SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  42
L’ANNEAU D’OR
DU REGION DE
    GOMEL
GOMEL
Gomel (dans les chroniques Gomy, Gomey et Gomin,
Gom, Gom’e) est né à la fin du premier millénaire après
J.-C. sur la terre des Radimichi.
Sa forteresse était située sur un promontoire, formé
par la rive droite de la rivière Soge et la rive gauche du
ruisseau Gomiyuk qui se jette dans la Soge.
Depuis le nord et l'ouest du rond-point attenant citadelle
de la ville, autour de laquelle les banlieues ont été formés.
La ville détournée, autour de laquelle les banlieues ont été formés, confinait
   à la citadelle du nord et de l’ouest.
On mention Gomel pour la première fois dans les chroniques de Hypatij
   comme la possession du prince de Tchernigov et du prince Igor Olgovich.
   Des preuves archéologiques suggèrent que, dans le XI – le début du XIIIe
   siècles l’usinage du fer et du bronze, le travail d’orfèvre, la poterie, la
   sculpture sur os, la fabrication d’armes ont été développés dans la ville.
   Elle était liée par les routes commerciales à Kiev, à Tchernigov, à
   Smolensk, à Volhyn, à la Rus ' du Nord, à la Byzance.
    Avant le XIIIe siècle Gomel a été l'une des plus grandes villes sur la terre
   des Radimichi.
   Que peut-on voir à
    Gomel?
   Tout d'abord, le parc! Il a
    été posé à la fin du XVIII
    siècle par le comte
    Roumiantsev, par son
    ordre le palais a été érigé
    ici aussi.
   Comme disent les
    scientifiques, c’est
    l'exemple le plus réussi
    parmi tous les parcs
    construits au Bélarus.
    Le parc est situé sur une
    rive escarpée de la rivière
    Soge.
   La superficie totale - 25
    hectares.
   Un de ses principaux
    avantages - une variété
    d'espèces d'arbres bien
    agencée dans des
    groupes communs, ce qui
    renforce leur perception.
   Parmi habituels pour
    nous l’érable,le frêne et le
    châtaignier on peut
    trouver le Weymouth pin,
    le chêne pyramidal et
    même le noyer de
    Mandchourie.
   Le parc a été aménagé
    pour donner l’originalité
    au palais, qui se tient
    toujours à sa place.
   Le palais a été posé pour la famille du comte Roumiantsev
    en 1785 et a été construit en 20 ans.
    Le bâtiment n’a changé son apparence qu'une seule fois
    mais seulement légèrement - après presque 60 ans, quand
    il a été transféré au général Paskevich.
   Alors, les architectes ont décidé de construire la tour, ce
    qui a ajouté encore plus de la majesté au palais.
   Le parc de Gomel a deux cents ans. Il fait partie d’un ensemble
    historique, dont la création est associée aux noms bien-connus
    en Russie aux XVIII-XIX siècles de Roumiantsev et de
    Paskevich. Le centre de cet ensemble est constitué par un
    magnifique palais, un échantillon de l'architecture classique du
    XIX e siècle.
   La plus grande cloche en Biélorussie a été installé dans le
    clocher de la cathédrale orthodoxe des Saints Pierre et Paul
    dans la ville de Gomel.
   Il a été produit environ en deux mois.
   La hauteur de la cloche - 2 mètres, le diamètre – 1 mètre et
    demi et elle pèse environ 2 tonnes.
   Les images des saints Pierre et Paul sont représentés sur
    la cloche nouvelle, en l'honneur de qui on a construit le
    temple principal de Gomel, et la croix du défenseur de la
    terre biélorusse Euphrosyne de Polotsk.
LOEV
                      ​
   Loev est situé sur le Dniepr, à la frontière
   avec l'Ukraine. Cette ville est fondée au Xve
 siècle.
 Toute son histoire séculaire est liée au Dniepr reliant les
   mers du nord avec le bassin de la mer Noire,
 c’est-à-dire la Scandinavie et la Byzance.
 Dans les temps anciens, c’était une route commerciale,
   qui s'est inscrite dans l'histoire comme «le chemin des
   Varègues aux Grecs».
 Il a également été la principale raison de la colonisation
   des terres du Dniepr.
 Depuis plusieurs siècles, ce territoire était la frontière, une
   sorte de "pomme de discorde" entre la Moscovie et le
   Grand-Duché de Lituanie.
