SlideShare une entreprise Scribd logo
L’habitat Chaoui
Réalisé par : Achoura Sarra
G01
Ghoufi
Analyse sur l’habitat chaoui à Ghoufi
Plan de travail:
partie01
Présentation de Batna
Climat de Batna:
-DIAGRAMME CLIMATIQUE: BATNA
-COURBE DE TEMPÉRATURE: BATNA
-TABLE CLIMATIQUE: BATNA
Les caractéristiques de cette architecture
PRÉSENTATION
-SITUATION GEOGRAPHIQUE DES AURES
-HISTORIQUE DES AURES
-Situation géographique de la wilaya de Batna
-Historique de batna
Présentation du Ghoufi
-Situation du Ghoufi
-Histaorique de Ghoufi
Analyse:
-Délimitation du terrain
-Les limites immédiats
-L’environnements
-Les Caractéristiques de Terrain :
-La Morphologie de Terrain :
-L'accessibilité et La circulation :
Analyse bioclimatique:
-Diagramme climatique: Ghoufi
-Courbe de température: Ghoufi
-Table climatique: Ghoufi
-Climatologie:
*ensoleillement
*ventilation
Analyse physique:
-LA HIÉRARCHISATION VERTICALE
-FORME DU TISSU DES AURÈS
-habitat traditionnel Chaoui dans les Aures
-LES DIFFÉRENTS TYPES D’HABITATS
-LA MAISON DES AURES
*QUELQUES CARACTÉRISTIQUES
*LES SEUILS, LES LIMITES ET LES ESPACES INTERMÉDIAIRES:
-LA MAISON DE GHOUFI
Les éléments de constructions
Présentation de Batna
Batna en chaoui Bathenth est une commune d'Algérie
de la wilaya de Batna, dont elle est le chef-lieu, située à 435 km au sud-est d'Alger et à 113 km au sud-ouest de Constantine. La ville de Batna est considérée historiquement comme étant la « capitale » des
Aurès. Située à 1 058 mètres d'altitude, elle est la 5e plus importante ville du pays avec 375 000 habitants et la plus haute agglomération d'Algérie bien qu'elle ait été construite dans une cuvette entourée de
montagnes
Le climat dominant à Batna est un climat de steppe. Les pluies sont faibles à Batna et ce toute l'année. La classification de Köppen-Geiger est de type BSk. La température moyenne
annuelle est de 14.2 °C à Batna. La moyenne des précipitations annuelles atteints 329 mm.
Climat de Batna
DIAGRAMME CLIMATIQUE:
BATNA
8 mm font du mois de Juillet le plus sec de l'année.
Avec une moyenne de 37 mm, c'est le mois de Mars
qui enregistre le plus haut taux de précipitations.
COURBE DE TEMPÉRATURE:
BATNA
Le mois le plus chaud de l'année est celui de Juillet
avec une température moyenne de 25.2 °C. Avec
une température moyenne de 5.0 °C, le mois de
Janvier est le plus froid de l'année
TABLE CLIMATIQUE:
BATNA
La différence de précipitations entre le mois le plus sec
et le mois le plus humide ets de 29 mm. Une variation
de 20.2 °C est enregistrée sur l'année.
Avec une notice pareille on apprend pas grand chose. pour une personne non averti, il croira que l'Aurès est habité par trois populations différentes :
les Berbères, les Zénètes et les Chaouia.
Alors que ces trois appellations désignent et recouvrent la même population. C'est-à-dire que les Chaouias actuels font partie de la grande
confédération des Zénètes qui, eux-mêmes, font partie de la grande nation Amazigh. Car les Zénètes on en trouve de la Tunisie au Maroc, et les
Imazighen de l'Égypte aux Îles Canaries...
L’Aurès est une région trop pauvre pour admettre la vie absolument sédentaires.
Les Aurasiens qu’un observateur superficiel croirait absolument fixés au sol, sont en réalité des demi nomades constituent la majorité dans les
montagnes de l’Aurès ou il y a une nécessité pour l’existence des troupeaux et des moutons ou des chèvres.
Durant la période du nomadisme les Chaouia s’installent dans une autre maison sous gourbi, sous la tente ou dans un afri .
l’afri est une caverne naturelle creusée en plein roc et souvent a des grandes hauteurs, il est parfois presque inaccessibles, les indigènes le ferment soit a
l’aide des broussailles soit par un mur de pierre qui en obstrue plus ou moins l’entrée .
Ensuite les Chaouia commencent a construire des maisons en argile, bois, la pierre et la terre sèche et le Toub.
Manque de toute présentation esthétique(même si ce qui en résulte est beau la beauté n’est pas recherchée en elle-même ce qu’on recherche c’est :
une forme qui soit le cadre pour le déroulement d’un certain mode de vie.
Intégration au site : les formes ne violent pas le site et l’environnement mais s’y adaptent les formes et les couleurs et les matériaux ne jurent pas avec
tout ce qui les entourent .
Respect des voisines surtout la préoccupation dans l’architecture traditionnelle algérienne d’éviter le vis-à-vis (il n’y pas de porte qui se font face et
tous les espaces sont étudiés de façon a sauvegarder la privation).
Possibilité d’opérer des extensions en s’adaptant et en suivant l’évolution de la famille (lors du mariage d’un fils quand une pièce destinée a abriter le
