Manuel smc 1

1 303 vues

Publié le

ce document traite de la regelemtation de circulation sur les tramac

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 303
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
88
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Manuel smc 1

  1. 1. Aéroport International d’Alger Houari Boumediene Direction de la sécurité Aéronautique MMaannuueell DDee llaa RRÉÉGGLLEEMMEENNTTAATTIIOONN DDEE LLAA CCIIRRCCUULLAATTIIOONN SSUURR LL’’AAIIRREE DDEE MMOOUUVVEEMMEENNTT SS..MM..CC L’AVION EST TOUJOURS PRIORITAIRE VVEERRSSIIOONN 22001122
  2. 2. SOMMAIRE : I. INTRODUCTION II. DEFINITIONS UTILES III. PRESENTATION DE L’AEROPORT IV. S.M.C V. CIRCULATION SUR LES AIRES DE MOUVEMENT VI. CIRCULATION SUR LES AIRES DE TRAFIC VII. MANOEUVRES D’APPROCHE DES AERONEFS VIII. REGLES IMPORTANTES IX. OBLIGATIONS X. NUMEROS D’APPEL UTILES.
  3. 3. I. INTRODUCTION : Dans le cadre du contrôle des mouvements au sol (S.M.C : Surface Mouvement Control) l’E.N.N.A à qui incombe la responsabilité opérationnelle et la coordination des mouvements au sol, met à votre disposition ce manuel, réglementant la circulation sur les aires de mouvement de l’Aéroport International d’Alger Houari Boumediene. Cette réglementation, inspirée des documents, manuels annexes de l’OACI, devra être appliquée à la lettre. Toute infraction constatée, lors de l’exécution d’une quelconque opération ayant eu lieu sur les aires de mouvement, entraînera automatiquement les sanctions prévues à cet effet. Les modalités d’application et les sanctions prévues sont définies par le Commissariat de Sécurité de l’Aéroport (Arrêté de Wilaya). II. DEFINITIONS UTILES · AIRE D’ATTERRISSAGE : Partie d’une aire de mouvement destinée à l’atterrissage et au décollage des aéronefs. · AIRE DE MANOEUVRE : Partie d’un aérodrome à utiliser pour les décollages, les atterrissages et la circulation des aéronefs à la surface, à l’exclusion des aires de trafic. · AIRE DE TRAFIC : Aire définie sur un Aérodrome terrestre, destinée aux aéronefs pendant l’embarquement ou le débarquement des voyageurs, le chargement et le déchargement de la Poste ou du Fret, le ravitaillement en carburant, le stationnement ou l’entretien. · AIRE DE MOUVEMENT : Partie d’un aérodrome à utiliser pour les décollages, les atterrissages et la circulation des aéronefs à la surface, et qui comprend l’aire de manoeuvre et les aires de trafic. · CIRCULATION D’AERODROME : Ensemble de la circulation sur l’aire de manoeuvre et des aéronefs évoluant aux abords de cet Aérodrome. · PISTE : Aire rectangulaire définie sur un aérodrome terrestre, aménagée afin de servir au décollage et à l’atterrissage des aéronefs. · ROUTES DE SERVICE : Portion de route longeant le front des installations, limitée par une signalisation horizontale. · TOUR DE CONTROLE D’AERODROME : Organe chargé d’assurer le service de contrôle de la circulation aérienne pour la circulation d’Aérodrome. · S.M.C : Contrôle des Mouvements au Sol. III. PRESENTATION DE L’AEROPORT : L’aéroport présente deux parties bien distinctes : 1 - ZONE PUBLIQUE : (Sans limitation d’accès) Cette zone comprend toute la partie de l’Aéroport accessible au public, elle est notamment constituée par : · Les locaux des aérogares passagers et les installations de Fret et de Douanes accessible au Public ;
  4. 4. · Les parcs de stationnement pour véhicules ; · Les locaux des services BPF – Laisser passer - ; · Les locaux du SSPS ; 2 - ZONE RESERVEE : (Pour laquelle un laisser passer ou un badge est obligatoire) · La totalité des aires de mouvement ; · Les secteurs sous contrôle et le salon d’honneur ; · Les bâtiments et installation pour assurer le contrôle et la sécurité de la circulation Aérienne ; · Les bâtiments et installations de la Centrale Electrique ; · Les bâtiments servant à assurer le Service de Sécurité et de Lutte Contre Incendie (SSLI) ; · Les hangars et installations utilisés par les Compagnies Aériennes ; · Les locaux utilisés par l’Office de la Météorologie Nationale ; · Les bâtiments et installations de l’EGSA, la SGSIA, et NAFTAL. IV. S.M.C : Organe spécialisé de la Circulation Aérienne; Chargé du contrôle de mouvement au sol « S.M.C » et de l’application de la réglementation régissant la circulation au sol; ainsi que de relever les infractions constatées et de prendre les mesures de sanctions appropriées. 