SlideShare une entreprise Scribd logo
Introduction :
Il existe plusieurs méthodes de chauffage solaire. Chacune d’elles a des conséquences sur l’aspect
de la maison, sur la consommation de l’énergie et sur le coût de la construction.
L’utilisation de l’énergie solaire dans l’habitat peut recourir a des techniques différentes,
thermique ou photovoltaïques. Pour le seul solaire thermique on distingue le solaire passive
et le solaire actif.
Cet exposé présente les méthodes fondamentales et le principe de fonctionnement des systèmes de
chauffage solaire passifs et actifs.

I. LE SYSTEME SOLAIRE PASSIF
1. Définitions :
Systèmes passifs : représentent les systèmes qui reposent sur la conception et la
construction adéquates d’un bâtiment afin d’obtenir un gain direct de chaleur solaire. Ils
n’utilisent pas d’autres sources d’énergie que les sources naturelles du soleil et du vent.

L'habitat passif : Est une notion initiée en 1990 par l'ingénieur Wolfgang Feist (en
Allemane) pour qualifier un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse
Elle est construite pour bénéficier au maximum de la chaleur du soleil en raison du caractère
judicieux de sa conception (forme, orientation, répartition des ouvertures, isolation, inertie
thermique,...), de la qualité de ses composants (murs, toiture, sol, fenêtres et portes… ), les
éléments de son milieu environnant et d'une ventilation performante pour maîtriser les apports
d‘air et le degré d’humidité.
2. Objectifs du système solaire passif :
L’objectif principal de système solaire passif est d’arriver à un confort thermique hivernal
(chauffage), estival (climatisation) et un confort lumineux.

A. Chauffage solaire passif :
Principes de fonctionnement du chauffage solaire passif:

 Capter la chaleur:
Dans l'hémisphère nord, en hiver, le soleil se lève au sud-est et se couche au sud-ouest, Pour capter
son énergie, il convient donc de placer les ouvertures vitrées principales au sud. Le verre laisse
passer la lumière mais absorbe les infrarouges et va, en conséquence, piéger la chaleur du soleil à
l'intérieur de l’édifice. Ce phénomène est aussi appelé « effet de serre ». La lumière du soleil sera
convertie en chaleur par les surfaces opaques de l’édifice. Lorsque cette énergie sous forme
d'infrarouges va tenter de ressortir, la vitre va l'absorber et la réémettre en partie vers l'intérieur
de l’édifice. C'est ce qu'on appelle le «solaire passif » : solaire car la source d'énergie est le
soleil, passif car le système fonctionne seul sans système mécanique.
Toujours dans l'hémisphère nord, en été, le soleil se lève au nord-est et se couche au nord-ouest et est
haut sur l'horizon à midi. L'angle d'incidence de ses rayons sur les surfaces vitrées orientées vers
le sud est donc élevé. Toutefois, si les surfaces vitrées sont importantes, la quantité d‘énergie qui
traverse peut suffire à faire surchauffer la maison. C'est pourquoi il convient de protéger ces
surfaces vitrées par des volets, des avancées de toiture calculées en conséquence, ou des brises
soleils extérieurs horizontaux, dimensionnés de manière à bloquer le rayonnement solaire direct
en été mais pas en hiver. Sur les ouvertures des façades est et ouest, les protections solaires
horizontales sont d'une efficacité limitée, car les rayons solaires ont une incidence moins élevée;
seules les protections solaires verticales (volets) sont efficaces dans ce cas.
En résumé :
une maison passive se caractérise par :
1. des ouvertures de grande dimension au sud
2. très peu d'ouvertures au nord
3. peu d'ouvertures à l'est (soleil du matin)
4. peu d'ouvertures à l'ouest (soleil du soir)

 Transformer/Diffuser la chaleur:
Pour convertir la lumière en chaleur, on utilise des matériaux opaques, comme une dalle ou des
murs peints d'une couleur sombre. Ces éléments doivent être de teinte plutôt foncée sinon ils
réfléchiraient la lumière sans la convertir en chaleur. Le matériau doit également être très dense et
très lourd. Plus sa masse est importante, plus il pourra absorber une quantité d'énergie importante,
l'objectif étant de capter pendant la journée suffisamment d'énergie pour la rediffuser pendant toute
la nuit.
 Conserver la chaleur:
Une fois captée et transformée, l'énergie solaire doit être conservée à l'intérieur de la maison le plus
longtemps possible. C'est la raison pour laquelle il faut isoler conséquemment les parois.). Par
ailleurs, les pièces annexes seront idéalement placées au nord (façade fermée) et les pièces de vie
côté sud (façade ouverte). Enfin, la végétation plantée autour de l’édifice a aussi un rôle à jouer :
haie brise-vent, conifères au nord, feuillus au sud.

