SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic...

FAITS-DIVERS

Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le PCR !
Clicanoo.com

publi le 4 mai 1998

00h00

Selon KOI et donc le PCR, le Journal de l’île est affecté de « racisme anti-karana ». Abdéali
Goulamaly victime de la seule corruption malgache... Quelles peuvent être les raisons qui ont
poussé le Parti à la crise d’hystérie qui l’a saisi, samedi dernier, sur les ondes de sa radio
propagandiste ?
Abdéali Goulamaly a avoué devant les gendarmes de la brigade des recherches, le procureur de la République et le
juge chargé de cette affaire près de cinq millions de francs de pots-de-vin versés à Madagascar à diverses personnalités
administratives et politiques. Le chef de corruption active est constitué sans ambiguïté. De même que les velléités de
chantage ou de coercition qui justifiaient l’enregistrement vidéo de certaines scènes de versement de fonds. Dans ces
lamentables comportements, révélés par le Journal de l’île, intervenaient Denis Proto, ex-directeur commercial de Korail
publicité, de 93 à 94, directeur général d’ARMAS ainsi que de ses filiales les Pêcheries du Mélaky et du Ménabé,
Fulgence Fanony, ex-ministre de l’Education de l’un des gouvernements d’Albert Zafy. Un Fanony de toute évidence
corrompu à titre personnel et familial, mais qui intervient encore comme intermédiaire, pour le compte d’Albert Zafy.
Apparaît enfin Gilbert François, directeur des pêches...
COMPORTEMENT HYSTÉRIQUE DU PCR
Derrière ces protagonistes plane l’ombre de l’homme à qui profite principalement le système, le P.-D.G d’ARMAS,
Abdéali Goulamaly, médaillé du mérite et de la Légion d’honneur, P.-D.G de la SRR, de la SEM Pipangaï, au sein de
laquelle il côtoie quelques hiérarques du PCR, idem s’agissant de la SNC - défiscalisation oblige - qui loue à la SEM les
locaux où Pipangaï est intallée... Que Monsieur Goulamaly, dans sa chute, éclabousse du beau monde, c’est bien
possible. On ne fait pas autant d’affaires, à la Réunion, Madagascar, au Mozambique, en métropole et ailleurs, sans
avoir tissé de solides liens « d’amitié », d’obligations et de services rendus... Que l’enquête révèle au-delà de la seule
affaire ARMAS, des pratiques et des méthodes de gestion peu orthodoxes au regard de la légalité, c’est bien possible.
Le fisc s’était d’ailleurs largement engagé dans le contrôle du groupe Goulamaly, avant même que la justice n’y mette
son nez. Que d’importants redressements fiscaux s’ajoutent aux condamnations et amendes à venir... c’est tout à fait
possible. Mais au-delà de ce qui découle des évidences mises en lumière par les enquêtes du Journal de l’île et de la
BRD, le comportement hystérique du PCR, samedi dernier, par l’intermédiaire de sa radio propagandiste ordinaire, KOI,
laisse songeur.
L’APPAUVRISSEMENT DU PAYS
En quoi le PCR se sent-il concerné par le sort d’Abdéali Goulamaly ? Serait-ce le fait que Denis Proto était l’un des
directeurs de Korail, un an à peine avant les faits mis en cause ? C’est partiellement vrai. D’ailleurs l’actuel directeur de
KOI nous avait priés de préciser la période pendant laquelle Denis Proto, actuellement « réfugié » à Marseille - il n’ose
pas retourner à Madagascar et va être très prochainement entendu par les enquêteurs, avant d’être mis lui aussi en
examen, à n’en pas douter - avait travaillé pour le compte de la radio coco, afin de ne pas atteindre l’image commerciale
de KOI, ou de Korail... Mais il paraît peu probable du fait même de ce souci que KOI soit à l’origine de la flambée
délirante qui l’a saisie samedi dernier, le matin et l’après-midi, suscitant un lynchage radiophonique du Journal de l’île,
taxé de « racisme » anti- »karana ». Ainsi, selon les thèses défendues par les intervenants « spontanés » de ces
