SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
ficheconseil
VILLA TYPOLOGIE N°8
1.CAPACITÉDʼÉVOLUTIONDUBÂTIMENT
Supporte bien les agrandissements (adjonction de garage,
transformation de garage en pièces de vie...) mais plus difficilement
les transformations radicales d’aspect.
Les espaces extérieurs (dans lesquels les occupants s’investissent
beaucoup en général) peuvent être le support d’interventions
intéressantes surtout pour le confort d’été (treilles, pergola, ...).
2.ENTRÉESDANSLEPROJET
Les entrées suivantes appartiennent à un des 7 thèmes présentés
dans l’outil, pouvant amener à la réalisation de travaux, sur cette
typologie d’habitation
CONFORT THERMIQUE ÉTÉ / HIVER
Thermique d’hiver : système de chauffage inefficace, manque
d’isolation, fuites d’air, effet de parois froides.
Thermique d’été : surchauffe des parties en combles, baies
exposées non protégées, apports internes.
RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE
Système de chauffage inefficace.
ADAPTATION AU VIEILLISSEMENT, ACCESSIBILITÉ
Logement sur plusieurs niveaux.
Adaptation de la distribution du logement, salle d’eau malcommode.
QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR
Défaut de ventilation.
AMÉNAGER AGRANDIR EMBELLIR
Modernisation, rénovation du logement.
DÉSORDRE SUR LE BÂTI, LES RÉSEAUX, LES ÉQUIPEMENTS
Réseaux vétustes, présence d’amiante, plomb...
CONFORT ACOUSTIQUE, VISUEL
Remplacement des menuiseries pour gêne acoustique.
3.FACTEURHUMAIN
3.1.TYPEDʼOCCUPATION
Occupation très fréquente par le propriétaire (89% en 2008).
35% des propriétaires ont entre 40 et 54 ans et 51% entre 55 et
79 ans.
Réalisé par Avec le soutien de en partenariat avec
3.2.USAGESETCOMPORTEMENTSEXISTANTS
L’âge de l’occupant est un facteur important à prendre
en compte dans les prescriptions, une partie d’entre
eux étant très âgés.
3.3.CONSEILAUCHOIXDESTRAVAUX
Le bouquet de travaux proposé devra être nuancé
selon le profil de l’occupant (âge, ressources,
comportements, le type de matériel installé
demandant plus ou moins d’interventions).
4.RECOMMANDATIONS
4.1.SOLUTIONSCULTURELLESDERÉFÉRENCE
La construction ou la réhabilitation de
bâtiments dans le contexte particulier du pourtour
méditerranéen implique des adaptations spécifiques
au climat d’une part, aux modes d’habiter et aux
manières de construire d’autre part.
Ces particularités dans l’emploi des matériaux ou
dans l’usage des habitations, nous les avons appelées
solutions culturelles de référence, elles permettent,
si on s’emploie à les comprendre et à les appliquer, de
rendre plus efficaces (en terme énergétique bien sûr
mais aussi économique et de confort) notre manière
d’habiter en méditerranée.
Pendant la période chaude :
il faut se protéger du rayonnement solaire direct dans
le logement : c’est le rôle des arbres de haute tige
devant les façades sud, des treilles, des pergolas, des
canisses, des rideaux extérieurs ou des stores devant
les portes vitrées, des voiles d’ombrages...
Mais aussi éviter que l’air chaud n’entre ou que la
chaleur ne soit transmise par les façades et toitures,
c’est le rôle des fenêtres fermées aux heures chaudes
dès le matin jusqu’à tard le soir, des combles non
habités et très ventilés, et dans la période moderne
de l’isolation… mais aussi des sols extérieurs de
couleurs claires qui absorbent moins le rayonnement
et par là la chaleur .
Pour rester confortable il faut également minimiser la
création de chaleur à l’intérieur c’est pourquoi il faut
éviter de faire la cuisine trop longtemps (et manger
froid!!), attention également à tous les appareils qui
produisent de la chaleur, y compris l’éclairage.
Et quand avec le soir la fraîcheur arrive il s’agit de
dissiper la chaleur emprisonnée à l’intérieur, c’est le
rôle des fenêtres ouvertes la nuit dans les logements
traversants (ouverts sur plusieurs façades), des
ventilateurs, des brasseurs d’air au plafond.
Et quand il s’agit de refroidir l’air ambiant, on peut
utiliser les plantes (évapotranspiration), arroser
les abords de la maison, et sortir les glaçons (avec
modération bien sûr!).
Pendant la période froide :
En hiver, il s’agit au contraire de capter au mieux
les rayons du soleil et de les faire entrer dans le
logement, c’est le rôle des ouvertures plus larges
en façades sud, des vérandas, des serres, et des
panneaux solaires pour la production d’énergie ou
d’eau chaude sanitaire.
