SlideShare une entreprise Scribd logo
Introduction
Présentation de la commune de Menaa
L’histoire de Menaa
Le climat
Les pentes
Hydrographie
Végétation
Accessibilité
L’habitat traditionnel Menaoui
Habitat écologique dans le climat semi-aride
Analyse des exemples
Synthese
est fondue sur les principes de la Numidie
de Massinissa, de Mastanabal et de
Jugurtha.
La civilisation chaouie
Le Roi Massinissa Le Roi Jugurtha
La Reine Dihya
Ighzar Amllel Ghoufi
Imedghasen
Tajmunt
Banian
Présentation
la wilaya de Batna est
située au nord-est de
l‘ Algérie , dans la
région des Aurès
N
La commune de
Manaa est située au
Sud-est de la wilaya
de Batna et au Sud
de chef lieu Batna
Source : DPAT 2008
Source : DPAT 2008
N
N
Comment arrivé a Manaa?
Batna
Lambese
Manaa
Bouzina
Theniet El
Abed
Oued Taga
Route Nationale N-
13
Route Nationale N-87
Appellation:
l’historien Emil Masquerai
suggère que le toponyme Menaa
ait pour origine la langue Latin et
qu’il dérive du mot Moenia qui
signifie le rempart de la ville
L’origine du mot Menaa est
l’arabe qui veut dire: ‫الموقع‬
‫المنيع‬pour la protection
contre les ennemis
Selon les informations fournies par les vieillards de la ville de Menaa ,on a
deux hypothèses:
Le Développement de la ville :
1 ère implantation: La Cité Romaine (3ème siècle):
L’agglomération romaine était édifier sur la colline et qu’elle est aujourd’hui, recouverte
par les construction de la dechra
La route national n:87
Les premiers constructions
Oued Abdi et
Bouzina
La source: la mairie de Menaa/3ème siècle
2ème implantation: La Dechra de Menaa 10ème siècle:
La source: la mairie de Menaa/10ème siècle
quatre familles « Khalfa ,Slimane,Yaha et Khlif » rencontraient un homme saint ,il
leur dit « Suivez mon âne et l{ ou il s’arrétera édifier votre village et appelez le
Menaa .
La route national n:87
Les premiers constructions
Oued Abdi et Bouzina
3ème implantation: La famille d’immigrants nommés Ben Abbes:
La source: la mairie de Menaa
La route national n:87
Les premiers constructions
Oued Abdi et Bouzina
Les habitations de Ben Abbas
Cette famille est forcement religieuse, sa première construction était Une Zaouïa qui a
joué au fil du temps une rôle important dans la politique, dans l’enseignement et dans
l’économie de Menaa
4ème implantation: La période Coloniale:
La source: la mairie de Menaa
Dans cette période Menaa était composée de deux groupement:
*Ancien Déchera et Dar Ben Abbes et quelques constructions disposées le long des
pistes .
De 1904 jusqu’{ 1958 on recensait:
*Un hôtel ,une école ,une poste et des installations militaires
La route national n:87
Les premiers constructions
Oued Abdi et Bouzina
Les habitations de Ben Abbas
Les habitat coloniaux
Facteur naturelle: la morphologie du terrain :
les constructions suivent les courbes de niveau
Facteur social : Les groupes de la grande famille:
Les membres de la même famille construisent leur maisons
l’une prés de l’autre .
Facteur linéaire: les construction suivent la route nationale N°:87
1-Situation géographique:
N
La commune de Menaa est située dans la
partie Sud de la wilaya de Batna, elle
est limitée comme suit :
- AU Nord : commune de Bouzina et Chir,
- AU Sud : la wilaya de Biskra
- A l'Est : commune de Tighanimine et
Ghassira
- A l'Ouest : commune de Tinghargha
Altitude 700
L’altitude Nord 35.33°
Longitude Est 6.11
2-Le climat :
le climat de la ville de Menaa est un climat semi aride caractérisé
par :
Des hivers froids, des étés dures à cause du rayonnement solaire
intense, températures élevées, une humidité relative moyenne, une
précipitation moyenne en hiver et presque rare en été.
Menaa possède un micro-climat qui est du à cause de la
présence de:
*les montagnes
*les deux vallées «
OUED ABDI et OUED
BOUZINA »
* la végétation
1-La végétation offre
un ombrage
saisonnier des
édifices
*L’influence de la végétation sur le micro-climat:
2-Fait écran
contre les vents
3-Rafraichit l’air par
évapotranspiration
4-Filtre les
poussières (vent de
sable) en
suspension
*L’influence de l’eau sur le micro-climat:
. Les mers et les lacs
influencent
l'humidité de l'air et
provoquent des
précipitations
L'eau absorbe et
dégage de la
chaleur bien plus
lentement que le
sol et les rochers
. Les hivers sont donc
plus doux et les étés
plus frais sur les côtes
et les zones proches
de la mer et des lacs
*L’influence des reliefs sur le micro-
climat:
L'altitude, c'est la hauteur d'un lieu précis par rapport au niveau de la
mer. Plus on monte, plus la température et la pression
atmosphérique baissent et influencent les précipitations. Cette
diminution de température est de l’ordre de 1° par accroissement de
100m.
Menaa constitue dans une zone de transmission entre l’Atlas Saharien et l’Atlas
Tallien
En hiver: les
vents du nord
et nord-est qui
apportent des
pluies
En été: les
vents soufflant
d’ouest et de
sud-ouest
Sahara
TellN,E
S.O
vers
Biskra
Vers
Batna
N
Vents Froids
Vents chauds
Analyse bioclimatique de la ville de Batna :
Application de la méthode de Mahoney :
En appliquant la méthode de Mahoney sur la ville de Menaa sous la
latitude 35°33 Nord, on peut ressortir avec un certain nombre de
recommandations variant du général (implantation – plan de masse
- orientation…), jusqu’au détail (dimension des ouvertures…) :
L’analyse bioclimatique repose essentiellement sur l’analyse des données
climatiques de la ville de Menaa en exploitant les tableaux de Mahoney, les
diagrammes psychrométriques de Givoni et notamment de Steeve Szokolay
pour ressortir enfin avec des recommandations conformes au climat de la
région.
Recommandations générales :
•Orientation Nord
– Sud (axe long
Est – Ouest).1
•Compacité du
plan de masse et
du volume.2
•La ventilation
n’est pas requise
en hiver.3
•Ouvertures de
petite taille. 4
•Toits épais et bien isolants avec un temps
de déphasage supérieur à 8h. 5
•Espaces extérieurs
« Terrasse » pour dormir le
soir.
•Utilisation de brise soleil.
6
•Forte inertie des murs extérieurs
et intérieurs avec une longue
durée de déphasage (grande
capacité thermique).
7
•Taille moyenne des ouvertures 10 - 20%.
•Ouvertures
sur murs Nord
et Sud à
hauteur du
corps.
•Protection
d’ouvertures
contre le
rayonnement
solaire.
•Murs et planchers épais
d’une grande capacité
thermique.
•Drainage adéquat des
eaux pluviales.
Recommandations Détaillées :
LES PENTES:
A région de MENAA se caractérise par une très forte déclivité, ce qui a obligé les
habitants a s'installé de part et d'autre de la route
Dans l'ensemble les environs immédiats de MENAA chef lieu constituaient des terrains
défavorables a moyennement favorable pour la construction d’où la saturation actuelle
du tissu urbain.
Source :annuaire-mairie.fr
cette dernière nous donne une hiérarchisation
verticale
DECHRA
CARTE DES PENTES DE MENAA
Source: PDAU 1998 Ech: 1/10000
R.N 87
La maison aurassienne, intégrant la topographie du site, est implantée perpendiculairement
aux courbes de niveaux. Les irrégularités du terrain, les bancs rocheux sont
harmonieusement utilisés comme soubassement.
Carte de courbe de niveau de MENAA
Source : PDAU 1998 Ech: 1/2000
Profil topographique AA
ech: 1/2000
Profil topographique BB
Ech: 1/2000
A partir les profils topographiques on conclue que les maisons de DECHRA sont construites en gradin avec la
nature.
Le relief de groupement est très accidenté. Il se compose d’un ensemble de montagne qui représente 70% de la
surface de MENAA.
Oued bouzina
Source n’Ighzer
Source Ali Mouche
Source Tasrifth
Source Nasala7
Oued Aabdi
L’hydrographie :
le site est trés riche en eau lors du présence de
deux valés importants oued Aabdi et oued
Bouzina et des sources secondaires
Carte hydrographique de Menàa
(pdf)
le point de rencontre de oued bouzina et de
oued abdi , qui se dirige du nord au sud ,est
la raison principale de l'implantation
humaine dans cette région
VEGETATION:
Le milieu végétal est très varie et la couverture végétale change selon l’altitude nous le décrivons et nous le
localisions en ce qui suit: le fond de la vallée , le long des deux oueds et le long de la route principale qui traverse
MENAA et le couvert des vergés de plusieurs arbres fruitiers.
Carte de végétation de MENAA Source: PF ech:1/2000
Abricot
Feuille caduc
figue
Feuille caduc
Figue de barbarie
Feuille persistante
palmier
Feuille persistante
olivier
Feuille persistante
grenadier
Feuille caduc
L’effet de cette végétation c’est:
-offre un ombrage saisonnier des édifices.
-écran contre les vents forte.
-rafraichit l’air (absorber ou de produire de la vapeur d’eau )
-micro climat.
-la structure et leur esthétique.
OUED BOUZINA
OUED ABDI
R.N 87
LES ACCESSIBILITE:
Pour accéder à l’intérieure de ce tissu urbain « DECHRA » on trouve:
Une porte principale (la route nationale n 87) et aussi un nombre d’accès
secondaires (accès piétons et passage couverts).
On trouve un seul accès mécanique dans la DECHRA à cause de:
-la forte pente.
-l’altitude moyenne dépasse 700 mètre.
CARTE DES ACCESSIBILITE A MENAA source: POS 2008 ech: 1/2000
ANALYSE DES ACCES:
L’ACCES PRINCIPALE:
L’accès principal
est situé à la
partie base de
DECHRA
en face la route
nationale qui
donne sur un
passage couvert.
L’accès numéro 02:
Ce accès est
réalisé entre les
jardins et
débouche sur la
route,
c’est le plus
utilisé car c’est le
plus proche au
source d’eau et les
vergés.
L’accès numéro 04:
Ce dernier
permet d’une
vue
magnifique
sur
les
montagnes et
les jardins de
DECHRA
L’accès numéro 05:
Il s’ouvre sur
un beau
panorama
composé des
vergers
et de
Conflent des
deux oueds
(ABDI et
BOUZINA)
L’accès numéro 03:
Ce accès est se
prend vers les
vergers et relie
DECHRA et la
nouvelle
extension de
MENAA
LA TRAME VIAIRE:
Trame viaire de MENAA source :POS 2008 ech: 1/2000
Le système de voirie de DECHRA est bien hiérarchisé ,
il se compose d’une route principale , des ruelles ,
des passages couverts et des impasse.
-l’absence des accès mécanique et cela revient a la forte pente et l’altitude de la région.
Cette trame viaire de système en résille
La DECHRA est caractérisé par un système de voirie très riche
il est composé de rue, ruelle ,passage couvert , impasse…
il résulte de croissance des différent unités bâtés du tissu de
DECHRA et présente une discontinuité et un manque d’orientation.
Les rues:
Il existe trois axes
principales
qui relier la
DECHRA avec
les autres quartier.
Lar :6 à 7m
Passage couvert:
C’est une partie de
la ruelle qui
couverte par la
réalisation
horizontale
faite au premier
étage de deux
maisons voisins.
Les ruelles:
Reliant les vois
principales entre
elles,
et aussi le
résultat de
l’implantation
des ilots.
Lar :2.5 à 3m.
impasse:
C’est l’une des
composantes
essentielles du
système de circuit de
MENAA ,
elle sa ramifie de la
ruelle et des sert un
nombre déterminer
des maisons.
L’architecture traditionnelle nous
entendons celle qui est réalisée par
l’utilisateur lui-même qui est donc
en même temps concepteur et
consommateur de l’espace.
La construction est en général une
œuvre collective (touiza) le
système d’entraide liant les
membres de la société intervient.
Manque de toute présentation esthétique ( même
si ce qui en résulte est beau la beauté n’est pas
recherchée en elle-même
Intégration au site
un cube avec des façade aveugle.
Respect des voisines
une continuité de formes, de teintes
Soubassement comme fondation
LA MAISON CHAOUI:
Les maisons aurasiennes sont des maisons de type rectangulaire à terrasse. Elles
sont de dimensions variables:
5 à 6 m2.3 à 3 m
4 à 15 m
3à10m
la maison Chaoui intègre la topographie du site dans sa construction. Les irrégularités du
terrain, les blocs rocheux, sont harmonieusement
utilisés comme soubassement, comme fondations (homme a rarement
aplani ou terrassé le site pour la construction d’une habitation)
Parfois, dans
certaines déchera, l'un
des murs est constitué
par
une paroi rocheuse.
c'est un héritage
d'habitat troglodytique
souvent présent dans
la région.
Dans cette présentation de la maison Chaoui
on s'appuiera plus particulièrement sur
l'habitat à Ménâa. Comme dans tout l‟Aurès,
«taddart» ou la maison chaoui, est une unité
sociale et économique.
Elle abrite famille, réserves et animaux.
2-Espace habitant
1-Espace animaux
3- Espace de réserve
L'organisation de l'espace domestique est de
ce fait hiérarchisée tripartite en hauteur (
composé verticalement de trois espaces).
Au premier niveau (espace animaux ;réservé), on
trouve la bergerie avec parfois la remise pour le
fourrage, le bois ... (partie humide).
la partie utilisée par l'homme (c'est l'espace le plus
important) au second niveau
Au troisième niveau ce sont les pièces de «
réserves » l'aelie (partie sèche, espace de
séchage).
Schéma
représente
la tripartite
Dans notre habitat on ne trouvons pas cette hiérarchisation
verticale à cause de la nature de sol qui ne nous permettons pas
a construire plus de R+1 donc nous trouvons que deux niveaux
séparables qui sont:
PLAN DU 1ER ETAGE ECH :1/50
N
Espace de réserve
Espace habitant
Espace animaux
Espace habitant
N
DESCRIPTION DE LA MAISON A
L'INTERIEURE:
L'accès d'une habitation est soumis à trois marques
de transition entre le groupe et la famille: la porte, le seuil, la skiffa (Tasquift).
Un dédoublement d’accès à la maison existe:
Petite porte basse pour les animaux Grande porte réservée aux hommes
limite à un bois peu travaillé
Seuil inférieure
Bois de cèdre finement travaillée
1 à 1.2m
75 cm
75cm x 2
2 à 2.1m
Seuil inférieure
Dans notre cas on remarque que les animaux et les habitants accèdent à cette maison
par une seul porte. l’hiérarchisation s’effectue juste après le franchissement de seuil et la
bergerie s’ouvre directement sur la skiffa et cela a cause de la forte pente.
Photo réel de notre accès
Le chemin d’arrivé
Plan présente l’accès
Le seuil est toujours marqué par une surélévation allant de la simple
marche de 20 cm à un escalier en pas d'âne.
Photo d’une seuil
Coupe schématique d’une seuil
Photo de plusieurs seuil
(escalier)
Cette différenciation de niveau relève du système symbolique :
marque une intimité entre l’extérieure et l’intérieure.
