Activité jonglage à l'école Honoré Guyot de La Trinité
Bilan d'activité
au 01 juillet 2013
L'histoire de l'art est une par...
d’avant en arrière, oreille sur épaule),
• des poignets (main jointes, tourner les poignets dans tous les sens).
c. Étirem...
2. Tableau d'évaluation.
Les élèves ont été évalués sur l’initiation à la jonglerie selon le table ci après. L'évaluation ...
Symétrie A un comportement symétrique N’a pas un comportement symétrique.
Attitude avant de
commencer.
Attend quelques sec...
IV. Spectacle
Les animations se sont finalisées par un spectacle présenté sur la place de la Trinité le 14 juin par les él...
PROJET : Initiation au jonglage et aux arts du cirque en CLIS
• Points positifs et activités pédagogiques mises en oeuvre ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bilan jonglage cp ce2 et cliss

979 vues

Publié le

Publié dans : Sports
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
979
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bilan jonglage cp ce2 et cliss

  1. 1. Activité jonglage à l'école Honoré Guyot de La Trinité Bilan d'activité au 01 juillet 2013 L'histoire de l'art est une partie des enseignement du programme scolaire des écoles élémentaires : Les arts du cirque, par la diversité des approches proposées (corporelles, artistiques, techniques, comportementales, etc.), représentent un outil pédagogique spécifique Les classes de CP, Clis et Ce2 ont pu bénéficier de ces initiations. Ce sont donc 60 élèves qui, toutes l’année et une fois par semaine ont découvert et pratiqué les arts du cirque. I. Atteinte des objectif L'ensemble des élèves, les activités de cirque ont permis : • d'augmenter les pouvoirs moteurs : améliorer les capacités de perception, d’anticipation (perceptions kinesthésiques, attention visuelle, …) • développer les capacités physiques (tonicité, équilibre, …) • de développer des capacités affectives et relationnelles : communiquer et travailler avec les autres, rechercher et maîtriser le risque («l’exploit»), accepter de montrer aux autres, pouvoir regarder les autres, réaliser à plusieurs un numéro. • de développer des capacités cognitives : comprendre, mémoriser, créer en recherchant l’originalité. II. Les séances d'initiations II.1 Échauffement Les animations débutent toujours pas un échauffement de 15 min Dans un but de confrontation à un maximum de situations de manipulations, l’échauffement, étirements compris, doit intégrer l’usage des balles. L'intérêt de l'échauffement en jonglerie est de prévenir les courbatures dues aux crispations parasites au niveau des muscles dorsaux et de la nuque. Enfin, il est important d’atteindre un niveau de concentration optimal par une approche progressive de figures difficiles. Un lancer exécuté " à froid " est moins précis qu’un lancer exécuté après un échauffement des muscles du bras et de l’avant bras. a. Mise en action cardio-pulmonaire Activité mise en œuvre par des jeux mobilisant les actions cardio-pulmonaire. b. Mobilisation des articulations • mobilisation des articulations, • des épaules (moulinets de bras), • du coude (simuler un lancer à bras cassé, très souple), • du dos (exercices d’extension de la colonne et d’étirement des muscles intervertébraux), • du cou (6 mouvements possibles (oui, non, rotation menton sur poitrine, rotation autour de l’axe du nez, 1 Association Pou Nou Sa Jonglé 8, lot les cycas Quartier brin d'amour 97220 La Trinité SIRET : 539 578 203 00017 téléphone 0596961835 portable 0696184010
  2. 2. d’avant en arrière, oreille sur épaule), • des poignets (main jointes, tourner les poignets dans tous les sens). c. Étirements Les étirements seront ciblés sur la mobilisation de • la nuque, • du dos, • de la ceinture scapulaire. Nous avons travaillés sur des exercices de kinésiologie avec les conseils de kinésithérapeutes membres de l'association. II.2 Ateliers Les animations se déroulent sur deux ateliers « tournants » de 20 min L'apprentissage sera évolutif en fonction de la réception de chaque enfant. Une fiche de suivi du travail de l'enfant sera réalisée afin de savoir quels paramètres travailler d'une séance à l'autre pour atteindre les objectifs fixés. a. La technique de jonglage • Jouer avec des balles, des foulards, des anneaux, des bâtons. • Maîtriser et coordonner ses gestes. • Apprendre à jongler à deux. b. Autres techniques d'art de cirque • Diabolo. • Assiettes chinoises. • Bâton de diable. c. L’équilibre Évoluer sur des plans inclinés ou instables, maîtriser l’espace et le relief. • Rouleau américain. • Slac (équilibre sur corde ). • Monocycle. II.3. Fin de Leçon, retour au calme Cette étape de 15 minutes comprend : • Un retour au calme et une concentration sur la coordination et le dosage des lancers. • Des étirements seront à nouveau réalisés, en privilégiant les avant-bras et la nuque soumis à de fortes contractions parasites, ainsi que le dos, sollicité à chaque balle ramassée. • Des exercices de relaxation / respiration. III. Évaluation 1.bilan des compétences : Le tableau ci après indique les compétences demandées en niveau 1 acquises pas l'ensemble des élèves ( surlignée en jaune ) 2 Init iation aux balles
  3. 3. 2. Tableau d'évaluation. Les élèves ont été évalués sur l’initiation à la jonglerie selon le table ci après. L'évaluation régulière par observation permet de corriger le jonglage des enfants. 3