Le 31 juillet 1649 près de Loev la plus grande bataille de la
   guerre des cosaques et des paysans (1648 - 1651) a eu
   lieu. Cette bataille était entre les troupes de l’hetman
   ukrainien Bogdan Khmelnitski et les troupes du chancelier
   polonais Janusz Radziwill. Elle a été inclus dans l'histoire
   comme la bataille de Loev. Il a marqué le début de la
   réunification historique de l'Ukraine avec la Russie.
   L'ensemble du manoir et du parc
    de la première moitié du XIXème
    siècle dans la zone du village
    Sutkovo dans la région de Loev
    est inclus dans la liste d'état des
    valeurs historiques et culturelles
    du Bélarus. Le bâtiment a été
    construit au XIXème siècle (vers
    1810), probablement par
    l'architecte russe – on voit
    clairement l’école russe de
    l’architecture. À la fin du siècle, le
    bâtiment est devenu la propriété
    de la comtesse Baranovskaya, qui
    avec son mari, qui a servi dans la
    cour impériale, venait ici "sur
    l'eau", préférant la région de Loev
    au populaire à l'époque Carlsbad
    (Karlovy Vary).
La maison du marchand
Naoum Dolguine, construit en
           1874.
   A Loev dans le musée de la bataille du Dniepr
    environ 3000 pièces uniques de la Grande
    Guerre patriotique sont représentées. Le
    musée comprend également des
    photographies, des dépliants de guerre, des
    journaux muraux et d'autres matériaux sur les
    exploits des héros du forçage du Dniepr.
RECHITSA
 Rechitsa est une des plus anciennes villes
du Bélarus. Les premières colonies dans ce
  bords appartiennent au Mésolithique
  (9-5 millénaire avant notre ère). Après
       la région était habitée par Dregovichi.
       La ville a été mentionnés pour la première fois dans
  la Chronique de Novgorod en 1213 comme la ville de la
  principauté de Tchernigov. Rechitsa a été la propriété
  des princes de Kiev et de Turov.
 A l'époque du règne de Gediminas (1310-1341 gg.) la
  ville est devenue une partie du Grand-Duché de
  Lituanie. En collaboration avec Orcha, Chklov, Moguilev,
  Vieux Bykhov, Rogatchev Rechitsa formait un système
  bien développé de la défense des frontières sur le
  Dniepr.
   A Rechitsa, sur les rives
    du Dniepr, la chapelle-
    stèle est établie à la
    mémoire de l’arrêt de trois
    jours du navire
    transportant des saintes
    reliques d’Euphrosyne de
    Polotsk de Kiev à Polotsk
    en 1912.
YUROVICHI
 Les gens ont commencé de peupler le
Polesie de l’Est il y a 50 mille ans, dont
la confirmation frappante est le
stationnement des gens dans le village
Yurovichi dans la région de Kalinkovitchi,
qui a près de 25000 ans. En 1929, les résidents
  locaux ont découvert les os étranges, qui se sont
  avérées de mammouth. Ici des fouilles de grande
  envergure ont été menées, à l’issue desquelles on a
  trouvé ce stationnement.
     Dans les années 1970 autour du village on a
  trouvé encore cinq colonies – dont trois sont
  néolithiques (VI - VIII siècles de notre ère).
Le stationnement de l'homme
  préhistorique à Yurovichi se
  réfère à la période
  paléolithique de l’Age de
  pierre, lorsque l'homme
  primitif utilisait des outils de
  pierre, pratiquait la chasse et
  la cueillette.
Le village de Yurovichi
est la plus ancienne
colonie humaine sur le
territoire du Bélarus.
Le musée sur la place du
    stationnement
Les restes d'une
 grande ville
 médiévale (IX-X cc.)
 ont été trouvés ici. On
 ne sait pas pourquoi
 elle a ensuite disparu,
 pourquoi cette ville
 n'est pas mentionnée
 dans les chroniques.
Yurovichi est célèbre par
 son collège jésuite
 avec l'église
 monumentale du
 XVIIIème siècle.
On construisait le sanctuaire de la
 Nativité de la Vierge durant 40
 ans sur le site de détection de
 l’icône, puis pendant longtemps
 c’était le lieu du pèlerinage non
 seulement des Bélarusses –
 mais aussi les gens venaient ici
 de toute la Russie pour guérir
 grâce à l'icône miraculeuse.
La photo montre une
copie de l'icône de la
Nativité de la Sainte
Vierge, qui orne
aujourd'hui ce monument
de l'architecture.


