MAGALI DELRIEUEXPOSITION DU 16 FEVRIER AU 26 MARS 2012                             « Sacrifice en h 7 »VERNISSAGE JEUDI 16...
être prioritairement, un faire-valoir ou un écrin pour le foisonnement de la chevelure, pour lasinuosité du fil qui recouv...
Delrieu internet (1)
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Delrieu internet (1)

343 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
343
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Delrieu internet (1)

  1. 1. MAGALI DELRIEUEXPOSITION DU 16 FEVRIER AU 26 MARS 2012 « Sacrifice en h 7 »VERNISSAGE JEUDI 16 JANVIER A 18H30 AU PASSAGE DE L’ARTMagali DELRIEU « Sacrifice en h7 »Cette exposition déploie un décor en forme daberration qui noue ensemble le réel et sesexcroissances oniriques, élaborant ainsi un espace entre deux eaux. La trame rigide dudamier noir et blanc forme lécrin des chevelures suspendues, scalpes en attente denouvelles têtes. «Sacrifice en h7» constitue une rencontre entre linforme et lartificegéométrique. Jentends par là la rencontre du vivant avec une construction mentale dont lastructure formelle est rigide.G. Bataille a défini l’informe de la façon suivante: «…Ce qu’il désigne n’a ses droits dansaucun sens et se fait écraser partout comme une araignée ou un ver de terre. Il faudrait (…)pour que ces hommes académiques soient contents que l’univers prenne forme. (…) il s’agitde donner une redingote à ce qui est, une redingote mathématique (…)». La structuregéométrique du damier noir et blanc que j’utilise dans l’exposition est, entre autre et peut-
  2. 2. être prioritairement, un faire-valoir ou un écrin pour le foisonnement de la chevelure, pour lasinuosité du fil qui recouvre certains éléments des environnements que j’ai construit.Cette exposition est conçue comme une «hétérotopie» (terme repris à Michel Foucault),c’est-à-dire comme un lieu autre qui se distingue de la réalité quotidienne mais qui sincarnenéanmoins – contrairement à lutopie. Jy mets en place un jeu d’association formelle, desespaces qui gardent les indices figés dun passage.Ces lieux constituent pour moi un écho rieur déclenché par la formule «sacrifice en h7»appartenant au vocabulaire des échecs et qui définit un mouvement stratégique particulier.Cette expression témoigne de la rencontre aberrante entre le sentiment, le sacré, le pathos –lhumain donc – et la notation abscisse/ordonnée mathématique. L’opposition blanc/noir(bien/mal) est une réduction formelle absurde. Le sens peut se révéler dans le gris et sesnuances, dans l’espace de l’indétermination.Ces derniers temps j’ai travaillé avec des matériaux linéaires (fils d’acier, de laine, cheveux)car ils me permettent de concevoir des formes en bascule entre l’emmêlement, lefoisonnement (informe) et la construction architecturée et lisible. J’ai réalisé des tissages defils d’acier parce que je réfléchis à la question de la trame, à la construction formelle que legeste réglé et automatique conçoit, et à la façon dont je peux venir perturber ou détruirecette organisation. C’est ce qui m’a amené au damier de l’échiquier. Magali Delrieu, Janvier 2012Photos de l’Exposition

×