Interopérabilité de
l’information bibliographique
et muséologique
Mégadonnées et interopérabilité
dans les humanités numér...
POURQUOI ? COMMENT ?
Musées et bibliothèques
apparentés…
… mais différents
objets uniques
essentiellement
exemplaires de publications
essentiel...
Musées et bibliothèques
différents…
… mais apparentés
aussi des objets non uniques aussi des objets uniques
… et des objet...
5
Modélisation conceptuelle
« Belle Marquise,
vos beaux yeux... »
Structure de
données A
« Yeux Marquise !
beaux, belle, v...
Quelle coïncidence !
• 1998 : version
préliminaire du
modèle CIDOC CRM
par l’ICOM CIDOC
• 1997 : modèle FRBR
par l’IFLA
CIDOC CRM
(Conceptual Reference Model)
• Contexte organisationnel :
 ICOM : Conseil international des musées
 CIDOC : Co...
La vision de Martin Doerr
Legacy
systems
Legacy
systems
Data
basesPhénomènes du monde
?
Conceptualisation
donne une
approx...
FRBR
(Functional Requirements for Bibliographic Records)
• Contexte organisationnel :
 IFLA : Fédération internationale d...
FRBR :
toute une famille de modèles
• 1998 : Functional Requirements for
Bibliographic Records, FRBR
• 2009 : Functional R...
Et si on se parlait ?
• 2003 :
mise sur pied d’un groupe de travail
sur l’harmonisation entre les modèles
CIDOC CRM et FRB...
TRÈS BRÈVE PRÉSENTATION
DU CIDOC CRM
13
Structure centrale
du CIDOC CRM
E7 Activité
E39 Agent E28 Objet Conceptuel
E18 Chose Matérielle
E52 Laps de Temps E53 L...
14
Quelques notions
fondamentales
• E2 Entité Temporelle
• E4 Période
• E5 Événement
• E7 Activité
• Réunion de phénomènes...
Exemple
• « L’artiste Théodore Géricault a peint son tableau Le Radeau
de la Méduse (INV4884) dans la ville de Paris en 18...
La « famille CIDOC CRM »
16
CRMsci
CRM
CRMarcheo CRMdig
CRMinf
FRBRoo : données bibliographiques
PRESSoo : données sur les...
TRÈS BRÈVE PRÉSENTATION
DE FRBROO ET PRESSOO
FRBROO
• Contexte organisationnel :
 IFLA
 CIDOC CRM SIG (Special Interest Group)
• Matériau de départ :
 FRBR, FRAD, F...
FRBROO :
modéliser la notion de publication
F30 Publication
Event
P4 has time-span
F32 Carrier
Production Event
F19 Public...
Une extension à l’extension…
• FRBR insuffisant pour rendre compte de
la complexité des périodiques
• FRBROO ne résout pas...
Démarche
d’élaboration de PRESSOO
• Matériau de départ :
 Manuel de l’ISSN
 expertise de spécialistes des périodiques
• ...
PRESSOO
Z1
Serial
Transformation
Y… F18
Serial
Work
Continuations
Remplacements
Scissions
Fusions
Z2
Absorption
Z3
Separat...
USAGES CONCRETS DE LA
FAMILLE CIDOC CRM
CIDOC CRM et ses « fils » :
des modèles adaptés aux techniques du Web sémantique ?
• OUI et NON à la fois
 OUI :
• Struct...
Usages de FRBROO
• FRBROO conçu au départ pour la
communauté bibliothéconomique
 (qui ne se l’est pas encore vraiment app...
HuCit
• Matteo Romanello (King’s College) : PhD sur la notion
de citations canoniques de textes de l’Antiquité :
 comment...
HuCit et FRBROO
• HuCit développée comme une
extension de FRBROO, selon
les mêmes principes que PRESSOO
• Chaque nouvelle ...
SAWS
• Sharing Ancient WisdomS (SAWS)
 Projet réunissant :
• le King’s College (Londres)
• l’institut Newman (Uppsala)
• ...
SAWS et techniques
du Web sémantique
• Besoin d’une ontologie
pour décrire les liens
 entre textes distincts
• entre deux...