L’autre enjeu majeur est de conserver la chaleur
captée ainsi que celle produite par le système de
chauffage, cela passe évidemment par l’isolation
performante des parois, mais aussi par la limitation
des effets de parois froides avec des rideaux lourds,
des tentures, des tapis… Il convient aussi de se
protéger du vent en limitant les ouvertures exposées,
en plantant des haies au nord, mais aussi en traitant
les fuites d’air par les menuiseries anciennes qui sont
des sources d’inconfort, là aussi les volets ont un
rôle à jouer (attention toutefois pas de menuiseries
étanches sans un système de ventilation performant).
Par ailleurs il est crucial de bien répartir la chaleur
dans le logement, en évitant les longs couloirs, en uti-
lisant des espaces tampons non chauffés qui isolent le
logement du froid extérieur.
Enfin il est important de prévoir de stocker la chaleur
présente, c’est possible en utilisant l’inertie du bâti
(plancher, doublage lourd), dans ce cas la masse de
la maçonnerie ou du dallage accumule puis restitue
la chaleur
4.2.RECOMMANDATIONGÉNÉRALESETTECHNIQUES
Si l’enveloppe du bâtiment est rendue étanche à
l’air, mettre en œuvre une ventilation hygiénique,
nécessaire au confort des occupants et à la pérennité
du bâti.
Etre vigilant au traitement des ponts thermiques en
cas d’isolation des façades.
Maintenir tout ou partie de l’inertie, ou création, si
possible.
4.3.CONFORTDʼÉTÉ
Attention à maintenir l’inertie de parois lourdes,
à isoler les toitures pour éviter les surchauffes, à
utiliser la végétation comme protection solaire (arbres
de hautes tiges à feuille caduques devant la façade
sud, treille…), à utiliser des protections solaires
devant les menuiseries extérieures (stores bannes...).
4.4.MAÎTRISEDELADEMANDEENÉLECTRICITÉ
LAVAGE
Une grande partie de l’énergie sert à chauffer l’eau de
la machine. Un cycle à 30°C qui consommera moins et
est suffisant pour les tâches courantes.
Le sèche-linge est un appareil énergivore. Moins il
tourne, mieux votre portefeuille se portera. Profiter
du soleil et du vent pour faire sécher le linge à
l’extérieur.
Demandez à votre électricien d’asservir vote cumulus
aux heures creuses.
Si vous partez en vacances, pensez à arrêter votre
chauffe-eau.
POSTE FROID
Positionnez vos appareils de froid le plus loin possible
des sources de chaleur (four, cuisinière, fenêtre
ensoleillée, radiateurs…).
Si vous le pouvez, laissez un espace d’au moins 10 cm
entre le mur et le réfrigérateur pour que la chaleur
s’évacue correctement.
La température idéale du réfrigérateur se situe entre
4 et 5°C. Mettez un thermomètre dans un verre d’eau,
au milieu de celui-ci pendant une nuit et ajustez la
température en conséquence.
La température idéale du congélateur est de - 18°C.
En dégivrant votre congélateur tous les 3 mois, vous
réaliserez une économie d’au moins 50%.
AUDIOVISUEL / HIFI
En programmant votre ordinateur pour que la veille
s’enclenche rapidement, vous économiserez de
l’énergie et allongerez la durée de vie de votre
ordinateur.
Débranchez les chargeurs qui ne servent pas. Vous
rallongerez leur durée de vie et éviterez de gaspiller
de l’énergie.
VEILLES
Supprimez les veilles de vos appareils en les branchant
sur une multiprise. Vous pourrez ainsi couper toutes
les veilles en un clic.
CUISSON
Mettre un couvercle lors de la cuisson permet
d’économiser 25 à 30% d’énergie.
Les plaques de cuisson (sauf induction) et fours
continuent à chauffer lorsqu’on les arrête. Profitez
de cette chaleur en coupant four ou plaques quelques
minutes avant la fin de cuisson.
Préférez décongeler vos aliments dans le réfrigérateur
plutôt qu’au micro-onde. Anticipez vos repas vous
économisera l’utilisation du micro-onde et rafraichira
votre frigo.
4.5.ÉCONOMIESDʼEAU
Pression d’adduction d’eau à 3 bars
Equipez vos robinets de réducteur de débit (ou
éco-mousseurs).
Utiliser une douchette économique (douchette à
turbulence,…) réduit les consommations d’environ
50%.
Si vos toilettes le permettent, installez une chasse
d’eau double débit. Sinon, vous pouvez réduire le
volume d’eau dans la chasse en immergeant une
bouteille en plastique remplie d’eau.
Posez un bac sous la gouttière pour récupérer l’eau de
pluie. Elle pourra servir à arroser les plantes ou laver
la voiture.
Vous pouvez utiliser un bac pour faire la vaisselle. Cela
évitera de laisser couler l’eau en permanence.

