<ul><li>Université Ibn Tofail </li></ul><ul><li>Faculté des Lettres & des Sciences Humaines </li></ul><ul><li>Kénitra </li...
 
<ul><li>La conversation est une activité reposant sur des relations fragiles entre des individus qui ont des visées conver...
<ul><li>« Interagir avec l’autre représente un double risque, celui de  donner une   image négative de soi  et celui  d’en...
Situation spatio-temporelle: <ul><li>Il s’agit d’un: </li></ul><ul><li>face à face, en direct d’un studio de la  télévisio...
<ul><li>Les deux participants sont les candidats arrivés au deuxième  tour des élections présidentielles de mai 1995. </li...
<ul><li>Chacun des deux candidats va défendre son point de vue et celui de son parti concernant les thèmes suivants:  </li...
Les règles du jeu:  <ul><li>Délimitées par l’ animateur dès le départ:  </li></ul><ul><li>Débat pendant 2 heures; </li></u...
Point de départ: <ul><li>Lionel JOSPIN :  </li></ul><ul><li>&quot;Je  suis heureux  de faire ce débat. Cela servira à écla...
<ul><li>Stratégie: </li></ul><ul><li>P.BANGES la définit comme : </li></ul><ul><li>« un ensemble d’actions  sélectionnées ...
<ul><li>Chaque candidat à sa propre  stratégie qu’il emploie pour atteindre son but final: </li></ul><ul><li>Lionel dés le...
<ul><li>Alors que Chirac s’adresse directement au peuple français tout en annonçant ses objectifs c’est-à-dire trouver des...
<ul><li>On remarque d’après ce premier contact que Chirac a marqué un point puisqu’il s’est adressé au peuple français. </...
<ul><li>Dans cette partie, chacun des deux  </li></ul><ul><li>candidats doit donner sa vision sur la </li></ul><ul><li>con...
<ul><li>Lionel JOSPIN :  </li></ul><ul><li>compare sa vision avec celle de Chirac; </li></ul><ul><li>Change le timbre de s...
<ul><li>Lionel joue sur le timbre de sa voix ainsi que sur le lexique pour montrer qu’il y a une grande différence entre s...
Les stratégies: <ul><li>Lionel opte pour une stratégie d’attaque dans laquelle il donne des arguments forts illustrés avec...
strategies: <ul><li>Jacques CHIRAC :  </li></ul><ul><li>Quand il emploie l’expression ‘’ j’ai cru…ou bien je me suis tromp...
<ul><li>Chirac, quant à lui, varie ses stratégies; </li></ul><ul><li>Il reprend les arguments de Lionel et les ridiculise ...
<ul><li>On constate que malgré les efforts que Lionel déploie pour afficher une grande assurance au public, son gestuel et...
<ul><li>Lionel:   </li></ul><ul><li>« Il vaut mieux cinq ans avec Lionel que sept ans avec Chirac » </li></ul><ul><li>Une ...
<ul><li>Chirac: </li></ul><ul><li>Attaque les socialistes  :  </li></ul><ul><li>« ..diminuer la paperasserie épouvanteble,...
<ul><li>Lionel’’Contre attaque’’:   </li></ul><ul><li>«  le chômage a progressé sous la gauche et la droite » </li></ul>
<ul><li>Chirac Lors de la conclusion : </li></ul><ul><li>« La question est de savoir si les électeurs veulent un troisième...
Merci pour votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Interaction

1 175 vues

Publié le

Fait par :
Derrouich Leila -
Sandid Hanane

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 175
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
41
Actions
Partages
0
Téléchargements
35
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interaction