1. AUTORISATION DE CONDUITE : Autorisation délivrée par la Direction de la Sécurité Aéronautique au titulaire d’un permis de conduire valide suite à une formation théorique. Cette autorisation peut être retirée par les services de la circulation Aérienne temporairement ou définitivement en cas d’infraction, elle doit être présentée à chaque fois que vous voulez accéder à la piste. 2. VALIDITEE DE L’AUTORISATION : Toutes les autorisations de conduite ont une validité de 3 ans, et cela à partir de la dernière date retenu pour la formation S.M.C. V. CIRCULATION SUR LES AIRES DE MOUVEMENT : 1 – GENERALITES : a) PERSONNELS AUTORISES : Seules les personnes suivantes sont admises à y circuler dans l’exercice de leurs fonctions : · Le personnel spécialement concerné par la sécurité, la surveillance, l’entretien et le convoyage des aéronefs ; · Le personnel chargé de l’entretien des infrastructures au sol ; · Le personnel de dépannage de la Compagnie intéressée, en cas d’incident ou d’accident ; · Le personnel de la Police des Frontières et de la Douane dans la mesure requise par leurs fonctions. b) VEHICULES AUTORISES : Seules les véhicules et engins suivants sont autorisés à y circuler et uniquement pour raison de service : · Le véhicule S.M.C ; · Les véhicules et engins spéciaux des Services de Sécurité et Lutte contre Incendie (SSLI ou Protection Civile) ;
  5. 5. · Les véhicules et engins nécessaires aux opérations d’escales techniques ; · Les véhicules et engins spéciaux chargés de la Circulation Aérienne ; · Les véhicules de la police des Frontières, de la Douane et des Services du Protocole ; · Les véhicules et engins spéciaux S.G.S.I.A chargés du transport des passagers et de l’entretien de la plate forme ; · Les véhicules et engins spéciaux de SWISSPORT chargés de l’assistance en escale ; · Les véhicules E.N.N.A chargés de la maintenance du Balisage lumineux de la plate forme et des moyens de Radionavigation ; · Les véhicules convoyés par une voiture du service de Circulation Aérienne (FOLLOW-ME) 2 – SIGNALISATION : Permet aux personnels autorisés à circuler sur l’aire de trafic en sachant identifier les marquages et emplacements des : - Postes de stationnement; - Voies d’accès au poste; - Voies de service pour les véhicules; On distingue deux (02) types de signalisation: A) SIGNALISATION HORIZONTALE : Toute indication, obligation, interdiction ou réservation marquée sur la chaussée d’une peinture blanche, jaune ou rouge. B) SIGNALISATION VERTICALE: Ensemble de panneaux, plaques, panonceaux et feux indiquant une obligation, interdiction, danger ou une zone spécifique 3 - OBLIGATIONS : a) CONTACT RADIO ET VISUEL : La circulation sur les aires de manoeuvre est subordonnée à une autorisation délivrée par le S.M.C, ce qui implique un contact Radio bilatéral, permanent avec la tour de contrôle. L’Emetteur/Récepteur installé à bord du véhicule utilitaire est veillé durant toute l’opération sur les aires. De même, ces véhicules devront être munis d’un feu à éclat ou Gyrophare de couleur Orange ou Bleue d’au moins 40 Candelas. SPECIFICATIONS : - La liaison Radio VHF Conducteur/ALGER-SOL est sur la fréquence 119.7 Mhz ; - La liaison Radio VHF conducteur/ ACFT est sur la fréquence 121.8 Mhz. b) SIGNALISATION DES VEHICULES : Les véhicules autorisés à circuler sur les aires de mouvement garderont leur couleur d’origine. Seul, le toit sera mis en valeur par une peinture de couleur Jaune. Les codes singularisant chaque véhicule figureront en noir, sur le toit et sur les parties latérales. Cette mesure ne concerne pas les véhicules SSLI – POLICE et DOUANE. c) VITESSES AUTORISEES Conformément aux règles de circulation éditées par le code de la route, les conducteurs doivent respecter les mesures particulières prises à
