li>Une machine universelle<br />Le même instrument (PC) est utilisé par presque tous<br />Pour tra...
Une machine universelle (2)<br />L’informatique personnelle s’inscrit dans l’individualisation de notre société<br />Elle ...
Trois modes de mise en réseau<br />Exposition aux regards de tous : du clair à l’obscur: Web 2.0, réseaux sociaux.<br /><u...
Les différentes modalités du contrôle<br />
L’entreprise ( le salarié)<br />La micro-informatique, une innovation prise en charge par les salariés ….<br />   … puis r...
Une collaboration originale entre producteur et usager<br />Les logiciels libres :<br />une collaboration entre profession...
Les amateurs<br />Une expression libre dynamisée grâce à l’ordinateur …<br />… mises en réseau dans des sites mélangeant a...
Les amateurs (2) : les fans<br />Une réception créatrice facilitée par l’informatique<br /><ul><li>Remix
Le réseau social des fans
Un nouvel espace créatif ( Potterfictions)
Expression libre, commentaires, classement</li></li></ul><li>Le politique : le politicien<br />Un nouveau lieu d’expressio...
Le politique : le citoyen <br />Dans l’espace public, le citoyen peut <br />     collecter de l’information<br />     cont...
Expression publique (blog…)
Forum polémique
Débat délibératif</li></li></ul><li>Le politique : le citoyen (2)<br />L’espace public-privé<br /><ul><li>On est pas de l’...
Mais de l’expression, de l’émotion destinés à un petit groupe du monde réel ou virtuel </li></li></ul><li>Le politique : l...
Les fichiers publics de données personnelles
Un contrôle sans limite dans les états autoritaires  </li></li></ul><li>Le savoir<br />La vulgarisation des savoirs est as...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sociedad Digital 2009

396 vues

Publié le

Conferencia Inaugural del I Congreso Internacional Sociedad Digital, celebrado el 26 de octubre de 2009 en la Facultad de Ciencias de la Información de la Universidad Complutense de Madrid.
Ponente: Patrice Flichy

Publié dans : Technologie, Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
396
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sociedad Digital 2009

