La mitrailleuse m60

587 vues

Publié le

La mitrailleuse m60

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
587
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La mitrailleuse m60

  1. 1. La mitrailleuse M60 « The Pig » (Le cochon) Présenté par: Sch Sos Istvan 2°REP
  2. 2. Plan de séance  Historique  Généralités  Actes de maintenance  Étude de fonctionnement  Conclusion
  3. 3. Historique  Origines et besoins de la conception  Variantes
  4. 4. Origines et besoins de la conception En 1941 un certain nombre de modèle furent mise en essai, proposés par les constructeurs Colt, Sedgley, Auto-Ordnance, Springfield, Shirgun, et Rock Island. Plus tard en 1946 des nouvelles recherches ont eus lieu dans le but de concevoir une mitrailleuse ayant les mêmes possibilités,que la FG 42 .Au cours des essais on remarquera un B.A.R (Browning Automatic Rifle-T37), un Johnson (T48), alimentes par bande, deux versions de Madsen danois, des Browning améliores, ainsi qu’un prototype T43. Celui-ci a subi de nombreuse transformation et il fut finalement adopte dans sa variante T161 E3 en février 1957, sous l’appellation M60.
  5. 5. La mitrailleuse « Fallschirmmgewehr » 42 La mitrailleuse M60
  6. 6. Variantes  M60 standard
  7. 7. version fusil-mitrailleur version mitrailleuse
  8. 8.  M60 E1  M60 E2
  9. 9.  M60 E3
  10. 10.  M60 E4
  11. 11.  M60 C
  12. 12.  M60 D
  13. 13. Généralités  Classification  Organisation général de l’arme  Munitions
  14. 14. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.
  15. 15. Actes de maintenances  Démontage-remontage de l’arme  Description de l’arme
  16. 16. Étude de fonctionnement
  17. 17. Conclusion

×