Sophrologie et Cohérence Cardiaque

1 953 vues

Publié le

Etude de cas montrant l\'impact de la sophrologie sur la cohérence cardiaque

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 953
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
68
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sophrologie et Cohérence Cardiaque

  1. 1. Sophrologie et mesure de la Cohérence Cardiaque : applications Docteur Philippe Drabs Pepps By Coaching Centre de Traumatologie et Réadaptation Société Belge de Sophrologie et de Relaxation Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 1
  2. 2. De quoi allons-nous discuter ?1. Introduction – Cohérence Cardiaque – Coaching – Activités médicales – Activités de Coaching2. Objectifs des observations3. Méthodologie4. Quelques résultats5. Conclusions 1. Générales 2. Comparaison des techniques6. Q/R Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 2
  3. 3. 1. Introduction cohérence cardiaquePepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 3 3
  4. 4. 1. Introduction cohérence cardiaque 60 sec / 0,859 = 69,85 battements/minPepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 4
  5. 5. 1. Introductionbiofeedback et cohérence cardiaque Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 5
  6. 6. 1. Introduction biofeedback et cohérence cardiaque Les plus hautes fréquences (au-delà de 0.15 Hz) Evaluation de la Fréquence de variation •prédominance parasympathique du rythme cardiaque •en phase de relaxation •ou lors de l’induction du sommeilCC ok = 0,04 à 0,15 HzÉvolution  0,05 à 0,25 Hz Les basses fréquences (0.04 à 0.15 Hz) •fonctionnement équilibré Via Enregistrement RC instantané et Les très basses fréquences (0 à 0.04 Hz) Transformation en graphiques FEED BACK ilité e variab visuel ce » de cett •plus souvent une activité orthosymp. La « Puissan Fourrier) mal compensée par le parasympathique nsformée de es •résultat d’un calcul (tra des fréquenc importanc e » respective ) •visualiser « l’ forte ou faible ù cette v ariabilité est (fréquences o Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 6
  7. 7. 1. Introduction biofeedback et cohérence cardiaque• Cohérence Cardiaque – Variation de la fréquence cardiaque instantanée selon le type de pensée Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  8. 8. 1. Introduction biofeedback et cohérence cardiaque• Comment améliorer cette Cohérence Cardiaque ? – Pensées positives • Amour, sollicitude, joie, appréciation – Imagerie positive – Respiration 6 cycles/minute• Cohérence Cardiaque correcte –  calme • Prise de recul • Réflexion • Efficacité des opérations mentales – Diminue le stress nocif • Amélioration du stress – Amélioration de l’immunité – Diminution cortisol… Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 8
  9. 9. 1. Introduction biofeedback et cohérence cardiaque• Cohérence Cardiaque et médecine – corrélation entre une puissance faible et la mort subite • chez les patients en insuffisance cardiaque – une variabilité faible • prédictive d’un risque accru de mort subite chez ces patients. – cette variabilité faible serait le signe d’un fonctionnement inadéquat du Système Nerveux Autonome, lui-même associé à un risque plus élevé de mort subite. – la variabilité cardiaque serait altérée • dans la neuropathie diabétique, • après une transplantation cardiaque ou • une tétraplégie Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 9
  10. 10. 1. Introduction biofeedback et cohérence cardiaque Puissance Zone parasympathique > 0.15 HzZone d’équilibre para- etorthosympathique 0,04 à0,15 hz Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 1 10
  11. 11. 1. Introduction biofeedbackenet cohérence cardiaque % en haute C.- % basse C. +½ (% en C. moyenne)CC pure:Exercices respiratoires ( 6 cycles par minute)Pensées positivesTechniques de type « DESC »…. La « zone » •représentation du cumul des périodes où le cœur est en cohérence •l’objectif est d’y entrer et d’y rester •l’acquisition d’une cohérence amène des points •la perte de cohérence entraîne une perte de points (image- calcul) Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 11
