22/02/12
Le programme de la semaine# On En ParlePinterest, le réseau social qui connaît la croissance la plus rapide de l’histoire#...
“on en parle”Pinterest : harder, better, faster, strongerNDLR : Ayant l’habitude de collectionner des images organisées pa...
la bonne idéePour que les employés Domino’s Pizza se déguisent en Tortues NinjaContexte : Vidéos d’employés jouant de faço...
la moins bonne idéeTwisted Metal, fusillé sur la place désertiqueTwisted Metal entre dans la catégorie des jeux vidéos qui...
à découvrirOneLeap : les affaires sont les affaires, mais pas seulementFacebook ? Vous aviez déjà plus ou moins le concept...
le digital est partoutKLM : la croisière s’amuseVotre meilleur ami ne peut pas s’en empêcher. Il raconte en longueur cette...
Les marques agissentAvec Ted Williams, Kraft Foods emprunte une voix en orTed Williams est plus qu’une improbable star du ...
le www.de la semaineRED HOT CHILI PEPPERSPour promouvoir le single ‘Look Around’, le groupe de punk-rock Red Hot Chili Pep...
la vidéo culteL’école de la vie‘Les bonnes universités n’ont pas besoin de faire leur publicité’ ont pour coutume de dire,...
incroyable        16 915 900                  C’est le nombre de membres sur Facebook en Inde. En une année, le pays est p...
newsdu mondedigital                                               Financé exclusivement par les gamers via_ Facebook : com...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Digital Post n°86

359 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
359
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Digital Post n°86

  1. 1. 22/02/12
  2. 2. Le programme de la semaine# On En ParlePinterest, le réseau social qui connaît la croissance la plus rapide de l’histoire# La Bonne IdéeDomino’s Pizza donne la parole aux amoureux de pizzas# La Moins Bonne IdéePlaystation fusillé sur la place publique# A DécouvrirUne incroyable start-up qui marie networking professionnel et ambitions philanthropiques# Le Digital Est PartoutKLM crée du lien entre les voyageurs# Les Marques AgissentKraft Foods et Ted Williams pour une opération Saint-Valentin sur Twitter# Le WWWLe nouveau clip interactif des Red Hot Chili Peppers# La Vidéo CulteUne université australienne se moque de ses consoeurs américaines# IncroyableLes réseaux sociaux et les pays émergents, ça bouge !# Les News Du Monde DigitalDe nouvelles fonctionnalités Facebook, l’industrie vidéoludique se met au crowdsourcing, lesdernières rumeurs d’Apple...
  3. 3. “on en parle”Pinterest : harder, better, faster, strongerNDLR : Ayant l’habitude de collectionner des images organisées par dossiers sur son bureau, Alan Sharpa eu l’idée de créer Pinterest. Qu’est-ce-que-c’est ? Il s’agit d’un réseau de partage où les utilisateurs‘épinglent’ leurs trouvailles (photos ou vidéos) sur des tableaux de liège virtuels. Au moment del’inscription, Pinterest vous propose d’ajouter un bouton ‘pin it’ à votre navigateur. Si une image vous plaîten surfant sur une page Web, il suffit de cliquer sur le bouton puis sur la photo en question : elle apparaîtraalors sur le tableau virtuel de votre choix. Lancé l’été dernier, Pinterest est le site à la croissance la plusrapide de l’histoire, avec plus de 10 millions de visiteurs uniques en janvier (source comScore). Alors qu’iln’est accessible que sur invitation, Pinterest serait déjà rentable, grâce à l’affiliation. Par exemple, si encliquant sur l’une de vos images, l’utilisateur est redirigé vers un site e-commerce où il fait un achat, leréseau social est rémunéré. Nommée meilleure Startup en 2011 par TechCrunch, Pinterest est valorisé à plusde 200 millions de dollars. Google s’y intéresserait déjà de très près.S.D. ‘Pinterest permet d’organiser facilement les contenus et de leur donner du sens, en les classant de façonludique.’G.H. ‘Facebook a été popularisé par le milieu étudiant, Twitter par les peoples et journalistes, Tumblr par lesarty et hipsters… Pinterest pourrait être le premier réseau social porté par une communauté féminine, passpécialement early-adopter.’L.P. ‘Contrairement à Facebook, Twitter ou Instagram, Pinterest cherche dès le départ à être rentable. Cetteambition pourrait rapidement attirer les industries du web social.’Le site : http://pinterest.com