  6. 6. l’intérieur de la zone réservée. Ils sont tenus par ailleurs d’obtempérer aux injonctions des Agents relevant du Service de la Circulation Aérienne et des Fonctionnaires de la Police des Frontières. La vitesse autorisée est limitée à 25 Km/h. VI. CIRCULATION SUR LES AIRES DE TRAFIC : 1- CIRCULATION DES PERSONNES : a) Le personnel chargé de l’exploitation sur et/des Aires de Trafic, ainsi que les Equipages, devront emprunter obligatoirement les couloirs de cheminement délimités au sol par des lignes blanches, et sont tenus de céder la priorité aux Aéronefs, et aux véhicules de servitude. b) La conduite des passagers entre l’Aérogare et les postes de stationnement, se fera impérativement à bord des bus prévus à cet effet. Dans le cas où un acheminement à pied s’effectuer sous la conduite, et la responsabilité d’un agent de la Compagnie intéressée. Les précautions suivantes seront alors prises :  Ne jamais circuler à proximité d’un aéronef dont les moteurs sont en marche.  Suivre dans la mesure du possible, un acheminement bénéficiant de la protection des barrières anti-souffle.  Ne jamais couper la route à un aéronef. 2- CIRCULATION DES VÉHICULES : A) VÉHICULES : Seuls sont autorisés à circuler sur les aires de stationnement avions, les véhicules dont la liste est notifiée au paragraphe V-1/b du présent Manuel. B) CONDUITE : La conduite de ces véhicules sur les aires de stationnement est soumise à une autorisation spéciale à cette zone. En cas d’incident ou d’accident, le contrôle de la Circulation Aérienne est habilité à retirer cette autorisation de conduite, temporairement après enquête. C) CIRCULATION : · Vitesse limitée à 25 Km/h; · Circulation sur les voies de circulation; · La conduite sous les ailes est strictement interdite ; · La priorité vis-à-vis d’un autre véhicule est à droite (Sauf pour les bus passager); · La vigilance doit être permanente; · Aucun stationnement n’est autorisé sur les voies de service, et en dehors des emplacements réservés à cet effet ; · Éviter: - Les arrêts brusques; - Les démarrages violents; - Les changements de direction brusques. VII. MANOEUVRES D’APPROCHE DES AERONEFS : Il est impératif de respecter les règles essentielles liées au Périmètre de Sécurité autour de l’Aéronef. Ce périmètre est également appelé « ZONE D’EVOLUTION CONTROLEE ‘‘ZEC’». Un marquage au sol spécifique, de couleur Rouge est matérialisé. L’avion en stationnement, est entouré d’une barrière fictive qui l’enveloppe à une distance de cinq (05) mètres de ses extrémités, appelé périmètre de sécurité. « Voir schéma ci-dessous »
  7. 7. - PÉRIMÈTRE SÉCURITÉ COLLISION - L’entrée de ce périmètre est soumise à des obligations particulières : 1) Ranger hors de ce périmètre, tous les véhicules non concernés par la touche (indispensable à l’opération d’escale technique) aux endroits définis par ce Manuel, de façon à ne pas gêner l’évolution du matériel de servitude. Les véhicules de transport des équipages et des mécaniciens sol, doivent être maintenus hors de ce périmètre de sécurité. 2) Tenir compte du « Périmètre de sécurité Incendie » « voir Schéma ci dessous ». dans cette zone, aucun engin motorisé ou thermique, ne sera en marche. Aucun personnel, hormis celui de NAFTAL, ne pourra y stationner, afin de laisser la trajectoire de dégagement des camions avitaillements libre. - PÉRIMÈTRE SÉCURITÉ INCENDIE - 3) Il est interdit aux véhicules, engins et matériels de piste, d’accéder au périmètre de sécurité, tant que : - L’aéronef ne s’est pas immobilisé ; - Les moteurs ne sont pas arrêtés ; - Les feux anti-collisions ne sont pas éteints. 4) Marquer obligatoirement l’arrêt avant de pénétrer, puis : - Entrer dans la zone perpendiculairement ; - Accoster l’avion avec précautions ; - Stationner les véhicules de manière à avoir la vue de l’avion côté chauffeur ; - Couper le moteur.