Contenu connexe

Tendances

Isolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéIsolation & etanchéité
Isolation & etanchéité
Sami Sahli
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
Sami Sahli
 
Systeme solaire passif
Systeme solaire passifSysteme solaire passif
Systeme solaire passif
Sami Sahli
 
Energie solaire
Energie solaireEnergie solaire
Energie solaire
Sami Sahli
 
Guide des bonnes pratiques
Guide des bonnes pratiquesGuide des bonnes pratiques
Guide des bonnes pratiques
capitalenergy
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
gearanswer5
 

Tendances (19)

Toiture terrasse chaude et végétalisation - CNDB & CODFAB
Toiture terrasse chaude et végétalisation - CNDB & CODFABToiture terrasse chaude et végétalisation - CNDB & CODFAB
Toiture terrasse chaude et végétalisation - CNDB & CODFAB
 
Type de toiture terrasse et étanchéité
Type de  toiture terrasse  et  étanchéitéType de  toiture terrasse  et  étanchéité
Type de toiture terrasse et étanchéité
 
Isolation d une batiment
Isolation d une batimentIsolation d une batiment
Isolation d une batiment
 
Construction
ConstructionConstruction
Construction
 
Confort 01
Confort 01Confort 01
Confort 01
 
Isolation & etanchéité
Isolation & etanchéitéIsolation & etanchéité
Isolation & etanchéité
 
Guide maison-passive-hl
Guide maison-passive-hlGuide maison-passive-hl
Guide maison-passive-hl
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
 
Guide toitures végétalisées
Guide toitures végétaliséesGuide toitures végétalisées
Guide toitures végétalisées
 
Pergola Bio Climatica Saxun
Pergola Bio Climatica SaxunPergola Bio Climatica Saxun
Pergola Bio Climatica Saxun
 
Systeme solaire passif
Systeme solaire passifSysteme solaire passif
Systeme solaire passif
 
Folleto fachadas
Folleto fachadasFolleto fachadas
Folleto fachadas
 
Jto2020 14oct atelier bergerie
Jto2020 14oct atelier bergerieJto2020 14oct atelier bergerie
Jto2020 14oct atelier bergerie
 
Energie solaire
Energie solaireEnergie solaire
Energie solaire
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
 