une protection des eaux pluviales
l'entrée n'est possible qu'en corrigeant le dénivelé par un
remblai, des pas d'âne ou encore par des escaliers.
La skiffa est une espace rectangulaire perd la qualité
d’espace filtre et devient un espace de transition
(un espace médiateur).
Cette espace aménagé et couvert.
La discussions
entre les femmes
et jeux pour
enfants.
Prend position entre 2 espaces ouverts.
Cette hiérarchie entre la zone claire et zone
obscure crée l'intimité de tasquift.
La conception de la chicane diffère du cœur du
noyau ancien a sa périphérie de chicane en S
skiffa est considérée comme un espace de réception
des visiteurs qui n'ont pas des membres de la famille
pour assurer l'intimité
La notion de groupe et sa structure sociale implique d’abord une intimité du
groupe passant par un respect mutuel , l’intimité familiale vient ensuite.
extérieure
La cour
Les maisons avec grande cour sont des cas
particuliers, compensent par là l’absence
d’autres espaces spécifiques (bergerie, terrasse
accessible, tasquift).
Le noyau de la maison est formé de la cour.
Lorsque la cour est
importante, elle cumule
plusieurs fonctions et effectué
à divers usage et n’est pas un
lieu de regroupement mais
c’est un lieu de passage.
De nombreuses habitations MENAOUI ont une cour rectangulaire de dimensions variables et
à ciel ouvert(un puit de lumière)
si la maison ne comporte pas de bergerie; entreposent
le fumier et entassent le bois dans la cour
On dresse alors des murets pour isoler les différentes
fonctions.
cour
Ghorfat n'ilma par sa composition et sa structuration de l’espace organise l’ensemble de la
maison toutes les pratiques journalières de réunion, de cuisson, de tissage sont représentées.
La seule qui n’est pas systématiquement définie est celle du sommeil.
par excellence l’espace de l'homme et le Lieu principal de
vie sociale et économique, cet espace se définit comme le
plus grand volume rectangulaire de la maison, toujours
isolé et limité verticalement par les réserves.
La cuisson des repas
Cuisson des galettes
marqué par une banquette
construire le long d'un
mur
outres d'eau et le lait
sont suspendues
en effet, la division en espaces fonctionnels ne s'obtient que par un aménagement du sol
avec simples surélévations (de 15 à 25 cm) et de banquettes construites. A chaque
aménagement correspond une fonction
parmis les objets qu'on trouve
dans la cuisine :des plats a galette
en terre (fane) ;
des barattes en peau de mouton
(imsenda ou tachoult) ;akbouche
(bol) ;thamekhfit (assiette);akdhih
(grande assiette) ;trépied pour la
cuisson (alkhanoune) ;
jarre (akouffi);lampe a l'huile
(taquelalt);…ces objets sont soit
rangé sur des étagères ;entassé ou
bien suspendue.
l'aménagement des murs est le complément
de l'aménagement du sol ,
des niches , décrochement ,morceaux de bois
fixés entre deux pierre à
la verticale :l'utilisation du plan horizontal.
le centre de la pièce joue un rôle de centre
social. la famille se
réunit et reçoit dans cet espace.
Dans un angle on trouve le lit de branchage "souddeth" .l'homme a
construit ,parallèlement au mur une murette, la longueur du banquette est
égale a la longueur de cette murette , sa largeur est représenté par la
distance qui le sépare du mur.
COUPE TRANVERSALE SUR SEDETH
NATTE
MUR
CLAIE DE
BRANCHAGE
MURETTE
TRONC D’RBRE
80cm à 1m
sur ces sortes de traverses , la femme a fait une claie de branchages et pour
atténuer la rudesse de cette couche , y a déposé l'alfa recouvert d'une natte.
On a des pots pour l’eau , le lait ,le beurre , des
coffre de bois , des tapis , des couvertures et des
coussins ,on possède aussi des objets de fabrication
étrangères achetés par les hommes sur les marchés
de BATNA et BISKRA: métal, lampes , mortiers et
pilon de cuivre.
Dans les maisons chaoui , on trouve des pièces de réserve (partie sèche-
espace de séchage ).cette disposition apporte par fois un confort
thermique important et cela par la réalisation de effet de cheminé.
Les WC sont assez typique dans l’aurès 4 ou 5 marches, une pièce de 1.2/1 ou
2/1.5 m , pas de portes mais seulement une baie libre de 0.6/1.2 m du hauteur
situé dans le coin opposé de WC , et créant une chicane visuelle isolant le WC
de l’extérieure
De forme rectangulaire
orienté vers l’oued elle
utilisée pour sécher les
dattes, les abricots ,
tomates et les piments
Chicane visuel
L’habitat { Menaa se présente come un lieu clos, avec
des murs aveugles qui portent un soubassement ,des
portes, des ouvertures…etc
La Maison se compose d'un seul niveau (RDC) et parfois deux niveau (R+1)
(RDC) (R+1)
Manque de toutes formes d’esthétique
Rapport Plein/Vide:
Il n’ya pas d’homogénéité entre le plein et le vide, on trouve que le
pourcentage du vide par apport au plein est 20%
Avec cette domination du plein sur le vide les habitants
peuvent assurer plus d’intimité
Façade non équilibrée
C’est la partie basse du mur ,elle est conçu de pierre et de mortier
e terre qui remplit les interstices et joint les pierres entre elle
* Son rôle est de protéger le reste du mur des infiltrations d’eaux.
Le soubassement:
1-1.50 m
La porte *thaborth*:
Les portes sont marquées par des symboles propre à chaque
groupe familiale ,Ils agissent come signe en tant qu’ èlement
ponctuel sur la façade on trouve:
Formes géométriques: Les numéros:
Des éléments verticaux ou horizontaux
Le linteau
La porte
Le seuil
Le seuil:
C’est une simple marche de 20 cm ,elle peut
être construite en pierre ou avec la terre
pour la protection des eaux pluviaux et pour
des raison d’intimité
20 cm
Les fenêtres ont plus le rôle d’éclairage et ventilation
que d’ouverture vers l’ extérieur .
Les
forme:
1-Rectangulaire: 2-Carré:
30*50cm
Les ouvertures se situent dans les parties supérieures des
murs avec une hauteur d’allège de 1.20 à1.50m
20*20cm
15cm
20 cm
Type: triangle isocèle
Démentions:
15*20cm/20*30cm
3-Triangulaire:
Rouzna
Déférentes compositions sont obtenus ,soit
triangulaires, soit disposées en frise ou
encore en losange ou hexagone donnant une
allure de claustras
*Signification :le triangle est un symbole qui a une valeur
importante dans la civilisation Berbère
Le père
La mère
Les enfants
On trouve son utilisation dans les bijoux en
argent et aussi dans les tapis en laine
Pourquoi on trouve toujours ce type d’ouvertures sur la
partie supérieur de la façade?
L'air chaud est moins
dense que l'air froid
Rouzna permet à la fumée
de la cheminée de
s’échapper
http://meteosite.chez.
com/cour_indis.html
Effet d’Horizontalité
Les principes d’intimité sont toujours
préservés par les habitants
Espace privéEspace public Espace semi- privé
L’hiérarchisation des espaces:
le seuil est un espace de séparation entre l’extérieur et l’intérieur
Technique de construction
fondation superficielle: le
cas de la terre , le mure est
construire sur des
fondations dans la
profondeur ne dépasse pas
30-50cm .elle sont en pierre
séches
fondation
rocheuse: dans le
cas de terrains
rocheuse le mur
est édifie sous les
fondation
1/ Les Fondation :
2/ Le Mur :
1m
Lits 5x50 cm
Lits 15x250cm
mortier
Double ranger en grosse pierre
La planches est soutenu par deux pilier (Aarsat) ,la distance entre elle est de 5-6m, plantés dans
le sol a une distance de 1,5-2,5m
Une semelle de bis d’ ou moins de 1m
La structure
poteau poutre
planches
semelle
poteau
La couverture (toiture)
Terre sèche
mortier
Solives
pierre
Sève de certain plante
Les Mâtereaux de construction
Terre Paille Haché Pierre
Mortier
Bois
Le livre de Habitat traditionnel dans le monde
L’habitat écologique dans le
climat semi aride
Habitat:
-Air dans laquelle vit une population, une espèce animale
ou végétale particulière. Dictionnaire la rousse.
selon: Christain Noberg Schuez ( Architecte ,théoricien et historien
« Le thème habitat est quelque chose de plus que d’avoir
un toit et un certain nombre de mètres carrés à sa
disposition ».
« Habiter quelque part implique qu’un rapport s’est établi
entre un être humain et un milieu donné, ce rapport
consiste en un acte d’identification, c'est-à-dire à
reconnaitre son appartenance à un certain lieu. Par cet
acte «l’habitant s’approprie d’un monde ».
Semi collectif
:
Individuel :
Collectif:
Paysage:
Étendue spatiale,
naturelle ou
transformée par
l'homme, qui présente
une certaine identité
visuelle ou
fonctionnelle : Paysage
forestier, urbain,
industriel. « la rousse »
selon le nombre de
logement rassemblé
Écologie:
Science qui étudie les relations des être vivants avec leur environnement
dictionnaire la rousse
Difinition donné » en 1866 par Ernst Haeakel , créateur du terme «L'écologie » :
est la science qui étudie « les conditions d'existence des êtres vivants et les
interactions de toute nature qui existent entre ces êtres vivants et leur
milieu. » écologique »
Individuel :
Définition du ministère du logement France : Bâtiment ne
comportant qu'un seul logement et disposant d'une entrée particulière.
L'individuel pur, opération de construction d'une maison seule, peut être
distingué de l'individuel groupé qui comporte plusieurs logements
individuels dans un même permis de construire. Les logements "en bande"
(maisons individuelles jumelées ou accolées disposant chacune d'une entrée
particulière et ne comportant qu'un seul logement) sont un cas particulier de
l'individuel groupé.
Habitat nomade.
Les cavernes
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin : un abri
vite installé pour
se protéger des
intempéries et des
animaux sauvages
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin : avoir un
abri durable pour
se protéger des
intempéries et des
animaux sauvages.
Se regrouper
(village)
Habitat
Sédentaire.
habitations Troglodytiques
creusée dans le roc
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin :- Loger
beaucoup
d'habitants en un
même lieu.
-Améliorer
grandement le
confort grâce aux
évolutions
techniques
gauloises …
… ou zoulou
En opposition avec
les villas romaines
Des nouveaux
matériaux
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin: Le château fort
avait un but défensif
les logements étaient peu
confortables les ouvertures
étaient dépourvues de
fenêtres ce qui laissait
passer le vent
Les maisons étaient
faites avec des toits de
pailles et des murs en
bois. Ils existaient aussi
des maisons faites de
murs de pierre
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin: un abri durable
pour se protéger des
intempéries...
- se protéger desinvasions.
- honorer l’église
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin: Dans les villes les
maisons sont étroites et
bâties en
hauteur pour gagner de la
place. La pierre est au
début du Moyen âge réservée
aux édifices publics,
religieux et à quelques
maisons de «riche»
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
Besoin: Bâtir des bâtiments
plus de confort.
, sa richesse..
Loger rapidement
Les immeubles
Les fenêtres sont
nombreuses et
Alignées
Symétrie du bâtiment
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
,
extension des espèces, effet de
serre, fonte des
glaciers,pollution et réfraction
de l'eau potable,régression du
pouvoird'achat;effondrement
social, malnutrition,
Les énergies
renouvelables
dans l'habitat
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
,
Besoin: protéger des
intempéries...
- Respecter l'environnement
- Etre pratique, confortable et
économe
Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine
,
Et demain ?
Quels besoins?
Pourquoi une maison écologique?
La notion assez générale de maison écologique correspond au souci
de construire un habitat plus respectueux de l’environnement, plus
sain et plus économe en énergie et en matières premières non
renouvelables
Économiser
l’énergie
Une
meilleure
qualité de vie
• Qui est capable de fournir un environnement
thermique confortable sans système ni
surveillanceMaison passive
• Qui compense les défaillances du système passif
par le biais d’intégration de techniques actives
Maison active
Habitat individuel écologique
Une maison écologique est un habitat dont ,
et visent à consommer polluante
possible afin de réduire significativement les gaz à effet de serre ainsi que les
déchets des centrales nucléaires , donc de
.
Une maison écologique c’est aussi une maison qui est construite avec des
, fabriqués dans
SOLEIL
TERRE
ÉOLIENNE
EAU
Le site web ( ma maison)
PRINCIPES D’UNE MAISON ECOLOGIQUE
Le terme bioclimatique fait référence à une partie de l’écologie qui étudie plus particulièrement les
relations. entre les être vivants et le climat
1- Les solutions passive
:L’architecture bioclimatique:
la maison sera orientée au sud en
exposant au rayonnement solaire
les surface Les façades nord seront
dépourvues d’ouvertures , les
façades ouest très peu ouvertes
afin d’éviter les surchauffes en été .
Au nord sont généralement
positionnées les pièces non
chauffées (tampon) comme le
garage , cellier , l’atelier … On s’abritera des vents de nord ,
derrière un talus ou un écran
végétale
vitré On évitera
d’implanter la
maison au sommet
d’une colline ou elle
sera balayée par les
vents .
Implantation et orientation
-Les grande
principes de
l’architecture
bioclimatique
-La maison
écologique
> La façade Sud peut, quant à elle, être
munie d’une casquette solaire. Celle-ci
permet de laisser pénétrer les rayons du
soleil en hiver et projette une ombre sur la
façade en été.
Traite_Archi_Urba_Bioclimatiques
Capter / se protéger de la chaleur
Elle utilise l’énergie solaire disponible sous forme de lumière ou de chaleur, afin de
consommer le moins d’énergie possible pour un confort équivalent.
Une démarche bioclimatique se développe sur trois axes : capter la chaleur la
stocker/diffuser et la conserver
Une forme compacte :
L'enveloppe du bâtiment doit être la
plus compacte possible pour limiter
les déperditions thermiques. Le
principe est de minimiser les
surfaces en contact avec l'extérieur.
Les couleurs:
La couleur permet de remarquables mutations
du cadre de vie. Le plus connue de ses effets
concerne la modification de la température de
l’ambiance par les couleurs dites chaudes ou
