Comment prendre en charge   la douleur de l’autre?              Public visé:     élèves aides soignants/elèves            ...
La seule douleur supportable,     c’est celle des autres…..                                            René Leriche       ...
La douleurQuelle définition?     S Pezeril / cours douleur/2012
La douleur« la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire réelle ou ...
Physiologie de la douleur         S Pezeril / cours douleur/2012
Phase I    Création      d’uncourant électrique        Stimulation        Thermique        Mécanique         Chimique     ...
Phase II                      TransmissionThermiqueMécaniqueChimique            Fibre A                                   ...
Phase III                         cortex                                                           cortex                 ...
traitement          Relaxation                   Conditionnement                                                         c...
Conséquences de la douleur         S Pezeril / cours douleur/2012
Conséquences physiologiquesRépercussions cardiovasculaires: augmentation de la tension artérielle,augmentation du poulsR...
Répercussion sur le métabolisme: augmentation de la glycémie, accélération du catabolisme des protéinesAutres:rougeur, p...
Conséquences psychologiquesStressAnxiétéAngoisse, appréhensionIrritabilité, agressivitéAgitationMémorisation +++    ...
Mémorisation de la douleur         S Pezeril / cours douleur/2012
douleur                mémorisation                              Phobie                             du dentiste          S...
Il n’y a pas d’accoutumance à           la douleur mais une               sensibilisation++           S Pezeril / cours do...
Comment reconnaître un patient        douloureux?           S Pezeril / cours douleur/2012
Expression du visage      S Pezeril / cours douleur/2012
Expression du corps     S Pezeril / cours douleur/2012
Expressions générales                                           Attention                                        chez l’en...
L’apparition de l’un de ces signes doit induire, chez le soignant, la notion de vécu douloureux de quelque chose. Il faud...
Quelles questions doit on se poser lorsqu’une personne présente une             douleur?             S Pezeril / cours do...
Le siége de la douleurIl va orienter grossièrement vers un organeLa douleur peut être à distance de l’organe malade     ...
Le typeDouleur aiguë: douleur présente depuis moins de trois moisDouleur chronique: entre 3 et 6 mois de persistance de ...
Les caractéristiquesCrampes: le plus souvent au niveau de l’estomacCoup de poignardDécharge électriqueBrûluresDouleur...
Intensité de la douleur       S Pezeril / cours douleur/2012
Échelles d’auto évaluation        ( a privilégier +++)     C’est le patient qui donne un                score à sa douleur...
Chez toute personne enmesure de comprendre et de                 s’exprimer         S Pezeril / cours douleur/2012
Échelle Numérique   Échelle Numérique          (EN)• Échelle la plus pratique : pas de support  – Le patient donne à sa do...
Échelle Visuelle     Échelle    Analogique (EVA)• Compréhension moins immédiate  – Ligne horizontale allant de «pas de dou...
Chez l’enfantS Pezeril / cours douleur/2012
Échelle des visages     S Pezeril / cours douleur/2012
Échelle visuelle                                   Analogique                                    Adaptée                  ...
S Pezeril / cours douleur/2012
Échelle des jetons                               Utilisée à partir de 4                                ans               ...
Chez la personne non       communicante   S Pezeril / cours douleur/2012
Échelles d’hétéro évaluation      C’est le soignant qui donne un   score à la douleur de la personne                      ...
Doloplus           S Pezeril / cours douleur/2012
ECPA       S Pezeril / cours douleur/2012
Algoplus           S Pezeril / cours douleur/2012
Autres items à recueillir     S Pezeril / cours douleur/2012
Répercussion de la douleurLimitation des activitésModification de l’appétitFatigueAgressivité, dépressionDévalorisati...
Votre rôle dans la prise en  charge de la douleur          S Pezeril / cours douleur/2012
Avant tout, prendre en compte toute manifestation douloureuse        « la douleur est ce que la        personne dit qu’el...
« La douleur est toujours subjective,c’est incontestablement une sensation perçue dans une ou plusieurs parties     du cor...
Signaler à l’IDE toute douleur présentée par un patient, en étant le plus précis possible dans la description de la doule...
La douleur induite par les                    soins      S Pezeril / cours douleur/2012
Les situations douloureuses Les soins techniques Les mobilisations Les soins d’hygiène Les pathologies : chirurgie, médeci...
La douleur induite par les soinsLa douleur provoquée par les soins peut aussi être le résultat de nombreuses petites « ag...
Comment prévenir la douleur provoquée par les soins?          S Pezeril / cours douleur/2012
     INFORMER LA PERSONNE SOIGNEE AVANT                 CHAQUE SOIN         Le stress et l ’inquiétude majorent la douleu...
Réfléchir - S’interroger : S’impliquer dans la sélection du matériel afin de choisir celui qui sera moins source de doule...
Réfléchir - S’interroger :Possibilité de signaler les zonesdouloureuses sur un schéma corporel, (àdisposition dans la cha...
Dessin sur schéma corporel préétabli             S Pezeril / cours douleur/2012
Réfléchir -   S’interroger :Savoir anticiper lesmobilisationsdouloureusesRespecter lamobilisation parrapport au tempsd’a...
Utiliser des moyensqui diminuent le stress :                   S Pezeril / cours douleur/2012
S Pezeril / cours douleur/2012
Utiliser des moyens qui diminuent le stressEncourager la relaxation, la diversionMaintenir le contact physique et verbal...
ConclusionSe remettre en cause dans son comportement et dans ses pratiquesTravailler en équipe et non en individuel: toujo...
« Souvenons-nous que le soulagement de ladouleur, impératif éthique pour tout soignant,a pour double objectif le mieux-êtr...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours douleur as 2012