Maison écolo.maison energie passive,matériaux
Maison écolo.maison energie passive,matériauxMaison écolo.maison energie passive,matériaux
Maison écolo.maison energie passive,matériaux
 
Guide des bonnes pratiques
Guide des bonnes pratiquesGuide des bonnes pratiques
Guide des bonnes pratiques
 
Construire une Maison Bois BBC
Construire une Maison Bois BBCConstruire une Maison Bois BBC
Construire une Maison Bois BBC
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
 

En vedette

Manuel belgrano Federico Feijoó
Manuel belgrano Federico FeijoóManuel belgrano Federico Feijoó
Manuel belgrano Federico Feijoó
samurailui
 
Un poco de historia
Un poco de historiaUn poco de historia
Un poco de historia
Edgar Milian
 
Manuel Belgrano - 5 º B - Luisina Machado
Manuel Belgrano - 5 º B - Luisina MachadoManuel Belgrano - 5 º B - Luisina Machado
Manuel Belgrano - 5 º B - Luisina Machado
samurailui
 
Sustentacion proyecto 3
Sustentacion proyecto 3Sustentacion proyecto 3
Sustentacion proyecto 3
Wendy Espinoza
 
Sustentacion proyecto 3 intro
Sustentacion proyecto 3 introSustentacion proyecto 3 intro
Sustentacion proyecto 3 intro
patty17_35
 
Power point aplicacion interactiva
Power point aplicacion interactivaPower point aplicacion interactiva
Power point aplicacion interactiva
olgaberenice
 
Reservas y recepción hotelera
Reservas y recepción hoteleraReservas y recepción hotelera
Reservas y recepción hotelera
dangernena
 
Computación dispositivos
Computación dispositivosComputación dispositivos
Computación dispositivos
lunmart
 
Liquid nitrogen
Liquid nitrogenLiquid nitrogen
Liquid nitrogen
nkibwe
 
Manuel Belgrano - Facundo 5º A
Manuel Belgrano  - Facundo 5º AManuel Belgrano  - Facundo 5º A
Manuel Belgrano - Facundo 5º A
samurailui
 

En vedette (20)

Manuel belgrano Federico Feijoó
Manuel belgrano Federico FeijoóManuel belgrano Federico Feijoó
Manuel belgrano Federico Feijoó
 
Un poco de historia
Un poco de historiaUn poco de historia
Un poco de historia
 
Le trading media
Le trading mediaLe trading media
Le trading media
 
Manuel Belgrano - 5 º B - Luisina Machado
Manuel Belgrano - 5 º B - Luisina MachadoManuel Belgrano - 5 º B - Luisina Machado
Manuel Belgrano - 5 º B - Luisina Machado
 
Sustentacion proyecto 3
Sustentacion proyecto 3Sustentacion proyecto 3
Sustentacion proyecto 3
 
Sustentacion proyecto 3 intro
Sustentacion proyecto 3 introSustentacion proyecto 3 intro
Sustentacion proyecto 3 intro
 
Cartas disparate
Cartas disparateCartas disparate
Cartas disparate
 
L.E.A.D - Action Plan
L.E.A.D -  Action PlanL.E.A.D -  Action Plan
L.E.A.D - Action Plan
 
Propuesta que va
Propuesta que vaPropuesta que va
Propuesta que va
 
Power point aplicacion interactiva
Power point aplicacion interactivaPower point aplicacion interactiva
Power point aplicacion interactiva
 
Reservas y recepción hotelera
Reservas y recepción hoteleraReservas y recepción hotelera
Reservas y recepción hotelera
 
Computación dispositivos
Computación dispositivosComputación dispositivos
Computación dispositivos
 
Edulink (grupo 5) actividad mapas mentales
Edulink (grupo 5) actividad mapas mentalesEdulink (grupo 5) actividad mapas mentales
Edulink (grupo 5) actividad mapas mentales
 