nouveau ménage vient s’ajouter aux autres ).
Les caractéristiques de cette architecture
PRÉSENTATION
SITUATION GEOGRAPHIQUE:
HISTORIQUE
L’AURS, Massif montagneux de l'Algérie, situé à l'est de l'Atlas
saharien dans le département de Batna entre les monts de Tébessa
à l'est, les monts du Hodna au nord-ouest, les monts du Zibans au
sud-ouest. Il culmine au djebel Chelia à 2328 m. L'Aurès est
peuplé de Berbères, de Zénètes et de Chaouia.
Villes principaux : Arris, Batna, Khenchela, Tazoult, Biskra, El
Kantara, Timgad, Kaîs".
AURES
Historique de batna
Présentation du
Ghoufi
Cette merveille de la nature qu'est le Canyon de Ghoufi, se situe à 90
kilomètres au sud de Batna sur la route de Biskra dans les Aures ou
se repose l'oued Labiod (Ighzer Amellal) après une longue course
depuis les montagnes de Chelia. Il atteint par endroits jusqu'à 1200
mètres de hauteur.
Ghoufi est inscrit dans le répertoire des sites naturels protégés par
l'UNESCO, dû notamment à la présence des "Balcons de Ghoufi ", un
site archéologique vieux de 4 siècles.
Situation du Ghoufi
Ghoufi se situe à 90 kilomètres au sud de Batna sur la route de
Biskra dans les Aures ou se repose l'oued Labiod (Ighzer Amellal)
Ghoufi est limité par la rue nationale n 31 au nord
et le oued au sud
Délimitation du terrain
Ghoufi est limité par Ghassira à l’est et Kaf
Laarous à l’ouest
Les limites immédiats
Goufi et entouré par une palmerie avant l’oued
L’environnements
Les Caractéristiques de Terrain :
La forme du terrain est irrégulière
Le terrain est en forte pente
Le terrain est rocheux
La Morphologie de Terrain :
Le terrain est rocheux et en forte pente
A
A
B
B
C
C
Coupe A-A Coupe B-B
L'accessibilité et La circulation :
Goufi est accessible à partir de la rue nationale
n°31
DIAGRAMME CLIMATIQUE: GHOUFI
5 mm font du mois plus sec de l'année. Les
précipitations records sont enregistrées de
Juillet le en Novembre. Elles sont de 27 mm
en moyenne.
COURBE DE TEMPÉRATURE: GHOUFI
Le mois le plus chaud de l'année est celui de
Juillet avec une température moyenne de 27.8 °C.
Le mois le plus froid de l'année est celui de
Janvier avec une température moyenne de 7.0 °C.
TABLE CLIMATIQUE: GHOUFI
La différence de précipitations entre le
mois le plus sec et le mois le plus
humide ets de 22 mm. La température
moyenne au court de l'année varie de
20.8 °C.
Climatologie:
ensoleillement
Vents dominants chauds
Vents dominants froids
Brise d’été
ventilation habitat traditionnel Chaoui dans les Aures :
L’architecture traditionnelle là nous entendons celle qui est réalisée par
l’utilisateur lui-même qui est donc en même temps concepteur et
consommateur de l’espace.
La construction est en général une œuvre collective (touiza) le système
d’entraide liant les membres de la société intervient
FORME DU TISSU DES AURÈS
La maison constituant le village des Aurès ou Dechra est presque toujours
accrochée aux flancs ou au faîte d’une hauteur isolée ou difficile à aborder.
Les maisons accrochées à la pente forment une succession de gradins, la
terrasse de l’une servant de seuil à l’autre jusqu’au sommet que couronne le
grenier commun. Les maisons constituent donc, elles aussi, des gradins qui
dévalent le long du versant, jouant avec un équilibre idéal entre déblai et
remblai.
À l’ouverture méridionale des vallées, les villages sont parfois construits au
pied des montagnes. Ils sont plus ordonnés et les rues sont mieux tracées.
La spécificité de l’habitat dans chaque Dechra est liée a son microclimat, on peut
distinguer par exemple dans la vallée de l’oued Abdi trois zones d’implantation :
LA HIÉRARCHISATION VERTICALE
La haute vallée: avec des
villages situés à 1000m,
en pierre sèche et en
bois,l’espace des animaux
se confond avec celui de
l’homme, climat rude
implique un tissu très
dense.
Moyenne vallée: position
transite entre le nord et le
sud, aussi bien au niveau
climatique qu’au niveau
du bâtis. La maison est
construite sur 2 niveaux
en brique de terre,
soubassement en pierre.
Basse vallée: plus de
200m d’altitude à
proximité de l’oued.
L’utilisation de la
brique en terre
sèche. Micro climat
plus doux et moins
pluvieux.
Les agglomérations se rattachent au palmiers et cet habitat se caractérise par des
agressions climatiques.
LES DIFFÉRENTS TYPES D’HABITATS
LA MAISON DES AURES
La maison a l’Aurès est une maison a terrasse mais présente certaine particularité
tant dans sa construction que dans son installation.
Toutes se ressemblent toutes appartiennent au type rectangulaire a terrasse ,les
