SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
#3 Le contrat social
écologique
Demain, Le Pré !
Avec Alexandre Saada
« Par le contrat social écologique, nous réduirons de
50% les émissions de gaz à effet de serre au Pré Saint-
Gervais »
La Ville du Pré Saint-Gervais n’est pas à la hauteur des exigences que la planète nous somme de réaliser.
L’action est trop molle. Bien que l’équipe municipale sortante ait enfin compris qu’il s’agissait de l’enjeu n°1, elle refuse de
voir que c’est au niveau municipal que tout se joue. Le dernier rapport du GIEC le confirme. 50 à 70% des «
mesures d’atténuation et d’adaptation ont vocation à être mises en œuvre à l’échelon infranational ». Les villes
françaises sont responsables de 67% des émissions de gaz à effet de serre. La preuve flagrante réside dans le fait
que les conséquences les plus graves du réchauffement climatique se ressentent en ville.
Alors oui nous pouvons mettre la faute sur nos Gouvernants, et attendre qu’agissent des organisations nationales ou
extra-nationales qui n’arrivent malheureusement pas à harmoniser leurs pratiques. Mais nous pouvons également
saisir l’opportunité de l’action locale pour être déterminant.
Afin de lutter contre les îlots de chaleur urbains, de contrebalancer notre proximité immédiate avec le périphérique ainsi
que nos très faibles 3 m² d’espaces verts par habitant, le Maire du Pré Saint-Gervais doit emmener chaque
Gervaisienne et chaque Gervaisien vers la transition écologique.
Tout d’abord, si nous sommes élus à la Mairie du Pré Saint-Gervais nous nous engageons à réduire de 50% à
horizon 2030 nos émissions de gaz à effets de serre. C’est un engagement sérieux, réalisable et surtout une
condition sine qua none pour que le Pré Saint-Gervais rattrape son retard en la matière.
Comment ? En nouant un contrat social écologique avec tous les Gervaisiennes et les Gervaisiens
volontaires.
Le contrat social écologique c’est une réforme systémique de l’action municipale au Pré Saint-Gervais. C’est considérer
que les Gervaisiennes et les Gervaisiens ont envie d’écologie, ont envie d’agir, mais que personne ne les oriente,
ne les conseille ou ne les attire vers la transition écologique.
Le contrat social écologique c’est une proposition qui est faite à chaque habitant du Pré Saint-Gervais de signer un contrat
avec le Maire du Pré Saint-Gervais pour participer activement à l’effort municipal de réduction de 50% des
émissions de gaz à effet de serre.
Tout d’abord, la Ville accompagne les habitants signataires dans l’évaluation de leur bilan carbone et de celui de tout le
foyer. Cette évaluation est ensuite assortie d’objectifs concrets annuels à réaliser au fur et à mesure.
Si les objectifs sont réalisés dans le temps imparti, la Ville du Pré Saint-Gervais finance la totalité du Pass
Navigo de tous les signataires engagés.
Quels objectifs seront à réaliser ?
✓ Limiter la production de déchets en évaluant le poids de déchets réalisés par le foyer et en proposant
des axes pour les réduire drastiquement. Par exemple, à Roubaix, les efforts réalisés par les familles engagées
pleinement dans le zéro déchet, ont pu réaliser en moyenne une économie de 1000 euros par an. Par ailleurs, dans les
cantines des écoles, un objectif de 70 à 50g de déchets par jour et par enfant devra être atteint au maximum
✓ Favoriser les mobilités douces : les foyers engagés devront limiter le recours à la voiture individuelle dans les
déplacements du quotidien, notamment grâce à la mise en place d’un ambitieux plan vélo qui sécurisera les trajets des
cyclistes avertis et novices pour amplifier la pratique.
➢ Réduire encore davantage les émissions des transports sur l’ensemble de la commune en instaurant sur
l’ensemble du territoire une zone 30km/h. Par ailleurs et dans le même sens, nous créerons des zones de
rencontre à 20km/h sur l’ensemble des zones dites
Demain, Le Pré !
Avec Alexandre Saada
2
d’habitation. Il faudra créer de vraies pistes cyclables reliées à Paris, Pantin et Les Lilas et mettre en place des parkings à
vélos partout dans la ville.