  4. 4. la bonne idéePour que les employés Domino’s Pizza se déguisent en Tortues NinjaContexte : Vidéos d’employés jouant de façon répugnante avec les aliments, polémiques sur l’utilisationabusive de conservateurs… Après avoir essuyé des crises à répétition, Domino’s Pizza est devenu la marquemodèle du fast-food grâce à ses campagnes ‘Pizza Turnaround’ (cf. DP n°22) et ‘Behind The Pizza’ (cf. DPn°78). L’enseigne alimentaire a su brillamment gérer les crises en écoutant ses consommateurs, plaçant latransparence sur les processus de fabrication au cœur de sa communication.Problématique : Comment faire passer Domino’s Pizza du statut d’entreprise respectable, à celui d’uneentreprise dont on a envie de participer au développement ?L’insight : ‘On est jamais mieux servi que par soi-même’.L’idée : Domino’s Pizza lance l’application Facebook ‘Think Oven’ qui crowdsource les idées des fanspour améliorer non seulement les produits, mais aussi plus largement la vie des restaurants. Tous les mois,la marque propose un projet (‘Current Project’) pour lequel les fans soumettent leur idées. Par exemple cemois-ci, ces derniers sont invités à suggérer de nouvelles tenues pour les employés. L’auteur de la meilleureproposition recevra 500$. Les fans peuvent aussi librement alimenter en propositions diverses une boîte-à-idées virtuelle (la ‘Idea Box’). Les collaborateurs sont bien évidemment invités à participer au projet. Pourmarquer le coup, Domino’s Pizza vient d’ailleurs d’annoncer fièrement le lancement d’un nouveau produit,les ‘Parmesan Bread Bites’, dont l’idée fut soumise par le détenteur d’une franchise locale de l’Ohio. Aprèsavoir prouvé sa capacité d’écoute, Domino’s Pizza franchit un nouveau pas en plaçant ses consommateurs etcollaborateurs au centre de la dynamique d’innovation.L’application Facebook : http://www.thinkoven.comLa vidéo de présentation : http://tinyurl.com/thinkoven
  5. 5. la moins bonne idéeTwisted Metal, fusillé sur la place désertiqueTwisted Metal entre dans la catégorie des jeux vidéos qui ne plaît pas à l’Association des Familles deFrance. Le principe est on ne peut plus simple. Pensez au film Gladiator et ses mythiques affrontementsdans les arènes du Colisée. Remplacez maintenant Rusell Crowe et ses frères d’armes bodybuildés par desbolides armés de mitraillettes et lance-roquettes façon ‘Mad Max’. Un défouloir vidéoludique qui avait faitrecette lors de son lancement en 1995 et dont la réédition sur Playstation 3 est attendue par une cohorte defans. Une adaptation cinéma vient même d’être annoncée, produite par Avi Arard (The Amazing Spider-Man) et réalisée par Brian Taylor (Hyper Tension, Ghost Rider 2). Pour promouvoir la sortie du nouveaujeu, Playstation lance l’opération ‘Shoot My Truck’. Sur un site dédié, la marque invite les internautes às’inscrire pour espérer pouvoir mitrailler un camion dans le désert. Les gagnants n’auront qu’à appuyer surla barre d’espace de leur clavier pour fusiller, à distance, avec une vraie mitrailleuse, le véhicule pendanttrente secondes. Au final, ce sont près de 100 000 douilles qui devraient chuter sur le sol sablonneux en 48h.Pourquoi tant de haine ? Parce que ‘On est tous un peu malade’ nous annonce la vidéo de présentation.Les dispositifs invitant les internautes à interagir depuis leur ordinateur avec le monde physique semultiplient. Ainsi Ariel proposait de tirer sur des tee-shirts avec un fusil à saleté, démontrant par la suitel’efficacité de sa lessive (cf. DP N°78). Mini permettait aux fans, répondant correctement à des quizz surla marque, d’allumer un chalumeau pour faire céder la corde retenant un véhicule (cf. DP n°84). Maisavec cette opération de Playstation, la destruction est une fin en soi. Certes, Twisted Metal a pour uniqueambition d’être un défouloir et assume cette violence gratuite, c’est cohérent. Mais à l’heure où les jeuxvidéos violents et ultra-réalistes sont décriés, où les frontières entre virtuel et réel sont l’objet d’inquiétudes...Comment Playstation peut-il avoir le mauvais goût de s’appuyer sur le digital pour inviter des joueurs à tirerà balles réelles ?La vidéo de présentation : http://tinyurl.com/twistedmetal-videoLe site : http://www.shootmytruck.com