Telemedicina
TelemedicinaTelemedicina
Telemedicina
 
hardware y software
hardware y softwarehardware y software
hardware y software
 
3 maelt
3 maelt3 maelt
3 maelt
 
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eauListe des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
Liste des communes du Nord-Pas-de-Calais > à 4 μg/L de perchlorates dans l’eau
 
Liquid nitrogen
Liquid nitrogenLiquid nitrogen
Liquid nitrogen
 
Manuel Belgrano - Facundo 5º A
Manuel Belgrano  - Facundo 5º AManuel Belgrano  - Facundo 5º A
Manuel Belgrano - Facundo 5º A
 
La TELESEC
La TELESECLa TELESEC
La TELESEC
 

Similaire à Fiche conseil reno_villa

Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
lossconga9
 
éNergie durable
éNergie durableéNergie durable
éNergie durable
Sami Sahli
 
Isolation de toiture
Isolation de toitureIsolation de toiture
Isolation de toiture
lossconga9
 
isoler Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...
isoler  Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...isoler  Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...
isoler Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...
HadJer61
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
Sami Sahli
 

Similaire à Fiche conseil reno_villa (20)

Confort thérmique
Confort thérmiqueConfort thérmique
Confort thérmique
 
Isolation
IsolationIsolation
Isolation
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
 
éNergie durable
éNergie durableéNergie durable
éNergie durable
 
Isolation de toiture
Isolation de toitureIsolation de toiture
Isolation de toiture
 
isoler Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...
isoler  Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...isoler  Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...
isoler Un bâtiment mal isolé laisse s’échapper la chaleur en hiver et perd r...
 
thermique_du_batiment/thermique bâtiment
thermique_du_batiment/thermique bâtimentthermique_du_batiment/thermique bâtiment
thermique_du_batiment/thermique bâtiment
 
Confort d’été et climatisation
Confort d’été et climatisation Confort d’été et climatisation
Confort d’été et climatisation
 
Isolant
IsolantIsolant
Isolant
 
Le confort.pptx
Le confort.pptxLe confort.pptx
Le confort.pptx
 
Isolant mince
Isolant minceIsolant mince
Isolant mince
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
 
Isolationthermique
Isolationthermique Isolationthermique
Isolationthermique
 
Isolant
IsolantIsolant
Isolant
 
Isolation de toiture
Isolation de toitureIsolation de toiture
Isolation de toiture
 
Isolation
IsolationIsolation
Isolation
 
Isolant
IsolantIsolant
Isolant
 
Guide Pratique Isolation Logement par ADEME
Guide Pratique Isolation Logement par ADEMEGuide Pratique Isolation Logement par ADEME
Guide Pratique Isolation Logement par ADEME
 
Isolan
IsolanIsolan
Isolan
 

Plus de MAQ-AGIR-PACA

Kit evenementiel zerodechet
Kit evenementiel zerodechetKit evenementiel zerodechet
Kit evenementiel zerodechet
MAQ-AGIR-PACA
 
Mp2013 démarche dd - bilan
Mp2013   démarche dd - bilanMp2013   démarche dd - bilan
Mp2013 démarche dd - bilan
MAQ-AGIR-PACA
 

Plus de MAQ-AGIR-PACA (20)

RDV eco entrepreneurs-31mai-marseille
RDV eco entrepreneurs-31mai-marseilleRDV eco entrepreneurs-31mai-marseille
RDV eco entrepreneurs-31mai-marseille
 
Formation Ecologie Industrielle et Territoriale ADEME-REGION PACA
Formation Ecologie Industrielle et Territoriale ADEME-REGION PACAFormation Ecologie Industrielle et Territoriale ADEME-REGION PACA
Formation Ecologie Industrielle et Territoriale ADEME-REGION PACA
 
Kit evenementiel zerodechet
Kit evenementiel zerodechetKit evenementiel zerodechet
Kit evenementiel zerodechet
 
2015.04.aa p ecologie industrielle
2015.04.aa p ecologie industrielle2015.04.aa p ecologie industrielle
2015.04.aa p ecologie industrielle
 