➢ Nous réaliserons aussi une délégation de service public pour un acteur unique de la mobilité
douce de trottinettes électriques et un autre de voitures électriques en partage, qui sera par exemple le seul à
pouvoir utiliser l’ancien parking Autolib’ rue André Joineau, en plus des habitants propriétaires d’un tel engin.
✓ Réduire la consommation d’eau par un suivi et une analyse des usages (détection des fuites et consommations
anormales) et également aides à l’installation de matériels économes.
Parallèlement à cet effort proposé aux habitants du Pré Saint-Gervais, la Ville s’engage également à réaliser un bilan
carbone de toute son activité. Effectivement, 50 % des émissions de gaz à effet de serre sont directement issues des
décisions prises par les collectivités territoriales, concernant leur patrimoine, leurs compétences et via les effets indirects
de leurs orientations en matière d’habitat, d’aménagement et d’urbanisme. Certains vous diront que nous n’avons pas les
moyens de réaliser ce genre d’investissements. Notre conviction, c’est que la sobriété thermique et énergétique
est source d’économies évidentes.
✓ Nous rénoverons tous les bâtiments municipaux (isolation, éclairage, ventilation..etc) et nous réduirons nos
émissions également grâce à un recours accru à des sources d’énergies renouvelables : nous consommerons 50%
d’énergies renouvelables (ENR), avec un objectif de 20% d’ENR produits localement, c’est-à-dire favoriser, lorsque cela
est possible, la production d’énergies renouvelables directement sur le site de consommation et acheter
préférentiellement des énergies renouvelables dans le cadre de nos contrats d’achats d’énergie.
✓ L’empreinte écologique des achats de la commande publique sera diminuée en s’engageant à acheter des
biens issus du réemploi ou intégrant des matières recyclées dans une proportion de 20% à 100% selon le type de
produits.
✓ Chaque centimètre d’espace disponible sera végétalisé en pleine terre : les places de stationnements, les
bordures d’immeubles, une partie des chaussées etc.
✓ Aucune construction de logements, inévitablement énergivores, n’aura lieu sur Busso et ces 5000 m2 seront le fer
de lance de la réduction de nos émissions de CO2.
✓ Les mobilités ne sont pas une compétence de la Ville, mais nous sommes persuadés qu’il faut avoir une
politique volontariste vis à vis des autorités organisatrices de la mobilité. Ce sujet fera l’objet d’une
contribution spéciale que nous dévoilerons dans les prochaines semaines.
Par ailleurs, il n’y aura plus une seule passoire thermique (habitation avec une consommation de chauffage ou de
climatisation excessive, impliquant des dépenses supplémentaires et donc une facture énergétique qui augmente) sur tout
le Pré Saint-Gervais. Nous obtiendrons une convention pluriannuelle financière de l’ANRU en réalisant toutes les
démarches nécessaires et en acceptant toutes les contraintes liées à ce grand investissement.
Enfin, nous serons intraitables vis-à-vis des marchands de sommeil du Pré Saint-Gervais, en utilisant tous les
outils que la loi ELAN (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) nous offre.
Ce sont ces économies-là qui nous permettront de financer le Pass Navigo des Gervaisiens exemplaires, et
les économies qu’ils réaliseront eux-mêmes seront autant d’économie pour la ville ou pour Est Ensemble, notamment dans
la collecte et la gestion des déchets (compétence d’Est Ensemble).
Ce contrat social écologique sera le plan le plus ambitieux qu’aura jamais connu le Pré Saint-Gervais et qui nous permettra
de devenir exemplaire en termes de transition écologique, mais également solidaire car le financement du Pass Navigo, à
hauteur de 75 euros par mois, est un projet social et encourageant les bonnes pratiques de mobilité.
C’est un cercle vertueux de sobriété que nous lancerons et qui permettra à tous les Gervaisiens
volontaires de participer à la réduction de 50% de nos émissions de gaz à effet de serre.
Demain, Le Pré !
Avec Alexandre Saada
3
Demain, Le Pré !
Avec Alexandre Saada