                          .

                      MOZYR
  Mozyr est l'une des plus anciennes villes du Bélarus.
        Il existe deux versions de l'origine du nom "Mozyr". La première
  est au nom de la nation
       "Mazour". La seconde - du terme «mossyr» qui
        signifie «humide» (la ville est située dans le pays
des lacs).
 Dans les documents Mozyr est mentionné pour la
première fois en 1155, quand le prince de Kiev Youri
Dolgorouki a donné cette ville au prince de Tchernigov Sviatoslav
  Olgovich en signe de gratitude pour leur soutien.
 La ville faisait partie des Principautés de Kiev, de Tchernigov et de
  Turov.
 Du milieu du 14ème siècle. Mozyr était dans le Grand-Duché de
  Lituanie, à partir de 1569 –dans l’Union polono-lituanienne. Dans le
  Grand-Duché de Lituanie Mozyr se développait comme un village
  artisanal et commercial. Mozyr n’est pas entré dans des mains
  privées et a été détenue par l'Etat.
 En 1577, Mozyr a reçu le droit de Magdebourg.
L’église de Saint-Nicolas à Mozyr
Le musée des
productions
populaires «Paleskaya
veda» organise
toujours des
expositions de ses
fonds. L’exposition
des samovars.
TOUROV
   Tourov - la plus ancienne ville sur le territoire
 de la tribu Dregovichi, l'une des plus
développées tribus slaves de l'Est, qui avaient
son règne avant de l’adhésion de Tourov à
 l’Etat avec son centre à Kiev.
 Évidemment, Tourov était la plus grande agglomération sur
    le territoire des Dregovichi et a été le centre économique et
    politique, la capitale de la principauté, formée sur le
    territoire de l’installation de l'alliance tribale.
 Dans le «Conte des années passées", Tourov est
    mentionné pour la première fois en 980, la ville cède en
    âge à Polotsk, connu du 862.
En 1865, à Tourov on a
  trouvé un fragment
  de l'Evangile de
  Turov, appelé ainsi à
  cause du lieu de la
  trouvaille.
Le "Chrysostome" slave de
  l'Orient – Cyril est né, a
  vécu et prêché à Tourov.
  Beaucoup d'œuvres
  originales sous la forme
  des prières, des sermons,
  des histoires, des
  célébrations parlent de
  son activité créatrice .
   Selon la légende dans les temps
    anciens, à Tourov il y avait 75
    églises et au sens figuré on a appelé
    cette ville la seconde Jérusalem.
    Il existe une version que la croix, qui
    pousse à nos jours de la terre dans le
    Cimetière des Saints Boris et
    Gleb, est une des trois croix, qui,
    selon la légende, sont arrivées à
    Turov par la Pripiat et le Dniepr de
    Kiev immédiatement après le
    baptême de la Rus '.
    Deux croix se sont conservées et
    elles se trouvent dans l'église en bois
    de tous les Saints.Il est intéressant
    de noter que les croix arrivées par
    l’eau sont de pierre et ils ont
    navigué à contre-courant.
    Cette histoire est incroyable et
    mystérieuse comme l'histoire de
    Turov.
L'église de tous les Saints a été construit en 1810.
     Pour plus de 200 ans de son histoire, elle n'a
   jamais été reconstruit, ayant survécu la Grande
   Guerre patriotique contre les Français, la
   première guerre mondiale, l'athéisme soviétique
   et la Grande Guerre patriotique. Cette église
   garde l’icône de Saint-Nicolas, deux croix
   couverts des légendes et des traditions.
KRASNYJ BEREG
  Le propriétaire Poplevsky, qui a commencé la
 construction d'une maison dans le village
 pittoresque Krasnyj Bereg, a payé aux paysans 5
copecks pour 400 briques apportées de Bobruisk.
 Et il y avait beaucoup de personnes qui voulaient
 le faire parce qu’on pouvait acheter une vache en quelques
   voyages.
 La chaux pour le maçonnage a été éteinte dans une fosse
   spéciale pendant un an. Pour améliorer sa qualité on a
   ajoutés des oeufs, on a jeté des cadavres d'animaux.
   On a érigé un vrai monument de l’architecture – une villa à
   deux étages avec 36 chambres, dont l’aménagement ne se
   répète pas. Le bâtiment abritait une petite église.
   La construction a été achevée en 1893. Le bâtiment n'a pas
   été endommagé pendant la guerre, car il contenait les
   hôpitaux - de l'Armée Rouge, puis allemand.
   Il ya aussi une galerie de
    peintures (La plupart du
    XIXème siècle) - les travaux de
    Semiradsky, d’Aivazovsky, de
    Kondratenko.
   Près du palais sur la surface
    de 10 ha on a fait le "parc à
    l'anglaise", et on a planté un
    jardin. Le réseau de chemins
    et l’itinéraire pour les
    promenades divisent le parc en
    plusieurs zones, dont l'une est
    adjacente à la rivière Dobasna.
CHECHERSK
 Chechersk, mieux connu par les
chroniques du XIIe siècle, est situé
près du confluent de la rivière
Checher et du Soge.
 Ce territoire depuis des temps immémoriaux, a
  été choisi pour le peuplement . La base de la
  ville, apparemment est formée par une
  ancienne colonie, qui a grandi à partir d'un
  peuplement avec la structure de planification,
  caractéristique aux villes des XII-XIII siècles.
   L’ouverture de l'hôtel de ville-
    monument architectural du
    XVIIIe siècle- après la
    restauration a été un véritable
    cadeau pour les citoyens et les
    visiteurs.
   Sur la photo: à l’occasion de
    l'inauguration de la mairie
    Catherine II salue les visiteurs.
   En Septembre 2004 Chechersk a célébré le 845-anniversaire.
    Aleksandr Sergueïevitch Pouchkine passait par cette ville, en
    revenant de l'exil, Catherine II a pris part à l'ouverture de
    l'Église de la Transfiguration, a rencontré ici le comte
    Roumiantsev. Nicolas I-er visitait aussi Chechersk. Le comte
    Zacharyj Chernyshov a même organisé le théâtre dans l’hôtel de
    ville.
Le monument de l’architecture du XVIII
  siècle conservé jusqu’à nos jours –
  l’église de la Transfiguration en
  Chechersk, qui a été construite par le
  comte Chernyshov dans le style
  classique en 1783.
VETKA
  Vetka a été fondée en 1685 par les
vieux-croyants qui avaient fui de la
Russie en XVII-XVIII siècles.
 La ville était le centre de la division.
    Les traditions de la Russie moscovite ont été
  compris, traités et conservés à leur façon dans
  la culture de Vetka de l'époque. Même la place
  centrale de la ville a été appelée par analogie
  avec Moscou – la place Rouge. Donc, elle est
  appelée comme ça jusqu’à nos jours.
   Le 1 novembre 1987 le
    musée d'art populaire a
    été ouvert dans la ville.
    Son exposition montre
    l'originalité de l'histoire et
    de la culture de cette
    région. Une collection
    unique et l'exposition
    originale, rassemblant une
    variété d’objets - à partir
    des icônes et livres
    anciens aux serviettes à
    motifs modernes - attirent
    de nombreux touristes. Le
    fondateur du musée -
    Theodore G. Shklyarov
    (1925-1988 gg.), le natif et
    le résident de Vetka.
L’exposition du Musée d'Art
   Populaire de Vetka.
       Elle présente la sculpture
   sur bois avec dorure - une
   méthode de fabrication
   d'icônes provenant de la
   gravure de part en part
   bélarus et utilisée au 17ème
   siècle pour la décoration des
   cathédrales de Moscou - le
   patrimoine unique des maîtres
   vieux-croyants de Vetka.
       Ils ont gardé l'ancienne
   technologie, où chaque cadre
   est fait à la manière
   traditionnelle du Jardin d'Eden
   avec des raisins, des fleurs de
   pommes, des roses et des
   feuilles.
L’Evangile de Pierre
Mstislavets, édité en
1575 à Vilno.
Chaltch – le village dans le district
  de Vetka, région de Gomel, sur
  la rive droite de Soje. Le manoir,
  construit au début du XIX siècle
  dans les formes du classicisme,
  s’est conservé ici. Situé sur un
  point haut au bord de la
  descente de la rivière, il est
  facilement visible à partir de
  points éloignés de la
  circonscription.