  6. 6. à découvrirOneLeap : les affaires sont les affaires, mais pas seulementFacebook ? Vous aviez déjà plus ou moins le concept en tête courant 2007, mais il vous manquait un amigeek de confiance. Cette fois, pas question de louper le coche. Vous avez cette idée géniale de start-up quivous permettra d’écrire «I’m a CEO, Bitch !» sur vos cartes de visite et de chanter «Au revoir Président»en slip lors de votre pot de départ. Pourtant, si votre maman et vos meilleurs amis trouvent l’idée géniale,vous doutez de leur impartialité, tout comme de leur niveau d’expertise. Il vous paraît donc indispensablequ’un chevronné porte un regard objectif sur le projet. Problème : vous n’habitez pas dans la Silicon Valleyet vous avez peur qu’on vous vole l’idée. C’est pourquoi une nouvelle start-up, One Leap, vous met enrelation avec ces personnalités du e-business si difficiles d’accès. Sur le site, choisissez le professionnelque vous souhaitez contacter, en 400 caractères maximum. Par exemple, pour réseauter avec RupertTurnbull (l’éditeur du magazine Wired), il vous en coûtera 30$. 80% de cette somme sera alors reversée àl’association caritative du choix de Turnbull, tandis que One Leap prendra une commission de 20%. Si lecontact ne vous répond pas dans les 10 jours, One Leap vous rembourse l’intégralité de la somme. Notonsqu’en moyenne, une prise de contact vous coûtera entre 20 et 50$, bien que pour certains comme Bill Liao,fondateur de WeForest et intervenant régulier des conférences TED, il vous faudra débourser 135$. OneLeap permet aux professionnels du web de prioriser les nombreuses sollicitations dont ils font l’objet. Ilspeuvent d’ailleurs fixer un nombre limite de prises de contact. Pour les particuliers, c’est la chance d’obtenirdes conseils d’experts ordinairement inaccessibles et d’interpeller de potentiels investisseurs. Au final, leservice facilite ce que les entrepreneurs aiment déjà faire, réseauter en ligne, tout en leur permettant des’impliquer pour des bonnes causes. Une dimension philanthropique qui fait la différence et attire chaquejour de nouveaux professionnels. Soutenue par l’Université de Cambridge, OneLeap est également lapremière start-up britannique à intégrer le Unreasonable Institute, dont le programme soutient chaque année25 projets prometteurs à fort impact social.Le site : http://oneleap.to
  7. 7. le digital est partoutKLM : la croisière s’amuseVotre meilleur ami ne peut pas s’en empêcher. Il raconte en longueur cette croustillante anecdote où,surclassé lors d’un voyage transatlantique, il sympathisa avec son voisin de droite Hugh Grant. Avant chaquevol, vous espérez vous aussi voyager aux côtés de la future femme de votre vie, voire de votre nouvelemployeur milliardaire. Or lors de votre dernier décollage, il fallut survivre entre une adolescente écoutantles Jonas Brothers à fond et un Bernard de la compta qui, tombant rapidement dans les bras de Morphée, nemanqua pas de baver régulièrement sur votre épaule.Pour résoudre ces tracas, la compagnie aérienne hollandaise KLM lance ‘Meet & Seat’. Une fois leur volbooké, cette plateforme en ligne permet aux voyageurs de choisir leur siège selon le profil Facebook et/ou Linkedin des autres passagers inscrits au service. Les usagers pourront ainsi se donner rendez-vous àl’aéroport, voyager côte à côte ou pourquoi pas partager un taxi une fois arrivé à destination. ‘Meet & Seat’ne concerne pour l’instant que les vols reliant Amsterdam à New York, San Francisco et Sao Paulo, maisdevrait rapidement être disponible sur d’autres lignes internationales.Bien sûr en avion, on a peur de l’imprévu, et la technologie permet ici de rassurer les passagers enfournissant les outils pour contrôler et optimiser le cadre du voyage. Mais cette initiative constitue surtoutune nouvelle étape pour KLM qui, depuis deux ans, s’attache à être en relation toujours plus directe avec sespassagers grâce au social media. En laissant les voyageurs choisir avec qui interagir, elle ambitionne ici decréer du lien entre ses clients.La vidéo de présentation : http://preview.tinyurl.com/KLM-meet-seat Le site : http://tinyurl.com/KLM-meet-seat-site