maisons sont de dimensions variables (longueur 4a 15 mètres et la largeur : 3 a 10
mètres et la plupart n’ont qu’un rez de chaussée et la hauteur entre 2,30 a 3 mètres
les autres assez nombreuses cependant ne possèdent qu’un étage ( hauteur entre 5 a
6 mètres )
Certaines sont bien construites on les rencontre surtout dans le vallée de l’oued Abdi
dont le nombre d’habitante ont plus de bien être et sont sédentaires.
Remarque: Tadart est composée verticalement de trois espaces : espace homme (le
plus important), espace animaux et les réserves.
1) Habitat dispersé :
Mechta qui est
un habitat
« aéré » se
trouvant dans les
hautes plaines
constantinoises.
2) Habitat groupé :
Déchera qui est
plus structurée
et plus dense,
situé sur des
crêtes ou au
fond de la
vallée.
3) Habitat qui ressemble à la
typologie Saharienne : se
situe du côté sud; c’est un
groupement d’une fraction
autour d’une cour,qui est le
lieu de rencontre et l’espace
commun doté d’un point
d’eau.
Usage/activité
associée
Habitation saisonnière liée à l'élevage
transhumant sur les terres de parcours.
À l'origine, elles pouvaient être
permanentes pour les populations
sédentaires pratiquant l'agriculture.
Datation
Cette typologie est sans doute la plus
ancienne d'Algérie ; l'occupation de la
région étant celle des « paléo montagnards».
Altitude On peut situer ces plateaux à environ
1300 m. Cependant, l’Aurès possède un
sommet dépassant 2300 m.
Orientation C’est soit l'est soit l'ouest puisque les
oueds coulent du nord vers le sud.
Surface au sol Environ 80/120 m² au sol (avec la cour).
QUELQUES CARACTÉRISTIQUES
Surface du logement
Environ 80/120 m² (sans la cour), selon qu’il y ait un étage ou non.
Nombre d’étages
RDC + 1 + terrasse en continuité avec le
niveau du terrain , ou RDC + terrasse, ce
qui est le cas le plus fréquent.
Nombre de logements
Un logement
Nombre de familles 1 à 3 familles avec liens familiaux
Nombre moyen de
membres par famille
1 à 8 membres par familles
LES SEUILS, LES LIMITES
ET LES ESPACES
INTERMÉDIAIRES:
THABORTH ou el-bab (la porte):
Double accès à la maison, un accès pour les animaux par une petite porte
basse, avec un seuil inférieur. L’accès de l’homme se fait par une petite porte
faite en bois de cèdre finement travaillé. La porte soit elle est petite(1 a 1,2
m)de haut sur environ 75 cm de large) ce qui nous oblige a se courbé, soit
elle est grande 2m-2.10m. La petite porte donne sur un seul espace
polyvalent , le point de départ de l’évolution de la maison chaoui. la porte
d’entrée est de préférence placée sur le cote de la maison sont orientation
vers l’est,les vieux Chaouia disent qu’il faut éviter le vent d’ouest car tout ce
qui vient de l’ouest porte malheur.
AMNAR (le seuil):
Toujours surélever allant de simple
marche de 20cm à un escalier en
pas d’âne. Cette différence de
niveau pour la protection des eaux
pluviales, et l’entrée n’est possible
que par un remblai des pas d’âne ou
des escaliers.
AMNAR (le seuil)
Thaborth (la porte)
HABITATION R+1 AVEC Sous Sol
THAARIHTH
palmeraie
palmeraie
L’oued
La montagne L’oued
église
L’oued
La montagne
La montagne
arbres
Hôtel
LA MAISON DE GHOUFI:
-La maison n’a pas ni une forme unique ni une orientation
précise
-toutes les maison à Ghoufi appartiennent au type
rectangulaire à terrasse
-les maisons sont construites par les matériaux locaux
Les éléments de construction
Le mur:
Le mur est composé de moellon plus ou moins gros qui forme
une maçonnerie irrégulière
Le toit :
-Les troncs d’arbre ou de palmier sont la base de la
technique
- Le poids du toit est transmis aux poutres
principales
Les ouvertures
La porte:
-Étroites, épaisses, lisse et faite en planches taillés
- le portail de la cour est plus large en préavisant du
passage qu’il faut laisser aux mulet et leur
chargement
Les lucarnes:
-Très petites
-Se situent dans la partie supérieure des murs
- les formes sont variables généralement à
base triangulaire
Les escaliers:
Les escaliers sont faites en pierre
La technique de pierre consiste à la
construction d’une paroi en forme d’escalier
parallèlement à celle de la maison
Ils sont faites aussi en tronc de palmiers
Conclusion :
Les précipitations records sont enregistrées de Juillet le en Novembre
L’architecture traditionnelle là est réalisée par l’utilisateur lui-même
Double accès à la maison, un accès pour les animaux par une petite porte basse, avec
un seuil inférieur
orientation vers l’est , les vieux Chaouia disent qu’il faut éviter le vent d’ouest car tout ce
qui vient de l’ouest porte malheur.
La maison de Ghoufi n’a pas ni une forme unique ni une orientation précise