B. Climatisation :
La climatisation passive consiste à minimiser l'énergie thermique du Soleil par diverses techniques : il
s'agit, d'une part, d'isoler le bâtiment contre l'air chaud et l'énergie lumineuse du Soleil et, d'autre part,
d'évacuer vers l'extérieur, à l'aide d'une ventilation naturelle, l'apport de chaleur attribuable aux
appareils ménagers et aux occupants. On peut réduire l'apport thermique du rayonnement solaire
grâce à des stores ou des rideaux, fixes ou réglables, à des haies, des arbustes et des arbres plantés à
des endroits stratégiques et à des fenêtres dont le verre est spécialement traité. Tout en laissant filtrer
une quantité importante de lumière. On peut aussi améliorer l'isolation, réduire les dimensions des
fenêtres et utiliser des matériaux réfléchissants sur le toit et les murs extérieurs.
C. La lumière :
La conception architecturale doit exploiter le plus possible la lumière du jour. Il faut
donc tenir compte de la configuration de l'espace à éclairer, de l'emplacement, de la
forme et des dimensions des ouvertures par lesquelles passent la lumière du jour, de
l'emplacement des surfaces intérieures capables de réfléchir la lumière et de
l'emplacement des objets mobiles ou fixes, qui offrent une certaine protection contre
une lumière envahissante ou l'éblouissement.

3. Éléments de système passif:
 Formes compactes:
Afin de limiter les déperditions, il faut minimiser les
surfaces en contact avec l'extérieur, l'enveloppe du
bâtiment doit être donc la plus compacte possible.
 Une forte inertie thermique:
Les matériaux de forte inertie, qui fonctionnent comme des masses d'accumulation de chaleur,
servent à retenir l'énergie incidente reçue pendant la journée pour la restituer la nuit. Citons le béton
ou la pierre. Il est alors préférable de concevoir une isolation par l'extérieur plutôt que par
l'intérieur.

 L'isolation:
Une bonne isolation permet de diminuer les déperditions thermiques donc il est utile de renforcer
celle des parois opaques (notamment sur les façades Nord) et utiliser des fenêtres isolantes car
dans les bâtiments conventionnels, une bonne part de la chaleur s'échappe par les fenêtres, même
les fenêtres à double vitrage. C'est pourquoi les bâtiments qui exploitent l'énergie solaire emploient
de la fenêtre ultra isolante. Serties dans un cadre isolant, ces fenêtres sont caractérisées par un
triple vitrage scellé avec cales d’espacement isolant ; l'espace entre les panneaux est rempli d'un
gaz inerte, et le verre est traité d'un revêtement à faible émissivité. De telles fenêtres permettent de
conserver efficacement la chaleur solaire et de réduire au minimum l'emploi d'appareils de
chauffage.
 Des matériaux adéquats:
L'utilisation de matériaux qui respirent (non étanches), tels que bois non verni, peinture et
revêtement microporeux, chanvre, liège, etc., assurent la régulation de l'humidité du
logement et contribuent au confort.
Les matériaux des murs et des planchers aident à prévenir le chauffage excessif et à
conserver la chaleur après la tombée du jour. Ils doivent avoir une certaine masse pour
absorber l'énergie, prévenir le chauffage excessif durant les heures de grand apport solaire et
irradier l'énergie thermique petit à petit après la tombée du jour. Pour les planchers, on utilise
de préférence des pierres ou des carreaux de carrière étendus sur un sol fait de mortier
d'arasement ; on utilise pour les murs une paroi continue de briques ou une double paroi de
placoplâtre.

 Des zones tampons:
Des zones tampons aménagées sous forme d'espaces peu ou non chauffés (garage, cellier) du côté
Nord se comportent comme une isolation thermique et diminuent les pertes de chaleur.
 Les vérandas:
Pour qu’elle chauffe la maison le plus efficacement possible en hiver les composants d’une véranda
devront être les suivants :

 Les surfaces vitrée :
Elles servent a piéger les rayonnements solaires

 Ouvertures entre la maison et la véranda :
Elles servent à chauffer immédiatement la maison.

 Les murs entre la maison et la véranda :
Ils vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieure de la
maison.

 Les ouvertures entre la véranda et l’extérieure :
Ils permettre de rafraîchir efficacement la véranda et d’accumuler de la fraîcheur pour la
maison
En hiver les rayons solaires entrent dans la véranda
et pénètrent également dans la maison.

En été pour éviter les surchauffes, il convient de
fermer les portes et fenêtres de la maison et
d’ouvrir les ouvertures de la maisons
 Orientation:
Une maison solaire doit largement s'ouvrir au Sud et privilégier les surfaces vitrées dans le secteur
Sud Est Sud Ouest et en les réduisant au Nord pour réduire les déperdition

 Favoriser la circulation de l'air:
Pour un meilleur confort à l'intérieur du logement, il faut favoriser la circulation de l'air par
convection.
Un avant toit
Un avant toit ou des
protections solaires fixes ou
mobiles (encore appelées
"casquette") bien
dimensionnées évitent la
surchauffe estivale mais laisse
pénétrer le soleil hivernal.
Des Plantes
Les arbres sont des climatiseurs naturels : ils génèrent de l'ombre, humidifient l'air par
évaporation, baissent sa température et le purifie.
Les plantes disposées aux endroits appropriés de la maison contribuent à régler le degré
d'humidité de l'air intérieur. Des arbres et des haies plantées du côté Nord protègent du vent. Des
arbres à feuilles caduques du côté Sud ne limitent la pénétration du soleil qu'en été.
4. Exemple :
 Présentation du projet :
Ce projet consiste à la construction d’une maison passive (bioclimatique) à ossature bois, une
maison qui prend en compte les données locales, à savoir le climat et l'environnement dans lequel
elle va être construite.
Cette maison est une habitation privée (de Mr. Mme train Christophe) qui comporte un rez de
chaussée, un étage (comble aménagé) et un garage double.

