La bucovine

1 057 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 057
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
28
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La bucovine

  1. 1. PROJET COMENIUS“MIGRATIONS : INTÉGRATION PAR L’ÉDUCATION” Réalisé par Andrei Atofanei
  2. 2. Cest le Pays den Haut de la Moldavie, aujourdhui séparé endeux parties nord et sud, qui appartiennent respectivement à lUkraine ( Tchernivtsi) et à la Roumanie (departement de Suceava).
  3. 3. BUCOVINE DE NORD (UKRAINE)
  4. 4. BUCOVINE DE NORD• Berehomet (Berhomet)• Tchernivtsi (Cernăuți)• Hertsa (Herța)• Hlyboka (Hliboca)• Khotin (Hotin)• Kelmentsi (Chelmenăuți)• Kitsman (Kotzman, Coțmani)• Krasnoïlsk (Mesteceni)• Luzhany (Lujeni)• Nepolokivtsi (Niplocăuți)• Novosselytsia (Sulița)• Novodnistrovsk (Onutu)• Putyla (Putila)• Sadagóra (Sadagura)• Sokyriany (Secureni)• Storojynets (Străsineț)• Vachkivtsi (Văscăuți)• Vyzhnytsia (Visnița, Wiznitz)• Zastavna
  5. 5. BUCOVINE DE SUD (ROUMANIE)
  6. 6. BUCOVINE DE SUD (ROUMANIE)• Câmpulung Moldovenesc• Fălticeni• Gura Humorului• Rădăuți• Săveni• Siret• Solca• Suceava• Vatra Dornei
  7. 7. • À partir du milieu du XIVe siècle, la région devient le noyau du voïvodat de Moldavie, avec la cité de Suceava comme capitale, en 1388 (le voïvodat roumain vassal est différent de la voïvodie polonaise, qui est quune province du royaume de Pologne). Au XVe siècle, le voïvode moldave abandonne au roi de Pologne la Pocutie, une région au nord de la future Bucovine, mais en même temps, cesse d’être vassal de la Pologne.
  8. 8. • Le voévode Stefan III dit Étienne le Grand et ses successeurs au trône de Moldavie font construire les fameux monastères, dont la renommée est due à la conservation exceptionnelle des fresques non seulement à lintérieur, mais aussi à lextérieur : Moldovița, Humor, Sucevița, Arbore, Patrauti, Probota, Suceava , Voroneț.Le fond de lamajeurepartie desfresques estbleu, appelébleu deVoronet àcause de sateinte unique
  9. 9. Ces trésors darchitecture sont dans un cadre naturel exceptionnel entre vallées et rivières Suceava et Moldova. Les forêts séculaires sont parmi les plus bellesdEurope et des mieux préservées ; elles y abritent toujours des loups, des ours et des lynx.
  10. 10. L’ouvrage du prince Dimitrie Cantemir « Descrierea Moldovei » (La description de laMoldavie) de 1716 fait référence à cette région par rapport à la façon d’organiser la vie administrative sous la forme d’une « république » composée d’une quinzaine de localités qui avaient leurs propres lois et juges.
  11. 11. Bucovine sous l’occupation autrichienne. (1775-1918)• L’occupation autrichienne commence en 1774 quand les troupes des Habsbourgs ont occupé le nord-ouest de la Moldavie.• Entre la région parcours quelques étapes : 1 L’administration militaire 2 La période quand cette région, portant le nom de BUCOVINE faisait partie du «Cercle administratif de la province territoriale GALICIE » 1786-1848. 3 La période quand la Bucovine est reconnue comme duché autonome de l’Empire austro- hongrois.
  12. 12. À la fin de lannée 1781, les autorités autrichiennes colonisent ce nouveau « Kronland » appelé dès lors Bucovine, en y installant des populations depaysans , Polonais et Russes fuyant le régime du tsar, de Juifs persécutés à lest, d’Allemands, de Magyars ), avec l’interdiction formelle faite aux moldaves roumanophones dutiliser leur langue et de pratiquer l’orthodoxie.
  13. 13. L’union de la Bucovine à la Roumanie en 1918Après l’effondrement de l’Autriche-Hongrie en 1918, le Conseil national de la Bucovine, où les autochtones roumanophones sont majoritaires, vote son rattachement à la Roumanie. Le roi Ferdinand de Roumanie signe leDécret loi de 18 décembre 1918 par lequel la Bucovine rejoint l’ÉtatRoumain Réunifié le 1 décembre 1918, aujourd’hui la fête nationale de la Roumanie .
  14. 14. La Bucovine après 1940. Le 28 juin 1940, la Bucovine du nord, centrée sur la capitale, Cernăuți, est envahie par l’Armée rouge. Il y eu un massacre de paysans roumains à Fântâna Albă. La majorité de la population allemande de la Bucovine dunord, installée sur ces terres pendant la domination autrichienne, émigre vers les territoires du Reich en quelques jours. Elle est installée en Posnanie, dansle Wartheland (anciennement polonais), où elle occupe des fermes prises auxPolonais massacrés et des immeubles dont on a chassé les Juifs. À larrivée de l’Armée rouge en 1944, cette communauté se retrouvera en première ligne devant lavance de lArmée rouge.
  15. 15. De nos jours
  16. 16. DE NOS JOURS,Larchitecture des maisons est unique et originale ; de véritablesbroderies de bois ornent les portes, le bord des fenêtres, le toit despuits et des clôtures.Les motifs des décorations sont floraux ou géométriques stylisés.
  17. 17. Nourriture La "mamaliga" (polenta) avec du fromage doux frais et de la crème ne manquera pas sur les tables. Le fromage fumé, latraditionnelle truite fumée, les "sarmale" (boulettes de viande dans du de Bucovine chou farci) sont dautres spécialités de la cuisine en Bucovine.
  18. 18. Traditions de Bucovine
  19. 19. • Les habitants de Bucovine sont très accueillants et toujours ouverts pour vous montrer leur activités quotidiennes et leurs coutumes et traditions. Tout est un argument pour visiter la douce Bucovine!
  20. 20. Réalisé par Andrei Atofanei pour le PROJET COMENIUS “MIGRATIONS : INTÉGRATION PAR L’ÉDUCATION”Acest proiect a fost finanțat cu sprijinul Comisiei Europene. Această publicație (comunicare) reflectă numai punctul de vedere al autorului şi Comisia nu este responsabilă pentru eventuala utilizare a informațiilor pe care le conține.

×