Contenu connexe

Tendances

Commune info#43-web
Commune info#43-webCommune info#43-web
Commune info#43-web
ATD13
 
7r3c1wfr60kqij
7r3c1wfr60kqij7r3c1wfr60kqij
7r3c1wfr60kqij
KOKINE
 
Approche écosystémique
Approche écosystémiqueApproche écosystémique
Approche écosystémique
YASMINEARCHI2015
 

Tendances (20)

Ogr plaquette version web
Ogr   plaquette version webOgr   plaquette version web
Ogr plaquette version web
 
Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014
 
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
Journal de campagne de Stéphane Balet, candidat à la Municipalité d'Yverdon-l...
 
Actes du Séminaire du Parc des Coteaux Rive Droite (31 mai 2011)
Actes du Séminaire du Parc des Coteaux Rive Droite (31 mai 2011)Actes du Séminaire du Parc des Coteaux Rive Droite (31 mai 2011)
Actes du Séminaire du Parc des Coteaux Rive Droite (31 mai 2011)
 
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
Projet Saint Jean de Luz 2014 2020
 
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de ParisDossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
Dossier collecte des déchets alimentaires - Mairie de Paris
 
Evolution de l'habitat en 2050 - Ademe
Evolution de l'habitat en 2050 - AdemeEvolution de l'habitat en 2050 - Ademe
Evolution de l'habitat en 2050 - Ademe
 
Commune info#43-web
Commune info#43-webCommune info#43-web
Commune info#43-web
 
Habitat durable ne14_4p
Habitat durable ne14_4pHabitat durable ne14_4p
Habitat durable ne14_4p
 
7r3c1wfr60kqij
7r3c1wfr60kqij7r3c1wfr60kqij
7r3c1wfr60kqij
 
Pacte pour la transition
Pacte pour la transitionPacte pour la transition
Pacte pour la transition
 
Brochure CA
Brochure CABrochure CA
Brochure CA
 
Brochure ca
Brochure caBrochure ca
Brochure ca
 
Approche écosystémique
Approche écosystémiqueApproche écosystémique
Approche écosystémique
 
Lien 06
Lien 06Lien 06
Lien 06
 
Programme croix des-bouquets. ok
Programme croix des-bouquets. okProgramme croix des-bouquets. ok
Programme croix des-bouquets. ok
 
Bulletin 2018
Bulletin 2018Bulletin 2018
Bulletin 2018
 
Bat7 bulletin adp_mars
Bat7 bulletin adp_marsBat7 bulletin adp_mars
Bat7 bulletin adp_mars
 
Bulletin Municipal estival 2017 Le Sourn
Bulletin Municipal estival 2017 Le SournBulletin Municipal estival 2017 Le Sourn
Bulletin Municipal estival 2017 Le Sourn
 
Comment mieux répondre aux besoins en logements dans les territoires ?
Comment mieux répondre aux besoins en logements dans les territoires ?Comment mieux répondre aux besoins en logements dans les territoires ?
Comment mieux répondre aux besoins en logements dans les territoires ?
 

Similaire à DLP#3 - Le contrat social écologique

La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...
La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...
La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...
Sylvain Perso
 
Brochure Eco Citoyen
Brochure Eco CitoyenBrochure Eco Citoyen
Brochure Eco Citoyen
Afet
 

Similaire à DLP#3 - Le contrat social écologique (20)

La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...
La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...
La réponse de la liste Surgères Demain menée par Catherine DESPREZ à Surgères...
 