 Étude de site :
a. Situation :
Le projet se situe en centre de la France dans une petite ville du Loir-et-Cher, à Neung-sur-Beuvron
(1134 habitants) au lieu dit <la Basiniére> dans le lotissement <les Pins > qui se composera de 6
maisons. Le projet est réalisé sur le terrain qui était, plus large que les autres (Lot n 06) et qui est
caractérisé par la richesse de son couvert végétal.
Systeme solaire passif
Systeme solaire passif
b. Accessibilité :
On accède au projet par une voie publique, la façade principale sera implantée à 20m de cette voie.
Topographie :
Le terrain est en légère pente descendante vers l’arrière (4℅)

c. Superficie :
Le projet à une surface habitable de 105,43m2, une surface hors d’œuvre nette de 109,88m2 et une
surface hors d’œuvre brute de 209,54m2.
Systeme solaire passif
 Genèse du projet (aspect bioclimatique) :

a. objectifs:
Afin d’arriver a leurs objectif de construire une maison passive à ossature bois Lors de la
conception les constructeurs, sont intéresses à: :
-Une analyse détaillée du terrain qui va permettre de décider de l'orientation de la maison
sur le terrain, de sa localisation précise, des protections naturelles dont ils vont l'entourer,
de la végétation...
-L'architecture sera adaptée aux conditions climatiques caractéristiques du lieu:
surchauffe, vents dominants, neige, pluie...
-Une bonne orientation de la maison qui peut générer d'importantes économies de
chauffage tirer partie des apports solaires en hiver, mais s'en protéger l'été,
-L’utilisation des matériaux adéquats
-Protection contre des vents dominants.
Systeme solaire passif
b. Solutions adoptées :
Afin d’arriver à leurs objectif les constructeurs ont utilise les éléments suivants :

•Orientation:
-Orientation des pièces :
Les espaces à vivre sont placés au Sud alors que les espaces produisant de la chaleur et les
locaux non chauffés sont placés au Nord et Ouest servant ainsi comme espace tampon.
Les pièces sont reparties selon leurs orientation comme suit
Orientation

Remarque

pièce
Séjour, salon

Sud

Le salon est la pièce à vivre par
excellence. Elle doit être claire,
panoramique, chaude en hiver
et fraîche en été.

Chambres

Est ou Sud Est

Les chambres doivent être
orientes à l’Est pour profiter du
lever du soleil mais rester
fraîches enfin de la journée

Pièces froides (garage,
cellier…)

Nord ou l’Ouest

Elle joueront le rôle de tampon
ou de sas avec les pièces
principales et permettrons de
réduire les déperditions de
chauffage

Cuisine

Ouest

La cuisine est une pièce qui à
cause de la cuisson des repas,
produit de la chaleur.
Systeme solaire passif
Systeme solaire passif
Orientation des fenêtres

Aménagement de la maison en privilégiant les ouvertures au Sud – (baies vitrées orientées au sud) et
en les réduisant au Nord pour réduire les déperdition.
Réalisation des fenêtres de toit
Un avant toit:
* débord de toiture protégeant ainsi du soleil l'été afin d’arriver a un confort d'été,
* mais laissant passer le soleil l'hiver (apport solaire l'hiver), donc économie d'énergie.
Isolation et matériaux:
Ils ont opté pour les matériaux naturels comme le bois, la chaux, les laines végétales et animales
pour l'isolation, les revêtements de sols naturels, végétaux ou minéraux, le chauffage est conçu
pour une énergie non fossile (pas de fioul, gaz ou charbon...).La couverture est et tuiles plates en
terre cuite ardoisée.
Systeme solaire passif
Exploitation de la lumière naturelle :
Le confort lumineux et l’économie d’électricité sont réglés grâce a la réalisation d’une mezzanine
et l’orientation des fenêtres vers le Sud.