froides. L’environnement
Coloré crée aussi de surprenante illusions
d’optique liées aux caractéristiques physiques
des rayons lumineux.
Guide de L’habitat bioclimatique
La ventilation écologique :
Le puits canadien
Le puits canadien L’air puisé { l’extérieur passe dans des tuyaux enterrés entre 1 et 3 mètres de profondeur. A
cette profondeur, la chaleur de la terre est constante toute l’année et se situe entre 13 et 17°C. Des économies
de chauffage ou de climatisation sont réalisées : - en hiver l’air entrant a une température de 13°C au lieu de
0°C, - en été, la température de l’air entrant est de 20°C au lieu de 30°C. Ce système doit être installé lors de la
construction de la maison en raison des travaux de terrassement qu’il nécessite.
L’IMPLANTATION DU OU DES CONDUITS ENTERRES : Il existe
plusieurs types de disposition du ou des conduits selon les besoins et surtout
les contraintes de mise en œuvre (surface disponible, tranchées existantes et
nature
du sol) : - disposé en linéaire
- disposé autour de l’habitation en boucle ouverte ou en boucle fermée (un
conduit)
-disposé en rangées dans le terrain (plusieurs conduits installés en parallèle)
Les éléments du puits canadien
La borne de prise d’air:
La borne de prise d'air est l'élément par lequel
rentre l'air dans la maison. Il est situé en départ de
circuit. Comprennent les différentes protections
nécessaires à un bon fonctionnement du puits, à
savoir :
- Une grille à mailles fines.
- Une pré filtration.
Les tuyaux:
Les meilleures performances sont
obtenues avec un tuyau de grand
diamètre (160mm) de 25 à 30m de long,
enterré à une profondeur de 1,50 à 2m.
Conseils :
- éviter les coudes à 90° (pertes de
charges)
- préférer les joints à lèvres de type
assainissement à la colle pour limiter les
problèmes de rupture et éviter les
émissions de produits nocifs dû à la
colle.
Les éléments du puits canadien
La borne de prise d’air:
Les tuyaux:
Conseils :
- éviter les coudes à 90° (pertes de charges)
- préférer les joints à lèvres de type
assainissement à la colle pour limiter les
problèmes de rupture et éviter les
émissions de produits nocifs dû à la colle.
L’isolation optimisé : 1 La véranda :
Sa réalisation doit être prise en
compte dès la conception de la
maison. Elle doit être orientée
au sud pour être efficace afin de
ne pas engendrer de surchauffe
en été.
Elle forme un espace tampon
qui a pour fonctions de capter la
chaleur, de la piéger et de la
distribuer en hiver. Elle
participe activement au confort
d’hiver et réduit les
consommations d’énergie liées
au chauffage.
Les solutions
guide_ecoc
onstruction
Le mur capteur : le mur trombe
Le mur trombe consiste à un mur en
maçonnerie lourde muni de deux orifices et
disposé derrière un vitrage orienté vers le
sud. Il rassemble et stocke l'énergie solaire
pour fournir le chauffage de la pièce en
hiver ou facilite la ventilation de la pièce en
été.
Le mur Trombe-Michel, ou mur trombe, est basé sur le même phénomène physique
que le mur capteur : le rayonnement solaire vient chauffer une lame d’air présente
entre un vitrage à faible émissivité et un mur à forte inertie thermique. Via un système
de clapets situés en partie supérieure et inférieure du mur, une circulation d’air est
possible entre l’intérieur de la pièce et la lame d’air chauffée
Traite_Archi_Urba_Bioclimatiques
La toiture végétalisée :
Avantages
écologiques,
urbanistiques et
ècoconstructifs
des toitures
végétalisées.
Une toiture verte : est une toiture plate ou en pente recouverte de
végétation et des couches nécessaires au développement de celle-ci.
GUIDE_VEGETALISATION_
EXTENSIVE
GUIDE_VEGETALISA
TION_EXTENSIVE
Les types de toits végétaux :
Le principe
de la
toiture
végétalisée
GUIDE_VEGETALISATION_EXTENSIVE
double vitrage:
La baie vitrée constitue la solution la plus simple et la mieux connue. Lorsque l’énergie
lumineuse arrive sur un vitrage, une part est réfléchie, une part absorbée et une part est
transmise à travers celui-ci. La part réfléchie dépend de l’angle d’incidence de la vitre. Au
delà d’une inclinaison de 50°, cette part augmente jusqu’à ce que la lumière soit
totalement réfléchie pour une inclinaison de 90°. Cette propriété est intéressante, car
comme l’angle d’incidence du soleil est plus grand en été, sa position étant plus haute
dans le ciel, un rayon solaire à midi sur une façade sud ne pénètre que très peu dans la
maison. La part qui est absorbée dépend du type de verre (double vitrage ou non).
guide_ecoconstruction
un double vitrage est constitué de deux vers assembler
hermétiquement en usine
pour le double vitrage actuel a isolation thermique renforcer une
couche transparente composer des atomes d’argent est déposer sur
la face interne d'un diver par un procédé de pulvérisation sous vide
cette fine couche réfléchis le rayonnement de chaleur de chauffage
grâce a son effet bouclier cette chaleur est bloquer a intérieur de la
maison mais laisse entrer de la lumière et la chaleur du soleil.
guide_ecoconstruction
Différentes épaisseurs
"4/16/4", "4/12/4" ou
"4/6/4"
Enfin, il existe aussi le triple vitrage , encore plus performant en terme
d'isolation cher. Il se compose de trois épaisseurs de vitre et de deux
épaisseurs de "vide", rempli d'argon ou de krypton (ex.: 4/12/4/12/4). mais
également très lourd et beaucoup plus http://multiglass.be
Le choix des matériaux :
Les matériaux de gros œuvre
Matériaux traditionnel
Parpaing béton
Brique creuse
Les blocs isolation répartie
Brique a alvéole Béton cellulaire
Le bois
Les matériaux d’isolations
Isolation synthétique
Polystyrène polyuréthanes
Les isolants minérales
Le laines de
verre
Laines de
roches
Isolants végétaux
Le bois feutré
Le liège
Laine de
chanvre
Laine de
mouton
guide_ecoconstruction
Dans les matériaux de gros œuvre, on distingue les matériaux traditionnels,
les blocs à isolation répartie et le bois.
Les matériaux traditionnels sont le parpaing creux et la brique creuse. Ils
présentent
des performances thermiques relativement faibles et doivent être associés à des
isolants
Les matériaux traditionnels :
A épaisseur équivalente, la brique creuse présente des meilleures performances que le parpaing.
Ces deux matériaux possèdent des temps de transfert faibles de la chaleur, rendant difficile
l’obtention d’un bon confort d’été.
Le parpaing
sert à la
construction
de murs
porteurs et
de cloisons.
La brique de terre
cuite peut être
utilisée pour la
réalisation de la
structure porteuse
mais aussi pour la
construction des
cloisons intérieurs et
murs accumulateurs
de chaleur.guide_ecoconstruction
Les blocs à isolation répartie:
Utilisation en gros œuvre
(nouveau chantier, extension ou
surélévation) et en cloisons
Brique a alveole
Beton cellulaire
Le bois:
Le bois est un matériau écologique par définition. C’est une ressource naturelle, de
proximité, saine, permettant de réaliser un chantier rapide et à faibles nuisances.
Dans les maisons à ossature bois, le
bois constitue la structure porteuse. Les
murs sont réalisés sous forme de
poutres entre lesquelles on place les
matériaux isolants. Ces maisons sont
très esthétiques mais offrent des
performances thermiques très
moyennes.
Les constructions en bois:
Il existe plusieurs types de construction en bois, les principales étant les maisons à ossature bois et celles en bois
massifs.
Les maisons en bois massifs sont
beaucoup plus intéressantes du point de
vue du confort thermique. Les murs sont
constitués de poutres empilées ou de
panneaux contrecollées. Les
performances thermiques peuvent être
encore améliorées par la
pose d’un isolant à l’extérieur.
quelques inconvénients :Avantages et inconvénients :
- Le confort acoustique des maisons en bois n’est
pas très bon, mais cet inconvénient
peut être atténué grâce à un aménagement
architectural adapté.
- L’humidité est l’ennemi du bois. Il doit en être
protégé pour éviter la prolifération
de moisissures, champignons, insectes
xylophages…
- Certains traitements du bois peuvent s’avérer
toxiques pour l’homme.
- C’est un matériau sain lorsque les adjuvants sont
non toxiques et que les poussières et copeaux sont
aspirés pendant la fabrication
- Il engendre des économies de terrassement
puisqu’il ne nécessite pas de fortes
fondations.
-Il peut être utilisé sur des terrains à faible
portance en raison de sa légèreté.
-Il est très rigide ce qui permet de créer des
ossatures autoporteuses.
- L’édification des maisons en bois est très rapide
Utilisation en
gros œuvre
(nouveau
chantier,
extension ou
surélévation) et
en cloisons
guide_ecoconstruction
Les matériaux d’isolation
Les matériaux d’isolation sont de différentes natures : les isolants synthétiques, minéraux et
végétaux.
Les isolants synthétiques:
Le polystyrène expansé est obtenu { partir d’hydrocarbures
(styrènes) expansés { la vapeur d’eau et au pentane ce qui lui
confère une structure à pores ouverts.
Le polystyrène extrudé s’obtient de la même manière, en y
ajoutant un agent gonflant qui lui confère une structure à
pores fermés avec une meilleure résistance à la compression et
{ la vapeur d’eau (préférable pour une utilisation en milieu
humide).
Inconvénients :Avantages :
Bilan carbone très mauvais et énergie grise élevée.
Dégagement de pentane (pollution de l’ozone).
Matière première limitée pétrole. Difficilement
recyclable. Mauvaise performance phonique.
Matériau non altérable en présence d’eau. Matériau
peu perspirant, non hygroscopique, non capillaire.
Très bonne durabilité, stabilité dimensionnelle et
résistance à la compression. Utilisable noyé sous chape
liquide ou en parties enterrés.
Le polystyrène
guide_ecoconstruction
Les Deux types de laines minérales:
les laines de verre, obtenues à partir de sable siliceux et de verre de récupération, et
les laines de roches obtenues à partir de roches volcaniques comme le basalte.
Les isolants minéraux:
Rouleaux et panneaux semi-rigides avec ou
sans pare-vapeur : isolation des murs, toits
et plancher Vrac : pour insufflation
(caissons fermés) Éléments préfabriqués :
cloisons phoniques… Éléments moulés :
volets roulants, coques
guide_ecoconstruction
Isolants végétaux
Le bois feutré: Il est obtenu par défibrage des chutes de bois résineux.
Le liège expansé : Le liège renferme une résine, la subérine, qui
sous l’effet de la chaleur agglomère les granules entre eux
Le chanvre est une plante annuelle, Cannabis
sativa, dont on récupère la tige centrale (la
chènevotte) entourée de fibres
longues (la filasse) pour en faire un matériau
isolant
Il existe encore d’autres matériaux
écologiques d’isolation comme les laines de
mouton, de coco, de coton, etc.
guide_ecoconstruction
L’eau :
Au quotidien, nous utilisons huit fois plus d’eau que nos grands-parents !
Il est pourtant possible d’assurer un confort de vie tout
en diminuant les pressions exercées sur la ressource. en
Pensant à réduire la consommation en choisissant des
équipements et en adoptant des comportements économes en
eau
Récupérer l’eau de pluie :
Aujourd’hui le logement consomme de l’eau potable du réseau de distribution collectif .
pour assurer les différents usages du foyer . Il est connue . que l’eau potable est précieuse
et soumise à diverses pressions (prélèvement et pollutions)
avec un système de récupération d’eau de pluie on contribue { préserver cette ressource
pour les générations futures en réduisant la pression exercée sur les eaux souterraines et
permis de diminue la facture d’eau sans compromettre le confort de vie
guide-pratique-habitat-écologique-2012
• La cuve enterrée pour davantage
d’économies
L’eau s’écoule sur votre toit (1) et dans les
gouttières jusqu’au premier filtre (3) qui
retient les débris végétaux (feuilles,
mousses, lichens, etc.). La cuve (4) est
équipée d’un trop plein (5) qui envoie
l’eau excédentaire vers le réseau des eaux
pluviales ou une zone d’épandage. A
l’aide d’une pompée flottante (6), l’eau
est acheminée vers un deuxième filtre
qui élimine les impuretés (7). La
tuyauterie alimente les robinets
extérieurs (8) et, éventuellement, les
toilettes (9) et le lave-linge (10). Pour
assurer ces usages en période sèche, tous
les équipements sont également
raccordés au réseau de distribution (11)
dissocié du réseau d’eau pluviale.
guide-pratique-habitat-écologique-2012
- 6 % en utilisant l'eau de pluie pour vos besoins extérieurs,
- 26 % en utilisant aussi l’eau de pluie pour les toilettes,
- 38 % en recourant { l’eau de pluie pour tous vos usages non
nobles : extérieurs, toilettes, lessive(Ce dernier usage est
encore expérimental )
guide-pratique-habitat-écologique 2012
2 Les solution active :
A - Les panneaux
Solaire
photovoltaïque
Énergie solaire
B les panneaux solaires
thermiques.
Les panneaux solaire
A- Les panneaux Solaire photovoltaïque
Le principe de fonctionnement des panneaux solaires est de transformer la lumière
produite par le soleil en électricité. Cette électricité est stockée dans des batteries ou
convertie par un modulateur pour être distribuée dans le réseau
La cellule photovoltaïque est fabriquée à partir de deux couches de Silicium
(matériau semi-conducteur) :
- une couche dopée avec du Bore qui possède moins d'électrons que le Silicium, cette
zone est donc dopée positivement (zone P).
- une couche dopée avec du Phosphore qui possède plus d'électrons que le Silicium,
cette zone est donc dopée négativement (zone N).
Lorsqu'un photon de la lumière arrive, son énergie crée une rupture entre un atome
de silicium et un électron, modifiant les charges électriques. C'est ce qu'on appelle
l'effet photovoltaïque. Les atomes, chargés positivement, vont alors dans la zone P
et les électrons, chargés négativement, dans la zone N. Une différence de potentiel
électrique, c'est-à-dire une tension électrique, est ainsi créée.
B- Les panneaux solaire thermique :
Le flux solaire capté par les
panneaux est transformé en
chaleur grâce à des capteurs
solaires thermiques. Cela
peut s'appliquer au
chauffage des habitations,
des piscines et à la
production d'eau chaude
Plancher chauffant