  4. 4. Symétrie A un comportement symétrique N’a pas un comportement symétrique. Attitude avant de commencer. Attend quelques secondes avant de démarrer, se concentre (regard porté sur les balles). Démarre dès qu’il est debout les balles dans la main (voire un peu avant). 1er lancer. Lance correctement la 1ère balle. Problème de hauteur. Problème de précision. 1er lancer complètement manqué. Posture générale du corps. Bon équilibre : corps droit, bien posté sur ses jambes. Bouge les jambes. Tourne le corps, avance une épaule. Regard. Au sommet de la trajectoire des balles. Vers les mains. Suivant les balles. Très variable. Qualité des lancers. Hauteur. Au niveau des yeux. Plus haut que la tête. Plus bas que la tête. Précision. Arrive dans la main réceptrice. Arrive près de la main réceptrice. Arrive un peu n’importe où. Lancer plus ou moins vertical. Par rapport à la balle précédente. Passe en dessous. Passe devant (plus loin de l’enfant que la balle précédente). Passe dessus. Passe un peu n’importe où, collisions. Mouvement de la main. Vu de face, main gauche : sens des aiguilles d’une montre, main droite sens inverse. Aller-retour d’en bas à l’extérieur vers le haut à l’intérieur. Part vers l’avant. Irrégulier. Trajectoire des balles. Sur un plan vertical face à l’enfant. Partant vers l’avant. Partant vers l’arrière. Désordonnée. Rythme des lancers. Rythme régulier (comme un métronome). Rythme régulier mais avec une différence entre droite et gauche. Rythme totalement irrégulier. Lance simultanément des deux mains (syncinésie). Qualité des réceptions. Réussite de la réception. Rattrape sans difficulté. Manque certaines réceptions, la balle rebondit sur la main. Touche la balle sans la rattraper. Ne touche pas la balle. Technique La balle arrive sur les doigts. La balle arrive dans la paume de la main. Zone. Au niveau des côtes. Au niveau de la taille. Au niveau des épaules. Allure générale. A l’aise, mouvements fluides. Crispé, mais relativement fluide. Mouvements saccadés, bataille un peu. Très désordonné (part un peu dans tous les sens). 4
  5. 5. IV. Spectacle Les animations se sont finalisées par un spectacle présenté sur la place de la Trinité le 14 juin par les élèves devant leur parents, familles et public de passage sur la place joyeuse d la ville de la Trinité. par un spectacle représenté par les élèves devant parents et amis. Objectifs : • Se mettre en scène − se présenter devant un public − réaliser une entrée et une sortie • Acquérir des savoir-faire pour les intégrer à un numéro. − mimer − des portés (lourd, léger, comique) • Concevoir des séquences particulières pour un numéro. − le jonglage raté − la chute programmée − l'exploit 5 Répétitions sur scéne Répétitions sur scéne
  6. 6. PROJET : Initiation au jonglage et aux arts du cirque en CLIS • Points positifs et activités pédagogiques mises en oeuvre : Ce projet a permis de travailler beaucoup de compétences du Socle Commun avec comme objectif : leur donner confiance en eux, améliorer leur estime de soi ainsi que la coopération au sein du groupe classe. C’est primordial avec les enfants aux besoins particuliers. En second plan, la motricité entre en jeux. Toutes ces manipulations de balles, d’accessoires ont permis à certains élèves d’ exploiter leur agilité et d’autres, ayant plus de difficultés, travailler cette motricité. D’un point de vue des compétences sociales et civiques, le groupe- classe s’est fédéré autour d’un projet commun ainsi que d’un but commun qui était le spectacle de fin d’année. Il a grandement coopéré (attendre son tour pour présenter sa prestation, encourager ses camarades, les motiver lors du spectacle et aider certains élèves à surmonter leurs peurs). C’était l’un des objectifs principaux du projet de la CLIS. Ceci a permis de montrer aux autres classes les compétences de certains enfants aux besoins particuliers dans ce domaine Compétences travaillées Activités / Compétences Compétences: Autonomie et initiative Maîtriser quelques conduites motrices comme lancer (les balles, le diabolo, le bâton du diable) pédaler (monocyle) Travailler en groupe, s’engager dans un projet : mise en œuvre du spectacle de fin d’année Se représenter son environnement proche, s’y repérer, s’y déplacer de façon adaptée : se repérer dans l’espace par rapport aux balles, au monocyle, au lancer des diabolos. Les compétences sociales et civiques (n° 6) -coopérer : apprendre à jongler avec les balles à deux. -s’entraider : monocycle, assiettes chinoises -respecter l’autre : ne pas se moquer mais l’encourager. Compétence (n°1) : Maîtrise de la langue : Copier un texte court sans erreur dans une écriture cursive lisible et avec une présentation soignée. - Connaître le vocabulaire spécifique des arts du cirque : clown, diabolo, bâton du diable, monocycle, assiette chinoise..... -Raconter aux correspondants le spectacle du jonglage. • Points négatifs : -Projet un peu trop fastidieux pour des élèves de la CLIS. Une année ne semble pas suffisante. (projet conte, travail sur le clown et l’expression corporelle). -Les enfants manquent de patience et se découragent vite face aux progrès qui se font petit à petit. -Etre plus rigoureux sur la mise en place de fiches de suivis : ne pas hésiter à y faire participer les élèves dans sa rédaction. -Faire plutôt deux séances par semaine sur 1 trimestre plutôt qu’une séance par semaine sur deux trimestres. Les progrès se font mieux ressentir. -Essayer de voir avec l’école pour investir dans du matériel de jonglage (constituer une valise) pour l’école afin de s’entraîner régulièrement. La directrice L’enseignante de la CLIS 6

×