Végétation :
Pour se protéger des vents dominants (Nord, ouest) ils ont gardé la végétation existante dans ces
cotes
Systeme solaire passif

Contenu connexe

Tendances

Chauffage
ChauffageChauffage
Chauffage
Manel_khodja
 
Expose dlimi (1)
Expose dlimi (1)Expose dlimi (1)
Expose dlimi (1)
omar bllaouhamou
 
Le vent et la ventilation cours lmd
Le vent et la ventilation cours lmdLe vent et la ventilation cours lmd
Le vent et la ventilation cours lmd
Mimita Rose
 
L'éclairage naturel
L'éclairage naturelL'éclairage naturel
L'éclairage naturel
ToubaBenterki
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
sara ould ali
 
Confort thermique et l'habitât
Confort thermique et l'habitâtConfort thermique et l'habitât
Confort thermique et l'habitât
Sami Sahli
 
Eclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architectureEclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architecture
Sami Sahli
 
La ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batimentsLa ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batiments
conductriceTB
 
Eclairage dans les maisons
Eclairage dans les maisonsEclairage dans les maisons
Eclairage dans les maisons
Sami Sahli
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
ghafour abdou
 
Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01
Sami Sahli
 
Confort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillementConfort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillement
Sami Sahli
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a paris
Mohamed Ziane
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
Archi UHBBC
 
Cours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spacialesCours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spaciales
Archi Guelma
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Zizou Abid
 
analyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchellanalyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchell
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Décrire un projet
Décrire un projetDécrire un projet
Décrire un projet
Mȉss ArćhiťeĉtuƦā
 

Tendances (20)

Chauffage
ChauffageChauffage
Chauffage
 
Expose dlimi (1)
Expose dlimi (1)Expose dlimi (1)
Expose dlimi (1)
 
Le vent et la ventilation cours lmd
Le vent et la ventilation cours lmdLe vent et la ventilation cours lmd
Le vent et la ventilation cours lmd
 
L'éclairage naturel
L'éclairage naturelL'éclairage naturel
L'éclairage naturel
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Confort thermique et l'habitât
Confort thermique et l'habitâtConfort thermique et l'habitât
Confort thermique et l'habitât
 
Eclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architectureEclairage, lumiere & l'architecture
Eclairage, lumiere & l'architecture
 
La ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batimentsLa ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batiments
 
Eclairage dans les maisons
Eclairage dans les maisonsEclairage dans les maisons
Eclairage dans les maisons
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
Structure metalique
Structure metaliqueStructure metalique
Structure metalique
 
Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01
 
Confort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillementConfort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillement
 
63 logement h&e a paris
63 logement h&e  a paris63 logement h&e  a paris
63 logement h&e a paris
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
Cours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spacialesCours Structure: Les structures spaciales
Cours Structure: Les structures spaciales
 
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
Conception d'un centre de loisirs scientifique Écologique à Ghardaïa dans un ...
 
analyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchellanalyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchell
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Décrire un projet
Décrire un projetDécrire un projet
Décrire un projet
 

En vedette

Confort & eclairage
Confort & eclairageConfort & eclairage
Confort & eclairage
Sami Sahli
 
Diaporama energie solaire
Diaporama energie solaireDiaporama energie solaire
Diaporama energie solaire
math29122000
 
Votre projet de chauffage solaire
Votre projet de chauffage solaireVotre projet de chauffage solaire
Votre projet de chauffage solaire
Manushka
 
Practica 33.b4 tema 3 power point
Practica 33.b4 tema 3 power pointPractica 33.b4 tema 3 power point
Practica 33.b4 tema 3 power point
Karla Villalobos
 
Nicolas esguerra
Nicolas esguerraNicolas esguerra
Nicolas esguerra
lacatorce
 
Twitter
TwitterTwitter
Twitter
ZYAD1985
 
Palacios sanchez4
Palacios sanchez4Palacios sanchez4
Palacios sanchez4
NICOLE2234
 
Tarea2
Tarea2Tarea2
Tarea2
bautista94
 
Marisol ortiz guzman conectores
Marisol ortiz guzman conectoresMarisol ortiz guzman conectores
Marisol ortiz guzman conectores
marisolortizguzman
 
Jorge mario bergoglio
Jorge mario bergoglioJorge mario bergoglio
Jorge mario bergoglio
nataliamichel
 
Presentació segon trimestre vip
Presentació segon trimestre vipPresentació segon trimestre vip
Presentació segon trimestre vip
Helena Monjo Bruguera
 
No ...al aborto....
No ...al aborto....No ...al aborto....
No ...al aborto....
Jefferson Escobar
 
J ornadas la diversidad en el aula
J ornadas la diversidad en el aulaJ ornadas la diversidad en el aula
J ornadas la diversidad en el aula
Mercedes Sanchez
 
Tecnologia educativa sodemi
Tecnologia educativa sodemiTecnologia educativa sodemi
Tecnologia educativa sodemi
Atilana12
 
Emprendimiento
EmprendimientoEmprendimiento
Emprendimiento
rosameelano71
 
Jugamos a los detectives
Jugamos a los detectivesJugamos a los detectives
Jugamos a los detectives
con-cepcion
 
Vieux Marseille Avec Gabin
Vieux Marseille Avec GabinVieux Marseille Avec Gabin
Vieux Marseille Avec Gabin
topofthepop84
 
Breves notas sobre derechos fundamentales
Breves notas sobre derechos fundamentalesBreves notas sobre derechos fundamentales
Breves notas sobre derechos fundamentales
Tulio Ramiro Morales Paredes
 