Le plancher chauffant est un mode de chaufage qui utilise la surface du sol pour chauffer.
Site web : Plancher chauffant - Climasol
1-Les plancher chauffant à circulation
d’eau
Zone de bordure
Plancher chauffant électrique
Pour remplir sa fonction, le plancher électrique se compose de plusieurs éléments
indissociables :
1 L’isolation
2 Le càble chauffant
3 Le recouvrement
4 La régulation
Comment orienter les panneaux solaires ?
A-Simple flux
Ventilation mécanique:
2D
3D
L'air vicié est extrait des pièces dites humides (salle de bains,
cuisine, etc.) via des bouches reliées { un ventilateur. L’air neuf
extérieur entre par dépression dans les chambres et le séjour via des
ouïes de ventilation qui sont prévues dans les portes et les fenêtres.
Le débit d’air est constant.
B-Double flux:
Un système double flux comporte un réseau pour l’insufflation d’air et un pour
l’extraction, et deux ventilateurs. Lorsqu’il est équipé d’un récupérateur de chaleur,
permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation : il récupère la
chaleur de l’air extrait du logement et l’utilise pour réchauffer l’air neuf
filtré venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les
pièces principales par le biais de bouches d’insufflation.
-La ventilation mécanique contrôlée simple flux autoréglable
Ce type de ventilation renouvelle l’air constamment sans pour autant
considérer l’humidité, l’occupation de votre logement et les
conditions extérieures
-La ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable Avec
cet équipement, les débits d’air varient en fonction du taux
d’humidité intérieur et de l’occupation, ce qui permet de réaliser des
économies de chauffage. C’es l’équipement le plus recommandé pour
une maison individuelle.
Ventilation mécanique
répartie (VMR)
Cette solution est utilisée en rénovation lorsque la pose de la VMC classique est
rendue difficile. Elle se compose d’aérateurs situés dans les pièces de service et
fonctionne comme une VMC classique.
guide-pratique-habitat-écologique-2012
Conclusion:
*Le climat d’une région est déterminé par la combinaison de plusieurs
éléments qu’il faut prendre en compte lors de la conception du
bâtiment dans le but d’assurer le confort aux occupants et minimiser
les dépenses énergétiques.
*C’est pour ça en doit adopté quelques besoin dans notre conception:
*Orientation Nord – Sud (axe long Est – Ouest
*Compacité du plan de masse et du volume
*La ventilation n’est pas requise en hiver
*Ouvertures de petite taille
*Toits épais et bien isolants
*Utilisation de brise soleil
Exemple écologiques
Ex 01: Maison r128 Werner
Sobek
Exemple écologiques
1-Fiche technique :
-Projet : habitat
écologique
Lieu : Stuttgart, Bade-
Wurtemberg,
Allemagne
Programme : résidence
principal sur 4 niveaux
pour 1 couple et son fils
-Architecte :Werner Sobek
-Surface: 116.28 m²
Climat : semi aride
Ex 01: Maison r128 Werner Sobek
1-PRESENTATION DU PROJET :
Exemples écologiques
Implantation
La Maison est implanté sur une des
pentes boisées qui dominent le
centre de Stuttgart (entre la cuvette
et plateau) site naturelle
La situation du projet :
Plan De Masse
N
Le plateau
La cuvette
La maison
Ex 01: Maison r128 Werner Sobek
Exemples écologiques
Principe d’organisation spatiale :
Est une résidence principale sur 4
niveaux avec accès principal au
dernier étage
Au niveau 00: 1 passerelle ; 2entrée,
3 cuisine, 4salle à manger
Au niveau -1: 1séjour , 2coin bureau
et 3bloc sanitaire , 4vide
Au niveau -2: 1chambre, 2salle de bain
, 3bloc sanitaire
Au niveau -3: 1chambre , 2réservoir
d’eau , 3locaux technique , 4accès
secondaire
Espaces
Intime
Espaces
Public
Niveaux 00
1
2 3
4
5
5
N
Niveaux -3
1
2
4
3 N
Plan de niveau 00
Espace Surface (m²) Orientation
1/ passerelle
2/ Entrée 10,56 NE/SE
3/ Cuisine 10,56 SO/SE
4/ salle à manger 11,56 SO
5/ vide sur séjour 14,96 NE/NO
orientation
Plan de niveau -1
Espace Surface (m²) Orientation
1/ Séjour 14,96 NE/No
2/ Coin Bureau 14,96 NE/SO
3/Bloc Sanitaire 11,56 SO /SE
4/Vide 11,56 SO
Plan de niveau -2
Espace Surface (m²) Orientation
1/Chambre 29,92 NE/No
2/ Salle de bain 14,96 NE/SE
3/Bloc Sanitaire 11,56 SE /SO
Plan de niveau -3
Espace Surface (m²) Orientation
1/Chambre 29,92 NE/No
2/ Réservoir
d’eau
15,64 NE/SE
3/Locaux
techniques
11,56 SO/SE
Exemples écologiques
La structure:
ossature en acier.
basée sur une trame de 2.9x3.85m ,
la structure apparentes constituée
de poutres ipe 200 fixées par des
pièces pleins sur des poteaux carrée
de 10 cm ; elle est contreventée par
des croix de saint-andréen.
La structure
croix de saint-
andréen poutres
poteaux
Exemples écologiques
Les façades :
Une paroi de verre placée à 40 centimètres
devant l’ossature enveloppe la maison sur
toutes ses faces. Chaque panneau de verre
mesure 2,80 mètres de haut mais, au sud et
au nord, leur largeur est de 1,36 mètre,
alors qu’{ l’est et { l’ouest, elle est de 1,42
mètre. Le même encadrement, conçu selon
un schéma en grille, rythme les quatre façades.
Chacun de ces panneaux a été assemblé,
un à un, et fixé par des tirants. Ainsi,
tout le poids des façades est transféré sur la
couverture et, de l{, sur l’ossature, { l’aide
de poutres en porte-à-faux.
Exemples écologiques
Accès, gaines techniques et canalisations
On accède à pied à
la maison par une
passerelle. De
même, tous les
fluides arrivent à la
maison par un
pont ou par voie
aérienne.
Cette poutre technique tubulaire est utilisée
pour tous les conduits, telles que canalisations
d’eau potable et d’eaux usées, ainsi que pour les
câbles électriques, téléphoniques et informatique.
Les médias sont également distribués par câble.
Une gaine horizontale courant le long de la façade
au niveau du sol, à la hauteur du plancher du rez-
de-chaussée
rez-de-chaussée (cachée par des plaques vissées
en aluminium) et huit tubes verticaux (en acier
inoxydable satiné mat) protègent les câbles
électriques, les canalisations d’eau et les conduits
d’air frais. Ce type d’installation démontable
autorise toute modification ou extension des
systèmes de distribution avec un coût et un travail
minimum.
Exemples écologiquesConcept énergétique
En été , la nuit En été , le jour
1/Microcentrale
photovoltaïque :
reliée au réseau
public les 48
modules disposés
horizontalement
en toiture
produisent l’
énergie nécessaire
pour couvrir les
besoin des
équipements
techniques
2/ baies à triple vitrage
En hiver ; grâce au faible
coefficient de transmission
surfacique , les déperdition
thermique sont minimes et la
surface du vitre intérieur est
élevée ce qui augmente le
confort
En été : ka surchauffe est
limite grâce a un film assurant
la réflexion des rayons
infrarouges arrivant sur le
vitrage
3/ composante pour le
chauffage et
rafraichissement intégrés
aux faux plafonds
En hiver : l’ air est chauffé
par l’ eau chaude circulant
dans les tubes de cuivre
En été : l’ air est fraichi par l’
eau froide circulant dans les
serpentent les calories de l’
eau fraiche qui se réchauffe
en passant dans les tuyaux
4/ ventilation
double flux
avec échangeur
de chaleur a
haut
rendement
(environ 90 )
permettant de
récupérer des
calorie sur l’ air
vicie
6/ réservoir d’ eau
de 12m3
En hiver : on utilise
les calories
récupéré en été
En été : les calories
récupérer en été
sont stockées à
long terme dans l’
eau
7/ m’ ouverture
motorisée de
certaines baies (au
moins 2 par niveau
) favorise ma
ventilation
naturelle du
volume intérieur
par effet de
cheminée
5/ Puits canadien
profitant de la
température quasiment
constante de la terre
En hiver : l’ air neuf est
préchauffé naturellement
dans les tuyaux enterrés
En été : m’ air neuf se
rafraichit en passant dans
les tuyaux
Exemples écologiques
Ex 02: Maison Fendue de
Yung Chang
Exemple écologiques
1-Fiche technique :
-Projet : habitat écologique
Lieu : Shui Guan (porte d’eau)
de la grande muraille, Yanqing ,
Pékien ; Chine
Programme : résidence
principal sur 2 niveaux
-Architecte : Yang ho chang
-Surface habitable : 444 m²
Climat : semi aride
Yung Ho Chang est l’une des pionniers
de l’architecture bioclimatique :Face a
la généralisation de constructions { l’
occidentale , sa stratégie est de se
connecter sur les quatre bases
fondamentales de l’architecture : le site
, le programme , l’espace et la formes
Ex 02: Maison Fendue de Yung Chang
1-PRESENTATION DU PROJET :
Exemples écologiques
N
Plan De Masse
La situation du projet :
Volumétrie
Maison fondue est située au
Nord de Pékin , prés de la
Grande Muraille , dans un
paysage montagneux au climat
continentale , hiver longs froid
et sec étés, avec de fortes
précipitations
Implanté entre montagne et
eau .
Implantation
L’ idée
•Sa conception .est inspirée du Si He Yung , habitation séculaire pékinois
transposée ici dans un paysage sauvage .formes de bâtiments bas organisés
autour d’une ou de plusieurs cours , les si He yuan ne représentent pas
seulement un modèle d’habitat { haute densité ; ils symbolisent aussi un idéal
social les maison a quatre ailes autour d’un patio ; qui constituaient le tissue
ancien de la capital, était reliées par un réseau de rues et de venelles pour former
des quartiers , les hu tong , dont la destruction actuelle est une incontestable
perte d’identité pour la Chine
cour
aile
aileaile
aile
habitation
séculaire
pékinois
ils symbolisent aussi un idéal social
Implantée entre montagne et eau , la maison a été fendue en
son milieu pour réaliser l’union symbolique entre le nature et
l’artificiel mais aussi pour des raisons plus pragmatiques; la
sauvegarde des arbre existants
La stratégie de l’architecte est de concentrer sur les 4 base fondamentales de architecture :
me site , le programme , l’espace et les formes
Maison Fendue
Le mini
Le méga
La qualité
quantité
L’ ordre
chaos La vitesse
La lenteur
eau
Les plans
Plan R+1Plan RDC
1- Salon
2-Chambre
3- Cabinet de toilette
4- Terrasse
1 3
5
2
4
7
6
8
11
12 9
10
13
7- Cuisine
9- rangement
8- office
4- véranda
5- salon
6- salle à manger
N
7- Cuisine
9- rangement
8- office
N
10- chambre du personnel
11- cabinet de toilette
12- local technique
13- cour
2-salle de Mah –Jong
1- vestibule
3- salle de séjour
N
Exemples écologiques
La structure: la structure porteuse est constituée de
poteaux et de poutre en lamellé coulé
disposés selon une
trame de 1m
La trame
Section de poteaux
(10x28 cm)
Fondation en
béton armée
10cm
28
cm
E =50cm
Mur en pisé
Mur en pisé de la
peau extérieure
protègent les
habitants contre les
froid de l’ hiver et la
chaleur de l’ été , la
terre crue compacté
est un bon isolant
Les façades :
La plupart parois tournées vers la cour
sont vitrées( extérioriser l’ intérieure
continuité ext/ int)
Les épais murs en pisé de extérieure
protègent les habitants contre le froid
de l’ hiver et la chaleur de été
Les solution
L’ orientation
matériaux écologiques
Exemple écologiques
Ex 03: Maison Passive Karawitz
Exemple écologiques
Ex 03: Maison Passive Karawitz
1-PRESENTATION DU PROJET :
1-Fiche technique :
-Projet : habitat écologique
Lieu : Bessancourt, région Paris ,
France
Programme : résidence principal sur
2 niveaux pour 1 couple et 2 enfants
-Architecte : Karawaitz Architecture
-Surface: 177 m²
climat : semi aride
Exemples écologiques
La Maison est implanté dans
une foret
La situation du projet :
Implantation
Plan De Masse
Panneaux photovoltaïques
Capteurs solaires ECS
La maison
Ex 03: Maison Passive Karawitz
Est une résidence principale
sur 2 niveaux avec
Exemples écologiques
Principe d’organisation spatiale :
1
2
3
4
6 7
5
1 entrée 5 rangement
2 cuisine 6 toilettes
3 salle à manger
4 salon 7 buanderie
Espaces
Public
PLAN REZ-DE-CHAUSSEE
Espaces
Intime
2 3
4
2
4
1
1 chambre enfants
2 chambre parents
3 salle de jeux
4 salle de bain
PLAN PREMIER ETAGE
la maison présente deux
parties séparées par une
“épine dorsale qui
distingue les deux zones
fonctionnelles de la
maison
Cette épine sert de corps
technique mais aussi de
système modulaire,
parfois ouvert au
passage, parfois fermé
comme armoire à portes
ou utilisé comme
support pour les murs
mobiles intérieurs qui
divisent l'espace
,
celle orientée vers le sud
destinée à la zone jour au rez-
de-chaussée et à la zone nuit
au premier étage celle orientée
vers le nord, réservée à la
distribution et aux services
celle orientée vers le nord,
réservée à la distribution et
aux services
Exemples écologiques
La structure:
La dalle de fondation est le seul
élément en béton. Toute la structure
de la maison naît de l’assemblage de
panneaux en bois massif de très
grande dimension, préfabriqués en
atelier et assemblés sur place.
. squelette de bois
Dalle de fondation .
Triple vitrage
Exemples écologiques
Les façades : Double inspiration
Façade Nord Façade Sud
triple vitrage
Panneaux en bois bambou
ombrage
lumières
économiqueesthétiques
isolation
Très fermée au nord
pour limiter les
déperditions
très ouverte sur le sud
pour profiter des apports
solaires gratuits
Exemples écologiquesConcept énergétique
1/ Des panneaux
photovoltaïques
sont installés sur la
toiture, tandis que
la structure est
entièrement
réalisée avec des
panneaux en bois
massif et fibre de
bois pour
l'isolation, où
dissimuler
facilement les
installations
4/ ventilation
double flux avec
échangeur de
chaleur a haut
rendement
(environ 90 )
permettant de
récupérer des
calorie sur l’ air
vicie
Une maison passive certifiée par le “Passivhaus Institut” réduit de 90% l'énergie utilisée
pour climatiser une habitation traditionnelle européenne et de 75% l'énergie requise par
les nouveaux édifice
2/ baies à triple vitrage
En hiver ; grâce au faible
coefficient de transmission
surfacique , les déperdition
thermique sont minimes et la
surface du vitre intérieur est
élevée ce qui augmente le confort
En été : la surchauffe est limite
grâce a des peirciens (volets) en
bois de bambou tout le long de
façade sud et la fermeture de
façade nord
Gestion de l’
énergie
Rafraîchissement
naturel
L’inertie thermique
assure le déphasage
jours/nuits, été/hiver.
La végétation Utilisation
d’éléments naturels
SYNTHESE
Pour réaliser une maison écologique il faut prendre en considération les éléments suivants