Tuto filmer avec smart phone, quelques règles de tournage
Tuto filmer avec smart phone, quelques règles de tournageTuto filmer avec smart phone, quelques règles de tournage
Tuto filmer avec smart phone, quelques règles de tournage
 
Tuto animer demarches participatives
Tuto animer demarches participativesTuto animer demarches participatives
Tuto animer demarches participatives
 
Aap bâtiments performants paca 2014
Aap bâtiments performants paca 2014Aap bâtiments performants paca 2014
Aap bâtiments performants paca 2014
 
Vademecum ecocomm
Vademecum ecocommVademecum ecocomm
Vademecum ecocomm
 
Criteres de subvention region ademe 2014
Criteres de subvention region ademe 2014Criteres de subvention region ademe 2014
Criteres de subvention region ademe 2014
 
Dossier subvention region ademe 2014
Dossier subvention region ademe 2014Dossier subvention region ademe 2014
Dossier subvention region ademe 2014
 
Appel à projets Valorisation des Bonnes Pratiques Energétiques- ADEME/Région ...
Appel à projets Valorisation des Bonnes Pratiques Energétiques- ADEME/Région ...Appel à projets Valorisation des Bonnes Pratiques Energétiques- ADEME/Région ...
Appel à projets Valorisation des Bonnes Pratiques Energétiques- ADEME/Région ...
 
Etude de l’impact environnemental de gobelets réutilisables dans les évènemen...
Etude de l’impact environnemental de gobelets réutilisables dans les évènemen...Etude de l’impact environnemental de gobelets réutilisables dans les évènemen...
Etude de l’impact environnemental de gobelets réutilisables dans les évènemen...
 
Aides batiments 2014
Aides batiments 2014Aides batiments 2014
Aides batiments 2014
 
Appel à projets lutte contre le gaspillage alimentaire
Appel à projets lutte contre le gaspillage alimentaireAppel à projets lutte contre le gaspillage alimentaire
Appel à projets lutte contre le gaspillage alimentaire
 
Guide valorisation
Guide valorisationGuide valorisation
Guide valorisation
 
Bilan pris eie
Bilan pris eieBilan pris eie
Bilan pris eie
 
Formation veille.pdf
Formation veille.pdfFormation veille.pdf
Formation veille.pdf
 
Mp2013 démarche dd - bilan
Mp2013   démarche dd - bilanMp2013   démarche dd - bilan
Mp2013 démarche dd - bilan
 
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetique
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetiqueFinancement Collectivites Laureates pour la transition energetique
Financement Collectivites Laureates pour la transition energetique
 
Poste d'ecodiagnostiqueur
Poste d'ecodiagnostiqueurPoste d'ecodiagnostiqueur
Poste d'ecodiagnostiqueur
 