  12. 12. Logiciel type HeartmathPepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 12
  13. 13. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 13
  14. 14. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 14
  15. 15. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 15
  16. 16. 1. Introduction coaching Définition : • Gestion stress • Gestion des •accompagnement émotions • Réorientation carrière – d’une personne ou d’une équipe… équipe • Communication • Ecoute active •situation • Gestion du temps – personnelle ou professionnelle… professionnelle • Prise de recul • …. •Aider à – trouver des solutions PNL •développement Sophro – durable et global outils Entr. Mot.J. Lehnardt …. Coh.Card. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 16
  17. 17. 1. Introduction coaching• Activité de coaching en entreprise – Pepps By Coaching• Types de bénéficiaires – Employés (6) • Informatique – Managers – Analystes – Programmeurs – Chefs de projet – …. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 17
  18. 18. 1. Introduction activités médicales • Gestion de la douleurAnalyse réalisée au CTR • Imagerie mentale • Schéma corporel • Changement de vie•Types de patients • Gestion stress • Gestion des émotions – Hospitalisés (7) • Prise de recul • …. • Tétraplégies (4) • Fibrodysplasie ossifiante progressive (1) (1 personne/2 millions) • Para -plégie/-parésie (2) Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 18
  19. 19. 2. Objectifs Pour la gestion Point de départ : séances de coaching des émotions, émotions du stress et de la capacité de prise de recul  analyse l’utilisation de deux techniques: sophrologie mesure de la cohérence cardiaque SOPHRO / CC Positionnement dans la séance CC dès pré-sophronique La relation temporelle cohérence cardiaque / diverses étapes d’une séance de sophro Techniques utilisées en sophro: L’utilité potentielle de la mesure de la cohérence cardiaque simultanée à séance •Jacobson de sophro •SBEtude de •SRS L’utilité de la sophrologie et de la cohérence cardiaque comme techniques d’appoint •SDN/SPI dans le cadre du coaching •SAP •RDC I Les points communs et les différences •STI •…. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 19
  20. 20. 2. Objectifs Pour la gestion du stress et Point de départ : patients hospitalisés de la capacité de prise de recul de la douleur  analyse l’utilisation de deux techniques: sophrologie mesure de la cohérence cardiaque SOPHRO / CC Positionnement dans la séance CC dès prise conscience environnement Techniques utilisées en sophro: •Jacobson La relation temporelle •SB cohérence cardiaque / diverses étapes d’une séance de sophroEtude de •SRS L’utilité potentielle de la mesure de la cohérence cardiaque simultanée à séance •SDN/SPI de sophro •SAP •RDC I •STI •…. Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 20
  21. 21. 3. Méthodologie –la gestion des émotions, coaching –la prise de recul –l’activation du positif. - C2 -S 1 S - CC CC -C 1 séance/mois CC C - CC - S nt C-S- s ulta e con é d A c tivit Analyse a posteriori des enregistrements audios et des tracés de CC Mesu re inc lut le pré-s ophro n ique HeartMath Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  22. 22. 3. Méthodologie patients• Patients pris pour des séances de sophrologie – Prescription médicale – Accord• Enregistrement simultané de la Cohérence Cardiaque – Analyse a posteriori de l’enregistrement audio en parallèle avec l’enregistrement des tracés de CC Débu te à la p rise d e con scien ce de l’envi r onne ment Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 22
  23. 23. 4. Quelques résultats coaching Cohérence Cardiaque seuleEvocation d’un problème de famille Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 2 23