Contenu connexe

Tendances

la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
sara ould ali
 
Analyse typologique de l habitat du m zab
Analyse typologique de l habitat du m zabAnalyse typologique de l habitat du m zab
Analyse typologique de l habitat du m zab
hafouu
 
L'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued soufL'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued souf
Meriem Osmane
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
Archi UHBBC
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Ksar Ghardaia
Ksar GhardaiaKsar Ghardaia
Ksar Ghardaia
boudjemaa hibouche
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
Nina Lee
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
hafouu
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
ghafour abdou
 
L'habitat m'zab
L'habitat m'zabL'habitat m'zab
L'habitat m'zab
hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
hafouu
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaia
hafouu
 
habitat individuel à Ghoufi
habitat individuel à Ghoufihabitat individuel à Ghoufi
habitat individuel à Ghoufi
Sarra Achoura
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
Chris L'Ange
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
hafouu
 

Tendances (20)

la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Analyse typologique de l habitat du m zab
Analyse typologique de l habitat du m zabAnalyse typologique de l habitat du m zab
Analyse typologique de l habitat du m zab
 
Grk fina@l
Grk fina@lGrk fina@l
Grk fina@l
 
L'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued soufL'architecture vernaculaire de oued souf
L'architecture vernaculaire de oued souf
 
Analyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectifAnalyse d habitats semi collectif
Analyse d habitats semi collectif
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Le mzab 2007 (exposé)
Le mzab 2007 (exposé)Le mzab 2007 (exposé)
Le mzab 2007 (exposé)
 
Ksar Ghardaia
Ksar GhardaiaKsar Ghardaia
Ksar Ghardaia
 
l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
L'habitat m'zab
L'habitat m'zabL'habitat m'zab
L'habitat m'zab
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Ghardaia
GhardaiaGhardaia
Ghardaia
 
habitat individuel à Ghoufi
habitat individuel à Ghoufihabitat individuel à Ghoufi
habitat individuel à Ghoufi
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
 
Le m'zab (3)
Le m'zab (3)Le m'zab (3)
Le m'zab (3)
 
Analyse urbaine casbah
Analyse  urbaine casbahAnalyse  urbaine casbah
Analyse urbaine casbah
 

En vedette

La révolution et les types des Minarets
La révolution et les types des MinaretsLa révolution et les types des Minarets
La révolution et les types des Minarets
k Marou
 
El mechouar
El mechouarEl mechouar
El mechouar
BOUZIDA Djihene
 
L architecture islamique 1
L architecture islamique 1L architecture islamique 1
L architecture islamique 1
benmekideche sarah
 
Voute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaretVoute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaret
BOUZIDA Djihene
 
architecture islamique
architecture islamiquearchitecture islamique
architecture islamiquehicham younes
 
Architecture islamique 1 (cours)
Architecture islamique 1 (cours)Architecture islamique 1 (cours)
Architecture islamique 1 (cours)
tbelkacem
 
Mosque & Minarets
Mosque & MinaretsMosque & Minarets
Mosque & Minarets
Kaushal joshi
 
Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret,
Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret, Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret,
Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret,
Eraz
 

En vedette (8)

La révolution et les types des Minarets
La révolution et les types des MinaretsLa révolution et les types des Minarets
La révolution et les types des Minarets
 
El mechouar
El mechouarEl mechouar
El mechouar
 
L architecture islamique 1
L architecture islamique 1L architecture islamique 1
L architecture islamique 1
 
Voute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaretVoute,coupole,minaret
Voute,coupole,minaret
 
architecture islamique
architecture islamiquearchitecture islamique
architecture islamique
 
Architecture islamique 1 (cours)
Architecture islamique 1 (cours)Architecture islamique 1 (cours)
Architecture islamique 1 (cours)
 
Mosque & Minarets
Mosque & MinaretsMosque & Minarets
Mosque & Minarets
 
Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret,
Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret, Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret,
Minarets of al azhar, cairo, egypt -types of minaret,
 

Dernier

Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 

Dernier (8)

Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 

Menaa

  • 1.
  • 2. Introduction Présentation de la commune de Menaa L’histoire de Menaa Le climat Les pentes Hydrographie Végétation Accessibilité L’habitat traditionnel Menaoui Habitat écologique dans le climat semi-aride Analyse des exemples Synthese
  • 3. est fondue sur les principes de la Numidie de Massinissa, de Mastanabal et de Jugurtha. La civilisation chaouie
  • 4. Le Roi Massinissa Le Roi Jugurtha La Reine Dihya
  • 6.
  • 7.
  • 8. Présentation la wilaya de Batna est située au nord-est de l‘ Algérie , dans la région des Aurès N La commune de Manaa est située au Sud-est de la wilaya de Batna et au Sud de chef lieu Batna Source : DPAT 2008 Source : DPAT 2008 N N
  • 9. Comment arrivé a Manaa? Batna Lambese Manaa Bouzina Theniet El Abed Oued Taga Route Nationale N- 13 Route Nationale N-87
  • 10. Appellation: l’historien Emil Masquerai suggère que le toponyme Menaa ait pour origine la langue Latin et qu’il dérive du mot Moenia qui signifie le rempart de la ville L’origine du mot Menaa est l’arabe qui veut dire: ‫الموقع‬ ‫المنيع‬pour la protection contre les ennemis Selon les informations fournies par les vieillards de la ville de Menaa ,on a deux hypothèses:
  • 11. Le Développement de la ville : 1 ère implantation: La Cité Romaine (3ème siècle): L’agglomération romaine était édifier sur la colline et qu’elle est aujourd’hui, recouverte par les construction de la dechra La route national n:87 Les premiers constructions Oued Abdi et Bouzina La source: la mairie de Menaa/3ème siècle
  • 12. 2ème implantation: La Dechra de Menaa 10ème siècle: La source: la mairie de Menaa/10ème siècle quatre familles « Khalfa ,Slimane,Yaha et Khlif » rencontraient un homme saint ,il leur dit « Suivez mon âne et l{ ou il s’arrétera édifier votre village et appelez le Menaa . La route national n:87 Les premiers constructions Oued Abdi et Bouzina
  • 13. 3ème implantation: La famille d’immigrants nommés Ben Abbes: La source: la mairie de Menaa La route national n:87 Les premiers constructions Oued Abdi et Bouzina Les habitations de Ben Abbas Cette famille est forcement religieuse, sa première construction était Une Zaouïa qui a joué au fil du temps une rôle important dans la politique, dans l’enseignement et dans l’économie de Menaa
  • 14. 4ème implantation: La période Coloniale: La source: la mairie de Menaa Dans cette période Menaa était composée de deux groupement: *Ancien Déchera et Dar Ben Abbes et quelques constructions disposées le long des pistes . De 1904 jusqu’{ 1958 on recensait: *Un hôtel ,une école ,une poste et des installations militaires La route national n:87 Les premiers constructions Oued Abdi et Bouzina Les habitations de Ben Abbas Les habitat coloniaux
  • 15. Facteur naturelle: la morphologie du terrain : les constructions suivent les courbes de niveau Facteur social : Les groupes de la grande famille: Les membres de la même famille construisent leur maisons l’une prés de l’autre . Facteur linéaire: les construction suivent la route nationale N°:87
  • 16. 1-Situation géographique: N La commune de Menaa est située dans la partie Sud de la wilaya de Batna, elle est limitée comme suit : - AU Nord : commune de Bouzina et Chir, - AU Sud : la wilaya de Biskra - A l'Est : commune de Tighanimine et Ghassira - A l'Ouest : commune de Tinghargha Altitude 700 L’altitude Nord 35.33° Longitude Est 6.11
  • 17. 2-Le climat : le climat de la ville de Menaa est un climat semi aride caractérisé par : Des hivers froids, des étés dures à cause du rayonnement solaire intense, températures élevées, une humidité relative moyenne, une précipitation moyenne en hiver et presque rare en été.
  • 18. Menaa possède un micro-climat qui est du à cause de la présence de: *les montagnes *les deux vallées « OUED ABDI et OUED BOUZINA » * la végétation
  • 19. 1-La végétation offre un ombrage saisonnier des édifices *L’influence de la végétation sur le micro-climat: 2-Fait écran contre les vents 3-Rafraichit l’air par évapotranspiration 4-Filtre les poussières (vent de sable) en suspension
  • 20. *L’influence de l’eau sur le micro-climat: . Les mers et les lacs influencent l'humidité de l'air et provoquent des précipitations L'eau absorbe et dégage de la chaleur bien plus lentement que le sol et les rochers . Les hivers sont donc plus doux et les étés plus frais sur les côtes et les zones proches de la mer et des lacs
  • 21. *L’influence des reliefs sur le micro- climat: L'altitude, c'est la hauteur d'un lieu précis par rapport au niveau de la mer. Plus on monte, plus la température et la pression atmosphérique baissent et influencent les précipitations. Cette diminution de température est de l’ordre de 1° par accroissement de 100m.
  • 22. Menaa constitue dans une zone de transmission entre l’Atlas Saharien et l’Atlas Tallien En hiver: les vents du nord et nord-est qui apportent des pluies En été: les vents soufflant d’ouest et de sud-ouest Sahara TellN,E S.O vers Biskra Vers Batna N Vents Froids Vents chauds
  • 23. Analyse bioclimatique de la ville de Batna : Application de la méthode de Mahoney : En appliquant la méthode de Mahoney sur la ville de Menaa sous la latitude 35°33 Nord, on peut ressortir avec un certain nombre de recommandations variant du général (implantation – plan de masse - orientation…), jusqu’au détail (dimension des ouvertures…) : L’analyse bioclimatique repose essentiellement sur l’analyse des données climatiques de la ville de Menaa en exploitant les tableaux de Mahoney, les diagrammes psychrométriques de Givoni et notamment de Steeve Szokolay pour ressortir enfin avec des recommandations conformes au climat de la région.
  • 24. Recommandations générales : •Orientation Nord – Sud (axe long Est – Ouest).1 •Compacité du plan de masse et du volume.2 •La ventilation n’est pas requise en hiver.3 •Ouvertures de petite taille. 4 •Toits épais et bien isolants avec un temps de déphasage supérieur à 8h. 5 •Espaces extérieurs « Terrasse » pour dormir le soir. •Utilisation de brise soleil. 6 •Forte inertie des murs extérieurs et intérieurs avec une longue durée de déphasage (grande capacité thermique). 7
  • 25. •Taille moyenne des ouvertures 10 - 20%. •Ouvertures sur murs Nord et Sud à hauteur du corps. •Protection d’ouvertures contre le rayonnement solaire. •Murs et planchers épais d’une grande capacité thermique. •Drainage adéquat des eaux pluviales. Recommandations Détaillées :
  • 26. LES PENTES: A région de MENAA se caractérise par une très forte déclivité, ce qui a obligé les habitants a s'installé de part et d'autre de la route Dans l'ensemble les environs immédiats de MENAA chef lieu constituaient des terrains défavorables a moyennement favorable pour la construction d’où la saturation actuelle du tissu urbain. Source :annuaire-mairie.fr cette dernière nous donne une hiérarchisation verticale DECHRA CARTE DES PENTES DE MENAA Source: PDAU 1998 Ech: 1/10000 R.N 87
  • 27. La maison aurassienne, intégrant la topographie du site, est implantée perpendiculairement aux courbes de niveaux. Les irrégularités du terrain, les bancs rocheux sont harmonieusement utilisés comme soubassement. Carte de courbe de niveau de MENAA Source : PDAU 1998 Ech: 1/2000 Profil topographique AA ech: 1/2000 Profil topographique BB Ech: 1/2000 A partir les profils topographiques on conclue que les maisons de DECHRA sont construites en gradin avec la nature. Le relief de groupement est très accidenté. Il se compose d’un ensemble de montagne qui représente 70% de la surface de MENAA.
  • 28. Oued bouzina Source n’Ighzer Source Ali Mouche Source Tasrifth Source Nasala7 Oued Aabdi L’hydrographie : le site est trés riche en eau lors du présence de deux valés importants oued Aabdi et oued Bouzina et des sources secondaires Carte hydrographique de Menàa (pdf) le point de rencontre de oued bouzina et de oued abdi , qui se dirige du nord au sud ,est la raison principale de l'implantation humaine dans cette région
  • 29. VEGETATION: Le milieu végétal est très varie et la couverture végétale change selon l’altitude nous le décrivons et nous le localisions en ce qui suit: le fond de la vallée , le long des deux oueds et le long de la route principale qui traverse MENAA et le couvert des vergés de plusieurs arbres fruitiers. Carte de végétation de MENAA Source: PF ech:1/2000 Abricot Feuille caduc figue Feuille caduc Figue de barbarie Feuille persistante palmier Feuille persistante olivier Feuille persistante grenadier Feuille caduc L’effet de cette végétation c’est: -offre un ombrage saisonnier des édifices. -écran contre les vents forte. -rafraichit l’air (absorber ou de produire de la vapeur d’eau ) -micro climat. -la structure et leur esthétique. OUED BOUZINA OUED ABDI R.N 87
  • 30. LES ACCESSIBILITE: Pour accéder à l’intérieure de ce tissu urbain « DECHRA » on trouve: Une porte principale (la route nationale n 87) et aussi un nombre d’accès secondaires (accès piétons et passage couverts). On trouve un seul accès mécanique dans la DECHRA à cause de: -la forte pente. -l’altitude moyenne dépasse 700 mètre. CARTE DES ACCESSIBILITE A MENAA source: POS 2008 ech: 1/2000
  • 31. ANALYSE DES ACCES: L’ACCES PRINCIPALE: L’accès principal est situé à la partie base de DECHRA en face la route nationale qui donne sur un passage couvert. L’accès numéro 02: Ce accès est réalisé entre les jardins et débouche sur la route, c’est le plus utilisé car c’est le plus proche au source d’eau et les vergés. L’accès numéro 04: Ce dernier permet d’une vue magnifique sur les montagnes et les jardins de DECHRA L’accès numéro 05: Il s’ouvre sur un beau panorama composé des vergers et de Conflent des deux oueds (ABDI et BOUZINA) L’accès numéro 03: Ce accès est se prend vers les vergers et relie DECHRA et la nouvelle extension de MENAA
  • 32. LA TRAME VIAIRE: Trame viaire de MENAA source :POS 2008 ech: 1/2000 Le système de voirie de DECHRA est bien hiérarchisé , il se compose d’une route principale , des ruelles , des passages couverts et des impasse. -l’absence des accès mécanique et cela revient a la forte pente et l’altitude de la région. Cette trame viaire de système en résille
  • 33. La DECHRA est caractérisé par un système de voirie très riche il est composé de rue, ruelle ,passage couvert , impasse… il résulte de croissance des différent unités bâtés du tissu de DECHRA et présente une discontinuité et un manque d’orientation. Les rues: Il existe trois axes principales qui relier la DECHRA avec les autres quartier. Lar :6 à 7m Passage couvert: C’est une partie de la ruelle qui couverte par la réalisation horizontale faite au premier étage de deux maisons voisins. Les ruelles: Reliant les vois principales entre elles, et aussi le résultat de l’implantation des ilots. Lar :2.5 à 3m. impasse: C’est l’une des composantes essentielles du système de circuit de MENAA , elle sa ramifie de la ruelle et des sert un nombre déterminer des maisons.
  • 34. L’architecture traditionnelle nous entendons celle qui est réalisée par l’utilisateur lui-même qui est donc en même temps concepteur et consommateur de l’espace. La construction est en général une œuvre collective (touiza) le système d’entraide liant les membres de la société intervient. Manque de toute présentation esthétique ( même si ce qui en résulte est beau la beauté n’est pas recherchée en elle-même Intégration au site un cube avec des façade aveugle. Respect des voisines une continuité de formes, de teintes Soubassement comme fondation
  • 35. LA MAISON CHAOUI: Les maisons aurasiennes sont des maisons de type rectangulaire à terrasse. Elles sont de dimensions variables: 5 à 6 m2.3 à 3 m 4 à 15 m 3à10m
  • 36. la maison Chaoui intègre la topographie du site dans sa construction. Les irrégularités du terrain, les blocs rocheux, sont harmonieusement utilisés comme soubassement, comme fondations (homme a rarement aplani ou terrassé le site pour la construction d’une habitation) Parfois, dans certaines déchera, l'un des murs est constitué par une paroi rocheuse. c'est un héritage d'habitat troglodytique souvent présent dans la région. Dans cette présentation de la maison Chaoui on s'appuiera plus particulièrement sur l'habitat à Ménâa. Comme dans tout l‟Aurès, «taddart» ou la maison chaoui, est une unité sociale et économique. Elle abrite famille, réserves et animaux.
  • 37. 2-Espace habitant 1-Espace animaux 3- Espace de réserve L'organisation de l'espace domestique est de ce fait hiérarchisée tripartite en hauteur ( composé verticalement de trois espaces). Au premier niveau (espace animaux ;réservé), on trouve la bergerie avec parfois la remise pour le fourrage, le bois ... (partie humide). la partie utilisée par l'homme (c'est l'espace le plus important) au second niveau Au troisième niveau ce sont les pièces de « réserves » l'aelie (partie sèche, espace de séchage). Schéma représente la tripartite
  • 38. Dans notre habitat on ne trouvons pas cette hiérarchisation verticale à cause de la nature de sol qui ne nous permettons pas a construire plus de R+1 donc nous trouvons que deux niveaux séparables qui sont: PLAN DU 1ER ETAGE ECH :1/50 N Espace de réserve Espace habitant Espace animaux Espace habitant N
  • 39. DESCRIPTION DE LA MAISON A L'INTERIEURE: L'accès d'une habitation est soumis à trois marques de transition entre le groupe et la famille: la porte, le seuil, la skiffa (Tasquift). Un dédoublement d’accès à la maison existe: Petite porte basse pour les animaux Grande porte réservée aux hommes limite à un bois peu travaillé Seuil inférieure Bois de cèdre finement travaillée 1 à 1.2m 75 cm 75cm x 2 2 à 2.1m Seuil inférieure
  • 40. Dans notre cas on remarque que les animaux et les habitants accèdent à cette maison par une seul porte. l’hiérarchisation s’effectue juste après le franchissement de seuil et la bergerie s’ouvre directement sur la skiffa et cela a cause de la forte pente. Photo réel de notre accès Le chemin d’arrivé Plan présente l’accès
  • 41. Le seuil est toujours marqué par une surélévation allant de la simple marche de 20 cm à un escalier en pas d'âne. Photo d’une seuil Coupe schématique d’une seuil Photo de plusieurs seuil (escalier) Cette différenciation de niveau relève du système symbolique : marque une intimité entre l’extérieure et l’intérieure. une protection des eaux pluviales l'entrée n'est possible qu'en corrigeant le dénivelé par un remblai, des pas d'âne ou encore par des escaliers.
  • 42. La skiffa est une espace rectangulaire perd la qualité d’espace filtre et devient un espace de transition (un espace médiateur). Cette espace aménagé et couvert. La discussions entre les femmes et jeux pour enfants. Prend position entre 2 espaces ouverts. Cette hiérarchie entre la zone claire et zone obscure crée l'intimité de tasquift. La conception de la chicane diffère du cœur du noyau ancien a sa périphérie de chicane en S skiffa est considérée comme un espace de réception des visiteurs qui n'ont pas des membres de la famille pour assurer l'intimité La notion de groupe et sa structure sociale implique d’abord une intimité du groupe passant par un respect mutuel , l’intimité familiale vient ensuite. extérieure La cour
  • 43. Les maisons avec grande cour sont des cas particuliers, compensent par là l’absence d’autres espaces spécifiques (bergerie, terrasse accessible, tasquift). Le noyau de la maison est formé de la cour. Lorsque la cour est importante, elle cumule plusieurs fonctions et effectué à divers usage et n’est pas un lieu de regroupement mais c’est un lieu de passage. De nombreuses habitations MENAOUI ont une cour rectangulaire de dimensions variables et à ciel ouvert(un puit de lumière) si la maison ne comporte pas de bergerie; entreposent le fumier et entassent le bois dans la cour On dresse alors des murets pour isoler les différentes fonctions. cour
  • 44. Ghorfat n'ilma par sa composition et sa structuration de l’espace organise l’ensemble de la maison toutes les pratiques journalières de réunion, de cuisson, de tissage sont représentées. La seule qui n’est pas systématiquement définie est celle du sommeil. par excellence l’espace de l'homme et le Lieu principal de vie sociale et économique, cet espace se définit comme le plus grand volume rectangulaire de la maison, toujours isolé et limité verticalement par les réserves. La cuisson des repas Cuisson des galettes marqué par une banquette construire le long d'un mur outres d'eau et le lait sont suspendues
  • 45. en effet, la division en espaces fonctionnels ne s'obtient que par un aménagement du sol avec simples surélévations (de 15 à 25 cm) et de banquettes construites. A chaque aménagement correspond une fonction parmis les objets qu'on trouve dans la cuisine :des plats a galette en terre (fane) ; des barattes en peau de mouton (imsenda ou tachoult) ;akbouche (bol) ;thamekhfit (assiette);akdhih (grande assiette) ;trépied pour la cuisson (alkhanoune) ; jarre (akouffi);lampe a l'huile (taquelalt);…ces objets sont soit rangé sur des étagères ;entassé ou bien suspendue. l'aménagement des murs est le complément de l'aménagement du sol , des niches , décrochement ,morceaux de bois fixés entre deux pierre à la verticale :l'utilisation du plan horizontal. le centre de la pièce joue un rôle de centre social. la famille se réunit et reçoit dans cet espace.
  • 46. Dans un angle on trouve le lit de branchage "souddeth" .l'homme a construit ,parallèlement au mur une murette, la longueur du banquette est égale a la longueur de cette murette , sa largeur est représenté par la distance qui le sépare du mur. COUPE TRANVERSALE SUR SEDETH NATTE MUR CLAIE DE BRANCHAGE MURETTE TRONC D’RBRE 80cm à 1m sur ces sortes de traverses , la femme a fait une claie de branchages et pour atténuer la rudesse de cette couche , y a déposé l'alfa recouvert d'une natte.
  • 47. On a des pots pour l’eau , le lait ,le beurre , des coffre de bois , des tapis , des couvertures et des coussins ,on possède aussi des objets de fabrication étrangères achetés par les hommes sur les marchés de BATNA et BISKRA: métal, lampes , mortiers et pilon de cuivre. Dans les maisons chaoui , on trouve des pièces de réserve (partie sèche- espace de séchage ).cette disposition apporte par fois un confort thermique important et cela par la réalisation de effet de cheminé.
  • 48. Les WC sont assez typique dans l’aurès 4 ou 5 marches, une pièce de 1.2/1 ou 2/1.5 m , pas de portes mais seulement une baie libre de 0.6/1.2 m du hauteur situé dans le coin opposé de WC , et créant une chicane visuelle isolant le WC de l’extérieure De forme rectangulaire orienté vers l’oued elle utilisée pour sécher les dattes, les abricots , tomates et les piments Chicane visuel
  • 49. L’habitat { Menaa se présente come un lieu clos, avec des murs aveugles qui portent un soubassement ,des portes, des ouvertures…etc
  • 50. La Maison se compose d'un seul niveau (RDC) et parfois deux niveau (R+1) (RDC) (R+1) Manque de toutes formes d’esthétique