  1. 1. La société digitale<br />en tension entre autonomie individuelle et contrôle social<br />Patrice Flichy<br />Université Paris Est<br />
  2. 2. L’informatique présente dans l’ensemble des activités humaines<br />Comme les techniques d’information majeures (écriture, imprimerie), l’informatique est aussi bien présente<br /><ul><li>dans la vie professionnelle
  3. 3. dans les loisirs
  4. 4. dans la vie politique
  5. 5. dans l’échange des savoirs</li></li></ul><li>Les deux faces de l’informatique<br />Une machine universelle (PC) qui accroît les capacités individuelles du dire et du faire<br />Une mise en réseau :<br /><ul><li>Échange et coopération
  6. 6. Contrôle</li></li></ul><li>Une machine universelle<br />Le même instrument (PC) est utilisé par presque tous<br />Pour travailler : écrire, calculer, structurer son discours ….<br />Pour s’exprimer : texte, musique, image<br />
  7. 7. Une machine universelle (2)<br />L’informatique personnelle s’inscrit dans l’individualisation de notre société<br />Elle donne à l’individu des outils pour accroître son autonomie ….<br />…. et se connecter avec les autres<br />
  8. 8. Trois modes de mise en réseau<br />Exposition aux regards de tous : du clair à l’obscur: Web 2.0, réseaux sociaux.<br /><ul><li>Cette continuité du public au privé n’existe pas dans l’entreprise qui sépare les espaces</li></ul>Adressage (messagerie, liste fermée….)<br />Espace fermé, droit d’accès diversifié<br />
  9. 9. Les différentes modalités du contrôle<br />
  10. 10. L’entreprise ( le salarié)<br />La micro-informatique, une innovation prise en charge par les salariés ….<br /> … puis reprise en main par les entreprises<br />Idem pour les sites web des intranet, ou la messagerie instantanée<br /><ul><li>Tension entre expression libre et contrôle centralisée</li></li></ul><li>L’entreprise (le salarié) 2<br />Une informatique imposée les ERP<br />(Entreprise Ressource Planning)<br />Néotaylorisme assistée par ordinateur (indicateur de performance, accès restreint)<br />ou automatisation des tâches routinières <br /><ul><li>Le contrôle centralisée laisse de la place à l’autonomie</li></li></ul><li>L’entreprise (le salarié) 3<br />La messagerie, un espace de communication multiple (top-down, bottom-up, transverse)<br /><ul><li>Contrôle partagée, contrôle masquée</li></li></ul><li>L’entreprise ( le consommateur) <br />Le contrôle du consommateur<br />Un contrôle partagée qui mobilise des commentaires et des classements<br />L’expression de l’usager qui s’approprie des possibilités inutilisées (SMS)<br />
  11. 11. Une collaboration originale entre producteur et usager<br />Les logiciels libres :<br />une collaboration entre professionnels et amateurs<br />Les usagers déboguent, assurent la qualité<br /><ul><li>Exposition aux regards de tous</li></ul>Contrôle partagée<br />
  12. 12. Les amateurs<br />Une expression libre dynamisée grâce à l’ordinateur …<br />… mises en réseau dans des sites mélangeant amateurs et professionnels : User Generated Content (My space, Flickr)<br /> ou dans les réseaux sociaux (Facebook)<br /><ul><li>Exposés au regard de tous</li></ul> commentaires, classement<br />
  13. 13. Les amateurs (2) : les fans<br />Une réception créatrice facilitée par l’informatique<br /><ul><li>Remix
  14. 14. Le réseau social des fans
  15. 15. Un nouvel espace créatif ( Potterfictions)
  16. 16. Expression libre, commentaires, classement</li></li></ul><li>Le politique : le politicien<br />Un nouveau lieu d’expression des politiciens (blogs, Facebook…)<br /><ul><li>Une proximité + ou - vraie avec le citoyen</li></ul>Une exposition permanente au regard de tous intentionnel et non intentionnel<br /><ul><li>Volonté d’influence des politiciens versus</li></ul>contrôle partagée des citoyens<br />
  17. 17. Le politique : le citoyen <br />Dans l’espace public, le citoyen peut <br /> collecter de l’information<br /> contrôler (contrôle partagée)<br /><ul><li>Trois modes d’intervention:
  18. 18. Expression publique (blog…)
  19. 19. Forum polémique
  20. 20. Débat délibératif</li></li></ul><li>Le politique : le citoyen (2)<br />L’espace public-privé<br /><ul><li>On est pas de l’ordre de la résolution des problèmes publics
  21. 21. Mais de l’expression, de l’émotion destinés à un petit groupe du monde réel ou virtuel </li></li></ul><li>Le politique : l’Etat<br />Le contrôle masqué de l’Etat :<br />la surveillance policière<br /><ul><li>Les réseaux de surveillance : Echelon
  22. 22. Les fichiers publics de données personnelles
  23. 23. Un contrôle sans limite dans les états autoritaires </li></li></ul><li>Le savoir<br />La vulgarisation des savoirs est assurée par des citoyens ordinaires (Wikipedia)<br />Dispositif d’expression libre et de contrôle partagée<br />
  24. 24. Le savoir (2)<br />La nouvelle expertise de l’homme ordinaire: le cas de la maladie<br />L’individu se renseigne de plus en plus sur sa santé (web, forum…)<br />Il souhaite avoir les ressources pour questionner son médecin<br /><ul><li>même parfois produire des connaissances nouvelles en agrégeant des observations </li></li></ul><li>Conclusion<br />Cette société digitale de l’autonomie individuel et du contrôle s’inscrit dans des mutations majeures de notre société:<br /><ul><li>Individualisation
  25. 25. Mondialisation
  26. 26. Ces évolutions sociales ont également marqué les choix des concepteurs de l’informatique</li></li></ul><li>Conclusion (2)<br />Si dans la ligne de Jack Goody, on pourrait parler d’une « raison informatique »<br />N’oublions pas que cette raison a été forgée par les représentations de notre société<br />
  27. 27. Muchas gracias<br />

×