7 822 vues

Publié le

cours prise en charge de la douleur à destination des élèves aides soignants et ambulanciers

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 822
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
13
Actions
Partages
0
Téléchargements
122
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours douleur as 2012

  1. 1. Comment prendre en charge la douleur de l’autre? Public visé: élèves aides soignants/elèves ambulanciers S Pezeril / cours douleur/2012
  2. 2. La seule douleur supportable, c’est celle des autres….. René Leriche S Pezeril / cours douleur/2012
  3. 3. La douleurQuelle définition? S Pezeril / cours douleur/2012
  4. 4. La douleur« la douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable liée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrit en terme d’une telle lésion ». IASP ( International Study of Pain) S Pezeril / cours douleur/2012
  5. 5. Physiologie de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  6. 6. Phase I Création d’uncourant électrique Stimulation Thermique Mécanique Chimique stimulus Peau viscères S Pezeril / cours douleur/2012
  7. 7. Phase II TransmissionThermiqueMécaniqueChimique Fibre A Moellestimulus Substance P épinière Fibre C S Pezeril / cours douleur/2012
  8. 8. Phase III cortex cortex Perception de La douleurThermiqueMécaniqueChimique Fibre A Moellestimulus Substance P épinière Fibre C S Pezeril / cours douleur/2012
  9. 9. traitement Relaxation Conditionnement cortex cortex HypnoseThermiqueMécaniqueChimique Fibre A Moelle antalgiquesstimulus Substance P épinière Fibre C S Pezeril / cours douleur/2012
  10. 10. Conséquences de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  11. 11. Conséquences physiologiquesRépercussions cardiovasculaires: augmentation de la tension artérielle,augmentation du poulsRépercussion sur la fonction respiratoire:Augmentation de la fréquence respiratoire, risque d’encombrement S Pezeril / cours douleur/2012
  12. 12. Répercussion sur le métabolisme: augmentation de la glycémie, accélération du catabolisme des protéinesAutres:rougeur, pâleur, sueurs, tremblements S Pezeril / cours douleur/2012
  13. 13. Conséquences psychologiquesStressAnxiétéAngoisse, appréhensionIrritabilité, agressivitéAgitationMémorisation +++ S Pezeril / cours douleur/2012
  14. 14. Mémorisation de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  15. 15. douleur mémorisation Phobie du dentiste S Pezeril / cours douleur/2012
  16. 16. Il n’y a pas d’accoutumance à la douleur mais une sensibilisation++ S Pezeril / cours douleur/2012
  17. 17. Comment reconnaître un patient douloureux? S Pezeril / cours douleur/2012
  18. 18. Expression du visage S Pezeril / cours douleur/2012
  19. 19. Expression du corps S Pezeril / cours douleur/2012
  20. 20. Expressions générales Attention chez l’enfant et la personne âgée S Pezeril / cours douleur/2012
  21. 21. L’apparition de l’un de ces signes doit induire, chez le soignant, la notion de vécu douloureux de quelque chose. Il faudra alors agir rapidement pour en comprendre la ou les raisons afin de soulager au mieux le patient S Pezeril / cours douleur/2012
  22. 22. Quelles questions doit on se poser lorsqu’une personne présente une douleur? S Pezeril / cours douleur/2012
  23. 23. Le siége de la douleurIl va orienter grossièrement vers un organeLa douleur peut être à distance de l’organe malade S Pezeril / cours douleur/2012
  24. 24. Le typeDouleur aiguë: douleur présente depuis moins de trois moisDouleur chronique: entre 3 et 6 mois de persistance de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  25. 25. Les caractéristiquesCrampes: le plus souvent au niveau de l’estomacCoup de poignardDécharge électriqueBrûluresDouleur pulsativeFourmillementsPiqûreBroiementAnxiété ( douleur majorée) S Pezeril / cours douleur/2012
  26. 26. Intensité de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  27. 27. Échelles d’auto évaluation ( a privilégier +++) C’est le patient qui donne un score à sa douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  28. 28. Chez toute personne enmesure de comprendre et de s’exprimer S Pezeril / cours douleur/2012
  29. 29. Échelle Numérique Échelle Numérique (EN)• Échelle la plus pratique : pas de support – Le patient donne à sa douleur une note de 0 à 10 9 S Pezeril / cours douleur/2012
  30. 30. Échelle Visuelle Échelle Analogique (EVA)• Compréhension moins immédiate – Ligne horizontale allant de «pas de douleur» à «douleur maximale imaginable» • Le patient fait une croix sur léchelle • La distance entre «douleur maximale imaginable » et la croix = score de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012 10
  31. 31. Chez l’enfantS Pezeril / cours douleur/2012