  • 51. Rapport Plein/Vide: Il n’ya pas d’homogénéité entre le plein et le vide, on trouve que le pourcentage du vide par apport au plein est 20% Avec cette domination du plein sur le vide les habitants peuvent assurer plus d’intimité Façade non équilibrée
  • 52. C’est la partie basse du mur ,elle est conçu de pierre et de mortier e terre qui remplit les interstices et joint les pierres entre elle * Son rôle est de protéger le reste du mur des infiltrations d’eaux. Le soubassement: 1-1.50 m
  • 53. La porte *thaborth*: Les portes sont marquées par des symboles propre à chaque groupe familiale ,Ils agissent come signe en tant qu’ èlement ponctuel sur la façade on trouve: Formes géométriques: Les numéros: Des éléments verticaux ou horizontaux
  • 55. Le seuil: C’est une simple marche de 20 cm ,elle peut être construite en pierre ou avec la terre pour la protection des eaux pluviaux et pour des raison d’intimité 20 cm
  • 56. Les fenêtres ont plus le rôle d’éclairage et ventilation que d’ouverture vers l’ extérieur . Les forme: 1-Rectangulaire: 2-Carré: 30*50cm Les ouvertures se situent dans les parties supérieures des murs avec une hauteur d’allège de 1.20 à1.50m 20*20cm
  • 57. 15cm 20 cm Type: triangle isocèle Démentions: 15*20cm/20*30cm 3-Triangulaire: Rouzna Déférentes compositions sont obtenus ,soit triangulaires, soit disposées en frise ou encore en losange ou hexagone donnant une allure de claustras
  • 58. *Signification :le triangle est un symbole qui a une valeur importante dans la civilisation Berbère Le père La mère Les enfants On trouve son utilisation dans les bijoux en argent et aussi dans les tapis en laine
  • 59. Pourquoi on trouve toujours ce type d’ouvertures sur la partie supérieur de la façade? L'air chaud est moins dense que l'air froid Rouzna permet à la fumée de la cheminée de s’échapper http://meteosite.chez. com/cour_indis.html
  • 61. Les principes d’intimité sont toujours préservés par les habitants Espace privéEspace public Espace semi- privé L’hiérarchisation des espaces: le seuil est un espace de séparation entre l’extérieur et l’intérieur
  • 62. Technique de construction fondation superficielle: le cas de la terre , le mure est construire sur des fondations dans la profondeur ne dépasse pas 30-50cm .elle sont en pierre séches fondation rocheuse: dans le cas de terrains rocheuse le mur est édifie sous les fondation 1/ Les Fondation : 2/ Le Mur : 1m Lits 5x50 cm Lits 15x250cm mortier Double ranger en grosse pierre
  • 63. La planches est soutenu par deux pilier (Aarsat) ,la distance entre elle est de 5-6m, plantés dans le sol a une distance de 1,5-2,5m Une semelle de bis d’ ou moins de 1m La structure poteau poutre planches semelle poteau
  • 64. La couverture (toiture) Terre sèche mortier Solives pierre Sève de certain plante
  • 65. Les Mâtereaux de construction Terre Paille Haché Pierre Mortier Bois Le livre de Habitat traditionnel dans le monde
  • 66. L’habitat écologique dans le climat semi aride
  • 67. Habitat: -Air dans laquelle vit une population, une espèce animale ou végétale particulière. Dictionnaire la rousse. selon: Christain Noberg Schuez ( Architecte ,théoricien et historien « Le thème habitat est quelque chose de plus que d’avoir un toit et un certain nombre de mètres carrés à sa disposition ». « Habiter quelque part implique qu’un rapport s’est établi entre un être humain et un milieu donné, ce rapport consiste en un acte d’identification, c'est-à-dire à reconnaitre son appartenance à un certain lieu. Par cet acte «l’habitant s’approprie d’un monde ». Semi collectif : Individuel : Collectif: Paysage: Étendue spatiale, naturelle ou transformée par l'homme, qui présente une certaine identité visuelle ou fonctionnelle : Paysage forestier, urbain, industriel. « la rousse » selon le nombre de logement rassemblé
  • 68. Écologie: Science qui étudie les relations des être vivants avec leur environnement dictionnaire la rousse Difinition donné » en 1866 par Ernst Haeakel , créateur du terme «L'écologie » : est la science qui étudie « les conditions d'existence des êtres vivants et les interactions de toute nature qui existent entre ces êtres vivants et leur milieu. » écologique » Individuel : Définition du ministère du logement France : Bâtiment ne comportant qu'un seul logement et disposant d'une entrée particulière. L'individuel pur, opération de construction d'une maison seule, peut être distingué de l'individuel groupé qui comporte plusieurs logements individuels dans un même permis de construire. Les logements "en bande" (maisons individuelles jumelées ou accolées disposant chacune d'une entrée particulière et ne comportant qu'un seul logement) sont un cas particulier de l'individuel groupé.
  • 69.
  • 70. Habitat nomade. Les cavernes Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin : un abri vite installé pour se protéger des intempéries et des animaux sauvages
  • 71. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin : avoir un abri durable pour se protéger des intempéries et des animaux sauvages. Se regrouper (village) Habitat Sédentaire. habitations Troglodytiques creusée dans le roc
  • 72. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin :- Loger beaucoup d'habitants en un même lieu. -Améliorer grandement le confort grâce aux évolutions techniques gauloises … … ou zoulou En opposition avec les villas romaines Des nouveaux matériaux
  • 73. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin: Le château fort avait un but défensif les logements étaient peu confortables les ouvertures étaient dépourvues de fenêtres ce qui laissait passer le vent
  • 74. Les maisons étaient faites avec des toits de pailles et des murs en bois. Ils existaient aussi des maisons faites de murs de pierre Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin: un abri durable pour se protéger des intempéries... - se protéger desinvasions. - honorer l’église
  • 75. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin: Dans les villes les maisons sont étroites et bâties en hauteur pour gagner de la place. La pierre est au début du Moyen âge réservée aux édifices publics, religieux et à quelques maisons de «riche»
  • 76. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine Besoin: Bâtir des bâtiments plus de confort. , sa richesse.. Loger rapidement Les immeubles Les fenêtres sont nombreuses et Alignées Symétrie du bâtiment
  • 77. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine , extension des espèces, effet de serre, fonte des glaciers,pollution et réfraction de l'eau potable,régression du pouvoird'achat;effondrement social, malnutrition, Les énergies renouvelables dans l'habitat
  • 78. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine , Besoin: protéger des intempéries... - Respecter l'environnement - Etre pratique, confortable et économe
  • 79. Préhistoire La renaissanceAntiquité Moyen Age Temps contemporaine , Et demain ? Quels besoins?
  • 80. Pourquoi une maison écologique? La notion assez générale de maison écologique correspond au souci de construire un habitat plus respectueux de l’environnement, plus sain et plus économe en énergie et en matières premières non renouvelables Économiser l’énergie Une meilleure qualité de vie • Qui est capable de fournir un environnement thermique confortable sans système ni surveillanceMaison passive • Qui compense les défaillances du système passif par le biais d’intégration de techniques actives Maison active
  • 81. Habitat individuel écologique Une maison écologique est un habitat dont , et visent à consommer polluante possible afin de réduire significativement les gaz à effet de serre ainsi que les déchets des centrales nucléaires , donc de . Une maison écologique c’est aussi une maison qui est construite avec des , fabriqués dans SOLEIL TERRE ÉOLIENNE EAU Le site web ( ma maison)
  • 82. PRINCIPES D’UNE MAISON ECOLOGIQUE Le terme bioclimatique fait référence à une partie de l’écologie qui étudie plus particulièrement les relations. entre les être vivants et le climat 1- Les solutions passive :L’architecture bioclimatique: la maison sera orientée au sud en exposant au rayonnement solaire les surface Les façades nord seront dépourvues d’ouvertures , les façades ouest très peu ouvertes afin d’éviter les surchauffes en été . Au nord sont généralement positionnées les pièces non chauffées (tampon) comme le garage , cellier , l’atelier … On s’abritera des vents de nord , derrière un talus ou un écran végétale vitré On évitera d’implanter la maison au sommet d’une colline ou elle sera balayée par les vents . Implantation et orientation -Les grande principes de l’architecture bioclimatique -La maison écologique
  • 83. > La façade Sud peut, quant à elle, être munie d’une casquette solaire. Celle-ci permet de laisser pénétrer les rayons du soleil en hiver et projette une ombre sur la façade en été. Traite_Archi_Urba_Bioclimatiques Capter / se protéger de la chaleur Elle utilise l’énergie solaire disponible sous forme de lumière ou de chaleur, afin de consommer le moins d’énergie possible pour un confort équivalent. Une démarche bioclimatique se développe sur trois axes : capter la chaleur la stocker/diffuser et la conserver
  • 84. Une forme compacte : L'enveloppe du bâtiment doit être la plus compacte possible pour limiter les déperditions thermiques. Le principe est de minimiser les surfaces en contact avec l'extérieur. Les couleurs: La couleur permet de remarquables mutations du cadre de vie. Le plus connue de ses effets concerne la modification de la température de l’ambiance par les couleurs dites chaudes ou froides. L’environnement Coloré crée aussi de surprenante illusions d’optique liées aux caractéristiques physiques des rayons lumineux. Guide de L’habitat bioclimatique
  • 85. La ventilation écologique : Le puits canadien Le puits canadien L’air puisé { l’extérieur passe dans des tuyaux enterrés entre 1 et 3 mètres de profondeur. A cette profondeur, la chaleur de la terre est constante toute l’année et se situe entre 13 et 17°C. Des économies de chauffage ou de climatisation sont réalisées : - en hiver l’air entrant a une température de 13°C au lieu de 0°C, - en été, la température de l’air entrant est de 20°C au lieu de 30°C. Ce système doit être installé lors de la construction de la maison en raison des travaux de terrassement qu’il nécessite. L’IMPLANTATION DU OU DES CONDUITS ENTERRES : Il existe plusieurs types de disposition du ou des conduits selon les besoins et surtout les contraintes de mise en œuvre (surface disponible, tranchées existantes et nature du sol) : - disposé en linéaire - disposé autour de l’habitation en boucle ouverte ou en boucle fermée (un conduit) -disposé en rangées dans le terrain (plusieurs conduits installés en parallèle)
  • 86. Les éléments du puits canadien La borne de prise d’air: La borne de prise d'air est l'élément par lequel rentre l'air dans la maison. Il est situé en départ de circuit. Comprennent les différentes protections nécessaires à un bon fonctionnement du puits, à savoir : - Une grille à mailles fines. - Une pré filtration. Les tuyaux: Les meilleures performances sont obtenues avec un tuyau de grand diamètre (160mm) de 25 à 30m de long, enterré à une profondeur de 1,50 à 2m. Conseils : - éviter les coudes à 90° (pertes de charges) - préférer les joints à lèvres de type assainissement à la colle pour limiter les problèmes de rupture et éviter les émissions de produits nocifs dû à la colle.
  • 87. Les éléments du puits canadien La borne de prise d’air: Les tuyaux: Conseils : - éviter les coudes à 90° (pertes de charges) - préférer les joints à lèvres de type assainissement à la colle pour limiter les problèmes de rupture et éviter les émissions de produits nocifs dû à la colle.
  • 88. L’isolation optimisé : 1 La véranda : Sa réalisation doit être prise en compte dès la conception de la maison. Elle doit être orientée au sud pour être efficace afin de ne pas engendrer de surchauffe en été. Elle forme un espace tampon qui a pour fonctions de capter la chaleur, de la piéger et de la distribuer en hiver. Elle participe activement au confort d’hiver et réduit les consommations d’énergie liées au chauffage. Les solutions guide_ecoc onstruction
  • 89. Le mur capteur : le mur trombe Le mur trombe consiste à un mur en maçonnerie lourde muni de deux orifices et disposé derrière un vitrage orienté vers le sud. Il rassemble et stocke l'énergie solaire pour fournir le chauffage de la pièce en hiver ou facilite la ventilation de la pièce en été. Le mur Trombe-Michel, ou mur trombe, est basé sur le même phénomène physique que le mur capteur : le rayonnement solaire vient chauffer une lame d’air présente entre un vitrage à faible émissivité et un mur à forte inertie thermique. Via un système de clapets situés en partie supérieure et inférieure du mur, une circulation d’air est possible entre l’intérieur de la pièce et la lame d’air chauffée Traite_Archi_Urba_Bioclimatiques
  • 90. La toiture végétalisée : Avantages écologiques, urbanistiques et ècoconstructifs des toitures végétalisées. Une toiture verte : est une toiture plate ou en pente recouverte de végétation et des couches nécessaires au développement de celle-ci. GUIDE_VEGETALISATION_ EXTENSIVE
  • 93. double vitrage: La baie vitrée constitue la solution la plus simple et la mieux connue. Lorsque l’énergie lumineuse arrive sur un vitrage, une part est réfléchie, une part absorbée et une part est transmise à travers celui-ci. La part réfléchie dépend de l’angle d’incidence de la vitre. Au delà d’une inclinaison de 50°, cette part augmente jusqu’à ce que la lumière soit totalement réfléchie pour une inclinaison de 90°. Cette propriété est intéressante, car comme l’angle d’incidence du soleil est plus grand en été, sa position étant plus haute dans le ciel, un rayon solaire à midi sur une façade sud ne pénètre que très peu dans la maison. La part qui est absorbée dépend du type de verre (double vitrage ou non). guide_ecoconstruction
  • 94. un double vitrage est constitué de deux vers assembler hermétiquement en usine pour le double vitrage actuel a isolation thermique renforcer une couche transparente composer des atomes d’argent est déposer sur la face interne d'un diver par un procédé de pulvérisation sous vide cette fine couche réfléchis le rayonnement de chaleur de chauffage grâce a son effet bouclier cette chaleur est bloquer a intérieur de la maison mais laisse entrer de la lumière et la chaleur du soleil. guide_ecoconstruction Différentes épaisseurs "4/16/4", "4/12/4" ou "4/6/4" Enfin, il existe aussi le triple vitrage , encore plus performant en terme d'isolation cher. Il se compose de trois épaisseurs de vitre et de deux épaisseurs de "vide", rempli d'argon ou de krypton (ex.: 4/12/4/12/4). mais également très lourd et beaucoup plus http://multiglass.be
  • 95. Le choix des matériaux : Les matériaux de gros œuvre Matériaux traditionnel Parpaing béton Brique creuse Les blocs isolation répartie Brique a alvéole Béton cellulaire Le bois Les matériaux d’isolations Isolation synthétique Polystyrène polyuréthanes Les isolants minérales Le laines de verre Laines de roches Isolants végétaux Le bois feutré Le liège Laine de chanvre Laine de mouton guide_ecoconstruction
  • 96. Dans les matériaux de gros œuvre, on distingue les matériaux traditionnels, les blocs à isolation répartie et le bois. Les matériaux traditionnels sont le parpaing creux et la brique creuse. Ils présentent des performances thermiques relativement faibles et doivent être associés à des isolants Les matériaux traditionnels : A épaisseur équivalente, la brique creuse présente des meilleures performances que le parpaing. Ces deux matériaux possèdent des temps de transfert faibles de la chaleur, rendant difficile l’obtention d’un bon confort d’été. Le parpaing sert à la construction de murs porteurs et de cloisons. La brique de terre cuite peut être utilisée pour la réalisation de la structure porteuse mais aussi pour la construction des cloisons intérieurs et murs accumulateurs de chaleur.guide_ecoconstruction
  • 97. Les blocs à isolation répartie: Utilisation en gros œuvre (nouveau chantier, extension ou surélévation) et en cloisons Brique a alveole Beton cellulaire
  • 98. Le bois: Le bois est un matériau écologique par définition. C’est une ressource naturelle, de proximité, saine, permettant de réaliser un chantier rapide et à faibles nuisances. Dans les maisons à ossature bois, le bois constitue la structure porteuse. Les murs sont réalisés sous forme de poutres entre lesquelles on place les matériaux isolants. Ces maisons sont très esthétiques mais offrent des performances thermiques très moyennes. Les constructions en bois: Il existe plusieurs types de construction en bois, les principales étant les maisons à ossature bois et celles en bois massifs. Les maisons en bois massifs sont beaucoup plus intéressantes du point de vue du confort thermique. Les murs sont constitués de poutres empilées ou de panneaux contrecollées. Les performances thermiques peuvent être encore améliorées par la pose d’un isolant à l’extérieur.
  • 99. quelques inconvénients :Avantages et inconvénients : - Le confort acoustique des maisons en bois n’est pas très bon, mais cet inconvénient peut être atténué grâce à un aménagement architectural adapté. - L’humidité est l’ennemi du bois. Il doit en être protégé pour éviter la prolifération de moisissures, champignons, insectes xylophages… - Certains traitements du bois peuvent s’avérer toxiques pour l’homme. - C’est un matériau sain lorsque les adjuvants sont non toxiques et que les poussières et copeaux sont aspirés pendant la fabrication - Il engendre des économies de terrassement puisqu’il ne nécessite pas de fortes fondations. -Il peut être utilisé sur des terrains à faible portance en raison de sa légèreté. -Il est très rigide ce qui permet de créer des ossatures autoporteuses. - L’édification des maisons en bois est très rapide Utilisation en gros œuvre (nouveau chantier, extension ou surélévation) et en cloisons guide_ecoconstruction
  • 100. Les matériaux d’isolation Les matériaux d’isolation sont de différentes natures : les isolants synthétiques, minéraux et végétaux. Les isolants synthétiques: Le polystyrène expansé est obtenu { partir d’hydrocarbures (styrènes) expansés { la vapeur d’eau et au pentane ce qui lui confère une structure à pores ouverts. Le polystyrène extrudé s’obtient de la même manière, en y ajoutant un agent gonflant qui lui confère une structure à pores fermés avec une meilleure résistance à la compression et { la vapeur d’eau (préférable pour une utilisation en milieu humide). Inconvénients :Avantages : Bilan carbone très mauvais et énergie grise élevée. Dégagement de pentane (pollution de l’ozone). Matière première limitée pétrole. Difficilement recyclable. Mauvaise performance phonique. Matériau non altérable en présence d’eau. Matériau peu perspirant, non hygroscopique, non capillaire. Très bonne durabilité, stabilité dimensionnelle et résistance à la compression. Utilisable noyé sous chape liquide ou en parties enterrés. Le polystyrène guide_ecoconstruction