Contenu connexe

Tendances

l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
Nina Lee
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
sara ould ali
 
Confort en architecture
Confort en architectureConfort en architecture
Confort en architectureSami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
ghafour abdou
 
L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
hafouu
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
hafouu
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Hiba Architecte
 
la grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordouela grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordoue
Sami Sahli
 
analyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptxanalyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptx
AMINFERNANE
 
analyse maison individuelle
 analyse maison individuelle analyse maison individuelle
analyse maison individuelle
NesrineBentarzi
 
Affichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectifAffichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectif
student
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
Slimane Kemiha
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
analyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annabaanalyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annaba
Sami Sahli
 

Tendances (20)

l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel l'habitat individuel à jijel
l'habitat individuel à jijel
 
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
habitat collectif et intermédiaire(historique et analyse d'exemples)
 
Confort en architecture
Confort en architectureConfort en architecture
Confort en architecture
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire L’habitat intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergencesHabitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
Habitat collectif et semi collectif entre divergences et convergences
 
L’architecture mozabites
L’architecture mozabitesL’architecture mozabites
L’architecture mozabites
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
 
Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1Analyse urbaine bab el oued1
Analyse urbaine bab el oued1
 
la grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordouela grande mosquée du Cordoue
la grande mosquée du Cordoue
 
analyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptxanalyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptx
 
analyse maison individuelle
 analyse maison individuelle analyse maison individuelle
analyse maison individuelle
 
Affichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectifAffichage exemples habitat collectif
Affichage exemples habitat collectif
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
la mosquée omeyade a damas جامع بني أمية دمشق
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
La maison kabyle lounis
La maison kabyle lounisLa maison kabyle lounis
La maison kabyle lounis
 
Confort 01
Confort 01Confort 01
Confort 01
 
L'habitat
L'habitat L'habitat
L'habitat
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
analyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annabaanalyse urbaine de la ville d'Annaba
analyse urbaine de la ville d'Annaba
 

Plus de Sarra Achoura

infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...
infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...
infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...
Sarra Achoura
 
Plan de travail
Plan de travailPlan de travail
Plan de travail
Sarra Achoura
 
La rennaissance
La rennaissanceLa rennaissance
La rennaissance
Sarra Achoura
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
Sarra Achoura
 
Park mall - Analyse d'exemple -
Park mall - Analyse d'exemple -Park mall - Analyse d'exemple -
Park mall - Analyse d'exemple -
Sarra Achoura
 
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
Sarra Achoura
 
Syntaxe spatiale
Syntaxe spatialeSyntaxe spatiale
Syntaxe spatiale
Sarra Achoura
 
Projet: école d'architecture
Projet: école d'architectureProjet: école d'architecture
Projet: école d'architecture
Sarra Achoura
 
Analyse d'exemple lyon tech la doua
Analyse d'exemple lyon tech la douaAnalyse d'exemple lyon tech la doua
Analyse d'exemple lyon tech la doua
Sarra Achoura
 