En vedette (20)

Confort & eclairage
Confort & eclairageConfort & eclairage
Confort & eclairage
 
Diaporama energie solaire
Diaporama energie solaireDiaporama energie solaire
Diaporama energie solaire
 
Votre projet de chauffage solaire
Votre projet de chauffage solaireVotre projet de chauffage solaire
Votre projet de chauffage solaire
 
L'énergie solaire
L'énergie solaireL'énergie solaire
L'énergie solaire
 
L´énergie solaire 2
L´énergie solaire 2L´énergie solaire 2
L´énergie solaire 2
 
Practica 33.b4 tema 3 power point
Practica 33.b4 tema 3 power pointPractica 33.b4 tema 3 power point
Practica 33.b4 tema 3 power point
 
Nicolas esguerra
Nicolas esguerraNicolas esguerra
Nicolas esguerra
 
Twitter
TwitterTwitter
Twitter
 
Palacios sanchez4
Palacios sanchez4Palacios sanchez4
Palacios sanchez4
 
Tarea2
Tarea2Tarea2
Tarea2
 
Marisol ortiz guzman conectores
Marisol ortiz guzman conectoresMarisol ortiz guzman conectores
Marisol ortiz guzman conectores
 
Jorge mario bergoglio
Jorge mario bergoglioJorge mario bergoglio
Jorge mario bergoglio
 
Presentació segon trimestre vip
Presentació segon trimestre vipPresentació segon trimestre vip
Presentació segon trimestre vip
 
No ...al aborto....
No ...al aborto....No ...al aborto....
No ...al aborto....
 
J ornadas la diversidad en el aula
J ornadas la diversidad en el aulaJ ornadas la diversidad en el aula
J ornadas la diversidad en el aula
 
Tecnologia educativa sodemi
Tecnologia educativa sodemiTecnologia educativa sodemi
Tecnologia educativa sodemi
 
Emprendimiento
EmprendimientoEmprendimiento
Emprendimiento
 
Jugamos a los detectives
Jugamos a los detectivesJugamos a los detectives
Jugamos a los detectives
 
Vieux Marseille Avec Gabin
Vieux Marseille Avec GabinVieux Marseille Avec Gabin
Vieux Marseille Avec Gabin
 
Breves notas sobre derechos fundamentales
Breves notas sobre derechos fundamentalesBreves notas sobre derechos fundamentales
Breves notas sobre derechos fundamentales
 

Similaire à Systeme solaire passif

La serre dans le batiment
La serre dans le batimentLa serre dans le batiment
La serre dans le batiment
Ines SOltani
 
Fiche conseil reno_villa
Fiche conseil reno_villaFiche conseil reno_villa
Fiche conseil reno_villa
MAQ-AGIR-PACA
 
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDLGuide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Build Green
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
lossconga9
 
Energie solaire
Energie solaireEnergie solaire
Energie solaire
Sami Sahli
 
Les fenetres Aplast
Les fenetres AplastLes fenetres Aplast
Les fenetres Aplast
Aplast
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
gearanswer5
 
Le confort.pptx
Le confort.pptxLe confort.pptx
Le confort.pptx
LATIFASIRINEGARGUITT
 
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetaliseeMaison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Mira Lavandier
 
Maison bioclimatique et le confort d'été
Maison bioclimatique et le confort d'étéMaison bioclimatique et le confort d'été
Maison bioclimatique et le confort d'été
Mira Lavandier
 
éNergie durable
éNergie durableéNergie durable
éNergie durable
Sami Sahli
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
Mohamed Nassim Djenidi
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
Mohamed Nassim Djenidi
 
L’énergie solaire
L’énergie solaireL’énergie solaire
L’énergie solaire
sarah Benmerzouk
 
Isolation de toiture
Isolation de toitureIsolation de toiture
Isolation de toiture
lossconga9
 

Similaire à Systeme solaire passif (20)

La serre dans le batiment
La serre dans le batimentLa serre dans le batiment
La serre dans le batiment
 
Fiche conseil reno_villa
Fiche conseil reno_villaFiche conseil reno_villa
Fiche conseil reno_villa
 
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDLGuide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
Guide concevoir une maison bioclimatique - CAUE PDL
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
 
Energie solaire
Energie solaireEnergie solaire
Energie solaire
 
Les fenetres Aplast
Les fenetres AplastLes fenetres Aplast
Les fenetres Aplast
 
Isolation de la toiture
Isolation de la toitureIsolation de la toiture
Isolation de la toiture
 
Le confort.pptx
Le confort.pptxLe confort.pptx
Le confort.pptx
 
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetaliseeMaison bioclimatique-toiture-vegetalisee
Maison bioclimatique-toiture-vegetalisee
 
Maison bioclimatique et le confort d'été
Maison bioclimatique et le confort d'étéMaison bioclimatique et le confort d'été
Maison bioclimatique et le confort d'été
 
