Guide pour les participantsStrasbourg du 18-28 septembre 2012
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                      2                            ...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                     3     Explorer des situations...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                        4PREPARATION PEDAGOGIQUE - ...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                       52. Comment seront remboursé...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                         6DATES : 18-28 septembre 2...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                      7INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms                            8INFORMATIONS GÉNÉRALES...
Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms   9       00 336 67 60 23 75
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Guidefr

239 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
239
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Guidefr

  1. 1. Guide pour les participantsStrasbourg du 18-28 septembre 2012
  2. 2. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 2 Formation Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 18-28 septembre 2012 – Strasbourg, FranceRÉSUMÉ DU PROJET :L’objet du projet est de former et doter les responsables associatifs et animateurs dejeunesse d’aptitudes, d’attitudes, de savoirs et de valeurs liés à la conduite de projetsinterculturels de jeunesse favorisant l’inclusion des minorités migrantes et Roms en Europe.Ceci à travers des méthodes d’éducation non formelle et en créant des espaces propices àl’échange et à l’apprentissage, dans un climat de respect et d’empathie les uns envers lesautres. Les participants échangeront leurs points de vue et partageront leurs idées etexpériences, sur le thème de la discrimination envers les minorités migrantes et Roms, dansleurs différentes réalités sociales dans l’espace trans-européen (Europe Occidentale etEurope Orientale), du Caucase et de la méditerranéen. Cette sensibilisation au non respectdes droits des minorités migrantes et Roms et à la promotion de leur inclusion, sera facilitéepar des inputs d’experts et de bonnes pratiques, ainsi que l’élaboration de recommandations,au niveau individuel et collectif pour le développement de nouveaux partenariats et projetsmultilatéraux de qualité et durable. Cette formation sur l’inclusion des minorités en Europe,en abordant particulièrement les discriminations envers les minorités migrantes et Romsissues de préjugés, stéréotypes et ignorance des modes de vie et réalités de ces minorités.Cette formation aura lieu pendant, 10 jours, en septembre ou octobre 2012 et réunira 36jeunes travailleurs de jeunesse, issus de l’UE et des pays partenaires voisins (MEDA,EuropeOrientale et Caucase).OBJECTIF GENERAL DU PROJET DE FORMATION :Former et habiliter les responsables associatifs, les travailleurs sociaux et de jeunesse, ainsique les animateurs des projets jeunesse de savoirs et d’outils liés á la conduite de projetsinterculturels, permettant la compréhension et l’analyse des réalités et des pratiques sur laproblématique de discriminations envers les minorités, en particulier migrantes et Roms, dansles pays trans-européens (l’Union Européenne,Europe orientale, Caucase) et méditerranéens.Aussi l’objectif de la formation est de permettre aux participants une prise de conscience afinde lutter contre les stéréotypes et préjugés envers les minorités, promouvoir l’inclusion desjeunes issus de minorités en Europe et favoriser la cohésion sociale et le vivre ensemble.OBJECTIFS OPERATIONNELS :  Identifier, analyser et comprendre avec les travailleurs et animateurs de jeunesse les notions de « minorités », « migrant », « discrimination », « inclusion » et de « Roms , Tsiganes, gens du voyages ».  Echanger et confronter autour des expériences, les perceptions et les émotions vécus par les participants issus ou non de minorités, dans leurs pratiques professionnelle ou personnelle en terme de discrimination et d’exclusion ;  Permettre aux apprenants une prise de conscience des droits relatifs au statut des minorités et aux formes de discriminations qu’ils subissent pour être à leur tour de véritables multiplicateurs dans leur réalité locale;