Partie 01 exemple livresque de sarra 01
Partie 01 exemple livresque de sarra 01Partie 01 exemple livresque de sarra 01
Partie 01 exemple livresque de sarra 01
Sarra Achoura
 
Exemple livresque 02 de sarra achoura
Exemple livresque 02 de sarra achouraExemple livresque 02 de sarra achoura
Exemple livresque 02 de sarra achoura
Sarra Achoura
 
Centre de bab zouar
Centre de bab zouarCentre de bab zouar
Centre de bab zouar
Sarra Achoura
 
Achoura sarra cours introductif revu ncc
Achoura sarra cours introductif revu nccAchoura sarra cours introductif revu ncc
Achoura sarra cours introductif revu ncc
Sarra Achoura
 
Achoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermiqueAchoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermique
Sarra Achoura
 
systèmes d'évacuation des fumées
systèmes d'évacuation des fumées systèmes d'évacuation des fumées
systèmes d'évacuation des fumées
Sarra Achoura
 
simulation utilisant ecotect
simulation utilisant ecotectsimulation utilisant ecotect
simulation utilisant ecotect
Sarra Achoura
 
Les échelles de climat
Les échelles de climatLes échelles de climat
Les échelles de climat
Sarra Achoura
 
Energie géothermique
Energie géothermiqueEnergie géothermique
Energie géothermique
Sarra Achoura
 

Plus de Sarra Achoura (18)

infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...
infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...
infrastructures universitaires: défis, enjeux et prémices du développement du...
 
Plan de travail
Plan de travailPlan de travail
Plan de travail
 
La rennaissance
La rennaissanceLa rennaissance
La rennaissance
 
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)   LE Transport urbain  et le développement durable (la mobilité urbaine)
LE Transport urbain et le développement durable (la mobilité urbaine)
 
Park mall - Analyse d'exemple -
Park mall - Analyse d'exemple -Park mall - Analyse d'exemple -
Park mall - Analyse d'exemple -
 
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
VILLE DURABLE ET ECO QUARTIERS
 
Syntaxe spatiale
Syntaxe spatialeSyntaxe spatiale
Syntaxe spatiale
 
Projet: école d'architecture
Projet: école d'architectureProjet: école d'architecture
Projet: école d'architecture
 
Analyse d'exemple lyon tech la doua
Analyse d'exemple lyon tech la douaAnalyse d'exemple lyon tech la doua
Analyse d'exemple lyon tech la doua
 
Partie 01 exemple livresque de sarra 01
Partie 01 exemple livresque de sarra 01Partie 01 exemple livresque de sarra 01
Partie 01 exemple livresque de sarra 01
 
Exemple livresque 02 de sarra achoura
Exemple livresque 02 de sarra achouraExemple livresque 02 de sarra achoura
Exemple livresque 02 de sarra achoura
 
Centre de bab zouar
Centre de bab zouarCentre de bab zouar
Centre de bab zouar
 
Achoura sarra cours introductif revu ncc
Achoura sarra cours introductif revu nccAchoura sarra cours introductif revu ncc
Achoura sarra cours introductif revu ncc
 
Achoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermiqueAchoura sarra production thermique
Achoura sarra production thermique
 
systèmes d'évacuation des fumées
systèmes d'évacuation des fumées systèmes d'évacuation des fumées
systèmes d'évacuation des fumées
 
simulation utilisant ecotect
simulation utilisant ecotectsimulation utilisant ecotect
simulation utilisant ecotect
 
Les échelles de climat
Les échelles de climatLes échelles de climat
Les échelles de climat
 
Energie géothermique
Energie géothermiqueEnergie géothermique
Energie géothermique
 

Dernier

Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
AbdessamadAmimi1
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
mohammadaminejouini
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 

Dernier (7)

Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptxcours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
cours-LasergrammetrieLe « LiDAR», de l’anglais « Light.pptx
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 