émissions un peu spéciales, modelées sur le principe des procès publics staliniens, Abdéali Goulamaly serait une
victime. Victime des pratiques régnant à Madagascar, île corrompue entre toutes, auxquelles le pauvre Abdéali ne
pouvait se soustraire ; obligé qu’il était de pêcher des tonnes de crevettes dans l’illégalité complète, de piller les
ressources halieutiques malgaches, d’exploiter une main-d’uvre locale miséreuse et dépourvue de tout, de participer à
l’appauvrissement du pays et de l’Etat. Il est vrai qu’Abdéali connaît mal Madagascar pour y être né, y avoir longtemps
travaillé, avant de débarquer à la Réunion dans les années 70. Tout comme il est vrai, du fait de ses relations avec Aziz
Ismaël, patron des Pêcheries de Nosy Bé, de la Cotona d’Antsirabé, entre autres affaires importantes, que le pauvre
Abdéali ne pouvait qu’ignorer les subtilités du commerce des licences de pêche ; ce qui l’a contraint à faire la guerre à
d’autres sociétés françaises opérant dans les mêmes eaux que celles dans lesquelles il sévissait en compagnie de
M. Ismaël, pour la plus grande fortune des Japonais de Somapêche, grands amis de la France. Ce pauvre Candide de
Goulamaly, qui fut conseiller au commerce extérieur de la France, était soutenu dans ses démarches par la coopération
française, qui l’appuyait politiquement, via anbassadeurs et politiques, sans oublier quelques préfets et élus réunionnais,
mais aussi par la Caisse française de développement qui lui baillait allègrement quelques subsides, histoire de mettre
de l’huile dans les rouages de l’influence française sur la zone sud-ouest de l’océan Indien. A la Réunion, même topo,
on ne compte plus les aides et subventions qui ont irrigué les multiples entreprises de M. Goulamaly, dont une,
Mauvilac, a malheureusement brûlé, ainsi que le souligne Denis Proto dans les conversations « clandestines » qu’il a
lui-même enregistrées. Et comme M. Goulamaly avait bon cur, les missions humanitaires de l’Association Karana étaient
régulièrement consacrées à ses sites de production, Morondava et Maintirano, entre autres. C’est l’association des
parents et amis des victimes du crash d’Ivato qui l’a brutalement réalisé, il y a peu.
LE VISITER EN AVION PRIVÉ
A Morondava, d’ailleurs, s’est construit un bel hôtel sur le financement duquel les Malgaches se sont beaucoup
interrogés. Un hôtel qui intéressait du beau monde, puisque d’après M. Goulamaly lui-même, des personnalités
politiques réunionnaises seraient venues le visiter en avion privé, à l’occasion d’un voyage sans doute humanitaire...
Tout ça fait donc que le corrupteur Goulamaly, qui a avoué abus de biens sociaux, faux et usage de faux, entre autres
plaisanteries, histoire de faire la part du feu et de limiter les dégâts au sein de ses affaires, est une victime du racisme
supposé propagé par le Journal de l’île et dénoncé par le PCR sur sa radio de propagande. Le PCR qui défend la veuve
et l’orphelin, mais surtout les intérêts de sa caste dominante. Le PCR qui partage avec le Front national la défense
officielle et publique d’un système de ségrégation, qualifié de « préférence nationale » pour le FN, et de « préférence
régionale » par le PCR. Un parti dont les élus ont commis de coûteuses négligences à Madagascar, perdant quelques
millions de francs dans une colonie de vacances saint-louisienne fantôme...
UN ÉCHEC PROFESSIONNEL
Un parti enfin qui se réfère à une idéologie meurtrière qui a détruit plus d’être humains que les nazis, en ex-URSS, en
Asie et en Afrique... Qui a martyrisé les juifs entre autres minorités, utilisé l’esclavage pour réaliser les grands travaux de
ses pharaons... Qui est donc à ce titre particulièrement indiqué pour juger du racisme, de l’esclavage, des libertés et des
droits de l’homme en général. Bref, pour toutes ces raisons et celles que nous ignorons encore, le PCR estime que