Isolant
IsolantIsolant
Isolant
 
Isolation
IsolationIsolation
Isolation
 
Isolation
IsolationIsolation
Isolation
 
éNergie durable
éNergie durableéNergie durable
éNergie durable
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
 
L'isolation thermique
L'isolation thermiqueL'isolation thermique
L'isolation thermique
 
Isolan
IsolanIsolan
Isolan
 
Isolation de toiture
Isolation de toitureIsolation de toiture
Isolation de toiture
 
L’énergie solaire
L’énergie solaireL’énergie solaire
L’énergie solaire
 
Isolation de toiture
Isolation de toitureIsolation de toiture
Isolation de toiture
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 

Systeme solaire passif

  • 1. Introduction : Il existe plusieurs méthodes de chauffage solaire. Chacune d’elles a des conséquences sur l’aspect de la maison, sur la consommation de l’énergie et sur le coût de la construction. L’utilisation de l’énergie solaire dans l’habitat peut recourir a des techniques différentes, thermique ou photovoltaïques. Pour le seul solaire thermique on distingue le solaire passive et le solaire actif. Cet exposé présente les méthodes fondamentales et le principe de fonctionnement des systèmes de chauffage solaire passifs et actifs. I. LE SYSTEME SOLAIRE PASSIF
  • 2. 1. Définitions : Systèmes passifs : représentent les systèmes qui reposent sur la conception et la construction adéquates d’un bâtiment afin d’obtenir un gain direct de chaleur solaire. Ils n’utilisent pas d’autres sources d’énergie que les sources naturelles du soleil et du vent. L'habitat passif : Est une notion initiée en 1990 par l'ingénieur Wolfgang Feist (en Allemane) pour qualifier un bâtiment dont la consommation énergétique au m² est très basse Elle est construite pour bénéficier au maximum de la chaleur du soleil en raison du caractère judicieux de sa conception (forme, orientation, répartition des ouvertures, isolation, inertie thermique,...), de la qualité de ses composants (murs, toiture, sol, fenêtres et portes… ), les éléments de son milieu environnant et d'une ventilation performante pour maîtriser les apports d‘air et le degré d’humidité.
  • 3. 2. Objectifs du système solaire passif : L’objectif principal de système solaire passif est d’arriver à un confort thermique hivernal (chauffage), estival (climatisation) et un confort lumineux. A. Chauffage solaire passif :
  • 4. Principes de fonctionnement du chauffage solaire passif:  Capter la chaleur: Dans l'hémisphère nord, en hiver, le soleil se lève au sud-est et se couche au sud-ouest, Pour capter son énergie, il convient donc de placer les ouvertures vitrées principales au sud. Le verre laisse passer la lumière mais absorbe les infrarouges et va, en conséquence, piéger la chaleur du soleil à l'intérieur de l’édifice. Ce phénomène est aussi appelé « effet de serre ». La lumière du soleil sera convertie en chaleur par les surfaces opaques de l’édifice. Lorsque cette énergie sous forme d'infrarouges va tenter de ressortir, la vitre va l'absorber et la réémettre en partie vers l'intérieur de l’édifice. C'est ce qu'on appelle le «solaire passif » : solaire car la source d'énergie est le soleil, passif car le système fonctionne seul sans système mécanique. Toujours dans l'hémisphère nord, en été, le soleil se lève au nord-est et se couche au nord-ouest et est haut sur l'horizon à midi. L'angle d'incidence de ses rayons sur les surfaces vitrées orientées vers le sud est donc élevé. Toutefois, si les surfaces vitrées sont importantes, la quantité d‘énergie qui traverse peut suffire à faire surchauffer la maison. C'est pourquoi il convient de protéger ces surfaces vitrées par des volets, des avancées de toiture calculées en conséquence, ou des brises soleils extérieurs horizontaux, dimensionnés de manière à bloquer le rayonnement solaire direct en été mais pas en hiver. Sur les ouvertures des façades est et ouest, les protections solaires horizontales sont d'une efficacité limitée, car les rayons solaires ont une incidence moins élevée; seules les protections solaires verticales (volets) sont efficaces dans ce cas.
  • 5. En résumé : une maison passive se caractérise par : 1. des ouvertures de grande dimension au sud 2. très peu d'ouvertures au nord 3. peu d'ouvertures à l'est (soleil du matin) 4. peu d'ouvertures à l'ouest (soleil du soir)  Transformer/Diffuser la chaleur: Pour convertir la lumière en chaleur, on utilise des matériaux opaques, comme une dalle ou des murs peints d'une couleur sombre. Ces éléments doivent être de teinte plutôt foncée sinon ils réfléchiraient la lumière sans la convertir en chaleur. Le matériau doit également être très dense et très lourd. Plus sa masse est importante, plus il pourra absorber une quantité d'énergie importante, l'objectif étant de capter pendant la journée suffisamment d'énergie pour la rediffuser pendant toute la nuit.