Habitat Chaoui à Ghoufi

  • 1. L’habitat Chaoui Réalisé par : Achoura Sarra G01 Ghoufi
  • 2. Analyse sur l’habitat chaoui à Ghoufi
  • 3. Plan de travail: partie01 Présentation de Batna Climat de Batna: -DIAGRAMME CLIMATIQUE: BATNA -COURBE DE TEMPÉRATURE: BATNA -TABLE CLIMATIQUE: BATNA Les caractéristiques de cette architecture PRÉSENTATION -SITUATION GEOGRAPHIQUE DES AURES -HISTORIQUE DES AURES -Situation géographique de la wilaya de Batna -Historique de batna Présentation du Ghoufi -Situation du Ghoufi -Histaorique de Ghoufi Analyse: -Délimitation du terrain -Les limites immédiats -L’environnements -Les Caractéristiques de Terrain : -La Morphologie de Terrain : -L'accessibilité et La circulation : Analyse bioclimatique: -Diagramme climatique: Ghoufi -Courbe de température: Ghoufi -Table climatique: Ghoufi -Climatologie: *ensoleillement *ventilation Analyse physique: -LA HIÉRARCHISATION VERTICALE -FORME DU TISSU DES AURÈS -habitat traditionnel Chaoui dans les Aures -LES DIFFÉRENTS TYPES D’HABITATS -LA MAISON DES AURES *QUELQUES CARACTÉRISTIQUES *LES SEUILS, LES LIMITES ET LES ESPACES INTERMÉDIAIRES: -LA MAISON DE GHOUFI Les éléments de constructions
  • 4.
  • 5. Présentation de Batna Batna en chaoui Bathenth est une commune d'Algérie de la wilaya de Batna, dont elle est le chef-lieu, située à 435 km au sud-est d'Alger et à 113 km au sud-ouest de Constantine. La ville de Batna est considérée historiquement comme étant la « capitale » des Aurès. Située à 1 058 mètres d'altitude, elle est la 5e plus importante ville du pays avec 375 000 habitants et la plus haute agglomération d'Algérie bien qu'elle ait été construite dans une cuvette entourée de montagnes Le climat dominant à Batna est un climat de steppe. Les pluies sont faibles à Batna et ce toute l'année. La classification de Köppen-Geiger est de type BSk. La température moyenne annuelle est de 14.2 °C à Batna. La moyenne des précipitations annuelles atteints 329 mm. Climat de Batna DIAGRAMME CLIMATIQUE: BATNA 8 mm font du mois de Juillet le plus sec de l'année. Avec une moyenne de 37 mm, c'est le mois de Mars qui enregistre le plus haut taux de précipitations. COURBE DE TEMPÉRATURE: BATNA Le mois le plus chaud de l'année est celui de Juillet avec une température moyenne de 25.2 °C. Avec une température moyenne de 5.0 °C, le mois de Janvier est le plus froid de l'année TABLE CLIMATIQUE: BATNA La différence de précipitations entre le mois le plus sec et le mois le plus humide ets de 29 mm. Une variation de 20.2 °C est enregistrée sur l'année.
  • 6. Avec une notice pareille on apprend pas grand chose. pour une personne non averti, il croira que l'Aurès est habité par trois populations différentes : les Berbères, les Zénètes et les Chaouia. Alors que ces trois appellations désignent et recouvrent la même population. C'est-à-dire que les Chaouias actuels font partie de la grande confédération des Zénètes qui, eux-mêmes, font partie de la grande nation Amazigh. Car les Zénètes on en trouve de la Tunisie au Maroc, et les Imazighen de l'Égypte aux Îles Canaries... L’Aurès est une région trop pauvre pour admettre la vie absolument sédentaires. Les Aurasiens qu’un observateur superficiel croirait absolument fixés au sol, sont en réalité des demi nomades constituent la majorité dans les montagnes de l’Aurès ou il y a une nécessité pour l’existence des troupeaux et des moutons ou des chèvres. Durant la période du nomadisme les Chaouia s’installent dans une autre maison sous gourbi, sous la tente ou dans un afri . l’afri est une caverne naturelle creusée en plein roc et souvent a des grandes hauteurs, il est parfois presque inaccessibles, les indigènes le ferment soit a l’aide des broussailles soit par un mur de pierre qui en obstrue plus ou moins l’entrée . Ensuite les Chaouia commencent a construire des maisons en argile, bois, la pierre et la terre sèche et le Toub. Manque de toute présentation esthétique(même si ce qui en résulte est beau la beauté n’est pas recherchée en elle-même ce qu’on recherche c’est : une forme qui soit le cadre pour le déroulement d’un certain mode de vie. Intégration au site : les formes ne violent pas le site et l’environnement mais s’y adaptent les formes et les couleurs et les matériaux ne jurent pas avec tout ce qui les entourent . Respect des voisines surtout la préoccupation dans l’architecture traditionnelle algérienne d’éviter le vis-à-vis (il n’y pas de porte qui se font face et tous les espaces sont étudiés de façon a sauvegarder la privation). Possibilité d’opérer des extensions en s’adaptant et en suivant l’évolution de la famille (lors du mariage d’un fils quand une pièce destinée a abriter le nouveau ménage vient s’ajouter aux autres ). Les caractéristiques de cette architecture PRÉSENTATION SITUATION GEOGRAPHIQUE: HISTORIQUE L’AURS, Massif montagneux de l'Algérie, situé à l'est de l'Atlas saharien dans le département de Batna entre les monts de Tébessa à l'est, les monts du Hodna au nord-ouest, les monts du Zibans au sud-ouest. Il culmine au djebel Chelia à 2328 m. L'Aurès est peuplé de Berbères, de Zénètes et de Chaouia. Villes principaux : Arris, Batna, Khenchela, Tazoult, Biskra, El Kantara, Timgad, Kaîs". AURES