1 sur 2

22/11/2013 20:27
http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic...

M. Goulamaly n’a d’autre tort que d’être issu d’une famille d’origine indo-pakistanaise, péjorativement baptisée
« karana » à Madagascar. Un terme et un qualificatif que le Journal de l’île n’avait jamais utilisé auparavant, dans aucun
des articles publiés sur le sujet, et pour cause, un justiciable est avant tout un citoyen. Cette défense pertinente, inspirée
partiellement des déclarations - désespérées - de Me Haggai, conseil d’Abdéali Goulamaly et frère de M. Haggai,
directeur de la SRR, intéressera sûrement les enquêteurs, car elle présente la particularité d’être spontanée et par
là-même significative, indicative. Quant à l’intervention d’un certain Jean-Louis Rabou, samedi matin, sur KOI, qui s’est
joint au concert d’insultes et de mensonges adressés au Journal de l’île, on la comprend mieux. Un échec professionnel
est toujours difficile à digérer. Et il est plus facile de brailler que d’être bon dans sa partie. Quitte à oublier que les gens
auxquels on sert momentanément la soupe vous ont une fois rossé d’abondance, du côté du Barachois. Souvenir,
souvenir...

2 sur 2

22/11/2013 20:27

Contenu connexe

Tendances

De l’or rose au gsm le système goulamaly
De l’or rose au gsm   le système goulamalyDe l’or rose au gsm   le système goulamaly
De l’or rose au gsm le système goulamaly
Marcus Conso
 
Goulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelleGoulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelle
Marcus Conso
 

Tendances (20)

De l’or rose au gsm le système goulamaly
De l’or rose au gsm   le système goulamalyDe l’or rose au gsm   le système goulamaly
De l’or rose au gsm le système goulamaly
 
Un fond dans la tactique elegante dans les vacances s'occupe Marrakech
Un fond dans la tactique elegante dans les vacances s'occupe Marrakech
Un fond dans la tactique elegante dans les vacances s'occupe Marrakech
Un fond dans la tactique elegante dans les vacances s'occupe Marrakech
 
Les options naissantes pour decider des facteurs pour Riad a Marrakech Zitoun
Les options naissantes pour decider des facteurs pour Riad a Marrakech Zitoun
Les options naissantes pour decider des facteurs pour Riad a Marrakech Zitoun
Les options naissantes pour decider des facteurs pour Riad a Marrakech Zitoun
 
Explication des details principaux de selection dans Riad dans le golf de Mar...
Explication des details principaux de selection dans Riad dans le golf de Mar...Explication des details principaux de selection dans Riad dans le golf de Mar...
Explication des details principaux de selection dans Riad dans le golf de Mar...
 
Reponses simples des vacances pratiques dans des programmes de Morroco
Reponses simples des vacances pratiques dans des programmes de Morroco
Reponses simples des vacances pratiques dans des programmes de Morroco
Reponses simples des vacances pratiques dans des programmes de Morroco
 
Quelques nouvelles idees sur des aspects pour la majeste de desert du Maroc
Quelques nouvelles idees sur des aspects pour la majeste de desert du Maroc
Quelques nouvelles idees sur des aspects pour la majeste de desert du Maroc
Quelques nouvelles idees sur des aspects pour la majeste de desert du Maroc
 
Conseils naissants pour des criteres significatifs dans des femmes de Marrakech
Conseils naissants pour des criteres significatifs dans des femmes de Marrakech
Conseils naissants pour des criteres significatifs dans des femmes de Marrakech
Conseils naissants pour des criteres significatifs dans des femmes de Marrakech
 
Goulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelleGoulamaly en correctionnelle
Goulamaly en correctionnelle
 
Marrakech Hotels - Les Points Importants De 2013
Marrakech Hotels - Les Points Importants De 2013 Marrakech Hotels - Les Points Importants De 2013
Marrakech Hotels - Les Points Importants De 2013
 
Localiser le conseil sur les produits logiques par temps novembre de Marrakech
Localiser le conseil sur les produits logiques par temps novembre de Marrakech
Localiser le conseil sur les produits logiques par temps novembre de Marrakech
Localiser le conseil sur les produits logiques par temps novembre de Marrakech
 
Questions pour la consideration avec les questions importantes pendant des va...
Questions pour la consideration avec les questions importantes pendant des va...Questions pour la consideration avec les questions importantes pendant des va...
Questions pour la consideration avec les questions importantes pendant des va...
 
Apercus des strategies rapides des jardins Koutoubia Marrakech de Riad
Apercus des strategies rapides des jardins Koutoubia Marrakech de Riad
Apercus des strategies rapides des jardins Koutoubia Marrakech de Riad
Apercus des strategies rapides des jardins Koutoubia Marrakech de Riad
 
Quelques nouvelles idees sur decider des facteurs importants pour Riad dans l...
Quelques nouvelles idees sur decider des facteurs importants pour Riad dans l...Quelques nouvelles idees sur decider des facteurs importants pour Riad dans l...
Quelques nouvelles idees sur decider des facteurs importants pour Riad dans l...
 