Fiche conseil reno_villa

  • 1. ficheconseil VILLA TYPOLOGIE N°8 1.CAPACITÉDʼÉVOLUTIONDUBÂTIMENT Supporte bien les agrandissements (adjonction de garage, transformation de garage en pièces de vie...) mais plus difficilement les transformations radicales d’aspect. Les espaces extérieurs (dans lesquels les occupants s’investissent beaucoup en général) peuvent être le support d’interventions intéressantes surtout pour le confort d’été (treilles, pergola, ...). 2.ENTRÉESDANSLEPROJET Les entrées suivantes appartiennent à un des 7 thèmes présentés dans l’outil, pouvant amener à la réalisation de travaux, sur cette typologie d’habitation CONFORT THERMIQUE ÉTÉ / HIVER Thermique d’hiver : système de chauffage inefficace, manque d’isolation, fuites d’air, effet de parois froides. Thermique d’été : surchauffe des parties en combles, baies exposées non protégées, apports internes. RÉDUIRE LA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Système de chauffage inefficace. ADAPTATION AU VIEILLISSEMENT, ACCESSIBILITÉ Logement sur plusieurs niveaux. Adaptation de la distribution du logement, salle d’eau malcommode. QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR Défaut de ventilation. AMÉNAGER AGRANDIR EMBELLIR Modernisation, rénovation du logement. DÉSORDRE SUR LE BÂTI, LES RÉSEAUX, LES ÉQUIPEMENTS Réseaux vétustes, présence d’amiante, plomb... CONFORT ACOUSTIQUE, VISUEL Remplacement des menuiseries pour gêne acoustique. 3.FACTEURHUMAIN 3.1.TYPEDʼOCCUPATION Occupation très fréquente par le propriétaire (89% en 2008). 35% des propriétaires ont entre 40 et 54 ans et 51% entre 55 et 79 ans. Réalisé par Avec le soutien de en partenariat avec
  • 2. 3.2.USAGESETCOMPORTEMENTSEXISTANTS L’âge de l’occupant est un facteur important à prendre en compte dans les prescriptions, une partie d’entre eux étant très âgés. 3.3.CONSEILAUCHOIXDESTRAVAUX Le bouquet de travaux proposé devra être nuancé selon le profil de l’occupant (âge, ressources, comportements, le type de matériel installé demandant plus ou moins d’interventions). 4.RECOMMANDATIONS 4.1.SOLUTIONSCULTURELLESDERÉFÉRENCE La construction ou la réhabilitation de bâtiments dans le contexte particulier du pourtour méditerranéen implique des adaptations spécifiques au climat d’une part, aux modes d’habiter et aux manières de construire d’autre part. Ces particularités dans l’emploi des matériaux ou dans l’usage des habitations, nous les avons appelées solutions culturelles de référence, elles permettent, si on s’emploie à les comprendre et à les appliquer, de rendre plus efficaces (en terme énergétique bien sûr mais aussi économique et de confort) notre manière d’habiter en méditerranée. Pendant la période chaude : il faut se protéger du rayonnement solaire direct dans le logement : c’est le rôle des arbres de haute tige devant les façades sud, des treilles, des pergolas, des canisses, des rideaux extérieurs ou des stores devant les portes vitrées, des voiles d’ombrages... Mais aussi éviter que l’air chaud n’entre ou que la chaleur ne soit transmise par les façades et toitures, c’est le rôle des fenêtres fermées aux heures chaudes dès le matin jusqu’à tard le soir, des combles non habités et très ventilés, et dans la période moderne de l’isolation… mais aussi des sols extérieurs de couleurs claires qui absorbent moins le rayonnement et par là la chaleur . Pour rester confortable il faut également minimiser la création de chaleur à l’intérieur c’est pourquoi il faut éviter de faire la cuisine trop longtemps (et manger froid!!), attention également à tous les appareils qui produisent de la chaleur, y compris l’éclairage. Et quand avec le soir la fraîcheur arrive il s’agit de dissiper la chaleur emprisonnée à l’intérieur, c’est le rôle des fenêtres ouvertes la nuit dans les logements traversants (ouverts sur plusieurs façades), des ventilateurs, des brasseurs d’air au plafond. Et quand il s’agit de refroidir l’air ambiant, on peut utiliser les plantes (évapotranspiration), arroser les abords de la maison, et sortir les glaçons (avec modération bien sûr!). Pendant la période froide : En hiver, il s’agit au contraire de capter au mieux les rayons du soleil et de les faire entrer dans le logement, c’est le rôle des ouvertures plus larges en façades sud, des vérandas, des serres, et des panneaux solaires pour la production d’énergie ou d’eau chaude