Contenu connexe

En vedette

03 perfekt
03 perfekt03 perfekt
03 perfekt
Lina
 
Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...
Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...
Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...
isahy0008
 
Chris Clayton Resume
Chris Clayton ResumeChris Clayton Resume
Chris Clayton Resume
Chris Clayton
 

En vedette (16)

03 perfekt
03 perfekt03 perfekt
03 perfekt
 
Sellers Packages
Sellers PackagesSellers Packages
Sellers Packages
 
Gerold Ritter - Das Ringen um die Nachhaltigkeit im E-learning am Beispiel vo...
Gerold Ritter - Das Ringen um die Nachhaltigkeit im E-learning am Beispiel vo...Gerold Ritter - Das Ringen um die Nachhaltigkeit im E-learning am Beispiel vo...
Gerold Ritter - Das Ringen um die Nachhaltigkeit im E-learning am Beispiel vo...
 
Métodos Naturales de Planificación
Métodos Naturales de PlanificaciónMétodos Naturales de Planificación
Métodos Naturales de Planificación
 
13 octobre 2015 ENSSIB FIBE
13 octobre 2015 ENSSIB FIBE13 octobre 2015 ENSSIB FIBE
13 octobre 2015 ENSSIB FIBE
 
Vapores violeta
Vapores violetaVapores violeta
Vapores violeta
 
Insuficienciavenosa
Insuficienciavenosa Insuficienciavenosa
Insuficienciavenosa
 
Chomsky
Chomsky Chomsky
Chomsky
 
Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...
Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...
Actividad experimental de desarrollo como se separan los contaminantes del su...
 
3 1 f.e.m la cierra circular
3 1 f.e.m la cierra circular3 1 f.e.m la cierra circular
3 1 f.e.m la cierra circular
 
Free Syrian Army Photos
Free Syrian Army PhotosFree Syrian Army Photos
Free Syrian Army Photos
 
Chris Clayton Resume
Chris Clayton ResumeChris Clayton Resume
Chris Clayton Resume
 
Les journées de Chipo - Jour 286
Les journées de Chipo - Jour 286Les journées de Chipo - Jour 286
Les journées de Chipo - Jour 286
 
Les journées de Chipo - jour 267
Les journées de Chipo - jour 267Les journées de Chipo - jour 267
Les journées de Chipo - jour 267
 
PROYECTO EDUCATIVO
PROYECTO EDUCATIVOPROYECTO EDUCATIVO
PROYECTO EDUCATIVO
 
Citar revistas digitales
Citar revistas digitalesCitar revistas digitales
Citar revistas digitales
 

Similaire à Gomelshina poplavskaya l_g

копия Dzerjinsk
копия Dzerjinskкопия Dzerjinsk
копия Dzerjinsk
guest5b1b87
 
Opatów
Opatów Opatów
Opatów
barmaj7
 
Tour Du Monde
Tour Du MondeTour Du Monde
Tour Du Monde
adam eva
 
Tour Du Monde
Tour Du MondeTour Du Monde
Tour Du Monde
adam eva
 
Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie
Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie
Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie
Simone Petrucci
 