SAWS et FRBROO
• Pour les mêmes raisons que HuCit,
l’ontologie SAWS s’est construite comme une
extension de FRBROO / CIDOC...
Biblissima
• Projet 2012-2019 visant à améliorer les outils
de recherche sur les manuscrits médiévaux,
notamment en utilis...
Ontologie Biblissima
• Domaine :
modélisation de l’histoire de la transmission
des textes et de l’histoire des collections...
Merci de votre attention !
Interopérabilité de l'information bibliographique et muséologique
Interopérabilité de l'information bibliographique et muséologique
Interopérabilité de l'information bibliographique et muséologique
Interopérabilité de l'information bibliographique et muséologique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Interopérabilité de l'information bibliographique et muséologique

560 vues

Publié le

Bibliothèques et musées sont des institutions de mémoire, ce qui les rapproche, mais ces institutions ont également des spécificités qui les distinguent : les collections muséales consistent essentiellement en objets uniques, tandis que les bibliothèques mettent l'accent sur la notion plus abstraite de publications dont de multiples établissements, voire un seul et même établissement, peuvent posséder des exemplaires réputés "identiques". Néanmoins, il y a suffisamment de points communs entre ces deux catégories d'institutions patrimoniales pour qu'il vaille la peine d'assurer l'interopérabilité des descriptions qu'elles produisent de leurs collections. Historiquement, toutefois, bibliothèques et musées ont d'abord développé séparément leurs propres modèles conceptuels, pour ne les faire converger qu'à partir de 2003. L'intervention présente les grands principes qui ont présidé au développement du CIDOC CRM, modèle conceptuel de l'information muséologique, et de FRBROO, extension du CIDOC CRM qui reformule le modèle FRBR de l'information bibliographique, et donne un très rapide tour d'horizon de quelques utilisations concrètes de ces deux modèles dans le domaine des humanités numériques.

Publié dans : Données & analyses
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
560
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
37
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interopérabilité de l'information bibliographique et muséologique

  1. 1. Interopérabilité de l’information bibliographique et muséologique Mégadonnées et interopérabilité dans les humanités numériques 15 décembre 2015 MESHS-Lille dans le cadre du projet TECTONIQ (PEPS CNRS – Inter MSH, Université Lille 3) Patrick Le Bœuf Bibliothèque nationale de France
  2. 2. POURQUOI ? COMMENT ?
  3. 3. Musées et bibliothèques apparentés… … mais différents objets uniques essentiellement exemplaires de publications essentiellement  Pourquoi en rendre les descriptions interopérables ?
  4. 4. Musées et bibliothèques différents… … mais apparentés aussi des objets non uniques aussi des objets uniques … et des objets qui se répondent…  Comment en rendre les descriptions interopérables ?
  5. 5. 5 Modélisation conceptuelle « Belle Marquise, vos beaux yeux... » Structure de données A « Yeux Marquise ! beaux, belle, vos... » « Beaux, vos yeux ; Marquise, belle… » Structure de données B Structure de données C Formalisation des concepts communs
  6. 6. Quelle coïncidence ! • 1998 : version préliminaire du modèle CIDOC CRM par l’ICOM CIDOC • 1997 : modèle FRBR par l’IFLA
  7. 7. CIDOC CRM (Conceptual Reference Model) • Contexte organisationnel :  ICOM : Conseil international des musées  CIDOC : Comité international pour la documentation • Matériau de départ :  CIDOC Relational Data Model • 430 entités en 1995 : devenu ingérable ! • pas assez flexible  CIDOC Information Categories • liste des éléments de données communs à 23 standards de description muséographique 7
  8. 8. La vision de Martin Doerr Legacy systems Legacy systems Data basesPhénomènes du monde ? Conceptualisation donne une approximation de explique, motive organisent Données sous diverses formes Structures de données et modèles de présentation