  8. 8. Les marques agissentAvec Ted Williams, Kraft Foods emprunte une voix en orTed Williams est plus qu’une improbable star du web, c’est l’une de ces success-stories dont les américainsont le secret. L’année dernière, un journaliste local rencontre Ted en train de faire la manche sur une bretelled’autoroute. Sans-abris de 53 ans, ancien toxicomane coutumié des séjours dans les prisons de l’Ohio, Tedpossède un don : une voix incroyablement grave et suave qui lui vaudra le surnom de ‘Golden Voice’. Unevidéo sur YouTube et 20 millions de vues plus tard, Ted fait le tour des plateaux TV, se voit offrir un contratet une maison par une équipe de NBA, et devient notamment la voix des publicités de ‘Mac&Cheese’ dugroupe Kraft Foods. À l’occasion de la Saint-Valentin, le groupe agro-alimentaire fait à nouveau appel àl’organe vocal de Ted pour promouvoir sa gamme de macaronis au fromage sur le digital. Du 12 au 14février, les internautes furent invités à diffuser sur Twitter leur déclaration d’amour, accompagné du hashtag‘#VoiceOfLove’. Suivant la même mécanique que ‘Old Spice’, une centaine de tweets furent sélectionnéspour être enregistrés par Ted Williams et mis en ligne sur YouTube sous forme de vidéos personnalisées.Pour chaque film, 100 boîtes de Mac&Cheese ont été données à ‘Feeding America’, l’associationéquivalente des Restaurants Du Cœur aux Etats-Unis.Certes, Kraft Foods met habillement à profit la voix de Ted Williams sur le digital, mais pas uniquement. En1937, la marque lançait ‘Mac&Cheese’, des plats préparés qui allaient connaître un immense succès pendantla période de dépression. Les macaronis au fromage sont depuis devenus le symbole du plat populaire auxEtats-Unis. En ces temps de crise économique, la marque affiche ainsi ses valeurs par le biais du personnagede Ted Williams, dont l’histoire cristallise les espoirs des classes populaires américaines.la chaîne YouTube de la marque : http://www.youtube.com/user/kraftmacncheeseLa vidéo de présentation : http://tinyurl.com/KraftFoods-TedWilliams
  9. 9. le www.de la semaineRED HOT CHILI PEPPERSPour promouvoir le single ‘Look Around’, le groupe de punk-rock Red Hot Chili Peppers propose uneversion interactive de son dernier clip. La version télé plonge le téléspectateur dans une colocation entreles membres du groupe. Chaque musicien vit sa vie dans une pièce différente de l’appartement : le guita-riste Josh s’ennuie dans sa chambre, Anthony joue avec son chien et son fils, le bassiste Michael Balzaryse dispute avec sa copine, tandis que Chad joue de la batterie comme une brute dans la salle de bain. Maisdans la version interactive, vous prenez le contrôle du clip. Libre à vous de passer d’une pièce à l’autre,avec la possibilité de réaliser à votre guise les effets de zoom et de transition du clip TV classique. Ducontenu exclusif se cache même dans le mobilier, comme des photos et vidéos supplémentaires. Notonsqu’outre ce dispositif, le dernier album des Red Hot I’m With You fait également l’objet d’une applicationiPhone. Les membres du groupe se sont aussi installés sur Twitter où ils animent activement leur commu-nauté de fans. Si Arcade Fire (cf. DP n°26), OK Go (cf. DP n°64), Danger Mouse ou We The King (cf. DPn°84) se sont lancés dans le clip interactif, des vétérans comme les Red Hot Chili Peppers, qui fêterontl’année prochaine leurs 30 années d’existence, accordent eux-aussi leurs instruments au rythme de l’èredigitale.Le clip interactif : http://tinyurl.com/redhotchilipeppers-clip