Paris au moyen age
Paris au moyen ageParis au moyen age
Paris au moyen age
francecours
 

Similaire à Gomelshina poplavskaya l_g (20)

копия Dzerjinsk
копия Dzerjinskкопия Dzerjinsk
копия Dzerjinsk
 
Opatów
Opatów Opatów
Opatów
 
Kremlin1
Kremlin1Kremlin1
Kremlin1
 
L’ Europe se jette à l’EaU! - Réunion de projet en Pologne
L’ Europe se jette à l’EaU! - Réunion de projet en PologneL’ Europe se jette à l’EaU! - Réunion de projet en Pologne
L’ Europe se jette à l’EaU! - Réunion de projet en Pologne
 
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ? Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
 
Prezentacja poznan
Prezentacja poznanPrezentacja poznan
Prezentacja poznan
 
Bulgarie - Workshop "Hyperpaysages d'Europe" - Svetomir Minchev
Bulgarie - Workshop "Hyperpaysages d'Europe" - Svetomir MinchevBulgarie - Workshop "Hyperpaysages d'Europe" - Svetomir Minchev
Bulgarie - Workshop "Hyperpaysages d'Europe" - Svetomir Minchev
 
Spomenici kulturna i istorijska secanja
Spomenici   kulturna i istorijska secanjaSpomenici   kulturna i istorijska secanja
Spomenici kulturna i istorijska secanja
 
Caransebes - Comenius Spania 2013 Liceul Teoretic "Traian Doda"
Caransebes - Comenius Spania 2013  Liceul Teoretic "Traian Doda"Caransebes - Comenius Spania 2013  Liceul Teoretic "Traian Doda"
Caransebes - Comenius Spania 2013 Liceul Teoretic "Traian Doda"
 
Tour Du Monde
Tour Du MondeTour Du Monde
Tour Du Monde
 
Tour Du Monde
Tour Du MondeTour Du Monde
Tour Du Monde
 
Country pologne-musique defredericchopin
Country pologne-musique defredericchopinCountry pologne-musique defredericchopin
Country pologne-musique defredericchopin
 
Prague 01
Prague 01Prague 01
Prague 01
 
LA ROCHELLE, France
LA ROCHELLE, FranceLA ROCHELLE, France
LA ROCHELLE, France
 
Le poët laval drôme
Le poët laval drômeLe poët laval drôme
Le poët laval drôme
 
Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie
Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie
Ionelia Titiriga de Craiova, Roumanie
 
Poznan –
Poznan –Poznan –
Poznan –
 
Lisbonne et Sintra
Lisbonne et SintraLisbonne et Sintra
Lisbonne et Sintra
 
Paris au moyen age
Paris au moyen ageParis au moyen age
Paris au moyen age
 
Journal de voyage (1)
Journal de voyage (1)Journal de voyage (1)
Journal de voyage (1)
 

Dernier

Dernier (14)

Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbainesUn petit coin  etwinning- Au fil des cultures urbaines
Un petit coin etwinning- Au fil des cultures urbaines
 
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en FranceÀma Gloria.pptx   Un film tourné au Cap Vert et en France
Àma Gloria.pptx Un film tourné au Cap Vert et en France
 
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdfrapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
rapport de stage gros oeuvre_compressed.pdf
 
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigéesTexte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
Texte avec différentes critiques positives, négatives ou mitigées
 
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"Les débuts de la collection "Le livre de poche"
Les débuts de la collection "Le livre de poche"
 
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptxGHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
GHASSOUB _Seance 3_ measurement and evaluation in education.pptx
 
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptxGHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
GHASSOUB _Seance 4_ measurement and evaluation in education_-.pptx
 
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciationFiche de vocabulaire pour faire une appréciation
Fiche de vocabulaire pour faire une appréciation
 
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdfPowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
PowerPoint-de-Soutenance-de-TFE-infirmier.pdf
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
Réunion des directeurs de Jonzac - 15 mai 2024
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter          la        nuit.    pptxQuitter          la        nuit.    pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste AuditExemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
Exemple de grille d'audit 5S, check liste Audit
 
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre françaiseNathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
Nathanaëlle Herbelin.pptx Peintre française
 