Transition écologique
Transition écologiqueTransition écologique
Transition écologique
 
Programme écologistes, solidaires et citoyens
Programme écologistes, solidaires et citoyensProgramme écologistes, solidaires et citoyens
Programme écologistes, solidaires et citoyens
 
Rapport d'activité 2016-2017 des fondations LISEA
Rapport d'activité 2016-2017 des fondations LISEARapport d'activité 2016-2017 des fondations LISEA
Rapport d'activité 2016-2017 des fondations LISEA
 
Orgerus BM 2023 BAT FINAL Impression.pdf
Orgerus BM 2023 BAT FINAL Impression.pdfOrgerus BM 2023 BAT FINAL Impression.pdf
Orgerus BM 2023 BAT FINAL Impression.pdf
 
Commune info 49
Commune info 49Commune info 49
Commune info 49
 
Demain mon territoire ademe 2019
Demain mon territoire ademe 2019Demain mon territoire ademe 2019
Demain mon territoire ademe 2019
 
Demain, le Pré ! Tract Janvier
Demain, le Pré ! Tract JanvierDemain, le Pré ! Tract Janvier
Demain, le Pré ! Tract Janvier
 
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdf
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdfTasie Mag 008 - BIM 353.pdf
Tasie Mag 008 - BIM 353.pdf
 
Adhésion à la Convention des maires - Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Adhésion à la Convention des maires -  Le projet POLLEC offre un tremplin à u...Adhésion à la Convention des maires -  Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
Adhésion à la Convention des maires - Le projet POLLEC offre un tremplin à u...
 
Les collectivités démunies face à l’explosion du coût de traitement des déche...
Les collectivités démunies face à l’explosion du coût de traitement des déche...Les collectivités démunies face à l’explosion du coût de traitement des déche...
Les collectivités démunies face à l’explosion du coût de traitement des déche...
 
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
 
Moscou 12032014 ERBA
Moscou 12032014 ERBAMoscou 12032014 ERBA
Moscou 12032014 ERBA
 
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Carbone
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA CarboneRapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Carbone
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Carbone
 
Lettre d'information Questembert Communauté juin 2016
Lettre d'information Questembert Communauté juin 2016Lettre d'information Questembert Communauté juin 2016
Lettre d'information Questembert Communauté juin 2016
 
Biodéchets _ de la collecte en porte à porte à l’apport volontaire, l’itinéra...
Biodéchets _ de la collecte en porte à porte à l’apport volontaire, l’itinéra...Biodéchets _ de la collecte en porte à porte à l’apport volontaire, l’itinéra...
Biodéchets _ de la collecte en porte à porte à l’apport volontaire, l’itinéra...
 
Echo 125 decembre (10)
Echo 125 decembre (10)Echo 125 decembre (10)
Echo 125 decembre (10)
 
20210527 cp fne varenne
20210527 cp fne varenne20210527 cp fne varenne
20210527 cp fne varenne
 
IAU : l’implication de l’IAU îdF dans l’observation énergie-climat
IAU :  l’implication de l’IAU îdF dans l’observation énergie-climatIAU :  l’implication de l’IAU îdF dans l’observation énergie-climat
IAU : l’implication de l’IAU îdF dans l’observation énergie-climat
 
Brochure Eco Citoyen
Brochure Eco CitoyenBrochure Eco Citoyen
Brochure Eco Citoyen
 