  9. 9. FRBR (Functional Requirements for Bibliographic Records) • Contexte organisationnel :  IFLA : Fédération internationale des associations de bibliothécaires et de bibliothèques • Matériau de départ :  Pas de modèle préalable  Documents normatifs tels que ISBD (International Standard Bibliographic Description) 9
  10. 10. FRBR : toute une famille de modèles • 1998 : Functional Requirements for Bibliographic Records, FRBR • 2009 : Functional Requirements for Authority Data, FRAD • 2011 : Functional Requirements for Subject Authority Data, FRSAD • En cours : fusion des trois modèles, FRBR-LRM (Library Reference Model)
  11. 11. Et si on se parlait ? • 2003 : mise sur pied d’un groupe de travail sur l’harmonisation entre les modèles CIDOC CRM et FRBR • Principe : « traduire » FRBR (entité-relation) en une extension du CIDOC CRM (orienté objet) • Résultat : FRBROO 11
  12. 12. TRÈS BRÈVE PRÉSENTATION DU CIDOC CRM
  13. 13. 13 Structure centrale du CIDOC CRM E7 Activité E39 Agent E28 Objet Conceptuel E18 Chose Matérielle E52 Laps de Temps E53 Lieu E55 Type E41Appellation a pris part à a affecté a occupé s’est déroulée dans identifie sert à catégoriser E5 Événement
  14. 14. 14 Quelques notions fondamentales • E2 Entité Temporelle • E4 Période • E5 Événement • E7 Activité • Réunion de phénomènes formant un ensemble cohérent dans l’espace et dans le temps • Introduit la notion de la participation de personnes et de la présence de choses • Introduit les notions d’intention et d’influence • Introduit la notion d’outils • Tout ce qui se produit dans le temps (événements ou états)
  15. 15. Exemple • « L’artiste Théodore Géricault a peint son tableau Le Radeau de la Méduse (INV4884) dans la ville de Paris en 1818-1819. » 15 E21 Personne E41 Appellation E55 Type E41 Appellation E65 Création E12 Production E38 Image E35 Titre E22 Objet Fabriqué E42 IdentifiantE55 Type E41 Appellation E55 Type E41 Appellation E53 Lieu E41 Appellation E52 Laps de Temps E50 Date P1 est identifié par P94 a créé P102 a pour titre P65 présente comme visuel P48 a pour identifiant préférentiel P1 est identifié par P7 a eu lieu dans P1 est identifié par P1 est identifié par P78 est identifié par = "Théodore Géricault" = "artiste" = "Le Radeau de la Méduse" = "INV4884" = "tableau" = "Paris"= "ville"= "1818-1819" E55 Type P14.1 dans le rôle de = "peintre"
  16. 16. La « famille CIDOC CRM » 16 CRMsci CRM CRMarcheo CRMdig CRMinf FRBRoo : données bibliographiques PRESSoo : données sur les périodiques CRMinf : modèle d’inférences CRMsci : observations scientifiques CRMgeo : modèle spatio-temporel CRMarcheo : données archéologiques CRMdig : métadonnées de provenance
  17. 17. TRÈS BRÈVE PRÉSENTATION DE FRBROO ET PRESSOO
  18. 18. FRBROO • Contexte organisationnel :  IFLA  CIDOC CRM SIG (Special Interest Group) • Matériau de départ :  FRBR, FRAD, FRSAD  CIDOC CRM 18
  19. 19. FRBROO : modéliser la notion de publication F30 Publication Event P4 has time-span F32 Carrier Production Event F19 Publication Work F24 Publication Expression F5 Item E52 Time-Span E50 Date E52 Time-Span E50 Date P4 has time-span P78 is identified by P78 is identified by R3 is realised in R6 carries R24 created R23 created a realisation of R28 produced
  20. 20. Une extension à l’extension… • FRBR insuffisant pour rendre compte de la complexité des périodiques • FRBROO ne résout pas ce problème •  2013 : Centre international ISSN + BnF développent PRESSOO 20
  21. 21. Démarche d’élaboration de PRESSOO • Matériau de départ :  Manuel de l’ISSN  expertise de spécialistes des périodiques • Examen des éléments de données requis par le Manuel de l’ISSN  traduction de leur sémantique dans la structure de FRBROO  quand ça coince, déclaration de nouvelles classes et propriétés 21
  22. 22. PRESSOO Z1 Serial Transformation Y… F18 Serial Work Continuations Remplacements Scissions Fusions Z2 Absorption Z3 Separation Z5 Issuing Rule Change Z12 Issuing Rule Y16 replaced (was replaced through) Y16 replaced with (was introduced through)