L'information superieure pour 2013 sur des programmes futes d'hotel de Marrak...
L'information superieure pour 2013 sur des programmes futes d'hotel de Marrak...L'information superieure pour 2013 sur des programmes futes d'hotel de Marrak...
L'information superieure pour 2013 sur des programmes futes d'hotel de Marrak...
 
Un examen interieur des aspects cruciaux en EL Bahia Marrakech de Riad
Un examen interieur des aspects cruciaux en EL Bahia Marrakech de Riad
Un examen interieur des aspects cruciaux en EL Bahia Marrakech de Riad
Un examen interieur des aspects cruciaux en EL Bahia Marrakech de Riad
 
Programmes pratiques de indication des vacances bon marche vers Marrakech
Programmes pratiques de indication des vacances bon marche vers Marrakech
Programmes pratiques de indication des vacances bon marche vers Marrakech
Programmes pratiques de indication des vacances bon marche vers Marrakech
 
Un Rapide Une-Z Sur Le Choix Des Details De Voyage Au Maroc
Un Rapide Une-Z Sur Le Choix Des Details De Voyage Au Maroc Un Rapide Une-Z Sur Le Choix Des Details De Voyage Au Maroc
Un Rapide Une-Z Sur Le Choix Des Details De Voyage Au Maroc
 
Quelque conseil pour trouver les questions essentielles en quelques vacances ...
Quelque conseil pour trouver les questions essentielles en quelques vacances ...Quelque conseil pour trouver les questions essentielles en quelques vacances ...
Quelque conseil pour trouver les questions essentielles en quelques vacances ...
 
Quelques directives naissantes sur les details fondamentaux pour le festival ...
Quelques directives naissantes sur les details fondamentaux pour le festival ...Quelques directives naissantes sur les details fondamentaux pour le festival ...
Quelques directives naissantes sur les details fondamentaux pour le festival ...
 
Comparer identifiant des elements de noyau dans l'hotel de Riad en Al Rimal d...
Comparer identifiant des elements de noyau dans l'hotel de Riad en Al Rimal d...Comparer identifiant des elements de noyau dans l'hotel de Riad en Al Rimal d...
Comparer identifiant des elements de noyau dans l'hotel de Riad en Al Rimal d...
 

En vedette

De la friture sur la ligne
De la friture sur la ligneDe la friture sur la ligne
De la friture sur la ligne
Marcus Conso
 
Des perspectives judiciaires
Des perspectives judiciairesDes perspectives judiciaires
Des perspectives judiciaires
Marcus Conso
 
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood BoardMedia Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
JustinePe
 
CHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in LondonCHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in London
Daisy Vidal
 
Gòtic, Reinaixement, Barroc, Rococó
Gòtic, Reinaixement, Barroc, RococóGòtic, Reinaixement, Barroc, Rococó
Gòtic, Reinaixement, Barroc, Rococó
Perpolitior
 
Cómo insertar un video en blogger
Cómo insertar un video en bloggerCómo insertar un video en blogger
Cómo insertar un video en blogger
kiuby7000
 
Los 10 comportamientos digitales
Los 10 comportamientos digitalesLos 10 comportamientos digitales
Los 10 comportamientos digitales
Paola Gil Vargas
 
Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)
Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)
Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)
Guy Valerio
 
Emprendimiento integral
Emprendimiento integralEmprendimiento integral
Emprendimiento integral
mateo411o508
 

En vedette (20)

De la friture sur la ligne
De la friture sur la ligneDe la friture sur la ligne
De la friture sur la ligne
 
Des perspectives judiciaires
Des perspectives judiciairesDes perspectives judiciaires
Des perspectives judiciaires
 
Śniadanie Daje Moc
Śniadanie Daje MocŚniadanie Daje Moc
Śniadanie Daje Moc
 
Learn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
Learn More: Leveraging Rankings to Boost YieldLearn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
Learn More: Leveraging Rankings to Boost Yield
 
Meta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
Meta_Body — A Project on Shared Avatar CreationMeta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
Meta_Body — A Project on Shared Avatar Creation
 
