le Mouv’
                              «l’esprIt rock»
IntroductIon
A l’heure où les technologies sont ancrées dans l’espr...
hIstorIque
                 Radio France lance une première tentative en 1980 en créant
                 Radio	7.	L’échec	...
l’audItorat
Radio France a souhaité faire du Mouv’ une radio jeune. Elle cible principa-
lement les adolescents et jeunes ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Analyse d'un média : Le Mouv'

1 901 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 901
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Analyse d'un média : Le Mouv'

  1. 1. le Mouv’ «l’esprIt rock» IntroductIon A l’heure où les technologies sont ancrées dans l’esprit des jeunes, Radio Fran- ce créé sa dernière radio dans la même lignée . Un mouvement rock et numé- rique s’incrit alors dans les radios de service public. Malgré que la chaîne ne soit que très récente, elle subit une constante évolution pour s’adapter à son environnement. .. carte d’IdentIté Nom : Le Mouv’ Slogan : Libère ton esprit rock Type : Réseau radiophonique français Date de naissance : 17 juin 1997 Mère : Radio France Directeur : Hervé Riesen Créateurs : Mar Garcia, Joël Pons, Olivier Nanteau Siège Social : Toulouse Diffusion : 28 fréquences chIffres clefs source Mediamétrie et Yacast • 565000 auditeurs par jour. Taux d’audience : 1% • Temps d’écoute moyen : 1h02 par auditeur • Sur 2426 diffusions, Le Mouv’ exploite 682 titres diffé- rents. • Derrière NRJ, Fun Radio et Skyrock, elle est la radio qui diffuse le plus de nouveautés : 69% dont 41% du top 40.
  2. 2. hIstorIque Radio France lance une première tentative en 1980 en créant Radio 7. L’échec de la station revient 7 ans plus tard au profit de France Info 1987. L’expérience est retentée en 1997. Elle est alors implantée à Toulouse 1 an après où elle y réalise ses programmes. Quelques émisssions (exemple «les Filles du Mouv’») sont cependant enregistrées à Paris dans les studios de la Maison de la Radio. Le Mouv’ est à ses début une radio éclectique laissant place à la musique électronique et à des informations pratiques. En 1998, elle est diffusée sur 21 fréquences mais ne fait pas le poids face aux grandes radios privées. Elle décide donc de changer de stratégie pour adopter une programation Rock à partir de 1999. 10 ans plus tard, c’est sur 28 fréquences que les auditeurs peuvent écouter le Mouv’. Elle ne sera diffusée à Paris qu’en 2001 où elle est remise en cause par les stations concurrentes privées qui trouvent que la fréquence ne remplit pas sa mis- sion de service public. C’est en 2006 qu’elle franchit la barre du 1% d’audience mais durant l’année 2008, le Mouv’ disparaît de temps à autre des sondages Médiamétrie repassant parfois en dessous de ce seuil. Elle s’ouvre alors à de nouveaux styles musicaux tels que la soul ou le rap afin d’augmenter ses chiffres d’audience. les eMIssIons du Mouv’ Outre la diffusion musicale, la Radio du rock propose une large gamme de pro- grammes et chroniques à ses auditeurs. Une dizaine d’animateurs enflamme la fréquence par divers sketchs, réveils de stars, jeux ou défis, bon plans.... Interviews, minute culturelle , actualités, jeux vidéos, séries TV, livres, web... La diversité des sujets permet d’ouvrir les débats à un vaste public. La semaine : la Matinale, la Matinée, la Francosonik, le 14/17, leMouv’.com, la MaxBox, Te couche pas trop tard. Le week-end : la Matinale, le Debrief, le 14/16, Audio Mouv’, Planète Inter- dite.
  3. 3. l’audItorat Radio France a souhaité faire du Mouv’ une radio jeune. Elle cible principa- lement les adolescents et jeunes adultes de12 à 25 ans. Son public, jeune et mixte sont des auditeurs amateurs de rock et autres découvertes musicales. Elle cible également les natifs du numérique : la génération qui a grandi dans l’univers des médias. posItIonneMent Le Mouv’ a sans cesse évolué sa stratégie (cf historique) afin de capter sa ci- ble principale et d’augmenter son nombre d’auditeurs. Elle se fonde, 2 ans plus tard après sa création, sur un positionnement «Rock»: indépendant, anglo saxon, punk, metal, pop rock, electro rock, rock alternatif... Puis depuis l’an- née dernière et face à une stagnation de l’audience, le Mouv’ modifie quelque peu son concept de base pour se positionner en concurrence directe avec les grandes radios «djeun’s» leaders tel NRJ, Skyrock et Fun Radio. La program- mation musicale est élargie pour faire place aux nouveaux tubes tous styles confondus et les émissions reprennent quelques idées des radios privées. La libre antenne des «Filles du Mouv’» (arrétée depuis octobre) se différencie des autres émissions du même type par la réalité des échanges avec les auditeurs. Ces derniers peuvent s’exprimer plus librement et plus honnêtement sur leur vécu. Pas besoin d’être une star pour passer à la radio! Radio France a souhaité positionner sa dernière radio dans la modernité. Le Mouv’ est également numérique et est la première radio à proposer un portail web. Le site s’inscrit dans le web 2.0 en proposant à ses auditeurs d’échanger, de créer leur playlist, d’écouter en différer, de faire pause et de reprendre un titre... conclusIon En 10 ans, Le Mouv’a évolué d’une radio sans publicité vers une radio plus commerciale où l’objectif est d’être le premier à diffuser le nouveau tube. La concurrence privée est-elle en droit de se poser des questions sur le rôle de mission publique? A l’origine d’un concept ecléctique, le Mouv’ a choisi de riva- liser avec les grandes radios jeunes privées pour garder son public que sont les adolescents et les jeunes adultes. Radio rock, elle s’ouvre en 2008 à plusieurs styles de musique afin d’intéresser plus d’auditeurs. A trop s’éparpiller, le nou- veau positionnement de «clonage» du Mouv’ laisse à désirer sur l’affirmation de son identité «d’esprit rock».

×