Gomelshina poplavskaya l_g

  • 2. GOMEL Gomel (dans les chroniques Gomy, Gomey et Gomin, Gom, Gom’e) est né à la fin du premier millénaire après J.-C. sur la terre des Radimichi. Sa forteresse était située sur un promontoire, formé par la rive droite de la rivière Soge et la rive gauche du ruisseau Gomiyuk qui se jette dans la Soge. Depuis le nord et l'ouest du rond-point attenant citadelle de la ville, autour de laquelle les banlieues ont été formés. La ville détournée, autour de laquelle les banlieues ont été formés, confinait à la citadelle du nord et de l’ouest. On mention Gomel pour la première fois dans les chroniques de Hypatij comme la possession du prince de Tchernigov et du prince Igor Olgovich. Des preuves archéologiques suggèrent que, dans le XI – le début du XIIIe siècles l’usinage du fer et du bronze, le travail d’orfèvre, la poterie, la sculpture sur os, la fabrication d’armes ont été développés dans la ville. Elle était liée par les routes commerciales à Kiev, à Tchernigov, à Smolensk, à Volhyn, à la Rus ' du Nord, à la Byzance. Avant le XIIIe siècle Gomel a été l'une des plus grandes villes sur la terre des Radimichi.
  • 3. Que peut-on voir à Gomel?  Tout d'abord, le parc! Il a été posé à la fin du XVIII siècle par le comte Roumiantsev, par son ordre le palais a été érigé ici aussi.  Comme disent les scientifiques, c’est l'exemple le plus réussi parmi tous les parcs construits au Bélarus. Le parc est situé sur une rive escarpée de la rivière Soge.  La superficie totale - 25 hectares.
  • 4. Un de ses principaux avantages - une variété d'espèces d'arbres bien agencée dans des groupes communs, ce qui renforce leur perception.  Parmi habituels pour nous l’érable,le frêne et le châtaignier on peut trouver le Weymouth pin, le chêne pyramidal et même le noyer de Mandchourie.  Le parc a été aménagé pour donner l’originalité au palais, qui se tient toujours à sa place.
  • 5. Le palais a été posé pour la famille du comte Roumiantsev en 1785 et a été construit en 20 ans.  Le bâtiment n’a changé son apparence qu'une seule fois mais seulement légèrement - après presque 60 ans, quand il a été transféré au général Paskevich.  Alors, les architectes ont décidé de construire la tour, ce qui a ajouté encore plus de la majesté au palais.
  • 6. Le parc de Gomel a deux cents ans. Il fait partie d’un ensemble historique, dont la création est associée aux noms bien-connus en Russie aux XVIII-XIX siècles de Roumiantsev et de Paskevich. Le centre de cet ensemble est constitué par un magnifique palais, un échantillon de l'architecture classique du XIX e siècle.
  • 7. La plus grande cloche en Biélorussie a été installé dans le clocher de la cathédrale orthodoxe des Saints Pierre et Paul dans la ville de Gomel.  Il a été produit environ en deux mois.  La hauteur de la cloche - 2 mètres, le diamètre – 1 mètre et demi et elle pèse environ 2 tonnes.  Les images des saints Pierre et Paul sont représentés sur la cloche nouvelle, en l'honneur de qui on a construit le temple principal de Gomel, et la croix du défenseur de la terre biélorusse Euphrosyne de Polotsk.
  • 8. LOEV  ​ Loev est situé sur le Dniepr, à la frontière avec l'Ukraine. Cette ville est fondée au Xve siècle.  Toute son histoire séculaire est liée au Dniepr reliant les mers du nord avec le bassin de la mer Noire, c’est-à-dire la Scandinavie et la Byzance.  Dans les temps anciens, c’était une route commerciale, qui s'est inscrite dans l'histoire comme «le chemin des Varègues aux Grecs».  Il a également été la principale raison de la colonisation des terres du Dniepr.  Depuis plusieurs siècles, ce territoire était la frontière, une sorte de "pomme de discorde" entre la Moscovie et le Grand-Duché de Lituanie.
  • 9. Le 31 juillet 1649 près de Loev la plus grande bataille de la guerre des cosaques et des paysans (1648 - 1651) a eu lieu. Cette bataille était entre les troupes de l’hetman ukrainien Bogdan Khmelnitski et les troupes du chancelier polonais Janusz Radziwill. Elle a été inclus dans l'histoire comme la bataille de Loev. Il a marqué le début de la réunification historique de l'Ukraine avec la Russie.
  • 10. L'ensemble du manoir et du parc de la première moitié du XIXème siècle dans la zone du village Sutkovo dans la région de Loev est inclus dans la liste d'état des valeurs historiques et culturelles du Bélarus. Le bâtiment a été construit au XIXème siècle (vers 1810), probablement par l'architecte russe – on voit clairement l’école russe de l’architecture. À la fin du siècle, le bâtiment est devenu la propriété de la comtesse Baranovskaya, qui avec son mari, qui a servi dans la cour impériale, venait ici "sur l'eau", préférant la région de Loev au populaire à l'époque Carlsbad (Karlovy Vary).
  • 11. La maison du marchand Naoum Dolguine, construit en 1874.
  • 12. A Loev dans le musée de la bataille du Dniepr environ 3000 pièces uniques de la Grande Guerre patriotique sont représentées. Le musée comprend également des photographies, des dépliants de guerre, des journaux muraux et d'autres matériaux sur les exploits des héros du forçage du Dniepr.