  24. 24. 4. Quelques résultats coaching sophrologie RéactivationPepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 2 24
  25. 25. 4. Quelques résultats patientséquilibre Parasympathique - relaxationorthosympathique Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 25
  26. 26. 4. Quelques résultats coaching sophrologieDébut du Sophro-Déplacement du Négatif Début de Sophro Présence Immédiate Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 2 26
  27. 27. Cohérence Cardiaque Répartition des niveaux de cohérence sophrologie début par Jacobson 3 minute 53 s à 11 minutes 55 s l’amélioration plus nette entre 9 et 13 minutes 11 min55s = la fin du Jacobson suivie d’un période de respiration libre jusque 12 minutes 20 s puis de la Sophronisation de basePepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  28. 28. Sophrologie et coachingDébut de la Sophro-RespirationSynchroniqueDébut de la Sophro-Acceptation Progressive(discussion) Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 28
  29. 29. Sophrologie et coachingDébut du Schultz Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 2 29
  30. 30. patientcoaché Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 3 30
  31. 31. Sophrologie et coaching Exemple d’évolution du rythme cardiaque moyen entre les séances (sophrologie et cohérence cardiaque pure) Exemple d’évolution des pourcentages de cohérence entre les séances (sophrologie et cohérence cardiaque pure)Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 31
  32. 32. Sophrologie et coaching Sophro-Présence ImmédiateSophro-Déplacement du Négatif Schultz Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 3 32
  33. 33. Cohérence Cardiaque seule Perte de cohérenceÉvocation émotion négative (TV) Evocation de l’ONN Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 3 33
  34. 34. Sophrologie et coachingDébut post-sophro Post sophronique Évocation sophro= moment agréable Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 3 34
  35. 35. 4. Quelques résultats 4CC ok = 0,04 à 0,15 Hz Sophro/CC coaching CC pure Sophro/CC patients coaching% CC ok 55 (DS 11,1) 83,86 (DS 12,71) 27 (DS 21)Évolution S’améliore dans le t stable ne s’améliore pasApparaît Pdt la sophronisation rapidement Pdt la sophronisationt  CC (sec) 84,6 (DS 63,6) (dès 27,7 (DS 4,38) 163 (DS 273) (dès prise présoph.) (cfr technique) conscience env.)Pic max 0,03 (DS 0,02) 0,08 Hz (DS 0,03) 0,11 Hz (DS 0,18)puissance(Hz)Entrée dans 3 fois sur 17 9 fois sur 12 3 sur 33zone Échantillon insuffisant : à compléter progressivement Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 35
  36. 36. 5. Conclusions Patients hospitalisésAnalyse de la Cohérence7 patients et 33 séances étudiées / CC avec la Sophrologie – moyenne 4 à 5 séances /patient – entre 1 et 9 séances » départ du CTR (3) vs objectif atteint (3) vs manque de temps pour analyse (1)Analyse de la variabilité cardiaque – Sont régulièrement en CC « Rouge » soit faible – Montrent des Puissances particulièrement au-delà de de 0,8 HZ de manière très importante ( 16 séances sur 33 soit 50% des séances) – Semblent plus souvent > 0,15 Hz que les coachés durant la séance de sophrologie (cfr tracés) » Patients 94% > 0,15 et 94%>0,25 » Coachés 84% >0,15 et 58%>0,25 Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  37. 37. 5. Conclusions Patients hospitalisésEvocation de l’Objet Neutre de la Nature – Pas d’effet sur CC » 20 fois – Effet fluctuant » 9 fois – Effet présent durant la majorité de l’évocation » 4 foisEffets probables des techniques sur la CC – Pas d’effet systématique retrouvéSensation de détente ( 6/7 patients)SAP efficace ( 1/1)Diminution de la douleur ( 1/1 patient) – Pas en-dehors des séances Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  38. 38. 