  • 6.  Conserver la chaleur: Une fois captée et transformée, l'énergie solaire doit être conservée à l'intérieur de la maison le plus longtemps possible. C'est la raison pour laquelle il faut isoler conséquemment les parois.). Par ailleurs, les pièces annexes seront idéalement placées au nord (façade fermée) et les pièces de vie côté sud (façade ouverte). Enfin, la végétation plantée autour de l’édifice a aussi un rôle à jouer : haie brise-vent, conifères au nord, feuillus au sud. B. Climatisation : La climatisation passive consiste à minimiser l'énergie thermique du Soleil par diverses techniques : il s'agit, d'une part, d'isoler le bâtiment contre l'air chaud et l'énergie lumineuse du Soleil et, d'autre part, d'évacuer vers l'extérieur, à l'aide d'une ventilation naturelle, l'apport de chaleur attribuable aux appareils ménagers et aux occupants. On peut réduire l'apport thermique du rayonnement solaire grâce à des stores ou des rideaux, fixes ou réglables, à des haies, des arbustes et des arbres plantés à des endroits stratégiques et à des fenêtres dont le verre est spécialement traité. Tout en laissant filtrer une quantité importante de lumière. On peut aussi améliorer l'isolation, réduire les dimensions des fenêtres et utiliser des matériaux réfléchissants sur le toit et les murs extérieurs.
  • 7. C. La lumière : La conception architecturale doit exploiter le plus possible la lumière du jour. Il faut donc tenir compte de la configuration de l'espace à éclairer, de l'emplacement, de la forme et des dimensions des ouvertures par lesquelles passent la lumière du jour, de l'emplacement des surfaces intérieures capables de réfléchir la lumière et de l'emplacement des objets mobiles ou fixes, qui offrent une certaine protection contre une lumière envahissante ou l'éblouissement. 3. Éléments de système passif:  Formes compactes: Afin de limiter les déperditions, il faut minimiser les surfaces en contact avec l'extérieur, l'enveloppe du bâtiment doit être donc la plus compacte possible.
  • 8.  Une forte inertie thermique: Les matériaux de forte inertie, qui fonctionnent comme des masses d'accumulation de chaleur, servent à retenir l'énergie incidente reçue pendant la journée pour la restituer la nuit. Citons le béton ou la pierre. Il est alors préférable de concevoir une isolation par l'extérieur plutôt que par l'intérieur.  L'isolation: Une bonne isolation permet de diminuer les déperditions thermiques donc il est utile de renforcer celle des parois opaques (notamment sur les façades Nord) et utiliser des fenêtres isolantes car dans les bâtiments conventionnels, une bonne part de la chaleur s'échappe par les fenêtres, même les fenêtres à double vitrage. C'est pourquoi les bâtiments qui exploitent l'énergie solaire emploient de la fenêtre ultra isolante. Serties dans un cadre isolant, ces fenêtres sont caractérisées par un triple vitrage scellé avec cales d’espacement isolant ; l'espace entre les panneaux est rempli d'un gaz inerte, et le verre est traité d'un revêtement à faible émissivité. De telles fenêtres permettent de conserver efficacement la chaleur solaire et de réduire au minimum l'emploi d'appareils de chauffage.
  • 9.  Des matériaux adéquats: L'utilisation de matériaux qui respirent (non étanches), tels que bois non verni, peinture et revêtement microporeux, chanvre, liège, etc., assurent la régulation de l'humidité du logement et contribuent au confort. Les matériaux des murs et des planchers aident à prévenir le chauffage excessif et à conserver la chaleur après la tombée du jour. Ils doivent avoir une certaine masse pour absorber l'énergie, prévenir le chauffage excessif durant les heures de grand apport solaire et irradier l'énergie thermique petit à petit après la tombée du jour. Pour les planchers, on utilise de préférence des pierres ou des carreaux de carrière étendus sur un sol fait de mortier d'arasement ; on utilise pour les murs une paroi continue de briques ou une double paroi de placoplâtre.  Des zones tampons: Des zones tampons aménagées sous forme d'espaces peu ou non chauffés (garage, cellier) du côté Nord se comportent comme une isolation thermique et diminuent les pertes de chaleur.
  • 10.  Les vérandas: Pour qu’elle chauffe la maison le plus efficacement possible en hiver les composants d’une véranda devront être les suivants :  Les surfaces vitrée : Elles servent a piéger les rayonnements solaires  Ouvertures entre la maison et la véranda : Elles servent à chauffer immédiatement la maison.  Les murs entre la maison et la véranda : Ils vont accumuler la chaleur solaire pendant la journée et la restituer le soir à l’intérieure de la maison.  Les ouvertures entre la véranda et l’extérieure : Ils permettre de rafraîchir efficacement la véranda et d’accumuler de la fraîcheur pour la maison
  • 11. En hiver les rayons solaires entrent dans la véranda et pénètrent également dans la maison. En été pour éviter les surchauffes, il convient de fermer les portes et fenêtres de la maison et d’ouvrir les ouvertures de la maisons