  3. 3. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 3  Explorer des situations d’exclusion et de discrimination envers les minorités, notamment Roms, par des activités pédagogiques de mise en situation ;  Développer et perfectionner les compétences des organisations participantes et des animateurs de jeunesse dans le domaine de la gestion de projets interculturels favorisant la promotion des droits et de l’inclusion des jeunes issus de minorités migrantes ou Roms, dans les contextes trans-européens, et méditerranéens en les dotant d’outils pédagogiques et de nouvelles méthodes d’éducation non formelle ;  Encourager l’empathie et la solidarité des jeunes participants vis-à-vis des autres dans le sens de la justice, du respect de l’égalité et de la diversité par un travail sur soi facilitant une évaluation positive des différences ;  Créer des nouveaux projets en direction de l’inclusion des jeunes issus de minorités favorisant la cohésion sociale et le vivre ensemble.  Familiariser les participants aux domaines socioculturels et administratifs (législation, assurance, visas, titre de séjour) des projets de mobilité jeunesse dans des contextes transeuropéens et méditerranéens;  Améliorer la connaissance et la maîtrise du Programme Européen Jeunesse en Action en expliquant les rôles des différentes structures, acteurs et supports pédagogiques qui existent (Agence Exécutive, Agences Nationales, SALTO, Unité Euromed…) ;  Sensibiliser de par des actions bénévoles les travailleurs de jeunesse aux enjeux de discriminations faites aux minorités, afin qu’eux même agissent à leur niveau local et éradique cette inégalité ;  Donner aux apprenants l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences et outils pour la conception et la gestion de projets qui promeuvent le respect et l’inclusion des minorités migrantes et Roms dans l’UE, l’Europe Orientale, le Caucase et les pays méditerranéens.METHODES DE TRAVAIL :La méthode se basera sur des outils qui facilitent l’apprentissage interculturel dans uncontexte transeuropéen et méditerranéen. Elle sera participative et expérientielle car ellefavorisera la valorisation des participants et l’implication active des apprenants qui serontconsidérés comme des ressources à l’apprentissage et du développement du groupe. Uneattention particulière sera accordée à l’analyse de l’expérience des uns et des autresparticipants et à l’analyse des problèmes et de leurs causes, ensuite à la palification et à lamise en oeuvre des actions de coopération.  Energisers ;  Exposé, presentation et conference ;  Discussion, échange et confrontation d’expériences ;  Activités pédagogiques de simulations issues de manuels pédagogiques ;  Exercises individuels et collectifs ;  Ateliers de création de projets ;  Ateliers sur le développement des compétences ;  Reflexion de groupe ;  Rencontres d’acteurs associatifs et institutionnels ;  Immersion dans les réalités localesLangues de travail : français et anglais
  4. 4. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 4PREPARATION PEDAGOGIQUE - chaque participant doit :- Vous inscrire sur le blog de la formation et vous présenter en ligne….- identifier le contexte des minorités migrantes et roms présentes dans votre pays;- Identifier les défis et discriminations auxquelles font face les minorités migrantes et Romsdans votre contexte / pays ;- Rechercher une ou des bonnes pratiques, expériences ou actions associatives quipromeuvent l’inclusion des minorités migrantes et Roms dans votre pays, contexte ;- Préparer selon votre propre créativité et innovation une présentation de votre pays, régionet un repas typique traditionnel de votre localité, que vous restituerez lors de la soiréeinterculturelle, pour les autres participants.- Préparer en amont une présentation créative et interactive de votre organisation d’envoi, enspécifiant les thèmes, objectifs, activités et public cible.Toutes ces recherches sont importantes dans le cadre de la préparation car vous lespartagerez avec les autres participants durant la formation.LES CONDITIONS DE PARTICIPATION :  Avoir plus de 18 ans;  Être motivé à participer à toutes les sessions de formation (ponctualité, respect du programme, implication active…) ;  Être debutant dans le Programme Européen Jeunesse en Action ;  Être porteur d’un projet de jeunesse qui sera structuré et développé lors de la formation et l’envoyer ensuite à son agence nationale pour son financement ;  Prendre en charge 30 % de son billet d’avion. Les 70 % restant seront remboursés par l’AMSED en 2 versements ;  Payer durant la formation 50 € de frais de participation et d’adhésion membre du réseau de l’AMSED.PUBLIC CIBLE : 2 à 3 participants par pays : Jeunes, bénévoles, animateurs, travailleurs dejeunesse, responsables associatifs et d’organisation de jeunesse souhaitant s’engager sur lesprojets trans-européen et méditerranéen de Jeunesse. Le groupe sera composé de 36participants.CONDITIONS FINANCIERES :  Les frais d’hébergement et restauration seront pris en charge par l’AMSED, porteuse du projet ;  Le transport sera remboursé à hauteur de 70 % ;  50 € de frais de participation à la formation qui seront à payer pendant la formation.LES RÈGLES DE REMBOURSEMENT :1. Quest ce qui sera remboursé?  Les frais de visa en totalité, à condition dapporter la quittance de visa ;  70 % des billets de transport de votre pays à Strasbourg-Rosheim et aux dates du projet (arrivée à Strasbourg le 18 septembre, départ de Strasbourg le 28 septembre) et en ne dépassant pas les montants imposés (voir tableau) selon la règle de remboursement ci dessous.