5. Conclusions CoachingAnalyse de la Cohérence6 coachés – 17 séances étudiées– moyenne 2,5 séances/coaché – N entre 1 et 4 • mise en route de la CC souvent en fin du processus de coaching • utilité de la combinaison des deux techniques vu objectif de la séancePuissances – séances de sophro : 84%>0,15 et 58%>0,25 – séances de CC pure : 63%>0,15 et 54%>0,25Evocation de l’Objet Neutre de la Nature – Maintient la cohérence – Semble, en Cohérence Cardiaque pure, permettre de retrouver une CC ok – Semble permettre une croissance de celle-ci (forme d’ancrage) Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  39. 39. 5. Conclusions CoachingAnalyse de la Cohérence6 coachés – 17 séances étudiéesEffets probables des techniques sur la CC –SRS, SPI augmentent la CC –SDN : chute de la CC –SAP, Jac : CC fluctuanteSensation de détente –Pas de relation systématique (à une exception près) » entre la sensation de détente » et le pourcentage de cohérence ad hoc durant les séances de Sophrologie –Sensation de détente plus nette en sophrologie Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  40. 40. 5. Conclusions comparaison des différentes approchesMesure par rapport respiration début CC en sec pic max % CC OK N atteintes zone/N séances coaching 84,6 (Pré-S) 0,03 55 3 sur 17 patient 163 (Envt) / 85 0,11 27 3 sur 33 cc pure 27,7 0,08 84 9 sur 12 1. L’entrée en CC est plus rapide avec la technique pure et en coaching 2. La sophrologie chez les patients amène une relaxation plus importante (cfr Puissance) au détriment de la CC (cfr étalement > 0,15 Hz) ! CC correcte ne veut pas dire détente et inversement ! 3. La technique de CC pure permet le mieux l’atteinte des niveaux CC et la zone Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 40
  41. 41. 5. Conclusions comparaison des différentes applications• Evolution des Puissances b. cohérence seule, a. pics de puissance autour des 0,08 Hz , bien individualisés ,liés à la résonance avec la fréquence respiratoire (autour de 0,09 Hz) d. sophrologie, en coaching a. pics de puissance se situent plus bas autour des 0,03 Hz avec une impression d’étalement plus important de la puissance qu’en cohérence seule et cela jusqu’à 0,1HZ, mais moins importante que chez les patients c. L’étalement des puissances supérieures à 0,15Hz (zone parasympathique) est nettement plus grand durant les séances de sophrologie qu’en CC pure f. sophrologie, pour les patients a. il y a un étalement beaucoup plus large dans la zone parasympathique Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés
  42. 42. CC pure coaching CC sophro coaching CC sophro patients Lignes à 0,15 Hz 0,25 Hz Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 42
  43. 43. 5. Conclusions comparaison des différentes applications•La combinaison des techniques, dans le cadre du groupe de patients • Met en évidence une relaxation importante – Semble plus importante qu’en coaching et en CC pure » Expliquerait l’absence d’effet visible sur CC par les diverses techniques intrasophroniques – Effet de contexte (entreprise/hôpital)? • Pics de puissance – Sont décalés vers la droite ( 0,03  0,11 Hz) par rapport aux coachés » Lien avec la relaxation plus importante • Étalement des puissances – semble plus important vers la zone parasympathique chez patients vs coachés » Lien avec la relaxation plus importante Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 43
  44. 44. 5. Conclusions comparaison des différentes approches utilité• La technique de Cohérence Cardiaque pure , en coaching, est utile • Pour diminuer le stress rapidement • La “zone” est ainsi atteinte plus rapidement par les méthodes respiratoires simples que par une séance de sophrologie• La combinaison des techniques , en coaching • Est utile selon les objectifs poursuivis durant les séances de coaching• La combinaison des techniques , chez les patients • N’apporte rien cliniquement• La visualisation des résultats de la Cohérence Cardiaque pure • Montre pratiquement l’efficacité des techniques respiratoires et d’imagerie mentale ainsi que leur rapidité d’action = feed back intéressant • Par contre la visualisation de la cohérence enregistrée durant une séance de sophrologie est “dangereuse” car elle induit “une obligation de résultat” à atteindre Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 44