  8. 8. 5) La marche arrière ne peut être pratiquée que si ce mouvement est guidé par une personne au sol, placée en bonne position. 6) Lors des opérations de départ, les véhicules, engin e matériels de piste, doivent être évacués avant toute mise en route, à l’exception de ceux indispensables aux procédures techniques de départ. En cas de non respect de ces consignes, le service chargé de la Circulation Aérienne, pourra interdire la mise en route et procéder à la fermeture du poste en question. VIII. REGLES IMPORTANTES : 1. MANOEUVRES DES AERONEFS : a) Toute mise en route, mise en place ou départ devra être guidée par un personnel sol qualifié qui devra s’assurer au préalable : · Que toutes les consignes de sécurité édictées par l’exploitant sont respectées. · Que la zone intéressée par ces manoeuvres est dégagée de tout obstacle. b) Les feux anti-collisions de l’Aéronef doivent être allumés quelques instants avant la mise en route, et durant le temps ou les moteurs sont en fonctionnement. c) Le tractage des Aéronefs, de jour comme de nuit, ne pourra s’effectuer, si une liaison Radio avec la Tour de Contrôle n’est pas satisfaite. 2. MANOEUVRE DES PASSERELLES TÉLESCOPIQUES: a. Les passerelles bénéficient d’une priorité sur les véhicules ou engins lorsqu’elles sont en déplacement signalé par un feu clignotant et/ou un signale sonore; b. Aucun véhicule, engin ou matériel ne doit être en stationnement sur les emplacements matérialisés délimitant la position d’attente des passerelles, et leur zone d’évolution. 3. MANOEUVRE DES VEHICULES : a) Etant rappelé, que les conducteurs sont tenus d’observer les règles générales de la circulation édictées par le code de la route, les vitesses à observer sont de 60 et 25 Km/h selon la zone empruntée (chemin de ceinture, aires de trafic et abords immédiats) ; b) Le stationnement sur les cheminements est interdit ; c) Les véhicules ne peuvent circuler en dehors des cheminements prévus ; d) Les Aéronefs sont toujours prioritaires sur tout autre mouvement ; e) Les véhicules doivent toujours être maintenus en bon état ; f) Les accessoires utilisés sur les véhicules ou engins doivent être fixés de manière à ce qu’ils ne puissent être projetés par le souffle des avions ; g) Les véhicules et engins, durant les opérations d’escales, doivent être freinés ou verrouillés ; h) Les bus passagers sont prioritaires sur les autres véhicules ; i) La conduite sous les ailes d’un avion est strictement interdite, j) Il est formellement interdit de fumer sur les aires, comme sur les routes et couloirs ;
  9. 9. k) Il est interdit de transporter plus de passagers, qu’il n’y a de sièges réglementaires sur les engins, comme sur les véhicules ; l) Ne jamais conduire une plate forme élévatrice en position haute ; m) Le passage derrière ou devant un aéronef, moteur en route, devra se faire à plus de 20 mètres ; n) En cas de panne, ne jamais abandonner le véhicule, dégager rapidement l’aire de trafic ; o) L’exécution d’une marche arrière, ne se pratiquera sur les aires de trafic que guidée par une personne au sol. 4. DEROGATION : A titre transitoire, les véhicules d’avitaillement NAFTAL (double citerne), de par leur encombrement, ne sont pas astreints à emprunter le chemin de circulation tracé sur l’Aire de Trafic, mais sont soumis aux mêmes règles de conduite. IX. OBLIGATIONS : Il est rappelé que sur les aires de stationnement avions, sur les couloirs de cheminement (balisés par une peinture blanche) et les alentours immédiats de ces aires, la vitesse est strictement limitée à 25Km/h, à l’exception des véhicules suivants : SSLI – POLICE – CIRCULATION AERIENNE – AMBULANCES. Tous les véhicules autorisés à circuler sur les aires de manoeuvre devront : · Etre munis d’un MACARON. · Etre munis d’un gyrophare ; · Avoir le toit peint en jaune ; · Avoir sur le toit et les parties latérales le code alloué ; · Respecter la réglementation du présent Manuel. N/B : Sont dispensés de la peinture et code, les véhicules suivants : SSLI – POLICE – DOUANES – AMBULANCES et CERTAINS ENGINS DE SERVITUDE. Les véhicules astreints au contact RADIO sont : E.N.N.A : Les Camions Incendie, Fennec Jaune, la voiture Balisage, la voiture S.M.C et le véhicule Maintenance Radionavigation S.G.S.I.A : La voiture de Piste, les voitures Balayeuses et les Bus de Passagers. NAFTAL : Les Camions Avitailleurs. AIR ALGEIRE : Tracteurs Avions (Mise en place Technique). X. NUMEROS D’APPEL UTILES : · POMPIERS E.N.N.A ( SSLI ) 18 OU 44132 · POLICE DES FRONTIERES 44949 / 44776 · BUREUS DE PISTE E.N.N.A 44161 / 45156 · TOUR DE CONTROLE E.N.N.A 44099* · NAFTAL 44702 / 44703 · DIRECTION E.N.N.A/A.H.B 44380 / 44382 · DEPARTEMENT C.A / E.N.NA 44151 / 44036 · DOUANES (PISTE) 44801 / 44815 · CORRDINATION AIR ALGERIE (C.C) 44130 / 44682 · PERMANENCE S.G.S.I.A 51000
  10. 10. * Ce poste ne peut être appelé qu’en cas d’Urgence Plan SMC CIRCULATION AU NIVEAU DE LA PLATE FORME DE HOUARI BOUMEDIENE : L’accès aux aires de trafic de l’aéroport ce fait via le poste de police « Poste 14 ». Le cheminement se fait suivant les routes de service tracées au sol en ligne blanche « En rose sur le plan ci-joint »
  11. 11. Partie Parking Centrale
  12. 12. Partie Parking Sud
  13. 13. Partie Parking Ouest

×