  5. 5. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 52. Comment seront remboursés?  35 % des frais de voyage et les frais de visas, en liquidité, pendant la formation sous condition de : (1) avoir envoyé par mail, au moment demandé, les documents de voyage remplis et les copies des frais engagés ; (2) être en possession des ORIGINAUX des cartes dembarquement, billets de train, billets de bus…; (3) être en possession des originaux des factures (visa, billet davion, autres frais de transport...)  35 % des frais de voyage, par virement (bancaire, Western Union...), dès réception par voie postale à l’AMSED des ORIGINAUX RETOUR des cartes dembarquement et autres titres de transport3. Quest ce qui ne sera pas remboursés?  Les frais de renouvellement de passeport ;  Les frais dassurances ;  Les frais de modification de billet davion ;  Les frais de voyage en dehors du trajet aller retour de votre pays à Strasbourg/Rosheim ;  Les frais de voyage en dehors des dates du projet ;  La différence de prix entre le montant accordé et le prix réel de votre voyage.A partir du 1er août, vous pouvez acheter votre billet en fonction des tarifs indiqués ci-dessus.Si vous avez un doute CONTACTER NOUS.Dès que le billet sera acheté, merci de remplir dûment le doc en PJ « Outil de voyage » et nousle renvoyer. Montants des frais dédiés au voyage par organisation et par personne à ne pas dépasser pour être remboursés des 70% de frais de transportPays de Nom Montant total maximumrésidence bre accordé par personne en de Euros. Billets de transport Pax jusquà Rosheim (aller/retour)Allemagne 3 202 €Bulgarie 3 300 €Espagne 3 370 €Roumanie 4 352 €Turquie 4 287 €Palestine 3 666 €Maroc 4 336 €Algérie 3 388 €Ukraine 4 386 €Azerbaidjan 4 625 €Géorgie 3 630 €
  6. 6. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 6DATES : 18-28 septembre 2012LE LIEU : Rosheim, région Alsace, FranceLe séminaire va avoir lieu au “Monastère des Bénédictines”, à Rosheim, une petite ville situéeà 30 Kms de Strasbourg (http://www.rosheim.com/)L’adresse est Monastère des Bénédictines 1, rue Saint-Benoît F-67560 ROSHEIMwww.benedictines-rosheim.comINSTRUCTIONS DE VOYAGE:I. Depuis l’aéroport de Strasbourg-Entzheim: 1. Rejoindre à pied Entzheim Gare (une liaison piétonne couverte vous permet de rejoindre directement l’aéroport ou le quai de la gare) 2. Laéroport est desservi jusqu’à 4 fois par heure par une navette train et est ainsi relié à la gare de Strasbourg en 9 minutes. o Prix du billet : 3.90 € o Pour plus d’info : http://www.strasbourg.aeroport.fr/index.php/informations/acces-et- plan/navette-train 3. Descendre à Strasbourg Gare CentraleII. Depuis Strasbourg gare centrale à lieu de réalisation :A la gare, prenez un train en direction de Rosheim et nous vous attendrons à la gare deRosheim. C’est la ligne STRASBOURG – SELESTAT via MOLSHEIMVeuillez trouver en PJ la fiche horaire des trains
  7. 7. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 7INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LA FRANCE :Géographie :La France s’étend sur 550 000 km2, ce qui en fait le plus vaste pays d’Europe devant l’Espagne,l’Allemagne et la Suède. Située à l’ouest du continent européen, elle a pour voisins six États :la Belgique et le Luxembourg au Nord, l’Allemagne et la Suisse à l’Est, l’Italie au Sud-Est etl’Espagne au Sud-Ouest. Sa situation géographique lui confère deux atouts essentiels.Placée au cœur de l’Union Européenne, elle bénéficie d’abord d’une position de carrefourvalorisée par d’excellents réseaux de communications. Par ses régions orientales, la France estliée au vaste espace industriel et urbain qui s’étend de l’embouchure du Rhin à la plaine duPô. Au Nord-Ouest, elle est proche des pôles industriels du Royaume-Uni et, au Sud, elles’intègre dans l’arc méditerranéen qui va de la Catalogne à l’Italie centrale. Elle dispose parailleurs d’une double ouverture maritime, d’une part sur la mer du Nord et la Manche, d’autrepart sur l’océan