DLP#3 - Le contrat social écologique

  • 1. #3 Le contrat social écologique Demain, Le Pré ! Avec Alexandre Saada
  • 2. « Par le contrat social écologique, nous réduirons de 50% les émissions de gaz à effet de serre au Pré Saint- Gervais » La Ville du Pré Saint-Gervais n’est pas à la hauteur des exigences que la planète nous somme de réaliser. L’action est trop molle. Bien que l’équipe municipale sortante ait enfin compris qu’il s’agissait de l’enjeu n°1, elle refuse de voir que c’est au niveau municipal que tout se joue. Le dernier rapport du GIEC le confirme. 50 à 70% des « mesures d’atténuation et d’adaptation ont vocation à être mises en œuvre à l’échelon infranational ». Les villes françaises sont responsables de 67% des émissions de gaz à effet de serre. La preuve flagrante réside dans le fait que les conséquences les plus graves du réchauffement climatique se ressentent en ville. Alors oui nous pouvons mettre la faute sur nos Gouvernants, et attendre qu’agissent des organisations nationales ou extra-nationales qui n’arrivent malheureusement pas à harmoniser leurs pratiques. Mais nous pouvons également saisir l’opportunité de l’action locale pour être déterminant. Afin de lutter contre les îlots de chaleur urbains, de contrebalancer notre proximité immédiate avec le périphérique ainsi que nos très faibles 3 m² d’espaces verts par habitant, le Maire du Pré Saint-Gervais doit emmener chaque Gervaisienne et chaque Gervaisien vers la transition écologique. Tout d’abord, si nous sommes élus à la Mairie du Pré Saint-Gervais nous nous engageons à réduire de 50% à horizon 2030 nos émissions de gaz à effets de serre. C’est un engagement sérieux, réalisable et surtout une condition sine qua none pour que le Pré Saint-Gervais rattrape son retard en la matière. Comment ? En nouant un contrat social écologique avec tous les Gervaisiennes et les Gervaisiens volontaires. Le contrat social écologique c’est une réforme systémique de l’action municipale au Pré Saint-Gervais. C’est considérer que les Gervaisiennes et les Gervaisiens ont envie d’écologie, ont envie d’agir, mais que personne ne les oriente, ne les conseille ou ne les attire vers la transition écologique. Le contrat social écologique c’est une proposition qui est faite à chaque habitant du Pré Saint-Gervais de signer un contrat avec le Maire du Pré Saint-Gervais pour participer activement à l’effort municipal de réduction de 50% des émissions de gaz à effet de serre. Tout d’abord, la Ville accompagne les habitants signataires dans l’évaluation de leur bilan carbone et de celui de tout le foyer. Cette évaluation est ensuite assortie d’objectifs concrets annuels à réaliser au fur et à mesure. Si les objectifs sont réalisés dans le temps imparti, la Ville du Pré Saint-Gervais finance la totalité du Pass Navigo de tous les signataires engagés. Quels objectifs seront à réaliser ? ✓ Limiter la production de déchets en évaluant le poids de déchets réalisés par le foyer et en proposant des axes pour les réduire drastiquement. Par exemple, à Roubaix, les efforts réalisés par les familles engagées pleinement dans le zéro déchet, ont pu réaliser en moyenne une économie de 1000 euros par an. Par ailleurs, dans les cantines des écoles, un objectif de 70 à 50g de déchets par jour et par enfant devra être atteint au maximum ✓ Favoriser les mobilités douces : les foyers engagés devront limiter le recours à la voiture individuelle dans les déplacements du quotidien, notamment grâce à la mise en place d’un ambitieux plan vélo qui sécurisera les trajets des cyclistes avertis et novices pour amplifier la pratique. ➢ Réduire encore davantage les émissions des transports sur l’ensemble de la commune en instaurant sur l’ensemble du territoire une zone 30km/h. Par ailleurs et dans le même sens, nous créerons des zones de rencontre à 20km/h sur l’ensemble des zones dites Demain, Le Pré ! Avec Alexandre Saada 2