sanitaire. L’autre enjeu majeur est de conserver la chaleur captée ainsi que celle produite par le système de chauffage, cela passe évidemment par l’isolation performante des parois, mais aussi par la limitation des effets de parois froides avec des rideaux lourds, des tentures, des tapis… Il convient aussi de se protéger du vent en limitant les ouvertures exposées, en plantant des haies au nord, mais aussi en traitant les fuites d’air par les menuiseries anciennes qui sont des sources d’inconfort, là aussi les volets ont un rôle à jouer (attention toutefois pas de menuiseries étanches sans un système de ventilation performant). Par ailleurs il est crucial de bien répartir la chaleur dans le logement, en évitant les longs couloirs, en uti- lisant des espaces tampons non chauffés qui isolent le logement du froid extérieur. Enfin il est important de prévoir de stocker la chaleur présente, c’est possible en utilisant l’inertie du bâti (plancher, doublage lourd), dans ce cas la masse de la maçonnerie ou du dallage accumule puis restitue la chaleur 4.2.RECOMMANDATIONGÉNÉRALESETTECHNIQUES Si l’enveloppe du bâtiment est rendue étanche à l’air, mettre en œuvre une ventilation hygiénique, nécessaire au confort des occupants et à la pérennité du bâti. Etre vigilant au traitement des ponts thermiques en cas d’isolation des façades. Maintenir tout ou partie de l’inertie, ou création, si possible. 4.3.CONFORTDʼÉTÉ Attention à maintenir l’inertie de parois lourdes, à isoler les toitures pour éviter les surchauffes, à utiliser la végétation comme protection solaire (arbres de hautes tiges à feuille caduques devant la façade sud, treille…), à utiliser des protections solaires devant les menuiseries extérieures (stores bannes...). 4.4.MAÎTRISEDELADEMANDEENÉLECTRICITÉ LAVAGE Une grande partie de l’énergie sert à chauffer l’eau de la machine. Un cycle à 30°C qui consommera moins et est suffisant pour les tâches courantes.
  • 3. Le sèche-linge est un appareil énergivore. Moins il tourne, mieux votre portefeuille se portera. Profiter du soleil et du vent pour faire sécher le linge à l’extérieur. Demandez à votre électricien d’asservir vote cumulus aux heures creuses. Si vous partez en vacances, pensez à arrêter votre chauffe-eau. POSTE FROID Positionnez vos appareils de froid le plus loin possible des sources de chaleur (four, cuisinière, fenêtre ensoleillée, radiateurs…). Si vous le pouvez, laissez un espace d’au moins 10 cm entre le mur et le réfrigérateur pour que la chaleur s’évacue correctement. La température idéale du réfrigérateur se situe entre 4 et 5°C. Mettez un thermomètre dans un verre d’eau, au milieu de celui-ci pendant une nuit et ajustez la température en conséquence. La température idéale du congélateur est de - 18°C. En dégivrant votre congélateur tous les 3 mois, vous réaliserez une économie d’au moins 50%. AUDIOVISUEL / HIFI En programmant votre ordinateur pour que la veille s’enclenche rapidement, vous économiserez de l’énergie et allongerez la durée de vie de votre ordinateur. Débranchez les chargeurs qui ne servent pas. Vous rallongerez leur durée de vie et éviterez de gaspiller de l’énergie. VEILLES Supprimez les veilles de vos appareils en les branchant sur une multiprise. Vous pourrez ainsi couper toutes les veilles en un clic. CUISSON Mettre un couvercle lors de la cuisson permet d’économiser 25 à 30% d’énergie. Les plaques de cuisson (sauf induction) et fours continuent à chauffer lorsqu’on les arrête. Profitez de cette chaleur en coupant four ou plaques quelques minutes avant la fin de cuisson. Préférez décongeler vos aliments dans le réfrigérateur plutôt qu’au micro-onde. Anticipez vos repas vous économisera l’utilisation du micro-onde et rafraichira votre frigo. 4.5.ÉCONOMIESDʼEAU Pression d’adduction d’eau à 3 bars Equipez vos robinets de réducteur de débit (ou éco-mousseurs). Utiliser une douchette économique (douchette à turbulence,…) réduit les consommations d’environ 50%. Si vos toilettes le permettent, installez une chasse d’eau double débit. Sinon, vous pouvez réduire le volume d’eau dans la chasse en immergeant une bouteille en plastique remplie d’eau. Posez un bac sous la gouttière pour récupérer l’eau de pluie. Elle pourra servir à arroser les plantes ou laver la voiture. Vous pouvez utiliser un bac pour faire la vaisselle. Cela évitera de laisser couler l’eau en permanence.