Atlantique et la mer Méditerranée, qui figurent parmi les mers les plusfréquentées du globe. Ces étendues maritimes facilitent les relations avec l’Europe du Nord,l’Amérique et l’Afrique. Le territoire français, de forme ramassée, s’inscrit dans un hexagonedont les dimensions ne dépassent pas 1 000 km de côté mais qui offre une exceptionnellediversité de paysages ; cette situation contribue largement au développement touristique,d’autant que s’y ajoute un riche patrimoine culturel.Le climat :Située entre 41° et 52° de latitude Nord, sur la façade occidentale du continent eurasiatique,la France appartient à la zone tempérée. Le climat méditerranéen domine dans le sud-est dupays et en Corse.L’Histoire :Les historiens d’aujourd’hui considèrent généralement que la France naît sous les Carolingiensaprès le partage de l’Empire en 843. Son destin politique court donc sur plus de onze siècles,impossibles à résumer : quelques forts repères s’imposent.Mais le passé de la France, c’est tout le patrimoine monumental et culturel accumulé del’époque néolithique à nos jours, de la grotte de Lascaux à la pyramide du Louvres, en passantpar les cités romaines, les cathédrales, les châteaux princiers, l’architecture industrielle...Les Français sont friands de leur histoire. Ils aiment beaucoup aussi jouer avec elle : de labande dessinée aux célébrations officielles, le discours de la mémoire, au demeurantfluctuante et divers, sublime et travestit ce passé...
  8. 8. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 8INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR L’ALSACE :Forte d’une identité culturelle forgée par l’histoire, la plus petite région de France, située aunord-est du pays, est aussi l’une des plus originales, par sa diversité culturelle, gastronomique,géographique.Forêts, plaines, montagnes, vignobles et prairies sont autant de paysages qu’offrent lesdépartements du Bas-Rhin (situé au nord) et du Haut-Rhin (situé au sud). Le massif des Vosgesà l’ouest et le fleuve, le Rhin, à l’est, encadrent la plaine d’Alsace aux villes et villages typiquespar leur architecture médiévale, renaissance ou gothique...Contrée frontalière de l’Allemagne, l’Alsace a développé une double culture aux confins desunivers latins et germaniques. Réunie au royaume de France en 1648, l’Alsace a subi quatrechangements de nationalité entre 1870 et 1945. Strasbourg, sa capitale, sera choisie en 1949pour abriter les institutions européennes : le Conseil de l’Europe, le Parlement européen etplus récemment, le Palais des Droits de l’Homme en 1995.ENTRER EN FRANCE :Tous les ressortissants étrangers qui souhaitent venir en France doivent être en mesure deprésenter à la frontière les justificatifs réglementaires relatifs à l’objet du séjour, aux moyensde subsistance et aux conditions d’hébergement.En règle générale, sauf dispense (sont dispensés de visa pour le territoire européen de laFrance : les citoyens de l’UE, de l’EEE et de Suisse), un visa est nécessaire. Il doit être sollicitéavant le départ auprès de l’ambassade ou du consulat de France compétent dans le pays derésidence du demandeur.Pour en savoir plus : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/france_829/venir-france_4062/entrer-france_4063/index.html#so_6INFORMATIONS UTILES POUR LES VOYAGEURS :  La monnaie : Euro o Nous vous conseillons de changer votre monnaie à l’aéroport. Il n’y aura pas la possibilité de change au Centre.  C’est possible d’encaisser des chèques voyageurs mais les cartes visa sont acceptées presque partout. Les magasins, restaurants, etc. indiquent souvent quelles cartes ils acceptent.  Il est possible qu’il y ait des frais bancaires pour retirer de l’argent avec une carte étrangère. Demandez à votre banque pour des informations plus précisesCONTACT :Nom: Myriam BrahmiE-mail: mobilite@amsed.frSite web: www.amsed.frTéléphones: 00 333 88 61 71 67
  9. 9. Lutte contre les discriminations envers les minorités migrantes et Roms 9 00 336 67 60 23 75

×