  • 3. d’habitation. Il faudra créer de vraies pistes cyclables reliées à Paris, Pantin et Les Lilas et mettre en place des parkings à vélos partout dans la ville. ➢ Nous réaliserons aussi une délégation de service public pour un acteur unique de la mobilité douce de trottinettes électriques et un autre de voitures électriques en partage, qui sera par exemple le seul à pouvoir utiliser l’ancien parking Autolib’ rue André Joineau, en plus des habitants propriétaires d’un tel engin. ✓ Réduire la consommation d’eau par un suivi et une analyse des usages (détection des fuites et consommations anormales) et également aides à l’installation de matériels économes. Parallèlement à cet effort proposé aux habitants du Pré Saint-Gervais, la Ville s’engage également à réaliser un bilan carbone de toute son activité. Effectivement, 50 % des émissions de gaz à effet de serre sont directement issues des décisions prises par les collectivités territoriales, concernant leur patrimoine, leurs compétences et via les effets indirects de leurs orientations en matière d’habitat, d’aménagement et d’urbanisme. Certains vous diront que nous n’avons pas les moyens de réaliser ce genre d’investissements. Notre conviction, c’est que la sobriété thermique et énergétique est source d’économies évidentes. ✓ Nous rénoverons tous les bâtiments municipaux (isolation, éclairage, ventilation..etc) et nous réduirons nos émissions également grâce à un recours accru à des sources d’énergies renouvelables : nous consommerons 50% d’énergies renouvelables (ENR), avec un objectif de 20% d’ENR produits localement, c’est-à-dire favoriser, lorsque cela est possible, la production d’énergies renouvelables directement sur le site de consommation et acheter préférentiellement des énergies renouvelables dans le cadre de nos contrats d’achats d’énergie. ✓ L’empreinte écologique des achats de la commande publique sera diminuée en s’engageant à acheter des biens issus du réemploi ou intégrant des matières recyclées dans une proportion de 20% à 100% selon le type de produits. ✓ Chaque centimètre d’espace disponible sera végétalisé en pleine terre : les places de stationnements, les bordures d’immeubles, une partie des chaussées etc. ✓ Aucune construction de logements, inévitablement énergivores, n’aura lieu sur Busso et ces 5000 m2 seront le fer de lance de la réduction de nos émissions de CO2. ✓ Les mobilités ne sont pas une compétence de la Ville, mais nous sommes persuadés qu’il faut avoir une politique volontariste vis à vis des autorités organisatrices de la mobilité. Ce sujet fera l’objet d’une contribution spéciale que nous dévoilerons dans les prochaines semaines. Par ailleurs, il n’y aura plus une seule passoire thermique (habitation avec une consommation de chauffage ou de climatisation excessive, impliquant des dépenses supplémentaires et donc une facture énergétique qui augmente) sur tout le Pré Saint-Gervais. Nous obtiendrons une convention pluriannuelle financière de l’ANRU en réalisant toutes les démarches nécessaires et en acceptant toutes les contraintes liées à ce grand investissement. Enfin, nous serons intraitables vis-à-vis des marchands de sommeil du Pré Saint-Gervais, en utilisant tous les outils que la loi ELAN (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) nous offre. Ce sont ces économies-là qui nous permettront de financer le Pass Navigo des Gervaisiens exemplaires, et les économies qu’ils réaliseront eux-mêmes seront autant d’économie pour la ville ou pour Est Ensemble, notamment dans la collecte et la gestion des déchets (compétence d’Est Ensemble). Ce contrat social écologique sera le plan le plus ambitieux qu’aura jamais connu le Pré Saint-Gervais et qui nous permettra de devenir exemplaire en termes de transition écologique, mais également solidaire car le financement du Pass Navigo, à hauteur de 75 euros par mois, est un projet social et encourageant les bonnes pratiques de mobilité. C’est un cercle vertueux de sobriété que nous lancerons et qui permettra à tous les Gervaisiens volontaires de participer à la réduction de 50% de nos émissions de gaz à effet de serre. Demain, Le Pré ! Avec Alexandre Saada 3
  • 4. Demain, Le Pré ! Avec Alexandre Saada