  10. 10. la vidéo culteL’école de la vie‘Les bonnes universités n’ont pas besoin de faire leur publicité’ ont pour coutume de dire, avec une certainecondescendance, les étudiants américains d’Ivy League et d’autres institutions prestigieuses. Il est vrai quelorsque les petites universités d’état essayent, avec leur budget limité, d’assurer elles-même leur promo,cela tourne souvent au ridicule. C’est donc une sorte de tradition outre-atlantique : les étudiants américainsadorent se moquer des films, souvent kitschs au possible, vantant les mérites des universités publiques. Onen trouve des exemples sur le célèbre site CollegeHumor. Particulièrement prévisibles et caricaturales, cesvidéos enchaînent les plans d’étudiants semblant vivre les meilleures années de leur vie, heureux d’étudierà la bibliothèque, respirant la joie de vivre sur les terrains de sport, socialisant avec leurs camarades à lacafétéria, buvant avec passion les paroles de leurs bienveillants professeurs… Le tout au son d’un inaudiblethème musical (libre de droit) composé par le professeur de musique local. Dans un récent épisode de lasérie humoristique ‘Community’, qui se déroule dans une école publique, le tournage d’un de ces filmspromotionnels tourne rapidement au drame. Une idée qui semble avoir inspiré le Central Institute ofTechnology, un établissement d’enseignement supérieur australien. Cet institut technique a fait appel àHenry et Aaron, un populaire duo de comique australiens, pour réaliser un film parodiant les codes du genre.Ils ne laissent passer aucun cliché et se permettent même un final... un poil gore ! Attention, âmes sensibless’abstenir. La vidéo a déjà été regardée plus d’un million de fois en quatre jours et parvient même, malgréson caractère burlesque, à mettre parfaitement en valeur l’Université et ses services. Un détournementqui ravira la communauté étudiante - raffolant des parodies sur le digital - et qui permettra à l’Universitéd’émerger face à l’ensemble de ses consoeurs.Voir la vidéo : http://tinyurl.com/itsasnap
  11. 11. incroyable 16 915 900 C’est le nombre de membres sur Facebook en Inde. En une année, le pays est passé de la 6ème à la 2nde place (derrière les Etats-Unis)soit +144% sur l’année 2011. La plus forte progression est enregistrée par le Brésil, qui est passé du 13ème au 4ème rang, soit une hausse de +183% sur l’année 2011. Source : Facebook, Fevrier 2012
  12. 12. newsdu mondedigital Financé exclusivement par les gamers via_ Facebook : comptes vérifiés, la plateforme Kickstarter, le prochain jeupseudonymes et TimeLine pour les pages vidéo du studio Double Fine a récolté plusde marque _ de deux millions de dollars en seulement 48h, grâce à plus de 70 000 contributeurs.Si vous êtes une superstar internationale, Le surplus récolté sera entièrement réinvestivous avez certainement été déjà irrité par pour adapter le programme sur d’autresle nombre de faux-profils personnels à plateformes (Mac, Linux, iOS, Android)votre effigie sur Facebook. C’est pourquoi et proposer des versions linguistiquesle réseau social lance enfin les comptes supplémentaires.vérifiés. Ces comptes apparaîtront enpriorité lors des recherches des membresdu réseau. A l’image de ce qui se fait déjà _ Le retour du mini iPad _sur Google+ et Twitter, il appartiendra Si la rumeur n’est pas nouvelle, c’est le trèsaux personnalités elles-même de faire sérieux Wall Street Journal qui a affirmé queune demande de vérification auprès Apple travaillerait actuellement avec sesde Facebook. Ces comptes vérifiés fournisseurs asiatiques à la conception d’unbénéficieront de prérogatives particulières, iPad au format réduit, intégrant un écrancomme la possibilité de s’afficher sous le d’une diagonale de 8 pouces. Si l’appareilnom d’un pseudonyme. Enfin, Facebook est effectivement en phase de test, riendevrait annoncer le 29 février le lancement n’assure qu’il soit au final commercialisé.de la TimeLine (la nouvelle présentation des Le succès du Kindle Fire (7 pouces) et de laprofils sous forme chronologique) pour les gamme Samsung (qui propose des modèlespages de marque. de 7, 9 et 10 pouces) semble cependant montrer qu’il existe un marché pour des_ Le crowdsourcing en soutien de tablettes plus compactes.l’industrie vidéoludique _ Quant au très attendu iPad 3, annoncé luiOutre l’utilisation qu’en font les marques, avec un écran 9,7 pouces, il pourrait êtrele crowdsourcing semble avoir de dévoilé le 7 mars prochain.beaux jours devant lui dans le secteurculturel. En France, on note le succèsde ‘MyMajorCompany’ permettantaux internautes de produire des artisteset groupes de musiques, ou encore‘PeopleForCinema’ dédié au 7ème art.

×