  23. 23. USAGES CONCRETS DE LA FAMILLE CIDOC CRM
  24. 24. CIDOC CRM et ses « fils » : des modèles adaptés aux techniques du Web sémantique ? • OUI et NON à la fois  OUI : • Structure Classe – propriété – Classe très proche de celle des triplets RDF  NON : • « Propriétés typées » difficiles à exprimer en RDF • Difficultés pour implémenter dates imprécises • Pas de préconisation pour traitement des chaînes de caractères ou représentation des identifiants •  Modèles conceptuels abstraits plutôt qu’ontologies « prêtes à l’usage »
  25. 25. Usages de FRBROO • FRBROO conçu au départ pour la communauté bibliothéconomique  (qui ne se l’est pas encore vraiment approprié) • D’autres communautés y ont vu un potentiel pour leur domaine, notamment dans les humanités numériques :  HuCit  SAWS  Biblissima  … 27
  26. 26. HuCit • Matteo Romanello (King’s College) : PhD sur la notion de citations canoniques de textes de l’Antiquité :  comment reconnaître automatiquement ces citations au sein d’une publication moderne ?  comment les traiter automatiquement pour identifier le texte cité ?  comment s’en servir pour accéder directement au texte identifié (hypertexte) ou pour permettre des études sur l’intertextualité ? •  Avec Michele Pasin, développement de l’ontologie Humanities Citation (HuCit) « qui vise à caractériser la sémantique des citations telles qu’elles sont normalement conçues et utilisées dans les disciplines humanistes* » 28* : (Matteo Romanello, Michele Pasin, An Ontological view of canonical citations, 2011)
  27. 27. HuCit et FRBROO • HuCit développée comme une extension de FRBROO, selon les mêmes principes que PRESSOO • Chaque nouvelle classe introduite dans HuCit est une sous-classe d’une classe de FRBROO ou du CIDOC CRM • Idem pour les propriétés • Pas de modèle préexistant : matériau de base = l’analyse de Matteo Romanello (son expertise, sa conceptualisation du domaine) 29
  28. 28. SAWS • Sharing Ancient WisdomS (SAWS)  Projet réunissant : • le King’s College (Londres) • l’institut Newman (Uppsala) • et l’Université de Vienne  focus : • étude des florilèges anciens de propos et anecdotes (gnomologie) • comme outil d’approche de l’épistémé des sociétés qui les ont produits ; • analyse de la complexité de ces matériaux • et de leurs interactions 31
  29. 29. SAWS et techniques du Web sémantique • Besoin d’une ontologie pour décrire les liens  entre textes distincts • entre deux florilèges • entre un florilège et les sources qu’il cite  et au sein d’un même texte • Ces liens sont représentés et stockés en RDF 32
  30. 30. SAWS et FRBROO • Pour les mêmes raisons que HuCit, l’ontologie SAWS s’est construite comme une extension de FRBROO / CIDOC CRM • Déclare des sous-classes très détaillées aux classes de FRBROO / CIDOC CRM • Permet une description très fine de la structure (tant logique que matérielle) d’un manuscrit médiéval • Les triplets RDF sont intégrés à l’encodage en TEI des florilèges édités 33
  31. 31. Biblissima • Projet 2012-2019 visant à améliorer les outils de recherche sur les manuscrits médiévaux, notamment en utilisant les techniques du Web sémantique  permettre l’interopérabilité entre des bases de données existantes hétérogènes  via une ontologie s’appuyant sur FRBROO, sur laquelle sera construit « l’observatoire Biblissima » • <http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2013-05-0023-005> 34
  32. 32. Ontologie Biblissima • Domaine : modélisation de l’histoire de la transmission des textes et de l’histoire des collections • Type de questions auxquelles on espère pouvoir répondre grâce à cette ontologie :  Combien de manuscrits à la feuille d’or dans telle collection aujourd’hui dispersée ?  Quelles copies de tel texte sont enluminées ?  Combien de versions existe-t-il de tel texte ?  Quels sont les seuls fragments par lesquels tel texte est parvenu jusqu’à nous ? Etc. • <http://doc.biblissima-condorcet.fr/ontologie> 35
  33. 33. Merci de votre attention !

×