Magdalena Franze-Soeln Mémoire de Stage
International Internship : Paris
19 Juillet 2013
AFS Vivre Sans Frontières
I : Int...
Cette organisation fonctionne essentiellement avec des bénévoles (environ 40 000). Elle
compte aussi 700 salariés dans le ...
Chaque pays a des prix différents, les Etats-Unis est la destination la plus chère avec un prix de 9
100 Euros. 5% de cett...
II : Analyse
Ce stage est ma première dans un ONG. Mon première jour à AFS Vivre Sans Frontière
j’ai été très nerveuse par...
La première étape qu’AFS fait pour garantir la meilleure famille d'accueil pour l’étudiant
étranger, est des dossiers d'in...
Quand même, il y a quelques étudiants qui n’aiment pas leurs expériences, mais en tout, à
la question « Est-ce que tu es s...
bénévoles (ils sont la force vivre d’AFS). Pendant mes travails ici, j’ai vu quelques bénévoles qui
ont arrivé quelque foi...
Sources
AFS Intercultural Programs International, « AFS & Volunteerism »
http://www.afs.org/afs-and-volunteerism/ [Consult...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Franze-Soeln, AFS Vivre Sans Frontiere Report (Final)

106 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
106
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Franze-Soeln, AFS Vivre Sans Frontiere Report (Final)

  1. 1. Magdalena Franze-Soeln Mémoire de Stage International Internship : Paris 19 Juillet 2013 AFS Vivre Sans Frontières I : Intro AFS Vivre Sans Frontières est une organisation non-gouvernementale pour la jeunesse qui veut étudier à l’étranger. Cette organisation offre aux étudiants l’opportunité de découvrir une autre culture et une nouvelle langue dans plus de 50 pays. Avec près de 65 ans d’existence, AFS est l’organisation qui a le plus d’expérience dans ce domaine. Je vais présenter l’histoire d’AFS Vivre Sans Frontière, la structure de l’organisation, l’origine de fonds, qu’est-ce que j’ai fait dans mon stage, les objectives j’ai eu avant et après le stage, et mon sujet de recherche. Pour mon sujet de recherche, j’ai choisi découvrir comment AFS place les étudiants mieux que des autres organisations. Pendant la première et deuxième guerre mondiale, il y avait un service d’ambulanciers, appelé ‘The American Field Service’, avec une vision : de ne pas avoir une troisième guerre mondiale. Ainsi, après la Deuxième Guere mondiale, en 1947, ils ont organisé les premiers programmes interculturels pour la jeunesse. Cette façon de vivre dans un autre pays, durant environ une année, a pour but de favoriser une meilleure compréhension entre deux cultures étrangères. Aujourd’hui, AFS Vivre Sans Frontières est agréée par le Ministère de la Jeunesse et le Ministère du Tourisme, depuis 1965. AFS est aussi un membre du CNAJEP, l’Office de Garantie, de l’UNSE, et d’EFIL. Leur mission, hier et aujourd’hui, est de favoriser les rencontres et la compréhension de cultures du monde.
  2. 2. Cette organisation fonctionne essentiellement avec des bénévoles (environ 40 000). Elle compte aussi 700 salariés dans le monde. La structure pour les personnes qui travaillent dans une branche d’AFS Vivre Sans Frontières, se présente comme suit. Il y a un service « administration », un service « communication », un service « interculturel », un service « animation du réseau bénévole », deux services pour « programmes accueil » et « programmes départ » aussi. Le responsable de tous ces services a le titre de « directeur national ». Le service « administration » est responsable pour les finances et les partenariats. Il y a des comptables et les ressources humaines et des liens de partenariats. Dans le service « de communication », ils recherchent la meilleure méthode pour faire connaître l'organisation par internet, la radio et d'autres moyens de communications. Ce service a deux responsabilités, un pour les relations publiques et l’autre pour la communication. Le service « interculturel » a pour mission de trouver les lycées d'accueil pour les étudiants qui arrivent en France afin qu’ils continuent leurs études. « L’animation » est un service qui s'occupe du réseau des bénévoles. Les services « programmes accueil » et « départ » ce sont les secteurs pour trouver les familles qui veuillent d’accueillir les étudiants étrangers et les étudiants qui veuillent étudier à l’étranger. Pour ma part, mon stage se déroule au sein du secteur des « programmes accueil ». Parce que AFS est une organisation à but non lucratif elle ne doit pas avoir de profits. Les fonds viennent des paiements des étudiants qui étudient à l’étranger. Les étudiants qui participent au programme AFS doivent payer une participation financière. Cette somme est ensuite divisée en trois parties : 5% de la somme va à un fonds social (pour aider des étudiants à partir grâce à cette bourse), une partie pour le pays d’origine de l’étudiant, une partie pour le pays d’accueil. Par exemple, si un étudiant français veut étudier à l’étranger, il a le choix entre plus de 50 pays.