  • 12.  Orientation: Une maison solaire doit largement s'ouvrir au Sud et privilégier les surfaces vitrées dans le secteur Sud Est Sud Ouest et en les réduisant au Nord pour réduire les déperdition  Favoriser la circulation de l'air: Pour un meilleur confort à l'intérieur du logement, il faut favoriser la circulation de l'air par convection.
  • 13. Un avant toit Un avant toit ou des protections solaires fixes ou mobiles (encore appelées "casquette") bien dimensionnées évitent la surchauffe estivale mais laisse pénétrer le soleil hivernal.
  • 14. Des Plantes Les arbres sont des climatiseurs naturels : ils génèrent de l'ombre, humidifient l'air par évaporation, baissent sa température et le purifie. Les plantes disposées aux endroits appropriés de la maison contribuent à régler le degré d'humidité de l'air intérieur. Des arbres et des haies plantées du côté Nord protègent du vent. Des arbres à feuilles caduques du côté Sud ne limitent la pénétration du soleil qu'en été.
  • 15. 4. Exemple :  Présentation du projet : Ce projet consiste à la construction d’une maison passive (bioclimatique) à ossature bois, une maison qui prend en compte les données locales, à savoir le climat et l'environnement dans lequel elle va être construite. Cette maison est une habitation privée (de Mr. Mme train Christophe) qui comporte un rez de chaussée, un étage (comble aménagé) et un garage double.  Étude de site : a. Situation : Le projet se situe en centre de la France dans une petite ville du Loir-et-Cher, à Neung-sur-Beuvron (1134 habitants) au lieu dit <la Basiniére> dans le lotissement <les Pins > qui se composera de 6 maisons. Le projet est réalisé sur le terrain qui était, plus large que les autres (Lot n 06) et qui est caractérisé par la richesse de son couvert végétal.
  • 18. b. Accessibilité : On accède au projet par une voie publique, la façade principale sera implantée à 20m de cette voie.
  • 19. Topographie : Le terrain est en légère pente descendante vers l’arrière (4℅) c. Superficie : Le projet à une surface habitable de 105,43m2, une surface hors d’œuvre nette de 109,88m2 et une surface hors d’œuvre brute de 209,54m2.
  • 21.  Genèse du projet (aspect bioclimatique) : a. objectifs: Afin d’arriver a leurs objectif de construire une maison passive à ossature bois Lors de la conception les constructeurs, sont intéresses à: : -Une analyse détaillée du terrain qui va permettre de décider de l'orientation de la maison sur le terrain, de sa localisation précise, des protections naturelles dont ils vont l'entourer, de la végétation... -L'architecture sera adaptée aux conditions climatiques caractéristiques du lieu: surchauffe, vents dominants, neige, pluie... -Une bonne orientation de la maison qui peut générer d'importantes économies de chauffage tirer partie des apports solaires en hiver, mais s'en protéger l'été, -L’utilisation des matériaux adéquats -Protection contre des vents dominants.
  • 23. b. Solutions adoptées : Afin d’arriver à leurs objectif les constructeurs ont utilise les éléments suivants : •Orientation: -Orientation des pièces : Les espaces à vivre sont placés au Sud alors que les espaces produisant de la chaleur et les locaux non chauffés sont placés au Nord et Ouest servant ainsi comme espace tampon. Les pièces sont reparties selon leurs orientation comme suit
  • 24. Orientation Remarque pièce Séjour, salon Sud Le salon est la pièce à vivre par excellence. Elle doit être claire, panoramique, chaude en hiver et fraîche en été. Chambres Est ou Sud Est Les chambres doivent être orientes à l’Est pour profiter du lever du soleil mais rester fraîches enfin de la journée Pièces froides (garage, cellier…) Nord ou l’Ouest Elle joueront le rôle de tampon ou de sas avec les pièces principales et permettrons de réduire les déperditions de chauffage Cuisine Ouest La cuisine est une pièce qui à cause de la cuisson des repas, produit de la chaleur.
  • 27. Orientation des fenêtres Aménagement de la maison en privilégiant les ouvertures au Sud – (baies vitrées orientées au sud) et en les réduisant au Nord pour réduire les déperdition. Réalisation des fenêtres de toit
  • 28. Un avant toit: * débord de toiture protégeant ainsi du soleil l'été afin d’arriver a un confort d'été, * mais laissant passer le soleil l'hiver (apport solaire l'hiver), donc économie d'énergie.
  • 29. Isolation et matériaux: Ils ont opté pour les matériaux naturels comme le bois, la chaux, les laines végétales et animales pour l'isolation, les revêtements de sols naturels, végétaux ou minéraux, le chauffage est conçu pour une énergie non fossile (pas de fioul, gaz ou charbon...).La couverture est et tuiles plates en terre cuite ardoisée.
  • 31. Exploitation de la lumière naturelle : Le confort lumineux et l’économie d’électricité sont réglés grâce a la réalisation d’une mezzanine et l’orientation des fenêtres vers le Sud. Végétation : Pour se protéger des vents dominants (Nord, ouest) ils ont gardé la végétation existante dans ces cotes