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdf
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdfMocidade sangemil vs àguas santas . pdf
Mocidade sangemil vs àguas santas . pdf
 
SEMICONDUCTORESSemiconductores
SEMICONDUCTORESSemiconductoresSEMICONDUCTORESSemiconductores
SEMICONDUCTORESSemiconductores
 
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood BoardMedia Coursework. Music Magazine : Mood Board
Media Coursework. Music Magazine : Mood Board
 
CHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in LondonCHARMSWEET Brazilian Store in London
CHARMSWEET Brazilian Store in London
 
Blackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
Blackboard Öğrenme Yönetim SistemiBlackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
Blackboard Öğrenme Yönetim Sistemi
 
Los modales 1
Los modales 1Los modales 1
Los modales 1
 
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
LE NUOVE SFIDE ORGANIZZATIVE E GESTIONALI IN AMBITO NEFROLOGICO
 
Prueba prekinder
Prueba prekinderPrueba prekinder
Prueba prekinder
 
Gòtic, Reinaixement, Barroc, Rococó
Gòtic, Reinaixement, Barroc, RococóGòtic, Reinaixement, Barroc, Rococó
Gòtic, Reinaixement, Barroc, Rococó
 
Cómo insertar un video en blogger
Cómo insertar un video en bloggerCómo insertar un video en blogger
Cómo insertar un video en blogger
 
Los 10 comportamientos digitales
Los 10 comportamientos digitalesLos 10 comportamientos digitales
Los 10 comportamientos digitales
 
Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)
Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)
Av. lomanto júnior entre o belo e a imundice (1)
 
Estado Tachira
Estado TachiraEstado Tachira
Estado Tachira
 
Presentación1 baile
Presentación1 bailePresentación1 baile
Presentación1 baile
 
Emprendimiento integral
Emprendimiento integralEmprendimiento integral
Emprendimiento integral
 

Plus de Marcus Conso

Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 eurosGoulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Marcus Conso
 
Présomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascarPrésomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascar
Marcus Conso
 
80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly
Marcus Conso
 
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruptionAbdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Marcus Conso
 
Abdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entenduAbdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entendu
Marcus Conso
 
Pots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argentPots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argent
Marcus Conso
 
Ouverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireOuverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaire
Marcus Conso
 
Subventions pipangaï fait un cartoon
Subventions   pipangaï fait un cartoonSubventions   pipangaï fait un cartoon
Subventions pipangaï fait un cartoon
Marcus Conso
 
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honteGOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
Marcus Conso
 

Plus de Marcus Conso (9)

Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 eurosGoulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
Goulamaly condamné à une amende de 80.000 euros
 
Présomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascarPrésomption de pots de-vin à madagascar
Présomption de pots de-vin à madagascar
 
80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly80 000 euros pour goulamaly
80 000 euros pour goulamaly
 
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruptionAbdéali goulamaly mis en examen pour corruption
Abdéali goulamaly mis en examen pour corruption
 
Abdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entenduAbdéali goulamaly entendu
Abdéali goulamaly entendu
 
Pots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argentPots de-vins ou évasion d’argent
Pots de-vins ou évasion d’argent
 
Ouverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaireOuverture d’une enquête préliminaire
Ouverture d’une enquête préliminaire
 
Subventions pipangaï fait un cartoon
Subventions   pipangaï fait un cartoonSubventions   pipangaï fait un cartoon
Subventions pipangaï fait un cartoon
 
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honteGOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
GOULAMALY Madagascar les crevettes de la honte
 

Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le pcr

  • 1. http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic... FAITS-DIVERS Entre le corrupteur et le bouc émissaire... le PCR ! Clicanoo.com publi le 4 mai 1998 00h00 Selon KOI et donc le PCR, le Journal de l’île est affecté de « racisme anti-karana ». Abdéali Goulamaly victime de la seule corruption malgache... Quelles peuvent être les raisons qui ont poussé le Parti à la crise d’hystérie qui l’a saisi, samedi dernier, sur les ondes de sa radio propagandiste ? Abdéali Goulamaly a avoué devant les gendarmes de la brigade des recherches, le procureur de la République et le juge chargé de cette affaire près de cinq millions de francs de pots-de-vin versés à Madagascar à diverses personnalités administratives et politiques. Le chef de corruption active est constitué sans ambiguïté. De même que les velléités de chantage ou de coercition qui justifiaient l’enregistrement vidéo de certaines scènes de versement de fonds. Dans ces lamentables comportements, révélés par le Journal de l’île, intervenaient Denis Proto, ex-directeur commercial de Korail publicité, de 93 à 94, directeur général d’ARMAS ainsi que de ses filiales les Pêcheries du Mélaky et du Ménabé, Fulgence Fanony, ex-ministre de l’Education de l’un des gouvernements d’Albert Zafy. Un Fanony de toute évidence corrompu à titre personnel et familial, mais qui intervient encore comme intermédiaire, pour le compte d’Albert Zafy. Apparaît enfin Gilbert François, directeur des pêches... COMPORTEMENT HYSTÉRIQUE DU PCR Derrière ces protagonistes plane l’ombre de l’homme à qui profite principalement le système, le P.-D.G d’ARMAS, Abdéali Goulamaly, médaillé du mérite et de la Légion d’honneur, P.-D.G de la SRR, de la SEM Pipangaï, au sein de laquelle il côtoie quelques hiérarques du PCR, idem s’agissant de la SNC - défiscalisation oblige - qui loue à la SEM les locaux où Pipangaï est intallée... Que Monsieur Goulamaly, dans sa chute, éclabousse du beau monde, c’est bien possible. On ne fait pas autant d’affaires, à la Réunion, Madagascar, au Mozambique, en métropole et ailleurs, sans avoir tissé de solides liens « d’amitié », d’obligations et de services rendus... Que l’enquête révèle au-delà de la seule affaire ARMAS, des pratiques et des méthodes de gestion peu orthodoxes au regard de la légalité, c’est bien possible. Le fisc s’était d’ailleurs largement engagé dans le contrôle du groupe Goulamaly, avant même que la justice n’y mette son nez. Que d’importants redressements fiscaux s’ajoutent aux condamnations et amendes à venir... c’est tout à fait possible. Mais au-delà de ce qui découle des évidences mises en lumière par les enquêtes du Journal de l’île et de la BRD, le comportement hystérique du PCR, samedi dernier, par l’intermédiaire de sa radio propagandiste ordinaire, KOI, laisse songeur. L’APPAUVRISSEMENT DU PAYS En quoi le PCR se sent-il concerné par le sort d’Abdéali Goulamaly ? Serait-ce le fait que Denis Proto était l’un des directeurs de Korail, un an à peine avant les faits mis en cause ? C’est partiellement vrai. D’ailleurs l’actuel directeur de KOI nous avait priés de préciser la période pendant laquelle Denis Proto, actuellement « réfugié » à Marseille - il n’ose pas retourner à Madagascar et va être très prochainement entendu par les enquêteurs, avant d’être mis lui aussi en examen, à n’en pas douter - avait travaillé pour le compte de la radio coco, afin de ne pas atteindre l’image commerciale de KOI, ou de Korail... Mais il paraît peu probable du fait même de ce souci que KOI soit à l’origine de la flambée délirante qui l’a saisie samedi dernier, le matin et l’après-midi, suscitant un lynchage radiophonique du Journal de l’île, taxé de « racisme » anti- »karana ». Ainsi, selon les thèses défendues par les intervenants « spontanés » de ces émissions un peu spéciales, modelées sur le principe des procès publics staliniens, Abdéali Goulamaly serait une victime. Victime des pratiques régnant à Madagascar, île corrompue entre toutes, auxquelles le pauvre Abdéali ne pouvait se soustraire ; obligé qu’il était de pêcher des tonnes de crevettes dans l’illégalité complète, de piller les ressources halieutiques malgaches, d’exploiter une main-d’uvre locale miséreuse et dépourvue de tout, de participer à l’appauvrissement du pays et de l’Etat. Il est vrai qu’Abdéali connaît mal Madagascar pour y être né, y avoir longtemps travaillé, avant de débarquer