  3. 3. Chaque pays a des prix différents, les Etats-Unis est la destination la plus chère avec un prix de 9 100 Euros. 5% de cette somme va à des bourses, une grosse partie est pour la branche AFS Française, et l’autre partie est pour la branche AFS USA. En tout, en un an, AFS Française reçoit environ 2 000 000 Euros. Comme je l'ai déjà dit, AFS Vivre Sans Frontières est une organisation non-gouvernementale et ne peux pas recevoir des profits. Cette somme de 2 000 000 Euros est divisée entre les 700 salariés et pour les bourses des étudiants. Pour moi, ce stage avait un seul objectif : la langue. Au début, j'ai voulu un stage dans un secteur économique ou politique, parce que je me spécialise en ça, mais il est déjà trop difficile pour les étudiants français d'obtenir des stages comme ça. Donc, j'ai obtenu ce stage avec AFS Vivre Sans Frontières pour comprendre la langue et la culture française. A long terme, je voudrais être une diplomate. Je pense que les diplomates ont le plus important rôle dans le monde. Je vais expliquer. Mon point de vue sur le monde est que tous les problèmes viennent des différences culturelles. Chaque symbole, geste, et mot ont d'autres significations dans chaque culture. Nous avons des guerres notamment parce qu'il y a des malentendus entre des pays. Il y aurait moins de malentendus culturels et une meilleure compréhension entre les personnes il n'y avait pas autant de guerres qu'aujourd'hui. C'est pourquoi je rêve d’être une diplomate, pour améliorer le monde par les communications. J'ai déjà un double nationalité, américaine et autrichienne. Et étudié en Chine pendant un an. Je suis sûre que je comprends ces trois cultures et langues. Mais, le monde a beaucoup d'autres cultures et langues et c’est pourquoi j’ai voulu étudier le français. C’est une des langues plus difficiles et aussi c'est une langue qui est parlée sur plusieurs continents (notamment en Afrique). Si je veux être une bonne diplomate et lutter contre les malentendus politiques, je dois d'abord comprendre plusieurs cultures.
  4. 4. II : Analyse Ce stage est ma première dans un ONG. Mon première jour à AFS Vivre Sans Frontière j’ai été très nerveuse parce que je n'ai pas d'expérience dans ce domaine et en français. Mais les personnes m'ont rassurée. L'environnement de cette organisation est plus relaxé et aimable que je pensais. Je ne comprenais pas toute les choses que ma chef m'a dit, mais avec des répétitions et plusieurs exemples j'ai plus en plus compris. Avec mes collègues, maintenant je peux faire plus de tâches. Ma première tâche était de faire des traductions sur les dossiers des familles d'accueil françaises. Ce n'est pas une tâche de grande responsabilité, mais je pense c'est important. Quand les jeunes arrivent dans un nouveau pays, une nouvelle culture, une langue étrangère, des étrangers, et tous seuls - ça fait peur. Mais, si le jeune étudiant a plus des informations sur sa famille, ce serait mieux. Aussi, en faisant les traductions avec plus d'attention de la langue, j’ai amélioré mon français. Autre que cette tâche j'ai aussi fait des autres tâches. Par exemple, j'ai envoyé des courriers à des familles d'accueil actuelles et nouvelles, réactualisé la liste de consulats/ambassades de tous les pays AFS et les autres documents que doivent réactualiser chaque année. Et j'ai organisé pour la fête de départ des étudiants. Je pense que je fais bien parce les autres tâches sont pour les gens qui peuvent parler française mieux que moi. Alors, pour mon sujet de recherche, j'ai choisi comment AFS Vivre Sans Frontières place les étudiants au mieux. Ce sujet est concerne directement mon stage, et je pense que c'est une question plus intéressante aujourd'hui avec plusieurs autres nouvelles organisations qui envoient des étudiants à l'étranger aussi.