  • 13. RECHITSA  Rechitsa est une des plus anciennes villes du Bélarus. Les premières colonies dans ce bords appartiennent au Mésolithique (9-5 millénaire avant notre ère). Après la région était habitée par Dregovichi. La ville a été mentionnés pour la première fois dans la Chronique de Novgorod en 1213 comme la ville de la principauté de Tchernigov. Rechitsa a été la propriété des princes de Kiev et de Turov.  A l'époque du règne de Gediminas (1310-1341 gg.) la ville est devenue une partie du Grand-Duché de Lituanie. En collaboration avec Orcha, Chklov, Moguilev, Vieux Bykhov, Rogatchev Rechitsa formait un système bien développé de la défense des frontières sur le Dniepr.
  • 14. A Rechitsa, sur les rives du Dniepr, la chapelle- stèle est établie à la mémoire de l’arrêt de trois jours du navire transportant des saintes reliques d’Euphrosyne de Polotsk de Kiev à Polotsk en 1912.
  • 15. YUROVICHI  Les gens ont commencé de peupler le Polesie de l’Est il y a 50 mille ans, dont la confirmation frappante est le stationnement des gens dans le village Yurovichi dans la région de Kalinkovitchi, qui a près de 25000 ans. En 1929, les résidents locaux ont découvert les os étranges, qui se sont avérées de mammouth. Ici des fouilles de grande envergure ont été menées, à l’issue desquelles on a trouvé ce stationnement. Dans les années 1970 autour du village on a trouvé encore cinq colonies – dont trois sont néolithiques (VI - VIII siècles de notre ère).
  • 16. Le stationnement de l'homme préhistorique à Yurovichi se réfère à la période paléolithique de l’Age de pierre, lorsque l'homme primitif utilisait des outils de pierre, pratiquait la chasse et la cueillette.
  • 17. Le village de Yurovichi est la plus ancienne colonie humaine sur le territoire du Bélarus.
  • 18. Le musée sur la place du stationnement
  • 19. Les restes d'une grande ville médiévale (IX-X cc.) ont été trouvés ici. On ne sait pas pourquoi elle a ensuite disparu, pourquoi cette ville n'est pas mentionnée dans les chroniques.
  • 20. Yurovichi est célèbre par son collège jésuite avec l'église monumentale du XVIIIème siècle.
  • 21. On construisait le sanctuaire de la Nativité de la Vierge durant 40 ans sur le site de détection de l’icône, puis pendant longtemps c’était le lieu du pèlerinage non seulement des Bélarusses – mais aussi les gens venaient ici de toute la Russie pour guérir grâce à l'icône miraculeuse.
  • 22. La photo montre une copie de l'icône de la Nativité de la Sainte Vierge, qui orne aujourd'hui ce monument de l'architecture. .
  • 23. MOZYR Mozyr est l'une des plus anciennes villes du Bélarus. Il existe deux versions de l'origine du nom "Mozyr". La première est au nom de la nation "Mazour". La seconde - du terme «mossyr» qui signifie «humide» (la ville est située dans le pays des lacs).  Dans les documents Mozyr est mentionné pour la première fois en 1155, quand le prince de Kiev Youri Dolgorouki a donné cette ville au prince de Tchernigov Sviatoslav Olgovich en signe de gratitude pour leur soutien.  La ville faisait partie des Principautés de Kiev, de Tchernigov et de Turov.  Du milieu du 14ème siècle. Mozyr était dans le Grand-Duché de Lituanie, à partir de 1569 –dans l’Union polono-lituanienne. Dans le Grand-Duché de Lituanie Mozyr se développait comme un village artisanal et commercial. Mozyr n’est pas entré dans des mains privées et a été détenue par l'Etat.  En 1577, Mozyr a reçu le droit de Magdebourg.
  • 25. Le musée des productions populaires «Paleskaya veda» organise toujours des expositions de ses fonds. L’exposition des samovars.
  • 26. TOUROV  Tourov - la plus ancienne ville sur le territoire de la tribu Dregovichi, l'une des plus développées tribus slaves de l'Est, qui avaient son règne avant de l’adhésion de Tourov à l’Etat avec son centre à Kiev.  Évidemment, Tourov était la plus grande agglomération sur le territoire des Dregovichi et a été le centre économique et politique, la capitale de la principauté, formée sur le territoire de l’installation de l'alliance tribale.  Dans le «Conte des années passées", Tourov est mentionné pour la première fois en 980, la ville cède en âge à Polotsk, connu du 862.
  • 27. En 1865, à Tourov on a trouvé un fragment de l'Evangile de Turov, appelé ainsi à cause du lieu de la trouvaille.
  • 28. Le "Chrysostome" slave de l'Orient – Cyril est né, a vécu et prêché à Tourov. Beaucoup d'œuvres originales sous la forme des prières, des sermons, des histoires, des célébrations parlent de son activité créatrice .