  • 101. Les Deux types de laines minérales: les laines de verre, obtenues à partir de sable siliceux et de verre de récupération, et les laines de roches obtenues à partir de roches volcaniques comme le basalte. Les isolants minéraux: Rouleaux et panneaux semi-rigides avec ou sans pare-vapeur : isolation des murs, toits et plancher Vrac : pour insufflation (caissons fermés) Éléments préfabriqués : cloisons phoniques… Éléments moulés : volets roulants, coques guide_ecoconstruction
  • 102. Isolants végétaux Le bois feutré: Il est obtenu par défibrage des chutes de bois résineux. Le liège expansé : Le liège renferme une résine, la subérine, qui sous l’effet de la chaleur agglomère les granules entre eux Le chanvre est une plante annuelle, Cannabis sativa, dont on récupère la tige centrale (la chènevotte) entourée de fibres longues (la filasse) pour en faire un matériau isolant Il existe encore d’autres matériaux écologiques d’isolation comme les laines de mouton, de coco, de coton, etc. guide_ecoconstruction
  • 103. L’eau : Au quotidien, nous utilisons huit fois plus d’eau que nos grands-parents ! Il est pourtant possible d’assurer un confort de vie tout en diminuant les pressions exercées sur la ressource. en Pensant à réduire la consommation en choisissant des équipements et en adoptant des comportements économes en eau Récupérer l’eau de pluie : Aujourd’hui le logement consomme de l’eau potable du réseau de distribution collectif . pour assurer les différents usages du foyer . Il est connue . que l’eau potable est précieuse et soumise à diverses pressions (prélèvement et pollutions) avec un système de récupération d’eau de pluie on contribue { préserver cette ressource pour les générations futures en réduisant la pression exercée sur les eaux souterraines et permis de diminue la facture d’eau sans compromettre le confort de vie guide-pratique-habitat-écologique-2012
  • 104. • La cuve enterrée pour davantage d’économies L’eau s’écoule sur votre toit (1) et dans les gouttières jusqu’au premier filtre (3) qui retient les débris végétaux (feuilles, mousses, lichens, etc.). La cuve (4) est équipée d’un trop plein (5) qui envoie l’eau excédentaire vers le réseau des eaux pluviales ou une zone d’épandage. A l’aide d’une pompée flottante (6), l’eau est acheminée vers un deuxième filtre qui élimine les impuretés (7). La tuyauterie alimente les robinets extérieurs (8) et, éventuellement, les toilettes (9) et le lave-linge (10). Pour assurer ces usages en période sèche, tous les équipements sont également raccordés au réseau de distribution (11) dissocié du réseau d’eau pluviale. guide-pratique-habitat-écologique-2012
  • 105. - 6 % en utilisant l'eau de pluie pour vos besoins extérieurs, - 26 % en utilisant aussi l’eau de pluie pour les toilettes, - 38 % en recourant { l’eau de pluie pour tous vos usages non nobles : extérieurs, toilettes, lessive(Ce dernier usage est encore expérimental ) guide-pratique-habitat-écologique 2012
  • 106. 2 Les solution active : A - Les panneaux Solaire photovoltaïque Énergie solaire B les panneaux solaires thermiques. Les panneaux solaire
  • 107. A- Les panneaux Solaire photovoltaïque Le principe de fonctionnement des panneaux solaires est de transformer la lumière produite par le soleil en électricité. Cette électricité est stockée dans des batteries ou convertie par un modulateur pour être distribuée dans le réseau
  • 108. La cellule photovoltaïque est fabriquée à partir de deux couches de Silicium (matériau semi-conducteur) : - une couche dopée avec du Bore qui possède moins d'électrons que le Silicium, cette zone est donc dopée positivement (zone P). - une couche dopée avec du Phosphore qui possède plus d'électrons que le Silicium, cette zone est donc dopée négativement (zone N). Lorsqu'un photon de la lumière arrive, son énergie crée une rupture entre un atome de silicium et un électron, modifiant les charges électriques. C'est ce qu'on appelle l'effet photovoltaïque. Les atomes, chargés positivement, vont alors dans la zone P et les électrons, chargés négativement, dans la zone N. Une différence de potentiel électrique, c'est-à-dire une tension électrique, est ainsi créée.
  • 109. B- Les panneaux solaire thermique : Le flux solaire capté par les panneaux est transformé en chaleur grâce à des capteurs solaires thermiques. Cela peut s'appliquer au chauffage des habitations, des piscines et à la production d'eau chaude
  • 110. Plancher chauffant Le plancher chauffant est un mode de chaufage qui utilise la surface du sol pour chauffer. Site web : Plancher chauffant - Climasol 1-Les plancher chauffant à circulation d’eau
  • 111. Zone de bordure Plancher chauffant électrique Pour remplir sa fonction, le plancher électrique se compose de plusieurs éléments indissociables : 1 L’isolation 2 Le càble chauffant 3 Le recouvrement 4 La régulation
  • 112. Comment orienter les panneaux solaires ?
  • 113.
  • 114. A-Simple flux Ventilation mécanique: 2D 3D L'air vicié est extrait des pièces dites humides (salle de bains, cuisine, etc.) via des bouches reliées { un ventilateur. L’air neuf extérieur entre par dépression dans les chambres et le séjour via des ouïes de ventilation qui sont prévues dans les portes et les fenêtres. Le débit d’air est constant.
  • 115. B-Double flux: Un système double flux comporte un réseau pour l’insufflation d’air et un pour l’extraction, et deux ventilateurs. Lorsqu’il est équipé d’un récupérateur de chaleur, permet de limiter les pertes de chaleur inhérentes à la ventilation : il récupère la chaleur de l’air extrait du logement et l’utilise pour réchauffer l’air neuf filtré venant de l’extérieur. Un ventilateur pulse cet air neuf préchauffé dans les pièces principales par le biais de bouches d’insufflation.
  • 116. -La ventilation mécanique contrôlée simple flux autoréglable Ce type de ventilation renouvelle l’air constamment sans pour autant considérer l’humidité, l’occupation de votre logement et les conditions extérieures -La ventilation mécanique contrôlée simple flux hygroréglable Avec cet équipement, les débits d’air varient en fonction du taux d’humidité intérieur et de l’occupation, ce qui permet de réaliser des économies de chauffage. C’es l’équipement le plus recommandé pour une maison individuelle.
  • 117. Ventilation mécanique répartie (VMR) Cette solution est utilisée en rénovation lorsque la pose de la VMC classique est rendue difficile. Elle se compose d’aérateurs situés dans les pièces de service et fonctionne comme une VMC classique.
  • 119. Conclusion: *Le climat d’une région est déterminé par la combinaison de plusieurs éléments qu’il faut prendre en compte lors de la conception du bâtiment dans le but d’assurer le confort aux occupants et minimiser les dépenses énergétiques. *C’est pour ça en doit adopté quelques besoin dans notre conception: *Orientation Nord – Sud (axe long Est – Ouest *Compacité du plan de masse et du volume *La ventilation n’est pas requise en hiver *Ouvertures de petite taille *Toits épais et bien isolants *Utilisation de brise soleil
  • 120. Exemple écologiques Ex 01: Maison r128 Werner Sobek
  • 121. Exemple écologiques 1-Fiche technique : -Projet : habitat écologique Lieu : Stuttgart, Bade- Wurtemberg, Allemagne Programme : résidence principal sur 4 niveaux pour 1 couple et son fils -Architecte :Werner Sobek -Surface: 116.28 m² Climat : semi aride Ex 01: Maison r128 Werner Sobek 1-PRESENTATION DU PROJET :
  • 122. Exemples écologiques Implantation La Maison est implanté sur une des pentes boisées qui dominent le centre de Stuttgart (entre la cuvette et plateau) site naturelle La situation du projet : Plan De Masse N Le plateau La cuvette La maison Ex 01: Maison r128 Werner Sobek
  • 123. Exemples écologiques Principe d’organisation spatiale : Est une résidence principale sur 4 niveaux avec accès principal au dernier étage Au niveau 00: 1 passerelle ; 2entrée, 3 cuisine, 4salle à manger Au niveau -1: 1séjour , 2coin bureau et 3bloc sanitaire , 4vide Au niveau -2: 1chambre, 2salle de bain , 3bloc sanitaire Au niveau -3: 1chambre , 2réservoir d’eau , 3locaux technique , 4accès secondaire Espaces Intime Espaces Public Niveaux 00 1 2 3 4 5 5 N Niveaux -3 1 2 4 3 N
  • 124. Plan de niveau 00 Espace Surface (m²) Orientation 1/ passerelle 2/ Entrée 10,56 NE/SE 3/ Cuisine 10,56 SO/SE 4/ salle à manger 11,56 SO 5/ vide sur séjour 14,96 NE/NO orientation Plan de niveau -1 Espace Surface (m²) Orientation 1/ Séjour 14,96 NE/No 2/ Coin Bureau 14,96 NE/SO 3/Bloc Sanitaire 11,56 SO /SE 4/Vide 11,56 SO Plan de niveau -2 Espace Surface (m²) Orientation 1/Chambre 29,92 NE/No 2/ Salle de bain 14,96 NE/SE 3/Bloc Sanitaire 11,56 SE /SO Plan de niveau -3 Espace Surface (m²) Orientation 1/Chambre 29,92 NE/No 2/ Réservoir d’eau 15,64 NE/SE 3/Locaux techniques 11,56 SO/SE
  • 125. Exemples écologiques La structure: ossature en acier. basée sur une trame de 2.9x3.85m , la structure apparentes constituée de poutres ipe 200 fixées par des pièces pleins sur des poteaux carrée de 10 cm ; elle est contreventée par des croix de saint-andréen. La structure croix de saint- andréen poutres poteaux
  • 126. Exemples écologiques Les façades : Une paroi de verre placée à 40 centimètres devant l’ossature enveloppe la maison sur toutes ses faces. Chaque panneau de verre mesure 2,80 mètres de haut mais, au sud et au nord, leur largeur est de 1,36 mètre, alors qu’{ l’est et { l’ouest, elle est de 1,42 mètre. Le même encadrement, conçu selon un schéma en grille, rythme les quatre façades. Chacun de ces panneaux a été assemblé, un à un, et fixé par des tirants. Ainsi, tout le poids des façades est transféré sur la couverture et, de l{, sur l’ossature, { l’aide de poutres en porte-à-faux.
  • 127. Exemples écologiques Accès, gaines techniques et canalisations On accède à pied à la maison par une passerelle. De même, tous les fluides arrivent à la maison par un pont ou par voie aérienne. Cette poutre technique tubulaire est utilisée pour tous les conduits, telles que canalisations d’eau potable et d’eaux usées, ainsi que pour les câbles électriques, téléphoniques et informatique. Les médias sont également distribués par câble. Une gaine horizontale courant le long de la façade au niveau du sol, à la hauteur du plancher du rez- de-chaussée rez-de-chaussée (cachée par des plaques vissées en aluminium) et huit tubes verticaux (en acier inoxydable satiné mat) protègent les câbles électriques, les canalisations d’eau et les conduits d’air frais. Ce type d’installation démontable autorise toute modification ou extension des systèmes de distribution avec un coût et un travail minimum.
  • 128. Exemples écologiquesConcept énergétique En été , la nuit En été , le jour 1/Microcentrale photovoltaïque : reliée au réseau public les 48 modules disposés horizontalement en toiture produisent l’ énergie nécessaire pour couvrir les besoin des équipements techniques 2/ baies à triple vitrage En hiver ; grâce au faible coefficient de transmission surfacique , les déperdition thermique sont minimes et la surface du vitre intérieur est élevée ce qui augmente le confort En été : ka surchauffe est limite grâce a un film assurant la réflexion des rayons infrarouges arrivant sur le vitrage 3/ composante pour le chauffage et rafraichissement intégrés aux faux plafonds En hiver : l’ air est chauffé par l’ eau chaude circulant dans les tubes de cuivre En été : l’ air est fraichi par l’ eau froide circulant dans les serpentent les calories de l’ eau fraiche qui se réchauffe en passant dans les tuyaux 4/ ventilation double flux avec échangeur de chaleur a haut rendement (environ 90 ) permettant de récupérer des calorie sur l’ air vicie
  • 129. 6/ réservoir d’ eau de 12m3 En hiver : on utilise les calories récupéré en été En été : les calories récupérer en été sont stockées à long terme dans l’ eau 7/ m’ ouverture motorisée de certaines baies (au moins 2 par niveau ) favorise ma ventilation naturelle du volume intérieur par effet de cheminée 5/ Puits canadien profitant de la température quasiment constante de la terre En hiver : l’ air neuf est préchauffé naturellement dans les tuyaux enterrés En été : m’ air neuf se rafraichit en passant dans les tuyaux
  • 130.
  • 131. Exemples écologiques Ex 02: Maison Fendue de Yung Chang
  • 132. Exemple écologiques 1-Fiche technique : -Projet : habitat écologique Lieu : Shui Guan (porte d’eau) de la grande muraille, Yanqing , Pékien ; Chine Programme : résidence principal sur 2 niveaux -Architecte : Yang ho chang -Surface habitable : 444 m² Climat : semi aride Yung Ho Chang est l’une des pionniers de l’architecture bioclimatique :Face a la généralisation de constructions { l’ occidentale , sa stratégie est de se connecter sur les quatre bases fondamentales de l’architecture : le site , le programme , l’espace et la formes Ex 02: Maison Fendue de Yung Chang 1-PRESENTATION DU PROJET :
  • 133. Exemples écologiques N Plan De Masse La situation du projet : Volumétrie Maison fondue est située au Nord de Pékin , prés de la Grande Muraille , dans un paysage montagneux au climat continentale , hiver longs froid et sec étés, avec de fortes précipitations Implanté entre montagne et eau . Implantation
  • 134. L’ idée •Sa conception .est inspirée du Si He Yung , habitation séculaire pékinois transposée ici dans un paysage sauvage .formes de bâtiments bas organisés autour d’une ou de plusieurs cours , les si He yuan ne représentent pas seulement un modèle d’habitat { haute densité ; ils symbolisent aussi un idéal social les maison a quatre ailes autour d’un patio ; qui constituaient le tissue ancien de la capital, était reliées par un réseau de rues et de venelles pour former des quartiers , les hu tong , dont la destruction actuelle est une incontestable perte d’identité pour la Chine cour aile aileaile aile habitation séculaire pékinois ils symbolisent aussi un idéal social
  • 135. Implantée entre montagne et eau , la maison a été fendue en son milieu pour réaliser l’union symbolique entre le nature et l’artificiel mais aussi pour des raisons plus pragmatiques; la sauvegarde des arbre existants La stratégie de l’architecte est de concentrer sur les 4 base fondamentales de architecture : me site , le programme , l’espace et les formes Maison Fendue Le mini Le méga La qualité quantité L’ ordre chaos La vitesse La lenteur eau
  • 136. Les plans Plan R+1Plan RDC 1- Salon 2-Chambre 3- Cabinet de toilette 4- Terrasse 1 3 5 2 4 7 6 8 11 12 9 10 13 7- Cuisine 9- rangement 8- office 4- véranda 5- salon 6- salle à manger N 7- Cuisine 9- rangement 8- office N 10- chambre du personnel 11- cabinet de toilette 12- local technique 13- cour 2-salle de Mah –Jong 1- vestibule 3- salle de séjour N
  • 137. Exemples écologiques La structure: la structure porteuse est constituée de poteaux et de poutre en lamellé coulé disposés selon une trame de 1m La trame Section de poteaux (10x28 cm) Fondation en béton armée 10cm 28 cm E =50cm Mur en pisé Mur en pisé de la peau extérieure protègent les habitants contre les froid de l’ hiver et la chaleur de l’ été , la terre crue compacté est un bon isolant
  • 138. Les façades : La plupart parois tournées vers la cour sont vitrées( extérioriser l’ intérieure continuité ext/ int) Les épais murs en pisé de extérieure protègent les habitants contre le froid de l’ hiver et la chaleur de été
  • 140. Exemple écologiques Ex 03: Maison Passive Karawitz
  • 141. Exemple écologiques Ex 03: Maison Passive Karawitz 1-PRESENTATION DU PROJET : 1-Fiche technique : -Projet : habitat écologique Lieu : Bessancourt, région Paris , France Programme : résidence principal sur 2 niveaux pour 1 couple et 2 enfants -Architecte : Karawaitz Architecture -Surface: 177 m² climat : semi aride
  • 142. Exemples écologiques La Maison est implanté dans une foret La situation du projet : Implantation Plan De Masse Panneaux photovoltaïques Capteurs solaires ECS La maison Ex 03: Maison Passive Karawitz
  • 143. Est une résidence principale sur 2 niveaux avec Exemples écologiques Principe d’organisation spatiale : 1 2 3 4 6 7 5 1 entrée 5 rangement 2 cuisine 6 toilettes 3 salle à manger 4 salon 7 buanderie Espaces Public PLAN REZ-DE-CHAUSSEE Espaces Intime 2 3 4 2 4 1 1 chambre enfants 2 chambre parents 3 salle de jeux 4 salle de bain PLAN PREMIER ETAGE
  • 144. la maison présente deux parties séparées par une “épine dorsale qui distingue les deux zones fonctionnelles de la maison Cette épine sert de corps technique mais aussi de système modulaire, parfois ouvert au passage, parfois fermé comme armoire à portes ou utilisé comme support pour les murs mobiles intérieurs qui divisent l'espace , celle orientée vers le sud destinée à la zone jour au rez- de-chaussée et à la zone nuit au premier étage celle orientée vers le nord, réservée à la distribution et aux services celle orientée vers le nord, réservée à la distribution et aux services
  • 145.
  • 146.
  • 147. Exemples écologiques La structure: La dalle de fondation est le seul élément en béton. Toute la structure de la maison naît de l’assemblage de panneaux en bois massif de très grande dimension, préfabriqués en atelier et assemblés sur place. . squelette de bois Dalle de fondation . Triple vitrage
  • 148. Exemples écologiques Les façades : Double inspiration Façade Nord Façade Sud triple vitrage Panneaux en bois bambou ombrage lumières économiqueesthétiques isolation Très fermée au nord pour limiter les déperditions très ouverte sur le sud pour profiter des apports solaires gratuits
  • 149. Exemples écologiquesConcept énergétique 1/ Des panneaux photovoltaïques sont installés sur la toiture, tandis que la structure est entièrement réalisée avec des panneaux en bois massif et fibre de bois pour l'isolation, où dissimuler facilement les installations 4/ ventilation double flux avec échangeur de chaleur a haut rendement (environ 90 ) permettant de récupérer des calorie sur l’ air vicie Une maison passive certifiée par le “Passivhaus Institut” réduit de 90% l'énergie utilisée pour climatiser une habitation traditionnelle européenne et de 75% l'énergie requise par les nouveaux édifice 2/ baies à triple vitrage En hiver ; grâce au faible coefficient de transmission surfacique , les déperdition thermique sont minimes et la surface du vitre intérieur est élevée ce qui augmente le confort En été : la surchauffe est limite grâce a des peirciens (volets) en bois de bambou tout le long de façade sud et la fermeture de façade nord Gestion de l’ énergie
  • 150. Rafraîchissement naturel L’inertie thermique assure le déphasage jours/nuits, été/hiver. La végétation Utilisation d’éléments naturels
  • 151. SYNTHESE Pour réaliser une maison écologique il faut prendre en considération les éléments suivants