  5. 5. La première étape qu’AFS fait pour garantir la meilleure famille d'accueil pour l’étudiant étranger, est des dossiers d'inscriptions de l'un et l'autre. Ces dossiers demandent beaucoup des questions sur la famille française et aussi l'étudiant. Par exemple, la famille d'accueil doit partager l'information qu'est-ce que c'est les tâches et des règles au sein de la maison, qu'est-ce que ils faisaient pendent la semaine et dans le week-end, combien de personnes dans la famille, quel âge, les habitudes de chaque personnes, combien des animaux. Et aussi des questionnes sur la ville et les activités que se trouver là. Quand la famille remplie ce dossier les personnes dans le service « programmes accueil » comparent le type de famille avec l'étudiant étranger qui a rempli un dossier similaire. Ce procédé ce n'est pas infaillible, mais pour les étudiants qui candidatent tôt avoir une meilleure chance pour un bon placement. Pour confirmer, les étudiants de cette année (2012 - 2013) ont rempli des questionnaires d’évaluation de la famille d'accueil et le programme en général. En tout, il y a 236 étudiants qui ont étudié en France pour cet année et ont commenté sur la famille d’accueil et le lycée. A la question « Comment s’est passée ton intégration dans ta famille d’accueil ? », 51,3% ont répondu « très bien », 28,4% ont répondu « bien », et 12,7% ont répondu « moyen ». Il y a seul 7,6% des étudiants ça c’est mal passé. A la question sur des intégrations de lycées, 34,7% ont répondu « bien », 31,4% ont répondu « très bien », et 23,7% ont répondu « moyen ». Avec des professeurs français qui bien accueillent, 84,7% ont répondu « oui », et par des étudiants français qui bien accueillent, 83,9% ont répondu « oui ». De bout à l’autre, des commentaires sur les professeurs et étudiants français sont « les français sont très réservés, mais après quelque temps devenir sympa ». Et si un étudiant avait des problèmes, soit avec des familles d’accueil ou des lycées, l’AFS les aidait , 85,5% pensent « oui, serviable ».
  6. 6. Quand même, il y a quelques étudiants qui n’aiment pas leurs expériences, mais en tout, à la question « Est-ce que tu es satisfait(e) de ton expérience AFS en France ? », 96,6% ont répondu « oui » et seul 2,5% ont répondu « non ». Et à la question « Est-ce que tu vas recommander AFS à d’autres étudiants souhaitant partir à l’étranger ? », 92,8% ont répondu « oui ». Alors, ça c'est évident qu'AFS Vivre Sans Frontières est l'une de meilleures 30 organisations qui envoie des étudiants à l'étranger (conformément à GoAbroad Language Immersion Ranking for High Schools). Aussi, AFS Vivre Sans Frontières a la meilleure réputation (avec plusieurs des prix comme Ministry of Education Language Immersion Award et la citation d'United Nations). Et a l’historique remontant le plus pour envoyer des étudiants à étranger. Avec un system de support de 24 heures et la plupart bourse pour les étudiants, AFS au meilleur prix sans de frais cachés comme quelques autres organisations (comme SPI Study Abroad, Projects Abroad, et CIEE). C'est vraiment une organisation pour les étudiants et ne pas pour le nom ou profits de l'organisation. Ça c'est évident non seulement sur les prix qui reçus mais aussi sur les nombres croissants chaque années. III : Conclusion De bout à l'autre, j'aime bien mon stage avec AFS Vivre Sans Frontières et leur mission. Les personnes à AFS France sont très sympa et je bien comprends le structure d’une ONG en France. Il n’y a pas des profits ni de l’aide financière de gouvernement. Je pense la structure au sein d’AFS est diffèrent que les autres ONG, en France et dans le monde. Parce que AFS Vivre Sans Frontière est l’une de plus grande organisations à envoyer des étudiants à l’étranger, il y a plus des salariés que l’autres ONG. AFS est aussi également unique parce qu’il y a beaucoup de