  1. 1. <ul><li>Université Ibn Tofail </li></ul><ul><li>Faculté des Lettres & des Sciences Humaines </li></ul><ul><li>Kénitra </li></ul>Master Langue Française & Diversité Linguistique Séminaire Pragmatique Interactionnelle Semestre II Année Universitaire 2006 – 2007 Préparé par: Remis au : DERROUICH Leila Pr. Sanaa EL GHOUATI SANDID Hanane
  2. 3. <ul><li>La conversation est une activité reposant sur des relations fragiles entre des individus qui ont des visées convergentes. C’est pourquoi Goffman déclare que : </li></ul>
  3. 4. <ul><li>« Interagir avec l’autre représente un double risque, celui de donner une image négative de soi et celui d’envoyer à l’autre une image négative de lui-même. </li></ul><ul><li>Tout discours est construit en tenant compte de cette double contrainte et contient des techniques défensives ( defensive practices ) émises pour protéger ses propres projections et des techniques de protection ( protective practices ) émises pour sauvegarder la définition de la situation projetée par les autres. » </li></ul><ul><li>Goffman 1973 [1959] : 21-22 </li></ul>
  4. 5. Situation spatio-temporelle: <ul><li>Il s’agit d’un: </li></ul><ul><li>face à face, en direct d’un studio de la télévision dans le cadre du second tour de l’élection présidentielle en 1995; </li></ul><ul><li>un débat préparé : côté technique; </li></ul><ul><li>une interaction animée par deux journalistes; </li></ul><ul><li>la parole est prise en charge par ces journalistes. </li></ul>
  5. 6. <ul><li>Les deux participants sont les candidats arrivés au deuxième tour des élections présidentielles de mai 1995. </li></ul><ul><li>Chacun des candidats appartient à un parti politique opposant à l’autre. </li></ul>Participants:
  6. 7. <ul><li>Chacun des deux candidats va défendre son point de vue et celui de son parti concernant les thèmes suivants: </li></ul><ul><li>Politique & institution; </li></ul><ul><li>Finance; </li></ul><ul><li>Société; </li></ul><ul><li>Europe & monde. </li></ul>Finalités (ends):
  7. 8. Les règles du jeu: <ul><li>Délimitées par l’ animateur dès le départ: </li></ul><ul><li>Débat pendant 2 heures; </li></ul><ul><li>Tour de parole concernant les mêmes questions; </li></ul><ul><li>Même temps de parole; </li></ul><ul><li>Tirage au sort pour le commencement; </li></ul><ul><li>Conclusion de 3 min pour chacun des candidats vers la fin. </li></ul>
  8. 9. Point de départ: <ul><li>Lionel JOSPIN : </li></ul><ul><li>&quot;Je suis heureux de faire ce débat. Cela servira à éclairer les français quant à leur choix. Nos visions de la société sont différentes et nos deux personnalités aussi. Il y a un vote protestataire parce qu'il y a de quoi protester &quot;. </li></ul><ul><li>Jacques CHIRAC : </li></ul><ul><li>&quot;La protestation vient de ce qu'un très grand nombre de français se sentent exclus, malheureux. Il faut prendre en considération les difficultés des gens et essayer d'y apporter des solutions&quot;. </li></ul>
  9. 10. <ul><li>Stratégie: </li></ul><ul><li>P.BANGES la définit comme : </li></ul><ul><li>« un ensemble d’actions sélectionnées et agencées en vue de concevoir à la réalisation du but final. » </li></ul>P. BANGES 1987 : 75 - 76
  10. 11. <ul><li>Chaque candidat à sa propre stratégie qu’il emploie pour atteindre son but final: </li></ul><ul><li>Lionel dés le départ commence par faire une comparaison entre lui et chirac. </li></ul>
  11. 12. <ul><li>Alors que Chirac s’adresse directement au peuple français tout en annonçant ses objectifs c’est-à-dire trouver des solutions aux problèmes des français . </li></ul>
  12. 13. <ul><li>On remarque d’après ce premier contact que Chirac a marqué un point puisqu’il s’est adressé au peuple français. </li></ul>
  13. 14. <ul><li>Dans cette partie, chacun des deux </li></ul><ul><li>candidats doit donner sa vision sur la </li></ul><ul><li>conception de « la présidentielle de la </li></ul><ul><li>République ». </li></ul>
  14. 15. <ul><li>Lionel JOSPIN : </li></ul><ul><li>compare sa vision avec celle de Chirac; </li></ul><ul><li>Change le timbre de sa voix pour contredire son adversaire; </li></ul><ul><li>Il s’adresse plutôt à l’animateur & Chirac au lieu du peuple. </li></ul><ul><li>Jacques CHIRAC : </li></ul><ul><li>Il est plus affirmatif, il répond avec assurance, et parle de son programme avec aisance; </li></ul><ul><li>il s’adresse toujours au peuple français dans son discours. </li></ul>
  15. 16. <ul><li>Lionel joue sur le timbre de sa voix ainsi que sur le lexique pour montrer qu’il y a une grande différence entre son programme et celui de son adrversaire. </li></ul><ul><li>Alors que la tonalité avec laquelle Chirac parle montre qu’il est très sûr de lui . </li></ul>Tonalité (key)
  16. 17. Les stratégies: <ul><li>Lionel opte pour une stratégie d’attaque dans laquelle il donne des arguments forts illustrés avec des exemples pour déstabiliser son adversaire et essayer de lui faire perdre la face. </li></ul>
  17. 18. strategies: <ul><li>Jacques CHIRAC : </li></ul><ul><li>Quand il emploie l’expression ‘’ j’ai cru…ou bien je me suis trompé ?‘’, et ‘’vous le feriez quand ce référendum?’’ </li></ul><ul><li>Il n’attend pas une réponse de son adversaire, mais use des propres arguments de ce dernier en sa faveur, </li></ul><ul><li>de ce fait il l’utilise pour affaiblir l’argument de son adversaire. </li></ul>
  18. 19. <ul><li>Chirac, quant à lui, varie ses stratégies; </li></ul><ul><li>Il reprend les arguments de Lionel et les ridiculise discrètement; </li></ul><ul><li>Il parle parfois d’une manière ironique ce qui prouve qu’il est très sûr de lui. </li></ul>Les stratégies
  19. 20. <ul><li>On constate que malgré les efforts que Lionel déploie pour afficher une grande assurance au public, son gestuel et le ton de sa voix prouvent qu’il est perturbé en quelque sorte. </li></ul>
  20. 21. <ul><li>Lionel: </li></ul><ul><li>« Il vaut mieux cinq ans avec Lionel que sept ans avec Chirac » </li></ul><ul><li>Une offense implicite vis-à-vis de Chirac tout en s’adressant aux élécteurs afin de l’élire, et cela d’une manière indirecte. </li></ul>
  21. 22. <ul><li>Chirac: </li></ul><ul><li>Attaque les socialistes : </li></ul><ul><li>« ..diminuer la paperasserie épouvanteble, qui s’est d’ailleurs augmentée inutilement sous l’impulsion socialiste… » </li></ul>
  22. 23. <ul><li>Lionel’’Contre attaque’’: </li></ul><ul><li>« le chômage a progressé sous la gauche et la droite » </li></ul>
  23. 24. <ul><li>Chirac Lors de la conclusion : </li></ul><ul><li>« La question est de savoir si les électeurs veulent un troisième septennat socialiste.» </li></ul>
  24. 25. Merci pour votre attention

×