  • 29. Selon la légende dans les temps anciens, à Tourov il y avait 75 églises et au sens figuré on a appelé cette ville la seconde Jérusalem. Il existe une version que la croix, qui pousse à nos jours de la terre dans le Cimetière des Saints Boris et Gleb, est une des trois croix, qui, selon la légende, sont arrivées à Turov par la Pripiat et le Dniepr de Kiev immédiatement après le baptême de la Rus '. Deux croix se sont conservées et elles se trouvent dans l'église en bois de tous les Saints.Il est intéressant de noter que les croix arrivées par l’eau sont de pierre et ils ont navigué à contre-courant. Cette histoire est incroyable et mystérieuse comme l'histoire de Turov.
  • 30. L'église de tous les Saints a été construit en 1810. Pour plus de 200 ans de son histoire, elle n'a jamais été reconstruit, ayant survécu la Grande Guerre patriotique contre les Français, la première guerre mondiale, l'athéisme soviétique et la Grande Guerre patriotique. Cette église garde l’icône de Saint-Nicolas, deux croix couverts des légendes et des traditions.
  • 31. KRASNYJ BEREG  Le propriétaire Poplevsky, qui a commencé la construction d'une maison dans le village pittoresque Krasnyj Bereg, a payé aux paysans 5 copecks pour 400 briques apportées de Bobruisk. Et il y avait beaucoup de personnes qui voulaient le faire parce qu’on pouvait acheter une vache en quelques voyages.  La chaux pour le maçonnage a été éteinte dans une fosse spéciale pendant un an. Pour améliorer sa qualité on a ajoutés des oeufs, on a jeté des cadavres d'animaux. On a érigé un vrai monument de l’architecture – une villa à deux étages avec 36 chambres, dont l’aménagement ne se répète pas. Le bâtiment abritait une petite église. La construction a été achevée en 1893. Le bâtiment n'a pas été endommagé pendant la guerre, car il contenait les hôpitaux - de l'Armée Rouge, puis allemand.
  • 32. Il ya aussi une galerie de peintures (La plupart du XIXème siècle) - les travaux de Semiradsky, d’Aivazovsky, de Kondratenko.
  • 33. Près du palais sur la surface de 10 ha on a fait le "parc à l'anglaise", et on a planté un jardin. Le réseau de chemins et l’itinéraire pour les promenades divisent le parc en plusieurs zones, dont l'une est adjacente à la rivière Dobasna.
  • 34. CHECHERSK  Chechersk, mieux connu par les chroniques du XIIe siècle, est situé près du confluent de la rivière Checher et du Soge.  Ce territoire depuis des temps immémoriaux, a été choisi pour le peuplement . La base de la ville, apparemment est formée par une ancienne colonie, qui a grandi à partir d'un peuplement avec la structure de planification, caractéristique aux villes des XII-XIII siècles.
  • 35. L’ouverture de l'hôtel de ville- monument architectural du XVIIIe siècle- après la restauration a été un véritable cadeau pour les citoyens et les visiteurs.  Sur la photo: à l’occasion de l'inauguration de la mairie Catherine II salue les visiteurs.
  • 36. En Septembre 2004 Chechersk a célébré le 845-anniversaire. Aleksandr Sergueïevitch Pouchkine passait par cette ville, en revenant de l'exil, Catherine II a pris part à l'ouverture de l'Église de la Transfiguration, a rencontré ici le comte Roumiantsev. Nicolas I-er visitait aussi Chechersk. Le comte Zacharyj Chernyshov a même organisé le théâtre dans l’hôtel de ville.
  • 37. Le monument de l’architecture du XVIII siècle conservé jusqu’à nos jours – l’église de la Transfiguration en Chechersk, qui a été construite par le comte Chernyshov dans le style classique en 1783.
  • 38. VETKA  Vetka a été fondée en 1685 par les vieux-croyants qui avaient fui de la Russie en XVII-XVIII siècles.  La ville était le centre de la division. Les traditions de la Russie moscovite ont été compris, traités et conservés à leur façon dans la culture de Vetka de l'époque. Même la place centrale de la ville a été appelée par analogie avec Moscou – la place Rouge. Donc, elle est appelée comme ça jusqu’à nos jours.
  • 39. Le 1 novembre 1987 le musée d'art populaire a été ouvert dans la ville. Son exposition montre l'originalité de l'histoire et de la culture de cette région. Une collection unique et l'exposition originale, rassemblant une variété d’objets - à partir des icônes et livres anciens aux serviettes à motifs modernes - attirent de nombreux touristes. Le fondateur du musée - Theodore G. Shklyarov (1925-1988 gg.), le natif et le résident de Vetka.
  • 40. L’exposition du Musée d'Art Populaire de Vetka. Elle présente la sculpture sur bois avec dorure - une méthode de fabrication d'icônes provenant de la gravure de part en part bélarus et utilisée au 17ème siècle pour la décoration des cathédrales de Moscou - le patrimoine unique des maîtres vieux-croyants de Vetka. Ils ont gardé l'ancienne technologie, où chaque cadre est fait à la manière traditionnelle du Jardin d'Eden avec des raisins, des fleurs de pommes, des roses et des feuilles.
  • 41. L’Evangile de Pierre Mstislavets, édité en 1575 à Vilno.
  • 42. Chaltch – le village dans le district de Vetka, région de Gomel, sur la rive droite de Soje. Le manoir, construit au début du XIX siècle dans les formes du classicisme, s’est conservé ici. Situé sur un point haut au bord de la descente de la rivière, il est facilement visible à partir de points éloignés de la circonscription.