  32. 32. Échelle des visages S Pezeril / cours douleur/2012
  33. 33. Échelle visuelle Analogique Adaptée À L’enfantS Pezeril / cours douleur/2012
  34. 34. S Pezeril / cours douleur/2012
  35. 35. Échelle des jetons Utilisée à partir de 4 ans « chaque jeton est un morceau de douleur, prend autant de jetons que tu as mal » S Pezeril / cours douleur/2012
  36. 36. Chez la personne non communicante S Pezeril / cours douleur/2012
  37. 37. Échelles d’hétéro évaluation C’est le soignant qui donne un score à la douleur de la personne soignée S Pezeril / cours douleur/2012
  38. 38. Doloplus S Pezeril / cours douleur/2012
  39. 39. ECPA S Pezeril / cours douleur/2012
  40. 40. Algoplus S Pezeril / cours douleur/2012
  41. 41. Autres items à recueillir S Pezeril / cours douleur/2012
  42. 42. Répercussion de la douleurLimitation des activitésModification de l’appétitFatigueAgressivité, dépressionDévalorisation sociale par perte ou diminution d’activité, performance S Pezeril / cours douleur/2012
  43. 43. Votre rôle dans la prise en charge de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  44. 44. Avant tout, prendre en compte toute manifestation douloureuse « la douleur est ce que la personne dit qu’elle est, et existe où elle le dit » CROIRE la plainte S Pezeril / cours douleur/2012
  45. 45. « La douleur est toujours subjective,c’est incontestablement une sensation perçue dans une ou plusieurs parties du corps, désagréable, source d’inconfort et, de ce fait, expérience émotionnelle difficile à vivre. » Docteur François BOURREAU S Pezeril / cours douleur/2012
  46. 46. Signaler à l’IDE toute douleur présentée par un patient, en étant le plus précis possible dans la description de la douleurÉvaluer l’intensité de la douleur sans jugement de valeur et observer l’expression non verbale de la douleur S Pezeril / cours douleur/2012
  47. 47. La douleur induite par les soins S Pezeril / cours douleur/2012
  48. 48. Les situations douloureuses Les soins techniques Les mobilisations Les soins d’hygiène Les pathologies : chirurgie, médecine… La fin de vie S Pezeril / cours douleur/2012
  49. 49. La douleur induite par les soinsLa douleur provoquée par les soins peut aussi être le résultat de nombreuses petites « agressions » du corps qui, prises de façon isolée, ne constituent pas une douleur insupportable. Mais l’accumulation quotidienne de toutes ces sensations désagréables peut, si on n’y prend garde, être source d’une douleur que le patient ne peut plus supporter S Pezeril / cours douleur/2012
  50. 50. Comment prévenir la douleur provoquée par les soins? S Pezeril / cours douleur/2012
  51. 51.  INFORMER LA PERSONNE SOIGNEE AVANT CHAQUE SOIN Le stress et l ’inquiétude majorent la douleur.La personne soignée a le droit de savoir ce qui va se passer et ce qu’elle risque de ressentir. RASSURER et DEVELOPPER UN CLIMAT DE CONFIANCE OBTENIR LA COOPERATION DE LA PERSONNE SOIGNEE S Pezeril / cours douleur/2012
  52. 52. Réfléchir - S’interroger : S’impliquer dans la sélection du matériel afin de choisir celui qui sera moins source de douleur. Installer confortablement la personne soignée (cela suppose parfois de s’adjoindre une aide). S Pezeril / cours douleur/2012
  53. 53. Réfléchir - S’interroger :Possibilité de signaler les zonesdouloureuses sur un schéma corporel, (àdisposition dans la chambre, par exemple), afind ’éviter les manipulations intempestives etprotéger la zone douloureuse. S Pezeril / cours douleur/2012
  54. 54. Dessin sur schéma corporel préétabli S Pezeril / cours douleur/2012
  55. 55. Réfléchir - S’interroger :Savoir anticiper lesmobilisationsdouloureusesRespecter lamobilisation parrapport au tempsd’action desantalgiques S Pezeril / cours douleur/2012
  56. 56. Utiliser des moyensqui diminuent le stress : S Pezeril / cours douleur/2012
  57. 57. S Pezeril / cours douleur/2012
  58. 58. Utiliser des moyens qui diminuent le stressEncourager la relaxation, la diversionMaintenir le contact physique et verbal S Pezeril / cours douleur/2012
  59. 59. ConclusionSe remettre en cause dans son comportement et dans ses pratiquesTravailler en équipe et non en individuel: toujours s’informer auprès de l’équipe soignante avant de mobiliser un patientÉcouter l’autreReplacer le patient au centre de nos préoccupations de soignants. S Pezeril / cours douleur/2012
  60. 60. « Souvenons-nous que le soulagement de ladouleur, impératif éthique pour tout soignant,a pour double objectif le mieux-être du malademais aussi le maintien de la dignité de lapersonne humaine, en préservant l’intégrité deses capacités relationnelles »Professeur Patrice QUENEAUAcadémie de Médecine S Pezeril / cours douleur/2012

×