  • 7. Historique de batna Présentation du Ghoufi Cette merveille de la nature qu'est le Canyon de Ghoufi, se situe à 90 kilomètres au sud de Batna sur la route de Biskra dans les Aures ou se repose l'oued Labiod (Ighzer Amellal) après une longue course depuis les montagnes de Chelia. Il atteint par endroits jusqu'à 1200 mètres de hauteur. Ghoufi est inscrit dans le répertoire des sites naturels protégés par l'UNESCO, dû notamment à la présence des "Balcons de Ghoufi ", un site archéologique vieux de 4 siècles. Situation du Ghoufi Ghoufi se situe à 90 kilomètres au sud de Batna sur la route de Biskra dans les Aures ou se repose l'oued Labiod (Ighzer Amellal)
  • 8. Ghoufi est limité par la rue nationale n 31 au nord et le oued au sud Délimitation du terrain Ghoufi est limité par Ghassira à l’est et Kaf Laarous à l’ouest Les limites immédiats Goufi et entouré par une palmerie avant l’oued L’environnements Les Caractéristiques de Terrain : La forme du terrain est irrégulière Le terrain est en forte pente Le terrain est rocheux La Morphologie de Terrain : Le terrain est rocheux et en forte pente A A B B C C
  • 9. Coupe A-A Coupe B-B L'accessibilité et La circulation : Goufi est accessible à partir de la rue nationale n°31 DIAGRAMME CLIMATIQUE: GHOUFI 5 mm font du mois plus sec de l'année. Les précipitations records sont enregistrées de Juillet le en Novembre. Elles sont de 27 mm en moyenne. COURBE DE TEMPÉRATURE: GHOUFI Le mois le plus chaud de l'année est celui de Juillet avec une température moyenne de 27.8 °C. Le mois le plus froid de l'année est celui de Janvier avec une température moyenne de 7.0 °C. TABLE CLIMATIQUE: GHOUFI La différence de précipitations entre le mois le plus sec et le mois le plus humide ets de 22 mm. La température moyenne au court de l'année varie de 20.8 °C.
  • 10. Climatologie: ensoleillement Vents dominants chauds Vents dominants froids Brise d’été ventilation habitat traditionnel Chaoui dans les Aures : L’architecture traditionnelle là nous entendons celle qui est réalisée par l’utilisateur lui-même qui est donc en même temps concepteur et consommateur de l’espace. La construction est en général une œuvre collective (touiza) le système d’entraide liant les membres de la société intervient FORME DU TISSU DES AURÈS La maison constituant le village des Aurès ou Dechra est presque toujours accrochée aux flancs ou au faîte d’une hauteur isolée ou difficile à aborder. Les maisons accrochées à la pente forment une succession de gradins, la terrasse de l’une servant de seuil à l’autre jusqu’au sommet que couronne le grenier commun. Les maisons constituent donc, elles aussi, des gradins qui dévalent le long du versant, jouant avec un équilibre idéal entre déblai et remblai. À l’ouverture méridionale des vallées, les villages sont parfois construits au pied des montagnes. Ils sont plus ordonnés et les rues sont mieux tracées. La spécificité de l’habitat dans chaque Dechra est liée a son microclimat, on peut distinguer par exemple dans la vallée de l’oued Abdi trois zones d’implantation : LA HIÉRARCHISATION VERTICALE La haute vallée: avec des villages situés à 1000m, en pierre sèche et en bois,l’espace des animaux se confond avec celui de l’homme, climat rude implique un tissu très dense. Moyenne vallée: position transite entre le nord et le sud, aussi bien au niveau climatique qu’au niveau du bâtis. La maison est construite sur 2 niveaux en brique de terre, soubassement en pierre. Basse vallée: plus de 200m d’altitude à proximité de l’oued. L’utilisation de la brique en terre sèche. Micro climat plus doux et moins pluvieux.