à la Réunion dans les années 70. Tout comme il est vrai, du fait de ses relations avec Aziz Ismaël, patron des Pêcheries de Nosy Bé, de la Cotona d’Antsirabé, entre autres affaires importantes, que le pauvre Abdéali ne pouvait qu’ignorer les subtilités du commerce des licences de pêche ; ce qui l’a contraint à faire la guerre à d’autres sociétés françaises opérant dans les mêmes eaux que celles dans lesquelles il sévissait en compagnie de M. Ismaël, pour la plus grande fortune des Japonais de Somapêche, grands amis de la France. Ce pauvre Candide de Goulamaly, qui fut conseiller au commerce extérieur de la France, était soutenu dans ses démarches par la coopération française, qui l’appuyait politiquement, via anbassadeurs et politiques, sans oublier quelques préfets et élus réunionnais, mais aussi par la Caisse française de développement qui lui baillait allègrement quelques subsides, histoire de mettre de l’huile dans les rouages de l’influence française sur la zone sud-ouest de l’océan Indien. A la Réunion, même topo, on ne compte plus les aides et subventions qui ont irrigué les multiples entreprises de M. Goulamaly, dont une, Mauvilac, a malheureusement brûlé, ainsi que le souligne Denis Proto dans les conversations « clandestines » qu’il a lui-même enregistrées. Et comme M. Goulamaly avait bon cur, les missions humanitaires de l’Association Karana étaient régulièrement consacrées à ses sites de production, Morondava et Maintirano, entre autres. C’est l’association des parents et amis des victimes du crash d’Ivato qui l’a brutalement réalisé, il y a peu. LE VISITER EN AVION PRIVÉ A Morondava, d’ailleurs, s’est construit un bel hôtel sur le financement duquel les Malgaches se sont beaucoup interrogés. Un hôtel qui intéressait du beau monde, puisque d’après M. Goulamaly lui-même, des personnalités politiques réunionnaises seraient venues le visiter en avion privé, à l’occasion d’un voyage sans doute humanitaire... Tout ça fait donc que le corrupteur Goulamaly, qui a avoué abus de biens sociaux, faux et usage de faux, entre autres plaisanteries, histoire de faire la part du feu et de limiter les dégâts au sein de ses affaires, est une victime du racisme supposé propagé par le Journal de l’île et dénoncé par le PCR sur sa radio de propagande. Le PCR qui défend la veuve et l’orphelin, mais surtout les intérêts de sa caste dominante. Le PCR qui partage avec le Front national la défense officielle et publique d’un système de ségrégation, qualifié de « préférence nationale » pour le FN, et de « préférence régionale » par le PCR. Un parti dont les élus ont commis de coûteuses négligences à Madagascar, perdant quelques millions de francs dans une colonie de vacances saint-louisienne fantôme... UN ÉCHEC PROFESSIONNEL Un parti enfin qui se réfère à une idéologie meurtrière qui a détruit plus d’être humains que les nazis, en ex-URSS, en Asie et en Afrique... Qui a martyrisé les juifs entre autres minorités, utilisé l’esclavage pour réaliser les grands travaux de ses pharaons... Qui est donc à ce titre particulièrement indiqué pour juger du racisme, de l’esclavage, des libertés et des droits de l’homme en général. Bref, pour toutes ces raisons et celles que nous ignorons encore, le PCR estime que 1 sur 2 22/11/2013 20:27
  • 2. http://archives.clicanoo.re/spip.php?page=imprimer&id_artic... M. Goulamaly n’a d’autre tort que d’être issu d’une famille d’origine indo-pakistanaise, péjorativement baptisée « karana » à Madagascar. Un terme et un qualificatif que le Journal de l’île n’avait jamais utilisé auparavant, dans aucun des articles publiés sur le sujet, et pour cause, un justiciable est avant tout un citoyen. Cette défense pertinente, inspirée partiellement des déclarations - désespérées - de Me Haggai, conseil d’Abdéali Goulamaly et frère de M. Haggai, directeur de la SRR, intéressera sûrement les enquêteurs, car elle présente la particularité d’être spontanée et par là-même significative, indicative. Quant à l’intervention d’un certain Jean-Louis Rabou, samedi matin, sur KOI, qui s’est joint au concert d’insultes et de mensonges adressés au Journal de l’île, on la comprend mieux. Un échec professionnel est toujours difficile à digérer. Et il est plus facile de brailler que d’être bon dans sa partie. Quitte à oublier que les gens auxquels on sert momentanément la soupe vous ont une fois rossé d’abondance, du côté du Barachois. Souvenir, souvenir... 2 sur 2 22/11/2013 20:27