  7. 7. bénévoles (ils sont la force vivre d’AFS). Pendant mes travails ici, j’ai vu quelques bénévoles qui ont arrivé quelque fois par mois et faire des logistiques et réactualisation. Principalement, les bénévoles sont plus utiles quand AFS a des réunions et des activités pour les étudiants. J'ai aidé à placer des étudiants dans des familles françaises pour découvrir une autre culture et langue. Ça c'est important pour moi, comme je l'ai déjà mentionné, parce que pour un avenir de paix tout le monde doit comprendre l'un et l'autre. Ça commence avec la famille d'accueil. Si l'étudiant a une bonne famille il sera mieux pour découvrir et adopter la culture. AFS a une très bonne façon de placer un étudiant étranger dans une famille. Avec des dossiers en profondeur pour l'étudiant et famille. Par les questionnaires d’évaluation, il y a un résultat de 96,6% de satisfaction. Sur le sujet de la somme de participation, j’ai recherché les autres organisations pour les étudiants au lycée. J’ai trouvé les autres organisations comme SPI Study Abroad et CIEE présentent une somme plus bas qu’AFS, mais ils ont des frais cachés avec quelques choses comme les dossiers d’inscriptions. Sauf les fraises de visas et les billets d’avion, les étudiants ont un service de support qui est disponible 24 heures tous les jours avec AFS. Dans l’avenir, je pense qu’AFS Vivre Sans Frontière va continuer avec réussite. Le prix de participation est parmi les plus bas, c’est aussi l’organisation qui offre le plus de bourses aux étudiants. Sans discrimination envers les religions et l’ethnicité, il est possible que AFS vas ajouter plus des autres pays en Afrique et le Moyen-Orient (bien entendu si le statut politique améliorera). Pour réunir le monde.
  8. 8. Sources AFS Intercultural Programs International, « AFS & Volunteerism » http://www.afs.org/afs-and-volunteerism/ [Consulté le 4 Juin 2013]. AFS Intercultural Programs New Zealand, « Why Choose AFS ? ». www.afs.org.nz/student_exchange/why-choose-afs/ [Consulté le 7 Juillet 2013]. AFS Vivre Sans Frontière, « A propos d’AFS » http://www.afs-fr.org/ [Consulté le 4 Juin 2013]. AFS Vivre Sans Frontière, « Pourquoi choisir AFS » http://www.afs-fr.org/ [Consulté le 4 Juin 2013]. AFS Vivre Sans Frontière, « Notre histoire » http://www.afs-fr.org/ [Consulté le 4 Juin 2013]. Entretien avec Anais Crouzet sur le sujet de l’origine de fonds. Le 19 Juin 2013. Anais Crouzet est le chef de service « Programmes accueil ». Entretien avec Samantha Boissy, Anais Crouzet, et Yasmina Draris sur le sujet de la structure d’AFS. Le 25 Juin 2013. Madame Boissy a le title « Responsable Administration, Finances et Partenariats », Anais Crouzet est le chef de service « Programmes accueil », et Yasmina Draris est une stagiere dans le service « Programmes accueil ». GoAbroad.com, les 30 premiers résultats de recherche « High school -> Language Immersion -> 7-12 months (High School) High School Study Abroad ». http://www.goabroad.com/highschool-study-abroad/search/language-immersion/7-12-months- high-school/highschool-programs-abroad-1 [Consulté le 7 Juillet 2013]. Les résultats de Questionnaire d’évaluation viennent de les étudiants qui les ont remplis le 7 Juillet 2013 à AFS Vivre Sans Frontière Paris, France (avec la permission). Les questionnes de dossiers d’inscriptions, par des familles d’accueils et des étudiants, viennent d’AFS Vivre Sans Frontière Paris, France (avec la permission).

×