  • 11. Les agglomérations se rattachent au palmiers et cet habitat se caractérise par des agressions climatiques. LES DIFFÉRENTS TYPES D’HABITATS LA MAISON DES AURES La maison a l’Aurès est une maison a terrasse mais présente certaine particularité tant dans sa construction que dans son installation. Toutes se ressemblent toutes appartiennent au type rectangulaire a terrasse ,les maisons sont de dimensions variables (longueur 4a 15 mètres et la largeur : 3 a 10 mètres et la plupart n’ont qu’un rez de chaussée et la hauteur entre 2,30 a 3 mètres les autres assez nombreuses cependant ne possèdent qu’un étage ( hauteur entre 5 a 6 mètres ) Certaines sont bien construites on les rencontre surtout dans le vallée de l’oued Abdi dont le nombre d’habitante ont plus de bien être et sont sédentaires. Remarque: Tadart est composée verticalement de trois espaces : espace homme (le plus important), espace animaux et les réserves. 1) Habitat dispersé : Mechta qui est un habitat « aéré » se trouvant dans les hautes plaines constantinoises. 2) Habitat groupé : Déchera qui est plus structurée et plus dense, situé sur des crêtes ou au fond de la vallée. 3) Habitat qui ressemble à la typologie Saharienne : se situe du côté sud; c’est un groupement d’une fraction autour d’une cour,qui est le lieu de rencontre et l’espace commun doté d’un point d’eau. Usage/activité associée Habitation saisonnière liée à l'élevage transhumant sur les terres de parcours. À l'origine, elles pouvaient être permanentes pour les populations sédentaires pratiquant l'agriculture. Datation Cette typologie est sans doute la plus ancienne d'Algérie ; l'occupation de la région étant celle des « paléo montagnards». Altitude On peut situer ces plateaux à environ 1300 m. Cependant, l’Aurès possède un sommet dépassant 2300 m. Orientation C’est soit l'est soit l'ouest puisque les oueds coulent du nord vers le sud. Surface au sol Environ 80/120 m² au sol (avec la cour). QUELQUES CARACTÉRISTIQUES Surface du logement Environ 80/120 m² (sans la cour), selon qu’il y ait un étage ou non. Nombre d’étages RDC + 1 + terrasse en continuité avec le niveau du terrain , ou RDC + terrasse, ce qui est le cas le plus fréquent. Nombre de logements Un logement Nombre de familles 1 à 3 familles avec liens familiaux Nombre moyen de membres par famille 1 à 8 membres par familles
  • 12. LES SEUILS, LES LIMITES ET LES ESPACES INTERMÉDIAIRES: THABORTH ou el-bab (la porte): Double accès à la maison, un accès pour les animaux par une petite porte basse, avec un seuil inférieur. L’accès de l’homme se fait par une petite porte faite en bois de cèdre finement travaillé. La porte soit elle est petite(1 a 1,2 m)de haut sur environ 75 cm de large) ce qui nous oblige a se courbé, soit elle est grande 2m-2.10m. La petite porte donne sur un seul espace polyvalent , le point de départ de l’évolution de la maison chaoui. la porte d’entrée est de préférence placée sur le cote de la maison sont orientation vers l’est,les vieux Chaouia disent qu’il faut éviter le vent d’ouest car tout ce qui vient de l’ouest porte malheur. AMNAR (le seuil): Toujours surélever allant de simple marche de 20cm à un escalier en pas d’âne. Cette différence de niveau pour la protection des eaux pluviales, et l’entrée n’est possible que par un remblai des pas d’âne ou des escaliers. AMNAR (le seuil) Thaborth (la porte) HABITATION R+1 AVEC Sous Sol THAARIHTH
  • 15. LA MAISON DE GHOUFI: -La maison n’a pas ni une forme unique ni une orientation précise -toutes les maison à Ghoufi appartiennent au type rectangulaire à terrasse -les maisons sont construites par les matériaux locaux Les éléments de construction Le mur: Le mur est composé de moellon plus ou moins gros qui forme une maçonnerie irrégulière Le toit : -Les troncs d’arbre ou de palmier sont la base de la technique - Le poids du toit est transmis aux poutres principales Les ouvertures La porte: -Étroites, épaisses, lisse et faite en planches taillés - le portail de la cour est plus large en préavisant du passage qu’il faut laisser aux mulet et leur chargement Les lucarnes: -Très petites -Se situent dans la partie supérieure des murs - les formes sont variables généralement à base triangulaire Les escaliers: Les escaliers sont faites en pierre La technique de pierre consiste à la construction d’une paroi en forme d’escalier parallèlement à celle de la maison Ils sont faites aussi en tronc de palmiers
  • 16. Conclusion : Les précipitations records sont enregistrées de Juillet le en Novembre L’architecture traditionnelle là est réalisée par l’utilisateur lui-même Double accès à la maison, un accès pour les animaux par une petite porte basse, avec un seuil inférieur orientation vers l’est , les vieux Chaouia disent qu’il faut éviter le vent d’ouest car tout ce qui vient de l’ouest porte malheur. La maison de Ghoufi n’a pas ni une forme unique ni une orientation précise