  45. 45. Merci pour votre attention ! pepps@skynet.be www.peppsbycoaching.beBIBLIOGRAPHIERéférences sur demande Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 45
  46. 46. Bibliographie• Cohérence Cardiaque : nouvelles techniques pour faire face au stress – Dr Charly Cungi, Claude Deglon – éd Retz• L’intelligence intuitive du cœur : la solution Heartmath – Doc Childre et Howard Martin – Ed. Ariane• Catecholamines, cardiac natriuretic peptides and chromogranin A : evolution and physiopathology of a « whip- brake » system of the endocrine heart – Tota B. and al – Journal of Experimental Biology – 2010 sep 15;213(Pt 18) : 3081-103• Atrial Natruretic Peptide and feeding activity patterns – M.H.A. Oliveira and Al – Brazilian Journal of Medical and Biological Research – 1997 30:465-469• Behavioral effects of Atrial and Brain Natriuretic Peptides in rats – Bidzseranova A. and al – Neuroreport 1992 Mar; 3(3):283-285• Natriuretic Peptides and panic disorders : therapeutic prospects – Michael Kellner and al- Expert Review of Neurotherapeutics May 2003, vol 3: 381-386• The Electricity of Touch : Detection and Measurement of cardiac energy Exchange between people – Rollin McCraty, PhD and all – Is a biological Science of values possible – ed. Barin and Values – 1998• Coupled Oscillators and Biological Synchronization – Steven H. Strogatz – Scientific American – December 2003 – p 102-109• Brain Correlates of Autonomic Modulation : Combining Heart Rate variability with fMRI – Vitaly Napadow and al – Neuroimage 2008 August 1; 42(1) : 169-177• Head-Heart Entrainment : a preliminary survey – R. McCraty and all – 4th Annual Advanced Colloquium – Key West – Feb. 1996• Relative Contribution of Heart Rate and Heart Rate Variability to prognosis in patients with Heart Failure – M.T. La Rovere and all – Heart Failure 2009 – Nice 2009• Depressed low frequency power of heart rate variability as an independent predictor of sudden death in chronic heart failure – M. Galinier and all – European Heart Journal – 2000- 21, 475-482• Acute Heart Failure Natriuretic Peptides and prognosis – M.T. La Rovere – Poster in Heart Failure Congress 2010• Analyse harmonique – Wikipédia• Variabilité de fréquence cardiaque - Wikipédia Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 46
  47. 47. Bibliographie• www.heartmath.com : in search tool : « getting in the zone “ – 13/12/2009• Heart Rate variability – Task Force of The European Society of Cardiology – Circulation – 1996 ;93 : 1043-1065• La variabilité de la fréquence cardiaque : un intérêt pronostique dans l’insuffisance cardiaque – Dr Lieven De Norre – Journal du Médecin – 25 juin 2010 – 2093• Effects of stress on heart rate complexity – A comparison between short-term and chronic stress – C. Schubert and al – Biological Psychology – 2009 March; 80(3) : 325-332• Use of saliva for assessment of stress and its effect on the immune system prior to gross anatomy practical examinations. Lester SR and al , Anatomical Sciences Education - 2010 Jul-Aug;3(4):160-7• La place du biofeedback dans le sport – Benjamin Dupont – Mémoire Master en Kinésithérapie – 2007-2008 – Institut Parnasse-Deux Alices• Evaluation du profil psychologique du stress sur une population étudiante et non pathologique : avant et après entraînement au biofeedback cardiorespiratoire versus relaxation – Mickaël Schneider et Stéfan Relland – Mémoire – Master en Kinésithérapie – 2009-2010 – Institut Parnasse-Deux Alices Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 47
  48. 48. Impact du champ électromagnétique du cœur sur le reste de l’organisme dont le cerveauRésonance entre la respiration et du rythme cardiaque 0,092 Hz Sécrétion ANP par le coeur Évitement, anxiolyse Pepps By Coaching - Ph. Drabs – droits de reproduction réservés 48

×